L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La grotte des mains millénaires
MessagePosté: Sam 27 Mar 2010 15:43 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 24 Fév 2010 10:07
Messages: 6214
La grotte des mains millénaires


A quelques kilomètres à l'est de Dehant se trouve la mystérieuse grotte des mains millénaires. Cet endroit sec et pour le moins incongru est tapissé, à son extérieur sur plusieurs mètres et sur toute la surface intérieure, d'une multitude de silhouettes de mains de toutes tailles et de toutes races.

Nul ne sait depuis longtemps la véritable signification de celles-ci, mais d'aucuns parlent d'une antique alliance qui se serait faite en ces lieux, d'un puissant rituel magique oublié ou encore d'une horrible malédiction...

La grotte en elle-même s'enfonce sur un maximum de deux cent mètres et n'est plus de nos jours qu'un refuge occasionnel pour les gnolls. Seuls quelques téméraires aventuriers se risquent à l'explorer, parfois même juste pour avoir l'honneur de rajouter la marque de leur main à l'édifice.

_________________


Image




Haut
 

 Sujet du message: Re: La grotte des mains millénaires
MessagePosté: Mer 4 Fév 2015 01:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 2 Fév 2014 00:03
Messages: 3738
Localisation: Elysian : Forêt d'Aetelrhyt (Quête 32)
Précédemment => Rejoindre un abri

Le loup ne murmure jamais seul


><


Après quelques pas, Oslight ne pouvait en supporter davantage, et c'est dans un crachement de sang que ce dernier glissa le long de l'épaule de Kalas pour se retrouver face contre terre.

N'ayant même pas sentit cela arriver, le jeune mage fut surpris par la chute de son Maître et s'enquit immédiatement de son état, les larmes lui brouillant les yeux.

« Maître ?! MAÎTRE ! Répondez-moi, je vous en prie ! »

Le Shaman ne se manifesta que par de faibles inspirations saccadées, lui perlant de sang les commissures des lèvres. Inconsciemment, Kalas leva la tête, affolé à l'idée de perdre son Mentor après tant d'efforts pour le maintenir en vie. Il se tourna vers l'entrée de la grotte noire et silencieuse, jusqu'à distinguer une fine silhouette à la démarche élégante s'échapper des ténèbres. Progressivement, la silhouette se transforma en une femme d'une trentaine d'années à l'allure tribale, qui s'écria en reconnaissant le blessé à terre.

« Loup-Blanc ! Venez, c'est Loup-Blanc ! »

Sur ces mots, un bruit de course se fit audible derrière elle, et l'inconnue fut finalement rejointe par deux loups, un brun et l'autre gris. Alors qu'elle se rapprochait du corps d'Oslight, les deux animaux à ses côtés se changèrent en humains de la même manière que son Maître, et Kalas recula rapidement afin de ne pas les gêner dans leur inspection. Craintif, le jeune mage installa une distance de sécurité avec eux, incapable de savoir comment la troupe sortie de nulle part réagirait à son propos.

Les deux loups s'étaient transformés en deux hommes totalement différents l'un de l'autre. Le premier, les cheveux bruns comme son pelage de forme animal, disposait d'une forte carrure et de muscles épais. Ses vêtements se serraient autour d'un torse gonflé de pectoraux et de jambes puissantes, non sans rappeler l'image de Sharold dans la tête du jeune homme.

Chassant rapidement cette mauvaise pensée de son esprit, Kalas inspecta le second Shaman, d'un âge avancé par rapport à ses congénères. Plus vieux encore qu'Oslight, il se tenait debout dans un corps mince, mais musclé sec. D'une étrange prestance, l'homme dégageait une aura de bienveillance, qui se notaient aussi dans ses mouvements légers et vifs à la fois.

S'affairant à chercher toute trace de blessure sur le corps devant elle, la femme tourna le regard vers Kalas, qui observait la scène le visage livide, le dos contre un arbre. Elle se redressa et s'approcha du jeune mage, qui se releva à son tour alors qu'il devenait le centre de son attention.

« Qui es-tu ? »

A une question aussi claire et concise, Kalas ne fit pas attendre sa réponse.

« Je… Je m'appelle Kalas... »

Alors qu'ils lui prodiguaient les soins nécessaires, les deux hommes quittèrent Oslight des yeux pour s'intéresser à l'individu qui avait emmené leur ami jusqu'ici.

