L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 174 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 8, 9, 10, 11, 12
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La Forêt entourant Cuilnen
MessagePosté: Sam 20 Oct 2018 15:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 10 Oct 2018 00:24
Messages: 12
Localisation: Cuilnen
L’air était calme. La forêt n'émettait que quelques sons, dont celui de l’oiseau marchant dans le feuillage. Il s’était reposé de son vol, à proximité du ruisseau, pour s’abreuver. Dans un silence complet, Nimfea gardait ses yeux et la pointe de sa flèche braquée sur sa proie. Voilà quelques moments qu'elle restait dans ce calme, prenant de longues respirations. Le bout des plumes de la flèche chatouillait sa joue alors que son bras droit maintenait en extension la corde de l'arc. Prenant une dernière inspiration, gardant toute la force possible, Nimfea libéra la corde maintenue par ses deux doigts et la flèche fila à toute vitesse vers l'oiseau. Le bruit de l'atteinte de la cible résonna entre les arbres et alors que l'elfe se leva de son buisson pour aller prendre sa proie, elle entendait les autres oiseaux s'envoler des arbres.

De son couteau, elle dépluma et vida les entrailles de l'animal. Après avoir nettoyé les plumes dans le ruisseau, elle les mit dans son sac, il y avait toujours une petite valeur de revente auprès des fabricants de flèches. Cela pouvait tout aussi bien servir pour les oreillers. Quant aux entrailles, elles seront le festin de quelques charognards des bois, rien n'était perdu. Elle ramena à son petit campement l'animal après avoir rempli sa gourde à la source, puis prépara sur le restant de feu l'oiseau en brochette. Elle n'avait ni épice ni fines herbes, mais la braise permettrait de rendre la viande si sèche qu'elle se conserverait plusieurs jours. Elle n'était pas encore très loin de Cuilnen, mais chaque jour, elle s'en éloignait pour se rapprocher de Kendra Kâr, son premier objectif dans sa nouvelle vie. Bien qu'elle n'aimait pas particulièrement les villes, sa mère lui avait suggéré qu'à partir de là, elle pourrait plus facilement s'orienter pour une nouvelle direction, de vie ou de ville.

Tournant la broche pensivement, Nimfea ne savait pas trop où elle irait par la suite. Resterait-elle dans cette grande ville ou prendrait-elle un autre chemin, ou encore, irait-elle sur l'un de ces navires qui peuvent quitter le continent et l'emmener vers un lieu encore inconnu? Tant de questions qui lui obstruaient l'esprit. Secouant la tête, elle soupira, espérant trouver rapidement un but, car errer sans cela est gage de déprime, et elle ne souhaitait pas se retrouver aux prises d'émotions instables qui ne lui permettraient plus d'apprécier la beauté de la nature.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forêt entourant Cuilnen
MessagePosté: Mer 24 Oct 2018 04:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 10 Oct 2018 00:24
Messages: 12
Localisation: Cuilnen
Les jours passaient et se ressemblaient. Bien que Nimfea avait l'habitude de passer plusieurs jours en forêt, elle sentait une différence dans le fait que sa résolution ne la mènerait pas à nouveau vers Cuilnen. Elle avait fini par avoir une sorte de routine dans sa marche dans les bois, les moments pour chasser, pour se nourrir ou pour se reposer. Connaissant bien la forêt autour de la ville, elle allait vers des coins moins connus. Il n'y avait ni passage, ni chemin à suivre, mais elle savait garder sa direction sans problème. Circuler dans cet endroit, en tant qu'elfe aidait grandement. Ses sens aux aguets, la jeune femme se promenait avec l'arc toujours prêt à toute éventualité. Elle avait bien rencontré quelques bêtes sauvages, mais ces rencontres avaient été brèves et le plus souvent, elle changeait de direction pour ne pas être attaquée et pour laisser le terrain libre à ces bêtes. Après tout, elle se promenait sur leur territoire.

