L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Shiyo Kinshi / Mage (Lvl 1)
MessagePosté: Lun 15 Oct 2018 10:44 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 12 Aoû 2010 12:32
Messages: 2928
Image

------------------------------------------

Nom : Shiyo Kinshi
Classe : Mage
Race : Humain du peuple d’Ynorie
Âge : 20 ans

Description physique et de la personnalité :

Ma description pourrait être résumée simplement : je suis du clan Kinshi, et digne de porter ce nom.

Physiquement, mes iris d’un rouge pénétrant et ma chevelure d’un brun doré jurent avec mes traits fins et mes yeux bridés. J’ai le physique agréable d’une descendance de charmeur, sans l’arrogance qu’on peut y attacher. Être un vrai Kinshi, c’est être digne et avenant. Toujours habillé avec goût et à l’hygiène irréprochable, j’incarne aussi, au-delà de mon clan, les valeurs de mon peuple.

Je sais lire et écrire. On m’a éduqué sur l’histoire et la politique de mon pays. Selon les enseignements ancestraux de mon clan, je suis un diplomate aguerri. On m’a doté d’un charisme mesuré, destiné à fendre toutes les barrières. Je chéris chaque allié, chaque contact que je peux amasser. Je respecte tous les dieux majeurs, non seulement par principe, mais surtout par utilité.

Mage de l’obscurité, on peut croire que je suis vil d’esprit, mais, voyez-vous, tout reste une question de perception. Pour l’ennemie jurée d’un guérisseur, il est le plus grand des maux. Il est vrai que je mets ma propre personne, et l’honneur de mon clan, au-dessus de toutes autres préoccupations. Je suis prêt à toutes éventualités pour arriver à mes buts. Mais au-delà de cela, je ne retire aucun plaisir devant la douleur inutile d’autrui. Concernant la vilenie, d’ailleurs, on associe fréquemment mon doigté relationnel à l’usage de mensonge. Un triste préjugé, puisque mon éducation ne pourrait se prendre d’une telle mégarde. La vérité doit être offerte si l’on cherche à créer l’amitié. Tout est dans la façon de la présenter.

Mon but est de faire renaître la légende de mon clan. Je veux que l’on se rappelle encore des Kinshi comme d’une famille de diplomates, fiers et influents. Je veux amasser alliés après alliés, contacts après contacts, jusqu’à ce que mon réseau fasse de moi un joueur incontournable de la politique de Yuimen. Le temps me presse, cependant, puisque je n’ai que cinq ans pour accomplir ce dessein.


Biographie (résumé) :

Vous ne pouvez déduire mon histoire à la seule lecture de mon nom ? Voilà tout le problème.

Être le fils d’un Kinshi, c’est hériter, parmi tous nos camarades d’Ynorie, d’iris vermillon et de cheveux châtains. C’est souffrir, dès le plus jeune âge, de crises de migraine déchirante. C’est se voir affliger, à l’âge de ses vingt ans, d’une cécité complète. Une contrepartie, probablement, d’une maîtrise magique de l’ombre et de la mort. Comme si, en maîtrisant l’obscurité, nous nous y plongions tôt ou tard nous-mêmes. À la lecture de mon nom, vous auriez dû savoir tout ça.

À la vue de mes prunelles, vous devriez y associer un diplomate hors pair, entraîné depuis son plus jeune âge à l’art de la discussion. Un parleur analytique, au charisme autant acquis qu’inné. Une pièce maîtresse de l’échiquier politique. Tout cela, cependant, ne vous dit absolument rien. L’histoire n’a pas suivi son cours. La légende des Kinshi n’a pas su s’étendre au-delà d’Ynorie. En fait, je me demande même si elle y est même restée.

Puisqu’être un Kinshi, c’est compter les années restantes à contempler les couleurs d’un coucher de soleil. C’est, aussi, bénéficier d’un physique agréable, d’une présence enjôleuse. De génération en génération, cela sait faire son effet. Tranquillement, plusieurs laissent la politique et le commerce pour verser dans les plaisirs immédiats et la bassesse. De la diplomatie d’un royaume ils basculent vers la courtise des femmes. Une vie vide, éphémère, mais facile lorsque l’on sait comment s’y prendre. L’enseignement intergénérationnel se perd, les enfants illégitimes et pauvrement éduqués se multiplient. Le clan Kinshi ne veut plus dire grand-chose, si ce n’est, pour quelques malchanceux, des arnaqueurs qui méritent bien leurs maux de tête.

