L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Les profondeurs
MessagePosté: Dim 24 Juin 2018 09:10 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13874
Les profondeurs


Toute lumière disparaît et tu heurte violemment le sol. Tu es dans les ténèbres les plus absolues. Un peu sonné, tu te lèves dans une ambiance pesante, renfermée... Il plane une atmosphère lourde, chaude, un peu humide et âcre. Lorsque tu parviens enfin à te lever, les membres lourds, comme t'éveillant d'une nuit difficile, tu parviens à peine à te mettre debout. Sous tes pieds, le sol est de pierre et irrégulier. Tes mains rencontrent bientôt des murs humides. Ce n'est pas de la maçonnerie, mais de la pierre humide, toute d'un bloc... une grotte !

Au loin, les échos de cliquetis étranges retentissent, comme un grouillement lointain... ou proche mais discret ? L'espace dans lequel tu te trouve est assez confiné, et chaque tentative pour marcher debout te convainc un peu plus que tu risque la chute à chaque pas sur ce sol aux formes imprévisibles.

Puis, une infime luminosité, le cliquetis devient plus fort. Il se rapproche !

La lumière est trop faible pour distinguer plus que de vagues mouvements...

... tu es saisie par quelque chose de dur ! Comme une pince énorme ! Autour de toi, tout n'est que grouillement ! Quelque chose t'entraîne dans les profondeurs à une vitesse folle ! Ta tête percute à plusieurs reprises le plafond et tu es bientôt trop secoué et étourdi pour arriver à suivre ce qui se passe...

... tu reprends tes esprits dans une salle faiblement éclairée par quelques gros champignons luminescents. Tes yeux commencent à s'habituer à l'obscurité. Aucune trace de ce qui t'a amener ici. Un petit rire se fait entendre non loin de toi. Enfin, tu reconnais quelque chose de familier, et dans ce contexte, même si cette voix n'est pas spécialement rassurante, cela fait un bien fou :

"Ah ! Tu m'as donc rejoins... Bienvenu dans un autre type d'enfer."

Darion est adossé au mur, un peu plus loin. Il a l'air un peu amoché, lui aussi, mais tu devines son sourire. Alors que tes yeux voient de mieux en mieux, tu réalises que tu es dans une sorte de cuvette creuse. Des squelettes de créatures impossible à identifié reposent ici et là, et la seule issue pour s'échapper est une ouverture située à plus de cinq mètres au-dessus de vous, dans un mur irrégulier mais trop lisse pour être grimpé.

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les profondeurs
MessagePosté: Dim 1 Juil 2018 00:32 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6634
Localisation: :DDD
Heartless tomba sur un sol inconnu, dans un endroit sans lumière. Au toucher de murs humides et irréguliers, et à en juger de la lourdeur de l'air en cet endroit, il devait être dans une sorte de grotte. Son crâne se cogna sur un plafond bien bas. Puis il entendit un bruit étrange et irrégulier, comme des centaines de petites pattes qui s'agitaient. Il ne put juger de la distance, et une certaine inquiétude s'empara de lui.

Le pirate se mit à avancer à tâtons, craignant à tout moment que le sol traître ne se dérobe sous lui. Puis il crut percevoir un bref éclat lumineux alors que le bruit sinistre semblait se rapprocher, de plus en plus vite. Soudain, alors qu'il commençait à peine à pouvoir distinguer la forme de ce qui s'approchait, il fut saisi par la chose, et entraîné dans les profondeurs de la caverne ! Il avait senti des pinces s'emparer de lui, et les parois de la grotte rafler son corps, frapper son visage. Chaque petit choc à la tête rendait la douleur de moins en moins perceptible, jusqu'à ce que, groggy, Heartless fut lâché dans un autre endroit. Là, les murs étaient lisses, excepté autour d'une ouverture située à environ cinq mètres de haut. Sur le sol, des os appartenant à diverses créatures, et il se doutait qu'il y avait dans le tas quelques humains.

Ses yeux s'étaient habitués à la pénombre, mais il ne remarqua la présence de Darion qu'après l'avoir entendu ricaner. Il se tenait adossé au mur, et il avait visiblement lui aussi fait une rencontre déplaisante qui lui avait occasionné une certaine douleur.

- Ah ! Tu m'as donc rejoint... Bienvenue dans un autre type d'enfer.

Un autre enfer, génial. Heartless commençait à se lasser d'être promené de galère en galère. Mais il sentait qu'il s'agissait bien de Yuimen et non d'un piège de l'esprit. Tout de même, il manifesta son agacement avec une pique envers Darion :

- Heh, on dirait plutôt ton sens de l'humour. Mais j'imagine qu'on est juste dans le garde-manger d'une sale bestiole.

Il épiait chaque recoin de l'endroit, espérant trouver une sortie plus simple d'accès, ou juste repérer la bête avant qu'elle ne décide d'avoir un petit creux.

- On est sur le territoire des bannis ?

