L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La Guilde des bûcherons
MessagePosté: Mer 17 Mar 2010 17:23 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13758
La Guilde des bûcherons


Image


Véritable institution à Yarthiss, ce clan travaille depuis des générations sur le bois de la région. Jadis, la guilde était très fermée et ne se contentait que de la descendance, mais avec les nouveaux problèmes économiques de la cité et ses soucis conflictuels avec les probables habitants de la forêt, ils recrutent parfois de la main d'œuvre après une sélection et surtout après avoir gagné leur confiance !

Être bûcheron à Yarthiss, ce n'est pas que couper du bois, c'est aussi savoir le vendre, le protéger, le juger à sa qualité, lutter contre les braconniers du bois et surtout respecter la nature et ne prendre que ce dont on a besoin et pas plus. Le siège du clan se situe à la sortie sud-ouest de la ville et vous accueillera tout même avec le sourire, pour peu que vous soyez humain !

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Guilde des bûcherons
MessagePosté: Jeu 6 Oct 2011 20:07 
Hors ligne
 Profil

Inscription: Mer 20 Juil 2011 18:42
Messages: 28
<--- A mon entrée au village, tous les regards étaient tournés vers moi. Les mots elfe et sorcier circulèrent entre les ouvriers. Leurs yeux soulignés de cernes trahissaient le manque de sommeil. Il était temps que j'arrive.

(Bien commençons !)

"Bien commençons ! Je suis ici pour résoudre votre problème avec ces bruits. Mais, j'ai besoin de votre aide ! Chacun de vos témoignages me sera utile ! Alors, qui commence ?"

Dans la foule réunie, un silence de plomb s'abattit. Mais une voix s'éleva :

"Moi ! Je vais commencer !"

- Très bien approche ! Les autres, reprenez vos activités, je viendrais vous voir individuellement.

Tous les autres partirent, me laissant seul avec mon témoin.

"Alors, toi, qu'as-tu vu ou entendu ?"

"Vu, rien. Mais, j'ai entendu des hurlements. Comme si une bête souffrait et grognait. Pourtant, ses cris avaient une sonorité humaine. C'est étrange, tous les soirs, c'est la même chose, quand la nuit tombe, nous l'entendons et..."

Un homme surgit et d'une bourrade stoppa sa phrase.

"Pourquoi lui parles-tu ? Il n'est pas du clan !"

Je ne cherchai pas à en savoir plus et je passai à un autre interrogatoire. Le second d'une longue liste...

**********

Une après-midi entière me à peine suffit à interroger la moitié des bûcherons. Les témoignages quant à la nuisance divergeaient mais, se recoupaient presque tous en un point : ces bruits étaient des grognements et des pas qui retentissaient dans la forêt. Ceux d'une bête. Ou d'un homme...

Il me fallait savoir quelque chose :

"Pourquoi n'avez-vous pas dit tout cela quand vous vous êtes plaints ?"

"On nous l'a pas demandé !", cria une voix anonyme.

"Si l'on ne faisait que ce qui est demandé... Et je crois aussi qu'on ne veut pas de moi ici !"

"C'est pas vos affaires", dit un autre.

"Très bien, alors je peux m'en aller et vous laisser vous débrouiller."

Pour montrer que je ne plaisantais pas, j'esquissai quelques pas en arrière.

"Attendez ! C'est vrai que l'on peut être un peu rude mais, on va changé !"

"Bon... Merci à tous et reprenez votre travail !"

Cette bande de bougre commençait vraiment à me taper sur les nerfs. Et ils n'étaient pas les seuls :

( Trop de témoignages mais, pourtant, aucun témoin oculaire. Trop peu d'indices pour un si grand mystère. Mais, je refuse de laisser ma première mission devenir un échec ! )

Néanmoins, je n'avais plus beaucoup d'options en réserves. Deux pour être précis : ou je continuais à interroger les gens pendant des heures jusqu'à ce que je tombe de fatigue ou je partais pour la forêt puisque c'était là l'origine du gêne.

