L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 54 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Chap I : Suivez vos rêves :(1) Deux destins croisés(Daewlin)
MessagePosté: Lun 28 Nov 2011 17:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
Daewlin a écrit:
J'intégrai en silence les informations que Risskar me donnaient, trempant à peine mes lèvres dans le vin, ne prenant aucune nourriture. Il me révéla alors ma présence dans ses propres cauchemars.

"J'espère que j'y étais à mon avantage !"
déclarai-je avec suffisance.

Une cloche se mit alors à tinter dehors, au loin et déjà, les premiers clients du jour arrivaient. Le Drow m'avertit alors de notre prochain voyage.

"Je le saurai quand j'y serai !"

(Et si j'en ressens le besoin, je ne manquerai pas de te vomir dessus !)

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Chap I : Suivez vos rêves :(1) Deux destins croisés(Daewlin)
MessagePosté: Lun 28 Nov 2011 17:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
GM20 a écrit:
Risskar te regarde avec un petit sourire en coin avant de finir son verre de vin. Il reprend un bout de fromage et t’en tend un. Des clients entrent encore dans l’auberge. Celle-ci est vite remplie et le bruit commence à se faire entêtant…

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Chap I : Suivez vos rêves :(1) Deux destins croisés(Daewlin)
MessagePosté: Lun 28 Nov 2011 17:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
Daewlin a écrit:
Je n'avais pas très faim mais j'acceptai tout de même le morceau que me tendait le Drow ... Il aurait bien été capable d'en prendre ombrage si je refusais ! Rapidement, les conversations des autres clients s'intensifièrent et commencèrent à devenir insupportable à mes oreilles.

Après avoir avalé quelques bouchées de fromage et de pain, je pris un air particulièrement innocent, tout sourire, et lançai à mon congénère :

"Ca me fait penser ... Si l'on doit embarquer dans le cynore pour, officiellement, aider ces nains à Mertar, ne vaudrait-il mieux pas que je reprenne mes armes ? Cela pourrait paraître étrange que je vienne combattre sans rien dans les mains !"

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Chap I : Suivez vos rêves :(1) Deux destins croisés(Daewlin)
MessagePosté: Lun 28 Nov 2011 17:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
GM17 a écrit:
L’elfe noir se rappelle de sa promesse et sort de son sac les trois armes, te les tendant discrètement pour ne pas se faire remarquer par les clients de la taverne. Arrivé au bâton, il jette dessus un regard dubitatif puis fait glisser sa main tout le long.

« Tiens donc…Tu pratique la magie des glaces ? Une elfe noire en surface dans un temple de Gaïa maîtrisant des arcanes profanes…J’aurai tout vu. »

Sur ses paroles, le shaakt te rend l’objet, arborant un sourire amusé.

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Chap I : Suivez vos rêves :(1) Deux destins croisés(Daewlin)
MessagePosté: Lun 28 Nov 2011 17:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
Daewlin a écrit:
Je souris à mon tour, restant néanmoins prudente ...

"Je croyais que tu connaissais mon père, Risskar ! Sachant que Zhaunil était un drow exceptionnel, crois-tu que je ne serais pas moins ... 'inhabituelle' ?"

Je pris le poignard dans son fourreau et l'installai comme à mon habitude, autour de mes hanches, fixant le lien inférieur autour de ma cuisse, posai mon arc près de la table, comme la plupart des chasseurs du coin et rangeai mon bâton de givre dans mon sac.

"Attendons-nous que le soleil soit au plus haut ou partons-nous à présent ?"

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Chap I : Suivez vos rêves :(1) Deux destins croisés(Daewlin)
MessagePosté: Lun 28 Nov 2011 17:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
GM20 a écrit:
Amusé, l’elfe noir te répond avec une petite tristesse dans sa voix :

« J’ai connu ton père oui… Je te l’ai dis tout à l’heure… »

Il se tait quelques secondes, son visage devient plus triste.

