L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 172 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 8, 9, 10, 11, 12
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La forêt du sud
MessagePosté: Dim 13 Aoû 2017 12:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Aoû 2017 19:30
Messages: 16
Localisation: Yarthiss
(( Précédemment ))

Du moins, c'est ce que croyait Lyyra, elle fût stoppé dans son élan par une voix résonant dans les airs, lui demandant tout bonnement d’arrêté. Lyyra se stoppa et chercha d'où provenait ce son, rapidement, un vieillard sorti de derrière un arbre, se trouvant un peu plus profondément dans la forêt. Il ne semblait pas hostile, mais méfiant tout de même, il tenait dans sa mains droite des maillons de fer qui retenait son compagnon. Un sanglier imposant au défenses pointues qui ne quitta pas Lyyra des yeux.

La jeune femme rangea sa dague, pour éviter de paraître menaçante ou agressive. Cependant l'homme ne lui laissa pas le temps de répondre et demanda ce que faisait Lyyra hors de son arrogante et abominable cité. Il ajouta qu'ils ne supportait pas que l'on abîme le bois de la foret, le sanglier semblait d'accord avec son maître étant donné son agitement soudain, il devait ressentir ses émotions.
Malgrés tout intimidé, la jeune femme répondit du mieux qu'elle pu



-B-Bon.. Bonjour Monsieur. Je suis d'accord avec vous que la cité de Tulorim est … ennuyante ? Mais je ne vois pas en quoi est-elle abominable.

La jeune femme sourie au vieil homme

-Je suis désolée, je ne savait pas que cette forêt appartenait a quelqu'un … Je suis parti de chez moi en quête d'aventure, et cet endroit me semblait être une bon départ. Je comptais me rendre dans la ville de Yarthiss … Mais … L'appel de visité cette foret était bien trop forte.

Le sanglier n'avait pas lâché des yeux Lyyra une seule seconde, elle regarda d'un coup d'oeil rapide l'équipement de l'homme qui lui faisais face, equipé d'un baton de marche, et d'un grand sac, il semblait passé beaucoup de temps dans cet foret, voir même y vivre, alors que l'on dit que personne n'ose s'aventurer dans cette zone.

(Si il est le maître des lieux, je devrais lui expliquer pourquoi j'ai abîmé ses arbres …)

-Et... Du coup, je suivais le sentier, qui n'est plus dans cette partie de la fôret. Je n'ai pas l'envie de rester perdue dans cette foret alors j'ai marqué mon chemin, pour y retrouver la sortie et ainsi pouvoir retourné a Yarthiss … Comme je vous l'est dit.

Lyyra marqua un petit temps de pause

- Etes-vous un genre de gardien de ces lieux ?

(( Suite ))

_________________


Dernière édition par Lyyra le Dim 13 Aoû 2017 21:20, édité 3 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La forêt du sud
MessagePosté: Dim 13 Aoû 2017 15:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 13 Avr 2017 14:36
Messages: 68
Réponse à Lyyra


Dans un premier temps, le vieillard écouta les mots de la jeune femme sans réagir le moins du monde. Il mâchouilla dans le vide, faisant rouler sa langue dans sa bouche, le tout accompagné d'un bruit peu ragoutant. Finalement, c'est lorsqu'elle mentionna son envie de s'aventurer dans la forêt qu'il tira à nouveau sur sa laisse de fer, cette fois-ci pour calmer son compagnon animal.

"Calme, Borus."

Le sanglier renifla bruyamment, puis s'abstint finalement pour reculer derrière son maître en s'intéressant aux environs. Détendant le mou de la laisse, le vieillard se permit quelques pas en direction de Lyyra qui continuait de s'adresser à lui, non sans garder un œil sur la lame endormie entre ses doigts.

"Votre gêne semble honnête, peut-être dites-vous vrai. Je ne suis ni gardien, ni propriétaire de cette forêt. Elle appartient à Yuimen, comme toutes celles qui jonchent ce monde. Je ne suis qu'un simple vieillard qui veille sur ces arbres et me dresse comme tel devant tout ceux qui osent leur faire du mal."