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les profondeurs
MessagePosté: Dim 1 Juil 2018 08:54 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13874
Il rit :

"Ne les compare pas à mon sens de l'humour, ils auraient toutes les raisons de se vexer ! Mais, en effet, nous sommes dans leur garde-manger."

Plus sérieux, il continue :

"En effet, nous sommes probablement à un bon kilomètre sous terre, dans les galeries des kasuris, le peuple de l'ombre... J'avoue savoir assez peu de choses d'eux. Ils étaient là, quand les dieux-oiseaux sont venus pour la première fois, il y a 33 000 ans. De tous les peuples, ils étaient le seul assez puissant pour résister, mais nos propres dieux se sont retourné contre eux. Je ne saurais t'en dire beaucoup plus, si ce n'est qu'ils remontent vers la surface à chaque fois que le feu dans le ciel reparaît. Sans pouvoir y faire grand-chose, hélas."

Il laisse échapper une exclamation amusée :

"Quelle ironie ! Ils sont pourtant de notre monde, mais ils nous sont aussi étrangers que les dieux-oiseaux ! Je savais que je n'arriverais à rien sans eux, mais je n'avais aucun moyen de les guider pour qu'ils aient enfin leur vengeance... Jusqu'à ce que Yuimen me donne enfin la clé !"

Son triomphe est évident tandis qu'il parle, comme perdu dans ses pensées :

"Il était né bien trop tôt, et mort avant que je ne puisse lui arracher ses secrets... mais il a su se débrouiller. Lui et sa clique ont l'avantage d'être terriblement prévisibles, je les ai donc intégré à mon plan."

Il se reprend et t'assure, tout sourire :

"Ne t'inquiète pas, tout est calculé ! Notre allier est en retard de quelques heures, mais il arrivera bientôt et il va nous sortir de là ! Il n'a pas le choix, de toute façon..."

((( Heartless : +0.5(post) +0.5(question) )))

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les profondeurs
MessagePosté: Dim 8 Juil 2018 21:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6634
Localisation: :DDD
- Hahaha. Ne les compare pas à mon sens de l'humour, ils auraient toutes les raisons de se vexer ! Mais, en effet, nous sommes dans leur garde-manger.

Darion expliqua qu'ils se trouvaient dans la galerie des kasuris, un peuple banni depuis des millénaires, à l'arrivée des "dieux-oiseaux" qui seraient à l'origine des aurores. Leur exil aurait été dû à la trahison des dieux de Yuimen. Ils revenaient à la surface à chaque fois que les aurores se manifestaient pour disparaître aussitôt. Leur existence était si mystérieuse que Darion, qui avait foulé le sol de ce monde depuis des siècles et des siècles, n'en connaissait que très peu à leur sujet. Mais il disait que "Yuimen" lui avait donné la clé de la vengeance du peuple de l'ombre. Il marmonna presque à lui-même :

- Il était né bien trop tôt, et mort avant que je ne puisse lui arracher ses secrets... mais il a su se débrouiller. Lui et sa clique ont l'avantage d'être terriblement prévisibles, je les ai donc intégrés à mon plan.

Il adressa un sourire à Heartless. Ce dernier ne faisait pas vraiment confiance au visage de cet homme, et il se dit que cet air amical n'existait que pour le rassurer.

- Ne t'inquiète pas, tout est calculé ! Notre allié est en retard de quelques heures, mais il arrivera bientôt et il va nous sortir de là ! Il n'a pas le choix, de toute façon...

Heartless, qui s'était assoupi lui aussi contre un mur, poussa un geignement agacé.

- Calculé hein ? T'es peut-être aussi sage que tu es ancien, mais selon mon expérience, tout ne se passe pas toujours comme on le voudrait. Si le machin qui nous a rangé ici décide de revenir avant, je donne pas cher de nos os.

Il se demandait si Darion était vraiment si peu informé sur les mystérieux kasuris, ou si il se passait de lui communiquer certains détails. Alors qu'il continuait d'observer anxieusement les alentours, Heartless demanda :

- Qui c'est, au juste, notre allié ?

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les profondeurs
MessagePosté: Lun 9 Juil 2018 20:32 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13874
Darion te répond par par un de ses regards dérangeants, mélange de joie, d'espoir et de tristesse :

"Je ne m'inquiète pas. Cette fois, je n'échouerais pas... Ah ! Et tu vas bientôt avoir la réponse à ta question !"

Un nouveau bruissement de pattes se fait entendre et tu n'as que le temps de lever les yeux pour voir descendre des formes vives aux trop nombreuses pattes. Dans la faible luminosité, il te semble reconnaître comme des fourmis rougeâtres et noires, mais à l'aspect particulièrement terrifiant.

Image


Avant d'avoir pu réagir, elles sont sur toi et te saisissent de leurs mandibules. C'est reparti pour une course folle, à une vitesse effrénée, dans des boyaux obscures et dans un concert de cliquetis, de crissements et de couinements. Tout cela ne s'arrête qu'une fois arrivé dans une pièce aux proportions tout bonnement impensables, alors que Darion et toi êtes jetés à terre sans douceur.

