L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 150 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Sam 18 Juil 2015 22:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 11 Juil 2015 16:18
Messages: 2805
Localisation: Oranan
Elle n'avait pas assez d'argent pour payer le trajet... Ædräs se sentit découragée. Elle n'avait évidemment pas de quoi s'acheter une monture qui coûtait deux voire trois fois plus cher qu'un voyage en cynore. Ne restait que ses pieds. Elle soupira devant l'étendue de la tâche. Cela donnerait quoi ? Neuf, dix jours de marche ? Et seulement pour l'aller, encore ! Rien que l'idée de devoir marcher une dizaine de jours pour accomplir une mission de débutant dont elle serait débarrassée en même pas une journée la désolait. La solution restante était aussi la plus évidente : rentrer chez elle et demander un peu plus d'argent.
Mais là, c'était sa fierté qui s'y refusait.

(Yuimen ! Entends mon appel et réponds-moi : que dois-je faire ?!)

Et alors même qu'elle adressait une courte prière à son dieu favori, les mains jointes et les yeux fermés, un cri d'hystérique la fit sursauter. Rouvrant les yeux, elle découvrit un, une... on dirait dit une woran, mais blanche et... Ædräs ne connaissait pas cette race, en tout cas. Et l'individu qui se présenta à elle paraissait tout sauf saine d'esprit. Étaient-ils tous comme ça dans son peuple ? Oh et puis, pourquoi elle s'embêtait avec ça ? Ne venait-on pas de lui proposer d'acheter ses chaussettes, un simple objet de couture que sa mère avait réalisé en un rien de temps, pour n'importe quel prix ?

"Eh bien, si vous insistez tant..."

La Kendrane s'assit à même le sol pour enlever plus facilement ses lourdes bottes de voyage. La droite, puis la gauche, elle retira ses chaussettes, une paire tissée d'un seul tenant dans une laine verte très claire et somme toute en état presque neuf puisque sa journée d'aujourd'hui devait les inaugurer.
Mais en se redressant, Ædräs eut une seconde d'hésitation. Elle n'avait besoin que de 15 yus, d'accord, cependant, puisqu'elle en était là, ne pourrait-t-elle pas en profiter un peu ? Jusqu'où était prête à aller la folle détrempée ? (si elle croyait qu'elle ne sentait pas le chien mouillé...). La jeune mage, fille de commerçants plutôt riches, attacha la paire de manière très propre, qui faisait très connaisseuse. Et pour bien enfoncer le clou, elle mit en œuvre toute ses compétences de marchandage. Premièrement : faire croire que le client est plus malin que la moyenne :

"Je dois dire que vous avez eu là une très bonne intuition..."

Deuxièmement : vanter discrètement la marchandise, même si elle n'a, en réalité, rien de spécial.

"Parce que, voyez-vous, ces chaussettes sont uniques ! Elle ont été tissées par ma mère grâce à une technique connue d'elle-seule ! Solidité et confort garantie !"

Enfin, dernièrement : faire croire au client qu'on est en train de lui faire un prix.

"Normalement, elle vaudrait dans les 100 yus, mais bon, je les porte quand même depuis une heure ce qui est assez gênant, vous voyez... Pour me faire pardonner ça, je vous les fait à 75 yus, allez !"

Pas très magique comme façon de faire, mais enfin, si cela marchait, Ædräs n'en aurait pas d'insomnies.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Dim 19 Juil 2015 03:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 21 Juil 2010 02:12
Messages: 264
Localisation: Forêt d'Oranan
Quelque part dans les alentours de Kendra Kar, il y a un endroit ou se pose et s'envole des tas de grands vaisseaux. Des aynores et des cynores. Ces grosse machines compliquées servent à transporter des tas de gens plus petits qu'elles vers la destination de leur choix. Ces petits gens font la queue pour pouvoir monter dans les gros engins en échange d'argent, ils discutent tranquillement en attendant que l'heure de partir arrive. Mais ces petites personnes ne se rendent pas compte que dans les environs, une machine plus petite qu'eux - et du coup, bien plus petite que celles qui volent - et qui parlent se trouve non loin. Cette petite machine a une apparence féline et porte le doux nom d'Hailindra.

