L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 45 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message: Re: L'auberge de Til'Sit de la ville d'Amaranthe
MessagePosté: Jeu 12 Sep 2013 03:45 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13062
Dirigé pour Rurik



A ton arrivée dans l'auberge, la serveuse qui t'a vu entrer, pousse un soupir de soulagement puis t'offre un beau sourire avant de retourner s'occuper de ses clients.

Pour sa part, le nain est toujours assis à la même table. Ton arrivée ne lui échappe guère, mais ne t'adresse pas la parole, préférant boire silencieusement sa bière tiède.

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: L'auberge de Til'Sit de la ville d'Amaranthe
MessagePosté: Ven 1 Aoû 2014 23:39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 16 Juil 2014 17:49
Messages: 12981
Localisation: Cuilnen - Alentours
4 – La légende des élidrantes


Suite des Alentours des Duchés des Montagnes


Amaranthe était une ville magnifique et paisible qu’Isil avait tout de suite appréciée. C’était l’une des villes humaines les plus encrées dans son élément qu’il lui avait été donné de voir jusqu’alors. Les ruelles tortueuses épousaient les contours de la roche et la chaume jaune auréolait sous le soleil les habitations d’une couronne dorée. Les habitants, pour la plupart éleveurs, étaient d’apparence joviale et relativement amène. Une telle joie de vivre dans une ville laissait malheureusement plus de temps aux petites mesquineries et aux ragots, mais n’étant que de passage, Isil n’en ressenti pas les effets. L’ambiance était très différente de celle qu’elle avait observée à Luminion, toujours sur le pied de guerre.
La seule réserve de l’elfe envers Amaranthe résidait dans ces maisons si charmantes et pourtant toutes identiques et dépourvues de fantaisie.

Les échos de l’attaque des garzoks étaient parvenus jusqu’à la ville et Isil eut à expliquer aux autorités ce qu’il s’était passé. Elle n’eut aucun mal à se faire croire, pas plus qu’ils ne lui tinrent rigueur de la cabane démolie au cours de la bataille. En vérité, ils lui furent même reconnaissants d’avoir renvoyé le petit vacher au loin avant d’engager le combat. Ce à quoi elle répondit en arquant un sourcil déconcerté, elle avait trouvé sa réaction parfaitement normale. Les habitants quant à eux furent choqués d’apprendre que des orques s’étaient aventurés aussi loin dans les terres des Duchés, d’autant plus qu’une partie des oreilles retrouvées sur les cadavres avaient appartenu à des bergers d’Amaranthe.

Elle décida de rester quelques jours dans la ville avant de reprendre son chemin afin de se remettre de l’attaque des orques. Son dos avait recommencé à la lancer. Elle avait donc pris une chambre dans l’auberge de Til’Sit.
Elle ne possédait pas la même affection pour les aubergistes d’Amaranthe que pour Moumer et Rogoune de Luminion, mais ils étaient aimables et avaient apprécié son travail de barde. Ses légendes furent accueillies comme souvent avec un certain intérêt, mais elle ne parvint pas à distiller cet éclat de magie dans le regard de son auditoire comme elle le faisait d’ordinaire. Avec un bref pincement au cœur en repensant à Telan et ses amis, les orphelins de Luminon, elle supposa que l’absence de la guerre rendait les affaires plus simples ici et que les habitants avaient moins besoin de rêver à une autre vie. Elle regrettait également l’absence d’instrument de musique pour l’accompagner et se promis d’en acquérir un à Cuilnen dès qu’elle aurait achevé son périple.

Elle racontait ses histoires dans la salle commune de l’auberge, non loin de l’âtre. Un soir, elle conta le mythe des élidrantes.

Aísillyn An’Naïnelim a écrit:
Les élidrantes


Il existe une légende que j’ai entendu conter sur le lointain continent de Nosvéris.

Dans le temps jadis, alors que nos ancêtres n’étaient encore que de vagues esquisses dans l’esprit des entités créatrices, avant même les grandes batailles des dieux, cette terre était peuplée par les premiers enfants de l’Artisan du Vide et des Dieux. Qu’ils soient grands ou petits, féroces ou taciturnes, tous cohabitaient dans un certain équilibre instauré par Yuimen lui-même.

