L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Réseau souterrain sous les terres cultivées
MessagePosté: Sam 8 Déc 2012 17:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 6 Déc 2011 21:59
Messages: 512
Localisation: Tulorim
Je suis, sans me vanter, super fière de moi ! Mon attaque réussit avec brio, permettant à mon amour de pourvoir riposter en plantant un pic de glace dans la cage thoracique d’une des deux créatures qui s’est relevée ! Il est pour le moment hors de danger mais malheureusement, ce repos est de courte durée. Celui resté au sol en profite pour planter ses espèces de crocs pour mordre l’amour de ma vie.

La panique s’empare de moi, j’ai de plus en plus peur de le perdre. Il me demande alors de faire diversion le temps pour lui de se soigner. Comment peut-il faire cela ? Matthew n’est-il pas le seul à pouvoir le guérir ? Ou un guérisseur ? Bref, il faut que je fasse vite et même si je suis sceptique, je décide de lui obéir.

Je me concentre de nouveau. Par Sithi que c’est épuisant ! Que puis-je faire pour les attirer à moi ? Je ne vois pas et pourtant il me faut trouver une solution !


"Eh par ici espèce de sales bestioles ambulantes ! Regardez un peu par ici !"

Je monopolise toute ma force pour sauver l'amour de ma vie dans mon épée ce qui semble me vider de toute mon énergie. Je vide toute ma force, aussi éprouvant que cela soit, comme je l'avais vu faire par mon maître d'arme à l'école militaire, je ne peux pas supporter l'idée que mon elfe de glace meure à cause de mon incompétence ! Je m'élance alors vers celui qui est à terre et qui possède un bouclier. Je cours comme une folle pour pouvoir lui asséner un coup plus ou moins fatal. Quel effet cela va-t-il avoir ? Et est-ce que mon elfe aura-t-il eu assez de temps pour se soigner ?


(((Tentative d’apprentissage naturelle de la CC AA ‘Coup colossal’)))

_________________
Image
Un grand merci à Dame Itsvara pour la signature




Haut
 

 Sujet du message: Re: Réseau souterrain sous les terres cultivées
MessagePosté: Dim 9 Déc 2012 23:41 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 13 Aoû 2011 11:13
Messages: 3843
Localisation: Niort
Dirigé d'Elylia


Jet de dissuasion sur les locusts : réussite (épéiste), échec (bouclier)
Jet d'attaque d'Elylia (Coup colossal) sur le locust au bouclier : réussite (- 6PV)
Jet d'objet pour Eroma : réussite de justesse (+ 20PV)
Jet d'attaque d'Eroma sur locust épéiste (Pic de glace level 7 donc 8) : échec de justesse
Jet d'attaque du locust au bouclier sur Elylia : échec
Jet d'attaque du locust épéiste sur Eroma : réussite (-16 PV)

Ton appel envers les locusts eut de l'effet seulement sur l'épéiste qui se leva et te regarda droit dans les yeux. Lorsque tu lanças ton attaque contre son compatriote toujours à terre, il ne fe bougea pas, ressentant encore le froid résiduel du pic qu'il avait reçu dans la poitrine. Celui au sol prit l'épée au niveau des épaules, ta lame traçant un long sillon ensanglanté dans son dos.

Eroma quand à lui profita de ta diversion et de ton attaque pour récupérer une potion dans sa besace et la boire directement, il se sentit immédiatement mieux. Les potions de soin faisaient de véritables petit miracle en situation désespérée. Il se releva se sentant frais comme un gardon, mobilisa de nouveau ses fluides de glaces en un mortel pic de glace et le lança sur le locust debout. Malheureusement, ton mage de glace fut distrait lorsqu'il lança son trait sur son adversaire lorsque le locust au bouclier cria de douleur. Le pic de glace d'Eroma passa juste à côté de son ennemi, se plantant dans le mur.

Ce dernier se retourna, hurla sa colère de se voir ainsi malmener, leva sa lame très haut, fonça sur Eroma et lui planta la lame dans le thorax, rouvrant la blessure qui venait tout juste d'être fermée. Quand au second locust, celui qui était toujours au sol, il eut grand peine à se lever pour essayer de t'attaquer. Il lui fallait reprendre son souffle avant de pouvoir continuer ce combat, il tenait tout juste sur ses pattes. L'épéiste retira alors l'épée du corps du cryomancien, il était toujours debout mais encore une attaque de ce genre et s'en serait fini de vous.

