L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Mer 29 Fév 2012 16:34 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 12 Aoû 2010 12:32
Messages: 2883
Image


Vous entrez dans une baraque à l'état pitoyable située dans un coin du port et vous trouvez en face d'une affiche de recrutement pour la "Confrérie d'Outremer".

Ceci est un bureau de recrutement de la guilde, la Confrérie d'Outremer. A partir d'ici, vous pouvez demander à ce que le navire de recrutement s'arrête au port de la ville où vous vous trouvez actuellement.

Pour plus d'informations, contactez Heartless par MP.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Ven 11 Jan 2013 16:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Mer 15 Fév 2012 19:03
Messages: 781
Localisation: [Aeronland] Île du Serpent
*<--*

La Confrérie
*1*



Tout en tenant fermement mon grimoire de mes mains d'écorce, j'emboitai le pas à Nahöriel. Le semi-elfe voleur ne m'avait pas attendu ni même regardé avant d'entrer dans l'édifice, mais je préférais rester vigilante malgré tout. Nous étions tout de même à Tulorim, et si ce jeune brun connaissait la cité, ce n'était absolument pas mon cas. Peu rassurée, j'augmentai la taille de mes foulées, franchissant à mon tour la porte de la construction. Après m'être jurée de rester aux côtés de cette personne, hors de question de manquer si tôt à ma parole.

J'écartais une mèche végétale de mon visage au moment où Nahöriel s'arrêta, manquant de peu me le faire percuter. Je lui en voulais un brin d'avoir ainsi pris les devants, mais me retins de faire le moindre commentaire. Mes exercices avec les fluides m'ayant un peu fatiguée, je me contentai de faire un pas de côté, et de jeter un regard circulaire à l'endroit. Ma peau d'écorce grinça légèrement suite à ce mouvement.

Malgré ma méfiance, je souhaitais tout de même savoir où nos pas nous avaient conduits.


*-->*

_________________
Mythanorië - Oudio / Shamane Hippocampe


Sœur de la Confrérie d'Outremer, Capitaine de la Rascasse Volante, au corps de bois et cœur de bête océane
"Y'a pas à dire, la mer, ça vous change quelqu'un !"

Ancien thème
Thème actuel & Nouvelle Voix


Dernière édition par Mythanorië le Dim 13 Jan 2013 19:20, édité 2 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Dim 13 Jan 2013 15:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 26 Nov 2010 23:04
Messages: 597
Localisation: Au bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer à Tulorim
Nark entra dans le petit bâtiment miteux qui constituait le bureau de recrutement de la Confrérie d’Outremer. La peinture au mur était écaillée, des toiles d’araignées immenses se trouvaient dans les angles des murs. Ce n’était pas ce à quoi le jeune homme s’attendait.

Le Kendran avait marché plusieurs heures sous le soleil de la campagne d’Imiftil, pansant du mieux qu’il pouvait sa blessure en forme de D sur le corps. Il conserverait la cicatrice de ce combat le reste de sa vie. Enfin arrivé à Tulorim, il alla boire une bonne bière à l’auberge du coin et se renseigna sur l’endroit où était Heartless. Apparemment, personne ne l’avait vu depuis plus d’un an. Le capitaine pirate était à l’époque possesseur du navire Le Masamune. Depuis, il avait fondé la Confrérie d’Outremer et possédait plusieurs bateaux. Pour le retrouver, Nark devait aller au bureau de recrutement de la Confrérie, situé au port.

L’ancien milicien avait quitté la taverne, satisfait de ce qu’il avait appris. Il avait été l’ancien second d’un pirate respecté, riche et puissant. Et voilà qu’il était maintenant dans un bureau de douze mètres carrés qui sentait le moisi et la sueur. La sueur provenait sûrement de la caricature de pirate qui était juste derrière un bureau rongé par les mites. Sa barbe noire pleine de transpiration était en-dessous d’une bouche qui comptait moins de vingt dents. Son tricorne marron était de mauvaise qualité et usée jusqu’à la corde.

Un oudio et un semi-elfe étaient juste devant lui, discutant avec le pirate. Il les bouscula sans ménagement, supposant que ses problèmes étaient plus importants que les leurs.

« Je suis Nark Lounge, second d’Heartless. Je dois le rencontrer, et vite. »

Il se tourna rapidement vers le petit arbre à la conscience humaine et la moitié d’elfe pour s’excuser, justifiant que sa vie en dépendait.

_________________
Nark, enchanteur de niveau 6, à la recherche de son passé perdu.


Haut
 

 Sujet du message: Re: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Dim 13 Jan 2013 17:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6641
Localisation: :DDD
Pour Mythanorië


Vous vous rendez compte que l'endroit n'a rien pour plaire. Et pas seulement en termes de propreté, mais aussi de décoration : à part quelques poissons empaillés, le bureau de la confrérie ne respire pas l'aventure. Des toiles d'araignées partout, des pelletées de poussière sur le sol, un plafond qui tombe en ruine... Au fond de la salle, entre deux idoles à l'exoticité douteuse, se tient un bureau derrière lequel un homme semble compter de l'argent, habillé en pirate du dimanche. Dans un coin, vous voyez une poignée de personnes à l'air misérables ( des vieillards et des enfants ), assises par terre. Leur maigreur est inquiétante, et elle semble indiquer qu'ils travaillent pour le gros gaillard derrière le comptoir.

