L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Les écuries de Monsieur Ampe
MessagePosté: Ven 31 Oct 2008 18:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
Les écuries de Monsieur Ampe


Image


Vous entrez sous l'œil professionnel d'un jeune apprenti vaquant à ses taches quotidiennes. Un homme d'âge mûr s'avance vers vous, les cheveux blancs tombant en cascade sur sa nuque et la barbe recouvrant un visage enjoué. Il boitille, mais a toujours une belle prestance, il est d'une bonne taille et nul doute qu'il fut un grand guerrier dans des temps passés. Ses yeux bleus vous scrutent. Il s'appelle Gessai Ampe et il est propriétaire de ces écuries.

Pour plus de renseignements sur les montures, se reporter à la règle spécifique sur les montures.

Montures élevées ici, à l'achat/revente :

Les chevaux : C'est la monture la plus fréquente, adaptés pour toutes les races de taille standard, tels les Humains, Elfes, Garzoks, Liykors, Worans, jeunes Oudios... Animal herbivore, il est la meilleure conquête de l'homme, le plus fidèle compagnon de l'Elfe et la terreur des Thorkins. Il est très utile pour les longs voyages, mais les races de plus petite taille ne savent pas les monter.

Les poneys : Utilisés majoritairement par les Sinaris et les Aniathy, ils sont robustes et adaptés aux terrains plats ou vallonnés. Ils s'adaptent par contre moins bien aux régions montagneuses, même s'ils feront de leur mieux pour vous faire voyager sur leur dos. Ils peuvent être utilisés aussi, bien que rarement, par les Thorkins et les Sektegs s'ils n'ont pas le choix. Ils ne supportent par contre pas les grandes races.

    200 yus la monture à l'achat. 1/3 du prix à la revente. C'est à vous de le nommer, de faire une éventuelle description et de lui acheter du matériel si vous le souhaitez.

Code:
[u]Monture achetée :[/u]

Nom :
Description et race :
--------------------------------------------------------------
Équipements (A acheter !) :
-
-

Sac (E=0/10) (A acheter !) :

--------------------------------------------------------------


Vente de matériel:

    Selle et rênes standards : vitesse augmentée de 0,5 : 200 yus.
    Selle et rênes de qualité : vitesse augmentée de 1 : 500 yus.

    Sac (Encombrement [E= /10]) : 50 yus
    Une petite charrette (Encombrement [E= /30]), le propriétaire sera assis dans la charrette : 100yus.
    Une grande charrette : (Encombrement [E= /50]), le propriétaire + 1 personne supplémentaire seront assis dans la charrette : 200yus.

Le rachat du matériel ne se fera qu'à 1/3 du prix.

Hébergement de montures mises en pension :

    Vous pouvez apporter la monture standard (Chevaux, belettes, boucs, poneys, dromadaires, loups) que vous possédez et la laisser en pension durant autant de temps que vous le voulez. Les montures originales seront refusées. Ce service sera payant en jeu mais aucun yus ne sera retiré de votre fiche.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

(((Si vous voulez être servi dans des temps raisonnables, n'oubliez pas de demander aux GM dans le SUJET DES INTERVENTIONS GMIQUES de s'occuper de valider vos achats en jouant le commerçant. Nous ne faisons pas le tour des boutiques... merci de votre compréhension )))

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Ecuries de Monsieur Ampe
MessagePosté: Dim 2 Jan 2011 13:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Ven 31 Déc 2010 18:27
Messages: 48
Localisation: La où le vent l’emmèneras
Anandor entra dans l’écurie. Sont premier regard se posas sur une dizaine de chevaux tous plus magnifique les un des autres. Anandor s’avança et vue un homme seul. Il partie le rejoindre et lui dit d’une voix douce

-Salutation à vous Sir.
-Hola ne m’appelle pas Sir ça va me mettre mal à l’aise.
-Bien excusé moi alors.
-Rooh pas de quoi. Que me veux-tu mon garçon ?
-Je souhaite partir en voyage à Yarhiss, mais je n’ai point envie de me faire 7 jours de marche tout seul, je souhaite alors me trouvé le compagnon fidèle qu’est un cheval.
-Bin allez vient, on va voir celui que tu veux. C’est à louer ou acheter.
-Tout dépend du prix.