En réfléchissant, je me suis demandé pourquoi je n'avais pas été directement en forêt. Après tout, je suis milicien, pas détective ! Je traversai donc le camp vers la réponse à mes problèmes. --->

_________________
Image

Anémbor/Mage/Elfe


Dernière édition par Anémbor le Ven 7 Oct 2011 18:13, édité 2 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La Guilde des bûcherons
MessagePosté: Ven 19 Déc 2014 15:18 
Hors ligne
 Profil

Inscription: Mer 17 Déc 2014 14:26
Messages: 9
Localisation: Yarthiss
Alors qu'il s’apprêtait à pénétrer l'enceinte de l’entrepôt de la guilde, Mebrildür fut stoppé net.
"Hey vous ! N'entrez pas c'est infesté de serpents !"

Tandis que l'homme qui l'avait interpellé s'approchait de lui, des murmures et des regards inquiets se multipliaient tout autour du Taurion.

"Que viens-tu faire ici elfe vert ? Tu es bien loin de ta forêt !" Dit l'homme d'un ton sec et inamicale.

"Bonjour bûcheron !" dis Mebrildür, non moins méfiant que les hommes qui l'entouraient désormais."Tengu de l'auberge de l'au-delà m'a envoyé auprès de vous pour une course : il a besoin de plus de bois."

"Tengu ! Vipère avare !" répondit le coupeur de bois en crachant un glaire. "Tengu nous doit de l'argent au cas où tu ne le saurais pas. Et de toute façon même si je voulais bien te donner du bois, les serpents bloquent tout accès à nos marchandises..." Puis comme frappé par l'évidence il déclara : " Je vais te proposer un marché elfe ! Tues ces satanés bêtes et tu auras ton bois. Peut-être ton ami aubergiste verra également sa dette réduite. Après tout tu es un Taurion ! Habitant de la forêt, défenseur de la faune et de la flore et ami de tout ce qui vit ! Cela ne devrait pas poser problème..." L'ironie dans sa phrase était palpable, le rire des employés et le sourire vicieux du porte-parole ne fesait que le confirmer.

Très bien j'accepte montrez moi l'entrée. (J'aurais ta peau un jour mon ami... Mais pas aujourd'hui.)

accompagné par son commanditaire, Mebridür s'approchait de l'entrée lorsqu'il entendit du bruit dans le bâtiment. (Les fameux serpents..)

"Les employés ont dû les ramener par accident en ramenant du bois, ils devaient être cachés dans les troncs et aujourd'hui ils ont investit les lieux..."

L'elfe retenait un sourire satisfait.(la justice naturelle mon ami !) "Vous savez combien il y'en a ?"

" 3 tout au plus... Ces serpents sont très dangereux vous savez ! Bien nous y sommes ! Appelez moi quand vous aurez fini." A peine avait-il fini sa phrase qu'il était déjà loin, les serpents semblaient l'effrayer au plus haut point.

mebrildür, déterminé à en finir et de pouvoir faussé compagnie aux bûcherons entra dans le bâtiment. Il pénétra avec prudence en s'efforçant de minimiser les angles morts. Le premier serpent ne fût pas difficile à trouver : il rampait sur le sol à 10 mètres de l'entrée et ne semblait pas avoir remarqué l'elfe, noir sur un sol jauni par la sciure. Après avoir soigneusement vérifier que rien ne se cachait derrière lui, il attrapa son couteau de lancer. Lorsqu'il tuait quelque-chose, c'est comme si le monde entier retenait son souffle en attendant la conclusion de son coup. Le geste fut rapide et précis, le couteau filait droit avec comme accompagnement sonore l'air qui se fend. Le coup fut net et meurtrier. Le serpent était mort sans bruit.

Tout en vérifiant autour de lui que rien ne lui tombait dessus, Mebrildür se rapprochait de sa cible pour vérifier le décès de l'animal et récupérer son couteau.