Pour Nark et Mythanorië


A la vue des trois nouveaux arrivants, la "caricature de pirate" soulève son tricorne abîmé et lève les yeux, ou plutôt l’œil, car il a un bandeau sur l’œil droit, et son visage accuse sa vieillesse et sa laideur. Il arbore un sourire mauvais bordé de dents pourries, noires par endroits, et une de ses oreilles est déchiquetée. Il s'adresse d'abord à Nark.

- Cherche pas plus loin, p'tiot !

Il lève son gros corps ingrat vêtu d'un manteau en lambeaux et armé d'une épée rouillée. Alors qu'il se hisse au dessus de son tabouret, tu constate qu'il a un crochet à la main gauche et une jambe de bois. Il te montre son œil bandé.

- J't'ai jamais vu dans l'coin, alors tu f'rais mieux d'cogiter dans ta tête avant d'ouvrir ta gueule, imposteur ! Heartless, c'est moi, et personne d'autre !

Il te toise un instant avec mépris et te montre l'affiche de la Confrérie d'Outremer du bout de son crochet. Celle-ci, jaunie par le passage du temps et grossièrement rafistolée, montre une tête de mort avec un slogan accrocheur et mentionne le nom d'Heartless. Enfin, il sort une liasse de formulaires et les pose sur la table.

- Si z'êtes venus cherchez du taf, z'arrivez comme un cheveu sur la soupe ! "La Crambusale" est infestée de chiasses de mouettes et il faut qu'elle soit prête pour la s'maine qu'y vient. J'vous paie un yu de l'heure, mais seul'ment si l'travail est bien fait, compris les jeunes ?

Il s'adressait aussi à Mythanorië et à son compagnon. Pour l'instant, tout cela n'a rien d'engageant...

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Dim 13 Jan 2013 19:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Mer 15 Fév 2012 19:03
Messages: 781
Localisation: [Aeronland] Île du Serpent
*<--*


*2*



La pièce était étrangement décorée, si mettre aux murs des poissons empaillés comptait comme un aménagement. À l'intérieur, je découvris plusieurs personnes, apparemment majoritairement humaines, dont une épaisse derrière un bureau. Le lieu était loin d'être des plus propres ou accueillant, et quelque chose m'empêchait de me sentir détendue. Impossible toutefois de savoir exactement quoi. Au moment où je levai le nez vers le visage de Nahöriel, un brusque à-coup m'obligea à me raccrocher à lui. Surprise, j'entendis le semi-elfe émettre un son instinctif, puis tourner la tête vers l'origine du mouvement.

Venant de derrière nous, un individu de grande taille nous avait bousculé, se présentant comme un certain "Nark Lounge, second de Heartless". Il s'excusa brièvement pour son attitude pendant que je reprenais mes appuis. Un bref coup d'oeil vers l'affiche jaunâtre me fit supposer que nous venions d'entrer dans un endroit où nous n'étions pas censés être. Silencieuse, je vis l'homme borgne se redresser, et parler d'une voix peu agréable au nouvel arrivant. Lentement, mon camarade demi-elfe se déplaça, se postant presque entre moi et le borgne.

Mes yeux clairs se reportèrent sur le visage de l'homme au tricorne, qui se présentait sous le nom mentionné par l'arrivant. Pourtant, il ne semblait pas le reconnaitre, traitant le jeune homme d'imposteur. Peu après, le vieillard sembla s'appuyer sur les écritures de l'affiche derrière lui, puis annonça à qui voulait l'entendre qu'il était prêt à engager des gens pour nettoyer une chose que je devinais être un navire. C'était juste la curiosité qui m'avait poussé à suivre le voleur ici, et pas le besoin de trouver du travail.

(Quel tarif... Je suppose pourtant que c'est ce qui fait vivre ces miséreux.)

Silencieuse, je jetai un regard à Nahöriel, surprise qu'il me le rende. Je décelai dans ses yeux teinte terre une hésitation. À plusieurs reprises, il observa le petit groupe de vieillards et d'enfants dans leur coin, avant de reporter son attention sur moi. J'ignorais à quoi il songeait, mais je me devais de le prévenir concernant l'offre faite. Je lui fis un bref signe, l'incitant à se pencher pour lui parler à voix basse. Il suivit ma consigne, orientant vers moi son oreille à anneau doré.

"Cela ne signifie pas qu'il engage des membres d'équipage."

Il esquissa une grimace, puis reporta comme moi son attention sur le soi-disant "second" de ce forban. Je me voyais mal accepter de récurer chaque parcelle d'un bâtiment, sauf si Nahöriel manifestait véritablement un intérêt pour la chose. C'était d'ailleurs également une pensée au sujet de cet arrivant. S'il était véritablement un membre important d'un équipage, je doutais qu'il accepte de travailler de cette façon. D'ailleurs, j'étais également intriguée par le fait qu'il dise sa vie en danger. Par précaution, je jetai un regard par-dessus mon épaule.

Juste au cas où.



*-->*

_________________
Mythanorië - Oudio / Shamane Hippocampe


Sœur de la Confrérie d'Outremer, Capitaine de la Rascasse Volante, au corps de bois et cœur de bête océane
"Y'a pas à dire, la mer, ça vous change quelqu'un !"

