L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le manoir d'Anghet Ivros (armurier occasionnel)
MessagePosté: Jeu 30 Oct 2008 18:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 16:27
Messages: 39590
Le manoir d'Anghet Ivros


Image


Le seigneur Ivros, combattant émérite et vétéran de la guerre des Cinq Clans, possède cette somptueuse demeure en bordure de la ville dans les plaines, en plus de ses innombrables terres qui s'étendent sur ces dernières. Il y passe le plus clair de son temps en passes-d'armes avec ses amis. De haute stature, le regard fier, imbu de lui-même, il invite les voyageurs d'un jour à venir admirer sa collection d'armes Shaakts. La plupart ne sont pas à vendre, mais il lui arrive cependant d'en céder quelques-unes, lorsque les bourses se délient amplement.

Armes de sa collection :

Épées :

Sabre des Asgards ( force +8 ) 256 yus
Lame Noire ( force +4, durant le jour ; force +10, durant la nuit ) 200 yus
Épée de l'Araignée Gardienne ( force +12, 20% de chance de paralyser l'adversaire, 5% de chance de se paralyser soi-même ) 656 yus
Cimeterre des 4 chances ( Pour un jet de dé de : 0 à 25, engourdit le bras le tenant durant 2 tour = inutilisable, 26 à 50, devient caoutchouteux, force -2, 51 à 75, force + 12, 76 à 100, force +12, la lame devient rouge provoquant de méchantes brûlures (-3pvs retirés automatiquement)) 500 yus

Arcs :

Arc Ténébreux ( force +8, deux mains, plonge la zone ciblée dans la pénombre - 10 % dans toutes les compétences pour 1 tour) 350 yus
Arc des Ombres ( force + 8, deux mains, un utilisateur caché a 85% de chance de ne pas être repéré, mais si le jet réussit, 1/4 d'heure plus tard, il devient transparent pendant 2 heures, pas d'interaction possible avec les PJ ou PNJ + pas de prise sur les objets) 356 yus
Arc Maléfique (force +10, deux mains) 392 yus
Arc Noir ( force +6, durant le jour ; force +16, durant la nuit, deux mains ) 500 yus

Haches :

Hache de lancer enchantée ( force +10, se lance et revient dans la main, avec 25% d'infliger -4 pv's de dégâts au lanceur !!! ce n'est pas une arme de jet!!! ) 350 yus
Hache de l'Aragne ( force + 10, 20% de chance d'empoisonner l'adversaire => -3 pvs durant 3 tours, délai d'1 tour, 5% de chance de s'empoisonner soi-même ) 472 yus
Hache du Saigneur Gobelin ( force +12, deux mains ) 560 yus
Hache Ensorcelée ( deux mains, force +14 contre les humains, hobbits et elfes blancs et gris, force + 4 contre les autres ) 320 yus
Hache Assoiffée ( force + 14, deux mains, 66% d'infliger 6 pvs de dégâts supplémentaires, 33% de s'infliger soi-même 6 pvs de dégats ) 840 yus

Poignards :

Dent de Tigre Blanc ( force +6 ) 152 yus
Dague de l'Araignée Gardienne ( force +6, 20% de chance de paralyser l'adversaire, 5% de chance de se toucher soi-même ) 200 yus
Poignard recourbé ( force +8 ) 256 yus

Fouets :

Fouet de cuir ( force + 6, 20% de chance de s'infliger soi-même les blessures, deux attaques possibles pour 1 pt d'agi ) 256 yus
Fouet clouté ( force +10, 20% de chance de s'infliger soi-même les blessures, deux attaques possibles pour 1 pt d'agi ) 560 yus
Fouet Ensanglanté ( force +12, diminue la compétence de combat principale de l'adversaire -20% pour 2 tours, non-cumulable. Si l'attaque échoue, impossibilité de se servir de son bras pour 2 tours) 888 yus

Lances :

Lance du singe ( Lance composée d'une lame recourbée d'un côté, force +10 et d'une pique affreusement pointue de l'autre, force +7, 20% de chance de paralyser l'adversaire pendant 1 tour, 5% de chance de se paralyser soi-même, deux mains ) 360 yus