«  C'est toi que Loup-Blanc va voir hors de la forêt ? »

« Je...présume, oui. »

Alors qu'elle inspectait l'étranger la mine troublée, l'un des Shamans qui prenait soin d'Oslight les interpella afin de porter le corps à l'intérieur de la grotte.

« Milana, viens nous aider à le porter à l'intérieur. Votre aide est également appréciée, mon garçon. »

Répondant d'un signe de tête, Kalas s'empressa de rejoindre le groupe. Rapidement mais néanmoins avec beaucoup de soin, ils s'y mirent à quatre pour emmener Oslight jusque dans la grotte, où ils le déposèrent sur un lit fait de couvertures et de peaux de bêtes.

Le plus âgé termina les soins tandis que la femme se tenait à ses côtés, un chiffon humide dans les mains. Kalas trouva une pierre sur laquelle s'asseoir, rapidement rejoint par le plus costaud de la bande.

« Tu nous l'as amené juste à temps, je ne pense pas qu'il aurait survécu quelques heures de plus. »

Toujours inquiet par rapport à son état, le jeune mage répondit par un rapide sourire forcé et replongea la tête vers le sol.

« Je m'appelle Karys. »

Kalas se redressa rapidement vers son interlocuteur, qui lui adressa un sourire des plus relaxants, avant de présenter ses compagnons d'un signe de main.

« Et voici Milana et Donell. Nous sommes tous trois des amis de Loup-Blanc. »

Se présentant une nouvelle fois, le jeune mage tendit une poignée de main amicale vers Karys, qui lui rendit sans serrer trop fort.

« Enchanté. Je m'appelle Kalas et je suis l'apprenti d'Oslight, ou « Loup-Blanc » si vous préférez. »

Donell répondit par un signe de tête avant de replonger son attention sur le blessé. Le jeune mage se demanda comment il était possible de travailler aussi minutieusement dans une telle obscurité.

Quelques heures se déroulèrent, durant lesquelles le groupe n'échangea pas beaucoup avec Kalas. Après lui avoir donné quelques vivres, ils préférèrent laisser le jeune homme récupérer ses forces près d'un maigre feu allumé à la va-vite. Ce fut finalement Donell qui le réveilla d'une voix calme pour lui faire part du rétablissement d'Oslight.

« Il est conscient, si vous désirez lui parler. »

Le jeune mage le remercia, avant de se donner quelques minutes pour rejoindre son Maître. Une fois fait, le Shaman l’invita à le rejoindre d'un grand sourire, assis dans son lit de fortune.

« Je suis content de te voir, Kalas. Je voudrais te remercier pour ce que tu as fait. Tu m'as sauvé la vie. »

« J'ai agi comme chaque homme l'aurait fait, Maître. Comment-allez vous ? »

«  J'ai encore des douleurs quand je bouge, mais c'est supportable. Plus important, as-tu fait connaissance avec les autres ? »

« Oui, partiellement. Ce sont des amis à vous ? »

« Plutôt de vieux compagnons avec qui j'ai voyagé au cours de ma vie. Nous sommes liés de part la nature de notre totem, vois-tu ? »

« Oui, j'ai noté leurs formes animales en arrivant. A ce propos, pourquoi leur avez-vous donné comme nom « Loup-Blanc » ? »

« Il s'agit d'un nom doté d'une signification particulière dans notre groupe. Je mentirais davantage en leur demandant de m’appeler Oslight que Loup-Blanc, car ma nature animale a autant d'importance que ma nature humaine, ici. Je suis Loup-Blanc car mon totem provient des froides montagnes de Nosvéris, ce qui en fait un prédateur rare et presque symbolique aux yeux des Imiftiliens. »

En tentant de se redresser, Oslight coupa son explication par un gémissement de douleur, avant d'y parvenir et de se désaltérer un instant à l'aide d'une cruche remplie d'eau près de lui.

« J'ai rencontré Donell peu de temps après mon rituel de Shaman. Il était déjà expérimenté et m'invita à parcourir le monde. Lors de nos voyages, nous avons rencontrés Karys et Milana, que nous avons initiés à notre magie. Chacun d'entre eux faisaient preuve d'un immense talent d'apprentissage, et ils sont dorénavant d'excellents Shamans. »

Au fond de lui, Kalas se sentait trahi. Il savait qu'il n'était pas le premier des élèves d'Oslight, mais savoir que deux d'entres eux s'étaient démarqués à ce point réveilla en lui une pointe de jalousie, jusqu'à ce que le Shaman insista à son sujet. 