Depuis quelques heures, elle entendait faiblement le cri d'un loup. Une sorte de son larmoyant qui lui fatiguait l'oreille. Elle avait d'abord tenté de ne pas s'en préoccuper, mais il y avait de quoi dans le cri qui l'agaçait. Quelque chose clochait et elle finit par se dire qu’il valait mieux en avoir le coeur net. Suivant donc les ondes sonores, se fiant surtout à ses oreilles pour tenter de repérer le son dans la densité des bois, Nimfea marcha longuement avant d'avoir enfin l'impression de se rapprocher. Pas de doute, c'était bien le son d'un loup, mais certainement pas un loup en bonne santé et cela ne l’inquiétaient que davantage. Lorsqu'un loup était blessé après un combat, il était normalement mis à mort par les autres membres de la tribu ou agonisait rapidement de ses blessures. Le temps qu'elle avait pris pour enfin suivre le son et retrouver le chemin vers la créature, elle aurait dû être morte.

C'est au détour d'un buisson qu'elle finit par mettre pratiquement le pied dessus. L'aboiement de la bête, mêler à ses plaintes, la fit reculer. C'était bien un loup, probablement à la fin d'adolescence, au pelage d'un gris terne qui se mêlait bien à la noirceur des bois denses. Il avait tout l'air agressif, malgré tout, et s'en approcher était une très mauvaise idée. Observant rapidement la situation à quelques pas de l'animal, après avoir reculé, Nimfea réalisa le problème. Une vague de colère monta en elle et la chaleur de celle-ci lui fit rougir le visage. La patte arrière de l'animal se retrouvait coincé dans un piège de métal, broyant peau muscle et peut-être mêmes os de la jambe. Ce genre de mécanisme n'était pas du tout utilisé pour une chasse normale et Nimfea pensa au braconnage. Qui oserait traverser les bois si purs et venir ainsi capturer des bêtes de façon si cruelle? Songeant que les personnes qui en avaient eu l’idée étaient probablement perdue et mort déjà à cette heure en errant sans directions dans ces bois, elle se dit qu'elle devait faire quelque chose pour la bête. Ainsi blessée, elle ne pourrait remarcher sans soin à long terme et il y avait très peu de chance qu'un clan le prenne à nouveau parmi eux. Les blessés étaient toujours abandonnés pour laisser la place aux plus forts. De plus, l'animal refusait de la laisser s'approcher. Il n'y avait qu'une chose à faire pour l'aider : abréger ses souffrances.

Autant Nimfea avait participé à de nombreuses chasses, autant que cette fois-ci c'était une autre paire de manches. Son couteau était trop court pour l'aider à égorger la bête rapidement, son arc restait sa seule option. Elle encochait et tira la corde en prenant une grande inspiration. Ses yeux étaient braqués sur l'animal et celui-ci sembla un instant se calmer, comme s'il comprenait ce qu'il se passait. Viser la tête risquait de faire manquer la cible, le crâne étant plutôt solide et elle ne voulait pas prendre plus de distance. La gorge était facile, mais promettait une agonie plus longue. Elle visa donc le ventre, ce qui permettrait une mort plus brève, bien que douloureuse. Cependant, avec les heures de torture qu'il avait subite, cela serait plutôt une paix pour l'animal. Elle prit un temps pour se calmer, sentant son coeur battre à tout rompre. Fermant les yeux, elle les rouvrit, valant mieux par respect pour le loup de garder les yeux ouverts. Lorsque sa flèche partit, elle vit au ralenti les plumes vibrées dans l'air avant de s'arrêter nettes au bout du bois fiché dans le ventre de la bête. Elle émit un long gémissement avant de fermer les yeux puis son corps s'affaissa. Redescendant ses bras qui maintenaient encore l'arc, une larme coula sur la joue de Nimfea. Elle l'essuya du revers de la main et s'approcha de l'animal, entreprenant de dégager la patte du piège métallique. Après s'être assuré que le piège ne fonctionnerait plus, elle prit le corps de la bête et le souleva de tête. C'était tout de même lourd, mais elle voulait le déplacer de l'endroit où il avait été piégé. Trouvant une section de terre recouverte de mousse, elle déposa la bête sur ce lit de fortune. Elle resta un bon moment à observer la bête, perdue dans ses pensées.