Armes de corps à corps (utilisées pour le combat à mains nues):

Sombre Gantelet ( force +7, 20% de chance d'entourer son propriétaire d'une zone obscure, rendant impossible sa détection pendant 1 tour, end -2) 204 yus
Gantelet Améthyste ( force +8 ) 256 yus
2 Griffes ( force +6 chacune ) 320 yus
2 Griffes d'assassin ( force +8 chacune ) 560 yus
Épines d'Ygelsyia ( force +10, empoisonne l'adversaire - 3pvs durant 4 tours, délai de deux tours ) 656 yus

Protections :

Épaulettes Striées (end + 8) 368 yus
Bouclier d'Ilfer ( end +12 contre les armes de coupe, end +6 contre les autres ) 464 yus
Ecu Doré ( end +16 ) 1472 yus
Bouclier de la Chance ( 50% de chance d'annuler la totalité des dégâts infligés, 50% de les augmenter de moitié ) 1100 yus
Armure du Sombre Chevalier ( end + 20 la nuit, end + 4 le jour, une fois portée ne peut plus être retirée, sauf en cas de sacrifice volontaire d'une partie de soi-même...) 800 yus[/size]

Ivros reprend les quelques objets qui retiennent son attention au 1/2 de leur prix original.

Vos objets cassés ou abîmés sont réparables contre 1/4 du prix initial, (cf le Générateur de prix d'équipement) du moment qu'ils correspondent à un type d'objet vendu ici.


[i](((SI VOUS VOULEZ ÊTRE SERVI DANS DES TEMPS RAISONNABLES, N'OUBLIEZ PAS DE DEMANDER AUX GM UNE INTERVENTION GMIQUE ICI, POUR QU'ILS S'OCCUPENT DE VOS ACHATS/VENTES. Nous ne faisons pas le tour des boutiques... merci de votre compréhension )))

_________________
Image
Image
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Manoir d'Anghet Ivros ( Armurier Occasionnel)
MessagePosté: Ven 31 Juil 2009 11:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 29 Juil 2009 19:15
Messages: 27
Mission d'exploration des Sous-Sols du Manoir



Szordrin prit le chemin du Manoir du fameux Seigneur Ivros afin de remplir la mission que lui avait confié la Sergente. Il ne savait pas vraiment dans quels draps il allait tomber mais s’il souhaitait faire carrière dans la milice, il devait passer ce genre d’épreuve avec brio. Equipé du strict nécessaire il traversa donc la cité de Khonfas pour finalement pénétrer sur les terres d’Anghet Ivros. Elles étaient vastes et au beau milieu de ces longues étendues trônait le fier et somptueux Manoir du Seigneur drow. A peine le guerrier avait franchit les premières marches menant au large portail d’entrée que les portes s’entre-ouvrèrent. Un serviteur du Seigneur avait eu vent de l’arrivé imminente d’un milicien au Manoir.

" Mon Maître vous attendez avec impatience, veuillez me suivre je vous prie. "

Sur ces mots, Szordrin suivit le domestique. Ils traversèrent plusieurs pièces du Manoir, plus somptueuses les unes que les autres. Le sol était fait de plaques de marbre noir, les pièces aux dimensions surréalistes étaient décorées par différents trophées de guerre, de tapisseries de batailles épiques où le seigneur était représenté dans toute sa splendeur. Le propriétaire semblait faire étalage de sa richesse et de sa renommée afin que ces visiteurs n’oublient pas leur passage au Manoir.

Au bout d’un énième couloir, ils accédèrent enfin à une pièce plus petite. Après qu’ils eurent demandé audience, Szordrin rencontra enfin Anghet Ivros. Il été vêtu d’une longue robe couleur Lucifère. Ce dernier fut d’ailleurs étonné que la Milice de Khonfas ait pu lui envoyer un mâle pour se charger de cette délicate mission. Il lâcha un soupir à la vue du guerrier puis se présenta tout en gardant un air hautain.

