L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le Hall des héros (Apprentissage CC)
MessagePosté: Lun 17 Avr 2017 14:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
Le Hall des héros


Image

Le Hall des héros est un vaste ensemble de salles souterraines de tailles diverses où s'entraînent les légions naines. De nombreuses statues des plus grands héros Thorkins décorent ce sanctuaire qu'ils considèrent comme sacré, le culte des ancêtres étant bien ancré parmi ce peuple à la longue mémoire. Sous les inflexibles regards de pierre de leurs plus illustres prédécesseurs, chaque Thorkin donnera le meilleur de lui-même afin de se montrer digne des exploits martiaux d'antan. Toutes les grandes familles Thorkines ont au moins un ancêtre représenté en ces lieux et, l'histoire étant le sujet d'interminables contes mille fois répétés, même les plus jeunes nanillons sont capables de réciter fièrement les noms et titres de chaque effigie minérale. Entrer dans ce Hall représente bien plus qu'un simple entraînement aux armes, c'est une plongée dans l'histoire et la culture de ce petit peuple très attaché à ses traditions séculaires.

Vous trouverez trois maîtres en ces lieux:

Troïn "Marteau de Fer" (CCAA):

Troïn est un très vieux nain massif et bougon, son interminable barbe blanche religieusement tressée et décorée de nombreux bijoux runiques fait l'admiration de tous ses concitoyens. Vétéran de batailles si nombreuses qu'une semaine ne suffirait pas à les énumérer, c'est un redoutable combattant opiniâtre et rusé. Gare au sombre et puissant marteau de guerre qu'il manie en maître, son surnom ne lui a pas été attribué sans raison et les armures les plus efficaces ne vous protégeront pas totalement de ses coups fracassants. Ne lui demandez pas de vous enseigner le maniement de la rapière ou de toute autre arme légère, vous n'obtiendrez de lui qu'un grognement méprisant et éventuellement une démonstration musclée de l'avantage des armes lourdes sur ces inutiles babioles.

CCAA disponibles:

    Charge armée
    Coup colossal
    Feinte
    Garde imprenable
    Halte forcée
    La main du géant
    Passe bouclier
    Passe garde Thorkin
    Renversement armé
    36 chandelles

CCAA de classe Barbare:

    Enchaînement barbare
    Bélier

Matt Karulf "Fendeur de Garzoks" (CCAA):

Matt a deux passions: les haches et la bière, dans cet ordre précis. Des premières il possède une impressionnante collection, plus d'une centaine de pièces magnifiques décorent les murs de sa salle d'armes. De la deuxième il fait une consommation immodérée qui lui vaut la reconnaissance de tous les brasseurs de Mertar et environs, sa large panse témoigne de son amour de ce breuvage mais il n'en a cure et cela ne l'empêche nullement de se déplacer avec une vivacité surprenante. C'est un bon vivant toujours jovial qui vénère Kubï plus que tout autre dieu, nul doute qu'il ne tente de vous embrigader dans une dégustation circonstanciée des produits du houblon après l'entraînement, en guise d'hommage religieux bien sûr, prétendra-t'il.

CCAA disponibles:

    Botte
    Coup ciblé
    Coup de bouclier
    Double lancer
    Lames défensives
    Lancer
    Les cent lames
    Passe bouclier
    Passe garde Thorkin
    Trancheur
    36 chandelles

CCAA de classe Maître d'armes:

    Adresse de guerre
    Double trancheur

Burgur Grunirsom (CCAJ):

Burgur est étrangement chétif pour un Thorkin, les mauvaises langues prétendent qu'il aurait du sang humain dans les veines mais c'est un sujet qu'il vaut mieux éviter en sa présence. C'est sans doute ce trait physique qui l'a incité très jeune à se tourner vers les armes de jet plutôt que vers les armes lourdes chères à ses compatriotes, bien lui en a pris car c'est un domaine dans lequel il excelle. Aussi roux qu'il est possible de l'être, Burgur attache une importance toute particulière à sa pilosité toujours parfaitement tressée et huilée, peut-être pense-t'il qu'elle compense sa corpulence peu impressionnante? Quoi qu'il en soit, c'est un excellent tireur dans la force de l'âge qui prendra plaisir à partager ses connaissances avec vous. Arbalètes et haches de jet sont ses armes favorites.

