L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Lun 18 Nov 2013 22:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2608
Localisation: Quête 30 : Fan-Ming
Je rentre dans la boutique et salue les deux femmes du comptoir. Je sors de mon sac mes bracelets et mes cuissardes que je n'ai pas remis depuis mon voyage en aynore. Je leur explique que je souhaiterais des ajoutes sur les quatre pièces. Tout d'abord une rajoute qui protège mes bras, en plus de mes avant-bras, et mes cuisses en plus de mes jambes. Les quatre pièces doivent garder la souplesse, bien sûr. L'assistante qui s'occupe de moi note tout cela et va transmettre cela à Argaïe, je rajoute d'ailleurs que je suis pressée. Elle opine de la tête et emporte mes affaires vers l'arrière-boutique.

Profitant de mon inattention, Astinor prend le contrôle de notre corps et saute sur le comptoir, en intimant le silence à la seconde assistante. Elle se rend ainsi dans la forge et en hume l'odeur avec un plaisir non-dissimulée.

"J'regarde, c'tout"

Y aurait pas la tenue qui est toujours la mienne, Phanie nous aurait chassées. Mais le sourire d'Argaïe la décourage. Doucement, Astinor s'approche des pièces pas encore mises en vente. D'un oeil professionnel, elle observe, note les moindres détails.

"Joli les poignards. J'peux ?"

Phanie est repartie dans la boutique, tandis qu'Argaïe assemble les pièces de mes armures, profitant d'armures déjà forgées qu'il modifie légèrement.

"Allez-y."

D'une main avertie, elle soupèse la dague ondulée, la fait voler, la rattrape.

"Vous voulez l'acheter ?"
"Oui. Très bonne lame. Comme celles que j'utilisais !"
"C'est une pièce rare. Elle vaut dix milles yus. Vous avez assez ?"

(C'est beaucoup ça ?)
(Oui... Mais je devrais pouvoir la prendre, si elle te plaît.)

"Nous la prenons !"

Avec un sourire, Argaïe en profite pour prendre nous faire essayer les pièces. Il hoche la tête, elles vont bien. Il suffit de les affiner. Astinor s'accroupit et regarde Argaïe, dans un silence proche de la religion. Je devine que son passé l'a souvent conduit à attendre le forgeron et à le regarder. Les pièces forgées, nous retournons au comptoir où Argaïe transmet une note à Phanie pendant que nous repassons du bon coté du comptoir...

(((J'achète une kriss en acier noirci (force+40 maîtrise sans arme+20 ) à 10040 yus.
Je fais améliorer :
- mes Bracelets naturels (end+30, end+32 contre les sorts de terre) qui deviennent bras d'armure naturels (end+40, end+2 supplémentaires contre les sorts de terre, esq+20) pour 9600 yus
- Cuissardes vertes aériennes (end+30, init+3, tu cours 1,5 fois plus vite que la normale, saute 1,5 fois plus haut que la normale, +5% à toutes tes esquives) en Jambières vertes aériennes (end+40, esq+10, init+3) à 10914 yus

Soit un total de 30554 yus)))

_________________


Je suis aussi GM14, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Mar 19 Nov 2013 19:08 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 30 Oct 2010 12:40
Messages: 2735
"Les clients aussi prodigues sont rares, nombreux sont ceux qui souhaitent acquérir une belle épée, une armure qui les protégera efficacement, mais qui souvent face au prix rechignent. Il n'y a guère que les guerriers qui ont vu la bataille pour comprendre quel est le véritable prix d'une lame, et que les yus versés pour un plastron valent bien une vie... Enfin... Vos pièces sont prêtes, et la dague également. Cela vous fera un total de 30 554 yus."

(((Achat validé - GMA1)))

_________________
- Compte GM provisoire -

La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour s'inscrire au jeu : Service des inscriptions
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes de commentaires ou de dirigés : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Mar 19 Nov 2013 22:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2608
Localisation: Quête 30 : Fan-Ming
"Nombreux sont aussi les aventuriers sans le sous que la guerre a chassée de chez eux."