Anandor et l’homme s’avançaient vers une série de cheveux. Anandor les regardés tous d’un air perplexe. Puis s’avança vers un cheval blanc. Anandor avança doucement la tête, et le cheval se laissa se faire caresser entre ces deux oreilles.

-C’est lui que je veux.
-Tu a très très bien choisit mon garçon, c’est le plus fidèle que vous pourrez trouver, le moins chère, mais le moins performant.
-Je me fiche totalement de la performance, tant qu’il est fidèle.
-Bien dit mon garçon.


L’homme sortir le cheval de sont enclot et se dirigea avec Anandor à une table.

-Bon pour ce cheval, il s’appelle Hathir, c’est 2 Yus par jour.
-Je prend.
-Ok alors le voilà. Ton nom s’il te plait ?
-Anandor Dawblade. D a w b l a d e.
-Dawblade… Voilà c’est note.
-Bien, je vous payerai quand ?
-Quand vous rendrez le cheval, vous pouvez le donné à une écurie de l’alliance.
-Très bien je vous remercie.
-Allez au revoir.


Anandor pris les cordes du cheval et l’amena dehors. Anandor avait deux gourdes dos pleines, une grosse baguette de pain, un arc, des flèches, un petit couteau, un cheval. Le voyage commença.


[ SUITE : Route enter Yarthiss et Dehant par les montagnes ]

_________________
Image

( Cliqué sur la signature pour voir ma fiche de personnage )


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Ecuries de Monsieur Ampe
MessagePosté: Sam 22 Déc 2012 05:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 25 Aoû 2012 03:24
Messages: 709
Localisation: Tulorim
>>>Précédemment<<<

15. Les Chevals.

"Voilà ! Ici, ce sont les Écuries de Monsieur Ampe !" Annonça Wace au Gobelin d'un ton joyeux.

Siliba Omak, le représentant des Elfes Bleus à Dehant étant rentré à l'Hôtel de ville après avoir souhaité bonne chance au drôle de trio laissant à Wace et à Kronh le soin de s’occuper de la monture du Sekteg.
Ils avaient donc conduit le Gobelin aux écuries d'un certain Monsieur Ampe. Ces dernières se tenaient tout près de la sortie de la ville qui menait à la partie Hobbit, longeant le mur d'enceinte du bourg.
On y entrait par un portail en fer noir qui grinçait beaucoup et qui donnait sur un petit chemin entouré de gazon qui conduisait jusqu'à une vingtaine de box fait de bois sombre.
Derrière ces derniers se trouvait un enclos, entouré par des barrières en bois. Il était recouvert de l'herbe tendre et bien verte habituelle du Comté de Nelys et servait autant de pâturage aux bêtes que de terrain d'entraînement.
En passant le portail, Sump huma une mauvaise odeur d'excrément qui lui fit plisser le nez et rabattre ses oreilles sur l’arrière de son crâne.

"Ça pue !"

Wace sourit et alla répondre quelque chose mais Kronh, qui marchait juste derrière le Gobelin et qui ne perdait jamais une occasion pour l'humilier la prit de vitesse et railla :

"Oh, crois-moi, Grenouille, c'est rien à côté de toi !"

Un jeune homme d'une vingtaine d'années, qui était occupé à mettre du foin dans les différents box à l'aide d'une fourche, se retourna en entendant la voix grave du milicien. Dès qu'il vit la jeune femme, ses yeux s’agrandirent et son visage vira au rouge fraise.
Il courut vers un petit logement en bois, un peu plus loin.
Surprise, Wace se tourna vers ses deux acolytes et écarta les bras :

"J'ai jamais compris ce qui le dérangeait tant chez moi !"

Kronh prit un air détaché et balaya l'air avec sa main :

"Tu es effrayante, voila tout. Moi-même, parfois, tu me..."

La milicienne leva les yeux au ciel et, n'écoutant pas le reste de la boutade, continua à marcher vers les box.