(un de moins. A peine 30 centimètres, il était jeune.... Si tous ses compagnons sont du même gabarit ce sera facile)

Après avoir récupérer et ranger sa lame, l'elfe continua son exploration des lieux jusqu'à tomber sur un plan de la forêt proche avec des écritures dessus. (Ils veulent raser la forêt !) Se jetant sur le papier il commença l'analyse de ce dernier. Il ne savait pas lire aussi les écritures était indéchiffrables. Mais avec les dessins et symboles représentés autour des mots il comprit que les bûcherons cherchaient à éviter les zones à risque et ne comptaient prendre que très peu de bois. Les habitats naturels seraient donc ainsi préservés. (est-ce dont là la différence avec les braconniers ? Les bûcherons semblent autant inquiets que moi pour les habitants de la forêt....) Fort de ce nouveau savoir et quelque part soulagé, il continua sa quête.

Le deuxième serpent se trouvait non loin de l'emplacement du Taurion, aussi fut-il facile à trouver, mais ce dernier avait repéré l'elfe et était donc prêt à un éventuel combat. L'animal était immense, il dépassait la taille de son adversaire d'au moins une tête. Ses écailles émeraudes accentuaient son regard jaune vif. Il était imposant et ses sifflement hypnotisaient le jeune rôdeur impressionné par une telle bête. épée à la main, Mebrildür fut le premier à attaquer, mais son attaque ne fut d'aucune utilité puisqu'une fois dans l'aire d'attaque du serpent ce dernier se jeta toute croc dehors sur sa jambe gauche comme pour l'immobiliser. Quand les croc pénétrèrent la chair de l'elfe, la douleur résonnait dans tout son corps qui échappa un hurlement de douleur. A ce moment toute compassion disparut du visage de Mebrildür qui planta son épée dans l'oeil de l'animal encore accroché à sa jambe. Le serpent n'y survécu pas et tomba raide mort, mais le venin avait pénétré sa jambe et le faisait atrocement souffrir. (Vu la taille du serpent, il ne doit pas avoir besoin d'un venin très dangereux... ça devrait passer vite !)Et effectivement le temps de rentrer dans la dernière pièce le venin ne le faisait plus souffrir mais il en restait étourdit.

La dernière pièce ressemblait à un bureau mais ce dernier était emplis d'oeufs. Les cheuveux se dressèrent sur la tête de Mebrildür qui se dépêcha de tous les détruire, mais un avait éclos, L'elfe se jeta donc à la recherche du serpent échappé de son oeuf et le trouva non loin de l'entrée avalant un rongeur. (le troisième ? Il mesure déjà 25cm, la vitesse de croissance de ces animaux était effrayante) Son couteau de lancer en main, l'elfe se concentra sur sa cible et tira ! Mais il manqua le serpent de peu qui, maintenant en alerte serai plus dur à tuer. De plus, combattre auc corps à corps un serpent dans son état ne lui sembla pas une bonne idée et il voulait éviter les mélanges de venin dans son organisme. Aussi dut-il réfléchir et parvint à un plan pour rester en sécurité. Aussi il coupa les liens retenant le bois à coté du serpent, le bois tomba sur l'animal avec fracas. ce dernier fut bloqué par un tronc mais n'en était pas mort pour autant jusqu'à ce qu'un coup d'épée vienne lui perforer la gueule.

Les 3 serpents tués et son couteau récupéré, il sortit rejoindre son ami bûcheron.

" ça y'est ? bien. prends un sac de bois et vas rejoindre l'aubergiste et dis lui que j'ai un peu allégé sa note. Tu peux partir maintenant ! "

L'elfe épuisé ne se fit pas prié. Il prit le bois et partit en direction de l'auberge.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Guilde des bûcherons
MessagePosté: Ven 25 Aoû 2017 22:47 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Aoû 2017 19:30
Messages: 15
Localisation: Yarthiss
(( Précédemment ))

Chapitre 1: ((( le titre viendra plus tard ^^ )))


Epuisée, Lyyra ne s'attendait pas a ce que la marche jusqu'à Yarthiss serait aussi longue. Mais elle y était enfin, les remparts de la grande ville se dressait devant elle, dans quelques instant elle y serait. Elle approchait enfin du premier objectif qu'elle s'était fixé, ce n'était pas grand chose d'atteindre Yarthiss, mais pour elle c'était déjà un début. Avant de chercher la guilde des bûcherons, elle visiterais la ville, et marcherait enfin dans une autre contrée que celle de Tulorim. Cela fait maintenant 3 jours qu'elle a quitté la Forêt du Sud et qu'elle avait promis son aide a Galdyr.