L'entrainement dans l'aynore a marché, je suis capable de parler dans son corps, chose surprenante d'ailleurs. Il n'en reste pas moins que trente milles yus, une véritable fortune, le prix d'une maison. Je sors cependant trois pièces d'or et la menue monnaie que je dépose sur le comptoir. Ma bourse me semble d'un coup bien plus légère, même avec l'adjonction que Néamin a fait par deux fois à mon budget d'ailleurs.

A l'aide de Phanie, j'enfile mes nouvelles pièces d'équipement. Elles seront moins simples à enfiler seule, mais nettement plus protectrice et plus légère aussi, cela devrait permettre de dévier les coups. J'espère d'ailleurs que cela ne sera pas trop utile pour la suite de mes aventure, mais j'en doute, Yuimen m'a clairement dit qu'il y avait du Oaxaca derrière sa requête.

Je quitte la boutique plus légère en or et plus lourde en acier feuillu. Je saute sur le dos de mon cheval et traverse la ville en direction de la boutique du vieux mage, Anouar m'a assuré que ça pourrait être utile...

_________________


Je suis aussi GM14, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Mar 22 Juil 2014 02:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 30 Nov 2011 21:34
Messages: 9252
Localisation: Dans un livre magique protégé par une Corneille
Etrange

La première chose qu'elle fit en entrant dans la pièce fut de s'assoir sur le lit, posant son sabre à côté d'elle. Elle ferma les yeux, essayant de comprendre ce qu'il s'était passé, ce qu'avait fait cet homme. Pourquoi faisait-il cela pour elle ? Elle n'en savait rien, et n'avait vraiment aucune idée de ce qui était en train de se passer.

Elle soupira et s'allongea sur le lit.

(Bon, on a un peu de temps devant nous, autant y aller).
(Tu as raison. Il est grand temps que les réponses te soient apportées.)

Gladys se tut quelques instants.

(Regardes moi.)

Evangelina s'exécuta, se relevant pour chercher l'araignée bleutée du regard. Mais ce qu'elle vit n'était pas une araignée, loin de là.

"Que..."

Assise sur le lit, les jambes dans le vide, se tenait une femme. Elle était minuscule, d'une vingtaine de centimètres tout au plus, et était de cette couleur bleutée qui caractérisait l'araignée. Deux cornes torsadées sur la tête, de longues mèches recouvrant une étrange tatouage lumineux, deux nattes dans le dos et aucun vêtements ne couvrant son corps presque immatériel.

"Qui es-tu ?"
(Je suis Gladys.)
(C'est moi qui t'ai donné ce nom. Qui es-tu réellement ?)

La poupée brisée était à cran, prête à sauter du lit au moindre mouvement suspect.

(La question n'est pas qui je suis, mais que suis-je.)

Après quelques secondes de silence, l'Aniathy posa la question.

(Et... qu'es-tu ?)
(Je suis une Faëra.)
(Une... Faëra ?)
(Oui. Rappelle toi... Je suis de celles qui choisissent leurs compagnons et qui restent fidèles.)

Elle soupira, exaspérée.

(Je suis une Faëra, immortelle et immatérielle. Je connais le passé et prévois l'avenir. Je sais ce que tu es, ce que tu seras et qui tu as été. Je sais pourquoi et comment, je sais où et quand.)

Evangelina haussa les sourcils, incrédule. Elle n'y croyait pas une seconde. Personne n'avait ce pouvoir, c'était impossible. Inconcevable même.

(Je ne peux pas te le prouver. Mais c'est la vérité.)
(Comment se fait-il que je te vois, que tu sois là, et que tu ne sois pas en train de dominer le monde ?)
(Nous ne fonctionnons pas comme ça. J'ai un but, un objectif que tu ne connaitras pas. J'ai des pouvoirs, tu en as déjà vu une partie. Mais tu ne poses pas les bonnes questions. Tu ne recherches pas la bonne vérité.)
"Je ne comprend rien à ce que tu racontes. Ca me semble vraiment improbable.)
(Ca l'est. Nous sommes rares, méconnues. Nous agissons dans l'ombre, modelant les être à notre image, créant les génie et tyrans de demains... Tu disais pouvoir me voir, mais es-tu sûre de pouvoir faire confiance à ta vue ?)
(Je... à quoi d'autre sinon ?)
(La vue n'est rien qu'une illusion. Rappelle toi à Cuilnen, alors que tu fuyais. Rappelle toi le garde...)

