L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Les portes de Rock Armath
MessagePosté: Sam 30 Mai 2015 16:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 38965
Les portes de Rock Armath


Image


A flanc de montagne, sculptées à même la roche, s'ouvrent les portes de la mystérieuse cité de Rock Armath. Elles sont la plupart du temps fermées, les Thorkins veillent jalousement sur leurs trésors et ne laissent pas aisément les voyageurs découvrir leurs secrets. Toutefois, si l'aspect rébarbatif des lieux ne vous pousse pas à passer votre chemin, vous découvrirez en vous approchant un lourd heurtoir d'acier en forme de marteau, solidement rivé aux épais battants de pierre brute. Si vous osez frapper de ce heurtoir, les portes s'ouvriront dans un silence sépulcral inquiétant, révélant la gueule béante d'un monde souterrain prêt à vous avaler.

Avant que vous ayez fait un pas en avant, le passage sera barré par plusieurs gardes en armures de plates, armés jusqu'au dents et d'allure peu commode. Si vous êtes un Thorkin, les visages broussailleux s'éclaireront d'un sourire, et seules quelques questions de routine vous seront posées avant de vous livrer passage. Mais si vous êtes un étranger, les trognes austères et suspicieuses se renfrogneront, vous faisant comprendre que vous n'êtes pas précisément le bienvenu en ces lieux. Enfin, si par malheur vous êtes un garzok, un Sekteg ou un Shaakt, préparez-vous à défendre chèrement votre vie, les Thorkins ne plaisantent pas avec leurs ennemis et vous attaqueront probablement sans sommation!

Si vous n'êtes ni un ennemi ancestral, ni un Thorkin et que vous n'avez aucun contact prêt à se porter garant de vous dans la cité, il vous faudra manœuvrer finement pour avoir une chance d'être autorisé à entrer. Le voyageur doté d'un brin de sagesse se sera muni d'un tonnelet de bière de bon aloi ou, à défaut, sortira sa bourse pour amadouer les bougons gardiens Thorkins. Sans doute seront-ils sensibles à votre générosité et accepteront-ils de vous laisser entrer, non sans vous avoir recommandé sévèrement de vous tenir à carreau durant votre séjour en leur cité.

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Portes de Rock Armath
MessagePosté: Ven 3 Juil 2015 21:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 26 Fév 2015 21:51
Messages: 6511
Localisation: Nirtim, alentours de Mertar
Il n'y a pas grande distance entre Hidirain et Rock Armath, mais il me faut tout de même demander mon chemin à deux reprises, une chance que les Hinïons soient de nature serviable dans la région, avant de dénicher le chemin escarpé qui y mène. Si Hidirain n'est que très peu défendable, la troupe qui se risquerait sur ce sentier de chèvre, en revanche, paierait indubitablement un lourd tribut pour chaque mètre parcouru. Je songe qu'il pourrait bien y avoir là une voie de repli en cas d''assaut sur la perle blanche, pour autant que les relations entre Thorkins et Hinïons soient aussi bonnes que les apparences le suggèrent, ce que j'ignore totalement à vrai dire. Mais ces considérations stratégiques ne font qu'effleurer mon esprit, encore plein des moments que je viens de vivre, et je me surprend à chantonner à mi-voix tout en gravissant la pente abrupte d'un pas enjoué, ce qui ne m'était pas arrivé depuis mon adolescence. Ce constat me fait sourire largement, je me suis enfin retrouvé complètement, après plus de quarante années de confusion, et c'est là que je réalise à quel point nous sommes chanceux, nous autres Elfes, d'avoir une vie qui franchit allégrement les siècles. Aurais-je été humain que je serais mort avant de sortir de ma sombre torpeur! Hum, en y pensant, je serais sans doute mort avant d'avoir rencontré Jaëlle, ou du moins aurais-je été semblable à un vieux pruneau ridé bien incapable de charmer la moindre demoiselle. Alors que là, au fond, mon existence ne fait que commencer, et j'entends bien la mener tambour battant dorénavant!

Les portes de la cité Thorkine...enfin! Elles sont impressionnantes, vastes blocs de pierre qui doivent peser des tonnes et qui se confondraient avec les parois rocheuses si elles n'étaient soulignées d'une sculpture de guerrier nain massive et inquiétante. J'aperçois Sha'ale qui les observe à une distance respectable, et en le voyant là, je songe que sa vie à lui est semblable à celle d'un humain, brève comme un crépuscule, et qu'il serait maladroit de ma part d'évoquer ce sujet de la longévité en sa présence. D'autant plus que je suis convaincu qu'il vaut mieux vivre cinquante ans en étant libre que mille en étant enchaîné, que ce soit par des fers ou par un carcan social, religieux ou que sais-je encore. En ce sens, ma foi en Sithi n'a rien de contraignant, bien au contraire, dès l'instant où je ne suis pas soumis à l'autorité cléricale. Pensant à notre bienveillante créatrice, je lui adresse une prière silencieuse, la remerciant de sa bonté, des signes qu'elle m'a envoyé et qui donnent à ma vie un relief et une intensité qu'elle n'a jamais eu auparavant.