Il règne ici une étrange luminosité dont tu ne remarques d'abord pas l'origine tant elle est diffuse. Oui, il y a quelque chose ici... quelque chose de si incommensurable qu'il fait miroiter l'air d'une lueur irréelle. Pourtant, tu ne vois rien, à part des colonnes de pierres aux formes étranges qui s'élèvent plus haut que les tours d'un château. Darion déclame :

"Sirius Heartless, je te présente la reine des kasuris... Ne fait pas de mouvement brusque. Cette créature possède tout le pouvoir concentré de son peuple. Le pouvoir des myriades de créatures qui hantent les profondeurs... Elle pourrait tutoyer Oaxaca d'égale à égale."

Et tu remarques enfin la chose immense enroulée autour d'un pilier. Quel est sa longueur ? Cent mètres ? peut-être plus ? Elle se perd dans les ténèbres et se confond avec la roche, mais la faible luminosité ambiante n'est autre que l'aura de son pouvoir incommensurable.

Image


Et c'est alors qu'en réponse au dernier commentaire de ton compagnon, une voix déclare d'un ton aussi badin que sournoisement menaçant :

"Ne blasphémez pas, je vois prie... Je suis fort aise de vous trouver, Darion, le gris-marcheur. Mais celui qui vous accompagne n'était pas prévu. Vous ne seriez pas en train d'essayer de nous doubler, par hasard ?"

Sans lui répondre, Darion te lance :

"Et voilà notre allié ! Je t'avais dit que tout se passerait bien..."

Lorsque tu vois de qui il s'agit, tu comprends plus que jamais que tu aurais préféré être à des lieux et des lieux de cette réunion de l'enfer. Car l'homme que tu vois devant toi, accompagné de quelques gardes garzoks tremblants, est bien assez connu. Assez petit, vêtu d'une armure assez légère imitant la tenue d'un bouffon et d'un masque grimaçant...

Image


Il s'agit ni plus ni moins que de l'un des lieutenants d'Oaxaca, et sans conteste parfait intermédiaire pour discuter avec les kasuris : Aerq le Fou, maître des insectes.

((( Heartless : +0.5(post) +0.5(question) )))

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les profondeurs
MessagePosté: Dim 15 Juil 2018 23:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6634
Localisation: :DDD
- Je ne m'inquiète pas, répondit Darion aux yeux inquiétants. Cette fois, je n'échouerais pas... Ah ! Et tu vas bientôt avoir la réponse à ta question !

Soudain, le grouillement se fit entendre à nouveau, et il était tout proche. Sirius vit sortir des cavités des insectes géants, semblables à des fourmis difformes. Avant de pouvoir faire quoi que ce soit, il fut saisi par leurs immenses mandibules, et entraîné avec Darion encore une fois vers les profondeurs.

Ils furent déposés, si l'on puis dire, dans une caverne gigantesque. Il était tout simplement incapable d'en voir le bout à l’œil nu, surtout dans cette relative pénombre. Bien qu'il n'y avait aucune source de lumière apparente, l'endroit semblait luire. Il était possible de deviner des formes, mais il était difficile de comprendre le tout. C'est alors que Darion, se remettant lui aussi de son brusque voyage, déclara :

- Sirius Heartless, je te présente la reine des kasuris... Ne fait pas de mouvement brusque. Cette créature possède tout le pouvoir concentré de son peuple. Le pouvoir des myriades de créatures qui hantent les profondeurs... Elle pourrait tutoyer Oaxaca d'égale à égale.

Puis il comprit ce qu'il avait devant lui. Une bête aussi grande qu'un château. Sa carapace renvoyait de faibles reflets lumineux. C'était une créature semblable à un ver mais à l'aspect infiniment plus dangereux, plus chaotique. La reine, enroulée autour d'un pilier naturel, observait ses invités en claquant de ses mandibules. Puis une voix moqueuse se fit entendre...

- Ne blasphémez pas, je vous prie... Je suis fort aise de vous trouver, Darion, le gris-marcheur. Mais celui qui vous accompagne n'était pas prévu. Vous ne seriez pas en train d'essayer de nous doubler, par hasard ?
- Et voilà notre allié ! Je t'avais dit que tout se passerait bien...


Heartless reconnut l'homme qui venait d'arriver, bien qu'il ne l'avait jamais vu en personne auparavant. Vêtu d'un costume de bouffon orné de plusieurs motifs de visages aux expressions exagérées, et accompagné d'une troupe d'orques... A son attitude désinvolte et son accoutrement absurde et malsain, Sirius Heartless reconnut le membre le plus instable des Treize d'Oaxaca, Aerq le Fou. Paraissait-il qu'il était maître des créatures insectoïdes, donc sa présence ici prenait tout son sens. Le borgne tenta de garder son calme devant cet invité inattendu et, tout en se demandant par quelle farce divine il avait atterri dans un tel bourbier, il répondit d'un ton méfiant au lieutenant de la Reine Noire :

- Sirius Heartless n'est pas de ceux qu'on peut prévoir. Qu'est-ce qui amène un lieutenant d'Oaxaca dans ce trou oublié des dieux ?