Sa route devait continuer, et la vie de la forêt aussi. Elle se releva, essuyant l'herbe et les feuilles collées sur ses jambes et après un dernier regard à l'animal, elle reprit sa route, le coeur encore plus lourd qu'au départ. Elle n'aurait pas cru cela possible, mais cette situation l'avait fait réaliser à quel point certaines choses sont plus difficiles que d'autres. La signification derrière chaque mouvement a une importante capitale et si jamais elle tombait sur ceux qui avaient osé faire cela, elle leur ferait comprendre sa façon de penser...

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forêt entourant Cuilnen
MessagePosté: Dim 4 Nov 2018 18:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 13 Avr 2017 14:36
Messages: 71
Intervention pour Nimfea

En poursuivant ta route dans la forêt, tu t'es rendu compte que des traces de passage récents sont visibles. Des empruntes de bottes, des branches cassées, des buissons taillés, nul doute que plusieurs personnes sont passés par ici il y a peu de temps.

Soudain une voix venant d'au-dessus de toi t'interpelle.

"Hé ! Pst ! Par ici ! J'ai besoin d'aide !"

En levant la tête tu peux apercevoir un jeune Taurion entièrement nu comme ils aiment l'être. Les cheveux courts, sombres, parsemés de feuilles et des yeux gris. Coincé dans un filet. Un piège moins dangereux que celui dans lequel est tombé le loup mais tout aussi handicapant. Seul, il ne pourra pas se sortir de là.

------------
Xël

_________________
Image

Gentil Animateur, pour vous servir


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forêt entourant Cuilnen
MessagePosté: Mer 7 Nov 2018 03:32 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 10 Oct 2018 00:24
Messages: 12
Localisation: Cuilnen
Nimfea avait poursuivi sa route dans la forêt tout en faisant bien attention où elle mettait les pieds. Observant plutôt le sol, elle gardait ses oreilles ouvertes aux différents bruits qui pouvaient se trouver autour d'elle. La grande majorité des sons étaient normaux, dans une forêt, le simple vent peut provoquer une quantité phénoménale de sonorités particulière. Ajouter à cela la faune de l'endroit, il n'y avait jamais un silence total. Ses yeux ont perçu à plusieurs moments des traces de passages qui n'avaient rien à voir avec les pattes des animaux. Décidément, ceux qui avaient posé le piège qu'elle avait trouvé devaient être un groupe bien organisé. Fronçant les sourcils, elle continua son voyage.

Elle semblait toujours croiser ces traces de pas au point qu'elle se demandait si elle n'allait pas les croiser bientôt et encocha une flèche à son arc, prête à le brandir en cas de rencontre non désirable. À un moment, elle se pencha pour observer quelque chose qui semblait avoir fouillé le sol lorsqu'elle entendit une voix au-dessus d'elle. Se retourna prestement en pointant sa flèche, elle aperçut un jeune Taurion pris dans un filet. Baissant l'arc en soupirant, elle savait qu'elle n'aurait rien à craindre de lui, encore moins dans la posture qu'il était.

"Comment est-ce que tu t'es retrouvé là..."

Sa voix n'était pas bien forte, un peu enrouée de ne pas avoir parlé depuis plusieurs jours. Ses yeux observèrent le filet qui était accroché à un arbre. Suivant la corde qui le maintenait en l'air, elle savait qu'elle n'aurait pas le choix de le décrocher avant de le sortir du sac, elle n'y arriverait pas à bout de bras à couper les cordes du filet avec son couteau. Elle suivit alors la corde qui était bien dissimulée avec des lianes et des feuilles, mais elle retrouva celle-ci et parvient à la détacher de son enroulement après un autre arbre. Il y eut un petit lousse où le filet glissa rapidement, mais elle parvint à retenir de peu la corde, son visage devenant rouge sous l'effort. Elle parvint à faire déposer le filet au sol, presque en douceur, et retourna auprès de l'elfe.