Ancien thème
Thème actuel & Nouvelle Voix


Dernière édition par Mythanorië le Ven 18 Jan 2013 01:26, édité 2 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Dim 13 Jan 2013 22:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 26 Nov 2010 23:04
Messages: 597
Localisation: Au bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer à Tulorim
Le pirate assis derrière son comptoir se présenta comme étant Heartless et traita Nark d’imposteur, argumentant qu’il se trouvait dans son bureau tout en montrant l’affiche placardée contre un mur. Dans un coin se trouvaient des miséreux que l’enchanteur n’avait même pas remarqué. Ceux-ci jetaient des regards de terreur dans sa direction .Il s’agissait vraisemblablement des bons à rien de ce borgne, qui devaient travailler pour lui pour la somme ridicule d’un yu par heure.

D’après ce qu’il avait appris à la taverne, Heartless était un pirate assez excentrique et sympathique mais sûrement pas un être répugnant comme lui. De plus, la bateau « Le Masamune » et son équipage aurait quitté la ville bien des mois auparavant. Nark, sans se rappeler du visage de son capitaine, sut que jamais il n’aurait servi un imbécile comme celui qui se trouvait en face de lui. Et la cerise sur le gâteau était qu’on l’avait traité d’imposteur. Jamais, au grand jamais, il n’aurait menti sur qui il était. C’était la seule chose qu’il savait de lui. Les paroles de Djos étaient vraies, c’était les dires d’un homme qui sentait la mort au dessus de sa tête. Cette caricature de pirate méritait une bonne leçon et il paierait amèrement son mensonge. Plus jamais Nark accepterait qu’on lui mente.

Nark s’approcha très près son visage de celui du charlatan.

« Je suis Nark Lounge, second d’Heartless. J’exige de le voir, est-ce clair ? »


Il se recula brusquement et renversa la table de toutes ses forces, qui toucha le pirate et le déséquilibra. Le temps qu’il ait repris ses esprits, le guerrier avait sorti ses deux rapières bien aiguisées par ses soins, contrairement au sabre rouillé du bouffon qui lui faisait face. L’une était pointée sur la gorge du borgne et l’autre sur son entrejambe.

« La vie ou ta virilité ? C’est ta dernière chance, cafard nauséabond. Après, tu perdras l’une des deux choses qui te tiennent le plus à cœur. »

Il enfonça légèrement sa lame dans les testicules de l’homme, lui arrachant un cri de douleur. Il s’adressa ensuite à l’inconnu qui se trouvait derrière lui.

« Toi, le semi-elfe, prends ma bourse et jette une vingtaine de yus à ces va nus pieds, qu’ils quittent cet endroit et ne reviennent jamais. Quant à toi et à ton ami Oudio, libre à vous de me suivre dans mes actes, mais vous devrez en subir les conséquences. »

_________________
Nark, enchanteur de niveau 6, à la recherche de son passé perdu.


Haut
 

 Sujet du message: Re: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Jeu 17 Jan 2013 23:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6641
Localisation: :DDD
Pour Mythanorië



Tu aperçois un homme étrange qui te regarde par l’entrebâillement de la porte d'entrée. Lorsqu'il se rend compte que tu l'as repéré, il ouvre la porte et entre le plus simplement du monde. Son attitude est totalement différente du sentiment malsain qui émane de cet endroit. Cet homme est grand mais svelte, du moins tu le devines aisément sous sa robe ample, parée de couleurs chatoyantes, surtout du blanc et du vert, deux couleurs paisibles. Sa barbe finement taillée, couleur de jais, couplée à ses longs cheveux de la même nuance de noir, lui donnent un air noble et mystérieux : quelque chose de malicieux jaillit comme une flamme dans ses yeux d'une douceur suspecte. Il porte un béret vert avec une plume, tous deux retombent sur le côté droit de son visage, il a presque l'air d'un barde. Cependant, sa grâce naturelle ne provient pas de sa prose ailée, mais du mélange de liberté et de traditions que tu décèles dans sa posture. Pas de doute, il est des lointaines contrées du nord, un Ynorien. Mais que vient faire un homme aussi distingué dans un tel taudis ?
Il avance lentement sans montrer d'intention belliqueuse, il te salue d'un hochement de tête avec un sourire puis rive ses yeux perçants sur Nark.


Pour Nark


Personne ne vient prendre la bourse de Nark, et pourtant c'est bien de l'or qui tombe dans les mains des pauvres âmes opprimées. En te retournant tu constates qu'un Ynorien d'apparence noble et distinguée avait jeté tout cet argent avec un désintéressement total, juste pour attirer ton attention. Il te sourit, mais tu sens qu'il garde ses distances.

- Heartless n'est pas ici, sinon tu l'aurais déjà trouvé. Son chant est très bruyant, quoique peu harmonieux. Mais toi, Nark Lounge, quel genre d'oiseau es-tu ?

L'homme te jauge, mais ne semble pas effrayé par ton agressivité. Il jette un coup d’œil au pirate terrifié à l'idée de perdre sa virilité puis tourne la tête vers Mythanorië et Nahöriel.

- A mon avis, le genre qui déteste les vautours. plaisante-t-il tout bas.

Son regard bifurque entre toi et l'avorton.

- Ou un oiseau qui s'est égaré lors de sa migration.

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Ven 18 Jan 2013 01:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Mer 15 Fév 2012 19:03
Messages: 781
Localisation: [Aeronland] Île du Serpent
*<--*

*3*



Ce simple regard par-dessus mon épaule me permit de déceler la présence d'un être humain, justement en train d'observer l'endroit. S'apercevant sans doute que je l'avais remarqué, l'homme entra sans précipitation dans la pièce. La première chose qui me frappa fut le contraste entre son apparence soignée et ce lieu en piteux état. Il portait une tenue aux coloris non-agressifs pour le regard, chose qui semblait étonnamment se reporter dans son attitude. Je trouvai son port de tête haut, mais sans doute était-ce dû à notre différence de taille. Le plus marquant dans cet être était l'air presque inaccessible qui l'entourait. L'Ancien m'avait jadis parlé de ce peuple d'humains vivant sur un autre continent, aux cheveux d'une teinte jais. Il avait nommé ce peuple les "ynoriens". Etait-ce là l'un d'entre eux ?