Ce n'est que quand la petite machine, l'aniathy, hurle quelque chose à propos de chaussettes, que les gens plus grand qu'elle - mais toujours plus petits que les machines volantes - la remarquent, l'espace d'un instant, avant de retourner à leurs occupations respectives. Et c'est quand elle hurle ce mot qu'une autre personne se met à réagir. Une personne encore plus petite que la petite machine Hailindra. Un lutin, qui dormait tranquillement dans le sac de l'aniathy. Et cette toute petite créature, de vert vêtu, à la chevelure et la barbichette rousse gigote dans le sac de la petite machine féline, essayant désespérément d'en sortir. Ce petit lutin...ce n'est autre que Luneoh! Notre héros voleur de chaussettes! Il est là, la tête en dehors du sac, scrutant les alentours pour voir où sont les chaussettes dont on vient de parler, car vous le savez sûrement maintenant, s'il y a bien une chose qui peut attirer l'attention de Luneoh, ce sont les couvre-pieds.

Il écoute attentivement, quand soudain, il entends quelqu'un essayer de vendre des chaussettes à Hailindra. Les VENDRE! Notre lutin n'en revient pas. Il n'a jamais payé pour en obtenir et à vrai dire, il n'arrive même pas à le concevoir. Sortant du sac, il escalade son amie mécanique et poilue avant de se tenir droit sur la tête de cette dernière. Face à eux, se tient une grande personne. Une humaine pas très imposante, que ceux de sont espèce doivent qualifier de mignonne. Des longs cheveux châtains, coiffés de manière rigolote - du moins selon l'appréciation de Luneoh - en une sorte de palmier, des yeux bleus, une peau pâle tranchant complètement avec le marron de ces vêtements. Mais cela n'intéresse pas du tout notre petit lutin qui fixe l'humaine, le regard colérique, en la pointant du doigt.

"Payer pour des chaussettes ?! Ca va pas la tête espèce de résidu de crotte de dépilapin. Tu vas me les donner tout de suite!"

Et sans même laisser le temps à l'humaine de répondre, Luneoh saut de la tête d'Hailindra, droit sur les chaussettes, s'en empare et atterrit de manière agile sur le sol avant de courir se cacher derrière l'aniathy avec son précieux butin.

"Elles sont à moi maintenant, nah! Si tu les veux, essaye de m'attraper!"

Et il se tapota les fesses ostensiblement, provoquant l'humaine. Car même s'il est plus que sérieux quand il dit refuser de les rendre, Luneoh n'en reste pas moins un lutin.

_________________


Dernière édition par Luneoh le Lun 4 Jan 2016 16:41, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Dim 19 Juil 2015 23:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 11 Juil 2015 16:18
Messages: 2805
Localisation: Oranan
Avec un sourire délicieux apparaissant rempli de bonnes intentions, Ædräs attendait la réponse de la woran déteinte, la paire toujours dans sa main droite. Dans son esprit, elle était déjà de nouveau dans la file d'attente pour acheter son billet, une paire de chaussette en moins, mais avec dix yus en plus dans la poche. Juste réduit à cela, la jeune mage se disait qu'elle aurait peut-être dû exagérer encore plus, mais enfin, cela faisait finalement soixante yus en plus si on comptait les cinquante qu'elle économisait. Non, ce n'était pas si mal...

(Surtout que j'en aurais besoin pour ma m... Mais c'est quoi ce truc ?)

Ædräs fronça les sourcils à l'apparition d'un petit lutin encore plus petit que l'illuminée blanche sur la tête de laquelle il était monté. Décidément, il suffisait simplement de quitter l'enceinte de cette ville qu'elle connaissait sur le bout des doigts pour rencontrer des tas de personnes très intéressantes. Elle offrit donc son plus beau sourire au lutin dans l'espoir de s'attirer ses faveurs à lui aussi, mais déchanta rapidement et s'enflamma même devant l'insulte déversée par cet être minuscule. Ædräs serra les poings et ses narines se gonflèrent sous le coup de la colère qui montait.