"Les ombres... Elles t'appartiennent, elles sont tes esclaves, elles sont tiennes..."
...
"Ta magie est d'obscurité, ton pouvoir et d'ombre..."


Elle l'avait oublié aux vues des événements passés, mais elle s'en rappelait. Ce garde qui ne l'avait pas vu, ce pouvoir qui l'avait dissimulé dans les ombres...

(Mais c'était de la magie)
(Exactement. Crois en la magie. Elle est plus sûre que ta vue.)
(Mais... Je ne comprends toujours rien...)
(Parce que tu te poses toutes les questions en même temps. Premièrement, crois ce que je te dis.)

La poupée brisée hésita puis soupira.

(Admettons... que fais-tu là alors ?)
(Je suis ici pour le médaillon.)

Evangelina écarquilla les yeux. Elle l'avait complètement oublié ce médaillon. Celui de Fear, qu'elle lui avait volé avant de s'enfuir de la prison de Cuilnen...

(Mais, pourquoi ?)
(Il appartenait à mon ancien maitre.)
(Ton ancien maitre ?)
(Oui. Pour faire simple, parfois, une Faëra peut se lier à une être qu'elle choisit, comme je l'ai fais avec toi. Ce lien dur jusqu'à la disparition du maitre.)
(Tu seras donc avec moi jusqu'à ma mort ?)
(C'est ça. Ce médaillon a appartenu à mon ancien maitre. C'est comme ça que je t'ai trouvé.)

L'Aniathy réfléchit quelques instants à ce que venait de dire la prétendue Faëra.

(J'ai du mal à croire à tout ça...)
(C'est la vérité, que tu y crois ou non. ça viendra. En attendant, il va te falloir apprendre à te contrôler.)
(Oui... je sais...)

Elle le savait, mais elle ne s'en sentait pas vraiment capable. Elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait... Elle avait besoin de temps.

(Je vais me ballader un peu autours de la forge. La nuit doit être calme... Je pourrais réfléchir tranquillement en visitant un peu.)
(Aucun soucis. Je reste avec toi où que tu ailles.)

La poupée brisée n'était pas sûre que cela la rassure mais n'en dit rien. Elle se leva du lit, ramassa son sabre et s'apprêta à sortir. Mais quelqu'un frappa avant qu'elle sorte.

C'était Violaine, tenant délicatement les vêtements d'Evangelina.

"J'ai nettoyé le sang sur vos vêtements. Les voici."
"Je... Merci."

Evangelina pris ses vêtements des mains de la jeune forgeronne puis ferma la porte, avant de se changer. Bien qu'elle appréciait le kimono, elle était plus à l'aise dans sa tenue de cuir.

(En plus, elle te va à la perfection.)
"Merci"

Finalement, elle sortie de la chambre, descendit l'escalier, puis sortit de la forge, s'arrêtant sur le porche pour admirer les étoiles illuminant la ruelle.

La petite fille aux sinolgures

_________________
Les dieux ne sont qu'enfants, inconscients et inaptes. Ils souffriront comme j'ai souffert, perdront à jamais leur pouvoir et erreront, comme jamais personne n'avait encore erré. Ils pleureront, remplissant les mers, et saigneront, car tel est le sort que je leur réserve, car enfin ils vivront ce qu'ils ont fait vivre...