« il vaut mieux que nous nous avançons maintenant… Le cynore doit maintenant plus tarder, au pire nous attendrons à l’ombre. »

En te disant ces quelques mots, Risskar se lève et avance vers la porte de l’auberge. Tout les clients vous regardent d’un air inquiet…

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Chap I : Suivez vos rêves :(1) Deux destins croisés(Daewlin)
MessagePosté: Lun 28 Nov 2011 17:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
Daewlin a écrit:
J'opinai de la tête en silence et me levai, m'harnachant de mon arc et carquois. Sans accorder le moindre regard aux autres clients, je me dirigeai vers la sortie, tout en rabattant ma capuche sur ma chevelure, baissant le revers au maximum devant mes yeux.

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Chap I : Suivez vos rêves :(1) Deux destins croisés(Daewlin)
MessagePosté: Lun 28 Nov 2011 17:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
GM17 a écrit:
Dehors, le soleil ne se fait pas trop oppressant, masqué par quelques grands nuages blancs cotonneux. Au centre de la ville, sur une petite place pavée, se dresse, relié au sol par des cordage, une sorte d’énorme ballon ovoïde auquel est accrochée une vaste nacelle en osier d’environs six toises de longueur. Dans celle-ci se trouvent sept rangées de bancs en bois et, à l’avant, une sorte de barre de navire. Un milicien est posté à la base de la passerelle et quelques aventuriers, pour la part humains, attendent patiemment devant lui.

[RP Libre : voyage en cynore
L’appareil, piloté par un elfe gris, atteindra Tulorim à 12h20 heure locale. Pour toute réaction de Risskar, merci de nous demander notre avis. Les autres passagers, le décor, les conditions climatiques et attaques de créatures volantes sont entre tes mains ]

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Chap I : Suivez vos rêves :(1) Deux destins croisés(Daewlin)
MessagePosté: Lun 28 Nov 2011 17:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39605
Daewlin a écrit:
D'un rapide coup d'oeil, je vis que le soleil était caché par une série de gros nuages bien blanc. L'astre du jour ne dardait pas ses cruels rayons mais la lumière n'en était pas moins toujours insupportable, mais dans une moindre mesure. Je suivis donc Risskar, la tête baissée, les yeux rivés sur les pas du Drow qui ouvrait la marche.

A ma plus grande surprise, je compris rapidement que le départ se ferait en ville et non à l'extérieur, comme je m'y attendais. J'avais lu dans un des livres de ma bibliothèque ce qu'était un cynore, ces moyens de transport créés par les Elfes Gris, mais n'en avais jamais vu de près - j'en n'avais vu que quelques-uns dans ma jeunesse lorsqu'il traversait le ciel.

Après avoir passé les portes - non sans la même difficulté que la veille avec Alix - puis parcouru quelques rues, nous finîmes par accéder à une place, au centre de la cité d'Eniod. Au milieu de celle-ci, se trouvait un cynore, rattaché au sol par de nombreuses cordes. Le spectacle de cet engin avait ameuté pas mal de monde sur la place. Il y avait beaucoup de curieux et d'enfants qui, de loin, admiraient l'appareil et venaient quelque peu rêver quelques instants d'un voyage dans les airs.

A proximité directe du cynore, il y avait un milicien près de la passerelle et quelques personnes qui attendaient pour monter. En silence, Risskar et moi nous mîmes dans la file, patientant pour que notre tour de monter dans ce vaisseau des airs vienne. Evidemment, à notre approche, il y eut quelques réactions silencieuses, des têtes se tournant avec des regards surpris, suspicieux.

Quelques minutes plus tard après notre arrivée, ce fut enfin notre tour. Entretemps, d'autres hommes et rares femmes étaient venus à notre suite dans la file. En nous découvrant, le milicien eut une grimace silencieuse mais se contenta de noter notre nom sur une tablette où était fixée une feuille noircie d'une liste de patronymes. Sans doute prenait-il nos noms pour éviter tout abus, des fois qu'une personne souhaite voyager gratuitement en prétextant une - fausse - participation à la mission qui nous mènerait au final à Mertar, sur l'autre continent !