(Calme-toi, pense à l'affaire...)

Elle se força à respirer et cela faillit marcher. Car non content de l'insulter - et qu'était un dépilapin d'abord ? - ce maudit lutin arriva même, et ce sans qu'elle n'eût la moindre chance de l'en empêcher, à lui dérober sa belle paire de chaussette de soixante-quinze yus. Ædräs ne retint pas sa rage qui se manifesta tout d'abord par un cri excédé et suivit par la jeune mage pointant de sa baguette d'apprentie Luneoh. Dans sa tête, elle se mit aussitôt à préparer sa tempête de grêle.

(Toi, tu vas morfler je te le promets !)

Mais quelque chose l'arrêta à temps : elle ne connaissait rien de ce lutin. Peut-être était-il bien plus puissant qu'on ne pouvait le supposer au premier abord ? Peut-être était-il même insensible à la magie ? Alors elle pourrait se faire blesser - ou pire : ridiculiser. Et il était hors de question de perdre cette si juteuse affaire. Elle décida alors de le jouer à l'intimidation et menaça ouvertement Luneoh de sa baguette.

"Rends-moi ces chaussettes immédiatement, petit... !"

Elle ne finit pas sa phrase, préférant un soudain volte-face avec sa poilue cliente.

"Madame, si ce lutin est à vous, je vous prierai de lui faire rendre mes chaussettes. Sauf si vous comptez me les acheter évidemment."

Et elle essaya de sourire, mais cela se ressembla plus à une grimace déplaisante.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Mer 22 Juil 2015 10:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Mar 14 Sep 2010 23:26
Messages: 368
Localisation: Kendra Kâr
C'est bon, j'ai trouvé quelqu'un prêt à me vendre ses chaussettes, odorante en cadeau, voilà qui devrait réveiller Luneoh. Par contre, le prix septante-cinq yus, me paraît proprement exorbitant, pour une simple paire de chaussettes, même en bon état. Je n'ignore pas que tout est plus cher dans une capitale, ayant vécu à Tahelta de nombreuses années, mais de là à payer autant pour des chaussettes, non, il ne faut pas pousser. Trente yus, voire même quarante, je les aurais pris de suite, mais septante-cinq, cela prête à réfléchir un minimum quand même. J'en suis encore à débattre avec ma conscience, à la limite de fléchir quand même au vue de la somme gagnée dans le tunnel au sortir du livre, quand un évènement se produit, sur ma tête !

"Dépilapin" ?

Le truc qui hurle sur mon crâne a parlé de "dépilapin ?", mais il n'y a personne qui parle de dépilapin ? Sauf un lutin, sauf CE lutin d'ailleurs. Enfin peut-être les autres, je n’en sais rien, Luneoh est le seul lutin que je n'ai jamais rencontré.

Je suis aux anges, mon stratagème a marché ! Le simple fait d'avoir entendu le mot chaussette a permet de réveiller mon lutin favori ! Et le voilà qui saute de ma tête et, d'un geste leste, arrache les couvre-pieds des mains de l'humaine et se sauve avec, continuant à l'insulter et à la tourner en bourrique !

Et voilà qu'elle s'apprête à ... l'attaquer ? Avec un sort ? S'en prendre à mon lutin convalescent ? Mais elle est folle cette gamine avec son palmier sur la tête ? Cependant, très vite elle se calme et se tourne vers moi, demandant le payement pour les chaussettes.

"Ah non, ce lutin madame ne m'appartient pas, il n'appartient qu'à lui-même. Cependant, c'est mon ami. Et je ne lui ferais pas l'outrage de lui acheter vos chaussettes qu'il a conquis de haute lutte, cela sera une offense à sa race lutinesque. Par contre, prenez cette poignée de Yus en remerciement. Cela fait déjà plusieurs jours qu'il était dans le coma dans mon sac et, grâce à la délicate odeur de vos couvre-pieds, le revoilà lui-même sur pied, vif et outrageux, comme le lutin que j'ai toujours connu !!!"

Je fouille mes longs doigts dans ma bourse et en tire une poignée de yus que je donne à la demoiselle.