Elle vit les rempart de la ville se dresser devant elle, grandissant toujours plus.Elle était désormais toute proche, elle pouvait voir le fleuve qui coupait la ville, passer sur le pont menant a l'intérieur de l'enceinte de la ville.Elle y rentra, et elle sentit une vague de bonheur monté en elle. Lyyra, inspecta la ville, marchant tranquillement, L'auberge semblait accueillante, plus loin la forge, qui tournais a plein régime, le bruit des marteau rythmant sa marche.

(Un jour, il faudrais que j'y aille pour avoir une arme digne de ce nome que ce simple coutelas.)

Au loin elle aperçu un grand château qui dominait la ville, mais elle ne continua pas plus loin, elle venait de trouver se qu'elle venait chercher en Yarthiss. La Guilde des bûcherons se trouvait non loin de là. C'était une grande bâtisse, ou beaucoup d'activité se déroulait en même temps, aussi bien a l'extérieur qu'en intérieure. Lyyra devait rentré dans la Guilde, et essayé de savoir ce qui se trame entre l'accord des Taurions, habitant de la Forêt du Sud et la guilde des bûcherons, sans paraître suspect non plus. Un petit défi pour elle qui n'osais pas parler a de nouvelles têtes … Mais là en l’occurrence, c'était elle la nouvelle. Elle comptait sur son charme naturelle, pour attirer l'interêt a la conversation des occupants.

Elle s'approcha de la porte et inspira un grand coups.

(Des infos sur l'accord qui semble rompu … C'est ton ce qu'on veut !)

Lyyra ouvrit la porte de la guilde et y pénétra. A première vu il n'y avait personne, sans doute tout le monde était à son occupation personnelle. Elle fit quelque pas dans la pièce principale, et dit d'une voix hésitante mais suffisament forte

-Bonjouur …

(( Suite ))

_________________


Dernière édition par Lyyra le Ven 1 Sep 2017 23:41, édité 2 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La Guilde des bûcherons
MessagePosté: Lun 28 Aoû 2017 19:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 13 Avr 2017 14:36
Messages: 63
Réponse à Lyyra


Au sein d'un bâtiment de cette envergure, il était logique que le salut de la jeune femme se perde dans le brouhaha constant qui régnait en ces lieux. Une poussière de sciure volait au gré des déplacements incessants des bûcherons et autres gaillards occupés à remplir de quelconques parchemins administratifs. L'un d'entre eux levait finalement les yeux vers Lyyra avant de jeter quelques coups d’œils dans des directions aléatoires. L'air passablement énervé, il finissait par s'approcher d'elle en enroulant le parchemin dans ses grosses mains de colosse.

"Dis donc, toi. T'as pas l'impression de gêner le passage ? Reste pas là, suis-moi."

Sa voix était grave sans pour autant être menaçante. Sous un ton suffisamment autoritaire pour ne pas subir de questions immédiates, il emmenait la jeune femme dans un coin loin des allers-retours susceptibles de renverser cette brindille au sol.

"On voit pas souvent de donzelles chez nous, p'tite freluquette. Qu'est-c'que tu veux aux bûcherons d'Yarthiss ?"

_________________
Image

Gentil Animateur, pour vous servir


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Guilde des bûcherons
MessagePosté: Ven 1 Sep 2017 23:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Aoû 2017 19:30
Messages: 15
Localisation: Yarthiss
(( Précedemment ))

Les bûcherons restaient actifs, sans s'inquiéter du salut de la jeune femme. Finalement, l'un d'eux vint l'aborder, cela semblait l'agacé plus qu'autre chose, il emmena l'aventurière hors du milieu du passage. L'air ferme, le bûcheron lui affirma que les femmes étaient rares en ces lieux, tout en lui demandant ce qu'elle voulait aux bûcherons de Yarthiss.