Un court moment se passa durant lequel les yeux de l'ermite dévisagèrent la jeune femme sans aucune arrière pensée. Il se dégageait de cet homme une aura de calme et de ferveur qu'on assimilerait facilement aux Grands Prêtres des Temples et ce malgré son accoutrement peu élogieux.

"Vous avez du entendre auprès des vôtres les histoires sur cette forêt. Certaines sont vraies, d'autres encore inexpliquées. Laissez-moi vous montrer ce qu'elle est réellement. Seule, vous n'y survivrez pas."

_________________
Image

Gentil Animateur, pour vous servir


Haut
 

 Sujet du message: Re: La forêt du sud
MessagePosté: Dim 13 Aoû 2017 21:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Aoû 2017 19:30
Messages: 16
Localisation: Yarthiss
(( Précedemment ))

Pendant que Lyyra s’expliqua avec le vieillard, celui ci calma son animal, qui de toute évidence se prénommait Borus. La bestiole se mit en retraite derrière son maître, qui s'était approcher de quelque pas de Lyyra. Cela ne la rassurait pas et elle commençait a paniquer.

(Mon dieu … Faîtes que les problèmes ne surviennent pas dés le début …)

Cependant le vieil homme, affirma qu'il croyait plus ou moins Lyyra, il semblait plus apaisé ce qui détendit la jeune femme. L'ermite expliqua qu'il viellait sur les arbres du monde que Yuimen avait offert.

-Oui … je comprends alors … Désolée

L'homme regardait Lyyra avec calme, c'était sûr il n'avait rien de méchant. Ni même d'intentions nuisibles envers la jeune femme. Il rappela a la jeune femme que beaucoup d'histoire sur cette forêt se raconte en Tulorim, apparemment certaines serait vraies, d'autre ne serait que des légendes.

(Je n'ai jamais pris ces histoires au sérieux … Je m'en rappel a peine)

Finalement, l'homme se portait volontaire pour lui montré ce qu'était réellement cette forêt, il affirma que si Lyyra s'y aventurais seule, elle n'y survivrais pas. Cette mise en garde interloqua la jeune femme, si un homme qui a l'air de manifestement bien connaître les lieux lui annonce que seule, pour une étrangère, cette forêt est dangereuse, c'est que c'est probablement le cas. Peut-être qu'il ne faut pas faire confiance ni écouté certaine personne sur Imiftill, mais Lyyra avait la sensation que cet homme n'était pas de nature mauvaise.

(Je ferais mieux de l'écouter)

-Seule ? Quels genre de danger parcourent cette forêt ? Je suis prête a découvrir, j'ai besoin de savoir si ce que l'on raconte sur cet endroit est si terrible. Je ne pense pas … Mais je … Sais me défendre  !

Lyyra n'en disa pas plus sur ces capacités. Elle avait peut-être confiance en cet homme, mais lui réveler ces croyances et le pouvoir qu'elle avait apprise toute seule était encore trop tôt. Selon la situation, peut-être en aura a t-elle besoin et dans ce cas là, l'ermite serait au courant. Ou au pire, elle lui révélerais plus tard, lorsque leurs liens se seront développés d'avantage.

-En tout cas … Merci d'avoir calmé Borus

(( Suite ))

_________________


Dernière édition par Lyyra le Mer 16 Aoû 2017 00:07, édité 3 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La forêt du sud
MessagePosté: Mar 15 Aoû 2017 00:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 13 Avr 2017 14:36
Messages: 68
Le vieillard laissa Lyyra se manifester sur ses motivations et son désir d'explorer cette forêt et d'accomplir une tâche au-delà de l'imagination même. Cependant, il ne put retenir un sourire, largement voilé par l'abondante pilosité faciale qui lui dévorait le visage.

"Vous semblez décidée, jeune fille. Qu'il en soit ainsi. Je m'appelle Galdyr et voici Borus, mon meilleur ami. Restez près de nous et il ne vous arriveras rien, en principe. En soi, tout dépend de la façon qu'aura la forêt de vous accueillir."

Son regard se posa sur le poignard à la lame parfaite, certainement vierge de sang et de mort, avant de percer celui de l'aventurière, encore indécise à l'idée de parler de ses capacités surnaturelles.

