L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La Cour-aux-Rats des quartiers Sud-Est
MessagePosté: Mar 2 Nov 2010 13:04 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13884
La Cour-aux-Rats des quartiers Sud-Est


Image


Depuis des années, au cœur du quartier sud-est, se trouve une étrange cour grouillant de vie et de maladies, encadrée par de piteux bâtiments. On y trouve une grande partie de la population des sans-abris et mendiants clopinant, avides d'or. Il y a aussi des gitans et des païens refusant de croire en des dieux, ne prêtant foi qu’en leur propre existence. Enfin, les artistes débauchés et les créatures les plus misérables de Darhàm s’y installent, on dit que ceux qui s’aventurent dans cette cour en restent marqués à jamais. Luxure, violence gratuite, art malsain, pauvreté et saleté se marient dans un cloaque putride et boueux.

Les bâtiments entourant la cour n'abritent que des groupuscules de voleurs et des maisons de passe. On y trouve aussi un marché aux esclaves alimentés par les pouilleux du coin. Votre âme ne ressortira pas indemne de cet endroit. Dans ce lieu et dans l’ensemble du quartier, le risque d’attraper des maladies est très élevé. La peste frappe périodiquement ce trou infernal.

Il est possible d'acheter sur le marché un esclave en guise de bête de somme ou de laquais et ajouter ainsi de la place à votre sac (Encombrement maximal +10) : 200yus[/color][/b]. Attention, il est évidemment à nourrir, protéger au combat et à soigner un minimum si vous voulez le garder plus longtemps en vie.

Attention, lorsque votre RP est susceptible de choquer un joueur (dans la limite de l'implicite, l'explicite à l'extrême étant à bannir), que ce soit en matière de sang, de tripe, de violence, de torture, de viol, de sexe, ou autres joyeusetés, vous êtes tenus de stipuler en haut de CHACUN des posts choquants la mention suivante :
" [:attention:] Certaines scènes de ce rp sont à forte connotation sexuelle/violente/gore, aussi est-il recommandé aux lecteurs sensibles d'y réfléchir à deux fois avant d'en entamer la lecture."
Vous devez également signaler votre rp par cette phrase dans votre demande de correction.

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Cour-aux-Rats des quartiers Sud-Est
MessagePosté: Mer 11 Jan 2012 00:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 8 Sep 2011 14:36
Messages: 38
Localisation: Dahràm
Suite des ruelles


Il fallut toute la matinée à Vectelion pour trouver cette Cour-aux-Rats. Après indications des passants, l'homme au chapeau se rendit aux quartiers Sud-Est. Il déboucha sur la cour en question.

-C'est quoi cet enfer... murmura-t-il pour lui même.

Ici et là, sur le pavé abîmé, des gens allaient et venaient. Parmis eux, de vrais cadavres ambulants. L'air puait la mort, on aurait cru qu'entrer dans cette atmosphère putride, c'était signer son arrêt de mort. Comme si toute les maladies s'étaient données rendez-vous, les malades qui gisaient, lorsqu'ils ne déambulaient pas sans but précis, repoussait l'envie de fréquenter cet endroit. Cependant, Vectelion trouva son bonheur en termes d'esclaves. Il y avait là un marché fleurissant d'hommes. Encadrés par de solides gaillards, eux-mêmes sous les ordres d'un propriétaire qui braillait des prix, des "offres", la marchandise était en mauvaise état si on pouvait utiliser le terme.
N'osant pénétrer les lieux, Vectelion se contenta d'en faire le tour, observant au passage s'il ne repérait pas un "homme dodu entouré de colosses bardés d'armes", ou quelque chose comme ça... seulement, il ne vit rien. Ne lâchant pas l'affaire, Vectelion se posa dans une des rues qui donnaient sur la Cour-aux-Rats. Avec un angle de vue assez bon, l'encapé attendit patiemment sa proie, si elle décidait à se montrer un jour...