De toutes les espèces présentes en ces temps, il en était une qui les surpassait toutes en beauté, en grâce et en élégance, ils étaient les rois de Yuimen, les maîtres du feu, de l’eau, du ciel et de la terre. Ils se nommaient les élidrantes.

Ils foulaient ces terres, grands et majestueux de tout temps et en tous lieux. Le jour teintait leurs écailles d’un doré reflétait le flamboiement de l’astre diurne de milles éclats irisés tandis que la nuit les faisait étinceler d’argent et de blanc là où les pâles reflets de la lune venaient à les effleurer. Tels deux orbes prismatiques leurs yeux brillaient d’intelligence, de sagesse et possédaient une profondeur qui faisait frémir tout être se perdant dans leur regard hypnotique. Leur tête était allongée et leur cou long et gracile. Deux ailes puissantes s’élevaient dans leur dos, ornées d’une unique griffe recourbée qu’ils utilisaient tantôt comme outil, tantôt comme arme en sus de leurs crocs et de leurs griffes acérées. De leur gorge naissait un feu puissant, d’une chaleur telle qu’elle embrasait la roche. Dans leurs formes délicates et dans leur allure, qu’ils soient dans l’eau, dans le ciel ou dans la terre, ils possédaient une grâce telle que Yuimen n’en connu jamais plus.

Or les élidrantes étaient nés en apothéose et l’évolution n’avait aucune prise sur eux. Ils étaient devenus des êtres intemporels dont l’espèce avait atteint une éternité bien différente de celle de nos légendes, leur image se perpétrait d’âges en âges, immuable. Mais il s’avère qu’en notre monde rien ne peut être éternel et toujours le temps reprend-il son court.

Grands parmi les puissants, il ne leur manquait qu’une chose : le pouvoir. Lentement, l’idée germa dans leurs esprits. Non pas ce pouvoir sur les autres races, devenu insignifiant de banalité, mais un pouvoir sur eux-mêmes, les élidrantes, race qui jusqu’alors demeurait exempte de hiérarchie. Ainsi naquirent la jalousie, l’ambition et enfin la guerre. Durant plusieurs millénaires, ils s’entretuèrent sans fin sur un champ d’honneur illusoire, ravageant une partie de Yuimen tandis que leur nombre s’amenuisait de siècle en siècle.

Leurs combats étaient colossaux, arrachant la terre, brisant les nues et ouvrant des gouffres abyssaux. Ils amenèrent le feu, ils amenèrent la dévastation tandis que la haine embrasait leurs yeux.

La folie des elfes et des hommes, des nains et des orques, des liykors ou des worans n’est pas la première en ce monde. Les élidrantes, pris dans la frénésie du sang et du ressentiment, ne parvenaient plus à rompre ce cercle et lentement l’espèce disparaissait.

Bientôt il ne subsista plus que trois clans distincts survivants de ce massacre. Les uns avaient choisi de se retrancher sur la terre, dans le sein de leur mère nourricière, les autres firent des abysses les plus insondables leur foyer et les derniers restèrent dans les airs, aux plus près des cieux chatoyants où le sentiment de liberté se faisait le plus vif, le plus puissant.

Alors l’évolution prit lentement possession d’eux, les amputant de leurs attributs devenus inutiles comme la haine avait aliéné leur grandeur. Les élidrantes qui élurent la terre et l’eau virent leurs ailes s’atrophier, la taille des uns s’amenuisa tandis que les membres des autres se palmèrent. Ceux qui choisirent le firmament furent destinés à ne plus toucher terre sans être gauches et maladroits, à la merci de leurs ennemis.

Epuisé par une guerre millénaire leurs esprits perdirent leur clairvoyance, ne devenant qu’un piètre souvenir de leur acuité passée.

C’est ainsi que périt la race la plus noble et la plus majestueuse qu’eut connu Yuimen.

Il ne subsista plus que de pâles descendants amputés d’un passé trop lourd qui devinrent les seigneurs de leur domaine, leurs symboles. Ils traversèrent les temps et nous parvinrent sous les traits de races haïes, vénérées, craintes et respectées.

On murmure cependant au coin du feu qu’il demeure encore sur Yuimen des descendants des élidrantes ayant conservé leur dignité et qu’ils parcourent ces terres sous le nom de lerions. Peut-être serez-vous un jour assez chanceux pour en apercevoir un ?