Par réflexe, je serrai mon grimoire contre mon torse, à l'abri de ma cape, mais sa salutation polie me fit quelque peu baisser ma garde. Peut-être avait-il déjà vu des membres de mon peuple, ne paraissant guère plus étonné que cela. Je répondis à son geste d'un mouvement courtois de tête. Ce fut à ce moment que le jeune homme dénommé Nark entreprit un acte hostile envers le vieil humain à tricorne. Son geste fit immédiatement réagir Nahöriel, qui se plaça davantage entre lui et moi, son bras droit dégageant sa cape pour mettre la main sur son stylet noir. Tout se passa si vite que je n'eus pas le temps d'esquisser le moindre geste. Je ne me repris qu'en entendant l'ordre donné au semi-elfe, au sujet d'un don aux malheureux encore présents. Le visage de Nahöriel se crispa un peu, lui faisant lâcher une interjection mécontente.

"Eh !"

Je pris les devants en me hâtant de dérouler une main végétale au niveau de ses lèvres. Il m'adressa alors un regard surpris, coupé dans une tirade qu'il n'avait pas encore formulée.

À voix basse, je m'adressai à lui.

"Ne prends pas ce risque. Qui sait comment un être tirant sa lame au clair pour des informations pourrait réagir ?"

Un souffle agacé échappa au voleur, dont l'attention fut attirée par le tintement de yus tombant au sol. L'arrivant s'adressa après ce geste au "second", l'informant que "Heartless" ne se trouvait pas ici. Il compara ensuite cet être à un oiseau au chant bruyant. C'était certainement une image, indiquant que la personne, si elle se trouvait quelque part, ne pouvait qu'être remarquée. En silence, j'écoutai cet humain brun, esquissant un sourire à la remarque de ce dernier. Il n'avait pas l'air de craindre le jeune homme armé, chose qui m'étonnait tout en m'intriguant.

Éprouvant par contre presque de la pitié pour le pirate édenté, et visiblement terrifié, je détournai les yeux vers mon voleur de camarade, le surprenant en train de se masser la tempe. Il devait sans doute réfléchir à quelque chose, mais quoi ? Malgré la sensation peu agréable que me procurait l'endroit, ma curiosité et le côté statique de Nahöriel me poussaient à rester un peu. Je ne pouvais pas m'empêcher de me demander pourquoi ce sire Lounge nous avait proposé de l'accompagner. Il n'empêchait que j'avais encore une question plus importante en tête.

(Par Moura, qui peut bien être ce soit-disant Heartless pour que certains usurpent ouvertement son identité ou le recherchent avec tant d'empressement ?)

La seule chose que je pouvais faire était de patienter, et surtout de veiller à ce que le semi-elfe ne fasse pas de bêtise.


*-->*

_________________
Mythanorië - Oudio / Shamane Hippocampe


Sœur de la Confrérie d'Outremer, Capitaine de la Rascasse Volante, au corps de bois et cœur de bête océane
"Y'a pas à dire, la mer, ça vous change quelqu'un !"

Ancien thème
Thème actuel & Nouvelle Voix


Dernière édition par Mythanorië le Mer 23 Jan 2013 22:46, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Sam 19 Jan 2013 20:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 26 Nov 2010 23:04
Messages: 597
Localisation: Au bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer à Tulorim
Les deux lames de Nark étaient toujours hors de la fourreaux, pointés sur l’imposteur. Le kendran sentit néanmoins que la moitié d’elfe qui se trouvait derrière lui n’avait pas obéi à son ordre et qu’il n’avait pas pris les quelques yus présents dans sa bourse pour les jeter aux malheureux qui travaillaient pour l’infâme borgne. Cependant, l’enchanteur entendit le tintement des pièces d’or qui tombaient au sol, reflétant la lumière du soleil qui entrait la porte ouverte. D’ailleurs, pourquoi diable la porte était-elle ouverte ? Et qui donc avait jeté l’argent sur le plancher ?

Menaçant toujours le pirate avec l’une des lames, il rengaina l’autre et se tourna pour voir, un homme vêtu de vert et de blanc qui se trouvait devant la porte ouverte. Il portait un béret et un bouc en pointe terminait son visage anguleux. Les yeux bridés de l’homme brillaient d’intelligence et la ruse se lisait dans son regard. Son port majestueux et son accoutrement tout comme ses yeux bridés démontraient qu’il s’agissait d’un Ynorien. Pourquoi habillé de telle façon se trouvait-il dans un endroit aussi mal famé ? Les Ynoriens étaient très à cheval sur les bonnes manières et le port de Tulorim n’était pas réputé pour être propre, qualité qu’affectionnait particulièrement les humains d’Ynorie.

Sans qu’il sache pourquoi, cet homme lui rappelait quelque chose. Le guerrier l’avait-il déjà croisé à une autre période de sa vie, avant qu’il ne perde la mémoire ? Cela aurait été une bien étrange coïncidence. Non, l’esprit de Nark lui jouait des tours et il rencontrait cette personne pour la première fois. Il lui adressa la parole, utilisant des métaphores et autres tournures de phrase qu’affectionnaient les Ynoriens. L’art de parler était un don qu’ils avaient poussé à son paroxysme. Visiblement, l’homme habillé de vert semblait connaître Heartless.