Un homme d'âge mur arriva vers eux en boitillant, faisant voler sa crinière de cheveux blancs au dessus de sa nuque suivit par le jeune homme qui essayait de ne pas croiser le regard des trois nouveaux venus.

Dés qu'il fut arrivé jusqu'à eux, l'homme serra chaleureusement la main de Kronh :

"Salut, p'tit, la forme ?"

Sump écarquilla les yeux. "Petit" ? Il était vrai que le vieux monsieur avait une bonne carrure mais tout de même.

"Comme d'habitude, Ampy." Répondit le colosse calmement, ce qui était contraire à son habitude et cela qui témoignait du respect qu'il éprouvait envers cet homme âgé.

Ce dernier serra également la main de Wace :

"Bonjour Monsieur Ampe !" Le salua-t-elle.

"Salut, la belle. Vous connaissez déjà mon apprenti, Kab ? Il est un peu timide mais c'est un brave petit gars ! Hein, Kab ?"

Le jeune homme rougit sous le compliment et resta en retrait. Quand la jeune femme lui adressa un sourire gentil, il se détourna brusquement, faisant mine d'avoir aperçut quelque chose de passionnant dans le ciel.
Un peu vexée, la milicienne détourna également les yeux, la mine agacée juste au moment ou Ampe se pencha vers les deux miliciens et murmura, désignant Sump, qui n'avait toujours pas dit un mot :

"Vous êtes au courant que vous avez un drôle de truc vert dans les pattes ?"

Kronh éclata de rire gras :

"Oh oui, t'inquiètes pas qu'on est au courant ! Comme toi, on a nous aussi un apprenti ! Ampy, je te présente Grenouille !"

Tous se tournèrent vers le Gobelin qui fronça les sourcils, soupçonneux et qui recula de quelques pas. Kronh lui lança un regard méprisant en secouant la tête tandis que Wace ne put retenir un sourire amusé.

Elle expliqua la situation à Monsieur Ampe. Que ce Gobelin était un prisonnier qui devait purger sa peine en les accompagnant dans une mission et qu'il s'appelait Sump, et non pas "Grenouille" comme Kronh aimait bien le surnommer.
Monsieur Ampe hocha la tête et, une fois au courant, serra la main du Gobelin qui dut, comme avec le père de Luda, la petite fille qui était à l'origine de tout cela, encore se laisser faire à regret. Il n'appréciait pas beaucoup le contact avec les Humains.

"Bon, je n'ai pas eu beaucoup l'occasion de proposer une monture à un Sekteg...Jamais en faites...Mais on va essayer, hein !"

Monsieur Ampe les fit passer devant les différents box de son écurie. Sump observa les étranges créatures qui étaient à l'intérieur de chacun d'eux. Que les têtes en faites, car il était trop petit pour voir autre chose.
Elles étaient grosses et hautes et possédaient de grosses têtes avec d'énormes narines. Apparemment, elles pouvaient être de différentes couleurs.
Wace, comprenant que le Gobelin n'avait jamais vu de chevaux, se pencha vers lui en souriant :

"Tu les trouve comment ?"

Sump ne les trouvait ni beaux, ni laid. Il n'avait pas d'avis.
Il approcha sa tête minuscule d'une de celle, énormes, de ces créatures et renifla. Puis il réfléchit à la question qu'il pourrait poser, son vocabulaire n'étant pas très développé.

"Quelle viande ?" Finit-il par dire, ne connaissant pas d'autres moyens pour formuler ce qu'il voulait dire et en se souvenant du dîner chez les parents de Luda.

Wace, Ampe et l'apprenti éclatèrent de rire tandis que Kronh haussa les sourcils, abasourdi par le niveau de bêtise de son acolyte vert.

C'est Monsieur Ampe qui lui répondit :

"C'est du cheval, mon gars ! Mais ils sont plus utile comme montures que comme repas, je t'assure !"

Sump ne comprit pas vraiment la longue phrase de Monsieur Ampe mais il capta l'essentiel.

"Des chevals ?" répéta-il, ignorant le pluriel qu'il fallait mettre à ce mot.

"Des chevaux, petit abruti." Le corrigea Kronh avec un ton mauvais.