Ce fut alors notre tour de monter dans le cynore. Il y avait là une vaste nacelle en osier épais, suffisant pour supporter notre poids. A l'intérieur, il y avait une série de quelques bancs de bois, presque entièrement occupés. Nous allâmes nous asseoir en silence, la tête toujours légèrement baissée pour éviter la cruelle lumière du jour. Aussitôt, les quelques personnes à côté desquelles nous étions assis se serrèrent un peu plus et s'écartèrent de nous. Je n'avais point besoin de regarder dans leur direction pour deviner l'expression qu'il devait y avoir sur leur visage ...

Nous attendîmes encore quelques minutes que les derniers voyageurs s'installent puis, une fois le milicien à l'intérieur de la nacelle, les cordes furent détachées et le cynore se mit à s'élever doucement dans les airs. Pendant quelques minutes, notre présence fut totalement oubliée. Pour la plupart des personnes ici, c'était leur premier voyage dans le ciel et beaucoup eurent le réflexe de se précipiter vers le bord pour voir le vaisseau quitter le sol et s'éloigner de la terre ferme. Le milicien dut faire appel à leur prudence et ne manqua pas de donner les règles en vigueur pour voyager en toute sécurité dans un tel appareil. Docilement, et à regret, les personnes regagnèrent alors leur siège, mais tous les regards, ou presque, restèrent porté sur le ciel et le paysage d'en dessous.

Pour ma part, je n'avais pas bougé et ne regardai pas à l'extérieur. Bien que ce fut mon premier voyage, mes pensées étaient plus retenues par mon inquiétude vis-à-vis du soleil que par l'appareil en lui-même et cette nouvelle expérience. Effectivement, m'élever ainsi dans les airs, me rapprochant de plus en plus du soleil et de ces nuages qui filtrait faiblement sa lumière ne me rassurait pas. Le ciel n'était plus au-dessus de moi mais tout autour et je n'avais que le ballon au-dessus pour m'offrir un faible ombrage. Risskar, lui, ne semblait pas être trop gêné par la lumière du jour, du moins, beaucoup moins que moi. Ignorant les conseils ressassés par mon père, j'avais trop souvent levé les yeux vers le ciel clair, essayant de regarder l'astre diurne et depuis, j'avais une sensibilité bien plus importante à la lumière que les autres Drows.

C'est donc dans le silence et les yeux baissés que se passa tout le voyage. Trois heures à mirer mes bottes de cuir fin sur un plancher fait d'osier. Le Drow ne parla pas plus. Sans doute valait-il mieux que ce soit ainsi, faisant oublier un peu notre présence assez peu appréciée.

L'ensemble du voyage se passa donc dans le calme, le silence de temps à autre coupé par quelques bavardages admiratifs de la part des autres voyageurs. Par moment, il y eut bien quelques coups de vent brusques qui mirent notre calme à rude épreuve mais le cynore, petite merveille 'technologique', encaissa sans problème, presque imperceptiblement, les assauts du vent. Il nous fallut bien passer dans une zone plus perturbée, au-dessus des montagnes, un orage semblant se former, mais nous n'eumes pas de mauvaises surprises ni de grandes frayeurs.

Quelques heures plus tard, imperceptiblement, le ciel changea, prenant une saveur plus saline. L'air embaumait les embruns et notre arrivée prochaine à Tulorim était saluée par les cris de quelques grands oiseaux des mers. Je reconnus entre autres quelques mouettes mettant à mal mes oreilles avec leurs cris si peu plaisant à entendre.

De nouveau, il fallut au milicien rappeler à l'ordre quelques voyageurs qui voulaient observer l'aterrissage. Moi, je ne pensais qu'à ces prochains instants où enfin, je pourrai gagner un lieu ombragé. Et soudainement, il y eut un moment d'instabilité de la nacelle à l'instant où elle toucha le sol. L'osier émit un léger craquement et le milicien défit les quelques cordes pour que les personnes à terre, attendant à notre arrivée puissent fixer l'appareil elfique.

Nous étions enfin arrivés ! Risskar et moi fûmes parmi les premiers à descendre et enfin je pus retrouver la terre ferme. Je lançai alors à mon compagnon :

"Maintenant, je peux te dire que je n'ai pas le vertige ... Où allons-nous à présent ?"

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 54 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016