Image

Merci à Itsvara

« Les hommes ne sont pas nés du caprice ou de la volonté des dieux, au contraire, les
dieux doivent leur existence à la croyance des hommes. Que cette foi s'éteigne et les dieux meurent. »
Jean Ray



Dernière édition par Evangelina le Jeu 24 Juil 2014 13:42, édité 3 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Mar 22 Juil 2014 04:32 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Intervention pour rp pré-quête 31


Perdu dans l'admiration des étoiles, Evangelina demeura là, jusqu'au petites lueurs du jour.
Puis au matin, un tintamarre à ta droite attire ton attention. Non loin de toi, de l'autre côté de la rue, adossée sur le mur d’une auberge jusqu’alors inconnue, une fillette aux nattes blondes, à peine âgée de huit ans, frappe sur un vieux bouclier rouillé à l’aide d’une dague en mauvais état en criant à tue-tête :

« Oyé, oyé nobles gens, aidez-nous à sauver les sinolgures, espèce menacée d’instinction ! Sauvez les sinolgures et une bourse pleine de yus vous sera remise en récompense. »

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Mer 23 Juil 2014 14:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 30 Nov 2011 21:34
Messages: 9252
Localisation: Dans un livre magique protégé par une Corneille
Discussion

Evangelina resta toute la nuit dehors, à regarder les étoiles et à essayer de comprendre ce que lui avait raconté Gladys. Elle avait vraiment du mal à y croire. La prétendue Faëra quand à elle était restée muette et invisible, mais cela ne dérangeait pas la poupée, au contraire.

Par contre ce qui la dérangea plus fut le vacarme assourdissant qu'elle entendit au petit matin. Elle tourna le regard vers la source du vacarme. Une jeune fille blonde criait à tue-tête, parlant de choses que l'Aniathy ne connaissait pas. Elle appuyait ses dires en frappant un vieux bouclier avec une dague.

(Qu'est-ce qu'un sinolgure ?)
(Il s'agit de créature sauvage, de félins autrefois apprivoisés et respectés par les elfes gris.)

Evangelina écouta une nouvelle fois la propagande de la jeune fille, qui semblait y croire et espérer que des gens allaient l'écouter. Elle promettait en plus une bourse de yus.

(Pourquoi se battre pour des animaux ?)
(Certains pensent que les animaux valent plus la peine d'être sauver que races dites intelligentes.)
(Mouai, ils n'ont pas forcément tord...)
(Ce qui m'intrigue, c'est cette petite fille...)

La poupée brisée ne l'avait pas quittée du regard une seconde. La petite blonde semblait mettre tout son cœur à l'ouvrage.

(Pourquoi elle ?)
(Exactement. Elle semble très jeune pour un tel discours...)

Evangelina balaya la rue du regard, essayant de voir si quelqu'un d'autre était présent, épiant la petite fille, la surveillant. Ou si quelqu'un était intrigué par ce qu'elle disait.

Contact

_________________
Les dieux ne sont qu'enfants, inconscients et inaptes. Ils souffriront comme j'ai souffert, perdront à jamais leur pouvoir et erreront, comme jamais personne n'avait encore erré. Ils pleureront, remplissant les mers, et saigneront, car tel est le sort que je leur réserve, car enfin ils vivront ce qu'ils ont fait vivre...

Image

Merci à Itsvara

« Les hommes ne sont pas nés du caprice ou de la volonté des dieux, au contraire, les
dieux doivent leur existence à la croyance des hommes. Que cette foi s'éteigne et les dieux meurent. »
Jean Ray



Dernière édition par Evangelina le Jeu 24 Juil 2014 13:51, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Mer 23 Juil 2014 17:27 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Intervention 2 pour rp pré-quête 31


Les passants étaient rare à une telle heure matinale, mais la petite ne sembla pas s'en préoccuper et continuait son petit discours avec la même énergie.

« Oyé, oyé nobles gens, aidez-nous à sauver les sinolgures, espèce menacée d’instinction ! Sauvez les sinolgures et une bourse pleine de yus vous sera remise en récompense. »

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Jeu 24 Juil 2014 13:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 30 Nov 2011 21:34
Messages: 9252
Localisation: Dans un livre magique protégé par une Corneille
La petite fille aux sinolgures

Il n'y avait quasiment personne dans les rues. Et les quelques passants présents ignoraient superbement la petite fille blonde. Finalement, la poupée décida de s'approcher de filles aux sinolgures, doucement.