Le Gobelin le regarda avec des yeux ronds, puis se tourna vers Monsieur Ampe, puis vers Wace et choisit d'aller se réfugier derrière cette dernière, n'y comprenant absolument rien et croyant encore à une mauvaise blague de celui qui avait l'habitude de toujours le martyriser.
Monsieur Ampe s'esclaffa à nouveau, tandis que Wace, touchée, adressa un sourire tendre au Gobelin et entreprit de lui expliquer pendant que Kronh soupira en se frottant les yeux avec le pouce et l'index :

"Et ben...C'est pas gagné, hein..."

_________________
Sump


Dernière édition par BreadOOney le Ven 26 Aoû 2016 08:18, édité 14 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Ecuries de Monsieur Ampe
MessagePosté: Sam 22 Déc 2012 13:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 25 Aoû 2012 03:24
Messages: 709
Localisation: Tulorim
16. Poney.

"Non, ça ne vas pas..." Lança Ampe en secouant la tête après que la jument est encore une fois fait volé le pauvre Gobelin pied par dessus tête. "Faut trouver autre chose..."

Sump se releva tant bien que mal pour la troisième fois, se dépoussiéra rageusement et, ignorant le rire épais de Kronh qui se tenait à la barrière de l'enclos pour ne pas tomber, jeta un regard noir au cheval brun que lui avait proposé Monsieur Ampe une vingtaine de minutes plus tôt.
Il trottinait légèrement, comme s'il était fier d'avoir fait tomber son petit cavalier une fois de plus.

"Tu verras, c'est le plus petit et le plus calme de tous les chevaux de mes écuries." Avait dit le propriétaire de ces dernières devant la mine peu rassurée du Gobelin la première fois qu'il vit le destrier.

C'était une jument assez petite pour un cheval, elle était assez menue tout en conservant assez de puissance pour courir à une belle vitesse et avait un regard intelligent bien que teinté d'une légère sournoiserie.

Au début, le Sekteg n'avait pas voulu monter dessus, puis Kronh s'en était mêlé.
Il s'était approché de lui et, de toute sa grandeur, de tous ses muscles l'avait toisé de haut et avait craché d'une voix froide qu'il n'avait encore jamais utilisé jusqu’à maintenant :

"Écoutes bien, Grenouille, y' a actuellement un type qui est peut-être en train de mourir au moment ou tu nous fait chier à ne pas vouloir daigner monter sur ce foutu canasson, alors, que tu le veuilles ou non, TU VAS LE MONTER, CE FOUTU CANASSON, COMPRIS ?!"

Il avait un peu crié sur la fin.

A présent, Sump en était sûr. Kronh se fichait royalement de la mission. Tout ce qu'il avait voulu, c'était se marrer un peu...

Au centre de l'enclos avec Ampe et les mains sur les hanches, Wace lança un regard noir à son collègue qui peinait à reprendre son souffle :

"La ferme Kronh ! Ce n'est pas drôle, bon sang !" Puis, elle se tourna vers Ampe et lui demanda : "On essaye les poneys comme vous l'aviez proposé au début ?"

Sump ne put retenir un grognement. Qu'est-ce que ça pouvait encore être comme bestiole, un "poney"?

Monsieur Ampe les conduisit en dehors de l'enclos, et, pendant que l'apprenti allait remettre la jument dans son box, il les emmena vers d'autres logements pour animaux, situés au fond de l'écurie.
Ils étaient plus petits et pour cause, les animaux qui étaient à l’intérieur étaient, eux aussi, deux fois plus petits que leurs cousins chevaux.
Plus trapus aussi.
Ampe en choisit un, le sella rapidement, prouvant des années de pratique, et Sump suivit à nouveau Monsieur Ampe jusqu'à l'enclos pendant que Wace et Kronh allaient préparer leurs propres montures.