" Je suis le Seigneur Ivros, bienvenu dans ma demeure. Je n’ai pas l’habitude d’accueillir un Milicien mâle, mais elles doivent avoir leur raison. "

Dans le doute, le seigneur scruta Szordrin de bas en haut, reconnaissant les insignes de la Milice, ce qui le rassura.

" Bien, mon cher, venons en au but de votre présence ici. Je pense que la Sergente à dû vous expliquer approximativement ma requête. Je ne vais donc y revenir plus en détail. J’ai effectué des travaux il y a de cela quelques années pour aménager des sous sols. Par manque de moyens j’ai suspendu le chantier provisoirement. Hélas ce que je n’avais pas prévu c’est qu’en creusant aussi profond, nous avons ouvert des brèches dans de très anciennes galeries et j’y ait perdu mystérieusement une poignée d’esclaves et de fidèles domestiques. Ils ont tout simplement disparu sans laisser la moindre trace. "

Le propriétaire s’arrêta dans son discours pour s’installer plus confortablement sur son fauteuil, croisant sévèrement les mains devant son visage avant de reprendre le fils de la conversation.

" Je me suis donc renseigné à la bibliothèque principale de la cité et j’ai retrouvé certains écrits décrivant ce genre de phénomène. Ils y a toutefois de trop nombreuses explications possibles sur la présence de ces galeries sous notre sol, de phénomènes paranormaux dû à d’anciennes expérimentations biologiques en passant par la présence de créatures mythologiques. J’ai donc fait appel à la Milice pour élucider ce mystère et me débarrasser de tout gène rapidement car je dois reprendre bientôt mes travaux. Je ne souhaite pas perdre plus de main d’œuvre vous comprendrez. "

Szordrin acquiesça, mais semblait très septique au vu des hypothèses hasardeuses émises par le Seigneur Ivros.

" Bien, trêve de bavardages, vous avez du travail, je vous accompagne jusqu’aux accès au sous-sol. "

_________________
~~Szordrin / Guerrier / lvl2~~
~~~Milicien de Khonfas~~~


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Manoir d'Anghet Ivros ( Armurier Occasionnel)
MessagePosté: Ven 31 Juil 2009 15:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 29 Juil 2009 19:15
Messages: 27
Le seigneur Irvos amena Szordrin jusqu’à une lourde trappe en métal situé dans une aile arrière du Manoir. A première vu, elle avait du être installé bien après la construction du Manoir. Ce dernier l’ouvrit et récupéra une paire de torche qu’il avait soigneusement posée contre une étagère en bois. Il en alluma deux puis en donna une au guerrier avant d’entamer une descente par l’escalier de pierre qui se trouvait en dessous de la trappe. Szordrin lui emboita le pas, puis une dizaine de mètres en contrebas ils arrivèrent sur les premières dalles du sous sol. Le seigneur en profita pour éclairer les lieux en allumant 5 torches fixées au mur. Enfin il se tourna vers son congénère avant de prendre la parole.

" Voilà où tout a commencé. Ici nous sommes en sécurité, mais les phénomènes étranges se sont produits une cinquantaine de mètres plus loin par ce noyau. "

Il désigna un long couloir dont on ne voyait le bout au vu de l’obscurité qui y régnait. Toutefois, les aménagements des sous terrains à cet endroit semblaient avoir été réalisés de bout en bout, les parois et le plafond étant recouvert de grossières pierres taillées.

" Bien, c’est ici que nos chemins se séparent. Je vous attendrais à l’étage, vous n’aurez qu’à frapper 3 coups sur la trappe et l’un de mes domestiques viendra vous ouvrir. Si je n’ai aucun nouvelle de vous à l’aube j’en avertirais la Milice pour envoyer quelqu’un d’autre. "

Ces derniers mots étaient crus mais pleins de bon sens. Pour le Seigneur, Szordrin n’était qu’un pion pour nettoyer les sous-sols avant de continuer ses travaux, il ne souhaitait plus faire ce genre de chose lui-même. Il ne laissa d’ailleurs pas parler Szordrin, remontant rapidement vers son Manoir sécurisé, ce qui laissa le pauvre apprenti milicien seul dans cette situation bien embarrassante.

Prenant une bonne inspiration, faisant bouger son plastron de haut en bas, il se décida à emprunter le fameux tunnel, son trident rouillé tenu fermement dans sa main droite, la main gauche éclairant les lieux avec la torche. A mesure qu’il progressait, une odeur nauséabonde chatouillait ses narines. Il arriva finalement sans encombre à une nouvelle salle, plus petite et à moitié achevée, où des poutres et d’autre gravats jonchaient le sol. Curieusement, le mur à sa droite comportait un orifice large d’un bon mètre de diamètre. Le guerrier drow s’y engouffra prudemment et tomba finalement sur une petite mine désaffectée.

L'entrée de la mine est sinistre, deux vieilles portes en bois à moitié dégondées s'ouvrent sur un couloir sombre encombré de planches de bois et de gravats. Des galeries étaient en cours d'aménagement lorsque la mine fut abandonnée. Certaines galeries étaient à peine entamées et une belle quantité de planches pourries, destinées à l'étayage, était entassée dans un des boyaux qui menait à une caverne. Dans cette caverne obscure, moite et froide, deux humanoides obscènes à la peau grise étaient en train de ronger de vieux os jaunes. Une pile d’os et de déchets se trouvait devant eux. Ils poussèrent des cris aigus quant ils aperçurent Szordrin et se précipitent, leurs griffes sales en avant. Ils dégagent une odeur dégoutante et une faim inhumaine éclaire leurs visages grimaçants…

_________________
~~Szordrin / Guerrier / lvl2~~
~~~Milicien de Khonfas~~~


