L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le temple de Moura
MessagePosté: Mar 7 Juil 2015 18:44 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13902
Le temple de Moura

Image


Avec le temps, l'antique temple s'est agrandi jusqu'à devenir une bâtisse conséquente, visible depuis à peu près partout sur l'île. Il est entouré de colonnades de vieilles pierres et de quelques petites dépendances. Il y a même un petit jardin, bien que la terre soit caillouteuse et assez sèche. Pour l'atteindre, il faut gravir un sentier escarpé sous un soleil de plomb. Heureusement, le temple a sa propre source, afin de désaltérer les fidèles.

Mouréna est un vieil Earion aux airs de créature marine, pattes palmées et teint verdâtre. Il entretient seul le temple depuis des temps immémoriaux et procède aux rituels. Il peut sembler étrange qu'un homme en apparence très doux dans ses paroles comme dans ses actes, participe aux rituels de Moura, parfois sanglants parmi le peuple du sang-pourpre. Mais pour lui, tout cela participe à l'ordre des choses. Il conduit notamment les sacrifices des filles sang-pourpres.

Il garde le sanctuaire et, comme nombre de seigneurs pirates, entretient aussi des bassins contenant des animaux sacrés, requins flèches, murènes et, bien sûr, serpents de Moura. Gare à ceux qui porteraient offense à la déesse... ils finiraient immanquablement jetés dans un de ces bassins.

Le temple sert aussi de boutique magique. Le vieux prêtre récupère à titre d’impôt religieux tout le matériel magique issu des pillages pour pouvoir le revendre et entretenir le temple avec l'argent.

Parchemins de sorts :

Sorts évolutifs (400yus) uniquement eau et air.
Sorts évolutifs de classe secondaire (500yus).

(((Cliquez sur les liens pour avoir accès aux listes des sorts qui sont classés par éléments pour connaître leur effet ! Pour plus de précision sur les sorts, rendez-vous à la règle des sorts !)))

Fluides magiques d'éléments :

Fluide 1/16e (50yus), 1/8e (110yus) et 1/4e (250yus). Uniquement eau et air.

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le temple de Moura
MessagePosté: Dim 19 Aoû 2018 19:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6655
Localisation: :DDD
- C'est ton ignorance qui parle, ma jolie. répondit-il.

Leyna suivit le carosse du Sans-Pitié le long de la route montagneuse qui montait et serpentait jusqu'au fameux temple de Moura. C'était un lieu qui dénotait grandement avec l'aspect quelque peu délabré du port en dessous. La bâtisse était entourée de pierres anciennes et semblait elle-même être le résultat de plusieurs décennies d'entretien et de rénovations. Le cortège s'arrêta devant l'entrée de la bâtisse, et Leyna aperçut les mines paniquées des quelques fidèles qui restaient au temple à la vue de leur sinistre invité.

- Faites-la entrer.

Obéissant à l'ordre du Sans-Pitié, les gardes poussèrent Leyna jusqu'à l'entrée du temple. Les deux grandes portes furent ouvertes par des sangs-pourpres, révélant l'intérieur du lieu de culte. C'était un temple splendide bien que modeste comparé aux richesses de Kendrâ Kâr. L'architecture simpliste avait des airs de villa, la verdure était omniprésente et de nombreux aquariums contenant une variété de poissons exotiques longeaient les murs.

Au milieu de la pièce centrale se tenait le maître des lieux, en train de nourrir une carpe rose du Nirtim. Les fidèles intimidés se replièrent dans les jardins, le laissant seul. C'était un vieil éarion dont la peau avait pris une teinte turquoise avec les années. Il ressemblait à une créature marine oubliée, son apparence seule témoignait de son ancienneté. Il se tourna vers l'entrée, fixant un instant Leyna, puis le carrosse de Sans-Pitié.

- Je t'ai apporté de la visite, vieillard. Fais d'elle ce qu'il te plaît, mais ne manque pas de lui inculquer la loi de notre belle île.

