L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Les écuries de la Sororité
MessagePosté: Mer 30 Mar 2011 16:00 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13910
Les écuries de la Sororité


Une des femmes de la Sororité, nommée Alexia Britz, travaille et vit dans cet établissement se trouvant à l'extérieur du monastère, à quelques centaines de mètres de ce dernier. Elle y élève des chevaux avec amour et passion et met à disposition ses bêtes à toute personne de sexe féminin, moyennant finance. Ses animaux vivent généralement en plein air mais disposent de place dans l'écurie elle-même pour se protéger en cas d'intempéries.

Pour plus de renseignements sur les montures, se reporter à la règle spécifique sur les montures.

Montures élevées ici, à l'achat/revente :

Les chevaux : C'est la monture la plus fréquente, adaptée pour toutes les races de taille standard, tels les Humains, Elfes, Garzoks, Liykors, Worans, jeunes Oudios... Animal herbivore, il est la meilleure conquête de l'Homme, le plus fidèle compagnon de l'Elfe et la terreur des Thorkins. Il est très utile pour les longs voyages, mais les races de plus petite taille ne savent pas les monter.

    200 yus la monture à l'achat. 1/3 du prix à la revente. C'est à vous de le nommer, de faire une éventuelle description et de lui acheter du matériel si vous le souhaitez.

Code:
[u]Monture achetée :[/u]

Nom :
Description et race :
--------------------------------------------------------------
Équipements (A acheter !) :
-
-

Sac (E=0/10) (A acheter !) :

--------------------------------------------------------------


Vente de matériel :

    Selle et rênes standards : vitesse augmentée de 0,5 : 200 yus.
    Selle et rênes de qualité : vitesse augmentée de 1 : 500 yus.

    Sac (Encombrement [E= /10]) : 50 yus
    Une petite charrette (Encombrement [E= /30]), le propriétaire sera assis dans la charrette : 100yus.
    Une grande charrette : (Encombrement [E= /50]), le propriétaire + 1 personne supplémentaire seront assis dans la charrette : 200yus.

Le rachat du matériel ne se fera qu'à 1/3 du prix.

Hébergement de montures mises en pension :

    Vous pouvez apporter la monture standard (Chevaux, belettes, boucs, poneys, dromadaires, loups) que vous possédez et la laisser en pension durant autant de temps que vous le voulez. Les montures originales seront refusées. Ce service sera payant en jeu mais aucun yus ne sera retiré de votre fiche.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

(((Si vous voulez être servi dans des temps raisonnables, n'oubliez pas de demander aux GM dans le SUJET DES INTERVENTIONS GMIQUES de s'occuper de valider vos achats en jouant le commerçant. Nous ne faisons pas le tour des boutiques... merci de votre compréhension )))

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les écuries de la Sororité
MessagePosté: Sam 28 Jan 2012 22:02 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 13 Aoû 2011 11:13
Messages: 3843
Localisation: Niort
Dirigé de Lilie


Alors que tu t'apprêtes à partir et à reprendre ta monture pour le voyage vers Dehant, tu remarques prêt des écuries une silhouette qui t'est familière, c'est Alphéa qui semble attendre ton arrivée. En entendant le bruit de tes pas, elle se retourna en te souriant chaleureusement.

- "Tu comptais nous quitter sans dire au revoir ?"

Elle s'avança vers toi les mains tendues, comme une demande pour que tu poses les tiennes dessus.

- "Tu ferais bien de regarder ton sac et ta cape..."

Elle venait de dire cela avec un petit regard malicieux dans les yeux.


(((HRP : Vas donc faire un petit tour sur ton inventaire et cherche les erreurs !)))

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les écuries de la Sororité
MessagePosté: Mar 31 Jan 2012 15:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 4 Déc 2009 21:20
Messages: 586
Localisation: Dehant
Très chargée, Lilie avançait lentement en direction des écuries pour retrouver Marno. Elle ne pensait, en cet instant, qu’à une seule chose : se délester de ses livres dans le sac du cheval, qui lui, ne remarquerait probablement même pas le changement.

En arrivant dans la faible lueur de la nuit à l’écurie, la Shaman distingua dans les ombres une fine silhouette immobile. Méfiante, elle s’était doucement approchée, bien qu’elle eût du mal à s’imaginer qu’une personne mal intentionnée ait pu rôder en ce territoire surprotégé. Se ressaisissant alors, la Taurion fut néanmoins soulagée de reconnaitre les traits et la voix singulièrement douce d’Alphéa. Etait-elle venue ici dans le seul but de la saluer ? Le temps qu’il fallut à Lilie pour reprendre son équipement dans sa cellule avait probablement suffit à ce que la doyenne fût informée de son départ.

Cette constatation faite, l’elfe verte fut néanmoins contrainte de s’excuser de ce départ quelque peu hâtif. Balbutiant quelques justifications, elle était heureuse de constater que dame Alphéa ne lui en tenait nullement rigueur, à en juger par son sourire et ses mains tendues vers la voyageuse en un signe d’affection explicite. Lilie était cependant très gênée. Elle avait placé ses paumes tremblantes dans celles de la doyenne avant de lui fournir des explications mal assurées.