"Gardez ce couteau près de vous. Il saura bien mieux défendre vos secrets que vous ne le faites vous-même. Et maintenant, suivez-moi."

Sur ces mots, Galdyr tourna les talons et s'enfonça dans les fourrées, laissant le temps à sa suivante de le rejoindre. Ensemble, ils marchèrent loin de la lumière de l'orée, s'enfonçant peu à peu dans les ténèbres inquiétantes qui régnaient en ces lieux. Le décor de flore verdoyante et de faune pleine de vie décrépit peu à peu, laissant derrière eux un sol vicié à mesure de leurs pas.

Image


Les bottes collèrent à l'étrange boue qui se forma au sol, mélange d'une vieille eau de pluie et d'une terre nauséabonde. Le rythme ralentit, mais Galdyr n'en fut pas inquiété pour le moins du monde. Il se contenta de rapides coups d'oeils pour s'assurer de la présence de Lyyra à ses cotés et d'un bref avertissement.

"Ne vous arrêtez pas."

Contre l'ennui et la fatigue, ils ne purent qu'avancer et espérer sortir rapidement de cette zone marécageuse. C'est après une bonne heure de marche silencieuse qui sembla s'éterniser que le vieillard s'arrêta brusquement, pointant son doigt crasseux en direction d'une lumière chatoyante dans ce désert d'arbres morts.

Image


"Nous y sommes. Voici le dernier rempart à la corruption qui ronge cette forêt. Notre dernière défense contre ce fléau qu'est l'humanité. Les Taurions l’appellent "Yggdrassyr", mais j'aime à l’appeler le "Bourgeon de Vie"."

_________________
Image

Gentil Animateur, pour vous servir


Haut
 

 Sujet du message: Re: La forêt du sud
MessagePosté: Mer 16 Aoû 2017 00:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Aoû 2017 19:30
Messages: 16
Localisation: Yarthiss
(( Précedemment ))

L'homme adressa un sourire à Lyyra, et il lui expliqua qu'il se nommait Galdyr et que Borus, le sanglier était son meilleur ami. Mais il lui informa que si la jeune femme restait prés du duo, il ne lui arriverait, en principe, rien, tout dépendait de comment la forêt allait l'accueillir elle.

(Cette forêt aurait-elle une sorte de conscience?)

Galdyr conseilla fortement a Lyyra de garder son couteau a porter de main, car il serait mieux protéger les propres secrets de sa propriétaire qu'elle même. Lyyra était surprise de cette information, cela voudrait dire que Galdyr, avait remarqué qu'elle essayait de cacher quelque chose ou, pire encore, qu'il savait entre autre lire dans les pensées.
Galdyr fit demi-tour tout en demandant a l'aventurière de le suivre et le trio commença a s'enfoncer dans la forêt, au travers des arbres et des branchages en tout genres. La lumière du jour avait du mal a s'infiltrer au cœur de la forêt, cela en devenait légèrement inquiétant, mais la jeune femme savait ce qu'elle voulait. Il était hors de question de reculer, si jamais elle prenait peur face au changement d'ambiance, que se passerait-il le jour ou elle rencontrerait un véritable danger ? Au fil de la traversée, la vie se faisait de plus en plus rare, même au sein des végétaux qui étaient bien moins verdoyants. Comme quoi, personne n'osait réellement s'aventurer dans les profondeurs de cette forêt.

Le trio s'aventura dans ce qui semblait être un marécage, qui freinait le rythme de marche, Galdyr conseilla de ne pas s'arrêter, il ne semblait pas inquiet. Il n'était pas très bavard, peut-être n'avait il pas l'habitude de parler. Lyyra ne disait rien, si cette forêt devait l'accueillir comme l'a annoncé Galdyr, autant imité le comportement de son guide. Le temps se faisait long, sans aucune parole, la marche ralentit par le sol, qui semblait être une éternité, Galdyr s’arrêta. Le trio était arrivé.
Galdyr pointa son doigt vers une lumière vive, qu'il définit lui même comme dernier rempart contre la corruption de cette forêt . Il nommait cet endroit « Bourgeon de vie »


-Comment ça dernière défense ? Et qui sont réellement ces Taurions ? J'en ai déjà lu a leurs sujet, mais n'étant que des légendes, je me demandais si ce qu'on disait sur eux était réel.