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Manoir d'Anghet Ivros ( Armurier Occasionnel)
MessagePosté: Ven 31 Juil 2009 20:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 29 Juil 2009 19:15
Messages: 27
Ces monstres, n’étaient pas bien grands ni même robustes à première vu et Szordrin l’avait bien vite remarqué, mais la rage qui les animaient compensait leurs faiblesses. Le Shaakts devait réagir rapidement à cette subite menace qui s’approchait à toute hâte. Mais bien qu’il cherchait désespérément, en balayant la caverne du regard, un moyen de séparer les assaillants, il fut contraints de se faire à l’idée qu’il affronterait directement cette double menace. Il eu toutefois l’intelligence de repérer le plus faible des deux et de concentrer sa riposte sur lui.

Les deux humanoïdes bondirent sur le guerrier qui répliqua en embrochant avec quelques difficultés l’un deux. Mais biensûre le second en profita pour asséner à Szordrin de profondes griffures sur son plastron au niveau de ses côtes. Les griffes semblaient aussi dures que des lames et elles atteignirent la chair sombre du drow qui grimaça et lâcha un léger cri de douleur.

La créature recula ensuite quelques instants pour chercher une autre faille dans la chair tendre qui s’offrait devant ses yeux. Hélas pour Szordrin, il avait beau s’être débarrassé d’un des deux protagonistes assez rapidement, mais le hic c’était qu’il ne pouvait plus utiliser son trident rouillé où gisait solidement l’une des créatures. Il lui restait toutefois sa torche pour seul arme.

Le second humanoïde retourna rapidement à la charge, visant cette foi-ci le haut de la jambe droite du guerrier. Ce dernier pivota in-extremis sur sa gauche pour éviter la morsure, mais dans son geste hâtif il trébucha sur une vieille poutre et s’étala sur le sol de tout son long, la torche encore enflammé roula juste à coté de lui, une aubaine pour le monstre. Le bête se retourna et se précipita sur le guerrier lui arrachant un bout d’oreille. Szordrin, gardant son sang froid dans une situation des plus compliquée, attrapa le monstre par le coup, les deux êtres étaient à présent face contre gueule.
Le Shaakt pouvait admirer de près la rangée de crocs que lui offrait à ses yeux l’humanoïde enragé. Il sentait également avec dégoût son haleine putride et la bave qui pendait à ses lèvres. A présent, une lutte sans merci s’était engagée avec pour seul armes les qualités de chacun, la haine et la faim d’un côté, la force physique de l’autre. Et finalement, la puissance des muscles l’emporta. Szordrin tenta d’étrangler la le monstre qui semblait desserrer son étreinte sur le drow. Lorsqu’il fut suffisamment libéré du monstre qui l’agrippait avec rage, il eu le réflexe et se saisir de la torche encore allumée et d’en finir en la lui enfonçant dans la gueule.