Il est vrai que Lyrra n'avait pas du tout réfléchit à une raison de venir voir les bûcherons de Yarthiss, elle voulait trouver la source du conflit entre cette guilde et le peuple de la forêt pour Galdyr, mais elle n'avait pas de couverture. Mais proposée son aide pourrait être une bonne solution vu l'activité qui se produit au sein du bâtiment. Cela pourrait être un bon moyen d'entendre toute sorte de rumeurs …


-Je ne veux pas grand chose. Je suis juste une aventurière … Voyez-vous je viens de Tulorim, la guilde des bûcherons faits beaucoup parlé d'elle là-bas. Je voulais voir cela de mes propres yeux !

Lyyra jeta un coup d'œil par-dessus l'épaule de son interlocuteur vers les autres bûcherons qui se démenait face a leurs différents travaux.

-Et … Peut-être auriez vous besoin d'aide pour quelque chose ? Cela serait un plaisir d'aider de braves hommes comme vous

(( Suite ))

_________________


Dernière édition par Lyyra le Ven 8 Sep 2017 11:27, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La Guilde des bûcherons
MessagePosté: Sam 2 Sep 2017 22:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 13 Avr 2017 14:36
Messages: 63
Réponse à Lyyra


Au départ l'air méfiant, le visage du gaillard s'adoucissait à mesure que la douce voix de la jolie jeune femme vantait la réputation de la Guilde auprès de Tulorim. Un large sourire se dessinait sur son visage, signe qu'il était absolument charmé par les éloges de Lyyra. Son regard se perdait vers les hauteurs du bâtiments, l'air béat, tandis que sa visiteuse se demandait quelle tâche elle pouvait accomplir pour aider les bûcherons. Redescendant doucement sur terre, le gaillard frottait son menton, cherchant visiblement quoi lui répondre.

"Ba, écoute ma p'tite, j'vais pas te d'mander d'aller nous taillader quelques arbres. J'suis même pas sûr qu'tu puisses porter une hache. D'toute manière, on peut plus poser un pied dans la forêt sans s'faire bouffer l'pied par une bestiole enragée."

Sur ces mots, le sourire qui ornait son visage disparaissait, remplacé par une moue désemparée.

"J'comprends pas... Je sais pas si tu l'sais, mais nous autres, bûch'rons, on a un accord avec la forêt. On la respecte et elle respecte la Guilde. En somme, on a juste à abattre les arbres qu'elle nous d'mande et nous, ba on peut travailler tranquille. C'est pas possib', il a du s'passer quelque chose."

Quelques secondes lui étaient nécessaire pour analyser ce qu'il venait de dire et finalement, une lueur d'intelligence venait allumer son visage d'une découverte visiblement surprenante.

"T'sais quoi ? J'vais tenter d'comprendre ce qui s'est passé ! Ça t'dirait de m'accompagner ? j'pourrais t'faire faire une p'tite visite et j'suis sûr que t'arriverais à calmer les gros bras à qui j'vais tenter d'parler. Alors ? Au fait, moi c'est Galbagar, mais tu peux m’appeler Galb."

_________________
Image

Gentil Animateur, pour vous servir


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Guilde des bûcherons
MessagePosté: Jeu 7 Sep 2017 20:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Aoû 2017 19:30
Messages: 15
Localisation: Yarthiss
(( Précedemment ))

