L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Bard, voleur (lvl 1)
MessagePosté: Jeu 17 Mai 2018 01:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 17 Mai 2018 00:53
Messages: 3
Localisation: Sur l'océan au sud de Dehant
Image



Nom : Bard
Classe : Voleur
Race : Humain (Kendran)
Age :21

Biographie (résumé) :

Ce matin là, comme tous les matins depuis le début de l’été, le soleil brillait sur la petite ville de Dehant, dans le comté de Nélys. Située au sud du continent d’Imiftil, celle-ci était connue comme un îlot de paix dans l’océan belliqueux du monde. Plus jeune que la plupart des Elfes, elle avait été fondée seulement cent ans auparavant, par des colons de différents peuples échoués et démunis. Cette étrange départ avait donné naissance à une cohabitations rare entres trois races. Les humains, les Hobbits et les Elfes marins vivaient en effet ensemble en ce lieu d’harmonie, s’efforçant d’être oubliés et de passer sauf au travers du filet des guerres et des complots politiques.

A Dehant passait un fleuve qui séparait les quartiers humains et hobbits, et qui assurait la prospérité des quelques milliers d’habitants de la ville en leur fournissant eau, nourriture et un accès -quoique non immédiat- assez rapide à la mer. L’embarcadère était un endroit animé à toutes les heures du jour, occupé par des légions de poissonniers, de marchands, d’artisans et même de quelques badauds venus admirer les navires fins et rapides caractéristiques de la région. Il y régnait une odeur de crustacé et d’humidité ;on circulait avec peine entre les cordes aux nœuds gros comme le poing et les étales où le poisson mort semblait vous scruter de ses yeux globuleux.

De tous les navires qui empruntaient le fleuve, il en était un plus petit que les autres, où seuls se tenaient deux Hommes, l’un bien plus âgé que l’autre. Ce dernier s’agitait en manœuvres afin de maintenir l’esquif droit, tandis que son compagnon ressemblait à une statue comme celle que l’on voit dans les temples, droit et stoïque, sans bouger d’un cil malgré le remous.

« Toi qui a voyagé, dis moi : Penses tu qu’il soit un seul endroit au monde où l’on ressente une telle liberté ? Déclara presque solennellement le plus jeune, en continuant de scruter le grand astre qui se levait à gauche du fleuve.

-Veux tu te taire et m’aider ? Rétorqua l’autre du tac au tac, visiblement excédé par ses solitaires efforts. Nous ne sommes pas dans une de tes histoires d’enfants où l’on glisse par magie sur les eaux. Si nous n’arrivons pas avant la nuit, je ne donne pas cher de cette coque face au premier banc de sable. »

Aussitôt, la statue revint à la vie et s’attacha à bander la voile à son maximum. Plus celle ci se tendait et se gonflait grâce à un vent favorable venu du nord, plus la vitesse augmentait à bord. Bientôt, ils dépassèrent un gros bateau de transport qui leur bouchait la vue depuis Dehant. Le jeune noua les cordes pour que cela dure, et ils surent bientôt qu’il arriveraient à temps. Satisfait, le vieux bourrait sa pipe à l’arrière, assis contre le mât dans une posture de marin expérimenté. Cette image rappelait beaucoup au mousse sa réflexion sur la liberté. Cela dût transparaître, puisque réponse lui fût faites à ce moment là.

« Tu as raison, petit. De tous les pays que je connais, celui ci est bien le plus tranquille. J’ai bourlingué un temps, mais je suis toujours revenu à la maison, dit-il en souriant. J’ai vu tant de choses… A ce moment là, le regard du jeune homme se fixa, il tendit l’oreille pour écouter les souvenirs si rarement évoqués par son aîné. Cette liberté que tu ressens, il est des lieux où les gens en sont privés. La symbiose de notre ville est un cas rare, et les peuples cherchent le plus souvent à se dominer plutôt qu’à vivre ensemble.