_________________


Dernière édition par Vectelion le Dim 25 Mar 2012 05:39, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La Cour-aux-Rats des quartiers Sud-Est
MessagePosté: Mer 11 Jan 2012 01:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 8 Sep 2011 14:36
Messages: 38
Localisation: Dahràm
La faim torturait Vectelion, mais il n'osait quitter son poste. Presque toute la journée il avait guetté ce Rowl, en vain. Les hommes à l'allure d'acheteur étaient souvent seul, pas accompagnés de gardes ou autres protecteurs.
C'est lorsque le soleil se coucha, que l'oiseau fit son apparition. Vectelion l'aurait repéré entre mille, même avec la description superflue qu'Ander lui avait donné. Rowl, avait-il dit, avait des problèmes, et ça se voyait. Petit, dodu, entouré de deux hommes aux moins deux fois plus costauds et plus grands que lui, Rowl fit son apparition à l'opposée de la rue dans laquelle Vectelion s'était posté. L'homme au chapeau se leva lentement. Dans la discretion, il s'insinua dans le marché, malgré la puanteur et les malades qui déambullaient. Ne quittant pas son contrat des yeux, il vit beaucoup des vendeurs d'esclaves se précipiter sur Rowl, lui proposant diverses offres. Les deux gardes repoussaient sans vergogne les gêneurs, ne laissant que les plus offrants parler à Rowl.
Vectelion ne savait comment s'approcher sans se faire repérer. Aussi pensa-t-il qu'il serait mieux de suivre sa proie plutôt que de l'attaquer ici, en plein publique. De plus, les deux colosses ne lui inspirait pas confiance. Rowl semblait aussi malfamé que célèbre en ces lieux. Les gens le craignait, ça crevait les yeux. Rowl faisait ses affaires, mais ne paraissait pas interessé par la marchandise. Toujours dans la discretion, Vectelion s'approcha discrètement de sa cible pour l'entendre dire à un vendeur insistant:

-... peux pas me permettre une telle dépense pour une gamme d'esclaves aussi basse. Regarde! les chiens qui trainent ici ont meilleurs mines! Ah et j'ai quelques soucis, l'argent ne tombe pas du ciel.

-Ah oui? S'enquit le vendeur en s'approchant de son interlocuteur. On marchande depuis un moment ensemble, Rowl. Si, hum, je peux t'aider je le ferai...

Vectelion su s'approcher un peu plus, dans le dos des gardes, et fit mine de contempler un des nombreux esclaves.

-On veut ma mort, entendit-il dire de la bouche de Rowl.

-Ah! S'esclaffa l'autre. Qui ça cette fois-ci?

-Un dénommé Ander, il a déjà envoyé quelqu'un pour me tuer.

Un frisson parcouru l'échine de Vectelion. Il fit tout pour garder son calme.

-Comment sais-tu cela? Demanda le vendeur.

-C'est une bien drôle d'histoire, mais je le sais! Répliqua l'autre.

Par la suite, Vectelion ne pu réussir à entendre ce que Rowl et le vendeur échangèrent comme paroles. Mais avant de paraître suspect et de déguerpir, l'encapé pu capter la fin de la conversation:

-Comme prévu, ici, demain avant le lever du soleil, murmura Rowl.

-Comme prévu.

Un tintement fit comprendre à Vectelion que de l'argent venait de changer de main. Sans demander son reste, il fila hors du marché, se promettant, lui aussi, d'être à l'heure à son rendez-vous de demain.

Alors qu'il quittait la place malfamée, une idée lui vint en tête alors qu'il tenait dans sa main la récompense de son futur meurtre.


Suite

_________________


Dernière édition par Vectelion le Dim 25 Mar 2012 05:37, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La Cour-aux-Rats des quartiers Sud-Est
MessagePosté: Dim 25 Mar 2012 05:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 8 Sep 2011 14:36
Messages: 38
Localisation: Dahràm
Suite de la forge


Le miaulement indigné d'un chat, le claquement sec des pas sur le pavé, il y avait du mouvement ici à la Cour-aux-Rats... un peu trop alors que le soleil ne se lèverait pas avant une bonne heure. Seules quelques lampes à huiles, au nombre de onze (Vectelion avait eut le temps de les compter), éclairait l'endroit.
Malgré l'absence des marchands des esclaves et des acheteurs, l'air était baigné d'une agitation maléfique. La mort rôdait à jamais en ces lieux, observant un pestiféré déambulant, caressant son cadavre le lendemain. Personne ne se souciait de la crasse et la pourriture qui régnaient en maîtres...