***


La veille de son départ, elle reçut une lettre. Lorsqu’elle était arrivée à Luminion, elle avait informé ses parents de sa convalescence en indiquant qu’ils pouvaient la joindre durant un certain temps à l’auberge du Gars’rock. Moumer et Rogoune, en recevant la lettre alors qu’elle était déjà en route, avaient demandé à un marchand assurant la liaison entre Amaranthe et Luminion de lui apporter le pli. L’elfe le décacheta une fois dans sa chambre. Il n’y avait que quelques lignes griffonnées dans une belle écriture elfique.


Alessan a écrit:
Très chère sœur,

J’espère que cette missive de trouvera bien portante. Voici quelques jours que je suis arrivé à Cuilnen qui dépérit en ton absence.
Père et Jaïna m’ont informé de l’odieuse attaque dont tu as été victime et qui a tant retardé ton retour à la maison. J’ose espérer que tu as fait ravaler à cet orque son extrait de naissance pour tout le tort qu’il nous cause.
Hier, Eryn a disparu pendant plusieurs heures et a été retrouvé dans la cave de Père sur un tonneau de bière, tâchant d’arracher la charnière du couvercle à coup de griffes. Je ne sais pas ce qui se passe dans la tête de cette fouine, mais il n’était pas loin d’atteindre le précieux liquide, le bougre ! Je crois qu’il vit assez mal notre départ.
J’ai hâte de voir ton minois apparaître à Cuilnen.

Ton frère qui t’aime,
Alessan

P.S. : La prochaine fois que tu iras flâner dans des contrées sous la coupe d’Oaxaca, je gage que tu m’emmèneras avec toi.


L’elfe secoua la tête avec un grand sourire. Son demi-frère était comme elle peu fréquemment à Cuilnen et, bien qu’ils fussent très proches, il était rare qu’ils se retrouvent dans la même ville au même moment. D’aussi loin qu’elle se souvienne, il avait toujours su dédramatiser les pires situations et son cynisme lui manquait.

La lettre l’incita à se hâter, aussi l’aube la trouva de nouveau sur les routes, se dirigeant vers l’est des Duchés et vers les siens.



Suite dans la route entre Cuilnen et les Duchés

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: [Amaranthe] L'auberge de Til'Sit
MessagePosté: Dim 2 Sep 2018 01:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 7 Mar 2009 11:53
Messages: 536
Localisation: Duchés
<< Les ruelles de la ville d'Amaranthe

D’un bref coup d’œil je vois que la moitié d’homme n’a pas bougé de son siège, la main toujours accrochée à sa chope de bière. Mais c’est à un visage plus doux que je porte d’abord mon attention, touché par les mots qu’elle a lancés lorsque j’ai quitté l’auberge il y a quelques minutes à peine, je le suis encore plus lorsque je vois le soulagement sincère de la serveuse et répond à son sourire par un autre que j’essaye de faire encore plus grand.

Ayant perdu la trace de l’homme-loup, je me suis résigné à tenter une discussion avec le petit humanoïde barbu mais alors que je fais mine de me diriger vers lui, je me souviens que la serveuse a sous-entendu que mon interlocuteur n’était pas quelqu’un de bon. Où que soit la vérité, c’est qu’elle en sait sans doute un peu sur lui. Je me rapproche donc du comptoir, attendant qu’elle ne soit pas occupée avec un client pour m’entretenir de nouveau avec elle.

"Voyez ma dame, me revoilà en un seul morceau." Appuyé-je d’un clin d’œil. "Je vous remercie de vous être inquiétée pour un inconnu. Si ce dernier peut encore prendre un peu de votre temps, j’ai une question qui vous plaira sans doute peu mais vous me verrez votre obligé si vous pouvez y apporter réponse. Vous avez, semble-t-il laissé entendre que l’homme qui m’a adressé la parole n’était pas… bon. Puis-je vous demander ce que vous savez à son propos ?"

SI toute information est bonne à prendre, l’ultime serait de savoir où je peux le retrouver. Mais si la serveuse de Til’Sit le connaît c’est qu’il est peut-être du village ou des environs. Hésitant, en me rappelant que malheur est peut-être arrivé à Kenmare, j'ajoute aussitôt.

"Mais par la grâce de Yuia, ne dites rien qui pourrait vous porter préjudice."