-------------------------------------------------------------------------------
- Locust 1 : épéiste de niveau 10, 16 PV
- Locust 2 : épée et bouclier de niveau 11, 10 PV
- Eroma : 20 PV
- Elylia : 30 PV - 4/8 PM d'eau - 5/11 Pki
Apprentissage validée

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Réseau souterrain sous les terres cultivées
MessagePosté: Jeu 13 Déc 2012 05:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 6 Déc 2011 21:59
Messages: 512
Localisation: Tulorim
Je réussis à attirer l’attention de l’épéiste, mais malheureusement celui à terre semblait s’en moquer. Très bien, il sera ma prochaine cible ! Je vois très furtivement Èroma avaler une fiole de soin et reprendre des couleurs. Je décide donc de lancer mon attaque sur le crétin toujours au sol. Ma tentative d’attaque réussit au-delà de mes espérances. Le locust au sol hurla de douleur sous le coup de mon épée.

Par malchance, mon elfe, qui avait réussi à récupérer, est déconcentré par ce cri et son attaque manque l’autre ennemi qui ne tarde pas à répliquer en lui enfonçant son arme là même où un plaie s’y trouvait il n’y a pas si longtemps. Je sens le désespoir m’envahir. À ce rythme-là, l’amour de ma vie va mourir et ça je ne pourrais pas le supporter. Et si Sithi décide de l’envoyer aux royaumes des morts, je le suivrai. Je ne peux tout simplement pas vivre sans lui.

Il me faut trouver quelque chose. Pendant ce temps, celui au sol s’est relevé, mais il est encore sonné par le coup que je viens de lui donner. Il chancèle et semble essouffler. Il me faut profiter de sa faiblesse pour tenter de lui asséner le coup fatal. Mais comment ? Je décide de placer mon pied droit en retrait avec mon épée le long de mon côté droit et abaissée. Ceci afin de mieux prendre mon élan. Je m’élance donc vers mon ennemi et lorsque j’arrive à portée d’atteinte, je saute, brandissant mon épée en l’air pour tenter de lui trancher la tête.

_________________
Image
Un grand merci à Dame Itsvara pour la signature




Dernière édition par Elylia le Dim 16 Déc 2012 11:45, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Réseau souterrain sous les terres cultivées
MessagePosté: Dim 16 Déc 2012 01:40 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 13 Aoû 2011 11:13
Messages: 3843
Localisation: Niort
Dirigé d'Elylia


Jet d'attaque d'Elylia (charge armée level 6) : réussite (mort du locust)
Jet d'attaque d'Eroma (pic de glace level 7 donc level 8) sur le dernier locust : réussite (- 9PV)
Jet d'attaque du locust sur Elylia (choisi par les dés) : réussite (-20 PV)

L'attaque que tu portas sur le locust le plus mal en point eut l'effet escompté, la tête de ce dernier fut séparé de son corps. Quant à toi, tu termineras ta course à côté d'Eroma et donc dos au dernier locust. Celui-ci, se voyant seul face à deux humains hurla de toute ses forces pour faire exploser sa colère. Eroma, qui avait pris un coup sérieux de sa part au tour précédent, attendit qu'il arrête de crier pour se concentrer sur son tir magique qui cette fois-ci fit mouche. Mais il manqua néanmoins de précision dans son jet et ce pic atteignit l'épaule gauche. Il cria de nouveau de douleur cette fois-ci et s'élança dans la bataille. Sa victime fut toute trouvée, toi qui était de dos. Sa lame se planta dans ton dos, passant à travers ta cuirasse, passant juste en dessous de ton diaphragme, te coupant le souffle lorsqu'il retira la lame. Tu étais en bien mauvaise position, seul Eroma pouvait te sauver la mise.