Cependant les questions de la jeune femme resteront pour le moment sans réponses,des bruits de feuilles se faisait entendre, du mouvement était visible au loin, ce qui se trouvait derrières les branchages n'était pas de simples rongeurs. C'était beaucoup plus gros. Borus, le sanglier de Galdyr, fixait les feuillages, il ne semblait pas réellement inquiet, mais plutôt d'humeur méfiante, prêt a défendre son maître quoi qu'il arrive comme a son habitude.
Lyyra resta immobile et silencieuse, pour ne pas excité ce qui se cachait la dessous. Mais c'était peine perdue, un genre de gros rat, possédant une mâchoire menaçante sorti de sous les feuillages. Rapidement suivi par un autre. Le trio faisait donc face a un groupe de deux Ratissa. Lyyra posa une main sur sa dague et jeta un coup d'oeil derrière elle et demanda.


-Il faut se défendre, où je suis censé les laissé Galdyr ?
-Non pas vraiment … Et si j’étais toi je prendrais l'avantage du premier coup, sinon ils vont te bondir dessus en même temps
-Alors laisse moi faire ...

***


Lyyra retira la dague de son fourreau lentement, elle évita tout geste brusque pour le moment afin de ne pas excité les Ratissa. Les deux aniamaux commençait déjà a se mettre en position d'attaque prêt a bondir sur la jeune femme

Elle hésita a bondir sur celui de droite,mais au moment ou elle commença a prendre appui sur sa jambe droite pour tenté une percée, les Ratissa ont du percevoir les intentions de la jeune aventurière en herbe, et se précipitent sur elle a une vitesse impressionnante. Sans comprendre ce qu'il se passait tant les bêtes étaient vives, L'un des Ratissa lui sauta au niveau de la poitrine qui fit tomber la jeune femme au sol temps la charge était puissante, et fit par la même occasion voler la dague qui allait se planter quelques mètres en arrière. La jeune femme était au sol, avec un des Ratissa sur elle, elle se couvrait la tête avec ses bras que la créature lacéra férocement de ses griffes. Elle ne savait pas comment faire pour enlever l'emprise de son adversaire

-Mais choppes les par le cou bon sang !

Le conseil de Galdyr rappela a la jeune femme qu'elle n'était pas seule, et que son guide était peut-être en danger car elle ne voyait pas ou se trouvait le deuxième Ratissa. Peut-être qu'ils les avait déjà attaqué.

-Ouais, bah facile a dire ça !

Lyyra tenta d'écouter son guide, elle attendit un temps de pause contre son adversaire qui continuait de lui lacérer les bras. Elle cru voir un moment d'inattention sur les attaque de son adversaire et tenta d'attraper les Ratissa par le cou, juste sous la mâchoire, pour éviter toutes défenses de la bête et reprendre le dessus. Mais la femme ne fût pas assez vive, et la créatures lui mordit le poignet a sang. Lyyra hurla de douleur et mit un coup de poing sur le museau de la bête qui vacilla en arrière.

(Ma dague!)

Elle se retourna et vit sa dague planté net dans le sol, elle se précipita pour aller la chercher, elle jeta un coup d'oeil vers Galdyr , Borus avait une patte sur le second Ratissa qu'il maintenait fermement contre le sol l’empêchant de bouger.

-Mais protèges tes arrières !
-Hein qu..

La jeune femme n'eut pas le temps de terminer sa phrase que le Ratissa qu'elle combat depuis tout a l'heure lui avait rebondit dessus, cette fois-ci elle arriva a se maintenir debout, mais la bête était désormais accroché dans son dos, la mâchoire grande ouverte prêts a mordre dans l'épaule de Lyyra, mais elle eu le réflexe de mettre sa dague, et, le Ratissa planta son palais en plein sur la lame. Il tomba sur le sol, il fit une sorte de roulade pour retourné sur ses pattes en poussa un cri de colère.
L'instinct de l’animal reprit le dessus et il passa de nouveau a l'attaque. Il était beaucoup moins vif a cause de la blessure qu'il avait a l'intérieur de la bouche, il essaya de rebondir sur Lyrra qui l'esquiva juste en se baissant. L'annimal tomba sur le sol ventre contre terre, Lyyra se précipita pour le bloquer contre son genou et lui enfoncer sa dague dans le flan. Un dernier sursaut nerveux parcoura le corps de l’animal, qui était maintenant mort.