Et ce fut beaucoup mieux. L'animal, bien plus petit, convenait mieux à la faible composition de Sump. De plus, ce poney mâle, très jeune venait tout juste d'être dressé et était d'un naturel doux et calme.
Au début, lors de son premier tour de l'enclos, Sump avait été très tendu et de peur de retomber, il avait cramponné les rênes fermement et nerveusement.
Puis, il avait manqué de s'endormir ! Bercé par le mouvement de l'animal, de ses articulations qui roulaient à chaque pas, de la faible et douce brise matinale qui caressait son visage vert, le chant des rares oiseaux de la ville habitant dans les quelques arbres qui ombraient l’écurie.
Il devait se l'admettre, il s'était senti bien sur le dos de cette créature qu'était le poney.

L'apprenti attrapa les rennes et guida l'animal jusqu'aux box des chevaux où Wace et Kronh sellaient leurs chevaux respectifs tout en discutant avec Ampe.

La milicienne aux longues boucles blondes était en train de brosser une jeune jument dont la robe arborait une magnifique couleur cerise. Dès qu'elle le vit, elle lança un sourire éclatant au Gobelin :

"Alors, ça y est, tu as trouvé ton poney ? Trop mignon !" Gloussa-t-elle après avoir observé un instant le Gobelin sur sa monture avec sa bombe sur la tête qui faisait pointer ses grandes oreilles pointues de chaque côté de sa tête.

"Oui...il s'est bien débrouillé." Bredouilla l'apprenti, tenant toujours les rênes et trouvant enfin le courage de parler à cette magnifique créature blonde.

Cette dernière, toujours offusquée par le comportement du garçon, qu'elle jugeait déplacé à chaque fois qu'elle venait ici, l'ignora royalement.

Deux box plus loin, la tête de Kronh apparut de derrière la croupe d'un puissant étalon noir comme la nuit. Il regarda le Gobelin quelques secondes sans rien dire, manqua d'éclater de rire mais se reprit à temps sous le regard "tudiuntrucjetetue" de Wace et se contenta de répéter, au bord de l'implosion :

"Très mignon, en effet..."

Sump contempla les deux chevaux de ses acolytes. Tous deux magnifiques, ils étaient grands, puissant, fier et avaient tous deux de belles couleurs.
Il regarda la couleur de son poney.
Ce dernier avait le poil dur, assez touffu et était de couleur bistre. Une couleur bien moins charmante que celles des destriers de ses compagnons.

Monsieur Ampe caressa la tête du poney et dit en souriant, pendant que Sump descendait de l'animal :

"Il n'a pas encore de nom, il faut que tu lui en trouve un."

Le Gobelin dévisagea l'homme. Il n'était pas sur d'avoir bien saisi le sens de sa phrase.

"'Pas compris. Je parle pas très bien." Déclara maladroitement le Sekteg.

Wace intervint d'une voix douce :

"Il faut que tu choisisses un nom pour ton poney, Sump."

Le Sekteg retira sa bombe avec difficulté et fixa un instant la milicienne puis reporta son attention sur son poney, qui ne bougeait pas, attendant sagement ce qu'on lui demanderait de faire.

"Nan, je veut pas. Choisis pour moi, Wace." Grogna-t-il en replongeant ses yeux noirs dans ceux, bleu profond, de la milicienne.

Cette dernière sourit et secoua la tête :

"Ah, non, c'est le tien. C'est toi qui choisit."

Kronh poussa un soufflement d'impatience en attachant la selle sous le ventre de son cheval.

Sump, lui, soupira devant les mines insistantes de Wace, de Monsieur Ampe et de l'apprenti de ce dernier.

"Aller, mon gars, tu vas bien lui en trouver un correct, non ?" Renchérit le propriétaire de l’écurie.

Le Gobelin regarda droit dans les yeux l'animal qui soutint son regard avec des yeux vides. Pour le Gobelin, le prénom était quelque chose de précieux. Pour lui qui n'avait conservé que cette information de sa famille, de son clan, il ne pouvait pas décider d'un nom pour son poney. L'idéal serait que cet animal le choisisse lui-même.
Mais le Sekteg savait bien qu'il ne pourrait jamais le faire. Et il lui en fallait un.

"Je vais l'appeler..." Commença-il sans se rendre compte que tout le monde était suspendu à ses lèvres, jusqu'à Kronh lui-même, qui s'était à nouveaux redressé.