« Je… Je… Je dois partir au plus vite, je n’ai déjà que trop tardé. C'était nécessaire, mais il est l'heure, maintenant ! Je pensais que tout le monde dormait, alors je me suis dis que… et bien… que le moment était venu d’affronter la route, je ne voulais pas déranger. Et puis, sur votre territoire, je ne craindrai rien de nuit, c’est pour ça, aussi. Vous comprenez, Dame ? »

Elle s’était un peu emmêlée et avait finalement reporté son attention sur ses affaires, après y avoir été invité. Visiblement, Alphéa n’était pas venue ici uniquement dans le but de lui souhaiter bonne chance. Elle lui avait réservé une dernière surprise… Dans son sac reposait une grosse gourde translucide séparée en deux compartiments, au contenu des plus étranges. D’un côté se trouvait un liquide rouge, de l’autre, un liquide bleu.

« De quoi me soigner et recouvrir ma magie, n’est-ce pas ? Je me doute que ma vie sera à plusieurs reprises mise en jeu au cours de mes aventures. Vous avez vraiment pensé à tout ! »

Puis, rangeant l’objet dans le sac, elle tira sur sa cape afin de pouvoir mieux l’observer et la toucher. La texture avait changé, bien que la couleur restât la même. Elle semblait bien plus résistante et pour en tester les nouvelles propriétés, Lilie sortit son épée courte de son fourreau pour essayer d’en percer le tissus. Rien n’y fit pourtant…

« Impressionnant, est-ce de la magie ? Alphéa, vous féliciterez pour moi la Sœur qui a fait ça ! »

Sans plus tarder, les deux elfes se saluèrent alors, la Shaman s’approchant de la gardienne des lieux pour l’étreindre fortement. Dans le noir, cette dernière ne put probablement pas voir les quelques larmes couler le long du visage de Lilie.

« Je vous suis infiniment reconnaissante de tout ce que vous faites. Prenez soins de vous toutes. Je reviendrai bientôt… »

S’éloignant peu après, la Taurion fit un signe d’au revoir à la doyenne, puis prépara Marno. Il était le plus heureux des chevaux, ravi de retrouver sa nouvelle maîtresse et de pouvoir se remettre à courir sur les chemins.

_________________


Dernière édition par Lilie le Dim 8 Avr 2012 18:46, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les écuries de la Sororité
MessagePosté: Mar 31 Jan 2012 16:24 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 13 Aoû 2011 11:13
Messages: 3843
Localisation: Niort
Dirigé de Lilie


La doyenne comprenait parfaitement ton empressement à vouloir quitter ces lieux et probablement pour deux raisons : la protection de la nuit comme tu l'avais évoqué mais elle pensait également pour éviter que tu ne fasses de déchirants adieux à certaines personnes.

D'un geste de la main, elle te signifia qu'il était inutile de la remercier pour les présents qu'elle venait de t'offrir.

- "Tu n'as pas à me remercier Lilie, ton combat est noble, tu le mérites amplement."

Elle te suivit jusqu'à ton cheval et lorsque tu mis finalement le pied en selle, elle te donna une dernière chose, une bourse de cuir.

- "Voici quelques yus qui te permettront d'améliorer ton confort à Dehant. Elliana m'a demandé de transmettre ceci : Saron Trézènis est un homme mal embouché avec un caractère de cochon. Et maintenant, galope vite, le temps joue contre toi."

A ces mots, elle te laissa partir. Si tu te retournes pour avoir un dernier regard sur le monastère, tu pourras voir la doyenne qui te fait un signe d'adieu de la main.

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les écuries de la Sororité
MessagePosté: Lun 13 Fév 2012 14:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 4 Déc 2009 21:20
Messages: 586
Localisation: Dehant
Sur le dos de Marno, Lilie avait accepté le tout dernier présent de la Sororité. En entendant le message qu’Elliana avait eu à lui transmettre, elle sut immédiatement que son périple à Dehant ne serait pas aussi enrichissant humainement et matériellement qu’en ce lieu. Ces yus allaient donc vraissemblablement lui être de la plus grande utilité.

Ainsi, la Taurion quitta l’écurie le cœur lourd de chagrin, mais libre d’appréhension quant à l’avenir. Elle avait à présent tout pour réussir jusqu’à sa prochaine escale et d’ailleurs, sa carte lui indiquait que le voyage allait être rapide. Il ne durerait probablement pas plus de deux bonnes journées à cheval, car la route était plus courte que celle reliant Eniod à la Sororité.

Au loin, l’horizon commençait déjà à se dessiner, et Lilie savait qu’elle devait le suivre, si elle souhaitait retrouver le chemin vers Dehant.
Ainsi donc, la courageuse Shaman s’élança dans le noir sans se retourner, persuadée qu’Alphéa la regardait s’éloigner avec la même confiance en l’avenir mêlée d'un pincement au coeur. Mais Lilie n'était pas seule, Yuimen était avec elle et elle savait qu'il ne permettrait pas que l’une de ses fidèles échoue.

_________________


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016