CCAJ disponibles:

    Assommoir
    Épinglé
    Point faible
    Propulseur
    Riposte
    Tir critique
    Tirs fourbes
    Tir instinctif
    Tirs multiples
    Tir précis

CCAJ de classe Tireur:

    Finesse meurtrière
    Retraite agressive

(((SI VOUS VOULEZ ÊTRE SERVI DANS DES TEMPS RAISONNABLES, N'OUBLIEZ PAS DE DEMANDER AUX GM UNE INTERVENTION GMIQUE ICI, POUR QU'ILS S'OCCUPENT DE VOS ACHATS/VENTES. Nous ne faisons pas le tour des boutiques... merci de votre compréhension )))

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall des héros (Apprentissage CC)
MessagePosté: Ven 8 Sep 2017 23:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 26 Fév 2015 21:51
Messages: 6796
Localisation: Nessima, Naora
Trouver le hall des héros de Mertar s'avère aisé, d'une part grâce aux indications qui m'ont été fournies, mais aussi parce que bon nombre de soldats Thorkins s'y rendent ou en reviennent. Beaucoup parmi eux me jettent des regards sombres, voire carrément hostiles, mais je parviens néanmoins sans encombres aux portes du complexe militaire, reconnaissable aux grandes statues de guerriers qui bordent la rampe menant à l'entrée proprement dite, taillée et magnifiquement sculptée dans une paroi. Je franchis l'huis sans que nul ne tente de m'en empêcher et débouche alors dans une vaste salle contenant de nombreuses autres statues, des ancêtres qui se sont illustrés jadis, je suppose. Toute une cohorte de Thorkins s'entraîne là, jeunes et vieux, tous semblant donner le meilleur d'eux-mêmes sous les regards de pierre impavides de leurs héros. Tandis que je cherche du regard quelqu'un pouvant me renseigner, les Nains remarquent peu à peu ma présence et les entraînements cessent les uns après les autres jusqu'à ce qu'un silence sépulcral règne dans la salle.

(Eh bien, c'est ce qu'on appelle un accueil polaire...)

(Tu t'attendais à quoi? Tu as bien vu comment ont réagi les gardes de la Longue-Barbe, non?)

(Certes, je n'espérais pas autre chose, espérons qu'il y ait un officier pas trop raciste dans le coin, sinon...)

Je n'ai nul besoin d'exprimer la fin de ma pensée, Syndalywë la connaissant déjà, que ça tourne au vinaigre et je suis un Sindel mort. Sans un mot, les Thorkins m'encerclent en me foudroyant des yeux, armes au clair et postures ouvertement menaçantes, attitude qui a le don de rendre Sinwaë salement nerveux. Mon Ithilartëa se met soudain à gronder sourdement et les poils de son dos se hérissent, ce qui ne risque pas d'atténuer la tension ambiante, mais je reste aussi silencieux que les Nains et me contente de poser une main sur son encolure en dévisageant calmement les petits êtres bourrus. Un vieux Thorkin possédant une somptueuse barbe blanche et vêtu d'une superbe et massive armure fend enfin la presse pour s'approcher de moi, un lourd et sombre marteau de guerre à la main. Il me détaille de pied en cap d'un air qui n'a rien d'aimable et finit par grogner:

"Dégage, oreilles pointues, on veut pas de toi ici, t'as rien à faire là."

Je le fixe droit dans les yeux et lui réponds posément:

"Vos gardes en ont jugé autrement, Maître Thorkin, puisqu'ils m'ont laissé entrer. J'accompagne le Vénérable Rakha's al Bünd, l'une de vos Longues-Barbes, pour une affaire diplomatique. Il m'a été dit que je pourrais apprendre ici quelques techniques de votre peuple, raison de ma présence."

"Humpf. Rakha's, tu dis...grmbl...mouais. M'étonne pas. Bien de lui de laisser entrer un avorton d'Elfe dans notre belle cité. Humpf. Bon. Bon. Allez vous autres, reprenez l'entraînement bougres de feignants! Z'avez jamais vu un elfe?!"

Le vieux Nain attend que ses ouailles aient obtempéré pour grogner à mon attention:

"Viens pas t'plaindre si tu r'çois une correction, oreilles pointues, toi qu'est v'nu la d'mander. Suis-moi."

Je parviens à rester rigoureusement impassible à ces mots et me borne à lui emboîter le pas jusqu'à une salle annexe, moins vaste, aux murs recouverts d'une impressionnante collection de haches, toutes magnifiques. En son centre est assis sur un tabouret un autre Thorkin, assez ventru pour concurrencer une bonne grosse barrique, qui interrompt l'affûtage de l'une de ses haches à notre entrée. La barbe blanche grogne encore:

"Lui c'est Matt Karulf "Fendeur de Garzoks", gare à c'qui t'raccourcisse pas les oreilles, l'Elfe. J'vous laisse."