(((don de yus à Aëdras)))

_________________
La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil. Nietzsche
Image
Là où est la musique, il n'y a pas de place pour le mal. Miguel de Cervantès


Je suis aussi GM14, Lothindil, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Mer 22 Juil 2015 11:10 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 19 Nov 2008 23:03
Messages: 4246
Intervention GMique de transfert d'argent Hailindra => Aedräs


Somme à verser : 1d100 yus (min 15) : 26

_________________
Une question sur mes corrections ? Sur autre chose ? Un problème ? Une remarque ? N'hésitez pas à m'envoyer un MP.


Pour une demande de correction, c'est par ici.
Pour une intervention de GM dans vos RPs (validation d'achat ou autre), c'est par là.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à venir nous les poser.


Bon jeu à vous !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Jeu 23 Juil 2015 21:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 11 Juil 2015 16:18
Messages: 2805
Localisation: Oranan
Alors qu'elle s'attendait à ce que sa "cliente" s'excusât pour la tenue incorrecte de ce qu'elle qualifiait d'ami et qu'elle lui versât enfin ce qu'elle desservait - à comprendre : son argent, la réaction de cette dernière plongea Ædräs dans un abime d'hébétude : non seulement elle démontra de manière absurde que c'était elle, la coupable dans l'affaire, mais elle ajouta à cela l'effronterie d'affirmer ne lui rien devoir. Et plus elle parlait, plus Ædräs tiquait. "Outrage" ? "Conquis de haute lutte" ?!

(Mais ils se foutent de moi !)

Elle n'était pas loin de balancer toute sa puissance magique, dû cela la ridiculiser plus que jamais, quand, ne l'attendant pourtant plus le moins du monde, l'amie du lutin, lui envoya une poignée de yus. Habituée à compter vite et bien, Ædräs en dénombra une vingtaine d'un coup d'œil. Un peu plus, mais moins que trente. Radine, va. Enfin, non ; pour de vulgaires chaussettes et déjà portées, cela restait un plutôt bon prix. Elle grimaça donc un sourire, se força à remercier - "Ça a été un plaisir de faire affaire avec vous ! Je vous souhaite à tous deux une excellente journée" - en dépit profond du fait qu'elle n'en pensait pas un mot - qu'ils allâssent se faire mettre oui ! - se baissa légèrement pour attraper, d'une main, ses lourdes bottes et, faisant volte-face, repartit enfin dans la queue des gens qui attendaient leur billet de cynore.

(Ne jamais faire confiance à un lutin, je le saurai la prochaine fois !)

Absolument pas émue par le coma dans lequel avait été plongé le pauvre lutin, Ædräs s'assit à même le sol pour enfiler ses chaussures - sans chaussettes. Une fois cela réussit, elle agita ses doigts de pied pour voir comment cela faisait. Pas terrible, terrible. Enfin, ce n'était pas inconfortable quand même. Elle espérait juste ne pas attraper d'ampoules. Elle se releva et compta enfin la somme qu'elle venait de percevoir. Vingt-six yus. Donc cinquante plus vingt-six moins soixante-cinq, cela faisait... Soixante-dix, cinq... Onze. Mince ! Elle ne devra en aucun cas baguenauder, arrivée à Oranan ou elle ne pourra sûrement pas se payer la nuit !

(Bon, vite, j'ai déjà assez perdu de temps pour comme ça !)

Mais la file d'attente allait à son rythme, c'est à dire, bien en dessous de ce qu'elle aurait voulu. Mais finalement, rongeant son frein comme elle le put - sa lèvre, rouge d'être déplaisamment malmenée par une certaine dent - elle parvint enfin à la hauteur du même employé que plus tôt qui la regarda d'un air curieux. Avant qu'il n'eut pu prononcer le moindre mot, cependant, elle étala la somme de soixante-cinq yus sous ses yeux en même temps qu'elle déclara, la voix quelque peu pressée et agacée :

"Un voyage en cynore pour Oranan, merci !"