- Personne ne devrait accepter d’être outragé à ce point, répondit l’autre. La réflexion lui valût un regard désapprobateur, aussitôt suivi d’un rictus.

- Ne te répands pas en grands discours, Bard, reprit l’ancien sur un ton plus paternel que condescendant. Tu apprendras que ce que tu sais du monde n’est qu’un tissu d’illusion qu’il te faudra toute la vie pour démêler. Je ne te souhaite pas de vivre ces malheurs dont je parlais, mais tu dois savoir qu’ils existent. »

Bard comprit soudain. Cet homme qu’il connaissait depuis son enfance, toujours si joyeux, si paisible, avait dû connaître son lot de malheur. Il n’en dirait pas plus, c’était certain, mais il avait laissé s’ouvrir une brèche dans la forteresse de sa mémoire, chose qu’il ne faisait jamais. Le garçon considérait cela comme un honneur et une sage leçon car il avait vu dans les yeux du vieux Moe un monde plus terrifiant et cruel que celui qu’il connaissait. Un monde loin du comté de Nélys, de sa famille et de sa sécurité. Pensif, il repris sa position initiale et s’adonna de nouveau à la contemplation de ce véritable havre de paix.


On tendit à Bard une large assiette garnie de poisson frit dégoulinant d’huile et d’une purée verdâtre. Ils étaient arrivé au camps de pêcheurs au crépuscule, après avoir amarré leur esquif près du fleuve et réglé le droit de stationnement pour cinq jours. Ces cinq jours devaient être l’occasion d’une pêche intensive dans l’océan qui s’étendait sous le continent d’Imiftil. On avait pour l’occasion réuni toute une bande de vieux loups de mer, quelques mousses dont Bard faisait partie, et surtout, un navire d’exception. L’Abondance était la propriété de la plus riche des guilde de commerce de Dehant. Pensée pour assurer une arrivée gigantesque de poisson, la coque s’étalaient sur dix mètres pour deux de profondeur. Une cale immense dont la seule utilité était d’entasser la marchandise. Les marins eux dormaient sur différents hamacs disposés d’un bout à l’autre du pont. En cas de pluie, les nuits étaient donc courtes et humides. C’était un rude labeur que d’embarquer sur ce vaisseau, et chacun des membres de l’équipage le savait.

Mais pour l’heure, l’ambiance était à la fête. D’autres étaient arrivés peu après la tombée de la nuit, et on attendait encore tout un équipage, parti depuis trois jours amasser lui aussi les précieux animaux marins. On mangeait les différents produits de la région, les verres s’entrechoquaient régulièrement, et chacun autour de l’âtre trouvait une chaleur physique mais surtout humaine. Le brouhaha était créé par les innombrables histoires qui couraient dans l’assemblée, et qui rassemblées ressemblaient à une sorte de mélopée composée d’une trentaine de voix, dont la seule particularité était d’être hurlée plutôt que chuchotée. Dans un coin, des joueurs d’harmonicas empêchaient de toute façon le silence, et enjouaient leurs compagnons d’airs tour à tour aigus ou graves.

A côté Bard, une silhouette encapuchonnée discutait avec Moze du fantastique blé que leur rapporterait cette courte aventure. Cinq jours en mer, trente à la taverne, disait-il d’un air satisfait. Ces réflexions vulgaires étaient en contraste avec les motivations plus nobles du jeune homme. Cet argent, il était destiné à sa mère et sa sœur avec qui il vivait à Dehant. A eux trois, ils n’étaient pas une famille de Kendrans normaux. Loin du confort de la plupart des gens de leur race, ils habitaient une modeste maison aux abords de la ville, dans les quartiers pauvres. Une solide entraide régnait dans cet endroit, où les plus malheureux trouvaient une famille, et les plus nécessiteux de l’aide dans leur malheur. Ainsi, si Bard et sa sœur Alana n’avaient pas toujours eu ce qu’ils voulaient, au moins n’avaient-ils jamais manqué d’amour. Au milieu des rires, ce dernier songeait déjà aux siens une journée seulement après les avoir quitté. Néanmoins, l’inquiétude de son visage se lisait déjà sur quelques autres. Le repas terminé, on en vint aux discussions nocturnes et aux fumées de tabac montant au ciel sans forme précise. Alors, la mélancolie de quelques uns sembla contaminer les autres, et bientôt les exclamations laissèrent place aux chuchotements rapides, les lèvres retroussées devinrent des sourcils froncés, à tel point qu’on en vint à un moment au silence le plus total.

