L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Les galeries entre les quartiers
MessagePosté: Mer 2 Juin 2010 11:03 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13910
Les galeries entre les quartiers


Reliant chaque quartier disposé de façon plus ou moins circulaire, les galeries s'étendent en nombre un peu partout dans la ville. Des panneaux indiquent à chaque fois les directions.
Les parois de ces galeries sont sombres laissées au naturel, sans peinture. Elles sont éclairées de temps à autre par des torches fixées aux murs.

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les galeries entre les quartiers
MessagePosté: Mer 21 Juil 2010 16:39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 4 Déc 2009 21:20
Messages: 586
Localisation: Dehant

Ils avancèrent rapidement dans les galeries qui reliaient le quartier des Guérisseurs à celui des habitations. Comme prévu, Lilie put voir l’entrée du quartier marchand et découvrir une architecture très spéciale mais qui ne tranchait pas le moins du monde avec cet environnement fait tout de terre et de roche aux nuances ocres, rouges et jaunes. Au loin elle put apercevoir une grande place bondée d’une foule d’Orgamii. Ils étaient sans doute plusieurs centaines et ceci lui fit un bien fou. Jusqu’à présent, elle ne s’était trouvée qu’en présence d’individus de haut rang et constater de ses propres yeux qu’il n’y avait pas que ça emplissait la Taurion de plaisir. Lilie se fit d’ailleurs la réflexion que dès qu’elle aurait une minute pour elle, elle viendrait se joindre à ce peuple en pleine effervescence. Ne restait plus qu’à espérait qu’on arrêterait un peu de la traiter en princesse, et ça n’était pas gagné d’avance…

« Marty, je sais que je représente l’espoir pour votre peuple, mais ça me gêne un peu, d’être mise ainsi sur le devant de la scène. J’aimerais tellement pouvoir me balader parmi vous, simplement, tranquillement, sans que l’on ne me fasse de nobles saluts tous les trente mètres. Est-ce que ce sera possible ? »

Elle avait pris un air un peu dépité qui ternissait son beau visage aux nuances vertes. De la réjouissance, elle était passée à la lassitude et elle espérait de tout cœur que son ami en viendrait à lui répondre positivement.

« Tranquillement ? Vous êtes bien amusante, Lilie ! »

Et c’est avec un rire bienveillant quoiqu’amusé que le guérisseur lui répondit. Apparemment, il trouvait sa remarque plutôt cocasse et il prit tout son temps pour lui expliquer la raison de son étonnement.

« Vous en voyez beaucoup, des elfes à la peau verte, ou même blanche, ou bleue, peu importe, hm ? Moi non, et j’en vois… quoi… peut-être un par siècle, et encore ! Vous êtes, en plus d’être notre future sauveuse, une véritable attraction à vous toute seule ! On vous observe, on vous épie, on vous salue, parce que vous représentez la nouveauté que beaucoup d’entre nous apprécient ! Notre vie sous terre n’est pas toujours riche en évènementiel, vous savez. Alors acceptez cette attention avec le sourire, c’est la meilleure chose à faire pour que tout se passe bien ! Vous avez dors et déjà toute la prestance et la noblesse d’une grande dame, il ne reste plus qu’à vous installer confortablement dans votre nouvelle vie ici-bas, je crois, et à accepter tout ce que nous avons à donner ! Ce que nous faisons pour vous, nous le faisons aussi pour nous, pour notre sauvegarde et notre avenir, ne nous croyez pas dépourvus de malice et de stratégie ! On investit pour un encore meilleur retour ! »

Lilie resta bouche bée avant d’éclater de rire en entendant la conclusion de Marty. Il avait réussi à effacer ce petit nuage gris dans son ciel bleu et ses tracasseries passagères furent toutes balayées. Puisque l’on ne faisait pas tout ça uniquement pour son bon plaisir mais aussi pour que cela soit utile au peuple par la suite, la Taurion ne pouvait effectivement que se réjouir de ce que les Orgamii avaient à lui offrir. Le poids qui pesait sur ses épaules était de toute façon déjà tellement grand que rien ne pouvait plus maintenant l’effrayer. Elle ferait toujours de son mieux quoi qu’il advienne et profiter maintenant lui donnerait la force, le courage et aussi les souvenirs nécessaires à sa réussite ultérieure.

« Encore une fois, monsieur Marty trouve les mots pour me faire entendre raison ! Je vous admire ! C’est incroyable comme vous arrivez à toucher juste et sans difficulté ! Vous lisez en moi comme dans un livre ouvert ! C’est un véritable don… »

Marty secoua la tête et mit une poignée de secondes à répondre, le temps de saluer quelques connaissances croisées en chemin dans les galeries.

