L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 12 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Cellule n°4 (Guasina - Tathar)
MessagePosté: Mer 14 Sep 2011 12:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
Cellule n°4


    H – 0


Une pièce carrée, faite de sombres pierres, suffisamment grande pour s’y tenir à plusieurs, mais trop étroite pour réellement prétendre y vivre. Une cellule de prison close par une unique robuste porte de chêne bardée de fer. Sur le mur du fond, une meurtrière étroite donne sur un puits de lumière venant de tellement loin au-dessus qu’il est impossible de déterminer si c’est la nuit ou le jour. Une lueur blafarde, pâle, morbide en sort, et éclaire faiblement la cellule.

Un elfe gris aux cheveux mauves est allongé, inconscient, dans la cellule. Tathar Linwelin. Non loin de lui, une petite lutine est elle aussi inconsciente, adossée contre le mur du fond. Le sol de la cellule est presque intégralement recouvert d’une mousse spongieuse et humide, suintante. Et à quelques endroits, d’horribles visions s’éparpillent, sous la forme de membres arrachés et pourrissant, répandant une odeur de chair putréfiée dans la cellule. Deux bras, une jambe complète, trois mains… Et nulle trace du reste des corps.

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Cellule n°4 (Guasina - Tathar)
MessagePosté: Mer 14 Sep 2011 15:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 19:26
Messages: 1195
Rien... Le néant... Pas un seul mouvement, pas une image... Aucun son ni aucune sensation... Puis tout à coup, c'est l'explosion ! Une sorte de douleur dans la poitrine, un incroyable sursaut accompagné d'une grande aspiration d'air, comme si c'était la première fois que vous respiriez depuis des lustres.. Un genre de retour à la vie...

Continuant à respirer bruyamment par la bouche, je m'efforce de me calmer, des bribes de souvenir me revenant en mémoire ... Une ville à l'architecture particulière, une auberge tenu par un homme de petite taille aux traits anguleux et aux yeux bridés, un bon bol de soupe de nouille et enfin, un bon lit douillet avec un matelas en plumes... Cela faisait une semaine que je visitais la Cité d'Oranan, retournant tous les soirs à l'Auberge des Hommes Libres pour y prendre mon dîner et y passer la nuit, repartant me promener tous les matins avant de me remettre à l'écriture de mon livre...

Je me souviens avoir été très satisfait de moi avant d'aller prendre mon repas car j'avais commencé un peu plus tôt à décrire notre entrée dans le Temple du Dragon Mauve. C'avait été une bonne journée suivie d'un bon petit souper et la nuit devait être prometteuse... Et dans un sens, elle l'avait été... mais pas de la façon à laquelle je m'attendais... Faisons un peu le bilan...

Premièrement, je ne me trouve pas à l'endroit où j'étais censé me réveiller... En effet, plutôt que d'être dans ma chambre, je me trouve allongé au beau milieu d'une pièce sombre,de petite taille, composée simplement de quatre murs et d'une meurtrière pour toute fenêtre. Petit détail non négligeable sur la décoration, des membres humanoïdes, ainsi qu'un cadavre complet, sont éparpillés çà et là, dégageant une horrible odeur de putréfaction...Ensuite, en y regardant de plus près, on m'a délesté de toutes mes affaires ou presque pour me mettre un horrible chiffon sur le dos... Seuls l'arme de Yuimen, ma cape et mon casque sont encore à leur place... Ah! Mes fluides et mes larmes de licorne sont encore là, eux aussi... Je ne m'en sors pas trop mal... En tout cas, si c'est une blague, elle n'est pas forcément très drôle...

Comment ai-je pu arriver ici, dans cet endroit inconnu? Soit j'ai trop bu pendant le repas, soit je suis somnambule mais c'est peu probable, soit on m'a enlevé, réponse plus plausible du fait de la disparition d'une bonne partie de mon équipement. Tentant de réfléchir malgré la nausée débutant à cause de l'odeur pestilentielle, je cherche à me remémorer des détails sur la veille qui auraient pu me mettre la puce à l'oreille. Malheureusement rien ne me vient hormis...... Aucune importance...

Un gémissement me parvient alors et tournant mon regard dans la direction du son, je me rend compte que je ne suis pas la seule personne de vivante dans cette cellule. Ce que j'avais d'abord pris pour un corps en cours de décomposition ratatiné contre le mur du fond se révèle en fait être une jeune lutine qui était endormie tout comme moi et qui commence à se réveiller... Je lui lance avec peu d'enthousiasme :

"Bonjour! Bienvenue je ne sais où..."