Vectelion, allongé sur un toit depuis plusieurs heures, avait eut tout le loisir d'observer ce triste spectacle. L'oeil attentif, les folies d'un malade solitaire l'avaient depuis longtemps ennuyé, il ne sursautait même plus aux battements des ailes des corbeaux, véritables vautours de la ville. La tête tournée vers les claquements de pas, Vectelion manqua échapper un "oui" de satisfaction lorsqu'il vit son contrat pénétrer dans la cour. Hélas, il n'était pas seul. Cette fois-ci c'était bel et bien quatre colosses qui entourait le bonhomme grassouillet, Rowl. Le groupe fit plusieurs fois le tour du marché, endormi à cette heure, avant de se poster côté Est. A une vingtaine de mètres de là, côté sud, l'homme au chapeau venait discrètement de mettre en joue son arbalète. Pas chargée, il fouilla dans sa poche pour y dénicher un boitier de sept carreaux, qu'il encastra silencieusement au dessous de l'arme, endroit prévu à cet effet.
Enfin, il attendit.

Pendant vingt bonnes minutes, il n'y eut pas signe de vie de l'acolyte de Rowl censé le rejoindre. Rowl envoya plusieurs de ses gorilles faire des rondes sur la Cour-aux-Rats. A plusieurs reprises, l'un d'eux s'approcha de Vectelion, trop haut perché pour se faire repérer. Ce serait mentir de dire que l'envie de décocher un carreau sur l'un d'eux n''avait pas saisi l'homme au chapeau. Mais pas de précipitation, ou alors Rowl s'enfuirait.
Le toit sur lequel Vec' était niché offrait un bon couvert. Seulement, il n'était pas confortable. Les tuiles sales engourdissaient les genoux de l'encapé mal installé. Mais dans un soucis de moyen, il avait préféré la discrétion au confort.

-Chef! Le voilà! S'exclama un des colosses.

Celui-ci était d'ailleurs juste au dessous du toit sur lequel était posé l'homme au chapeau. Vectelion ne pouvait avoir une vue parfaite de sa silhouette. Même en se penchant au maximum, il ne pouvait qu'apercevoir le haut du crâne presque chauve du garde, en dessous.
La respiration calme, Vec' tira sur la languette de bois de son arme. Aussitôt, le couloir accueillit un carreau, la corde tendue prête à l'envoyer perforer la chair. Le colosse avait raison, un homme s'approchait du petit groupe de Rowl. Celui-ci fit faire s'écarter ses garde pour plus de discrétion. Le chauve resta toujours sous le toit de Vec'.

-Pas une erreur, murmura l'encapé.

Avec des gestes calculés, il se hissa au sommet du toit. Chaque gestes pouvaient lui coûter la vie: une chute ou pire, se faire repérer par cet abruti de Rowl. Arrivé à destination, Vectelion mit son arbalète en joue. Sa cible à vingt mètres, rien ne pourrait l'arrêter. Il avait en suite prévu de dévaler son côté du toit et de filer à toute allure. Les gardes auraient du mal à le repérer. De plus il ne tenterai pas une chute de ce côté, ayant trouvé de quoi réduire la hauteur du sol au toit.
Appuyé sur son coude droit, l"index gauche prêt à presser la gâchette, Rowl en mire, Vec' n'attendait plus que le moment propice... seulement...

-Dégage! Murmura Vectelion.