Mon père se nomme Teiko Kinshi. Un ministre clé de la république. Un fier porteur de son sang. J’ai droit à la vraie éducation des Kinshi. Je sais tenir des nuits durant, soirée mondaine après soirée mondaine, sans faire la moindre sieste. On m’entraîné à supporter des doses faramineuses d’alcool, ce merveilleux outil de réseautage, pour que le venin ne puisse s’attaquer au serpent. Je sais, déjà à l’adolescence, me lier d’amitié avec plusieurs des acteurs les plus influents de ma nation. Je peux déjà faire ma vie, y laisser ma trace.

Mais mon père veut de moi bien plus qu’un simple successeur.

J’ai su utiliser à bon escient l’entourage de mon paternel. Ce qu’on me demande, cependant, c’est la force de laisser mes traces à travers des sentiers qui n’ont pas été défrichés. C’est en moi que mon père place tout son espoir de ressusciter son clan. En moi réside le rêve que le clan Kinshi reprenne sa place dans l’histoire. Pour ce faire, je dois prouver ma valeur.

La suite s’enchaîne d’elle-même. À l’âge de mes vingt ans, je quitte le continent. On m’envoie à Yarthiss, où je ne connais personne et où personne ne me connaît. De mes propres mains, de mon seul talent, je dois passer d’un parfait inconnu à un allié incontournable. Je dois faire ma légende à partir de rien.

Il faut comprendre que, dans la tradition ancestrale des Kinshi, un homme n’a que jusqu’à ses vingt-cinq ans pour se bâtir une influence. L’urgence lui pèse, puisque la cécité le guette. Lorsque le handicap frappera, c’est sur cette influence qu’il pourra subsister. J’ai vingt ans. Il ne me reste que cinq ans pour me faire un nom dans ces terres inconnues. En cinq ans, je devrai parcourir le monde, enchaîner les rencontres afin que, peut-être, on se souvienne de moi lorsque j’en aurais besoin.

La peur n’a jamais fait ombre à l’honneur chez moi. Mon clan doit renaître. Voilà tout ce qui m’importe. Vous ne me connaissez pas aujourd’hui ? Attendez simplement demain.

------------------------------------------

Armes et bouclier :

En main principale : Encensoir d'Ynorie (mag +2)
En main secondaire :

Armure(s) :

Protection pour le torse : Habit (end +2)

Protection pour la tête :

Protection pour les jambes :

Protection pour les bras :

Cape :

Bijoux Magiques :

-
-

Sac (Encombrement = 0/20) :
-
-
-

Argent : 50 Yus

------------------------------------------

Sorts Acquis :

    Sorts de combat évolutifs :

    - Souffle de Thimoros : Thimoros récompense ses adeptes les plus fidèles en leur faisant don de ce pouvoir terrifiant. Il permet de retirer directement des PV à une cible sans tenir compte de ses points d'endurance. PV-2/lvl du sort.

    Sorts RP :
    -

    Sorts créés par le PJ lui-même :
    -
Capacités de combat (CC) :

    CC Sans Arme acquises (CC SA) :
    -

    CC Avec Arme acquises (CC AA) :
    -

    CC avec Arme de Jet acquises (CC AJ) :
    -

--------------------------------------------

PM : 2/2 (Obscurité)
Points de vie: 20/20
XP nécessaire jusqu'au prochain niveau : 10
Niveau : 1

------------------------------------------

Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Shiyo Kinshi / Mage (Lvl 1)
MessagePosté: Lun 15 Oct 2018 10:47 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 12 Aoû 2010 12:32
Messages: 2928
    Fiche RP


    Réputation :

      Mondes :

      Continent :

      Pays :

      Région :

      Ville :

      • Oranan:
        • Fils du Conseiller Teiko Kinshi.

      Quartier :

      Autre :

    ------------------------------------------

    Croyances :

    - Dieu vénéré :
    - Dieu(x) prié(s) régulièrement : Tous les Dieux majeurs
    - Dieu(x) haïs :
    - Dieux non reconnus :

    ------------------------------------------

    Possessions rp


    Objets rp :


    Runes déjà identifiées :

    Faera :
    • Pouvoir

    Caractéristiques raciales :

    • Résistance à l'alcool : Limite les effets nocifs des alcools, permet de tenir bien plus de verres sans être ivre et avant le coma éthylique.
    • Veille prolongée : Le personnage peut, au besoin, pousser son corps à rester réveillé et aux aguets, relativement vigilant encore, pour un période allant jusqu'à 4 jours sans sommeil, avec risque de visions voire même d'halucinations, tout de même. Il subit néanmoins un fort contre-coup de fatigue après.


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016