"Ne bouge pas, je ne veux pas te couper."

Elle sortit son couteau et entreprit de couper une ouverture assez grande pour que le garçon sorte de là. Tenter de défaire le noeud serait trop long et comme il était impossible de savoir si les propriétaires du piège reviendraient de sitôt ou pas. Elle tendit la main pour aider le Taurion à se remettre sur pied.

"Tu es là depuis combien de temps?"

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forêt entourant Cuilnen
MessagePosté: Mer 7 Nov 2018 20:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 13 Avr 2017 14:36
Messages: 71
Intervention sucrée pour Nimfea

Quand tu lui demande comment il s'est retrouvé dans le filet, il baisse la tête, honteux.

"Je n'ai pas fait attention."

Il garde ensuite le silence malgré l'impatience qui l'agite le temps que tu trouves comment le faire descendre. Il ne fait aucun commentaire quand il touche le sol et hoche simplement la tête quand tu lui demande de ne pas bouger. Il accepte ton aide pour se sortir de ce piège et après ce qui semble être une rapide inspection de son corps probablement pour s'assurer qu'il est entier il répond à ta question.

"Depuis quelques heures seulement. Je suivais les traces d'un groupe de braconnier. Ils ont capturés mon amie. Je dois les retrouver. Nous devrions nous éloigner un peu avant qu'ils reviennent. Le camp doit être par là. Ils sont facile à suivre. "

Aussitôt dit, il reprend sa traque, inspectant le sol mais avançant d'un pas prudent.


-----------------
Xël

_________________
Image

Gentil Animateur, pour vous servir


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forêt entourant Cuilnen
MessagePosté: Ven 9 Nov 2018 00:33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 10 Oct 2018 00:24
Messages: 12
Localisation: Cuilnen
Nimfea ne releva pas sa réponse sur comment il s'était retrouvé là. Elle sentit son impatience de se libérer, mais il sut rester calme pour qu'elle puisse le déprendre sans trop de mal. Alors que la jeune femme s'assurait du bien-être de l'elfe, il lui répondit qu'il n'était là que depuis peu. Il avait trouvé la trace des braconniers, sans nul doute ceux qui avaient installé ce piège et celui qui avait eu le loup. Lorsqu'il lui dit que les braconniers avaient capturé son amie, elle fronça les sourcils. Ces êtres devaient être perdus depuis longtemps et avoir résolu à trouver un elfe pour les sortir de la forêt avec leurs butins de créatures un coup leur méfait accompli.

Le jeune garçon semblait avoir déjà une bonne idée où les braconniers s'étaient installés. Le retenant par l'épaule un instant, Nimfea lui posa quelques dernières questions.

"Attend, nous ne sommes que deux et un seul arc. Sais-tu combien ils sont? Je peux en distraire deux ou trois le temps que tu sauves ton amie, mais si nous avons affaire à un groupe plus imposant, nous risquons un sort peu prometteur."

Ce serait sur place qu'il serait plus facile de savoir quoi faire, mais mieux valait être un minimum préparer. Ils étaient effectivement faciles à suivre, la forêt restait marquée par leur passage qui ne devait pas dater de très longtemps. Les rattraper serait facile, surtout pour deux elfes. Nimfea laissant au Taurion le pistage, préférant garder ses yeux vers l'horizon, tentant de voir parmi les arbres le mouvement d'une autre personne ou l'apparition d'un campement.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forêt entourant Cuilnen
MessagePosté: Ven 9 Nov 2018 17:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 13 Avr 2017 14:36
Messages: 71
Intervention pour Nimfea

Il te répond tout en progressant.

"Je n'en ai vu que cinq mais ils sont peut être plus nombreux. "

Il lève son nez du sol un court instant pour t'offrir un sourire.