-------------------------------------------------------------------------------
- Locust 1 : épéiste de niveau 10, 7 PV
- Eroma : 20 PV
- Elylia : 10 PV - 4/8 PM d'eau - 4/11 Pki

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Réseau souterrain sous les terres cultivées
MessagePosté: Dim 16 Déc 2012 10:54 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 6 Déc 2011 21:59
Messages: 512
Localisation: Tulorim
Mon attaque sur le monstre au bouclier réussit exactement comme je le voulais. Sa tête fut brusquement arrachée de son corps qui retomba sans vie sur le sol. Je termine ma course toute proche d’Èroma et entends soudain un hurlement. Le dernier monstre restant devait pleurer la mort de son compatriote mais qu’importe ! Je me sens mal, car je me trouve dans une mauvaise position et la suite des évènements me donne raison.

Èroma parvient à blesser superficiellement l’épéiste qui hurle une fois de plus et décide de reporter toute sa colère sur moi. Je sens une violente douleur traverser mon corps. Elle part du dos, traverse mon armure et me fait une blessure béante. Je sens le liquide chaud de la vie s’échapper de mon corps. Lorsque sa lame se retire je ne peux plus respirer et je tombe, dans un premier temps à genoux puis à quatre pattes.

Que se passe-t-il ? Moi qui avais tant bien que mal réussi à lutter pour ma survie, je vais mourir ici, face à cette épée que je convoite depuis des lunes ? NON ! Même si je meurs et que je ne vais jamais pouvoir goûter aux pouvoirs de cette arme fabuleuse, il me reste une raison de me battre : l’amour de ma vie.

Avec une grande difficulté je me retourne, toujours à terre, comme un chien. Par Sithi ce que c’est humiliant ! Après cet effort, il me faut une seconde pour reprendre mon souffle et parvenir à me mettre à genoux. Je recule mon genou droit et concentre le maximum de mes capacités restantes pour élancer mon épée que je tiens toujours de ma main droite pour trancher la jambe de celui qui m’a octroyé cette immonde blessure. Je suis à bout, je transpire à grosse goûte sous le poids de l’effort. Je ne peux plus tenir. Les yeux pleins de larmes je regarde mon elfe.


"Vit… Vit pour moi Èroma... ne m'oublie pas… je… Je t’aime…"

Sur ces derniers mots d’amour, je tombe sur le flanc droit et sombre dans l’inconscience, ma main droite toujours tendue vers le dernier ennemi. J’ai l’impression de m’endormir sans même savoir si ma faible attaque a réussi et si Èroma est sain et sauf. Mon cœur saigne, car même inconsciente, toutes mes pensées vont vers lui... je l’aime tant…

_________________
Image
Un grand merci à Dame Itsvara pour la signature




Haut
 

 Sujet du message: Re: Réseau souterrain sous les terres cultivées
MessagePosté: Dim 16 Déc 2012 14:26 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 13 Aoû 2011 11:13
Messages: 3843
Localisation: Niort
Dirigé d'Elylia


Jet d'attaque d'Elylia (estoc droit level 6) : échec
Jet d'attaque d'Eroma (pic de glace level 7 donc level 8) sur le dernier locust : réussite (- 9PV), mort du locust
Jet de soutien : réussite

Ton attaque aussi puissant fut-elle, rata sa cible qui détourna son attention sur toi. Eroma devant ton discours émouvant sentit la rage monter en lui et cette fois-ci son projectile magique se planta directement dans le coeur du dernier des locusts encore debout. Une fois son attaque réussit, il se précipita vers toi, s'agenouillant il te secoua doucement pour te faire revenir à toi.

- "Mon amour, reste avec moi, tu vas t'en sortir, le dernier locust est mort. Allez Elylia, tu ne peux pas mourir pas comme ça, alors que tu touches au but."

Il te serra dans ses bras, t'amenant contre sa poitrine et te berçant comme une enfant. Ce que tu ne pourras voir, c'est le puissant rayon de lumière blanche qui t'atteindra en plein coeur. Eroma cherchant la source de cette lumière verra un visage familier à l'entrée de la grotte.

- "Je me suis dit que vous auriez peut-être besoin d'un petit coup de main. Heureusement que tu m'avais laissé une note pour me dire où tu allais."

Puis cette même lumière atteignit Eroma en plein coeur. Tous les deux vous pourrez sentir vos plaies se refermer progressivement sous l'action de la magie de Matthew.

- "Elylia ?"