Alors qu'il s'abritait derrière une façade de dédain, il ne pouvait s'empêcher de se poser des questions sur la véritable nature de Darion. Considérait-il Heartless comme un allié, ou comme un simple pion ? Une chose était sûre, on l'avait fait acteur d'une pièce lugubre sans lui avoir passé le script.

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les profondeurs
MessagePosté: Lun 16 Juil 2018 09:01 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13874
Aerq te fixe de sous son heaume, et son masque grimaçant te masque tout accès à ses expressions. Son ton badin ne peut donc guère te rassurer alors qu'il demande :

"Sirius Heartless ? Celui qui a détruit notre île expérimentale ? Celui qui a refusé de s'incliner devant la déesse ? Voilà une rencontre fort intéressante..."

Darion se manifeste enfin :

"Il a déjà été frappé du pouvoir des aurores. Il voudra sûrement les combattre. Vous n'allez pas dire non à une lame de plus ?"

"Une lame n'a que peu d'importance... Même si j'ai perdu presque la moitié de mon armée pour venir jusqu'ici. J'aime de moins en moins votre plan, Darion..."

Le jeune homme éclata de rire :

"À la fin, quand vous serez face à la Fontaine de Jouvence, je vous garantis que vous l'aimerez plus !"

Le lieutenant d'Oaxaca n'en semble pas parfaitement convaincu mais l'argument fait mouche. Au-dessus de vous, un grondement agacé vous rappel que la reine vous observe et que sa patience à des limites. Aerq se permet tout de même une ultime remarque :

"Nous allons partir en guerre dans des lieux fort mystérieux, Heartless. Et je n'aime pas affronter trop d'inconnues à la fois. Si vous faites un pas de côté, vous êtes mort. Est-ce claire ?"

Puis, il se tourne vers la reine et se fige. Tout au plus, remarques-tu autour de lui, une faible aura. Il doit être en train d'utiliser son pouvoir. Darion se glisse près de lui et explique :

"Dites lui que nous sommes là pour venger l'offense passée. Effacer le feu dans le ciel. Et que nous allons avoir besoin d'eux pour cela. Ne parlez pas de la Fontaine de Jouvence, ils seront plus intéressé par le fait de la détruire et nous ne voulons pas cela, n'est-ce pas ?"

Alors qu'Aerq transmet la demande, Darion revient vers toi et t'explique :

"Nous allons avoir deux taches : détruire un temple au nord du désert pour effacer les traces de l'ancien temps. Puis, aller trouver la Ruche du Phénix, cité originelle des aldrydes, et la détruire aussi. Cela brisera le cycle éternel, fera disparaître les aurores et les empêchera à jamais de revenir."

((( Heartless : +0.5(post) +0.5(question) )))

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les profondeurs
MessagePosté: Dim 22 Juil 2018 03:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6634
Localisation: :DDD
Aerq fixa le borgne, son expression indéchiffrable derrière son masque sinistre :

- Sirius Heartless ? Celui qui a détruit notre île expérimentale ? Celui qui a refusé de s'incliner devant la déesse ? Voilà une rencontre fort intéressante...


Il lui donnait bien du crédit. La destruction de l'île n'avait pas été de son ressort, mais le fou s'en doutait probablement et tentait de lui faire baisser sa garde. Darion nota qu'Heartless avait été frappé par le pouvoir des aurores et qu'il était désormais destiné à les combattre.

- Une lame n'a que peu d'importance... Même si j'ai perdu presque la moitié de mon armée pour venir jusqu'ici. J'aime de moins en moins votre plan, Darion...
- À la fin, quand vous serez face à la Fontaine de Jouvence, je vous garantis que vous l'aimerez plus !


Ainsi l'armée d'Oaxaca avait bien des motifs ultérieurs. Que pouvait bien être cette Fontaine de Jouvence ? Un grondement inquiétant signifiait que la reine des kasuris perdaient patience. Aerq se permit une dernière remarque envers Heartless.

- Nous allons partir en guerre dans des lieux fort mystérieux, Heartless. Et je n'aime pas affronter trop d'inconnues à la fois. Si vous faites un pas de côté, vous êtes mort. Est-ce clair ?

Le pirate croisa les bras et lui répondit silencieusement du regard. Aerq se tourna ensuite vers la reine pour faire se qu'il faisait de mieux, selon les consignes de Darion Marchegris :

- Dites lui que nous sommes là pour venger l'offense passée. Effacer le feu dans le ciel. Et que nous allons avoir besoin d'eux pour cela. Ne parlez pas de la Fontaine de Jouvence, ils seront plus intéressé par le fait de la détruire et nous ne voulons pas cela, n'est-ce pas ?