L'éarion ne répondit pas, il regardait le dehors avec une expression vacante et la bouche ouverte. Le maître de l'île fit un geste, et un de ses soldats s'avança vers le gardien du temple avec une vessie de mouton au contenu mystérieux. Le vieil homme sembla soudain complètement absorbé par son acquisition, et il ne remarqua pas les adieux du Sans-Pitié alors que lui et sa cohorte quittaient les lieux.
Leyna fut ainsi laissée sans gardes et sans chaînes, à quelques mètres seulement du vieil elfe bleu qui l'ignorait complètement, bien content d'étreindre l'étrange sac qu'on lui avait donné.

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le temple de Moura
MessagePosté: Lun 20 Aoû 2018 18:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 7 Mai 2013 22:32
Messages: 655
Localisation: Aeroland
Le trajet pris un certain temps, car la pente était rude pour atteindre le temple. Mais une fois là-haut, Leyna fut descendue par les gardes. Résister était pour l'instant futile, elle se laissa donc malmener en direction des grandes portes du temple.

Les lieux étaient moins vastes que le temple d'Exech, par exemple, mais ils étaient beau et luxueux, baigné des reflets verts des algues et des bassins. Des fidèles fort bien vêtus se dispersèrent avec crainte à leur approche. Seul un vieux prêtre earion, presque un triton, vu ses écailles et ses membres palmés, resta, occupé qu'il était à nourrir les poissons.

Le Sans-pitié lui fit envoyer un sac fermé, tout en lui demandant de s'occuper de Leyna et de lui apprendre les lois de l'île. Puis, il se retira avec son escorte, laissant la jeune femme un peu perdue et le vieil earion visiblement fasciné par le sac, quoiqu'il contienne.

Alors, finalement, la prêtresse prit la parole :

« Je suis Leyna'sëraya de Moura, fille des deux océans qui a triomphé du Scorpion. Prêtresse de Darhàm. Je suis revenue à mon peuple en connaissant les dangers, mais me voilà fort dérouté. L'île du Serpent est assiégée par des forces de sang-pourpres et d'étrangers, et voilà qu'un chef pirate blasphème en se prétendant un dieu ! Que se passe-t-il donc ici ? »

_________________
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Le temple de Moura
MessagePosté: Dim 26 Aoû 2018 20:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6655
Localisation: :DDD
Le propriétaire du temple ne réagit pas aux présentations de Leyna, trop absorbé par le sac qu'il tenait entre ses doigts. Les fidèles se mirent de nouveau à occuper les lieux, et un humain en tunique s'approcha de la prêtresse, avec un sourire apaisant aux lèvres.

- Maître Mouréna est présentement occupé. Souhaitez-vous prendre vos fonctions en tant que fidèle du temple de Moura ?

C'était un jeune homme à la chevelure rousse et à l'air innocent, mais Leyna ne pouvait s'empêcher de penser qu'il y avait quelque chose d'étrange, de distant dans son regard.

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le temple de Moura
MessagePosté: Ven 31 Aoû 2018 20:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 7 Mai 2013 22:32
Messages: 655
Localisation: Aeroland
Le vieil earion ne répondit en rien à ses propos, toujours fasciné par son « trésor ». Une conduite fort peu correcte pour un grand prêtre ! Un jeune homme aux cheveux roux, sans-doute en partie sang-pourpre, vint la trouver pour lui proposer de prendre sa place en tant que fidèle du temple. Leyna protesta :

« Je suis dors et déjà reconnue comme prêtresse ! Que signifie donc tout cela ? »

Il y avait quelque chose d'étrange dans le regard de son interlocuteur, comme une distance un peu rêveuse. Elle agita la main devant ses yeux pour voir sa réaction en demandant :

« Qui êtes-vous au juste ? »

_________________
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Le temple de Moura
MessagePosté: Lun 1 Oct 2018 01:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6655
Localisation: :DDD
Le jeune homme regardait la prêtresse avec un air penaud, comme si il ne comprenait pas l'intérêt de la question ou du geste étrange de son interlocutrice :

- Moi ? Je ne suis qu'un humble servant de Moura, tout comme vous prétendez l'être.