Il attendait que tu rouvres les yeux, ton manque de réponse l'inquiétait beaucoup.

-------------------------------------------------------------------------------
- Eroma : 32 PV
- Elylia : 28 PV - 4/8 PM d'eau - 3/11 Pki

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Réseau souterrain sous les terres cultivées
MessagePosté: Dim 16 Déc 2012 15:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 6 Déc 2011 21:59
Messages: 512
Localisation: Tulorim
Je rêve de cette nuit sur le Naora où Èroma m’avait déclaré sa flamme. Nous étions dans notre coin favoris des bois, nus sous une peau de bête. Il m’avait dit que rien au monde ne serait plus important pour lui que notre amour et il m’avait même dit qu’un jour nous nous unirions dans le plus pur respect des coutumes des elfes. Ce soir-là avait scellé notre amour pour toujours, du moins c’est ce que je croyais jusqu’à son départ.

J’entends une voix. Elle est chaude. Est-ce celle du dieu des morts ? Suis-je passée de l’autre côté ? Mais comment va mon amour, est-il sauf ? Tant de questions se bousculent dans ma tête que je ne sais plus rien et préfère me laisser aller au sommeil. Mais soudainement, en plus de la chaleur de cette voix, s’ajoute la douceur. Cela ne se peut pas ! Ou alors, je ne suis pas morte. La voix me dit que je vais m’en sortir, mais mon esprit ne voit pas comment.

Je me sens attirée contre quelque chose de doux et de chaud, comme cette voix que j’entends. Je me sens bien, aimée, désirée et je sens aussi de la panique. Pourquoi ? Où suis-je ? Si seulement je pouvais avoir des réponses à toutes ses questions. Soudain, je sens à l’intérieur de mon corps une vive douleur qui me donne envie de hurler, mais aucun son ne sort de ma bouche. Cela dure pendant une bonne minute avant que cela ne cesse. Je n’ai plus mal et la voix douce et mélodieuse prononce encore mon nom.

Il faut que je me réveille mais j’ai peur. Peur de ce que je vais découvrir en les ouvrant. Je suis si bien contre ce corps chaud. Je ne veux plus de bataille, plus de combat où je risque de perdre l’amour de ma vie. Mon esprit ne fait qu’un tour lorsque je sens une inquiétude grandissante. Èroma ! Mes yeux s’ouvrent péniblement et le visage de mon adoré apparaît. Il est en vie ! J’ai réussi à le protéger ! Quel soulagement ! Je sens une autre présence, mais je n’en ai cure pour le moment. Le seul qui compte est l’elfe de ma vie.


"Èroma !!!, lui dis-je en lui sautant au cou faisant fit de la douleur encore présente. Tu es sain et sauf ! Sithi soit louée ! J’ai eu tellement peur si tu savais."

Je l’embrasse fougueusement profitant de ce moment où tout est redevenu normal alors qu’il y a quelques instants je me voyais morte. Une idée vient à mon esprit, le demander en mariage, mais selon la coutume elfique, c’est à lui de le faire. Quelle frustration ! Et soudain je me souviens du pourquoi on est là.

"L’épée, est-elle à moi à présent ?"

C’est alors que mes yeux se porte sur l’arme qui semble n’attendre que moi. En me retournant je peux apercevoir Matthew. Il m’a encore sauvé, j’en suis certaine. Au souvenir de la plaie béante que j’avais, il n’y a que lui qui ait pu me soigner avec une telle efficacité.

"Merci pour la seconde fois Matthew… "

Je me retourne de nouveau vers mon elfe de glace qui vient de me sauver la vie

"Bien, comment fait-on maintenant et que fait-on ensuite ? J’ai hâte de quitter ce lieu de cauchemar !"

Je l’embrasse de nouveau plus tendrement. C’est si bon de le retrouver et de constater que nous avons survécus tous les deux. Un nouveau chapitre de notre histoire va pouvoir commencer.

_________________
Image
Un grand merci à Dame Itsvara pour la signature




Haut
 

 Sujet du message: Re: Réseau souterrain sous les terres cultivées
MessagePosté: Dim 16 Déc 2012 17:12 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 13 Aoû 2011 11:13
Messages: 3843
Localisation: Niort
Dirigé d'Elylia


Eroma répondit à chacun de tes baisers, trop heureux de te revoir en pleine forme, enfin presque. Il te restait encore quelques ecchymoses sur le corps mais rien de bien méchant. Il se leva, te prenant la main doucement pour t'aider à te relever.