Arrivée à sa hauteur, elle la regarda un instant, intriguée.

(Soit naturelle, et évite de l'apeurée.)
(Tu m'enerves tu sais ?)
(Tu n'as pas besoin de moi pour t'énerver.)

Evangelina soupira intérieurement et se recentra sur la petite fille.

"Bonjour... Que... Pourquoi cris-tu comme ça ? Pourquoi veux tu sauver les Sinolgures ?"

Contact 2

_________________
Les dieux ne sont qu'enfants, inconscients et inaptes. Ils souffriront comme j'ai souffert, perdront à jamais leur pouvoir et erreront, comme jamais personne n'avait encore erré. Ils pleureront, remplissant les mers, et saigneront, car tel est le sort que je leur réserve, car enfin ils vivront ce qu'ils ont fait vivre...

Image

Merci à Itsvara

« Les hommes ne sont pas nés du caprice ou de la volonté des dieux, au contraire, les
dieux doivent leur existence à la croyance des hommes. Que cette foi s'éteigne et les dieux meurent. »
Jean Ray



Dernière édition par Evangelina le Jeu 24 Juil 2014 21:11, édité 2 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Jeu 24 Juil 2014 14:08 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Intervention 3 pour rp pré-quête 31


La petit fille s'arrête de crier lorsqu'elle te voit s'approcher d'elle. Elle espère bien entendu avoir gagné quelqu'un à ta cause.

Elle fronce les sourcils devant ta question, mais répond tout de même de bon coeur, te souriant de ses belles dents:

"Je crie parce que si je chuchote personne ne m'entendra. Et il faut qu'on m'entende si je veux de l'aide pour sauver les Sinolgures ! "
Elle te regardait perplexe, elle était jeune, pas plus de huit ans à vue de nez, mais elle n'était pas sotte pour autant, elle savait bien que tu n'étais pas humaine.

Après quelques secondes prises à t'observer, elle poursuivit:

"Je veux les sauver parce qu'ils sont menacés d'instinction ! Mais ça, je l'ai crié, tu ne m'as pas entendu ? "

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Jeu 24 Juil 2014 16:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 30 Nov 2011 21:34
Messages: 9252
Localisation: Dans un livre magique protégé par une Corneille
Contact

La petite fille semble intriguée, voire énervée par la question de la poupée brisée. Sa réponse fut d'ailleurs de celle qui mettent les nerfs de cette dernière à vif, comme si elle la prenait pour une idiote.

(Reste calme, ce n'est qu'une enfant.)

Evangelina ne répondit pas, inspirant intérieurement.

"Mais personne ne semble intéressé par ce que tu cris. Déjà, je pense que tu veux dire extinction, et non instinction. Et je ne suis pas sûre qu'ennuyer les gens en leur criant dessus et en faisant autant de bruit soit vraiment la meilleure manière d'agir..."

Son ton était dur, mais elle ne pouvait pas faire mieux. Elle regarda la fillette dans les yeux puis s'appuya sur le mur à côté d'elle.

"Explique moi ce que sont les Sinolgures déjà. Et pourquoi ils risquent de disparaitre."
(Tu vois quand tu veux.)

Contact 3

_________________
Les dieux ne sont qu'enfants, inconscients et inaptes. Ils souffriront comme j'ai souffert, perdront à jamais leur pouvoir et erreront, comme jamais personne n'avait encore erré. Ils pleureront, remplissant les mers, et saigneront, car tel est le sort que je leur réserve, car enfin ils vivront ce qu'ils ont fait vivre...

Image

Merci à Itsvara

« Les hommes ne sont pas nés du caprice ou de la volonté des dieux, au contraire, les
dieux doivent leur existence à la croyance des hommes. Que cette foi s'éteigne et les dieux meurent. »
Jean Ray



Dernière édition par Evangelina le Dim 27 Juil 2014 14:53, édité 2 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Jeu 24 Juil 2014 20:27 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Intervention 4 pour rp pré-quête 31


Image


La petite t'écoutait attentivement, mais plus tu parlais et plus ses sourcils se fronçaient, dès que tu eus terminé ta première phrase, elle arborait une mine boudeuse.