Aerq se mit à relayer l'information à l'insecte géant. Darion profita de cette occasion pour glisser quelques mots au pirate.

- Nous allons avoir deux taches : détruire un temple au nord du désert pour effacer les traces de l'ancien temps. Puis, aller trouver la Ruche du Phénix, cité originelle des aldrydes, et la détruire aussi. Cela brisera le cycle éternel, fera disparaître les aurores et les empêchera à jamais de revenir.

Sirius acquiesça. Il n'était toujours pas sûr de quel côté se ranger, mais il était prêt à mettre son argent sur Darion, du moins en ce qui concernait sa haine des aurores et des dieux-oiseaux. Il allait falloir jouer double-jeu. En attendant, Heartless restait tranquille. Il observait attentivement la tentative d'Aerq de communiquer avec la reine. Il demanda à son allié de circonstances :

- C'est quoi la Fontaine de Jouvence ?

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les profondeurs
MessagePosté: Dim 22 Juil 2018 09:42 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13874
Darion fait une grimace douloureuse tandis qu'il te chuchotte :

"Tu connais le mythe de la Fontaine de Jouvence ? Cette fontaine dont l'eau redonnerait la jeunesse ? Hé bien... ce n'est pas du tout ça. On touche ici à l'expression la plus pure et la plus complexe du feu dans le ciel. Même les plus grands archimages pourraient y travailler toute leur vie sans comprendre toutes les subtilité. Ce n'est pas vraiment lieu... enfin si, c'est un lieu, mais c'est surtout un pouvoir. C'est, par exemple, ce qui m'a rendu immortel. J'ai dû en faire la démonstration devant Oaxaca, mais maintenant, bien sûr, elle veut ce pouvoir ! C'est le prix pour son aide."

C'est alors qu'un grondement retentit dans toute la caverne. Les insectes qui grouillent autour de vous s'agitent et plusieurs créatures ailées, plus imposantes que les autres et auréolée de la même aura violacée que la reine se posent autour de vous. Aerq soupire :

"Vous avez déjà commencé à la vexer, en parlant de votre côté. Bravo ! Bon, laissez les faire. Elle est intéressé par notre proposition mais souhaite apprendre notre langage pour faciliter la communication..."

Les insectes s'approchent lentement. L'un d'eux, qui te dépasse de deux têtes, vient vers toi en émettant des claquements et des sifflements sinistres. Darion ne semble pas inquiet outre mesure tandis qu'une autre créature s'approche de lui, menaçante.

Puis, une antenne se tend et t'effleure... et ton esprit est submergé d'images ! Une sorte de pont s'est créé entre toi et le kasuris. Il fouille dans ton cerveau à la recherche d'informations sur ton langage ! Cependant, tu sens qu'il est possible de réagir à ce contacte, que ton esprit peut lui aussi agir à sa guise. L'interrompre, le faciliter... ou le détourner pour ton propre but.

((( Heartless : +0.5(post) +0.5(question) )))

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les profondeurs
MessagePosté: Dim 29 Juil 2018 01:04 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6634
Localisation: :DDD
Darion, dont le visage semblait fréquemment se tordre en grimace, murmura à l'oreille d'Heartless :

- Tu connais le mythe de la Fontaine de Jouvence ? Cette fontaine dont l'eau redonnerait la jeunesse ? Hé bien... ce n'est pas du tout ça. On touche ici à l'expression la plus pure et la plus complexe du feu dans le ciel. Même les plus grands archimages pourraient y travailler toute leur vie sans comprendre toutes les subtilité. Ce n'est pas vraiment un lieu... enfin si, c'est un lieu, mais c'est surtout un pouvoir. C'est, par exemple, ce qui m'a rendu immortel. J'ai dû en faire la démonstration devant Oaxaca, mais maintenant, bien sûr, elle veut ce pouvoir ! C'est le prix pour son aide.

C'est bien ce qu'il pensait. Darion poursuivait ses propres buts, mais il n'avait aucun scrupule à collaborer avec Oaxaca. Son immortalité l'avait peut-être rendu insensible aux problèmes du monde actuel. Il lui semblait néanmoins étrange que Darion soit prêt à laisser ce qu'il décrivait comme l'expression la plus pure du pouvoir des aurores à quelqu'un d'autre, fût-elle demi-déesse. Puis un autre grondement fut émis par la sinistre ruche, et Aerq les informa que leurs petites cachoteries avaient le don d'agacer la reine, et que les kasuris désiraient apprendre leur langage pour communiquer.