« Je suis un oiseau qui a perdu les siens et cherche le seul dont il se rappelle : Heartless. », dit-il sur un ton bas, les larmes lui montant aux yeux en songeant qu’il n’était plus rien, plus personne.

L’ancien milicien reprit rapidement ses esprits et se tourna de nouveau vers la caricature de pirate, lui parlant d’une voix forte et agressive.

« Tu bouges ne serait-ce qu’un sourcil et je t’envoie rejoindre le monde des morts en compagnie de Phaïtos. »

Il rengaina ensuite son arme puis s’adressa à l’Oudio qui se trouvait derrière le semi-elfe.

« Tu peux surveiller cet imbécile pour moi ? Avertis moi ‘il fait quoi que ce soit de suspect. Merci. »

Puis il dit quelques mots à l’Ynorien sans attendre la réponse de la créature.

« Tu connais mon nom mais je ne connais pas le tien. Peut-être pourrais tu me le donner pour que l’on soit à égalité ? De plus, tu affirmes connaître Heartless. Parlons, toi et moi. »

_________________
Nark, enchanteur de niveau 6, à la recherche de son passé perdu.


Haut
 

 Sujet du message: Re: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Mer 23 Jan 2013 21:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6641
Localisation: :DDD
Pour Nark


Mazhui continue de te regarder comme si il sondait ton âme. Lorsque tu affirmes ne pas le connaître, il reste impassible mais tu ressens quand même une vibration tendue parcourir ses yeux. Il semble avoir très vite compris ta situation lorsqu'il te répond.

- Je vais par le nom de Mazhui. L'homme que tu appelles Heartless, et moi, étions amis. Mais nos routes se sont séparées il y a longtemps. Je ne sais pas comment il va... peut-être est-il déjà mort.

Il se retourne, les bras derrière le dos dans une posture très noble, puis regarde les deux étrangers.

Pour Mythanorië


Mazhui semble captivé par ton apparence singulière. Il semble te parler plus par érudition que par intérêt personnel. Tu devines aisément que c'est un homme d'une immense et indiscrète curiosité.

- Une Oudio, fascinant, c'est la première fois que j'en vois une de si près... Mais comment une représentante de votre race s'est-elle débrouillée pour atterrir dans pareil trou à rats ? Vous ne m'avez pas l'air dans le besoin pourtant...


Pour vous deux



L'Ynorien se place entre vous deux et s'adresse aux deux groupes après avoir porté un regard neutre mais avisé sur le pirate terrifié.

- Jeunes sires, j'ai bien peur que l'endroit soit inapproprié pour la discussion. Je dois partir demain pour Oranan sur la Méduse Noire pour rencontrer une personne très particulière... Et autant vous dire que je crains ce qui pourrait arriver si je suis en retard au rendez-vous. Cependant, sachez que tout cela a un rapport avec la défunte Confrérie autrefois dirigée par Heartless. Si vous y tenez, il vous suffira d'embarquer en disant que vous venez de ma part.

Mazhui se déplace lentement vers la porte.

- Je ne crois pas aux coïncidences. Une force supérieure nous a forcément tous réunis ici, bien que nos raisons nous soient propres à chacun. La "véritable" Confrérie d'Outremer était le refuge de nomades qui écument le monde. Si vous n'avez que votre errance pour repère, alors veuillez considérer rapidement mon offre. Nark, je m'adresse particulièrement à toi, car je te connais.

Avant de s'en aller, il ajoute enfin.

- La Méduse Noire quittera le port au coucher du soleil. Je compte sur votre présence, si telle est la volonté de Zewen.

Il part.

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Mer 23 Jan 2013 22:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Mer 15 Fév 2012 19:03
Messages: 781
Localisation: [Aeronland] Île du Serpent
*<--*


*4*



La discussion entre les deux humains se poursuivit, le sire Lounge se désignant comme l'oiseau ayant perdu les siens. Il enchaina sur une menace envers l'usurpateur, puis me demanda de surveiller ce dernier. Faisant un pas pour sortir de la protection du semi-elfe, j'observai brièvement l'homme apeuré. Il l'était bien trop pour sembler vouloir tenter quoi que ce soit. D'ailleurs, Nahöriel avait l'oeil sur lui, et la main près du stylet noir. Je pus donc me concentrer sur ce qu'il se passait dans la pièce. L'ynorien se présenta sous le nom de Mazhui, et il connaissait visiblement le véritable porteur du nom Heartless. Tout du moins, il l'avait connu puisque ses paroles laissaient entendre qu'il n'avait guère de nouvelles de lui.

Lorsqu'il se retourna, ce fut pour m'observer avec attention. Sa réaction manqua de peu me faire sourire tant elle me rappelait celle de ma meilleure amie, le jour où nous avions été présentées. Ses paroles, même si elles sonnaient avec curiosité, ne semblaient pas attendre de réponse de ma part. Il se contenta de se questionner sur ma présence à Tulorim. J'échangeai brièvement un regard avec le voleur puis reportai mon attention sur l'humain des terres de Nirtim.

Il prit de nouveau la parole, insistant sur le fait que les lieux n'étaient pas appropriés pour une discussion importante. Je ne pus que brièvement acquiescer, trouvant sa relative prudence logique. Mazhui nous annonça toutefois qu'il nous serait possible d'embarquer sur un navire en partance pour Oranan, avec lui.