"Je vais l’appeler Poney." Acheva le Gobelin, ne parvenant pas à masquer la fierté sur son visage.

Il recueillit alors quatre regards exaspérés et déboussolés.

"Au moins, il a de l'imagination..." Ironisa Kronh dans le grand silence.

La suite.

_________________
Sump


Dernière édition par BreadOOney le Ven 26 Aoû 2016 08:20, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Ecuries de Monsieur Ampe
MessagePosté: Mer 20 Juil 2016 16:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 13 Mai 2013 15:53
Messages: 604
Localisation: Aliaénon
IV.2 Adieu ou au revoir

« Les écuries de Monsieur Ampe. »
Même si la pancarte bien entretenue affiche l’emplacement de l’écurie et la présence d’un large champ pour les chevaux derrière l’enseigne, Jorus goutta aux premiers plaisirs de l’équitation en raclant le dessous de ses bottes du crottin qu’il venait d’étaler majestueusement sous sa semelle.

Ils entrèrent dans l’écurie et à défaut de rencontrer du personnel, ils se dirigèrent vers les chevaux. Quelques membres de cette espèce étaient présents dans des box. Panaka les examina brièvement avant de s’en retourner vers Jorus.

"Alors qu’elle est ta première impression ?"

Jorus examina les chevaux, mais hormis leurs quatre pattes, leur queue et leurs yeux qui le scrutèrent, une seule chose le marquait vraiment dans cette première rencontre.

"Sa fouette !"

Jorus avait déjà fait ce genre de remarque puéril et cela avait fait rire son maître ou tout du moins cela lui avait tiré un sourire en coin. Là, rien. Panaka restait de marbre et Jorus ne le reconnaissait pas dans cette attitude très sérieuse. Le maître souffla de lassitude et reporta son regard sur chacune des montures en les décrivant.

"Celui-ci est vieux. Celle-là est malade. Le brun est trop maigrichon et le dernier est un cheval de trait."

"J’en conclus que ça pose problème alors !" Répondit-il avec un sourire désolé.

Un regard sévère le dissuada de recommencer sur cette voix. Panaka était vraiment différent. Il n’avait rien à voir avec le professeur qu’il lui enseigna l’harmonie, un principe de vie incluant une maîtrise du corps et de l’esprit associé à un respect du monde.

"Je vais chercher le maître des lieux."

Sans attendre de réponse il partit dans l’écurie à la recherche du fameux Ampe, laissant Jorus seul au milieu des chevaux. Il commença à partir sur les traces de son maître lorsqu’il fut attiré par un hennissement de cheval au loin. Il se dirigea vers un champ derrière l’écurie d’où venait le bruit. Le champ derrière l’écurie était une zone de parc fermé pour laisser les chevaux courir à leur gré. Là un cheval d’un magnifique blanc galopait seul. Jorus s’approcha de la clôture pour mieux admirer ce cheval et il fut rejoint par un jeune apprenti.

"C’est mon préféré, il est beau hein ! Il s’appelle Lossë Arinya, il a été laissé par un elfe qui ne pouvait s'occuper de lui. Mr Ampe dit que c’est de l’elfique, mais on ne sait pas ce que ça signifie. Tu es là pour quoi ?"

(J’ai besoin d’un cheval parce que je dois fuir la ville, sinon je serais poursuivi par un grand nombre d’assassins qui feront tout pour me tuer, ou tuer mes proches.)

"J’ai besoin d’un cheval pour voyager un peu." Répondit sobrement Jorus.

"Ca fait un moment qu’on essaye de le vendre, il est…fougueux et à besoin d’espace. Il est très souvent dehors contrairement aux autres. Généralement ici la demande c’est plus du cheval de trait. Tu sais monter à cheval ?"

"Non se sera une première pour moi." Fit le jeune homme avec une petite moue d’inquiétude.

"On propose des cours si tu as besoins et bien sûr si tu en as le temps et l’argent, même si les cours de bases sont bien en dessous d’un cheval."