« Kalas, dis-moi pourquoi tu penses être ici avec nous. »

« Pour vous soigner ? »

« C'est là que tu fais erreur. J'ai pris cette décision bien avant mon accident. Pendant ton entraînement, j'ai pu observer tes talents et tes faiblesses. Tu es un mage très doué et tu disposes d'un esprit bien aiguisé, qui te permet de réagir en conséquence lorsqu'un danger survient. Mais tu manques de discipline. Ce mental n'est rien si tu ne sais pas comment t'en servir, et je veux t'apprendre comment faire. C'est pourquoi tu es là. »

N'osant dire un mot, Kalas acquiesça au discours de son Maître. La jalousie laissa sa place à une fierté qui lui gonfla le torse, et le jeune homme se releva avant de s'incliner respectueusement.

« Merci, Maître, d'avoir autant confiance en moi. Je vous assure qu'elle est bien placée. »

Le Shaman lui répondit d'un léger mouvement de tête affirmatif, avant de lui demander de prendre congé pour qu'il puisse finir de se reposer.

« Je ne pourrais prendre part à tes séances d'entraînements pour l'instant, mais je tiens à ce que tu les poursuives. Les autres se feront un plaisir de t'aider, j'en suis sûr. Tu peux rester içi aussi longtemps que tu le souhaites, mais je pense que tu devrais régler tes affaires en ville avant de t'installer avec nous. Maintenant, laisses-moi, je dois me reposer... »

« Oui, Maître. Prenez le temps qu'il vous faut. »

Kalas s'éloigna de son maître avant de s'approcher du groupe qui observait leur discussion du coin de l'oeil. Il les informa de sa décision de rester avec eux, et ces derniers lui indiquèrent un raccourci afin de rejoindre la ville en une heure à peine.

Le sac sur le dos, le jeune mage comprit que sa véritable formation ne faisait que commencer.

A suivre => Adieux

_________________
Image



Multi d'Ellyan Crow, Boucher des Murènes et Allen, Guerrier de Wiehl.


Dernière édition par Kenra le Lun 9 Mar 2015 23:48, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La grotte des mains millénaires
MessagePosté: Sam 14 Mar 2015 22:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 2 Fév 2014 00:03
Messages: 3738
Localisation: Elysian : Forêt d'Aetelrhyt (Quête 32)
Précédemment => Mords-moi

L'homme et la bête


><


Nageant dans un océan de ténèbres, Kalas sentit son corps s'alourdir pendant que sa conscience s'affaissait quand une corde de lumière se déroula droit devant lui, pointant droit vers le ciel.

« Réveille-toi... »

Le jeune mage pouvait presque s'accrocher à la voix, véritable radeau salvateur au milieu de l'obscurité. Il agrippa de toutes ses forces à ces paroles et ressentit une forte énergie le tirer vers l'éblouissante lumière qui l'aveuglait.

« RÉVEILLE-TOI ! »

C'est dans un sursaut que Kalas se réveilla en se redressant sur ses bras, le cœur battant et le visage en sueur. Confortablement installé dans une couverture de peau, il recula sur son lit de fortune, distinguant Milana à quelques dizaines de centimètres de lui, impassible à son réveil.

Placé dans une situation inconfortable, le blessé reprit son souffle avec difficulté, comme s'il réapprenait à respirer. De son côté, Croc-de-Lys s'assit contre le mur rocheux de la caverne et rassura Kalas dans son inquiétude naissante.

« Je ne suis pas là pour te tuer, idiot. Je suis obligé de m'occuper de toi, maintenant. »

Surpris, le jeune mage attrapa rapidement sa veste étonnamment propre et recousue avant de l'enfiler avec hâte, honteux de se retrouver couvert de bandages devant une femme.

« T'occuper de moi ? Comment ça ? »

« Disons que Maître-Croc m'a fait la morale et j'ai reçu comme consigne de rester avec toi jusqu'à ce que tu ailles mieux. »

« Ha... »

Milana posa son regard sur Kalas et se mordilla la lèvre supérieure, en annonçant la suite de ses devoirs.

« Loup-Blanc m'a également chargé de ton apprentissage, du moins pour l'instant... »

« Avec toi  ?! « 

Les yeux écarquillés du jeune homme firent sourire la Shamane, qui s'esclaffa avant de répondre d'un air amusé.

« Ne crois pas que cela m'enchante. J'ai mieux à faire que de m'occuper d'un louveteau... »

« Je… Je ne t'oblige à rien... »

En se relevant, elle posa un regard distrait vers la sortie de la grotte, démentant les propos du mage.