« Ce n’est pas normal, déclara le plus colossal des marins. Ils devaient rentrer au point du jour, nous voilà au milieu de la nuit et toujours aucun navire en vue. Ce n’est pas normal. »

Voilà ce qui occupait l’esprit de tous les Hommes ici présent. On ne rentre pas en retard quand on emporte juste assez de vivre pour une période précise. Pour l’heure, ils étaient inquiets. D’ici à demain matin, ils seraient affolés. Quelqu’un suggéra de dépêcher dès maintenant une mission de sauvetage. On lui répondit qu’il n’avait qu’à essayer de quitter la côte de nuit avec ce vent. Finalement, il fût décidé d’attendre jusqu’à l’aube. La mine grave, chacun quitta peu à peu le bivouac, les uns vers la plage pour scruter l’étendue noire afin d’y déceler un espoir, les autres allant s’isoler dans le sommeil. Moze et Bard furent de ceux-là. Étendu à même le sol par une chaude nuit d’été et assailli par les soucis, le jeune Kendran ne pût s’empêcher d’admirer longtemps les étoiles et de ressentir -comme le matin- l’immensité du monde qui l’entourait.

Le matin vint mais pas le soulagement. Toujours aucune nouvelle des disparus, et sur les visages des traits creusés, certains rougis de larmes. Ils savaient que plus le temps passait, moins il était probable qu’ils revoient leurs compagnons. Néanmoins, il fallait s’atteler au départ de la mission de pêche, même le cœur serré et l’estomac noué de peur. C’est bien cela qu’ils ressentaient, la peur de s’aventurer sur une mer qui avait probablement englouti leurs compagnons. Tout se fit dans le silence et dans une certaine anxiété. Des promesses d’effort de recherches furent fait, des bénédictions distribuées, et la dizaine d’hommes d’équipage montèrent dans les barques qui les conduiraient à l’Abondance.

Dès dix heures, Bard fût tenaillé de douleurs à force de tendre les voiles, nouer les cordes, préparer les filets, monter sur le mat -chance réservée aux plus jeunes- afin d’y accrocher les cordes nécessaires. A midi, il n’y tint plus et on vint le relever. Fier de lui, Moze le félicita pour ses premiers pas sur le navire. Il avait fait bonne impression aux autres. Harassé mais ravi, le jeune novice regarda vers le Nord et ne vit qu’une minuscule ligne à l’horizon qui pourtant était le seul monde qu’il connaissait.




Description physique et de la personnalité :

Le jeune Bard était un Kendran assez ordinaire dans ses traits et dans sa carrure. Comme nombre des jeunes de son âge, il avait une peau pâle et le teint légèrement rosé. Il pouvait manger pour quatre mais restait maigre comme un clou, grand et fin comme un Kendran. Le temps qu’il avait passé sur les bateaux avait développé son agilité et son aisance à se mouvoir, voire à se faufiler. Il coiffait en queue de cheval des cheveux noir ébène qui retombaient sur un justaucorps usé et crasseux, le seul qu’il avait pu s’offrir. Ses vêtements affichaient clairement sa pauvreté, et il les portait sur lui comme marque de sa condition. Les bottes, cependant étaient en bon état, prêtées par Moze pour la circonstance. Dans l’ensemble, Bard ressemblait à un travailleur pauvre de Dehant. Ni ses vêtementd ni son air innocent ne laissaient présager quel genre d’homme il deviendrait.

