L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Quartier Cramoisi (Izurith)
MessagePosté: Ven 12 Jan 2018 15:04 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 25 Fév 2015 20:54
Messages: 268
Didon me confirme que le blanc a la même signification ici que chez nous et accède directement à ma demande en demandant à ce qu’on nous amène un étendard blanc. Elle se tourne vers moi pour dire que seuls Lynth et moi ne pourrons nous y rendre, car leur présence à eux les mettrait sur les crocs. Je hoche la tête, acceptant sans mal la pertinence de ses propos.

Cela fait cependant bondir Hina qui crie au suicide, si nous nous y rendons seuls, mais Didon balaye sa remarque bien vite, soulignant que les trois milles soldats du bâtiment seraient un peu nombreux pour elle seule, si ça tourne mal.

Je pose une main rassurante sur l’épaule de Hina et lui adresse un léger sourire :

- Je vais avoir du mal à faire sans ma chaperonne préférée, mais je tâcherai de survivre, promis.

Je me tourne alors vers Lynth et attends que son regard croise le mien pour lui demander :

- Je vais me rendre vers le quartier général ennemi pour leur demander une audience. Cela pourrait s’avérer très dangereux, aussi bien pour moi que pour toi, d’autant plus que tu as une apparence inhabituelle, ici, les gens pourraient te juger comme une menace. Es-tu toujours certaine de vouloir venir ?

Finalement, nous nous mettons en route, l’étendard à la main. Je me sens étrangement solitaire à marcher ainsi entre deux lignes de front, avec pour seule protection cet étendard blanc que je porte, étendard qu’ils pourraient tout aussi bien décider d’ignorer. Enfin, ce n’est peut-être pas ma seule protection, je possède aussi l’armure de la Déesse, mais… ce n’est pas le cas de Lynth, qui possède pourtant des marques de combat acharnés. Mine de rien, je me décale d’un pas, me plaçant mine de rien légèrement devant elle. Je sais que je ferais un bien piètre bouclier humain, mais mon égo de preux chevalier s’en trouve rassuré.

Lorsque nous parvenons à une dizaine de mètres de la porte, ou du moins de ce qui leur sert, je suppose, de porte, elle s’ouvre pour laisser passer quatre soldats hautement armés qui se placent en position entre nous et la porte. L’un d’eux nous hèle, nous demandant de poser toutes nos armes à terre car un certain L accepterait de nous parler, seulement si mon amie se découvre et si nous poser lesdites armes à terre.

Je retiens un grognement, en même temps, je ne pouvais pas m’attendre à autre chose en abordant ainsi le fief ennemi, j’aurais agi de la même manière si j’étais à leur place. Demander à Lynth de se découvrir pourrait s’avérer dangereux pour elle, mais en même temps, je la vois mal faire autrement, ce serait considéré comme très louche de notre part et nous vaudrait leur ire. Quant à laisser nos armes… Je me demande un bref instant si les sabres que je porte à ma ceinture pourraient être considérés comme des armes, par les habitants de ce pays. Après tout, il ne s’agit que d’objets étranges...

Je me tourne vers elle :

- Lynth, ils demandent à ce que tu découvres ton visage et à ce que nous nous désarmions. C’est ce que nous allons faire, posons-les sur le sol devant nous.

Je me tourne vers les soldats pour leur crier en retour :

- Ma compagne a une apparence qui peut vous paraître étrange, mais n’ayez crainte, elle ne vous voudra aucun mal. J’ajouterai qu’elle ne parle pas votre langue.

Pour ma part, je dépose l’épée longue et l’épée normale de mon barda et garde mes sabres de lumière à la ceinture. Nous verrons bien s’ils voient en eux une menace ou non.

(~600 mots)

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Quartier Cramoisi (Izurith)
MessagePosté: Lun 22 Jan 2018 02:15 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 24 Fév 2010 10:07
Messages: 6208
Quartier Cramoisi – Quartier Général GPET (Aliéron)


    Lynth accepta de poser ses armes et de se découvrir et tous deux s'approchèrent des soldats, qui les observèrent étrangement jusqu'à ce qu'ils soient à portée. Ils regardaient Lynth avec beaucoup de suspicion et, visiblement, de crainte. Ils ne semblèrent cependant pas trop hostiles et se contentèrent de les faire entrer dans la base.