Après avoir demandé quels services pourrais bien apporter Lyyra au sein de la Guilde des bûcherons, l'homme doutait de la capacité physique de la jeune femme a pouvoir abattre des arbres. Et que de toutes manière, ils se faisaient attaqué dés qu'il pénétrait dans la forêt. Cela rappela a Lyyra de son expérience contre les deux Ratissa dans la forêt, ce n'était donc probablement pas que un coup du hasard ; il devait sûrement se tramer quelque chose dans la forêt. Mais rapidement, l'homme commençait a s'orienter sur un sujet qui intéressait beaucoup plus la jeune femme. Il se mit a parler, succinctement de la Guilde des bûcherons, mais, a étrangement, il avoua lui aussi ne pas comprendre quels étaient le points de l’accord qui n'a pas été respecter … Manifestement, le soucis sur cet accord entre le Peuple de la forêt et la Guilde des bûcherons, ne viens d'aucun des deux camps, il y a probablement un soucis sur un intermédiaire entre les deux.
Quelques secondes s’écoulèrent que Lyrra allait s’apprêter a rompre, mais le bûcheron l'a devança, comme si il venait de découvrir quelque chose. Il demanda a la jeune femme si elle voulait bien l'accompagner, car il allait parler a des « gros bras » et que l'apparence pacifique de Lyyra pourrait être un atout pour éviter des débordements. C'était l'occasion d'avoir une piste a suivre pour au mieux essayer de régler le problèmes, ou , au pire, avoir des informations sur ce qu'il se passe et retourner en parler avec Galdyr. Par la même occasion, le bûcheron se présenta, il se nommait Galbagar , mais il affirma a Lyyra de l'appeler Galb'


( Un diminutif ? Il me pense déjà proche de lui donc … Cette affaire ne sera probablement pas aussi compliqué qu'elle en a l'air)

-Cela pourrait être intéressant oui, Galb'. Je veux bien t'accompagner, il n'y a pas de soucis

Rajouta la jeune femme en affichant un grand sourire a son nouvel ami.

-Du coup … Je te suis, ou allons nous en premier ?

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Guilde des bûcherons
MessagePosté: Jeu 14 Sep 2017 14:47 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 13 Avr 2017 14:36
Messages: 63
Réponse à Lyyra


Satisfait, le visage de Galb' s'étirait d'un sourire à l'accord de Lyyra.

"Ha, en voilà une bonne chose ! Suis-moi, je passe devant !"

Sur ces mots, le bûcheron emmenait la nouvelle venue auprès des points intéressants de la Guilde. Au milieu de l'agitation qui y régnait, Galb' se faufilait jusqu'à une salle emplie de rangements de troncs taillés en tout genre et d'une atmosphère envahie par la sciure de bois. Une lumière lamellée par plusieurs rangées de volets filtrait un soleil qui donnait à l'endroit une ambiance presque nostalgique, loin du brouhaha de la salle principale. Un calme presque trop intense qui semblait mener cet endroit dans une dimension qui n'était pas la même. Galb' laissait le temps à la jeune femme de découvrir l'endroit à son rythme avant de la mener autre part. Menant Lyyra jusqu'à une porte menant vers l'extérieur, elle pouvait y découvrir une structure mécanique surplombée de chaînes en métal. Au centre, l'espace était suffisant pour y glisser un tronc jusqu'à une large lame circulaire s'actionnant au moyen des chaînes alentours.

"Ca, t'vois, c'est not' meilleur bûch'ron ! On y prend soin comme nos gamins !"

Un peu benêt, le bon sens de Gald' était tout de même attendrissant et il était indéniable que le bougre était très fier de travailler ici. Alors qu'il s'apprêtait à remmener Lyyra à l'intérieur, deux silhouettes masculines les interpellèrent près de la machine. Les arrivants portaient tous deux l'uniforme typique de la Guilde et ensemble, ils s'approchèrent du petit couple.

Image Image


Le premier portait des habits légèrement miteux, salis par le travail. Son visage fin était coiffé d'une longue chevelure et d'une barbe semi-longue plus noir que brune. Le second, plus propre sur lui, était plus gras et arborait une crinière rousse de feu.

"Et ben, et ben, Gald', qu'est-ce que tu nous trimbales, là ? T'emmènes les donzelles visiter la Guilde ? T'sais que l'intendant va pas être content en l'apprenant ?"

Son confrère s'esclaffait et leurs yeux accusateurs pesaient sur Galb' qui n'osait dire mot, tête baissée. En revanche, le sourire vicieux du bûcheron miteux était des plus terrifiants.

"Et qu'est-ce que tu viens faire par ici, toi ? Ça t'excite de voir de vrais gars bosser dur ? T'veux p'tet qu'on s'amuse quelque part, toi et moi ?"

----------------

Mr. Ouaf

_________________
Image

Gentil Animateur, pour vous servir


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016