« Ce n’est pas un don, voyons ! Ce sont des capacités d’analyse, de diplomatie, je dirais même ! Et ça se travaille, par la pratique ! C'aurait été avec plaisir que je vous aurai entraînée si j’avais eu un peu de temps, néanmoins, je suis convaincu qu’en repensant à moi vous parviendrez de vous-même à développer cette faculté de l’esprit ! Observez les failles de la personne, cherchez le réel sens qui est exprimé entre les lignes, c’est ça le secret ! Il vous faudra sans doute faire preuve de beaucoup de tact et de répondant lorsque vous serez remontée à la surface et que vous partirez à la recherche de nos ennemis communs les Shaakts. Le tranchant des mots est parfois plus mortel que celui de votre lame, Lilie, retenez toujours cette petite leçon, toujours, mais à présent, laissons ça derrière nous, je vous présente votre nouveau chez-vous durant votre séjour ! Cette maison est toute belle, toute prête et exclusivement réservée aux grands invités… c’est dire qu’elle ne sert pas beaucoup et qu’on soigne l’accueil lorsqu’on peut enfin la mettre à disposition ! »

Ils étaient enfin arrivés à destination dans le quartier des habitations et Lilie n'avait pas vu le temps passer tant Marty s'était montré bavard, amusant et plein de répondant. Apparemment, sa maison se trouvait à l’entrée du quartier, dans le coin le plus chic de tous…

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les galeries entre les quartiers
MessagePosté: Mer 5 Jan 2011 22:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 4 Déc 2009 21:20
Messages: 586
Localisation: Dehant
Avant

Ce qui arrivait à Lilie était étrange. Elle ne parvenait toujours pas à se faire à l’idée que son humble personne pouvait mériter tant d’attention. Elle qui n’avait encore mené aucun combat pour la Forêt, on la traitait avec autant d’égare qu’un héros revenu de bataille et ayant croisé la mort sans faiblir. Elle se sentait encore une enfant docile et maladroite, la crainte de décevoir brûlant dans ses veines à chaque instant de cette nouvelle vie. Elle allait être amenée à accomplir de grande chose et parfois, elle ne s’en sentait pas la carrure.

Dans la rue se trouvait une foule d’Orgamii curieux. Ils ne devaient sans doute pas tous être au courant de cette cérémonie en son nom, mais nul ne pouvait ignorer qu’il se passait quelque chose de relativement hors du commun. Une étrange cabine l’attendait sur le seuil de la maison qu’ils quittaient et Lilie était totalement abasourdie.

« Je m’étais attendue à tout mais… Vous avez encore réussi à me surprendre ! », clama-t-elle haut et fort en riant, à l’attention des personnes qui l’escortaient. Tout semblait si bien organisé qu’elle en avait peur de mal se tenir. Il fallait dire qu’elle n’avait aucune idée du comportement à adopter pour l’occasion. Puis, pour se rassurer plus que par conviction profonde, elle fut amenée à conclure sur le fait que sa personnalité, spontanée et naturelle, devait probablement convenir.

Ce fut donc sur ces bonnes résolutions que la jeune rousse vint s’installer dans la cabine qui lui était destinée. Se rasseoir lui fit un bien fou et elle se sentit soulagée de se trouver à l’abri de tous ces regards. Ils ne lui voulaient certes pas de mal, mais elle préférait la discrétion autant que faire se pouvait.

La cabine était relativement confortable, ni trop spacieuse, ni trop étroite, juste de quoi s’y sentir bien à l’aise. Une délicate odeur de bois frais émanait des parois, lui rappelant son bref passage dans la forêt, il y avait quelques jours à peine de cela. Enormément de choses s’étaient passées depuis cet instant où elle s’était retrouvée loin de chez elle, sans aucun souvenir pour lui rappeler qui elle avait été.

Ses pensées vagabondèrent ainsi tout le long du chemin, bercée par le rythme régulier du transport, sans se soucier de ce qui allait advenir dans les minutes, les heures et les jours à venir.

Après

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les galeries entre les quartiers
MessagePosté: Mer 5 Jan 2011 22:36 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 29 Oct 2008 22:23
Messages: 5134
Intervention Gmique de Lilie


Les rues défilaient au fur et à mesure de l'avancée dans les boyaux de la terre qui se faisait silencieuse. Agissant comme un aura divin sur l'attention des rares Orgamii que tu pouvais croiser dans les allées.

En faisant un peu attention, tu saura remarquer au bout de quelques minutes d'observation que les rares autochtones qu'il t'est donné de voir vont dans la même direction que toi. Chacun d'eux semble rester les yeux rivés sur ta progression et au fur et à mesure, se pressent pour se tenir derrière toi - à défaut de les voir, tu peux percevoir les ombres et les bruits. -

A mesure où tu approches de ton but, les galeries sont décorées de bon goût à l'aide de draperies portant d'anciens symboles représentatifs de la forêt. Une voix perce le bois et dit enfin :
" Êtes-vous prêtes ? Nous arrivons. "

Pied à terre, tu reconnaitras le quartier royal, mais tu comprends que tu seras peut être amenée pour la première fois jusqu'aux appartements de la reine elle même. Cette idée te perturbera peut-être, mais sera vite estompée par le décor et l'immense foule qui se dresse devant toi. Sera aménagé dans ces lieux une estrade sur laquelle se dresse un présentoir entouré de ronces brunes s'enlaçant toutes en un point précis, une coupe. De là où tu es, il t'est impossible d'en distinguer le contenu.

- Tu peux choisir d'avancer et de te rendre ou non à la rencontre de la foule - entretenir de courts dialogues / remerciements avec les présents jusqu'à ce que tu puisses te rendre à l'estrade.
- Essayer de comprendre plus avant ce qui se déroule à l'aide de question, chercher Marty du regard dans la foule
- T'adresser à l'assemblée entière pour passer un message
- Les trois précédents également.

Tu peux choisir de poster directement dans les quartiers en question ou de le faire ici jusqu'au point de non retour où tu devras faire la suite du Rp dans les quartiers.

_________________
Image

La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour s'inscrire au jeu : Service des inscriptions
Pour toutes questions: C'est ici ! [:help:]
Pour vos demandes de corrections ou de dirigés : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016