La créature s’extirpa du drow et s’agita en titubant dans la caverne, elle était en train de brûler de toute part. Elle s’écroula finalement dans un long soupir aigu, à faire froid dans le dos, le feu se propageant sur une colonne de poutres entassée à même le sol. Szordrin prit quelques instants pour récupérer, sa douleur au torse le relançant par intermittence. Il se releva enfin et récupéra son trident. Mais à partir de maintenant, il ne pouvait s’aider que de sa vision nocturne pour s’orienter, bonne mais pas autant que la lumière des torches, heureusement qu’un foyer l’aidait encore pour un moment.
Après avoir reprit pleinement ses esprits après ce farouche combat, l’elfe noir poursuivit son expédition.

" J’ai bien faillit y passer ! Ces bestioles ne sont pas arrivées comme ça toutes seules ! Il doit y avoir une explication ! "

Il entreprit d’examiner la caverne au peigne fin, allant même jusqu’à tâtonner les parois. Il vu juste. L’une d’elle était plus fine, d’ailleurs à un endroit bien précis le mur était fait en fait d’un amas de boue. Il entreprit à cet instant de l’extraire avec les moyens du bord, ses propres mains. Cela dura un bon quart d’heure avant qu’il en perce un accès.
Un accès menant tout droit à un laboratoire poussiéreux. Il s’y faufila et découvrit des murs noircit ainsi que de multiples gravats jonchant le sol. Il remarqua également une série d’étagères portant toutes des fioles marquées d’une tête de morts (substances alchimiques). Une grande table est couverte de fioles vides, de cornues, de verrerie, bref tout matériel dont pourrait avoir besoin un alchimiste et enfin une grande fiole remplie d’un liquide visqueux marquée elle aussi d’une tête de mort. Il remarqua enfin dans le coin de la salle une plante, communément appelée un « rempeur », qui semblait se délecter d’un cadavre encore frais. Des dizaines de racines semblaient s’être incrustées dans la tête du défunt, creusant sa chair jusqu’au cerveau. Szordrin dégluti difficilement à cette vue atroce, mais il comprit une chose. Ce laboratoire semblait être à l’abandon depuis un certain temps mais le propriétaire avait déserté les lieux sans se préoccuper du sort des monstres qu’il avait créés. C’est alors que l’odeur de brûler lui revint aux narines et une idée lui traversa l’esprit.

" Mais c’est évident, j’en aurais fini une bonne foi pour toute avec les sous sols qui pullules de monstres ! Il me reste une chose à faire ! "

Il retourna dans la caverne et se saisie d’une des poutres en train de se consumer. Il la plaça dans le laboratoire et la laissa prendre feu. Prenant ses jambes à son coup, Szordrin détala, retournant dans la caverne puis reprenant l’accès aux mines pour enfin retourner dans le tunnel construit par le Seigneur Irvos. Au moment d’y pénétrer, il entendit une gigantesque déflagration suivit de multiple bruit sourd. Les mines, le laboratoire et ses environs venaient d’être ensevelis suite aux éboulements dus à la déflagration causée par le contact entre les flammes et les produits inflammables. Seuls les travaux, plus récents entrepris par le Seigneur du Manoir furent assez solide pour résister, comme l’avait comprit le guerrier.

Suite à ces évènements Szordrin inspecta une dernière fois les tunnels encore en état avant de remonter au Manoir, se tenant toujours les côtes. Il était entièrement recouvert de poussière et de terre, s’étant mêler à la transpiration qui avait émané de son corps durant l’expédition. Le propriétaire le reçu à nouveau, cette foi dans sa salle d’arme.