Bien vite j'arrive assez près de mon ami Woran pour le héler joyeusement sur le ton de la plaisanterie:

"Tu n'as pas fini le tonnelet de bière en m'attendant, au moins?!"

D'un pas vif et assuré je le rejoins, le sourire aux lèvres, et désigne le paysage qui nous entoure d'un large geste:

"C'est magnifique, non? Je pense qu'après notre aventure, je vais rester un peu dans la région."

Un petit clin d'oeil enjoué, qui suffira je n'en doute pas à lui révéler le résultat de mon entrevue, puis je désigne les portes d'un regard en ajoutant:

"Bon, on se lance dans ce monde du dessous, histoire de voir s'il est aussi splendide que celui du dessus?"

_________________

Ce n'est pas le pouvoir qui corrompt, mais la peur.
(Aung San Suu Kyi)


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Portes de Rock Armath
MessagePosté: Lun 6 Juil 2015 10:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 15 Oct 2014 19:53
Messages: 213
Localisation: Alentours de Khonfas
Les portes du Rock Amrath

"Tu n'as pas fini le tonnelet de bière en m'attendant, au moins?!"

Je me retourne avec ce petit sourire qui dévoile mes crocs en entendant la voix de Tanaëth me parvenir. Il s’approche de moi d’un pas vif pour me dire d’un ton enjoué qu’il pense bien rester dans les environs à la suite de notre périple sous la montagne. Mon sourire s’accentue, visiblement sa rencontre avec ses futurs beaux-parents s’est bien déroulée et il est parvenu à obtenir leur accord. Le Sindel propose alors que nous entrions dans le monde du dessous pour le comparer au monde du dessus que nous nous apprêtons à quitter.

- D’abord, on s’occupe de donner ce tonnelet à qui saura le vider comme il se doit, dis-je en indiquant les lourdes portes de Rock Amrath.

Je m’approche des portes en faisant rouler le tonnelet devant moi et, arrivé devant les portes de pierre, j’avise du heurtoir en forme de marteau. Je m’avance, et, usant de ma force, je tape trois coups sur la porte, qui résonnent dans l’air ambiant et je les entends se réverbérer à l’intérieur des grottes. Le gong est lourd, le son minéral. Autant pour la discrétion de notre venue. Quelques minutes passent durant lesquelles j’entends les nains s’afférer derrière les lourdes portes pour les entrouvrir et finalement les portes se déplaces, comme mû par une volonté propre.

Trois petites têtes casquées en sortent, révélant trois nains qui m’arrivent en-dessous du bassin. S’ils ne sont pas harnachés pour la guerre, habillés de vêtements simples mais pratiques, les grosses haches sur lesquelles ils reposent ne sont pas pour inspirer confiance.

- Bonjour, nous souhaiterions obtenir le droit de visiter vos galeries. Nous promettons de venir en paix, dépourvu de toute mauvaise intention.

Le nain qui semble être le chef, pourvu d’une longue chevelure et d’une barbe rousse admirablement tressée et pourvue d’anneaux d’or nous toise l’un et l’autre d’un œil torve, avisant le tonnelet de bière que je tiens devant moi.

- Qui demande l’entrée du Rock Amrath ? demande-t-il de sa voix roulante de nain.

- Tanaëth Ithil, le Sindel ayant obtenu les faveurs des Hinïons d’Hidirain et Sha’ale Wakhan, le woran qui fut esclave.

Le nain laisse échapper un son sec, qui peut s’apparenter à un bref rire.

- Un argenté avec les faveurs des blancs et un chat qui fut asservi ? Et bin ma foi, on aura rarement vu compagnie si étrange. Qu’apportez-vous ?

Je fais avancer le tonnelet devant moi jusqu’à le poser devant le nain, puis recule légèrement car je le domine de toute ma taille et ce n’est pas l’impression que je souhaite donner.

- Un tonnelet de bière, on nous a dit que vous étiez assoiffés, aussi nous vous avons apporté un présent.

Le nain regarde le tonneau à ses pieds, puis nous observe tous les deux. Je vois sa moustache frétiller.

- Bien. Bien, bien. Vous êtes des étrangers avec des manières, et on aime ça, chez les Thorkins du Rock Amrath. Et puis si vous êtes là, c’est que vous avez déjà montré patte blanche à nos amis verts. On aime pas les esclavagistes, qui foulent trop souvent nos montagnes, et nous respectons les choix avisés des elfes d'Hidirain, même s'ils mettent trop de temps à les faire. Alors entrez, et admirez les galeries et les mystères du Rock Amrath, où l'ambre des joyaux et de la bière coule à flot !