Lui laissant le temps de se remettre de ses émotions, je me lève tout en replongeant dans mes pensées pour essayer de comprendre ce qu'il a bien pu se passer et faire le tour de la pièce en parallèle, évitant tout de même de trop m'approcher des restes de corps.
Mes pas me mènent donc naturellement vers la porte fermée... verrouillée... comme une autre porte que j'ai pu rencontrer dans un autre endroit sinistre... A tout hasard, plutôt que de tenter bêtement de la défoncer à coup d'épaule, je pose ma main sur la poignée et tente de la tourner...

_________________

Gamemaster9 a écrit:
Cohérence actions/personnage : 3/3
Là, rien à redire en revanche. Mettre ses boules sur la table et y aller à l’aveugle en prenant des risques, en jouant le tout pour le tout, ça colle bien à ton perso, rien à redire.

"Horcruxe" officiel du dragon mauve


Haut
 

 Sujet du message: Re: Cellule n°4 (Guasina - Tathar)
MessagePosté: Mer 14 Sep 2011 21:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
Hélas, les geôliers n’avaient pas oublié de fermer à clé la cellule de l’elfe aux cheveux violets. Elle resta donc fermée, suite à sa tentative.

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Cellule n°4 (Guasina - Tathar)
MessagePosté: Sam 17 Sep 2011 00:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 19:12
Messages: 26632
Localisation: Tulorim
Incommodée par une atroce odeur persistante et désagréable, je me réveillai le dos endolori. Le petit lit douillet dans lequel je m’étais endormie s’était évanoui. Il ne restait plus rien de la jolie petite chambre dans laquelle j’avais pris place hier soir après un copieux repas en bonne compagnie.

Cette insalubre et étroite pièce dans laquelle régnait une pestilentielle odeur n’avait effectivement rien d’une chambre à coucher, mais tout d’une cellule de cachot. Bien que je n’avais jamais séjourné dans un tel endroit, je le reconnus sans peine.

Ne comprenant pas ce qui avait bien pu se passer durant mon sommeil et étant persuadée que les membres de la guilde des ermites n’y étaient pour rien, horrifiée, je regardai tout autour de moi. J’y vis des pierres sombres et salles, un plancher vert moisi, un plafond trop haut muni d’une seule petite ouverture qui peinait à laisser entrer la lumière et à l’autre extrémité du cachot, une immense porte de bois, renforcée de fer par endroit. Ce n’est pas tant la porte que l’homme qui se tenait devant qui m’intriguait. En haillons, hormis sa cape et son casque, non-chaussé, le grand et mince elfe à la peau grise et aux cheveux violets manipulait la poignée de porte, tentant probablement de s’enfuir de cet endroit maudit.

Le voyant ainsi pauvrement vêtu, j’en déduis que ça devait faire un petit moment qu’il séjournait ici. Puis je baissai les yeux pour constater que j’étais affublée des mêmes haillons et que mes pieds étaient dénudés de mes précieuses bottes. Celles-là même que j’avais confectionnées avec soin et patience à l’aide de M. Porsal dans son petit atelier bien équipé. Il n’y avait pire affront que de retirer ses chausses à un lutin.

Grandement découragée, au bord des larmes, je regardai mes orteils un petit moment avant de me décider de répondre à cet homme qui m’avait aimablement salué malgré notre situation non enviable.

« Bonjour ! Vous êtes ici depuis longtemps ? »

Ce disant, je m’étais levée avec l’intention de le rejoindre.

Je n’eus pourtant le courage de faire que quelques pas. L’effleurement de mes pieds sur ce tapis de moisissures vertes m’horripilait. Ce contact visqueux, cette humidité omniprésente, mêlée à des relents d’œufs pourris me provoqua des haut le cœur. Heureusement pour mon colocataire, je résistai au réflexe d’expulser ma nourriture. Cette salle s’avérait déjà trop répugnante pour que j’y rajoute ma petite contribution.
Voyant que l’elfe échoua dans sa tentative d’ouvrir la porte de notre geôle, je me tournai vers le mur de pierres pour l’examiner de plus près, quitte à ausculter chaque pierre, scruter chaque fissure. C’est avec l’intention de fuir ce lieu miteux et de retrouver mes précieux biens que je contournai un bout de bras infesté de vers pour débuter mon inspection.