Deux insectes gigantesques s'approchèrent d'Heartless et de Darion, et le pirate se laissa effleurer par une antenne de kasuri... puis il lui fut frappé par un flot d'images à l'intérieur de son esprit ! Il comprit alors que l'insecte était entré en contact direct avec son cerveau pour y subtiliser les informations qu'il recherchait. Des informations sur le langage, oui, mais si la reine avait des motifs ultérieurs ? Et si ces bêtes agissaient sous les instructions d'Aerq ? Heartless ressentait cependant qu'il n'était pas simplement en train de se faire drainer son savoir, son instinct lui disait que cette communication tenait davantage de l'échange que de l'extorsion.

Sirius saisit alors cette occasion pour en apprendre davantage sur ses fameux ennemis, les dieux-oiseaux. Il tenta de libérer son esprit de toute pensée inutile et il se concentra sur les kasuris. Il voulait connaître la menace, il voulait lire dans leur mémoire collective. Il voulait accéder aux souvenirs du peuple de l'ombre à propos de ces envahisseurs venus du ciel, et connaître les détails de leur bannissement...

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les profondeurs
MessagePosté: Dim 29 Juil 2018 10:15 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13874
Alors que tu plonges dans l'esprit de la créature, tu es submergé par un torrent de visions inconcevables. Une mémoire ancestrale, incroyablement lointaine, et heureusement parcellaire, sans quoi ton esprit aurait été dévasté par l'afflux.

Tu es projeté en des temps reculés, dans une grande ville construite autour de plusieurs oasis. Les bâtiments sont rudimentaires, faits de formes géométriques simples et blanchis à la chaux. Une sorte de temple se dresse plus loin, et ses proportions sont incroyables. À lui seul, il faut bien la taille du reste de la ville !

Dans les rues anarchiques, envahies de sable et de poussière, s'affairent une multitudes de créatures. Tu reconnais des humains, quoiqu'ils semblent légèrement différents dans leur forme et leur carrure. Mais il y a aussi des elfes de race indéterminé et une multitude d'hommes-bêtes. Tu remarques également une sorte d'immense termitière autour de laquelle s'affairent des kasuris. Toutes ces créatures vivent et commercent côte à côte.

Puis, soudain, le ciel s'emplit de ténèbres et des lumières étranges. Des cris de stupeur montent de la ville tandis que des ondes d'énergie descendent vers elle. Un spectacle sinistrement familier puisque c'est le même qui, survenant à Sartori, a aboutit à tes récentes et étranges aventures.

Mais là, le ciel semble vraiment exploser. Un vacarme abominable et des sons qu'aucune oreille n'aurait dû entendre retentissent, concert de cris inhumains, de piaillement déments et de rugissement furieux. Une tempête se déchaine tandis qu'une sphère d'énergie multicolore gigantesque semble vouloir dévorer le ciel. Les notions de distances se brouillent, des gens fuient en courant mais se retrouvent à courir sur place ou, au contraire, à s'encastrer dans un bâtiment à une vitesse folle, déclenchant des "BANG" terribles à travers l'air avant de se désintégrer sur la pierre. Des éclaires tombent du ciel, des maisons tombent en poussière, les cris de terreurs et les supplications effrayées se perdent dans le vacarme inconcevable. Mais, plus que tout, règne la panique. Une panique surnaturelle qui dépasse même ce que devrait provoquer le cataclysme. Des gens roulent par-terre en se déchirant le visage, hurlant de démence. Mais ce n'est que le début.

Un seul peuple parvient à retrouver sa cohésion : les kasuris. Leur multitude émerge de la termitière, tandis que, tu le sens, des ouvriers évacuent les larves et la reine dans les abris souterrains. Car déjà, la tempête arrache les tours de terre et tout l'édifice menace de s'effondrer. Alors, les mâles unissent les guerriers et combinent leurs pouvoirs. Des dizaines de milliers d'âmes font appel à une magie qui n'a rien à voir avec ce que pratiquent les peuples d'aujourd'hui, et ils canalisent des faisceaux d'énergie vers la sphère de folie.

En réponse, celle-ci se convulse et émet un cris de folie et de désespoir. Elle se déforme, engloutit un quartier dans un éclat de lumière sépulcrale... puis se brise.

Aussitôt, quatre formes émergent, dansant et virevoltant dans les airs, évanescentes et irréelles, au point que le seul fait de les regarder te fait éprouver un étrange vertige. Car tu les vois. Les quatre dieux oiseaux. Le premier étincelle de foudre et se confond avec les airs. il sème la tempête et ses cris déchainent le tonnerre.

Image


Un autre déferle en un torrent de lumière bleu, et les flots des oasis s'agitent et se soulèvent avant de se figer en sculptures de glace aux formes impossibles.

Image


Le troisième semble plus le croisement d'un dragon et d'un oiseau. Il rit comme un fou, trainant un sillage de ténèbres animées de lueurs verdâtres derrière son corps décharné. La terre tremble et se déchire. Le soleil a totalement disparu.

Image


Au contraire, le dernier étincelle de mille feux, et sous lui, des habitants sont figés dans des postures horrifiés, instantanément changés en statue de charbon.