(Pour Oranan ? Mais pourquoi nous tous ? Sire Lounge peut-être, puisqu'ils semblent avoir une connaissance commune...)

J'adressai un bref coup d'oeil à l'homme ayant rengainé ses armes, puis fixai l'autre humain qui se dirigeait vers la sortie. À ma grande surprise, il sous-entendit que notre rencontre n'avait rien d'une coïncidence, malgré nos raisons divergentes. Enfin, il nous parla de la véritable Confrérie, celle servant de refuge pour des êtres sans attaches. Je sentis mes paupières s'ouvrir un peu plus à sa suggestion de réfléchir à son offre, surtout si nous étions en proie à l'errance. Ce soir le navire répondant au nom de la Méduse Noire appareillerait, notre interlocuteur projetant de prendre place à son bord. Mazhui sortit, non sans nous avoir une nouvelle fois convié à le retrouver.

Les yeux marrons du semi-elfe se rivèrent aux miens.

"Whaou ! T'as entendu Mytha' ? Comment c'type a fait ? J'ai cru qu'il lisait mes pensées ! C'est tentant, hein ?"

Le sourire heureux du voleur trahissait ses pensées. L'idée de monter sur un navire le rendait si enthousiaste qu'il serra son poing libre devant lui, avec un son de victoire. De mon côté, j'étais étrangement perplexe. L'ynorien avait raison à notre sujet. Ni Nahöriel ni moi n'avions d'attache ou de but précis, et je devais bien avouer que la perspective d'en savoir davantage sur cette confrérie me motivait. Cependant, je n'oubliai pas une petite chose. Nous allions sans doute faire le trajet avec l'humain restant.

Après avoir tapoté l'omoplate du semi-elfe amicalement, et de mes doigts déroulés, je regardai mon interlocuteur.

"Sire Nark Lounge ?"

J'attendis un bref instant pour avoir son attention avant de poursuivre.

"Il semblerait que le sort veuille que nous fassions un bout de chemin ensemble. Je me nomme Mythanorië, et voici... "

Le voleur leva la main, se désignant du pouce.

"Nahöriel. Nahö' pour les paresseux et les proches."

J'esquissai un bref sourire à l'intention du demi-elfe, amusée par sa réplique. Il avait l'air de lentement reprendre le dessus. Qui pouvait dire que la veille encore il perdait un être cher ?

"Et si on allait marcher un peu ? J'aime pas avoir du public quand on m'paie pas pour ça."

Nahöriel jeta un oeil aux présents dans la pièce, puis il croisa les mains derrière la tête, affichant une moue impatiente. Serrant mon grimoire contre moi, bien à l'abri sous ma cape, j'acquiesçai, attendant toutefois la décision de notre interlocuteur.


*-->*

_________________
Mythanorië - Oudio / Shamane Hippocampe


Sœur de la Confrérie d'Outremer, Capitaine de la Rascasse Volante, au corps de bois et cœur de bête océane
"Y'a pas à dire, la mer, ça vous change quelqu'un !"

Ancien thème
Thème actuel & Nouvelle Voix


Dernière édition par Mythanorië le Sam 26 Jan 2013 01:03, édité 2 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Ven 25 Jan 2013 22:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 26 Nov 2010 23:04
Messages: 597
Localisation: Au bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer à Tulorim
Apparemment, l’Ynorien s’appelait Mazhui. Un nom qui alluma une étincelle dans l’esprit de Nark, mais ne mit pas le feu aux poudres. D’après ce Mazhui, Heartless était peut-être morts. Ce n’était pas pour plaire au Kendran. Mais la bonne nouvelle, c’était que Mazhui était un ami de Heartless. Dans ce cas là, peut-être les deux anciens compagnons du capitaine pirate s’étaient ils déjà rencontrés ? C’est à ce moment là que Mazhui fit une proposition particulièrement intéressante au guerrier humain, au voleur semi-elfe et au mage oudio. Partir avec lui jusqu’à Oranan. Trouver quelqu’un qui connaissait lui aussi la Confrérie d’Outremer.

Cette idée plaisait à Nark. Comme venait de le dire Mazhui, ce n’était sûrement pas par hasard que tous s’étaient retrouvées dans ce lieu lugubre. Avant de partir, l’homme vêtu de vert ajouta que l’ex milicien et lui s’étaient déjà rencontrés. Ainsi donc, l’enchanteur rencontrait enfin quelqu’un qu’il connaissait, ou avait connu dans son ancienne vie. Pour Nark, cela ne faisait aucun doute que sa place était aussi sur la Méduse Noire. Mais avant que le guerrier puisse interroger Mazhui sur leurs relations, ce dernier avait disparu. Au coucher du soleil, le jeune homme serait sur le bateau en partance pour Oranan, toujours en quête de son passé.

C’est à ce moment là que le combattant sentit une main ou plutôt une branche tapoter son épaule. Vraisemblablement, l’oudio devait être assez jeune, sinon elle serait aussi grande que son interlocuteur, qui la dominait de plus d’une tête et demie. Néanmoins, cela faisait sans aucun doute qu’il ou elle était bien plus vieux que le dernier des Lounge. Ce n’était pas le premier oudio que Nark rencontrait mais pour lui, il se ressemblait tous : ils étaient des arbres vivants. Ce dernier ou plutôt cette dernière lui adressa la parole, se présentant lui et son ami. Très bien. Mythanorië et Nahöriel.