(Ouf … C'est fini …)

Lyyra se releva, et vit que Borus, maintenait toujours le second Ratissa contre le sol, il tentait encore de se débattre.

-Si tu demandes, non il n'est pas mort … Comme je t'ai dit, pour maitriser ces créatures, il faut les attrapper au niveau du coup. Fermement. Ainsi il ne peuvent pas te mordre ni même bouger. Il est simple de les éliminer.

Lyyra regarda son guide de manière intérogatrice.

-Vous voulez dire, que vous savez tuer ces trucs, et que vous m'avez laisser seule ?!
-Il faut bien que tu apprennes. Maintenant tu sais comment marche ces Ratissa. Je te l'ai dit, seule tu ne survivras pas. Borus t'a gentiment gardé celui-ci pour que tu le maitrise par le coup, et que tu te rende compte de la simplicité que c'est par la suite.
-Vous n'êtes pas serieux ?

Galdyr baissa la tête vers le Ratissa que tenait Borus, et regardait Lyyra avec impatience et dit ton ferme.

-Lâche, Borus.

Le sanglier leva la patte pour libérer l’animal qui pris peur de Borus, et tenta de s'enfuir. Lyyra se trouvait sur le chemin de la bête qui tenterait de passer par tout les moyens.

(Mais il va m'attaquer celui-là aussi)

Le Ratissa tenta un saut que la jeune femme intercepta avec sa main, mais sa prise n'était pas assez ferme et le Ratissa s'en libéra sans aucun soucis et prit la fuite au travers de la forêt.

-J'aurais essayé …

(( Suite ))

_________________


Dernière édition par Lyyra le Mar 22 Aoû 2017 23:45, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La forêt du sud
MessagePosté: Sam 19 Aoû 2017 19:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 13 Avr 2017 14:36
Messages: 68
Réponse à Lyyra


Galdyr regardait le ratissa s'enfuir et disparaître dans les fourrées jusqu'à ne plus percevoir que le bruit de la forêt. Borus, soufflant bruyamment par le museau, finissait lui aussi par se désintéresser du conflit avant de regagner sa place aux côtés de son maître. Laissant à Lyyra le temps de reprendre correctement son souffle, le vieillard l'invitait à s'approcher avec lui du Bourgeon de Vie, scintillant d'une lumière surnaturelle et apaisante. Son doigt pointait le tronc découpé en-dessous de la pousse.

"Cet arbre a été abattu par des hommes de la Guilde des bûcherons, une compagnie ouvrière qui siège entre les murs de Yarthiss. Autrefois, la forêt et la Guilde entretenaient une relation basée sur le respect et l'entraide. Nous laissions les bûcherons abattre les arbres soigneusement sélectionnés, comme les trop anciens ou hors des limites de la forêt. De notre côté, nous assurions leur protection durant leur travail. Et pourtant..."

Le regard de Galdyr devenait progressivement plus terne sans pour autant être brumé de larmes.

"Depuis le début du mois, la Guilde a rompu l'accord et s'est permise d'abattre des arbres encore jeunes et robustes. Il n'a pas fallu longtemps pour que notre Tronc-Sacré devienne leur cible et tombe sous leurs coups de haches incessants. Depuis, les habitants de la forêt sont pleins de haine et de rancœur à l'égard des Hommes. C'est pour cela que je vous déconseille de vous éloigner de moi."

Borus se glissait près des jambes de son maître et tentait discrètement de renifler celles de la jeune femme, l'air méfiant. Sans s'y intéresser, Galdyr continuait son histoire.

"La forêt tente de se remettre, mais il va falloir du temps. Nous ne pouvons risquer une nouvelle transgression de la Guilde, mais je ne désire pas voir couler le sang. Et pourtant, je sens qu'un conflit est tout proche. Je ne comprends même pas pourquoi les bûcherons ont rompus notre accord, ils ne se sont même pas manifestés. Je ne peux pas me rendre en ville, ils refuseraient de s'adresser à l'un des habitants de la forêt."