"Ca coût combien un cheval comme celui-ci ?" Demanda Jorus qui se demandait s’il possédait assez d’argent. Même si son maître serait assez généreux pour le lui acheter, il préférait s’en acquitter seul en particulier s’il allait veiller sur lui.

"Pour un cheval comme ça faut compter deux cents yus, plus la selle et les rênes. C’est pas obligatoire mais fortement recommander. On a aussi des sacs qui s’installent sur la selle assez pratique."

Mentalement Jorus fit un inventaire de l’argent qu’il possédait. Il devait avoir assez pour presque trois chevaux. Il avait aussi cette petite pierre précieuse récoltée lors de l’attaque des Sektegs. C’était peut-être l’occasion de l’utiliser pour acheter du bon matériel.

"Même si j’ai les moyens je ne pense pas avoir le temps pour quelques cours malheureusement. En revanche je serais pas contre du bon matériel pour commencer."

"Ha dans ce cas on a des selles et rênes amélioré pour cent quarante yus. Le sac en plus c’est cinquante yus." Voyant l’intérêt du jeune homme pour l’achat de matériel, le garçon d’écurie renchérie davantage. "On a aussi des charrettes si tu es intéressé. Si tu n’es pas habitué aux chevaux ça limite les risques que le cheval t’envoie dans le décor." Le visage du Jorus assez perplexe lui fit terminer par ce commentaire : "Ca arrive plus souvent qu’on le croit pour les débutants, d’où l’intérêt des cours de bases."

Des bruits de pas et une discussion se dirigeant vers les deux jeunes hommes les fit se retourner pour faire face à Panaka et certainement Mr Ampe.

"Je vois que vot’gamin a trouvé le cheval. C’est le seul qui ne soit pas fait pour les champs, il s’appelle Lossë Arinya, mais je ne sais pas…"

" Neige du matin," le coupa Panaka. "C’est de l’elfique."

"Je discutais justement de l’acquisition du cheval avec quelques équipements de qualité, rêne et selle ainsi qu’un sac pour le cheval." Fit le garçon d’écurie en désignant Jorus.

"Ca fait une sacrée somme petit t’as ce qu’il faut ?"

"Suffisamment oui, mais dans le doute vous acceptez ce genre de payement ?"

Il sortit de son sac un saphir qu’il tendit à Mr Ampe. L’homme prit son temps pour examiner la pierre.

"Ma foi c’est un beau caillou que t’as là mon gamin. C’est pas la première fois que l’on me propose de me payer avec ce genre de pierre, enfin si on est d’accord pour un prix correct. Je t’en donne pour 250 yus. A prendre ou à laisser petit."

Un geste son maître lui confirma que c’était un prix correct.

"Donc si j’ai bien compris il te faut en plus une selle et des rênes de qualité ainsi qu’un sac. C’est 390 yus pour le tout alors. J’espère que tu as ce qu’il faut en plus de la pierre car il te manque quand même 140 yus petit." Compta le fameux Ampe.

De sa bourse il sortit le nécessaire, laissant entrevoir au patron des lieux qu’un gamin aussi jeune avait déjà quelques pécules de son côté.

"Tu sais ce cheval est assez fougueux. Je te conseillerai que trop de prendre quelques cours d’équitation ici."

"Merci mais nous sommes assez pressé malheureusement." Déclara froidement Panaka. "Préparez le cheval nous vous attendons à l’entrée."

IV.4 Une dernière leçon dans la douleur

_________________


Multi : Relonor et Nhaundar


Dernière édition par Jorus Kayne le Jeu 21 Juil 2016 16:50, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Ecuries de Monsieur Ampe
MessagePosté: Jeu 21 Juil 2016 02:38 
Hors ligne
Admin
 Profil

Inscription: Lun 17 Nov 2008 23:14
Messages: 6059
Intervention pour Jorus Kayne


Le cheval un peu fougueux fut préparé comme cela avait été demandé. Il fut harnaché de ses rênes améliorées et doté de sa selle et du sac demandé, puis apporté à l’entrée des écuries où il était attendu par Jorus. La belle bête était à présent prête pour partir à l’aventure.

- C’est une belle bête, prenez en soin, dit Ampe en regardant le cheval partir de ses écuries.


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016