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: [Amaranthe] L'auberge de Til'Sit
MessagePosté: Jeu 6 Sep 2018 00:27 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13062
Dirigé pour Rurik


Il arrive parfois qu'en voulant rendre service, les gens parlent un peu trop. Et c'est apparemment ce que la serveuse a réalisé après coup. Tout en s'évertuant à essuyer un verre déjà sec, elle finit par répondre

"Partout où il semble passer la mort le précède, l'accompagne ou le suit... Et quand à l'autre, il en a que pour les yus.

Cela dit, elle rangea son verre sur la tablette et entreprit dans essuyer un second.

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: [Amaranthe] L'auberge de Til'Sit
MessagePosté: Jeu 6 Sep 2018 01:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 7 Mar 2009 11:53
Messages: 536
Localisation: Duchés
J’observe avec attention le visage de celle qui pourrait être la mère ou la grande sœur de la pétillante Alyss que j’ai eu le plaisir de rencontrer hier soir. La figure de la serveuse de ce matin a perdu de sa jovialité et je crois y percevoir un trouble que j’ai hélas dû causer. Le résumé qu'elle me donne des deux protagonistes impliqués depuis peu dans mes recherches est court et sans appel. L’homme-loup est dangereux, le petit homme est pécuniairement intéressé.

Embarrassé par le tracas que je peux apporter à cette dame, je ne vois pourtant pas d’autre issue et baissant la voix, je me décide pour une dernière question. Si elle n’en sait pas plus ou préfère se taire, je cesserais de l’ennuyer et me tournerais vers l’avare personnage.

"Menace que je suis prêt à affronter si jamais vous pouvez me mettre dans sa direction sans risque inutile pour votre personne."

Cette conversation devenant pour moi critique, j’en ai perdu mon sourire, tant je m’inquiète pour les répercussions de mes actes dans ce calme duché.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: [Amaranthe] L'auberge de Til'Sit
MessagePosté: Jeu 6 Sep 2018 03:57 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13062
Dirigé pour Rurik


Ta demande la rend hésitante... puis déposant son verre et son linge sur le comptoir, elle se penche un peu plus près de toi et te chuchote tout bas.

"Les gens l'appellent l'ombre...Je ne sais pas où il peut se trouver... .

Elle hésita un moment puis reprit:

"Par contre, il vous a prévenu de ne plus vous mêler de cette affaire, donc si vous persistez, lui, il vous trouvera, ça ne fait aucun doute. "

Cela dit, elle repartit en cuisine.

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: [Amaranthe] L'auberge de Til'Sit
MessagePosté: Jeu 6 Sep 2018 05:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 7 Mar 2009 11:53
Messages: 536
Localisation: Duchés
Bien que semblant toujours incertaine, la serveuse se décide à me délivrer quelques informations supplémentaires, notamment le surnom sous lequel est connu l’homme-loup : l’Ombre. Un qualificatif qui ne m’étonne guère, cet être au pelage obscur vient juste de me prouver qu’il sait se faufiler avec aisance.
Notant mentalement ce nom, je hoche la tête à la suite des paroles de mon interlocutrice et lui répond sur le même ton.

"Merci dame, pour votre confiance et votre sagacité."

Comme elle vient de si bien le mettre en lumière, le Bracelet des Glaces, à moins que ce ne soit seulement le temple dont je suis à la recherche, est probablement lié de près ou de loin à l’inconnu. Je ne pense pas avoir abordé d'autres sujets avec Kenmare, il est donc probable que si je poursuis ma quête, je croise de nouveau la route de l'Ombre sans avoir même à le chercher. Une sombre pensée interrompt alors mon cheminement intérieur.

(Cet homme pourrait-il être lié à Oaxaca ? !)

Quoi qu’il en soit il me faudra rester prudent, cependant ce n’est pas le Bracelet que je souhaite retrouver pour l'instant mais bien l’infortuné cousin d’Eldridge. Pour cela, le petit homme à la longue barbe brune m’a affirmé qu’il savait où et comment ce faire.

Je remercie encore la serveuse avant qu’elle ne disparaisse dans sa cuisine et reviens près de l’entrée de l’auberge, à la table où sied ce nouvel étranger qui malgré sa petite taille, affiche une physionomie assez gracieuse à l’allure sage. Je pourrais me laisser étonner par cette disparité mais que dire alors de mon air rustre qui cache une certaine bonhomie.