Remarquant le relatif malaise de la situation présente, il continua, tandis que Mouréna se retirait vers une pièce avoisinante avec sa nouvelle acquisition :

- Si vous désirez prendre vos aises, le confort de la chambre commune vous conviendra sans doute. De quel temple venez-vous, mademoiselle ?

Il posa cette question somme toute anodine comme pour détourner le sujet de la conversation.

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le temple de Moura
MessagePosté: Dim 21 Oct 2018 20:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 7 Mai 2013 22:32
Messages: 655
Localisation: Aeroland
Le novice semblait un peu perdu, affirmant n'être qu'un simple serviteur de Moura. Tandis qu'elle se laissait conduire vers la salle commune, il demanda de quel temple venait Leyna.

« Du temple de Darhàm, mais j'ai aussi servi à bord de plusieurs navires. Je craignais depuis longtemps d'arriver ici, tout en sachant que ce serait obligatoire. Mon destin m'y conduisait irrémédiablement. Cependant, je m'attendais à beaucoup de choses mais pas à cela. Encore une fois, qui sont ces gens qui encerclent l'île ? Qui est ce Sanguinaire qui parvient à se faire obéir même du grand prêtre ? »

Après une hésitation, il se contenta de répondre qu'il y avait beaucoup de pirates, par ici, et que Sans-pitié n'était que le plus grand et le maître des lieux. Il changea rapidement de sujet, lui demandant si elle serait disposée à venir manger avec eux, entre fidèles de Moura. Décidément, on allait de bizarrerie en bizarrerie ! Elle s'était attendue à tout en arrivant ici, sauf à cela ! C'était étrange et aussi, il lui semblait, légèrement malsain. Aussi, elle répondit prudemment :

« En venant sur cette île, je craignais d'être sacrifiée, comme toute fille sang-pourpre... certainement pas à me voir offrir un repas. Je me joindrais à vous. Je n'ai guère le choix de toute façon. Cependant, si je puis poser une autre question, savez-vous ce qui a été confié au grand prêtre et qui semble si important pour qu'il s'abaisse ainsi, lui, le représentant de Moura, devant un simple chef pirate ? »

Mais apparemment, le chef pirate avait bien la folie des grandeurs, ce qui correspondait assez à ce qu'en avait vu la prêtresse. Il avait fait écrire des lois, et il était le maître. Quant au contenu du sac, le fidèle se contenta de supposer qu'il s'agisse d'herbes médicinales ou de nourriture pour poisson. De cela, Leyna ne pouvait qu'en douter. Elle n'en dit pas plus mais continua à le suivre en déclarant doucement :

« Soit. Conduisez-moi. Au fait, vous ne m'avez toujours pas dit votre nom... »

Il se présenta sous le nom d'Ervel, tout en la conduisant à une table large mais assez dénudée, où siégeaient déjà une dizaine de serviteurs de la déesse. Leyna se présenta avec une révérence, sans s'incliner trop bas pour ne faire montre d'aucune faiblesse, comme il convient :

« Leyna'sëraya de Moura, fille des deux océans, prêtresse-ménestrel de Darhàm. Honorée de siéger à votre table. »

_________________
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Le temple de Moura
MessagePosté: Mar 30 Oct 2018 13:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6655
Localisation: :DDD
Les convives répondirent par des politesses et un grand sourire. Aucun ne chercha à te faire la conversation. Alors qu'ils attendaient patiemment leur pitance, sans se soucier de l'absence de leur maître, tous portèrent un verre de vin bon marché à leur lèvres en guise de toast, t'invitant à faire de même.