« Et bien, je vais aller sur ce bateau et partir pour Orana. Libre à vous de venir ou non. »

Il dit cela avec un petit sourire moqueur, montrant qu’il se moquait de l’oudio.

« Et qu’est ce qu’il fait chaud, dans cette ville ! »

Nark étouffait sous ses vêtements et la cabane se trouvait sous le cagnard du soleil à son zénith. L’air était pesant et chaud. Chaque gorgée brûlait la gorge de l’enchanteur.

Il se souvint alors qu’il avait acheté une petite bouteille de vin à l’auberge plus tôt.
Il s’en saisit, fit sauter le boucher et avala le liquide. Celui-ci parcourut tout son corps et sembla même descendre jusqu’à ses pieds. Son corps fut pris de légers tremblements et des grésillements se firent entendre dans la cabane brûlante. Il n’entendit plus rien du monde extérieur, sa tête douloureuse était pleine de grésillements très désagréables. Les deux mains plaquées contre ses oreilles, il perdit l’équilibre suite à de forts picotements entre ses oreilles et ses mains. Le Kendran percuta un des malheureux et subit un courant d’électricité statique très puissant. Le bruit dans son crâne commençait à se calmer. L’enchanteur en profita pour regarder ses mains toujours sensibles. Des arcs bleutés semblaient circuler entre les doigts du guerrier. Le dernier des Lounge regarda la petite fiole tombé sur le parquet de la cabane sans se briser. Au fond se trouvaient encore quelques gouttes du liquide bleu-noir.

Ce n’était pas sa flasque de vin. A moins que le vin le fasse sentir vivant, comme si un second sang coulait dorénavant dans sa veine, l’électrisant du bout des pieds à la pointe des cheveux. Enfin, Nark comprit. Il venait d’avaler un fluide d’électricité. Etait-il désormais un mage ? L’enchanteur avait compris que l’oudio en étant une quelques instants plus tôt, le combattant en profita pour connaître les réponses à ses questions qui se pressaient au bord de ses lèvres. Il la prit par les épaules.

« Qu’est ce que ça veut dire ? Je peux maintenant faire des trucs de mage ? Tuer des gens par la force de ma volonté, lancer des éclairs ? »

Les yeux de Nark étaient grands ouverts, impatients de savoir ce qu’était ses nouveaux pouvoirs.

_________________
Nark, enchanteur de niveau 6, à la recherche de son passé perdu.


Dernière édition par Nark le Dim 27 Jan 2013 13:58, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Sam 26 Jan 2013 00:04 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Mer 15 Fév 2012 19:03
Messages: 781
Localisation: [Aeronland] Île du Serpent
*<--*

*5*



Peu après que les présentations eussent été faites, l'humain reprit la parole, nous faisant part de ses intentions. Il y ajouta que nous étions libres de venir avec lui, chose qui m'intrigua. Après tout, n'était-ce pas exactement ce que je venais de lui dire ? Il me fallut l'équivalent d'une bonne seconde pour comprendre à son expression qu'il se jouait simplement de moi. Il enchaina en constatant l'élévation de la température. Suite à sa remarque, je me retournai brièvement vers le voleur qui transpirait un peu. Il n'y avait apparemment rien d'alarmant, mais peut-être était-ce parce que nous avions passé la matinée au bord de l'eau.

Un mouvement de Nark attira mon attention sur lui, mais surtout sur ce qu'il tenait en main. Je connaissais ce genre de fioles, et leur contenu n'avait rien de désaltérant. Cependant, avant même d'avoir pu le prévenir, l'homme venait d'avaler d'une traite cette portion de magie. Le matériau d'une teinte bleue-noire irradia légèrement de blanc en touchant son corps. Attentive, je guettai ses réactions, ne sachant pas s'il avait déjà agi de cette façon ou non. Dès que des grésillements se produisirent, Nahöriel me rejoignit, m'attirant vers l'arrière. Je n'eus plus le moindre doute sur la nature du fluide en constatant l'apparition de petits arceaux lumineux entre les doigts du jeune humain.

J'attendis, curieuse de connaitre sa réaction. La première chose qu'il fit fut d'observer le contenant, puis il se rapprocha et apposa vivement ses mains sur mes épaules. Les yeux grands ouverts, il m'assomma de questions ayant trait à ce qu'il venait d'absorber. Son geste fit immédiatement réagir le voleur. Nahöriel se plaça dans mon dos et agrippa fermement les poignets de Nark.

"Bas les pattes !"

Il lutta visiblement pour les écarter, me permettant de me glisser en-dessous d'eux. Je me repris rapidement, constatant que le semi-elfe ne semblait pas avoir souffert d'un choc électrique. Mon camarade relâcha sa poigne sitôt qu'il me vit à une certaine distance. Vivement, je le rassurai.

"Tout va bien Nahöriel."

Je soufflai ensuite sur une mèche végétale, la chassant de mon visage. Ma sève pulsait vite, mais je m'efforçai de retrouver mon calme. Malgré la présence des autres humains dans la pièce, je décidai de répondre à mon interlocuteur.

"Commencez par vous calmer. "

"Ouais."

Je jetai un bref coup d'oeil au voleur, visiblement redevenu méfiant, avant de poursuivre.

"Vous semblez avoir une prédisposition pour la magie, sans quoi vous auriez choqué ceux que vous avez touché. Navrée d'être rabat-joie, mais il y a une différence entre posséder des fluides et savoir en faire usage."