Comme tous les Hommes, son univers mental était la conséquence des évènements de sa vie. Ayant toujours grandi avec sa mère et sa sœur, il a développé un profond amour pour l’une et l’autre, c’est ce qui le motive dans cette aventure. Il voudrait extraire sa famille de la pauvreté et remplacer le père qu’il n’a jamais eu chez lui. Plus largement, l’éducation d’un enfant de Dehant lui offre un profond respect pour les autres et leurs différences en les confrontant dès leurs plus jeune âge aux autres races. La tranquillité de la ville laisse se développer une imagination vivace et un goût pour la rêverie. Cet idéalisme survivra t-il au monde extérieur et à tout ce qu’il renferme ?




------------------------------------------

Armes et bouclier :

En main principale : Vieux canif (+2 for.)
En main secondaire :

Armure(s) :

Protection pour le torse :

Protection pour la tête :

Protection pour les jambes : - Botte de Moze (+2 end.)

Protection pour les bras :

Cape :

Bijoux Magiques :
-
-

Sac (Encombrement = 0/20) :
-
-
-

Argent : 50 Yus

------------------------------------------

Sorts Acquis :

    Sorts de combat évolutifs :
    -

    Sorts RP :
    -

    Sorts créés par le PJ lui-même :
    -
Capacités de combat (CC) :

    CC Sans Arme acquises (CC SA) :
    - Dérober

    CC Avec Arme acquises (CC AA) :
    -

    CC avec Arme de Jet acquises (CC AJ) :
    -
--------------------------------------------
    Fiche RP


    Réputation :

      Mondes :

      Continent :

      Pays :

      Région :

      Ville :

      Quartier :

      Autre :

    ------------------------------------------

    Croyances :

    - Dieu vénéré : x
    - Dieu(x) prié(s) régulièrement : Yuimen, Gaïa
    - Dieu(x) haïs : x
    - Dieux non reconnus : x

    ------------------------------------------

    Possessions rp


    Objets rp :
    • sceau de la guilde des voleurs de Yarthiss

    Runes déjà identifiées :

    Faera :
    • Pouvoir

    Caractéristiques raciales :
    - Escalade : Le personnage est capable d'escalader des murs, des surfaces rigides, même celles où les prises sont rares (Exemple : mur de briques fines, écorce d'arbre irrégulières mais solides,...)
    - Masquage de trace : Le personnage est capable de se déplacer avec dextérité dans tous types de milieux et peut ainsi ne pas laisser de trace détectable derrière lui, sauf bien sûr par un spécialiste en pistage.

_________________


Dernière édition par Bard le Ven 18 Mai 2018 18:16, édité 2 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Bard, voleur (lvl 1)
MessagePosté: Ven 18 Mai 2018 03:44 
En ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 12925
Bonsoir Bard et sois le bienvenu sur Yuimen ! :)

Une fiche bien montée et sans erreur !

Pour la portion rp,
  • à la section objet rp, il t'est possible de rajouter des objets rp que ton perso peut retrouver dans son sac... ca peut aller d'une instrument de musique, d'un livre, un peigne, un vêtement de rechange... enfin tout ce qui pourrait te sembler coincider avec ton perso. Ces objets ne possèdent bien entendus aucunes caractéristiques.
  • à la section caractéristique raciale, puisque ton perso est humain, tu as le droit de te choisir 2 aptitudes rp parmi celles énumérées juste ici !

Lorsque tu auras rajouté ça, indique le moi en répondant ci-bas, et le premier GM disponible validera ta fiche ! :)

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Bard, voleur (lvl 1)
MessagePosté: Ven 18 Mai 2018 04:39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 17 Mai 2018 00:53
Messages: 3
Localisation: Sur l'océan au sud de Dehant
Bonsoir et merci de ta réponse :)

J'ai apporté les modifications concernant les caractéristiques. Cependant, je préfère garder la section des objets rp vide pour le moment; je n'en ai pas introduit dans la biographie et j'ai peur qu'ils tombent comme un cheveux sur la soupe !