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le temple de Moura
MessagePosté: Ven 16 Nov 2018 15:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 7 Mai 2013 22:32
Messages: 655
Localisation: Aeroland
Les convives la saluèrent calmement, attendant de recevoir le repas. Le vin était déjà servi, et Leyna bu avec eux, à petites gorgées. Ce faisant, elle pria Moura pour que ses compagnons aillent bien, puis, se tournant vers Ervel, elle demanda avec un sourire :

« Aimeriez-vous que je joue un air dédié à notre déesse, en attendant la suite ? »


À ce moment là, elle sentit comme un goût étrange. C'était donc cela... elle s'arrêta immédiatement de boire tandis qu'un étrange engourdissement se répandait en elle. Mais sans doute était-il trop tard. Pourquoi cette fourberie alors qu'elle était déjà à leur merci ? C'était là une question dont elle ne doutait pas d'avoir prochainement la réponse. Mais en attendant, elle prit sa lyre et se mit à jouer comme elle l'avait proposé. Elle adressa à Ervel un regard lourd, disant qu'elle avait bien sentit le poison, mais aussi un doux sourire, réconfortant. Et elle murmura :

« Pour Moura... et aussi pour le salut de ton âme. »

Et elle se mit à jouer une musique douce et triste. Comme toujours, elle y plaça toute son âme, exprimant la force autant que la sagesse immémoriale de son peuple, la rage de vaincre autant que la tendresse de la déesse mère des océans. Elle joua, sans quitter le Fidèle des yeux, jusqu’à ce que le néant l'emporte.

(((utilisation de la compétence « charme » sur Ervel dans l'espoir qu'il l'aide plus tard.)))

_________________
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Le temple de Moura
MessagePosté: Dim 18 Nov 2018 04:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6655
Localisation: :DDD
Les convives se crispèrent en voyant Leyna jouer de la lyre, croyant qu'elle se préparait à leur jeter un mauvais sort. Ervel s'était même saisi d'un couteau, qu'il hésitait à brandir alors qu'il fixait la prêtresse, le teint blême comme celui d'un mort quand elle pria pour le salut de son âme. Puis elle s'écroula, vaincue par le sédatif.

...

Leyna se réveilla dans une pièce qu'elle n'avait jamais vue, mais il n'y avait pas de raison de croire qu'elle ne se trouvait plus dans le temple de Moura. Elle se souvenait vaguement d'avoir été portée par les moines, et d'avoir entendu des bribes de conversation.

- L'idiote...
- ... ordres de Sans-Pi..
- ... la plante la calmera...
- ... vieux fou...


La première chose qu'elle vit en ouvrant les yeux fut le visage d'Ervel, toujours frappé d'angoisse. Il partit pendant un instant qui sembla une éternité, puis il revint, accompagné d'un acolyte qui portait une petite boîte.

- Bon Ervel, tu connais la routine. Quand tu lui auras donné sa dose, tu iras voir le vieillard. Il faudra sans doute plusieurs jours pour qu'elle développe une accoutumance.

Ervel hocha la tête et l'acolyte le laissa seul avec Leyna. Elle était désormais assez éveillée pour se rendre compte qu'elle était attachée pieds et poings liés sur une modeste chaise. Ses environs ressemblaient à une sorte de cave, mais elle pouvait deviner ça et là les mines intimidantes de créatures marines qu'elle ne parvenait pas à identifier. C'était là qu'étaient aménagés les aquariums des créatures habituées aux ténèbres des profondeurs, des espèces de poissons que même un elfe bleu avait très peu de chances de rencontrer de son vivant. Il y en avait un en particulier qui semblait issu d'un cauchemar, avec une gueule béante et des crocs démesurés, dont la face obscure était illuminée en partie par une espèce de luciole qui semblait graviter au dessus de son front.

Ervel ouvrit le coffret et apporta son contenu à la captive. Ses sens embrumés lui indiquaient que c'était une fleur qu'il tenait entre ses mains, mais la manière prudente avec laquelle il la maniait ne donnait pas l'impression d'une déclaration amoureuse. Il approcha sa main pour retirer le bâillon de la prisonnière.