Finalement, Galdyr posait son regard sur Lyyra, jaugeant silencieusement la carrure de la jeune femme. Son visage s'égayait d'un sourire alors qu'il posait sa main sur son épaule.

"Peut-être pouvez-vous nous aider ? Vous n'appartenez à aucun des deux camps, vous pourriez aller leur parler ? Vous nous aideriez grandement à comprendre la situation et certainement à y mettre un terme !"

_________________
Image

Gentil Animateur, pour vous servir


Haut
 

 Sujet du message: Re: La forêt du sud
MessagePosté: Mar 22 Aoû 2017 23:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Aoû 2017 19:30
Messages: 16
Localisation: Yarthiss
(( Précedemment ))

Après avoir enfin récupérer son souffle, Galdyr invita Lyyra a s'approcher du Bourgeon de Vie, elle sentait qu'elle allait enfin obtenir les réponses qu'elle attendait. En observant de plus prés, ce qu'il restais du tronc d'arbre, on pouvait apercevoir que les bords était irrégulier et que la surface n'était pas aussi plate qu'elle en avait l'air. De toute évidence, il y avait un arbre ici, qui semble avoir été coupé de manière brute et répété. Comme avec une hache. Les soupçons de la jeune aventurière fût vite confirmé par les dires de Galdyr. Il raconta l'histoire de la guilde des bûcherons a la jeune femme, de la trahison entre cette guilde et le peuple de la forêt. Depuis, les Taurions et autre habitant de cette forêt ont une haine démesurée contre les hommes. Lyyra comprit donc que loin de son guide, elle se ferait vite repéré.
La jeune femme s'amusa a voir que Borus essayait de lui renifler les jambes en essayant d'être discret. Il avait finalement un coté attachant ce sanglier, malgré son air brut de premier abords.
Galdyr exprime a Lyyra son envie de voir ce conflit terminer, mais pacifiquement, le sang ne devrait pas couler, le siège de cette Guilde ce trouvait au sein de Yarthiss même, là ou doit se rendre l'aventurière, mais malheureusement un homme de la forêt ne pouvait pas se rendre en ville. A ce moment là, Lyyra allait proposer de porter son aide au vieil homme … Mais il fût plus vif qu'elle.


-"Peut-être pouvez-vous nous aider ? Vous n'appartenez à aucun des deux camps, vous pourriez aller leur parler ? Vous nous aideriez grandement à comprendre la situation et certainement à y mettre un terme !"

-C'est exactement ce que j'allais vous proposé Galdyr ! Vu que je veux me rendre sur Yarthiss, autant avoir quelque chose de concret a y faire. Je pense pouvoir me débrouiller … Je ne paraît pas néfaste, les gens aiment bien venir me parler. Je pourrais arriver a en tirer quelque chose.

La jeune femme adressa un large sourire a Galdyr..

-Donnez moi juste un peu de temps, pour que je me rende en ville et que je puisse me familiariser avec l'endroit. Je n'ai jamais vu cette ville … Il me faudrait du temps pour trouver et de revenir. Vous venez de me dire que le peuple de la forêt n'étais pas le bienvenu dans Yarthiss, alors rester a veiller sur cet endroit. Je saurais me débrouillée.

Aprés ces quelques parole Lyyra commença a partir pour Yarthiss … Mais fût vite interpeller par Galdyr.

- "Dis-moi … Tu sais ou tu va là par contre ? … Nous sommes encore dans la forêt j'te rappelle"

Lyrra s'arretta, et fini par ce rendre compte qu'il avait raison. Elle ne savait pas du tout dans quelle direction elle allait, et puis si elle serai tombé sur un des peuple de la forêt elle aurait été probablement bien embêtée.

-C'est vrai … Peut-être pourrait-tu me raccompagner a la sortie donc ?

Galdyr acquiesa avec un petit sourrire commença a emmener la jeune femme là ou ils s'étaient rencontré.

*** Fin de séquence ***


(( Suite ))

_________________


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 172 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 8, 9, 10, 11, 12


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016