"Eh bien messire, il semble que vous allez peut-être gagner votre journée. Bien que cela m’ait au premier abord surpris que vous demandiez une rémunération pour indiquer où je pourrais retrouver l’une de vos connaissances, sans doute avez-vous de solides explications. Si vous m’acceptez à votre table, je suis prêt à en discuter."

Ayant légèrement incliné ma tête dans un salut, mon regard enflammé reste posé sur mon interlocuteur, se faisant interrogatif.


Haut
 

 Sujet du message: Re: [Amaranthe] L'auberge de Til'Sit
MessagePosté: Dim 9 Sep 2018 02:25 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13062
Intervention gmique pour Rurik


Le nain te pointe une chaise libre en face de lui. Il reste calme et sans se presser, il prend la dernière gorgée de sa bière avant de daigner te répondre.

"Si vous étiez arrivé deux minutes plus tard, vous m'auriez manqué, je m'apprêtais à partir, car j'ai terminé ma consommation et je ne reste jamais à table, si mon verre est vide."

Puis en supposant que tu avais compris son allusion, il poursuivit, répondant à ton interrogation,

" Et bien, il ne s'agit pas ici de descendre un chat de son arbre, ce sera une expédition périlleuse. Le loup puant n'avait pas tort, vous ne voudrez pas vous retrouver au même endroit que Kenmare. Et puis, si vous ne me prenez pas comme guide, vous n'aurez pas d'autres alternatives. Donc, ça vous coûtera 100 yus pour que je vous amène à lui. "

Cela dit, il se croisa les bras et sans sourciller il te regarda tout en attendant ta réponse.

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: [Amaranthe] L'auberge de Til'Sit
MessagePosté: Dim 9 Sep 2018 04:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 7 Mar 2009 11:53
Messages: 536
Localisation: Duchés
A son geste de réponse éloquent, je remercie le petit être, avec un nouveau signe de tête, de m’accepter à sa table. Je pose sur le sol mon baluchon, puis soulevant la chaise en bois, je la tourne pour ne pas être gêné par le dossier dans lequel mes armes risqueraient de s’empêtrer. Le temps que je m’installe, mon interlocuteur lève bien haut sa chope, dénotant qu’il est sûrement arrivé à la fin de sa bière. Ce qu’il me fait d’ailleurs remarquer tout aussitôt à voix haute, en précisant que si j’étais arrivé après, il ne se serait plus trouvé ici.

"Mais je suis là et nous allons tous deux nous hydrater pendant que nous conversons." dis-je dans un sourire. C’était déjà dans mon intention d’offrir au moins une consommation à cet étrange personnage.

Je vais pour me tourner afin de faire signe à la serveuse mais mon vis-à-vis poursuit sur sa lancée et je lui prête une oreille toute attentive. Il confirme de nouveau qu’il sait où retrouver Kenmare mais qu’y parvenir ne sera pas aisé, ce qui justifierait sa demande de rétribution.
Je le regarde sans parler un instant, réfléchissant à ce qu’il vient de me dire. N’ayant pas une bonne notion de ces yus mais ayant compris qu’ils étaient utiles voire désirés, je ne sais pas s’il est en train d’essayer de me délester ou s’il est sincère. Il y a quelques jours encore, je ne me serais peut-être pas posé la question et aurais, comme à mon habitude, foncé sans réfléchir. Ce que je vais probablement finir par faire, car comme il l’a si bien soulevé, je n’ai guère d’autres options. Cependant si mes récentes expériences ne suffisent pas encore à m’insuffler une grande méfiance, j’aime tout de même comprendre les tenants et aboutissants de ce que l’on peut me présenter.

Avant de lui répondre, je prends le temps de me tourner vers la serveuse qui, voyant ma main levée, vient prendre commande d’une chope de bière et d'un verre de Pommaze que je règle dans la foulée.

"Vous êtes donc sûr que Kenmare est vivant ? Où se trouve-t-il qui puisse vous faire penser qu'aller jusqu'à lui soit risqué ? Comprenez bien messire que je suis prêt à vous engager comme guide mais que je souhaite savoir vers où et dans quoi vous me guiderez."

