L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Plaine de Misraïn
MessagePosté: Dim 21 Fév 2010 23:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Plaine de Misraïn

Image


La grande plaine de Misraïn s'étend entre l'Asran et le Basan. Elle constitue l'essentiel du territoire des Tarouans, c'est d'ailleurs là que se trouvent leurs deux villes principales : Barsanh et Mariasan.

La plaine en elle-même est découpable en trois grandes zones :
celle de la plaine côtière, où les dunes de sable se disputent aux herbes rêches et où seuls quelques herbivores, ressemblant à des moutons à long poils, vivent sans que personne s'occupe d'eux.

Ensuite, répartie sur les dix ou quinze kilomètres autour de la route reliant Barsanh à Mariasan, la plaine agricole. Les cultures sont nombreuses et variées, réparties en petits champs de quelques dizaines de mètres carrés maximum. A chaque fois le système est le même : une ferme avec ses huit champs autour. La terre, très fertile, permet un système de rotation sur huit ans, ce qui explique les huit petits champs.

Enfin, le reste de la plaine est libre et sauvage. On y trouve de nombreuses espèces d'herbacées, mais aussi de fleurs sauvages. De nombreux bosquets parsèment cette vaste plaine relativement plate où l'on voit loin, très loin.

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Plaine de Misraïn
MessagePosté: Dim 28 Mar 2010 21:29 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2608
Localisation: Quête 30 : Fan-Ming
Mon père prend rapidement la tête de notre chevauchée, il sait où nous sommes et où nous allons, moi pas, donc autant le laisser faire. Nous croisons plusieurs prêtres de lune, reconnaissables à leur longue cape gris argenté brodé de nombreuses étoiles blanches. Nous les saluons sans nous arrêter pour si peu et ils nous répondent, enfin pour certains. Une dizaine de kilomètre à peine nous sépare de l'Asran, notre premier obstacle.

"Nous allons passé plus vers la mer, c'est essentiellement des bas-fonds par-là et les chevaux devraient traverser sans difficulté."
"Il n'y a pas de pont?"
"Si, près de Mariasin, mais tu voulais éviter la ville non?"
"En effet, c'est bien mon objectif, je veux éviter nos semblables et trouver au plus vite cette forêt!"
"J'ignore pourquoi tu tiens à cette forêt et tu regretteras sans doute une fois sur place d'y avoir été aussi vite."

Je hausse un sourcil, ne désirant pas comprendre l'allusion de mon père avant d'avoir vu cette forêt de mes propres yeux. Mon père allonge la foulée de son canasson et je lance le mien à sa poursuite, Harniän est manifestement bien plus racé que Gris-acier et ça se voit dans la souplesse de sa démarche. Ca fait bien longtemps que j'avais pas eu l'occasion de profiter de la vitesse de mon étalon du désert et il semble aussi ravi que moi de sentir le vent lui caresser les poils, le museau et les oreilles. Il ne me faut pas plus d'une descente de colline pour doubler le hongre de mon père à toute vitesse. Je me promets alors, si on sort de ce monde, d'offrir dès que je peux un véritable cheval à mon père, un animal vif et racé comme le mien, même si j'ignore si on peut trouver pareil bête dans le Naora.

Nous atteignons le fleuve que bien trop vite à mon goût et je me retrouve à freiner Harniän avant de franchir les bas-fonds en compagnie de mon père. L'eau m'éclabousse les pieds et les jambières, celles-ci me chatouillent et je n'ose pas les regarder, de peur de choir dans la selle de mon cheval. Mon père avait raison, l'eau est peut profonde et nos montures s'enfoncent rarement au-dessus du jarret, leur permettant de garder une allure plus que convenable. Le retour à la terre ferme en revanche est nettement plus complexe, la berge de l'autre coté a, en effet, été percée par de multiples rongeurs manifestement ce qui rend la terre extrêmement meuble, mais aussi friable sous les sabots. Après deux essais, nos montures parviennent sur l'herbe rugueuse de la prairie.

(((-> vers la prairie de Terain)))

_________________


Je suis aussi GM14, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Descente en plaine
MessagePosté: Ven 18 Fév 2011 11:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2608
Localisation: Quête 30 : Fan-Ming
Harniän galope dans les bas-fonds comme il le ferait sur des rochers ou de la simple herbe, dévoilant par la même toute sa puissance. Ce passage s'avère moins fastidieux qu'à l'aller, ce qui n'est pas le cas de ce qui m'attend dans la plaine. Comme je m'y attendais à moitié, les personnes autour des feux de camps ne sont pas là pour le plaisir, ni le leur, ni, surtout, le nôtre. C'est manifestement l'avant-garde de l'armée de Leona qu'Anouar avait repéré quand nous étions encore dans la forêt. Je m'en veux d'avoir mis autant de temps à retrouver la mémoire, trois jours avant la situation aurait été fort différente.

Je suis désormais à moins de cinq cent mètres des premiers feux de camps et il me faudra passer par eux pour atteindre les fluides, quoiqu'il arrive. J'en profiterais pour faucher quelques têtes au passage. Tout ce que je couperais ici c'est tout ce qui n'atteindront pas Tahelta qui est, j'en suis persuadée, leur destination finale.

"Pour Yuimen ! Pour Gilmyri ! Pour Heramë ! Pour Sarya !"

Mon cri résonne dans la plaine, accompagné par le hurlement de mon épée. Mon cheval est impassible, dirigé par Anouar vers le fluide dans la ligne la plus droite possible. Je passe à coté d'un premier orque alors que mon cri se finit. Il n'a pas le temps de finir de se lever, qu'il tombe, la tête tranchée nette par mon épée de cristal. C'est le brouhaha dans le campement. Une bonne partie dormait manifestement, et ils s'attendent certainement à une grande armée derrière moi.
La peur et l'incompréhension se lisent sur la majorité des faces d'orques que j'approche, leurs éclaireurs n'avaient pas annoncés de guerriers, ni d'attaquants en vue et pourtant la trompe de l'alerte sonne. La stupeur et l'effet de surprise jouent en ma faveur, me permettant de passer sans que la grande majorité ne réalise ce qui se passe. D'autant plus qu'une autre trompe répond à celle des orques. Son chant est nettement plus majestueux.

(Mariasin, n'est-ce pas ?)
(En effet...)
(Il faut leur dire que je suis seule !)
(La faera du capitaine les a prévenu et leur a demandé d'occuper les troupes adverses le temps que tu passes.)
(J'apprécie l'intention)

Il y a en effet une petite dizaine de kilomètres qui distancient l'estuaire du fleuve aux pavillons de transports et si les premiers se passent sous la surprise, ce n'est pas le cas des derniers. Cependant, ma puissance et la vivacité de mon cheval m'évitent la majorité des blessures et me permettent de faire un bon carnage. A l'entrée de la ville le combat fait rage, m'évitant de me heurter au gros de la troupe, la majorité se ruant vers la cité des Tarouans. Je parviens enfin aux pavillons de transports, tous aux mains des orques, des prêtres de Lune gisent au sol ou sont cloués aux murs de pierres comme des papillons dans une macabre collection.

Je détourne les yeux et me rue sur le fluide, direction le Naora.

_________________


Je suis aussi GM14, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016