Je m'efforçai de conserver un ton calme et posé. Ce sire Lounge venait tout de même d'absorber une énergie magique directement opposée à la mienne, et je n'avais guère envie qu'il la déchaine par inadvertance. Après avoir resserré brièvement mon grimoire contre moi, je repris la parole.

"Je peux vous guider et essayer de vous apprendre à vous en servir, mais je doute que vous ayez envie de le faire ici."

Sur ce, je braquai mes yeux clairs en direction des observateurs de la pièce. Ils n'osaient visiblement pas bouger un cil, et je redoutais presque que l'un d'eux s'évanouisse à force de retenir son souffle. Nahöriel n'attendit d'ailleurs pas bien longtemps avant de sortir du bâtiment et de s'accouder au montant de la porte. Son regard marron restait tout de même braqué à l'intérieur, et je le devinais jouer des doigts sur la garde de sa lame courte.

Je fis un pas en direction de la sortie puis me retournai vers l'humain. La vive crainte issue de son mouvement s'apaisait, et j'étais maintenant un peu plus prête à ce qu'il recommence un geste brusque.


*-->*

_________________
Mythanorië - Oudio / Shamane Hippocampe


Sœur de la Confrérie d'Outremer, Capitaine de la Rascasse Volante, au corps de bois et cœur de bête océane
"Y'a pas à dire, la mer, ça vous change quelqu'un !"

Ancien thème
Thème actuel & Nouvelle Voix


Dernière édition par Mythanorië le Mer 30 Jan 2013 00:52, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Mar 29 Jan 2013 23:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 26 Nov 2010 23:04
Messages: 597
Localisation: Au bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer à Tulorim
A peine Nark eut-il posé les mains sur l’Oudio que son compagnon semi-elfe lui agrippa les poignets avec violence, criant de ne pas toucher son amie. Le Kendran lança un regard brûlant de colère à l’encontre de la moitié d’homme, qui avait coupé l’enchanteur dans son élan. Ce dernier voulut tendre la main vers sa rapière, mais la tête lui tourna soudainement après cette violente absorption de fluide. Rattrapé à la table de bois renversé sous les yeux du borgne qui n’y comprenait plus grand-chose, Nark songea que Nahöriel avait seulement voulu protéger sa compagne d’un étranger et s’excusa.

Pendant que les deux hommes ou presque s’affrontaient du regard, Mithanorië rassurait le voleur et tentait d’apporter au nouveau mage les réponses à ses questions. Selon elle, Nark avait une prédisposition à la magie, néanmoins il ne savait pas encore l’utiliser. Et l’arbre humanoïde se proposait même de l’aider à se servir de ses fluides. Devant cela, le guerrier sourit jusqu’aux oreilles et quitta le lieu sinistre. Passant devant Nahöriel, il lui souffla :

« T’inquiète mon gars, je te laisse la fille. »

Nark se contenta de lui adresser une tape dans le dos en souriant de plus belle tandis que le visage de l’elfe rougissait. Satisfait de sa petite blague, il avança encore de quelques mètres puis se souvint soudainement de quelque chose.

Il avait trouvé sur le cadavre de Gondemar des parchemins. Sûrement que Djos, son maître, avait considéré ses bouts de papier sans valeurs et les avait laissés à son serviteur. Ce dernier les avaient gardés, le papier était assez coûteux. Mais Nark voyait bien qu’il ne s’agissait pas de vulgaires bouts de papier. Les écritures semblaient renvoyer la lumière du soleil et l’enchanteur ressentait des petites secousses électriques relativement agréables dans ses mains. Le dernier des Lounge se saisit des parchemins et les parcourut, les mots s’imprégnant d’eux-mêmes dans son esprit pour former…quelque chose d’indéfinissable pour le combattant. Cependant, il sentait au plus profond de lui qu’il connaissait désormais ces deux sorts. L’écriture sur le papier perdit son éclat et Nark jeta sans même y penser les deux parchemins dans l’eau salée du port de Tulorim. Enfin, il se retourna vers ses deux nouveaux compagnons qui l’attendaient et cria :

« Regardez-ça ! »

Immédiatement après ses paroles, des arcs électriques quittèrent ses mains pour s’envoler dans le ciel de la ville crasseuse, si haut qu’aucun ne les vit disparaître. Nark souriait toujours. Il sentait l’afflux magique de ses mains et sa transformation en éclairs. Il était euphorique, plus puissant que jamais depuis son réveil. Cela risquait d’être amusant.

_________________
Nark, enchanteur de niveau 6, à la recherche de son passé perdu.


Haut
 

 Sujet du message: Re: Bureau de recrutement de la Confrérie d'Outremer
MessagePosté: Mar 23 Déc 2014 05:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6641
Localisation: :DDD
Pour Mercurio :

Au début, le tigré ne fut accueilli que par un sombre silence, puis des toussotements se firent entendre. Une silhouette apparut comme sortant de derrière une des nombreuses toiles d'araignée. C'était un vrai faux pirate, avec l'accoutrement le plus cliché imaginable : un visage laid, bandé d'un œil et une tête nue si l'on oubliait un tricorne moisi et rapiécé. La parodie sourit de ses dents restantes au nouvel arrivant et annonça d'une voix de chanteur pour les rats :

- Holà holà ! Un valeureux n'venturier qu'vient chercher toit et travail dans la prestigieuse Confreuhrie d'Out'mer ? Mais kek' le bienviyant cap'taine Heartless peut bien faire pour vous ?

_________________
Image


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016