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Dim 26 Juil 2015 18:12 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 19 Nov 2008 23:03
Messages: 4246
L'employé sindel d'Air Gris considère un instant l'humaine, les lèvres pincées, n'ayant pas particulièrement goûté le ton et la formulation de la jeune femme, puis sans un mot encaisse les yus, tendant un coupon de parchemin sur lequel il a indiqué la destination et la date du jour.

"Je vous souhaite de faire un excellent voyage à bord du vaisseau d'Air Gris"

(((65 yus retirés de ta fiche)))

_________________
Une question sur mes corrections ? Sur autre chose ? Un problème ? Une remarque ? N'hésitez pas à m'envoyer un MP.


Pour une demande de correction, c'est par ici.
Pour une intervention de GM dans vos RPs (validation d'achat ou autre), c'est par là.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à venir nous les poser.


Bon jeu à vous !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Mar 28 Juil 2015 23:32 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 11 Juil 2015 16:18
Messages: 2805
Localisation: Oranan
Ædräs regarda ailleurs, son doigt tapotant nerveusement sur sa cuisse. Son regard était fixé sur le cynore qu'elle n'allait pas tarder à emprunter. Une boule se formait petit à petit dans son ventre, elle ne savait trop pourquoi, à la vue de l'engin surréaliste.

"Merci" articula-t-elle, mais sa voix la trahit une nouvelle, exprimant tout le dédain qu'elle ressentait à l'égard de cette formalité - et peut-être plus encore l'employé.

Sans un regard en arrière vers cette ville qui l'avait vue grandir elle et ses rêves de gloire, elle s'avança d'un pas ferme vers le cynore, qui sans aucun doute, l'emmenait vers sa gloire et sa fortune.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Jeu 3 Sep 2015 10:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 16 Juil 2014 17:49
Messages: 12981
Localisation: Cuilnen - Alentours
La Forge d'Argaïe

3 - Achats de billets et sourires commerciaux


L’arc et l’armure furent rapidement prêts et le lendemain trouva la jeune elfe harnachée, prête à partir sur les grands chemins. Elle fit ses adieux à Pulinn, la remerciant chaleureusement pour ses talents d’hôte, sa toute nouvelle lyre et son dos, qui désormais était plus souple qu’il n’avait jamais été. Arrivée à la porte du Temple en compagnie de Lhyrr, elle dit à celui-ci :

(Envole-toi dès à présent, nous nous rejoindrons à la zone d’embarcation.)

(Qu’est-ce ?)

(L’endroit d’où s’envolent et atterrissent d’énormes engins.)

Lhyrr acquiesça et ouvrit les ailes avant de bondir dans les airs sous le regard de quelques badauds qui l’observaient en ouvrant de grands yeux. Isil profita de leur instant d’ébahissement devant le loykarme pour filer en douce.

Elle se dirigea d’un pas preste jusqu’à la zone d’embarcation, située en dehors de la ville. Comme à chaque fois qu’elle en approchait une, d’autant plus celle de Kendra Kâr, particulièrement grande et peuplée, elle ne pouvait s’empêcher de se sentir ridiculement petite face à ces gigantesques engins capables de voler par elle ne savait quelle magie. Elle voyait les aynores colossaux, fiers et majestueux côtoyer les plus petits cynores destinés aux vols intérieurs, les personnes qui s’amassaient, prêtes à entrer dedans et elle s’étonnait toujours. Elle secoua la tête et s’approcha du comptoir d’Air Gris et de sa petite hôtesse aux oreilles pointues et à la bonne humeur composée. Elle était bien plus petite que les Sindel habituels, mais il s’agissait peut-être, comme elle, d’une elfe de sang-mêlé.

- Bonjour, lui dit-elle lorsque ce fut son tour. Je souhaiterais un vol jusqu’à Tulorim et un second pour Yarthiss, s’il vous plaît.

