L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message: Re: L'Entrée de Mertar
MessagePosté: Sam 9 Sep 2017 02:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 26 Fév 2015 21:51
Messages: 6798
Localisation: Nessima, Naora
Je franchis les portes en tenant mon fauve bien serré, histoire qu'il n'aille pas renifler les gardes déjà rendus nerveux par notre seule présence, et salue ces derniers d'un sobre hochement de tête en passant devant eux. Lorsque j'estime que nous nous sommes suffisamment éloignés des bougons, je lâche Sinwaë qui va aussitôt se rouler dans la neige avant de se mettre à fureter entre les rochers à la recherche d'une proie quelconque, une vision qui contribue largement à me détendre.

Je trouve un coin abrité du vent non loin de l'entrée de la ville et m'y installe confortablement après avoir dégagé la neige fraîche. Le froid est mordant, mais il me suffit d'activer ma sphère d'intimité pour que la température devienne idéale autour de moi, me permettant de me laisser aller à la contemplation de la nuit étoilée. La nuit s'écoule lentement, au rythme de mes pensées qui s'envolent tour à tour vers le passé et vers l'avenir, puis l'aube finit par poindre à l'horizon qu'elle teinte de mille nuances allant du violet le plus sombre à l'orangé le plus éclatant. Je sors tranquillement de mes songes et grignote un morceau de pain frais savoureux. Rakha's ne devrait plus guère tarder maintenant, reste à espérer que je saurai trouver facilement Clair de Lune avec les indications dont je dispose.

_________________

Ce n'est pas le pouvoir qui corrompt, mais la peur.
(Aung San Suu Kyi)


Haut
 

 Sujet du message: Re: L'Entrée de Mertar
MessagePosté: Lun 25 Sep 2017 16:47 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 21 Juil 2017 11:18
Messages: 18
Ce n’est pas sans agacement que je passe à nouveau les portes de la fière et grande cité des miens, le lendemain. Moi qui avais espéré une soirée tranquille à savourer de délicieuses bières avec l’émissaire royal censé me donner mes ordres, j’ai été bien déçu. Tout a bien commencé, pourtant : une auberge ambiancée, de la musique guillerette, les rires des mineurs buvant leur paie après une dure journée de labeur. Le cadre parfait pour une soirée parmi les Thorkins. Et pourtant… Lorsque l’émissaire est arrivé, un parfait inconnu, ma ligne d’action a directement été posée : ce n’est pas une visite de courtoisie que je devais réaliser auprès de la forteresse des elfes gris, ces Danseurs d’Opale. Non. Ni même une enquête et inspection routinière pour assurer leur bienveillance à notre égard. Non, ce que réclame le Roi, par la voix de ce merdeux de messager, c’est bien plus. Je n’en ai même plus les termes exacts, tellement l’annonce m’a refroidi, la veille. Il est question de soumission à l’autorité de la couronne thorkine, de participation aux frais du royaume sous la forme de taxes, et je ne sais plus quelle autre idiotie ne faisant figure que de préjugés racistes et de rancune mal placée. Glacial, j’ai alors rétorqué à celui que je pensais, à tort, être un compagnon agréable de soirée, qu’il n’aurait qu’à trouver un autre pigeon pour aller leur annoncer la nouvelle, à ces elfes. Je ne peux décemment pas leur imposer une si ridicule décision après avoir trouvé tant de terrains d’entente avec leur dirigeant, Tanaëth Ithil. C’est hors de question.

C’est donc maussade que j’ai passé le reste de la soirée, avant de me replier vers une chambrée où j’ai trouvé un repos rapide et sans incident minéral, cette fois. C’est donc reposé, mais pas moins grognon, que je quitte une fois de plus ma cité natale, jurant bien de n’y pas remettre les pieds avant un bon moment, cette fois. Toute nostalgie, face à ces revers irrespectueux de mon propre peuple, s’est volatilisée. Ma destination : je n’en sais encore rien, mais je dois prévenir Tanaëth de tout ceci. Peut-être quand même l’accompagner dans sa Citadelle, pour l’aider à former une réponse à celui que le Roi enverra. S’il trouve cela utile, bien sûr. Après… je voyagerai. Loin de Mertar et de son Royaume. Loin des querelles de Nirtim et de son front meurtrier. Découvrir, peut-être, quel est ce mal qui m’habite. Magie, malédiction ? L’elfe gris semblait pourtant persuadé, sûr de lui. Trop de questions, et trop peu de réponse. Et à celles-ci, vient s’en ajouter une dernière :

« Mais où reste-t-il, par Meno ? »

Car après plusieurs longues heures d’attente dans le courant d’air de la passe menant aux Grandes portes, je n’ai toujours aucune nouvelle de celui que j’attends. Tanaëth m’aurait-il posé un lapin ? Grommelant de plus belle, assis sur le bas-côté du passage, engoncé dans mon manteau de fourrure, je patiente encore, et encore.

_________________
Rakha's al Bünd


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016