Renfrognée, les bras croisées, elle s'adossa au mur et resta ainsi quelques minutes silencieuse, sans te répondre.

Puis une porte s'ouvrit et une voix féminine adulte s'écria:

"Nadine ? Ça va ? Je ne t'entends plus ! "


"Oui, maman, ne t'en fais pas ! " répondit elle.

La mère rassurée referma la porte et vaqua sans doute à ses occupations.

La petite blondinette se retourna enfin vers toi et finit par te répondre mais avec un ton arrogant :

" Les sinolgures sont de braves bêtes, et elle vont bientôt disparaître, c'est Elle qui nous l'a dit ! Pour les détails c'est Fenouil qui va les donner. Donc, si tu veux aider une espèce menacée, entre dans ce bâtiment "
dit-elle en pointant l'auberge derrière-elle. "Sinon, laisse-moi travailler. "

Cela dit, elle te tourna le dos sans attendre ta réplique. Des gens venaient dans votre direction, elle reprit donc son petit discours vraisemblablement appris par coeur:

« Oyé, oyé nobles gens, aidez-nous à sauver les sinolgures, espèce menacée d’extrinction ! Sauvez les sinolgures et une bourse pleine de yus vous sera remise en récompense. »

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Jeu 24 Juil 2014 21:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 30 Nov 2011 21:34
Messages: 9252
Localisation: Dans un livre magique protégé par une Corneille
Contact 2

La réponse de la petite fille se fit attendre, alors qu'il semblait clair qu'elle n'avait pas apprécié ce que venait de lui dire la poupée. Mais ce fut une autre voix, plus adulte, qui brisa le silence de la rue.

"Nadine ? Ça va ? Je ne t'entends plus ! "

D'après la réponse de la prénommée Nadine, il s'agissait de sa mère. Quel genre de mère ferait faire ça à un enfant ?

(Ce n'est pas comme ça que je voyais les enfant grandir, avant...)
(Tu as eu de la chance, la famille dans laquelle tu étais était une bonne famille...)

Evangelina n'aimait pas l'idée de faire du mal aux enfants. Contrairement aux adultes, les enfants étaient encore capable d'être bons et d'évoluer vers quelque chose de bien. C'était peut être les seuls personnes que la poupée ne détestait pas...

(Les hommes sont vraiment des lâches et des mécréants...)

Étrangement, la Faëra ne répondit pas. A peine quelques secondes plus tard la petite fille blonde reprit la parole, apparemment énervée. Et ces propos furent vagues, très vague.

L'Aniathy n'apprit rien de plus à part qu'une personne s'appelant Fenouil était lié à ça. De plus elle tourna le dos à son interlocutrice une fois sa tirade terminée, ce qui eut le don d'agacer cette dernière, d'autant qu'elle se remit à faire un bruit assourdissant avec sa dague...

"C'est extinction, pas extrinction"

Elle se tourna vers la porte qu'avait indiquée la petite fille lors de la tirade et hésita. Au pire, qu'en avait-elle à faire de cette petite fille arrogante ? Rien, strictement rien... Elle fit mine de se retourner mais Gladys reprit la parole.

(Rappelle toi, l'enfance brisée dans le sang...)

La poupée se figea. Elle savait très bien de quoi parlait la Faëra. Elle revoyait cette petite fille, seule, sa famille baignant dans son propre sang, sur le sol de leur propre maison... Qu'était-elle devenue ? Elle n'en savait rien...

Ca avait été sa dernière action humaine avant qu'elle sombre dans cette cascade d'horreurs. Ca avait été la seule personne méritant d'être sauvée...

(D'accord...)

Evangelina s'avança et poussa le pan de la porte pour entrer.

(Pourquoi ?)
(Tu sauras le moment venu...)