- "Cette épée est tienne maintenant, tu peux aller la récupérer, tu l'as bien mérité."

Il ne peut que sourire en sachant que tu vas obtenir ce que tu désirais tant. Il regarda dans la direction de Matthew et fit un léger signe de tête en remerciement pour ses soins.

- "Inutile de me remercier, nous sommes tous ensemble dans cette histoire."

Matthew leva sa main droite et la posa en travers de son coeur comme pour le prouver. Sur le coup, tu ne comprendras pas ce qu'il se passe entre les deux hommes. En réalité, la seule chose qui t'intéressait était l'épée qui te tendait la main. Tu n'as qu'à enjamber la carcasse des locusts à terre pour t'en emparer. Son éclat bleu semble t'attirer inexorablement. Lorsque tu seras devant son piédestal en roche, tu trouveras un diadème derrière l'épée de Sigur qui n'attend que toi. Mais attention, ces deux objets sont entourés d'une poudre bleu scintillante, qui sait l'effet qu'elle aura sur toi.


(((HRP : Tu arrêtes ton post au moment ou tu prends ton diadème (récompense de ta précédente correction) et ton épée, dans cet ordre s'il-te-plaît. La main de Matthew est un futur indice pour ton intégration vers Equilibrium mais à ce moment de la discussion tu n'en a rien à faire.)))

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Réseau souterrain sous les terres cultivées
MessagePosté: Dim 16 Déc 2012 18:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 6 Déc 2011 21:59
Messages: 512
Localisation: Tulorim
Èroma est aussi heureux de me revoir que moi d’être saine et sauve avec lui. Ce combat fut rude et malgré les soins de Matthew, mon corps garde encore quelques séquelles qui mettront sans doute un certain temps à passer, mais tant pis, cela en valait la peine. Mon elfe de glace me tend une main délicate et m’aide à me remettre sur mes deux jambes. Je chancelle un peu, mais rien de bien sérieux.

Il me précise alors que l’épée est à moi et à moi seule. Enfin ! Je l’ai ! J’ai lutté, appris énormément sur la magie et sur moi-même, retrouvé l’amour de ma vie pour arriver ici, dans cette grotte où se trouve cette épée que je convoite. Ah, si mon paternel me voyait, il serait vert de jalousie ! Cette pensée me fait sourire. Un échange silencieux se produit entre mon aimé et Matthew qui pose fidèlement la main sur son cœur comme en signe d’allégeance. Je n’y comprends absolument rien et je suis rapidement hypnotisée par l’épée à l’aura bleutée qui me tend les bras.

Je m’approche seule du piédestal où elle repose. Je prends une minute pour réaliser l’ampleur de ce que je viens d’accomplir notamment en voyant les cadavres des trois locusts que j’ai dû enjamber pour parvenir jusqu’à elle, l’épée de Sigur. Soudain mon œil est attiré par autre chose. Derrière cette arme magnifique se trouve un diadème avec cette même aura bleuté. Trop curieuse ou trop avide, je m’en empare et le pose sur ma tête. Peut-être est-ce là une erreur ? Je panique quelque seconde et décide finalement que qui vivra verra. Puis je saisis enfin l’épée. Elle est magnifique tout en reflet d’eau, j’ai du mal à croire qu’elle est mienne et pourtant c’est un fait ! Je me demande ce que pense Èroma en me voyant ainsi m’émerveiller comme une enfant.

_________________
Image
Un grand merci à Dame Itsvara pour la signature




Haut
 

 Sujet du message: Re: Réseau souterrain sous les terres cultivées
MessagePosté: Dim 16 Déc 2012 21:53 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 13 Aoû 2011 11:13
Messages: 3843
Localisation: Niort
Dirigé d'Elylia


Une fois l'épée en main, tu sens que son pouvoir est grand, tout comme tu pourras sentir un lien avec l'eau, la magie que tu commences à maîtriser. De plus, la poussière bleutée que tu as déplacé a agi étrangement sur toi, modifiant ton équipement, chose imperceptible que tu ne sentiras vraiment que lorsque tu seras à l'air libre.