Je le remercie et m’engage par le chemin qu’il a laissé, en libérant sa carcasse cubique du chemin. On sent le vécu, chez cet être insolite. Et le cuvé également. La paix d’Hidirain semble profitable en tous points.

Nous nous engageons alors dans un tunnel gigantesque semblable à une avenue, aussi large que haut de plafond, s’enfonçant vers le cœur de la montagne comme s’il en était une artère et que nous étions le sang que devait y pulser. Je vois de la lumière au bout, et les premiers bruits d’agitation et de vie parviennent à mes oreilles. Je souris. Nous sommes à l’intérieur du Rock Amrath.

_________________
Image
Je pleure, parce que leur mort est mon fait.
Je pleure. Parce qu’elle était la vie, parce qu’elle était la fougue et la fureur d’aimer.


Thème de Sha'ale


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Portes de Rock Armath
MessagePosté: Jeu 21 Avr 2016 23:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 26 Fév 2015 21:51
Messages: 6511
Localisation: Nirtim, alentours de Mertar
Les Portes.

Je peine à croire que je les vois, qu'elles sont vraiment là, devant moi, j'en rêve depuis ce qui me semble une éternité! J'adresse un petit salut amical aux gardes:

"Le bonjour, ou le bon soir, je ne sais, pourrais-je franchir vos portes, je vous prie?"

Les Thorkins bougonnent à leur tour un salut, puis manoeuvrent le mécanisme d'ouverture de l'huis tant attendu, me dévoilant une aube radieuse et incroyablement colorée! Je respire à pleins poumons l'air frais de l'extérieur, avançant instinctivement pour me retrouve à l'air libre non sans remercier et saluer les gardes au passage ainsi qu'il se doit.

Dehors. Je suis dehors!

(Sois remerciée, Sithi, de m'avoir dévoilé ce voyage! Merci aussi Syndalywë! "ullume au oialë" !)

(Ah quand même! Je me demandais si tu allais me dire merci, une fois, un jour.)

(Tu exagères.)

(Je te taquine un peu. Bon, tu vas le vider ton sac, qu'on puisse passer au vif du sujet?)

J'opine en riant, et me dirige d'un pas tranquille vers la prochaine croisée des chemins, si je ne m'abuse l'aubergiste d'Hidirain nous avait parlé d'un forgeron commerçant isolé dans les alentours, habitant une grotte au pied des montagnes. Je crois me souvenir d'un sentier partant sur la droite juste avant la dernière grande descente menant à la ville haute, et si vraiment je ne trouve pas il me sera facile d'aller demander mon chemin à un elfe de la blanche cité. Quoi qu'il en soit j'apprécie le trajet, les odeurs, les couleurs, le souffle d'un vent qui n'est pas glacial sur mon visage, la texture des buissons, des feuilles, les insectes et quelques rongeurs, toute une vie absente sous terre. Le soleil levant ne tarde pas à darder ses bienfaisants rayons, et j'ai littéralement l'impression de me remplir d'énergie à leurs caresses, par Meno ce que ça fait du bien!

_________________

Ce n'est pas le pouvoir qui corrompt, mais la peur.
(Aung San Suu Kyi)


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Portes de Rock Armath
MessagePosté: Dim 12 Juin 2016 15:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 26 Fév 2015 21:51
Messages: 6511
Localisation: Nirtim, alentours de Mertar
Plongé dans mes pensées stratégiques je ne tarde pas à arriver aux portes du Rock, presque surpris d'y être déjà. Je salue les gardes qui m'ouvrent aussitôt l'un des épais battants scellant l'entrée de la cité souterraine et je sors avec plaisir à l'air libre, non sans être contraint de plisser les yeux pour m'habituer à la lumière intense d'une belle journée de printemps.

Je respire avec délice les odeurs végétales en m'arrêtant quelques instants pour observer le paysage toujours magnifique de ces lieux, puis je dévale d'un pas vif le sentier menant à la Perle Blanche dans ma hâte de converser avec le responsable de la milice. De cette discussion dépendra en partie mon avenir, tout comme elle pourrait influencer celui des deux villes cachées.

_________________

Ce n'est pas le pouvoir qui corrompt, mais la peur.
(Aung San Suu Kyi)


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les portes de Rock Armath
MessagePosté: Mer 26 Juil 2017 17:08 
Hors ligne
 Profil

Inscription: Mar 31 Mai 2016 14:49
Messages: 18
Je me glissa entre les portes de rock armath et continua a me cacher des gardes

_________________
Lien de ma fiche : garnatosh-voleur-lvl-1-t7458.html#p603503


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016