A sa hauteur, sur sa droite, un chat noir d'une grande beauté qui plus est se baladait tranquillement sur l'arrête du toit. S'approchant de Vectelion, celui-ci ne pouvait se permettre de le faire miauler. Il ne pouvait non plus espérer le tuer sans faire de bruit. Le matou s'approchait encore, petit boule de poil curieuse. Son museau s'approcha de la pointe du carreau prêt à être lâcher. Vectelion aurait volontier fait payé au chat sa nonchalance en le lui délivrant, mais il garda son calme.

-Dégage, répéta-t-il.

Que le dieux soient loués, la félin suivit l'ordre et passa son chemin. Trop enthousiaste, l'homme au chapeau reprit appui. Le coeur battant encore la chamade, il réajusta Rowl dans sa ligne de mire, souriant de sa chance et de la peur qui avait failli lui foutre une crise cardiaque.
Il y eut un bruit sec, un petit tremblement, et Vectelion fut étonné. Il n'avait pourtant pas appuyé sur la gâchette, le carreau n'était pas partit... le carreau non, mais la tuile sur laquelle Vec' avait prit position dévalait rapidement le toit, en direction du garde. Son coeur rata un battement à l'idée d'aller ainsi de charybde en scylla.
A cet instant, ce fut encore un crise qui manqua de faire perdre son sang-froid à l'encapé...

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Cour-aux-Rats des quartiers Sud-Est
MessagePosté: Dim 25 Mar 2012 06:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 8 Sep 2011 14:36
Messages: 38
Localisation: Dahràm
Dans un crissement pierreux la tuile finissait de dévaler le toit. Le bruit attira l'attention de Rowl et de son acolyte bien sûr. L'esprit en émoi, se concentrer pour viser fut tâche difficile pour Vectelion. Son ennemi était-il bien en mire? Trop tard pour le savoir. La tuile quittait le toit alors que le carreaux quittait le couloir de bois. Celui-ci fusa vers Rowl qui eut un réflexe, certes peu glorieux mais salvateur, tirer son interlocuteur devant lui. Le trait perfora la cage thoracique du pauvre, perçant son coeur à la place de celui de Rowl.
Vectelion jura. Alors que sa victime s'égosillait, un deuxième cris, puis un troisième retentit. Le deuxième, celui du colosse qui venait de recevoir la tuile en plein sur le crâne, le troisième, Rowl hurlant à ses gardes d'attraper son assassin.

D'un geste vif Vectelion rechargea son arme et fit feu. Hélas le projectile rata de très loin sa cible.

-Tant pis, s'exclama Vectelion.

Se retournant sur le dos, il dévala son côté du toit et se réceptionna sur une charrette. Il allait pour détaler lorsqu'un ordre de Rowl retint son attention:

-C'est lui, capturez-le ramenez-le!

Même si une maison séparait Rowl de Vec', la rage du petit homme parvint aisément aux oreilles de l'encapé. Mais comment celui ci s'avérait-il être si peu étonné de la présence d'un assassin, encore plus de Vectelion... Tant pis, l'homme au chapeau engagea une course dans la direction opposée de la Cour-aux-Rats. Rechargeant une nouvelle fois son arme de tir, il bifurqua sur la première à droite, désireux de mettre distance entre lui et les colosses de Rowl. Trébuchant légèrement, une main de glace saisi son coeur lorsque deux hommes armés lui firent face. Sans aucun doute il étaient des gorilles de Rowl: pourquoi deux hommes au levé du jour s'attaqueraient-ils à lui? Pas que ce n'était pas chose courante à Dahràm mais quand même...
Faisant volte-face, Vectelion entendit ses deux poursuivant hurler bien haut qu'ils avaient trouvé leur cible. Sans regarder, Vec décocha son carreau de son bras tendu derrière lui, en vain apparemment...

-Et merde... Souffla-t-il.

Pourquoi tous ces hommes l'attendait? Qui aurait pu prévenir Rowl de sa venue, Vec' ne connaissait personne à Dahràm. L'encapé bifurqua sur sa gauche, puis sur sa droite, toujours poursuivit par les chiens de Rowl... Ils semblaient plus que deux à vouloir lui faire la peau à présent...

Suite

_________________


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016