- Bien sûr mademoiselle, lui répondit l’hôtesse en regardant ses papiers. Oh ! Je viens de voir qu’il y a eu des retards à Yarthiss à cause d’un très mauvais temps, vous devrez attendre au moins vingt quatre heure dans la zone d’embarcation, le temps que toutes les personnes avant vous aient accès à un vol…

Isil réfléchit un instant, se remémorant la carte d’Imiftil. Pour se rendre à la Sororité, elle avait quatre choix devant elle dans la mesure où il n’y avait aucun vol pour les terres des femmes solitaires. Partir de Tulorim directement, mais cela prendrait plus de temps, d’autant plus qu’elle allait sans doute devoir passer la nuit là-bas avant de reprendre la route. Partir de Yarthiss, mais attendre vingt quatre heures dans un endroit bondé lui déplaisait fortement. Restait Dehant et Eniod.

- Pour Dehant en ce cas… ?

L’hôtesse prit un air contrit.

- L’aynore que vous allez prendre pour Tulorim arrivera juste après le départ du seul cynore de la matinée pour Dehant, le prochain sera douze heures après. Mais si vous prenez l’aynore de demain, vous n’aurez pas ce problème.

Même chose que pour Yarthiss, elle n’avait pas envie d’attendre outre mesure dans la zone d’embarcation si elle pouvait l’éviter, d’autant que douze heures d’attente ne lui faisaient guère plus gagner de temps.

- Et pour Eniod ?

L’hôtesse lui lança un petit coup d’œil instigateur, comprenant peut-être sa destination finale, point névralgique de ces trois voies demandées. Cependant, lorsqu’elle regarda de nouveau son papier, sa mine contrite laissa place à un sourire tout commercial.

- Pour Eniod c’est bon ! Vous n’aurez qu’une heure d’attente, juste le temps de changer d’embarcation !

La jeune elfe haussa un sourcil.

- Va pour Eniod en ce cas… Par ailleurs, j’ai une monture un peu particulière, volante, est-il possible de la faire monter à bord ?

L’hôtesse lui donna une nouvelle fois de son air pimpant de rigueur. Manifestement, elle en était venue à agir ainsi à chaque fois qu’une transaction se passait bien selon ses critères.

- Oui ! Aucun problème, il ira parmi les chevaux, ce ne sera pas la première fois, quoi que ce soit très rare !

Isil attendit que la jeune femme annonce le montant avant de mettre l’argent sur le comptoir et procéder à la zone d’attente, une fois Lhyrr de nouveau avec elle.





[Achat d'un billet pour Tulorim (45 yus) et d'un second pour Eniod (60 yus) pour un total de 105 yus, soit 301 yus restants sur ma fiche si je ne m'abuse.]

_________________


Dernière édition par Isil An'Naïnelim le Lun 7 Sep 2015 20:03, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Lun 7 Sep 2015 19:20 
En ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39560
La demoiselle au guichet sembla compter mentalement ce qu’Isil devait à la compagnie Air Gris, avant de déclarer avec entrain :

« Cent et cinq yus, au total. »

Elle posa sur le comptoir de bois deux petits jetons d’étain portant le symbole de la compagnie Air Gris et le nom des destinations : Tulorim sur le premier, Eniod pour le second.

Elle empocha l’argent de l’elfe dans une caisse enregistreuse… particulière pour qui ne connaissait pas la technologie sindel, puis indiqua du doigt la zone d’attente où le vol ne tarderait pas à être annoncé par l’un des employés de la compagnie. C’était une affaire qui tournait rondement.

« La Compagnie Air-Gris vous souhaite un bon vol. »

Et elle salua Isil d’un signe de tête, s’intéressant déjà au client suivant avant même que l’elfe n’ait eu le temps de partir complètement.

[HJ : Achat validé]

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Lun 23 Nov 2015 00:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 20 Avr 2010 21:13
Messages: 12977
Localisation: Derrière Cromax
Hrist quitta le petit chariot après avoir glissé dans son sac quelques pommes bien rouges. Après son long voyage à avaler des rations de survie très salées, un peu de sucré ne lui faisait pas dégoût.

C'est dans l'ombre d'un petit arbre dépouillé de ses feuilles que la femme se débarrassa de toutes ses guenilles puantes et qu'elle décida de tenter le diable en entrant tel quel dans l'aynore. Xenair avait était assez avare en information, elle se lançait là dans une mission dont elle ne savait rien, à suivre une personne inconnue dans un lieu inconnu également.