    Ils se trouvèrent dans un petit hall d'entrée froid, aux murs de ferraille, et furent rapidement conduit dans une pièce adjacente, où les attendait un homme grand, autant qu'Aliéron, à l'allure impériale et impérieuse, vêtu d'une combinaison armurée noire. Il observa immédiatement Lynth avec beaucoup de curiosité, le visage cependant fermé. Après quelques secondes, finalement, il se tourna vers Aliéron.

    « Qu'est-elle ? » demanda-t-il simplement. Puis, droit au but : « Nous avons la possibilité de repousser un assaut coordonné des Kartage, de Valaï et même des Kobayashi si nous le voulons. Alors pourquoi négocierais-je avec vous ? Vous pensez m'intimider ? »

    Visiblement, c'était ce L qui voulait leur parler.

[Aliéron : 0,5 (introspection) ; 0,5 (bonus longueur)]

_________________


Image




Haut
 

 Sujet du message: Re: Quartier Cramoisi (Izurith)
MessagePosté: Sam 11 Aoû 2018 02:01 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 24 Fév 2010 10:07
Messages: 6208
Quartier Cramoisi – Entrepôt (Kurgoth)


    De l'autre côté de l'étrange portail se trouvait un entrepôt mal éclairé tout de métal. Quelques bâches recouvraient ce qui semblait être des machineries et des meubles, et une certaine couche de saleté s'était agglutinée sur les lieux. Non loin de là, cependant, se trouvait un petit campement fait de quelques couches, toutes éclairées par une source de lumière énigmatique, une simple cloche en verre qui semblait luminer à plusieurs mètres de diamètre sans la moindre trace d'une flamme.

    Mais, de toute cette étrange scène, c'était les deux garzoks assis sur deux des couchettes du camp qui regardaient dans sa direction sans la moindre surprise qui devait attirer son oeil en premier.

    Le premier était de loin le plus insolite, avec son cache-oeil rouge et ses fils plantés dans le crâne. Il arborait une lourde armure qui laissait supposer une musculature plus que respectable. Mais c'était pourtant la seconde qui attirait le plus l'oeil. Non pas par sa taille ou sa musculature, mais par l'aura de charisme qui se dégageait naturellement de son regard étrangement paisible pour une garzok. Il fallait dire qu'elle affichait des traits anormalement humains, signe évident d'une paternité mixte. Pratiquement nue, on pouvait apprécier les nombreux tatouages qui ornaient son corps presque frêle, quoique dessiné, alors qu'elle astiquait une armure qui semblait pourtant déjà parfaitement propre.

    Le mâle prit la parole le premier, s'adressant d'une voix forte et rugueuse dans un garzok citadin.

    « Tu viens d'Omyre ? »

    De là, la seconde prit la relève avec un accent légèrement humain.

    « Moi c'est Krel'Ka. Et lui c'est Erkra. Viens t'asseoir, le chef est pas là. »

    Et, sur cette proposition, elle ouvrit un sac de jute plein de viande séchée qu'elle jeta à quelques centimètres d'elle, faisant signe au garzok de s'approcher.

_________________


Image




Haut
 

 Sujet du message: Re: Quartier Cramoisi (Izurith)
MessagePosté: Mer 22 Aoû 2018 13:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 6 Jan 2017 21:54
Messages: 776
Localisation: Quête 33
-----K-----


Après que Séla lui assura que ceux qu'il rencontrerait de l'autre côté avait les moyens de le ramener, Kurgoth traversa le portail. Il se sentit alors pris de vertige, le corps parcouru par un frisson, avant de se retrouver dans un endroit sombre totalement différent de la tente qu'il venait de quitter. L'instant suivant, le portail avait disparu dans son dos et il se retrouvait ici, seul, perdu dans un autre monde.