Je ne parle pas encore de la somme qu’il a demandé, je sais qu’il me reste beaucoup de yus dans la bourse du précédent possesseur de l’Épée et cet aspect ne devrait pas être un souci. Ce qui me préoccupe le plus, c’est comment et pourquoi cet homme sait où se trouve Kenmare. D’après la façon dont il s’exprime, il n’a pas l’air d’être lié à l’Ombre… Mais plus le temps passe sur ce continent, plus je commence à me rendre compte que s’il y a bien une chose que je sais être sûre, c’est que je ne sais justement rien ! J’ai tant à apprendre de ce monde hors de mes montagnes...

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: [Amaranthe] L'auberge de Til'Sit
MessagePosté: Dim 9 Sep 2018 19:22 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13062
Intervention gmique pour Rurik


Les yeux du nain brillent lorsque tu annonces qu'il était dans ton intention de t'hydrater et plus encore lorsque tu passes ta commande à la serveuse.

À présent disposé à faire des affaires avec toi, il se décroise les bras et s'avance un peu afin de pouvoir discuter en toute discrétion.

Lorsque tu lui parles de Kenmare, il opine de la tête et te répond toujours sur même ton calme, lent et monotone.

" Je sais où on peut le trouver, mais je ne peux garantir s'il sera encore vivant lorsque nous arriverons à lui. Il n'était pas discret et il a attiré l'attention vers lui...C'est ce qui arrive lorsque l'on parle trop fort où lorsqu'on est vantard. M'est avis que l'homme-loup est mêlé à cette affaire, moi je m'en méfie. Pour Kenmare, il se trouve dans les chaînes de montagnes...L'escalade ne devrait pas vous poser problème ! "

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: [Amaranthe] L'auberge de Til'Sit
MessagePosté: Lun 10 Sep 2018 02:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 7 Mar 2009 11:53
Messages: 536
Localisation: Duchés
Nous sommes brièvement interrompus par la serveuse qui dépose sur la table notre commande pour, je crois, la plus grande joie de l’homme à la si longue barbe. Je l’ai déjà senti se détendre lorsque j’ai parlé de boire un coup en discutant, mais avec cette nouvelle tournée physiquement devant lui, le voilà semble-t-il bien plus amical qu’au début.
S’il est plus jovial, sa première phrase me rembrunit légèrement. Bien que m’assurant pour la énième fois qu’il sait où est Kenmare, il m’annonce honnêtement qu’il ignore s’il sera encore vivant. Cette phrase suffit à me faire oublier toute prudence et mon naturel fonceur reprend le dessus.

"Nous devons alors partir sans tarder. Combien de jours de marche pensez-vous qu’il faudra ?"

Nous aurons tout le loisir de poursuivre notre discussion en route, ma décision est prise. Je fais de nouveau signe à la serveuse pour lui demander s’il est possible de remplir mon outre d’eau fraîche et de lui acheter des provisions pour le nombre de jours que m’indique mon vis-à-vis. Il nous sera aussi sûrement possible de cueillir voire de chasser en route si mon futur guide connaît bien sa région. Reportant mon attention sur ce dernier, je lui adresse un grand sourire.

"La route entre Kendra-Kâr et ici a été sans doute plus laborieuse sous la chaleur que n’importe quelle excursion dans vos montagnes ! J’ai grandi dans des altitudes bien plus rudes et escarpées. Avons-nous besoin de quelques équipements en particulier que nous pourrions nous procurer en ville ?"

Tout à l’organisation pratique de notre expédition, je n’oublie pas le fond de l’histoire. Mon interlocuteur m’a résumé la situation telle que je l’avais plus ou moins envisagée. Peut-être qu’hier soir en poursuivant sa partie de dés, Kenmare a raconté aux autres joueurs ce dont nous avions parlé et qu’une oreille mal intentionnée a tout entendu. Ne sachant pas exactement quelle partie a pu le mettre en danger, je prends le temps de questionner le petit homme à ce sujet.

"Un point à éclaircir cependant. Quand vous parlez de cette affaire." Dis-je en appuyant sur le mot cette. "A laquelle exactement faites-vous allusion ? Ceci pour me permettre de lever mes doutes quant à ce qui a pu nuire à Kenmare."