« Mais les autres, si. Je m'y tiendrais comme ils me l'ont ordonnés, je n'ai pas le choix. »

Kalas savait qu'il provoquait ouvertement sa nouvelle professeure en lui posant cette question et c'est pourquoi il baissa les yeux pour le faire.

« Dans ce cas, pourquoi n'as-tu pas retenu ce javelot qui m'a transpercé, comme Oslight te l'avais demandé ? »

Milana stoppa immédiatement son mouvement, elle qui s'apprêtait à quitter les lieux sans ménagement. Une pointe de colère se lisait sur son visage, étrangement contredit par un sourire satisfait.

« Tes yeux. Ils m'ont… attirés. »

« Mes yeux ? »

« Je me suis déjà amusée avec Fier-Patte et Loup-Blanc, dans le passé et même une fois avec Maître-Loup. J'adorais les moments que l'on passait ensemble, à se battre dans la forêt comme deux bêtes sauvages. Et tes yeux.. Je ne sais pas pourquoi ni comment, mais j'ai vu le même regard qu'eux sur ton visage... »

Ne sachant quoi dire, le jeune mage préféra se taire, tentant encore de définir l'explication de Milana comme réelle ou pas. Cette dernière retourna aux côtés de son nouveau protégé, qui la trouvait de plus en plus belle.

« J'aime cet endroit. On y respire comme dans la forêt et on ne s'y sent jamais seul… Comme s'il était possible de voir chaque personne ayant laissée son empreinte. »

En regardant autour de lui avec plus d'attention, le jeune homme admira les nombreuses traces de mains peintes sur l'intégralité de la grotte, cachant sa paroi naturelle. D'un petit bond gracieux, la Shamane se faufila au-dessus de Kalas jusqu'à désigner l'une des peintures sur la paroi rocheuse de la grotte.

« Regarde, c'est ma main ! Au milieu des autres, elle semble si petite...»

Alors qu'il tentait de se relever de son lit de fortune, Croc-de-Lys se glissa jusqu'à lui et l'empêcha de chuter à terre, ses jambes encore tremblantes lui faisant défaut.

« Aïe ! On dirait que je ne suis pas encore totalement remis. »

« Ne t'inquiète pas, tu as seulement besoin d'un peu de temps pour finir de guérir. »

Elle l'aida à s'asseoir sur son lit, puis posa sa main sur la sienne. La peau de l'humaine était chaude et très agréable au toucher, ce qui fit rougir de gêne le jeune homme.

« Quand tu seras sur pied, nous partirons en excursion dans les bois. Je t'y montrerais des choses dont tu ne soupçonnes même pas l'existence. Mais pour l'instant, je veux que tu te reposes. »

Sur ces mots, elle pris la direction de la lumière encore éblouissante qui menait à la sortie de la grotte, laissant le jeune mage seul avec ses pensées.

Kalas leva les yeux vers elle, massant ses bandages qui lui tiraient de petits crissements de douleur. Tout lui plaisait chez elle et il se surpris à sourire bêtement en la regardant partir.

(Elle est vraiment jolie…)

A suivre => Le droit de hurler

_________________
Image



Multi d'Ellyan Crow, Boucher des Murènes et Allen, Guerrier de Wiehl.


Dernière édition par Kenra le Sam 4 Avr 2015 15:55, édité 2 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La grotte des mains millénaires
MessagePosté: Mer 18 Mar 2015 00:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 2 Fév 2014 00:03
Messages: 3738
Localisation: Elysian : Forêt d'Aetelrhyt (Quête 32)
Précédemment => L'homme et la bête

Le droit de hurler


><


Dans le courant de l'après-midi, Kalas passa son temps à tenter de rester debout seul, ce qui se concluait chaque fois par une inexorable chute. Ce fut au bout d'une vingtaine d'essais qu'Oslight et Donell firent leurs entrées dans la grotte, constatant le jeune homme se rattrapant à un rocher proche.

« Incapable de rester assis... Mon garçon, vous allez rouvrir vos blessures si vous continuez ainsi. »

Oslight doubla son collègue et pris son apprenti par l'épaule afin de le déposer sur son lit. Donell lui demanda de s'allonger afin de procéder à son inspection.

« Ne bougez pas, je vais vérifier si je peux finir ça maintenant. Vous serez alors libre de gambader dehors. »

Le jeune mage acquiesça avant de suivre les consignes du Shaman, qui posa le bout de ses doigts le long de chaque plaie refermée du blessé. Il ferma ensuite les yeux et inspira profondément, avant de faire scintiller la paume de sa main.