Cela l'énervait que son interlocutrice invisible ne réponde jamais à ses questions... Mais elle l'avait déjà tant aidée qu'elle ne pouvait que la croire.

Une grande bibliothèque

_________________
Les dieux ne sont qu'enfants, inconscients et inaptes. Ils souffriront comme j'ai souffert, perdront à jamais leur pouvoir et erreront, comme jamais personne n'avait encore erré. Ils pleureront, remplissant les mers, et saigneront, car tel est le sort que je leur réserve, car enfin ils vivront ce qu'ils ont fait vivre...

Image

Merci à Itsvara

« Les hommes ne sont pas nés du caprice ou de la volonté des dieux, au contraire, les
dieux doivent leur existence à la croyance des hommes. Que cette foi s'éteigne et les dieux meurent. »
Jean Ray



Dernière édition par Evangelina le Dim 27 Juil 2014 15:15, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Ven 25 Juil 2014 03:51 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Intervention 5 pour rp pré-quête 31


En poussant la porte, tu peux lire sur un écriteau :

Image

Lorsque tu franchis le seuil de la porte tu aboutis ICI


(((Le sujet est verrouillé pour l'instant, tu pourras rp dedans à partir de dimanche, où la quête sera officiellement ouverte)))

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Ven 30 Jan 2015 11:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 28 Juil 2012 11:08
Messages: 937
Localisation: Elysian
La forge se présentait à l'intérieur comme une boutique bellement décorée, et remplie d'armes en tous genres. Faëlis n'était pas un expert, mais elles semblaient de bonne facture. Les épées neuves brillaient de mille feux, les lances étaient acérées... jamais armes humaines n'avaient semblé si finement réalisée ! Mais le jeune homme n'était pas au bout de ses surprises : la boutique était tenue par deux jeunes femmes menues et élégantes. Elles étaient occupées à entretenir les armes, mais, voyant un client, l'une d'elles se leva :

« Bien le bonjour, je m'appelle Violaine ! Que cherchez-vous ici, noble seigneur ? »

L'elfe n'avait pas son armure, mais son arc et son épée, sans parler de l'élégance de sa tenue et sa prestance naturelle, signalaient à coup sûr un noble. Un pur noble dans le style « négligé », qui passait deux heures à s'habiller et à se coiffer pour paraître simple et soigneusement ébouriffé. Il fit une ample révérence assortie d'un clin d’œil :

« Faëlis Nyris'Kassilian, de Cuilnen. Un long voyage m'a amené ici, mais il m’apparaît clairement que mon temps n'était pas perdu, puisque je peux ainsi contempler votre si charmant visage... Je recherche un arc, ou une autre arme de jet, tout en me séparant de ces vieux brassards... »

Touchée et légèrement rougissante, la belle le conduisit devant lesdites armes. Elle lui signala notamment une petite arbalète de poing, livrée avec ses munitions. L'objet, élégant et mortel, à la poignée d'ivoire ouvragé, était maniable, pratique en cas d'attaque rapproché.

« Ma chère ! C'est douleur que d'admettre qu'un objet puisse vous faire concurrence... mais après tout, vous connaissiez le risque en vendant une telle qualité ! Oui, assurément, je crois que je suis tombé amoureux de cet objet ! »

(((vente des brassards d'archers argentés pour 32 yus et achat de l'arbalète de poing pour 850 yus)))

_________________
Image

L'homme de toutes les femmes, la femme de tous les hommes
Lampadaire officiel de la quête 32

Le thème de Faëlis


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Grande Forge D'Argaïe
MessagePosté: Ven 30 Jan 2015 18:41 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 13 Aoû 2011 11:13
Messages: 3843
Localisation: Niort
Intervention pour Faëlis


Violaine te trouva fort charmant et succomba à ton sourire. Elle reprit toes brassards pour 32 yus et te vendit l'arbalète pour 850 yus. Elle récupéra ton argent et te laisse pleinement disposer de tes nouvelles acquisitions.

- "Profitez-en bien."

Elle se fendit d'un immense sourire avant de te saluer d'un signe de la tête.

_________________
Image


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016