_________________
Guasina, protectrice d'âme


Dernière édition par Guasina le Mer 21 Sep 2011 01:40, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Cellule n°4 (Guasina - Tathar)
MessagePosté: Dim 18 Sep 2011 10:39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 19:26
Messages: 1195
Bon, une chose est sûre, si je me décide à tenter de défoncer la porte, elle ne risque pas de s'ouvrir brusquement, la porte étant bien vérrouillée. Me retournant vers ma collocataire, je lui adresse un sourire et lui répond :

"Je ne saurai absoluement pas vous dire depuis combien de temps je suis ici... Je me suis endormi à Oranan pour me réveiller ici cinq minutes avant vous. Charmant comme endroit, n'est-il pas?"

Abandonnant la porte pour le moment, sachant qu'il faudra forcément que j'y revienne plus tard, je me dirige vers les membres abandonnés plaquant une main sur mon visage pour ne pas amplifier les nausées qui commencent à me prendre. Ne pensant pas que les mains puissent cacher quelque chose, je me concentre plutôt sur la jambe, tirant mon sabre pour la déplacer avec la pointe. Sait-on jamais, il y a peut-être une trappe ou un bouton cacher en dessous...

_________________

Gamemaster9 a écrit:
Cohérence actions/personnage : 3/3
Là, rien à redire en revanche. Mettre ses boules sur la table et y aller à l’aveugle en prenant des risques, en jouant le tout pour le tout, ça colle bien à ton perso, rien à redire.

"Horcruxe" officiel du dragon mauve


Haut
 

 Sujet du message: Re: Cellule n°4 (Guasina - Tathar)
MessagePosté: Dim 18 Sep 2011 21:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
L’inspection de Guasina sur le bas du mur ne mène pas à grand-chose, hélas. Les pierres de la cellule sont toutes identiques, fermement posées et maintenue par un mortier solide ? Et l’inspection du dessous de jambe par Tathar ne se révèle pas plus probante. Quoique… A l’instant où son arme touche le morceau de corps en état de décomposition avancée, un déclic sec se fait entendre au niveau de la serrure de la porte. Comme si elle venait de se déverrouiller.

Et c’est le cas : elle n’est plus verrouillée. Et désormais, elle peut être ouverte en abaissant simplement la poignée.

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Cellule n°4 (Guasina - Tathar)
MessagePosté: Dim 18 Sep 2011 22:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 19:12
Messages: 26632
Localisation: Tulorim
Mes recherches de failles ou de fissures furent vaines, le mur était solide sans creux ni faiblesse.

Alors que j’inspectais les murs, l’elfe avait du bout de son épée fait bouger la jambe qui gisait sur le sol, mais malheureusement rien ne se cachait en dessous.

Sa recherche sur le membre en décomposition me donna une idée. Je m’approchai donc de l’une des mains lorsque j’entendis un petit bruit, un léger déclic provenant de la porte. Cette fois, il n’y avait plus de doutes, elle était déverrouillée. Je tournai un instant la tête vers la porte, la fixant intensément. La seconde d’avant, je ne pensais qu’à trouver un moyen pour sortir et voilà qu’à présent je craignais de franchir cette porte. Dépossédée de mon arc et de mon arbalète, il serait beaucoup plus difficile pour moi de combattre.

Après avoir réfléchie quelques secondes, je déchirai un petit pan de ma pauvre tunique de prisonnier. Je pris la bande de tissu et fis un nœud à chaque extrémité, puis je le pliai en deux. Il ne me restait plus qu’à trouver des projectiles et je pourrais me servir de cette fronde de fortune que je venais de me confectionner.

Je répondis finalement à l’elfe :

« Cet endroit me donne des nausées »

Je m’interrompis un petit moment, puis repris de plus belles :

« Je m’appelle Guasina, j’ai à présent une fronde » dis-je en regardant le bout de tissu dans mes mains.

« … mais il me manque encore des projectiles. Vous pourriez tenter d’égrener la pierre avec votre sabre pour en faire de tous petits cailloux ? Une fois armée, je pourrais vous être très utile. »

Je ne connaissais rien de cet elfe, de son caractère, mais il était le seul être vivant à qui je pouvais parler, de plus, il m’avait semblé aimable. Et puis, j’imaginais qu’à deux il serait plus facile de se sauver de ce cachot.