"Ne t'en fait pas, mon amie est très forte."

Vous progressez encore pendant de longues heures et c'est quand la journée arrive à sa fin et que la lumière du jour commence à se faire rare que vous entendez des rires gras provenant de devant vous. Le camp est droit devant, au milieu d'une clairière. Deux hommes sont entrain de faire un feu, un autre s'amuse à donner des coups de bâton contre des cages, contenant des animaux effrayés ou enragés, pris au piège. Vous ne voyez personnes d'autre pour l'instant entre les tentes, les caisses, les piles de fourrure et les cages.

-------------------
Xël

_________________
Image

Gentil Animateur, pour vous servir


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forêt entourant Cuilnen
MessagePosté: Mer 14 Nov 2018 06:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 10 Oct 2018 00:24
Messages: 12
Localisation: Cuilnen
Alors que le jeune elfe vert continuait sa traque, il lui répondit avoir vu cinq brigands, mais qu'ils étaient peut-être plus nombreux. Nimfea serra un peu des lèvres. C'était risqué, mais avec ou sans son aide, il allait tenter de délivrer la jeune elfe et Nimfea préférait voir si elle pouvait l'aider plutôt que de l'envoyer directement dans un piège, surtout qu'elle venait de l'en sortir. Il semblait sûr que son amie les aiderait, étant très forte à ses dires, mais elle était prisonnière et ils se devaient de la libérer. Par la suite, dépendant son état physique, elle pourrait les aider.

Ils passèrent de longues heures à suivre la trace peu subtile des braconniers lorsqu'ils finirent par apercevoir le camp. Nimfea ralentit le pas et invita le Taurion à faire de même, profitant de la tombée du jour pour utiliser les arbres et feuillages à leur avantage. L'endroit où ils s'étaient établis était une clairière assez dégager, mais ils s'étaient bien installés. Assez proche à présent, Nimfea distingua deux hommes près d'un feu naissant et un autre proche des cages. Elle entendait les cris des animaux, effrayés ou enragés, pendant que l'homme riait d'amusement. Nimfea murmura à son compagnon du moment ses pensées.

"Ton amie est peut-être dans une tente ou de l'autre côté du campement. Ouvrir l'une des cages pourrait faire une bonne distraction, quitte à libérer les autres plus tard lorsque nous aurons le champ libre. Je peux aussi grimper à un arbre et tirer quelques flèches. Dans les deux cas, on va les faire réagir et faire sortir ceux qui sont cachés. Pendant qu'ils cherchent d'où tout cela vient, ça te laisse le temps de faire le tour rapidement pour retrouver ton amie. Tu en penses quoi?"

Sur le qui-vive, Nimfea regardait le campement et les alentours tout en parlant très bas, sachant que les oreilles de l'elfe la capteraient sans souci. Elle avait déjà une flèche encochée à son arc, prête à réagir en cas d'approche indésirable.

"Dis-moi aussi, quel sort la forêt veut leur réserver, doit-on les escorter à l'extrémité de la forêt?"

Nimfea savait les elfes verts partie intégrante des bois, beaucoup plus qu'elle ne l'était malgré les commentaires qu'elle recevait à Cuilnen.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forêt entourant Cuilnen
MessagePosté: Ven 16 Nov 2018 15:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 13 Avr 2017 14:36
Messages: 71
Intervention pour Nimfea

A ta proposition, le jeune Taurion hoche simplement la tête.

"Si tu attire l'attention, je pourrais m'infiltrer dans le camp et retrouver mon amie. Les miens ne sont pas au courant que je suis ici. Je pourrais les prévenir après pour qu'ils s'en occupent. J'ai peur qu'il soit trop tard si je pars les prévenir maintenant."

Après ces quelques mots, il s'éloigne, disparaît dans l'obscurité et attend probablement une diversion.


---------
Xël

_________________
Image

Gentil Animateur, pour vous servir


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 174 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 8, 9, 10, 11, 12


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016