Le ventre à pattes se lève avec une surprenant vivacité et s'approche de moi en me scrutant de sous ses sourcils broussailleux d'un noir de jais, puis il demande d'un ton très dubitatif:

"T'aime la bière, l'Elfe?"

Je hausse un sourcil surpris et rétorque prudemment:

"Euh...oui, ce n'est pas mauvais, mais je bois rarement. Pourquoi?"

"Enseigner à un Elfe c'est déjà dur, mais alors enseigner à un Elfe qu'aime pas la bière, l'en est pas question. T'as pas de hache? T'aime pas les haches?"

Cette fois un sourire en coin relève mes lèvres tandis que je hausse les épaules:

"J'aime toutes les armes, du moment qu'elles sont efficaces. Superbe collection, en passant. Mais je manie mieux les épées."

Le Thorkin pousse un soupir à fendre l'âme et marmonne:

"Je m'en doutais. Vous êtes trop frêles pour la hache, vous autres oreilles pointues. Enfin. Tu veux apprendre quoi?"

"Des techniques de chez vous, particulières, de préférence. Que proposez-vous?"

"Hum. Faut voir. T'as une belle armure et des belles armes, mais tu serais pas le premier à pas savoir t'en servir. Montre-moi ce que tu sais faire, déjà."

Matt repousse le tabouret sur un bord de la salle et s'empare de deux haches et de deux épées d'entraînement sur un râtelier. Il me tend les deux lames et se place en face de moi, un large sourire éclairant soudain son visage:

"Fait longtemps que j'ai pas sonné les cloches à un Elfe, allez, viens par là que je te tanne un peu le cuir!"

_________________

Ce n'est pas le pouvoir qui corrompt, mais la peur.
(Aung San Suu Kyi)


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall des héros (Apprentissage CC)
MessagePosté: Sam 9 Sep 2017 01:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 26 Fév 2015 21:51
Messages: 6796
Localisation: Nessima, Naora
Je prends un bref instant pour rassembler mon Ki et le modeler de façon à améliorer modérément ma maîtrise d'armes, tout en effectuant quelques mouvements lents avec les armes inconnues qui viennent de m'être prêtées. Elles ne sauraient bien entendu être comparées à mes lames d'exception, mais elles sont correctement équilibrées et je les ai bien en main, ce qui est toujours appréciable, même pour un simple entraînement. Matt me laissant visiblement l'initiative, j'avance sur lui d'une démarche souple et oblique et lance soudainement un rude assaut tourbillonnant qui le contraint à une retraite précipitée. Il est bien plus leste que ne le laisse supposer sa corpulence et pare adroitement mes coups, mais cela ne suffit pas. Ma lame gauche trouve la faille de sa défense et lui pique si sèchement l'abdomen qu'il se plie en deux en grognant de surprise. Je me recule un peu pour lui laisser reprendre position, ce qu'il fait en s'exclamant:

"Par Kübi! T'es salement rapide, l'Elfe! Mais t'as eu de la chance, tu m'auras pas deux fois!"

A son grand désarroi je l'ai une deuxième fois, puis une troisième, avant qu'il ne grimace un sourire essoufflé en frottant son crâne endolori:

"D'accord, c'était pas de la chance. T'es un foutu combattant par Valyus, mais je crois que je peux quand même t'apprendre une ou deux petites choses."

Son assaut suivant me prend totalement de court, le bougre se baisse au dernier instant, ramassé sur lui-même, et parvient ainsi à franchir ma garde avant de se redresser vivement pour m'envoyer sa hache droite dans le menton! L'impact est rude, même avec une arme émoussée, si bien que je recule en titubant un peu, sonné malgré la protection pourtant sérieuse de mon diadème. Matt arbore son plus beau sourire tandis que je me frotte le menton en cherchant à comprendre comment il a pu tromper ainsi ma défense. Il a utilisé son Ki, j'en suis certain, mais comment? Plissant les yeux de concentration, je lui demande de me montrer une nouvelle fois cette tactique surprenante d'efficacité. Il réitère son attaque, mais cette fois je m'y attends et je parviens de justesse à la contrer en reculant vivement d'un entrechat qui me place hors de portée de son arme. J'ai pu analyser plus précisément son coup, cette fois: il utilise d'abord son Ki pour accélérer son recroquevillement, puis pour se redresser de manière explosive et accroître la puissance du coup à proprement parler, qui doit obligatoirement être de bas en haut pour profiter de l'élan engendré par son redressement.