Le problème c'est que ce genre de mission devenait une habitude, quoiqu'il en était, c'était chargée d'un brin de nostalgie que la femme entra après une longue préparation dans l'engin volant Elfique afin d'y engager son voyage jusqu'à Tulorim.

Elle avait inspecté ses armes, sa tenue, le contenu de sa bourse et tout était absolument impeccable si on faisait abstraction des odeurs étranges laissées par ses guenilles sur sa robe et sa cape.

_________________
La petite ombre de la Mort à Elysian.

Alors, j'ai établi ma couche dans les charniers,
Au milieu des cercueils,
Où la Mort Noire tient le registre des trophées qu'elle a conquis.


Némésis d'Heartless


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Sam 28 Nov 2015 10:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 15 Aoû 2015 16:54
Messages: 73
Aeglos parvint enfin à trouver la zone d'embarcation de l'Aynore en direction du continent de Nosvéris, à Lebher précisément.

Plus de dix jours s'étaient passés pendant desquels la faim et la soif le tenaillaient ainsi que les brigands qui cherchaient querelle. Rien n'était cependant plus abominable que d'empester la bouse à dix mille lieux à la ronde. S'agenouillent près d'un ruisseau, il se nettoya le visage et entreprit de laver le reste du corps. Il ressemblait de nouveau à un Sindel même si des traces de boue et de poussière maculaient encore sa peau anthracite et ses habits de soie rehaussés de plumes de corbeaux. Il avança en direction de la ville, son bâton tapant contre le sol et se dirigea vers la zone d'embarcation où des Sindeldi s'étaient rassemblés et où des passagers commençaient à embarquer dans les Aynores et les Cynores.

- Bonjour mon frère, te reste-t-il une place dans cet Aynore en direction de Nosvéris ?

Le Sindel se retourna et lui adressa un sourire.

- Tu es le fils d'Uthaïn, n'est-ce pas ? Tu as bien grandi depuis, j'étais son plus vieil ami à l'époque.

Son père était mort donc ainsi que sa mère sans doute. Ils étaient déjà vieux même pour des Sindeldi lorsqu'il était parti de Tahelta en urgence.

- Je préfère rester incognito, lui assura-t-il en lui donnant une belle bourse de yus.

(HRP:Achat d'un billet: 80 yus)

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Lun 30 Nov 2015 14:16 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13892
Le sindel prend ton argent et remarque que tu proposais un peu trop. Poliment, il te rend la différence et te fait signe d'embarquer.

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Jeu 23 Juin 2016 20:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 25 Mar 2012 14:07
Messages: 240
Localisation: Quête 33
Je parviens à atteindre la berge, sain et sauf. Je prends quand même un instant pour m'en assuré. Je suis épuisé mais je trouve la force de me mettre debout. J'ai dû dériver mais j'aperçois encore la cité blanche.

Après un court instant de repos je me fouille pour vérifier que je n'ai rien perdu. A priori non. Par contre, plusieurs de mes affaires sont trempées et donc inutilisables.

Je jette à la mer mes torches, des vivres et du combustible que je gardais précieusement pour pouvoir allumer un feu.

Peu importe, j'ai encore réussi à m'en sortir même si je ne suis pas encore tiré d'affaire. J'ai pris de l'avance et je dois la garder. Impossible de retourner en ville pour prendre un autre bateau. Trop risqué.

A ce moment-là, une solution me passe au-dessus de la tête, se dirigeant vers la plaine. Un Cynore.

Voilà le moyen de quitter cet endroit.

Sans plus attendre, je suis le trajet aérien en direction des plaines.

Car la zone d'embarcation n'est en fait qu'une simple prairie animée par le balai incessant des transports volants et le chargement et déchargement continue de leurs marchandises ou passagers. Si tout disparaissait, seule une statue montrerait l'emplacement.

Je me dirige sans tarder vers un Cynore à terre et m'adresse à celui qui semble en gérer l'accès.