En attendant sa réponse et tout en retenant ma respiration pour ne pas vomir, j’examinai une à une les mains. Peut-être que je pourrais trouver dans l’une d’elle quelque chose d’intéressant, une bague, une petite pierre, n’importe quoi.

_________________
Guasina, protectrice d'âme


Haut
 

 Sujet du message: Re: Cellule n°4 (Guasina - Tathar)
MessagePosté: Lun 19 Sep 2011 16:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 19:26
Messages: 1195
A peine ma lame a-t-elle touché la jambe qu'une sorte de déclic se fait entendre dans mon dos, au niveau de la porte... Il semblerait que mon intuition était la bonne et que le fait d'avoir déplacé le membre, ne serait-ce que d'un demi-millimètre, ait déverrouillé la serrure. Je me dirige donc vers le battant de bois, le sabre toujours au clair et prêt à être utilisé en cas de besoin. Je jette tout de même un regard rapide vers ma compagne de chambre qui vient d'arracher un morceau de sa tunique... Levant un sourcil interrogateur mais préférant la laisser faire ce qu'elle a à faire, je retourne mon attention vers la porte, pose de nouveau la main sur la poignée. Ma colocataire profite de ce moment d'intense suspens pour se présenter et m'annoncer qu'elle vient de se fabriquer une fronde... Hélas, trop pris par ce que je suis en train de faire, je ne fais même pas attention à ce qu'elle peut bien me raconter et après une légère hésitation, j'actionne le bouton et ouvre le battant à la volée, histoire de surprendre le geôlier s'il se trouve derrière.

Soit nos kidnappeurs sont invisibles, soit il n'y a personne et le verrou s'est enlevé tout seul... En tout cas, il n'y pas l'air d'y avoir âme qui vive dans le couloir sur lequel donne notre cellule, juste quelques toiles d'araignées, des débris de pierre...D'ailleurs, je crois qu'on vient de m'en demander...

Me retournant vers Guasina, je lui répond :

"Ahem... Enchanté, Mademoiselle... Désolée de ne pas avoir fait attention à vous plus tôt mais vous savez ce que c'est, la curiosité... Bref, je me nomme Tathar, et pour ma part, j'ai une arme bien particulière et sans doute plus efficace qu'une fronde, mais vous verrez bien en temps voulu! Pour ce qui est des cailloux, je pense que vous en trouverez pas mal derrière cette porte, pas besoin donc de m'échiner à attaquer la pierre à coups de sabre! Si cela ne vous dérange pas, je vais voir si la voie est libre, pendant que vous continuez à fouiller la pièce. Je vous attends dehors..."

Prenant mon courage à deux mains, je jette un coup d'œil de chaque coté du couloir et passe le seuil de la porte.

_________________

Gamemaster9 a écrit:
Cohérence actions/personnage : 3/3
Là, rien à redire en revanche. Mettre ses boules sur la table et y aller à l’aveugle en prenant des risques, en jouant le tout pour le tout, ça colle bien à ton perso, rien à redire.

"Horcruxe" officiel du dragon mauve


Haut
 

 Sujet du message: Re: Cellule n°4 (Guasina - Tathar)
MessagePosté: Mar 20 Sep 2011 10:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
La recherche de la lutine ne prend fin qu’après que l’elfe aux cheveux mauves ait quitté la cellule. Le résultat de la recherche a apporté à Guasina 20 yus, dans une petite bourse sous une main. Ainsi quune bague, accrochée à la chair moisie de la dernière des mains qu’elle a fouillé. Cette bague est trop grande pour elle, bien sûr. Elle pourrait lui servir de bracelet. Tout en argent, finement ouvragé, avec une pierre rouge sang qui y est enchâssée.

Image


[HJ : à toi de me dire si tu la prends, ainsi que les 20 yus. En attendant, je valide ta fronde.]

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Cellule n°4 (Guasina - Tathar)
MessagePosté: Mer 21 Sep 2011 03:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 19:12
Messages: 26632
Localisation: Tulorim
L’elfe gris aux cheveux d’un mauve qu’on ne peut oublier, me répondit très poliment s’excusant même de ne pas l’avoir fait plus tôt. Se présentant à son tour, il m’informa qu’il ne pouvait répondre à ma demande d’égrener la pierre et que selon lui, l’extérieur de la cellule regorgerait de cailloux de toutes grosseurs. Il avait sans doute raison, mais je devinais par ses paroles et par l’empressement dans sa voix, qu’il éprouvait une certaine hâte à explorer les lieux ou du moins à quitter celui-ci qui renfermait une odeur très désagréable. Et puis, mon arme de fortune lui semblait peu efficace comparée à la sienne qui s’avérait beaucoup plus imposante. Loin d’être insultée par sa remarque, je me contentai de lui faire un maigre sourire. Mais je n’étais pas dupe, ma petite taille aidant, je n’avais pas l’apparence d’une combattante efficace. Je me réjouissais tout de même en moi-même en songeant que Yuimen lui-même pensait autrement puisqu’il m’avait choisi pour rejoindre les rangs de ses fidèles ermites.