- Je suis désolé, mais il n'y a rien d'autre à faire. Respire un bon coup. Cette fleur, son parfum t'aidera à oublier tous tes soucis.

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le temple de Moura
MessagePosté: Lun 19 Nov 2018 22:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 7 Mai 2013 22:32
Messages: 655
Localisation: Aeroland
Par la suite, seules les ombres occupèrent son esprit, vaguement entrecoupées par quelques voix. Des disputes qu'elle ne comprenait pas, une plante qui devait aider quelqu'un... Elle aurait voulu se réfugier dans les souvenirs ancestraux des earions, mais ne le pouvait pas. Il n'y avait que les ténèbres. Une sourde angoisse l'envahi. Qu'était donc cette solitude ? Non ! Elle était souvent seule physiquement, mais son esprit était accompagné de milliers d'âmes ! Mais rien n'y faisait, elle finit par plonger totalement dans cet abîme de néant.

Lorsqu'elle se réveilla, elle frissonna, plus de froid que de peur, pour tout dire. Elle était attachée dans une cave sombre. Autour, des aquariums formaient un océan ténébreux dans lequel nageaient des formes indistinctes. Elle entrevit brièvement un poisson hideux, aux dents démesurées, qui promenait une petite lampe éclairant sa face d'une lueur blafarde. Cette fois-ci, elle sentit vraiment une pointe de peur. À l'image de la corruption qui gangrenait ce temple, elle était au milieu d'un échantillon des régions les plus sombres du royaume de Moura.

Un mouvement. Elle surprit Ervel qui se retirait. Elle n'avait pas vu qu'il était là ! Mais un éclat d'angoisse dans ses yeux montrait qu'il n'avait pas oublié lorsqu'elle avait chanté pour lui.

Il quitta bien vite la pièce, pour finalement revenir avec un autre. Ce dernier lui tendit une petite boîte, affirmant qu'il saurait quoi en faire. Le fidèle prit la boîte avec répugnance et, tandis que l'autre se retirait, il l'ouvrit pour en sortir une délicate fleure. La manière dont il la tenait indiquait qu'il craignait manifestement cet innocent végétal. Il se contenta de demander à la jeune femme de respirer le parfum, pour oublier ses soucis. Elle essaya de rassembler ses esprits et ses souvenirs. Un moment... oui, ils avaient parlé d'accoutumance... C'était donc ça. Le sac qu'avait reçu le vieux prêtre. Le moyen qu'avait trouvé le Sans-pitié pour contrôler le temple... une drogue !

Contre le poison de l'âme, la force de Moura était bien démunie, mais c'était pourtant une épreuve qu'elle était prête à relever. Elle était venu ici en s'attendant à être sacrifiée, autant dire que cette épreuve, pour inquiétante qu'elle soit, elle était prête à la relever !

Elle fixa le jeune homme qui se tenait devant elle, les yeux emplis de doute et de peur. Il savait que quelque chose n'allait pas. Il s'imaginait juste ne rien pouvoir y changer. Il n'avait pas foi dans sa propre force. Mais dans la terrible île du Serpent, comment le lui reprocher ? Tandis qu'elle réfléchissait, Leyna avait l'impression de voir sa vie se dérouler devant ses yeux. Et c'est d'abord assez lentement qu'elle parla, formulant des hypothèses sans doute en partie erronées, mais certainement aussi en partie vraies :

« Tu n'es pas quelqu'un de mauvais, Ervel, je le sens. Tu as juste cherché une place dans un monde dangereux. Tu ignores tout de ton père, peut-être ? C'est le cas de beaucoup de monde, ici. Beaucoup sont nés dans des circonstances assez troubles. En la matière, ton histoire est aussi mon histoire. En de telles circonstances, sur le territoire impitoyable des sang-pourpres, on a besoin de se trouver une source de courage et d'espoir. C'est naturel de se tourner vers Moura, la déesse de la force. Qui serait mieux à même de nous protéger ? Je pensais pareil quand j'ai rejoint le culte. »