" Monseigneur, votre problème n’en est plus un. Vos serviteurs ont fait de très mauvaises rencontres mais la source de tout cela a été enseveli une bonne foi pour toute. "

Le propriétaire observa Szordrin du coin de l’œil, d’un air toujours hautain, ne le félicitant même pas pour lui avoir enlevé une grosse épine du pied. C’était même l’inverse, à la stupeur du guerrier qui encaissa les remarques sans broncher.

" Hmm, j’espère seulement que vous n’avez pas fait trop de dégâts là-dessous ! Déjà que vous m’avez sorti brutalement de ma sieste avec cette détonation. "

A vrai dire, il n’était pas très content que Szordrin s’en soit sorti, il avait entre-temps parier par message télépathique avec une membre de la Milice que le pauvre mâle n’allait pas remonter à la surface et qu’il pouvait déjà préparer la relève.

" Bien vous avez rempli votre contrat, vous pouvez disposer. "

Sur ces mots, un domestique ramena le guerrier au porte du Manoir. Sans se poser de question, ni même en pensant à son état lamentable, Szordrin reprit la direction des bâtiments de la Milice.

[a la Milice de Khonfas]

_________________
~~Szordrin / Guerrier / lvl2~~
~~~Milicien de Khonfas~~~


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Manoir d'Anghet Ivros (Armurier Occasionnel)
MessagePosté: Sam 17 Jan 2015 14:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Avr 2014 19:09
Messages: 301
Localisation: Quête 35
Arrivant à toute allure vers Khonfas après deux jours de voyage à travers la grande forêt dense, il chevaucha jusqu'à un manoir aussi somptueux que prétentieux pour rendre visite à l'armurier de sa patrie, évitant de ce fait les tours en Olath gardant les portes de la cité souterraine.

Descendant de son loup qui, fatigué, s'étendit de tout son long devant le portail en fer forgé, un serviteur ou plutôt un esclave humain portant un épais collier d'acier lui demanda la raison de sa visite.

- Le seigneur Anghet Ivros devrait être ravi de recevoir un client qui a de l'or brut sur lui, il serait malaisé qu'il apprenne qu'un simple esclave lui ait fait perdre un potentiel client...

L'esclave ouvrit la porte, le visage blafard, et s'inclina bien bas devant lui, Endar l'ignora simplement, traversant la vaste cour et montant les escaliers vers l'exposition des armes shaakts. Son père lui avait déjà parlé de la richesse architecturale du manoir et lui-même n'en était pas insensible alors qu'il traversait les innombrables et larges couloirs dont les murs mouchetés de pépites d'or ne faisaient que confirmer que le minerai d'or et sa bourse lui permettraient de faire une jolie acquisition. Ecartant les lourdes tentures, il pénétra enfin dans la salle où les plus belles armes reposaient dans des vitrines. D'autres "serviteurs" accoururent alors en voyant le shaakt admirer la collection d'arme et en particulier un des arcs dont il admirait la courbure.

- Dîtes à votre maître que je veux cet arc là et que j'ai de quoi payer, dit-il en posant sur la vitrine sa bourse pleine de yus et un minerai d'or scintillant au gré de la lumière.

-Hum dîtes lui aussi que j'appartiens au clan marchand de Khonfas et que je suis un survivant de l'arène, il sera peut-être plus prompt à accepter de me recevoir et à négocier honnêtement...


HRP: vente du minerai d'or (200 yus) et achat de l'arc maléfique (force+10, deux mains): 392 yus.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Manoir d'Anghet Ivros (Armurier Occasionnel)
MessagePosté: Sam 17 Jan 2015 15:55 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13902
Le marchand accepte le bon cœur le minerais.

"J'ai justement tout ce qu'il faut pour le raffiner... Quand à la pièce que vous avez choisi, je vois que vous êtes meilleur connaisseur qu'il n'y paraît..."

Il te tend l'arc d'un geste gracieux.

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016