(Qu...Qu'est-ce qui se passe ?!)

En quelques instants, les dernières marques de blessures se dissipèrent, redonnant à la peau de Kalas la netteté d'un nouveau-né. Aucune imperfection et aucune cicatrice ne décorait l'épiderme du jeune homme, qui caressait ses anciennes blessures avec stupéfaction.

« Navré, mais avec moi, il va être difficile de garder des blessures de guerre. Tu trouveras autre chose pour te pavaner, j'en suis sûr. »

Oslight s'esclaffa en tapant amicalement le Shaman dans le dos, tandis que Kalas se contenta d'un sourire amusé, encore stupéfait par les pouvoirs guérisseurs du vieil homme.

« C'est incroyable ! Je vous suis reconnaissant, Donell. »

« Mon travail ici terminé, je vous laisse à vos discussions. »

« Merci, Donell. A tout à l'heure. »

Maître-Croc quitta la grotte en s'essuyant le front, ayant tout de même dépensé une bonne dose d'énergie pour utiliser ses compétences. Loup-Blanc en profita pour s'asseoir sur le bord du lit en fouillant dans sa sacoche.

Debout sur ses deux jambes, Kalas fit quelques flexions et sauta sur place, heureux de pouvoir se déplacer à nouveau sans aide. L'homme-loup laissa son apprenti donner livre court à sa joie qui finit par rajuster ses vêtements et enfiler sa cape. Lorsqu'il put accaparer son attention, Oslight lui présenta un objet qui intéressa fort le jeune homme.

« Kalas, j'aimerais te remettre ceci. Milana l'a possédée pendant quelques temps, puis ce fut au tour de Karys. Maintenant, c'est à toi de l'utiliser. »

Image


L'objet était une petite corne à la couleur pâle se finissant par un dégradé de noir, alors que de fines lanières de cuir neuves attestaient de la valeur de l'instrument En l'empoignant, Kalas sentit la délicate texture de l'ivoire et les petites rayures le recouvrant témoigner de l'expérience déjà vécue.

« C'est le cor du Loup. Ceux qui ne peuvent pas encore hurler l'utilisent pour prévenir la Meute quand ils sont en danger. Je veux que tu le gardes avec toi jusqu'à ce que tu sois prêt à devenir un loup. »

En entendant ces mots, le mage se gonfla de fierté. Son maître tenait à ce qu'il devienne un Shaman, tout comme lui et ses confrères. (Un loup... Cela doit être extraordinaire de pouvoir se transformer...)

« Souffle dedans. Je veux que les autres sachent que c'est toi qui le détient, désormais. »

Kalas acquiesça à la demande de son mentor et porta le bec de l'instrument à ses lèvres. Il inspira profondément et vida l'air de ses poumons, faisant rugir le cor du mieux possible. Un long hurlement de loup se diffusa dans l'atmosphère, hérissant les poils du mage alors qu'il soufflait encore.




Il ne fallut pas attendre très longtemps pour entendre la réponse des autres Shamans, qui se manifesta très vite. Un mélange de clameurs se fit entendre pendant de longues secondes, auquel Kalas sourit de joie.

« Ils sont heureux de pouvoir t'entendre. Bientôt, tu pourras leur répondre à ton tour. »

« Merci, Maître. J'ai hâte de pouvoir vous rejoindre officiellement. »

« Cela viendra plus vite que tu ne le penses. Demain, tu pars chasser avec Croc-de-Lys. Elle a beaucoup à t'apprendre, je suis sûr que tu sauras en tirer de nombreuses leçons plus utiles les unes que les autres. »

« Oui, j'en suis sûr. »

« Maintenant que Milana va s'occuper temporairement de ton entraînement, j'ai davantage de temps libre pour reprendre mes affaires. Je t'en dirais plus quand j'aurais besoin de toi. Pour l'heure, va te reposer. Une longue journée t'attend, demain. »

D'un signe de tête, le Shaman fit volte-face et repartit vers la sortie. Il s'arrêta néanmoins une seconde, souhaitant attirer l'attention de son apprenti sur un point.

« Au fait, Kalas. Dans leur réponse à ton appel, les loups de la Meute t'ont donné un nom. »

« Vraiment ? Lequel ? »

« Kalas "Dent-de-Lait" »

A suivre => Le sang de Thimoros...