" Bonjour, vers quelle destination part votre prochain vol ? "

L'homme me scrute de la tête au pied avec un regard soupçonneux. Quoi de plus normal, je suis trempé de la tête au pied. Je donne une explication pour que tout ceci ne paraisse pas trop louche.

" Je me suis trompé de bateau mais je ne l'ai remarqué que quand il est parti. "

J'hausse brièvement les épaules.

(Bravo. Comme ça tu n'as pas l'air louche. Tu as juste l'air con. )

Je me mordille la lèvre pour faire taire ma voix intérieure. Mon interlocuteur lâche un simple "ah" désintéressé et daigne me répondre sur un ton monocorde.

" Bouhen, on a beaucoup de demande avec les infos qui circulent sur ces types qui demandent de l'aide en échange d'exaucer nos vœux. "

Bouhen, ce n'est pas un autre continent mais c'est déjà autre part. J'hoche la tête et lui répond d'un air réjouit.

" Ça tombe bien, c'est justement là-bas que je voulais me rendre. "

" Ca m'étonne pas. Vous voulez qu'ils vous refassent la gueule en échange de votre aide ? Promener une tronche pareil, ça devrait être interdit. Enfin bref. Une fois arrivée rendez-vous au sud dans la forêt. Parait que c'est là-bas qu'on les trouve. "

" Je vous remercie. "

Je grimpe après avoir payé et quelques instants après, je décolle et pars vers l'Ouest. Vers Bouhen.



_________________


Dernière édition par Arkalan le Mar 12 Juil 2016 20:16, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Jeu 23 Juin 2016 23:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 15 Juin 2016 00:52
Messages: 500
Localisation: Kendra Kar
Avide de rencontrer ses nouvelles proies, Irina arriva rapidement à la zone d'embarcation, lieu où régnait une cacophonie omniprésente. Toutes races d'êtres de différents rangs et origines se mêlent aux amarrages et aux garnisons débarquées, où chacun n'est animé que par son propre objectif : une fourmilière à échelle humaine.
La Shaakt, dans l'anonymat que lui procurait sa cape elfique, se faufilait avec fluidité jusqu'à un guichet où une jeune femme kendrânne lui sourit poliment.

" Bonjour mademoiselle. Où souhaitez vous rendre ? "

Irina s'approcha de l'humaine et se défit de son couvre chef, laissant son doux visage ensorceleur et sa chevelure immaculée à la vue de la femelle.

" Bonjour jeune demoiselle. Dites moi, une aussi belle créature telle que vous n'êtes pas sans savoir que de valeureux aventuriers se dirigent vers Bouhen pour une enquête apparement incongrue. Pouvez vous m'indiquer le moyen de m'y rendre également ? Vous serez la plus exquise des hôtesses."

L'humaine rougit à ces paroles et gémit un ricanement gêné. Elle s'empara d'un jetais d'étain marqué du symbole d'Air Gris et le nom de la ville de Bouhen, puis le tendit à la Shaakt. Elle lui répondit alors timidement, sans oser affronter son regard dominateur.

" Tenez mademoiselle. Il s'agit du cynore numéro 3, sur votre gauche. La Compagnie Air Gris vous souhaite un agréable vol."

Irina s'empara du jeton, attardant sa main sur celle de l'hôtesse. L'elfe noire la remercia d'un sourire en coin, remit sa capuche et abandonna l'humaine à son poste, se frottant les doigts le visage rougi de plaisir.
Elle se dirigea alors vers le cynore en question, une machine imposante flottant doucement dans les airs par on ne sait quel prodige. A son entrée, un elfe gris vérifie le laisser passer de chaque passager avant de ne laisser qui que ce soit entrer. A son tour, l'elfe noire tendit son jeton à son dérivé racial. Levant la tête, le Sindel fit face à deux rubis étincelants le regardant fixement, cachés sous une capuche. Après une courte absence, l'elfe gris reprit ses esprits et laissa passer la Shaakt, qui était maintenant en route pour Bouhen.

_________________
Image

Multi de Hild, Humaine de Wiehl, Archère et Herenndil, Hinïonne, Guerrière


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 150 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016