Dans l’attente du retour de la serveuse et des réponses de cette moitié d’homme, à qui il faudra bien que je demande à un moment ou un autre à quelle noble race il peut bien appartenir, je bois quelques gorgées du verre de cette gazeuse boisson aux pommes du coin qui est jusqu’alors restée devant moi.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: [Amaranthe] L'auberge de Til'Sit
MessagePosté: Dim 16 Sep 2018 22:06 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13062
Intervention gmique pour Rurik


Les yeux du nain se mirent à briller, il était en train de faire des affaires.

"Si vous insistez pour marcher, ça prendra 5 jours de marche. Je possède un âne robuste et vaillant, je le ferai marcher plus lentement pour vous suivre. Vous devrez donc vous procurer de la nourriture pour deux pour 5 jours. Je ne vous chargerai pas la nourriture du retour, car je ne reviendrai pas avec vous. Par contre, si vous louez ou achetez une monture, mais choisissez là robuste, cela ne nous prendra que 2 jours. Donc moins de provisions à nous acheter. Sans oublier que je charge 10 yus supplémentaires par jour de déplacements."

Ce nain avide de sous ne serait pas celui qui changerait la réputation des nains à ce sujet.

Il but une bonne gorgée de bière, puis répondit à ta dernière interrogation:

"Puisque vous venez des hautes montagnes, vous avez sans doute tout l'équipement pour y faire une exploration. Donc une bonne monture solide devrait suffire."

Et enfin, il répondit à ta dernière question.

"Je parle de la disparition de Kenmare, quoi d'autres... .Je n'aime pas cet homme-loup, il sent mauvais."

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: [Amaranthe] L'auberge de Til'Sit
MessagePosté: Lun 17 Sep 2018 01:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 7 Mar 2009 11:53
Messages: 536
Localisation: Duchés
Nous n’avons pas encore abordé le prix que mon interlocuteur m’a annoncé alors que j’étais à peine assis, que le voilà déjà en train d’ajouter des frais. Malgré le sérieux de la situation, il me ferait presque rire et je ne cache pas mon sourire amusé devant cet être qui me semble tout de même essayer de profiter de ma situation.

"Eh bien messire vous n’y allez pas par quatre chemins. Que couvre donc les 100 yus, un prix annoncé et déjà fort conséquent, que vous m’avez demandé s’il faut que je vous sustente et que je vous verse en plus une somme quotidienne ?
Je serais plutôt enclin à vous donner 50 yus maintenant et 50 yus lorsque nous serons devant Kenmare… ou son corps."
Ajouté-je à regret. "Et quoi que la logique veuille qu’avec ou sans moi il vous faudra bien vous nourrir dans les jours suivants, je veux bien m’occuper des provisions mais ce sera tout."

La serveuse m’a prévenu, cet homme ne semble être qu’après l’argent qu’il peut retirer de mes mésaventures, n’y a-t-il donc en lui aucune once de simple générosité ? Que peut-il trouver dans ces petites pièces ? Elles ne peuvent être consommées ni même être utilisées comme outil. Bien qu’usitées par les Nosvériens des villes, nous autres des montagnes préférons toujours le troc de denrées ou de matières nécessaires. Mais je commence à comprendre que sur ces terres peuplées, elles semblent ouvrir beaucoup de portes.

Laissant le temps à mon vis-à-vis de réfléchir à ma contre-proposition, je cogite moi-même sur ces autres paroles. Deux jours de marche au lieu de cinq, il est difficile d’hésiter… Seulement j’ai toujours voyagé à pieds et n'ai jamais utilisé aucune sorte de monture, je n’en ai d’ailleurs pas vraiment l’envie. Qui suis-je pour obliger une pauvre créature à me porter et à aller où je le décide ?

"Je veux bien considérer une monture si vous connaissez un endroit en ville. Quant à Kenmare, j’entends bien que nous parlons de sa disparition, je me demandais si vous saviez ce qui peut être à l’origine de celle-ci ?"

Devant moi, j’ai repoussé le verre de Pommaze sans le terminer, attendant que la serveuse revienne avec l’outre d’eau et les trois jours de provisions que je lui ai finalement indiqué. Si nous partons à pieds, je grossirais ces dernières de ce que procure la nature, si nous partons avec des équidés, j’aurais quelques provisions pour après.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: [Amaranthe] L'auberge de Til'Sit
MessagePosté: Ven 21 Sep 2018 02:53 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13062
Intervention gmique pour Rurik


Les yeux du nain se plissent et ses sourcils se froncent lorsque tu négocies le prix qu'il t'a fixé. Lorsque tu as terminé de parler, il grogne dans sa barbe, boit une autre gorgée de bière, grommelle encore prend la dernière gorgée de bière, puis te regarde dans les yeux. Il est très contrarié, il n'y a pas de doute.