En te retournant, tu constateras qu'une bourse bien rempli traîne à côté d'un des corps des locusts, ils étaient morts, ils ne pourraient donc pas s'en servir. Puis tu verras Eroma et Matthew en grande discussion. A toi de voir ce qu'il adviendra par la suite.

(((HRP : voici ma dernière MaJ de ce dirigé. Je vais bien évidemment te demander de corriger tes posts pour que je fasse la correction dans les jours à venir. Ton épée, ton attaque (coup colossal) et ton diadème seront ajoutés à ton équipement. La bourse que tu ramasseras correspond à l'argent de la correction précédente ainsi que de celle à venir. Le reste de ta récompense arrivera avec la correction. Merci beaucoup. J'espère que tu t'es autant amusée que moi.)))

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Réseau souterrain sous les terres cultivées
MessagePosté: Dim 16 Déc 2012 22:39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 6 Déc 2011 21:59
Messages: 512
Localisation: Tulorim
Immédiatement l’épée entre mes mains, je sens un lien puissant se nouer entre elle et moi. Encore plus curieux, cette étrange poudre bleue semble modifier mon équipement. En bien j’espère parce que sinon, je ne suis pas dans la m****… Après quelques instants de receuillement, je retourne auprès de mon elfe et de Matthew en pleine conversation.

Au passage je remarque une bourse au pied d’un des cadavres. Que pourrait-il bien en faire maintenant ? Ni une ni deux, je m’en empare avant d’aller me blottir dans les bras de mon cher et tendre. Ses bras sont si doux et si réconfortants. Un petit plaisir simple mais qui fait tellement chaud au cœur. À peine suis-je arrivée que le silence entre les deux compères se fait.


"Qu’est-ce que vous me cachez vous deux ? Matthew, tu as dit que nous étions tous ensemble, je fais partie de l’équipe alors je tiens à savoir ce que vous complotez."

Les deux amis se regardent avec insistence. Matthew semble vouloir garder le silence ou me mentir mais Èroma pousse un soupir qui en dit long. Il s’écarte légèrement, m’entraînant avec lui. Qu’est-ce que tout cela peut-il bien signifier ? Pourquoi tant de mystère. Mon elfe de glace plonge son intense regarde dans le mien et dépose un délicat baiser sur mes lèvres auquel je réponds sans me faire prier.

"Elylia, veux-tu continuer ta vie avec moi ?

Tu veux dire t’épouser ?"

Ma gorge est nouée, que va-t-il m’annoncer ? À ce rythme-là mon cœur ne tiendra pas longtemps !

"Oui mais pas dans l’immédiat. Non, ce que je veux savoir c’est : es-tu prête à tout donner pour rester à mes côtés ?"

Quoi ? C’est ça la grande conversation mystérieuse ? Il me prend pour qui ? Combien de fois lui ais-je répété que je ne voulais plus jaais être séparée de lui ne serait-ce qu’une seconde ? Je rigole à sa question avant de l’embrasser.

"Tu es bête ! Il faudra que je te dises combien de fois que je ne veux plus que nous soyons séparés ?

Attention Elylia, si tu me suis, tu vas t’embarquer dans une aventure où tous les dangers seront présents, peut-être même pire que celui que nous venons d’affronter et se sera un voyage sans retour pour toi car si tu veux rester avec moi tu ne pourras plus te défiler. Es-tu vraiment sûre de toi ?"

Son air sérieux me fait quelque peu flipper je dois bien l’avouer. Comment ça un chemin sans retour ? Et puis une voix dans ma tête me dit que j’y suis déjà. Je ne pourrais jamais me résoudre à quitter Èroma.

"Je suis sûre à cent pour cent ! Que faut-il que je fasse ?"

Èroma m’embrasse avec passion. Un baiser rempli de tout le bonheur du monde. Visiblement il n’attendait que cela de moi. Mais, entre nous, comment puis je lui refuser quoi que se soit, dites le moi ? Je l’aime, je veux l’épouser, je ne peux pas le quitter.

"Il faut que tu me suives. Je vais t’emmenner dans un endroit particulier.