Image


Les quatre se confondent, se mêlent au feu du ciel, disparaissent et ressurgissent dans des angles et des positions impossibles, dansant un ballet qu'aucun oiseau ne pourrait danser, comme s'il n'y avait pour eux ni haut ni bas.

Les kasuris se battent, forment des murs d'énergie pour contenir le déferlement de magie, tirent des rayons violets d'une puissance redoutable, mais ils ne font que tirer des cris fous des oiseaux qui vont et viennent, comme inconscients de ce qui les entours, semant le chaos et la dévastation.

Puis, le silence.

Une onde de silence se répand. Le cataclysme s’apaise. Et, de l'immense temple, émerge un groupe d'individus de grandes taille. Un homme à la crinière de lion, une femme au disque solaire étincelant sur la tête, un homme à tête de cordeau, un autre avec pince et queue de scorpion, une femme aux ailes d'oiseau, un vieux roi grave au visage de poussière, une femme d'une beauté sublime et une autre aux cheveux verts et à la peau légèrement écailleuse. Bien que cette dernière soit différente, tu reconnais un peu son visage pour l'avoir croisé il y a peu.

Alors le silence est troublé par un grondement. Les oiseaux se mettent à voler autour d'eux, comme apaisés. L'oiseau noir fait émerger de la terre une immense structure aux formes organiques, toute faite de pierre noire et étincelante, qui s'intègre tout naturellement avec l'immense temple.

Alors, les oiseaux vont s'y réfugier et disparaissent. Il ne reste de leur arrivée qu'un champ de ruines, une poignée d'élémentaires hébétés, matérialisé dans ce chaos... et un groupe de petites créatures humanoïdes ailées qui volettent maladroitement pour aller se cacher.

Le lien psychique est en train de se rompre. Alors que la vision s'estompe, tu entends la voix des dieux résonner :

"Kasuris ! Votre orgueil vous a poussé trop loin ! Nul ne peut impunément outrepasser sa place de mortel et blasphémer les dieux ! Vous avez peur du ciel ? Qu'il en soit ainsi. À partir de maintenant, vous aurez peur du ciel et devrez ramper dans les profondeurs du monde jusqu'à la fin des temps."

La vision n'est plus que ténèbres, et tu te demandes si ce n'est pas tout simplement les ténèbres du monde souterrain dans lequel les kasuris ont plongés, dès lors terrifié par l'immensité du ciel.

Le lien psychique est sur le point de se rompre. Tu sens que le kasuris à puiser la connaissance de ton langage. il sait aussi ce que tu as vu mais ne s'en soucis pas. Tu peux encore tenter une dernière action simple avant que la rupture ne soit totale.

((( Heartless : +0.5(post) +0.5(découvertes) Acte de prestige : vision des origines )))

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les profondeurs
MessagePosté: Dim 5 Aoû 2018 00:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6634
Localisation: :DDD
*Je suis crevé, je RPerai la vision plus tard*

La vision s'estompa alors, et Sirius se retrouva une nouvelle fois dans les profondeurs de la terre, cerné par les kasuris. Il comprenait mieux leur point de vue dans cette affaire millénaire. Il sentait que son lien psychique avec le grand insecte se rompait. Il entretenait pendant un instant l'idée d'inculquer une idée dans l'esprit de son "interlocuteur". Bien qu'il savait qu'il n'était guère sage de tenter de tourner cette situation en sa faveur, il établit un dernier dialogue avec le kasuri. Un dialogue en images, formé de cette souvenir. Les images montraient les garzorks et les shaakts, les légions d'Oaxaca, ravageant des villages et réduisant leurs habitants en esclavage. Il espérait que cette vision les ferait se méfier davantage des machinations d'Aerq, car il avait vu dans les souvenirs de la bête, des moments de coexistence pacifique avec elfes et humains. Si ce message pouvait être traduit en mots, il dirait : "Méfiez-vous des pions d'Oaxaca."

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les profondeurs
MessagePosté: Dim 5 Aoû 2018 09:59 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13874
Alors que la connexion disparaît, tu sens une pensée rassurante en toi. Les kasuris n'ont pas peurs. Ils sont puissants, nombreux... et la reine pourrait quasiment affronter Oaxaca d'égale à égale. Tu sens néanmoins que ton avertissement a plût. Les kasuris voulaient apprendre et tu leur a appris plus qu'ils n'en demandaient. Il ont maintenant un début de confiance en toi, du moins de ce que tu comprends des pensées étranges de ces créatures.

Alors que tu émerges, tu entends Aerq qui continue à converser en langue insecte avec la reine. Celle-ci l'écoute attentivement. Darion prend à son tour la parole :

"Nous ne devons pas trop tarder. il faut détruire la demeure des dieux, et surtout le palais des oiseaux ! Ceci fait, plus personne d'autre que moi ne pourra retrouver la ruche du phénix et nous aurons le champ libre pour la détruire. Il faut nous hâter, cependant, car il ne reste pas plus d'une semaine avant la fin du cycle et l'avènement de la Fontaine de Jouvence. N'oubliez pas que c'est notre seule chance ! Si nous échouons, nous n'aurons pas d'autre occasion avant 11 000 ans !"