_________________
Image



Multi d'Ellyan Crow, Boucher des Murènes et Allen, Guerrier de Wiehl.


Haut
 

 Sujet du message: Re: La grotte des mains millénaires
MessagePosté: Dim 21 Juin 2015 18:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 2 Fév 2014 00:03
Messages: 3738
Localisation: Elysian : Forêt d'Aetelrhyt (Quête 32)
Précédemment => La Peste de Thimoros

Départ


><


Après plusieurs minutes à courir aussi vite que sa nouvelle forme de loup le lui permettait, Kalas aperçut enfin l'entrée de la grotte se dévoiler d'entres les arbres. Il s'arrêta devant sans savoir pourquoi et prit quelques instants pour retrouver son souffle. Pendant cette courte pause, le Shaman remarqua comme ses sens avaient évolué. Il avait été capable de retrouver cet endroit uniquement grâce à son odorat et ce malgré le sang et la sueur qui mouillait sa truffe.

(C'est surprenant… C'est donc ça que ressentait la Meute depuis tout ce temps…)

Ses anciens camarades lui revinrent rapidement en tête, rappelant la gravité de sa situation. Karys rôdait certainement encore dans la forêt malgré le sacrifice de son maître, il fallait donc réagir au plus vite. Mais au fond de lui, le Shaman refusait de croire à la mort d'Oslight.

Autant la transformation en loup de Kalas avait été longue et douloureuse, l'inverse ne fut pas du même effet. D'une simple volonté de retourner sous forme humaine, son corps lui obéit sans attendre. Les pattes redevinrent des bras et des jambes, sa fourrure se ravisa en légère pilosité sur ses membres et il redevint l'homme qu'il avait toujours été.

« J'espère arriver à me changer à nouveau sans souffrir le martyr... »

Passant sa main sur son ancienne blessure à l'épaule, le mage fut ravi de constater qu'elle avait été entièrement guérie par Donnel.

(Même en ayant essayé de me tuer, il m'a tout de même sauver la vie… Bon je récupère quelques affaires et je quitte cette forêt maudite.)

Une torche brûlait toujours contre une des parois de la grotte que Kalas s'empressa d'attraper d'un geste vif. La Meute avait quittée les lieux tel quel, abandonnant des objets de valeurs pour l'un ou pour l'autre. Leurs sacs respectifs traînaient à côté de chaque endroit appartenant aux différents membres. Le Shaman refusa instinctivement de fouiller les affaires de ses anciens camarades, pensant davantage les profaner que s'aider dans sa fuite.

Il préféra ramasser hâtivement quelques vivres qui traînaient ici et là avant de remarquer un grand manteau de fourrure dans un coin de la grotte. N'ayant jamais vu l'un des membres l'arborer, Kalas jugea qu'il était judicieux de l'emmener afin de ne pas dormir nu à la belle étoile.

Une fois son sac garni, le Shaman s'apprêta à passer la sortie de la grotte de la Meute pour ne plus jamais y revenir quand le vent lui-même sembla l'empêcher de partir. En s'arrêtant quelques précieux instants, Kalas sentit une étrange sensation dans son coeur. Cet endroit l'avait accueilli et formé pour faire de lui ce qu'il était maintenant. Il avait alimenté cette terre de son sang, ses larmes et sa sueur arduemment dépensés pendant ces entraînements et son quotidien. Aussi, le jeune Shaman jugea qu'il était nécessaire de laisser une trace de son passage dans le dernier endroit où la Meute était rassemblée au complet.

Kalas se retourna brusquement et couru jusqu'au mur où Milana lui avait montré l'empreinte de sa main. Les mots que la somptueuse Croc-de-Lys lui avait susurré résonnèrent encore dans son esprit quand il mouilla sa main à l'aide d'une gourde adjacente.

« Chaque endroit à une histoire. Nous ne sommes que de simples éléments qui font que cette histoire est contée. Nous la nourrissons jusqu'à ce qu'elle devienne une légende. »

Le jeune homme posa ensuite sa main à terre afin de l'imbiber de poussière et de terre. Une fois fait, il appuya d'un geste ferme sa paume sur le mur juste à côté de l'empreinte de Milana, puis contempla son travail rudimentaire d'un air satisfait.

« Moi aussi, je suis un élément de l'histoire, Milana... »

Le jeune loup quitta ensuite la tanière de la Meute pour ne plus jamais y revenir...

_________________
Image



Multi d'Ellyan Crow, Boucher des Murènes et Allen, Guerrier de Wiehl.


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016