Il se lève ensuite, se dirigeant vers le comptoir et revient avec une autre bière, une seulement, il ne t'offre rien. Il en boit une bonne gorgée, puis se décide à parler.

" Les 100 yus, c'est le prix de base. Les 10 yus par jours, c'est votre assurance-vie. Mais si vous vous croyez capable de vous défendre par vous-même, alors on en restera à 100 yus."

La voix du nain est ferme. Apparemment bien attaché aux yus, il n'a pas apprécié ton sens des affaires.

Mais sa bonne humeur revient lorsque la serveuse vous apporte un beau morceau de viande séché chacun vous annonçant que c'était au frais de la maison. Elle semble connaitre suffisamment ce nain pour savoir comment lui rendre son sourire.

" Pour votre monture, vous n'avez qu'à vous rendre à l'écurie d'Amaranthe. C'est Rudolphe qui vous accueilleras, il a appris le métier de son père qui l'a appris de son père."

La serveuse qui a entendu ce petit brin de conversation, renchérit:

"C'est un honnête homme ce Rudolphe."

Après avoir déjà pris une bouchée de sa viande séchée, le nain t'annonça:

"Va te chercher ta monture, je vais t'attendre ici. Pour ce qui est des détails de sa disparition, je te raconterai en chemin. Ici il y a des oreilles indiscrètes. "

Sans que l'on sache vraiment pourquoi, il avait décider de te tutoyer.

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: [Amaranthe] L'auberge de Til'Sit
MessagePosté: Sam 22 Sep 2018 00:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 7 Mar 2009 11:53
Messages: 536
Localisation: Duchés
J’observe avec amusement la pantomime de mon interlocuteur, le laissant digérer le fait que s’il va probablement bien gagner ses deux ou cinq prochains jours, il y perd en quelque sorte vingt ou cinquante yus espérés, s’il accepte ma contre-offre. Je continue en silence de le regarder lorsqu’il me laisse là sans un mot pour aller passer une autre commande plutôt que de héler la serveuse, comme s’il avait besoin de ruminer un peu seul. Quand il daigne, à son retour, reprendre le fil de notre conversation, je l’écoute toujours souriant.

"Je vous remercie, messire, de vous soucier de ma vie, mais n’ayez pas d’inquiétude à ce sujet, je pense être à même d’assurer mes arrières et vous promet de défendre également les vôtres, sans aucune contre-partie financière."

Sur ces entrefaites, la dame si semblable à Alyss revient alors, chargée des provisions que je lui ai demandé. Lorsqu’elle me déclare que celles-ci sont au frais de la maison, je m’épanche en remerciement et lui renouvelle ma promesse de services si jamais nos chemins venaient encore à se croiser et si le besoin s’en faisait sentir.
Mon vis-à-vis poursuivant ses explications, je me lève en hochant la tête et décoche un nouveau sourire à la serveuse se permettant un commentaire sur le dénommé Rodolphe, qui d’après le petit homme tient l’écurie du village. Puis, sans relever le changement de pronom de la part de mon futur guide, je glisse quelques yus à la serveuse.

"Bien, je m’en vais donc consulter ce sieur Rodolphe, voir pour une éventuelle monture. En attendant, camarade, si jamais votre chope venait à se vider, vous en boirez bien une autre à mes frais."

Jetant à la maîtresse des lieux un regard appuyé, j’ajoute quelques mots.

"Tant que vous marchez droit pour me guider s’entend. Vous pouvez même terminer mon verre de Pommaze si cela vous sied, pas qu’il soit mauvais, loin de là, mais je préfère garder l’esprit clair pour l’expédition à venir. Enfin, je vous saurais gré à l’un ou à l’autre si vous pouviez me mettre dans la bonne direction pour trouver les écuries de Rodolphe..."

Sur cette dernière tirade, je ramasse mon baluchon en écoutant les indications que s’empresse de me donner la serveuse et dans un salut, m’éloigne de la tablée pour quitter l’auberge.

>> Les ruelles d'Amaranthe

_________________


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 45 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016