Cela ne semble pas très compliqué, à priori, mais ma première tentative se solde par un solide coup du plat de la hache sur l'occiput, j'ai bien modelé mon Ki de façon à m'aplatir au sol en me ramassant sur moi-même, une forme assez proche de la Danse de Moura, mais je n'ai pas réussi à inverser sa force pour remonter assez rapidement, ce qui laisse au défenseur le temps d'atteindre mon crâne trop exposé par cette position basse. Je retente aussitôt, de manière plus maîtrisée cette fois, mais je découvre un autre problème: mon adversaire est bien plus petit que moi et sa garde est beaucoup plus proche du sol que ne le serait celle d'un humain ou d'un Garzok. Je me heurte sèchement à ses haches parfaitement placées et grogne de dépit lorsque mes poignets bardés de mithril percutent les tranchants émoussés des fendoirs, il y a de l'idée mais c'est encore loin d'être convaincant. Mes trois tentatives suivantes ne connaissent pas plus de succès, ce qui amuse si fort le Thorkin que sa bedaine en tressaute d'hilarité et me fait grogner:

"Par Sithi, il faudrait que je sois un lutin pour utiliser cette technique contre vous!"

"Pas de ma faute si t'es une grande perche, l'Elfe! Mais tu as presque compris le principe, seulement tu hésites à te baisser assez, trop fier pour ça?"

Il en a de bonnes...même recroquevillé à en avoir les genoux qui me touchent le menton je suis encore aussi grand que lui, ou peu s'en faut! Mais une idée me vient, que je peaufine mentalement durant quelques secondes. Le problème n'est plus lié à la façon dont je modèle mon Ki, je suis raisonnablement certain que je parviendrais à passer sous la garde d'un humain ou d'un être de taille similaire, mon redressement est explosif à souhait. Je ne peux guère me baisser davantage, quoi qu'en dise Matt qui me taquine plus qu'autre chose mais, si je ne peux passer sous sa garde telle qu'il la positionne, je peux l'obliger à la monter au moyen de ma première lame et utiliser la deuxième pour porter le coup. Je mets aussitôt cette tactique à l'épreuve et, échauffé par mes échecs répétés, percute si rudement le menton du Thorkin qu'il se retrouve un instant plus tard assis au sol sur les fesses! Sa mine déconfite me soutire un sourire légèrement sarcastique:

"C'était assez bas pour votre goût, cette fois?"

Je lui tends une main pour l'aider à se relever, ce qu'il fait en bougonnant un peu avant de sourire largement en lissant sa barbe malmenée:

"Ouais, pas mal pour un type aux oreilles pointues, si t'avais deux-trois têtes de moins tu ferais un guerrier acceptable. Bon, c'est l'heure des prières, on va boire quelques bières?"

Je secoue négativement la tête en adoptant une moue désolée, je me connais assez pour savoir que je supporte mal l'alcool et je n'ai pas la moindre envie d'être saoul dans une ville où l'immense majorité des habitants m'étriperait avec joie, ce que je ne peux décemment lui expliquer ainsi:

"Ce serait avec plaisir, mais mon compagnon deviendrait nerveux dans un lieu trop fréquenté et je ne voudrais pas faire attendre le vénérable Rakha's, il est temps pour moi de prendre congé. Merci pour cet apprentissage, je fendrais quelques Garzoks en pensant à vous."

A dire vrai je doute fort que Rakha's soit déjà en train de m'attendre, contrairement à moi il aura besoin d'une bonne nuit de sommeil avant de reprendre la route, mais je sais en revanche que Sinwaë sera heureux de retrouver l'air libre et de chasser un peu, il n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent ces deux derniers jours. Je paie donc au maître d'armes la somme requise et le salue aimablement avant de quitter les lieux, pas vraiment inquiet pour lui, il trouvera aisément d'autres compagnons pour écluser quelques chopines.

*****


Note GM:

Apprentissage de la CCAA:

Passe-garde torkin : Technique de combat d’une efficacité surprenante, cette manœuvre inventée par les tueurs de Garzoks d’élite de Mertar consiste à se ramasser sur soi-même afin de contourner la défense de l’adversaire par le bas en plus d’emmagasiner l’élan nécessaire pour infliger un violent coup de bas en haut avec une arme AA (For+1/lvl, esquives de l'ennemi-1/lvl pour l'attaque subie et le tour suivant)
Condition : La CC doit être enseignée par un nain de Mertar.

Coût: 400 yus

_________________

Ce n'est pas le pouvoir qui corrompt, mais la peur.
(Aung San Suu Kyi)


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016