"Ce temple est une perte de temps ! Nous devrions aller immédiatement à la ruche du phénix ! Oaxaca n'attendra pas des millénaires !"

Une onde psychique vous parcours, émanant de la reine :

LES KASURIS DOIVENT EXORCISER LEURS PEURS. NOUS DEVONS RETOURNER AU LIEU DE NOTRE BANNISSEMENT ET PRENDRE NOTRE REVANCHE.

Aerq n'a pas l'air très enthousiaste, mais il doit se rendre à la majorité. Un frémissement parcours la colonie. Un grand sourire s'affiche sur le visage de Darion tandis que la reine conclut :

J'AI VU DANS L'ESPRIT DU GRIS MARCHEUR COMMENT RETROUVER LE TEMPLE DES OISEAUX. NOUS N'AVONS PLUS BESOIN DE FOUILLER AVEUGLÉMENT LE DÉSERT.

Sa satisfaction est évidente lorsqu'elle proclame :

LES KASURIS REPARTENT EN GUERRE !

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les profondeurs
MessagePosté: Sam 11 Aoû 2018 22:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6634
Localisation: :DDD
Le lien se rompit, et Heartless comprit un peu mieux l'état d'esprit des kasuris. Ils n'étaient pas intimidés pas la puissance de la demi-déesse, bien au contraire, ils étaient prêts à mener une guerre acharnée à son encontre si elle se osait se mettre en travers de leur route. Mais le dernier message du pirate semblait leur avoir... plu. Commençaient-ils à lui accorder leur confiance. Aerq continuait de parlementer avec la reine, mais au moins, Heartless était sûr qu'il n'était pas en mesure de rallier ces bêtes à sa cause. Darion prit la parole :

- Nous ne devons pas trop tarder. il faut détruire la demeure des dieux, et surtout le palais des oiseaux ! Ceci fait, plus personne d'autre que moi ne pourra retrouver la ruche du phénix et nous aurons le champ libre pour la détruire. Il faut nous hâter, cependant, car il ne reste pas plus d'une semaine avant la fin du cycle et l'avènement de la Fontaine de Jouvence. N'oubliez pas que c'est notre seule chance ! Si nous échouons, nous n'aurons pas d'autre occasion avant 11 000 ans !

Aerq protesta, il voulait se rendre immédiatement à la ruche, mais ce fut à cet instant qu'une voix caverneuse résonna dans les têtes de chacun, une voix appartenant à la reine des kasuris, ou plutôt, à toute son espèce.

LES KASURIS DOIVENT EXORCISER LEURS PEURS. NOUS DEVONS RETOURNER AU LIEU DE NOTRE BANNISSEMENT ET PRENDRE NOTRE REVANCHE. J'AI VU DANS L'ESPRIT DU GRIS MARCHEUR COMMENT RETROUVER LE TEMPLE DES OISEAUX. NOUS N'AVONS PLUS BESOIN DE FOUILLER AVEUGLÉMENT LE DÉSERT. LES KASURIS REPARTENT EN GUERRE !

Heartless observait, les bras croisés, la satisfaction sur le visage de Darion. Il allait devoir compter sur ses rêves de vengeance pour le moment, mais il avait toujours du mal à le comprendre. Mais il était désormais temps d'avancer. Et il profita de cette occasion pour adresser un sourire narquois au serviteur d'Oaxaca.

- La reine a parlé.

Lorsqu'il en eut l'occasion, il s'approcha de Darion Marchegris :

- Et si le pouvoir qui les a banni sous terre se manifeste encore ?

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les profondeurs
MessagePosté: Dim 12 Aoû 2018 11:11 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13874
Aerq te répond par un regard assassin avant de reculer dans l'ombre, vers ses gardes. Un grondement semble se propager dans la terre, comme des millions de pelles creusant la terre en même temps. Un flot de Kasuris s'engouffrent dans les tunnels pour se préparer...

Darion te répond simplement :

"Ils ont des moyens de surmonter leur peur du ciel apparemment. Et les dieux sont sur Nyr, à présent. Ils ne pourront pas leur renvoyer une nouvelle de là où ils sont. Zewen les en empêche."

Finalement, Aerq revient vers vous et annonce :

"Les Shaakt de Khonfas sont déjà en route. Je n'ai pas pleine confiance dans vos insectes. Je préfère vous prévenir, mais leur présence est non négociable."

Darion hoche la tête, souriant. Le bouffon ajoute, non sans une certaine répugnance :

"Si vous souhaitez rejoindre mon armée... Si j'ai bien compris, cela va prendre du temps avant que les kasuris n'aient creusés tous leurs tunnels."

((( Heartless : +0.5(post) +0.5(question) )))

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016