Elle prit une profonde inspiration, plus sûr d'elle, et le regarda droit dans les yeux :

« Ce que beaucoup oublient, c'est que Moura n'est pas en ce monde pour nous faire don de sa force, non... Elle est ici pour nous apprendre à révéler la nôtre. Face à l'adversité, il y a plusieurs réponses possibles. On peut l'affronter, et alors on triomphera ou on échouera, mais ce n'est pas le plus important. Le plus important, c'est d'éviter l'autre possibilité : la fuite. »

Tirant sur ses liens, elle se pencha en avant, tout en se tenant aussi à l'écart de la fleur que possible, pour souffler :

« Je suis prêtresse de Moura, Ervel. Je ne suis plus faible, et je combats ma peur. Je fais face à l'adversité quoi qu'il en coûte. Le triomphe ou l'échec. Ces deux voies plaisent à la déesse. Fuir l'adversité dans les drogues, c'est le seul choix pour lequel elle nous condamnera toujours. Donc non, je ne me réfugierais pas dans le parfum trompeur de cette petite chose. »

_________________
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Le temple de Moura
MessagePosté: Mar 27 Nov 2018 02:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6655
Localisation: :DDD
Ervel avait écouté Leyna, mais il semblait davantage exaspéré que réconforté par son long discours :

- Arrête de parler comme si tu me connaissais ! Je me fiche de Moura ! C'est ma vie qui est en jeu ! Tu parles juste pour sauver ta peau. Résister à Sans-Pitié, c'est juste impossible. Il manipule les Sangs-Pourpres comme des marionnettes et il a une douzaine d'équipages pirates à sa botte. Mais il peut faire preuve de clémence, si on lui obéit...

Il ne lui enfonçait pas la fleur sous les narines pour autant. Clairement, il n'aimait pas ce qu'il faisait, mais la peur semblait avoir une emprise particulièrement solide sur son esprit.

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le temple de Moura
MessagePosté: Lun 10 Déc 2018 19:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 7 Mai 2013 22:32
Messages: 655
Localisation: Aeroland
Le jeune homme protesta : il n'avait que faire de Moura, mais sa crainte du Sans-pitié était grande. Le monstre contrôlait les sang-pourpres et avait d'innombrables équipages à son service. De ce tyran à la main de fer, on ne pouvait qu'espérer la clémence.

Ainsi, c'était donc la peur qui le motivait ? Soit... Leyna secoua la tête et, toujours en restant éloignée de la fleur, désigna du regard les aquariums autour d'eux :

« Est-ce le Sans-pitié qui a créé toutes ces horreurs et ces merveilles dans l'océan ? Est-ce lui qui les commande ainsi que les vagues et la marée ? Est-ce lui qui parcourt le monde depuis l'aube des temps et a coloré le désert de l'est de bleu ? Est-ce lui qui défia Thimoros pour sauver son peuple ? Non, ces exploits étaient ceux de Moura. Tu crains la fureur d'un homme. Un homme puissant, certes, mais alors que penser de la colère d'une déesse ? »

Se rappelant la chanson qu'elle avait composée jadis sur le pont du navire, elle la remania en une forme poétique plus brève et sans chanson. Elle raconta l'antique histoire des phalanges de Fenris qui avaient prétendus dominer les océans. Comment ils avaient ployé devant l'ennemi et comment leur île avait été englouti. Ce n'est qu'à la fin, lorsqu'ils eurent compris leur erreur, qu'ils implorèrent le pardon de la déesse des océans. Leur île disparue sous les flots, mais les plus fidèles obtinrent le pouvoir de respirer sous l'eau et devinrent les premiers sang-pourpre. Elle conclut :

« Tel est la volonté de Moura : implacable avec ceux qui se croient au-dessus d'elle. En commettant l'ultime blasphème de soumettre un temple à sa volonté, le Sans-pitié a scellé son destin. La question est de savoir qui le suivra dans les abysses de la mort. »

_________________
Image



Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016