Néanmoins, avant de quitter la cellule, Tathar m’invita à le rejoindre, ce que j’avais l’intention de faire, mais une fois que j’aurais terminé l’inspection de ma cellule de prison.
Comme je l’avais imaginé, deux des mains renfermaient un petit butin. La première tenait une petite bourse de cuir renfermant sans doute quelques piécettes, la deuxième était vide, alors que sur l’index de la troisième, je découvris une bague argent de taille humaine sertie d’une pierre rouge sang. J’hésitai un petit moment avant de me décider de m’emparer de cette bague. D’une taille trop imposante pour ma petite personne, elle pourrait m’être utile comme monnaie d’échange. Par contre, la ramasser sur ce crasseux doigt en décomposition me dégoûtait vraiment. Je me décidai donc de retourner à la première main. Je vidai la petite bourse de yus, et laissai ceux-ci dans le creux de la main. Puis à l’aide de ce petit sac de cuir, je retirai doucement la délicate bague du malodorant index en putréfaction. Sans toucher ni la bague, ni le doigt, j’avais réussi ma petite mission. Je nouai ensuite les cordons du petit sac renfermant à présent le bijou et le déposai dans mon sac ridiculement vidé par mes probables geôliers.
De la porte laissée ouverte par mon colocataire très pressé, je pus entendre des gens discutés, petit soulagement et grande curiosité, nous n’étions pas seuls.

Je dus refréner mon désir de sortir pour terminer l’examen de cette étroite pièce malodorante. Voulant savoir ce que cachait cette mousse verte, j’entrepris de la gratter. Ce faisant, j’entendis une voix très familière qui interpelait un autre prisonnier que je reconnus aussitôt. Tout en continuant de retirer cette mousse verte, je m’approchai de la porte et m’écriai :

« Karz, c’est bien votre voix que j’ai reconnu. Ezak est avec vous ? Ellis y est aussi ? »

Fébrilement, je me dépêchai de terminer le nettoyage de ce plancher tout en ayant l'oreille attentive à ce qui se passait à l'extérieur. Qui sait ce qu’elle pouvait cacher, une trappe, une sortie vers la liberté, une arme, un plan ? Tant de possibilités que je ne voulais écarter.

_________________
Guasina, protectrice d'âme


Dernière édition par Guasina le Sam 24 Sep 2011 02:56, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Cellule n°4 (Guasina - Tathar)
MessagePosté: Mer 21 Sep 2011 13:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
Rien de tout ça ne fut trouvé par la petite lutine, qui s’abima les mains à creuser la mousse recouvrant le sol de toute sa cellule pour rien, au final. Une perte de temps et d’énergie, en somme, hélas. (-2PV)
En plus, la mousse arrachée ne ressemblait plus à grand-chose, dans la cellule, maintenant. Le décorateur n’allait pas être content !

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Cellule n°4 (Guasina - Tathar)
MessagePosté: Sam 24 Sep 2011 03:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 19:12
Messages: 26632
Localisation: Tulorim
Bredouille. Mes recherches ne menèrent à rien, je réussis tout juste à m’érafler les doigts. Je ne regrettai cependant pas mon geste. J’avais à présent le cœur net, il n’y avait plus rien à découvrir dans cette pièce, je pouvais quitter cette salle malodorante sans regret.

Animée d’une curiosité sans borne et du désir de retrouver mes amis du voyage en aynore, teintée de la crainte de croiser nos geôliers, je passai d’abord la tête dans l’embrassure de la porte.

J’y vis un tunnel de pierre éclairé approximativement par des torches et dont les murs étaient parsemées de portes, sûrement des cellules semblables à la mienne. Ce tunnel était pourtant loin d’être vide, bien qu’étroit plusieurs personnes s’y tenaient.

((( suite dans le couloir)))

_________________
Guasina, protectrice d'âme


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 12 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016