Très bien, je te suis mon amour."

Il me saisit tendrement la main et nous sortons de cet endroit insalubre, Matthew sur nos talons, pour retrouver l’air vivifiant des plaines de Kendra Kâr.

_________________
Image
Un grand merci à Dame Itsvara pour la signature




Haut
 

 Sujet du message: Re: Réseau souterrain sous les terres cultivées
MessagePosté: Mar 25 Fév 2014 23:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 21 Jan 2014 21:19
Messages: 13
Localisation: Kendra Kâr
Elle y est. La petite grille en fer forgé, séparant les égouts des souterrains. Enfin, Thaïs marche au sec. Non pas qu’elle ait dû piétiner la boue durant près d’une heure, mais l’aspect spongieux des canalisations kendranes n’était pas des plus agréables.

Les parois du souterrain étaient principalement faites de terre, tellement compacte qu’elles étaient aussi solides que la roche. Cet endroit était le repaire idéal pour les parias, les brigands et les voleurs. Elle y vivait, à une époque pas si lointaine. Mais même les escamoteurs avaient raison d’elle, n’appréciant guère son côté sombre et ses manies intempestives de propreté, et cette époque n’avait duré quelques jours, deux semaines à peine. Trouver sa bicoque actuelle avait été la meilleure chose qui ne lui soit jamais arrivée : entre ses quatre murs, elle se sentait enfin libre. Libre de vivre sans avoir honte de ce qu’elle est.

Thaïs progresse dans les tunnels à une allure qui lui plait. Son timing est parfait, elle le savait. Au loin, elle entend quelques cris. L’absence de résonnance l’avait toujours perturbée, les sons étant absorbés par la terre. Venant de la surface, elle perçoit également les coups de pelle et quelques beuglements, signe que les paysans sont toujours au travail et que l’heure du repas n’a pas encore sonné. Elle ne comprend pas comment des gens pouvaient vivre de cette façon, à travailler sans relâche une terre qui n’est pas la leur, mais se dit qu’en même temps, s’ils n’étaient pas là, tout le monde crèverait de faim.

Elle en est là, dans ses réflexions, lorsqu’au détour d’un mur, elle se trouve nez à nez avec un homme maigrichon et barbu. Le sursaut qu’il provoque la fait reculer de quelques pas, tant la proximité entre eux était inattendue. L’homme maugrée quelques mots incompréhensibles et la jeune femme l’observe d’un œil étrange. Pour une fois, ce n’est pas elle, la bizarre ! Sa peau est sombre de saleté et l’homme semble terriblement vieux. Pourtant Thaïs est persuadée que c’est son accoutrement qui lui donne cette impression. De longs cheveux grisonnants lui barrent le visage. Des guenilles l’habillent à peine, tombant en lambeaux sur son corps maigrelet. Ses yeux sont indescriptibles. D’un bleu intense et anormalement globuleux, ils s’agitent dans tous les sens, sans jamais se fixer un instant. Entre ses doigts noueux, l’homme triture inlassablement un vieux bout de chiffon, en effectuant toujours le même mouvement de ses ongles crasseux. Bouche bée, l’alchimiste ne sait quelle attitude prendre. Elle ignore totalement s’il est dangereux ou non. Et lorsque d’un coup, le regard du barbu s’arrête net pour se planter droit dans les yeux dorés de la femme, elle sent un frisson la parcourir. De la voix la plus claire qu’on puisse entendre, et en articulant chaque mot d’une voix sourde, il se met à parler sans cesser de tripatouiller ce qui semble lui servir de doudou.

- « Je vous attendais. Jamais ils ne me trouveront ! Jamais ! Vous entendez ? Dig Bayne a vaincu ces hommes et jamais ce ne sera le contraire. »

Puis, l’homme repart dans ses délires, à marmonner entre ses vieux chicots des mots que Thaïs ne comprend pas. Ses yeux se remettent à virevolter dans tous les sens et, en boitillant, l’homme repart dans la pénombre. Bientôt, ses susurrations s’éteignent.

Abasourdie par cette drôle de rencontre, la jeune femme reprend sa route, retrouvant rapidement le petit chemin menant vers la sortie des souterrains.

_________________
Thaïs - Humaine - Voleuse


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016