Bonne nuit :)

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Bard, voleur (lvl 1)
MessagePosté: Ven 18 Mai 2018 12:57 
En ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 12925
Je dois te rappeler qu'une fois que j'aurai validé ta fiche, je la déplacerai dans le sujet des fiches. A la suite de ta fiche, tu pourras y ajouter des éléments tels que les liens vers tes aventures, les personnages non joueurs importants dans la vie de ton perso, ou ce qui te plait, cet espace t'appartiendra.

Par contre, il ne te sera pas possible de modifier ta fiche principale, ni ta fiche rp. Seul le GM pourra le faire. Donc, tu ne pourras pas ajouter des objets rp comme bon te semble. Donc, si on demande aux joueurs de mettre dès le départ, c'est pour éviter justement qu'ils tombent comme un cheveu sur la soupe. Pour éviter que lors d'une situation périlleuse, ils décident qu'ils avaient tel objet secourable dans leur sac.

Je comprends ton hésitation. Mais ce n'est pas parce que tu n'as pas fait mention dans ta biographie de ces objets qu'ils n'existent pas dans son sac. Tu peux y mettre des choses qui concordent avec la personnalité de ton perso. Et tu peux aussi mentionner dès le départ des objets rps dans ton sac et rédiger dans tes rp ultérieurs son acquisition... trouvé quelque part, un don.. peu importe.

Bref, je n'ai fait que t'expliquer de quoi il en retournait en ce qui concerne les objets rps. Libre à toi de demeurer sur tes positions et de laisser ta fiche tel quel.

J'aimerais que tu me signales ta décision, suite à quoi je validerai ta fiche ! :)

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Bard, voleur (lvl 1)
MessagePosté: Ven 18 Mai 2018 18:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 17 Mai 2018 00:53
Messages: 3
Localisation: Sur l'océan au sud de Dehant
Merci de tes explications, j'étais passé à du fait côté que seuls les GMs modifient la fiche de perso ! J'ai donc pré-inclus un objet qui sera bientôt introduit en rp. Merci pour tes conseils :)

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Bard, voleur (lvl 1)
MessagePosté: Ven 18 Mai 2018 23:29 
En ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 12925
Pas de souci, c'est mon rôle de GM de donner des conseils ! :)

Ta fiche est prête à être validé, je fais ça à l'instant ! (en fait, ça va plutôt prendre une dizaine de minutes )

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Bard, voleur (lvl 1)
MessagePosté: Ven 18 Mai 2018 23:44 
En ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 12925
Ça y est, ta fiche est validée ! :pouceup: Tu la retrouveras ici désormais !

N'oublie pas de mettre ton lien dans ta signature ! Si tu ne sais pas comment faire, tu n'as qu'à te rendre à la 10e étape !

Je t’inviterais à te rendre dans le profil de ton compte, à la partie "Localisation" et d'y mettre ta ville d e départ, c'est-à-dire celle dans laquelle tu vas débuter tes aventures. Et par la suite, il serait bien apprécié que tu le modifies au fur et à mesure des déplacements de ton personnage.

Tu peux te présenter aux autres joueurs en te rendant à la présentation simplifiée des membres ou encore à la présentation poussée :)

Si tu as des questions, au sujet des règles ou de n'importe quoi d'autres concernant le jeu, il y a un sujet tout indiqué pour ça:Questions aux Gms :)

Et puis, si tu aimerais rp avec d'autres joueurs, tu n'as qu'à te rendre à joueur cherche joueur !

Il ne me reste plus qu'à te souhaiter la bienvenue et bien du plaisir à rp en notre compagnie sur Yuimen ! :)

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016