Laissant son regard parcourir l'endroit mal éclairé et en jetant un oeil curieux sous les grandes toiles d'étoffes recouvrant presque tout ce qui l'entourait, Kurgoth comprit qu'il s'agissait d'un bâtiment fait de métal servant à entreposer des meubles et autres objets massifs aux formes étranges et exotiques. Après avoir ainsi fouiné et déambulé dans les nuages de poussière soulevés par chaque mouvement d'air lié à chacune de ses actions, il aperçut, au cœur de lieu pour le moins étrange, ce qui ressemblait à un campement. En s'approchant, il distingua deux silhouettes tournées vers une source de lumière aux allures magiques. Celle-ci n'avait en effet pas ce vacillement particulier qu'ont les flammes d'un feu de camp, et irradiait les environs d'une lueur uniforme provenant d'un objet en forme de cloche. Le barbare avança alors prudemment interposant son arme entre lui et ces étrangers, au cas où ils se montrent hostiles.

Lorsque ses pas lourds se rapprochèrent, les silhouettes se tournèrent dans sa direction comme si elles l'attendaient. Bien qu'il ne s'agisse que d'un couple de garzoks, Kurgoth tressaillit en les voyants. Ils étaient... différents. Le mâle, qui avait un cache-oeil de métal ainsi que des fils plantés dans le crâne fut le premier à prendre la parole, demandant au nouveau venu s'il venait d'Omyre. Méfiant, le prêtre de Thimoros opina du chef. Comme la voix du garzok ne semblait porter aucune agressivité, autre que celle dégagée naturellement par tout bon garzok, mon maître abaissa son arme, la gardant toujours en main, et se redressa.

Ce fut alors à la femelle de prendre la parole. Elle se présenta, Krel'Ka, ainsi que son compagnon, Erkra, et invita Kurgoth à se joindre à eux en attendant "le chef". Elle accompagna sa proposition d'un signe de la main et ouvrit un sac contenant de la viande séchée pour qu'il pût se servir s'il le désirait. L'invité ne s’exécuta pas immédiatement, car elle semblait plus étrange encore que le garzok aux fils dans le crâne. Elle semblait paisible, trop paisible, et cette impression était d'autant plus décuplée que son visage, bien que marqué par une longue balafre, affichait des traits fins, presque humains, au point que Kurgoth la suspecta d'avoir du sang mêlé. Son corps frêle bien que musclé évoquait également une allure humaine, surtout en comparaison de compagnon en armure lourde. Le barbare détailla du regard ce corps presque nu recouvert de tatouage dans un mélange de désir, mais aussi de répulsion lorsque ses yeux tombaient sur les morceaux de métal ornant la peau des deux étrangers.

Finalement, Kurgoth franchit en quelques pas la distance qui les séparait et s’assit à côté d'elle pour piocher allègrement dans le sac de viande séchée, laissant cependant un bon mètre entre eux, car il ne leur faisait pas totalement confiance. En asseyant, il la vit astiquer une armure pourtant impeccablement propre et, après avoir reniflé un morceau de viande pour y déceler du poison, bien qu'il n'y connaissait rien, et l'avoir avalé, il prit enfin la parole.

"Moi c'est Kurgoth, "le Cruel". Je suis prêtre du tout puissant Thimoros et viens d'Omyre pour servir sa fille, Oaxaca. On m'a dit que je pourrais trouver le lieutenant Khynt ici pour recevoir mes ordres... C'est lui le "chef" qui est absent? Quand pourrais-je le voir?"

Tout en dévisageant ses interlocuteurs, il continua.

"C'est quoi ces fils et morceaux de métal que vous avez sur la gueule? Un rituel païen des gens de ce monde? Comme ces tatouages bizarres?"

Le prêtre s'adressait alors à la femelle dont il essayait de lire dans le regard, tant le calme de celui-ci l’intriguait, lui qui était plutôt habitué à vivre au milieu des cris de douleur arrachés par le combat ou la torture. Ses yeux descendirent sur l'armure qui semblait d'être d'une qualité hors pair avant de remonter sur le visage de Krel'Ka.

"Pourquoi tu la frottes comme ça alors qu'elle est déjà propre? Tu vas finir par l’abîmer ton armure..."

Kurgoth prit alors une pleine poignée de viande séchée qu'il dévora avec son appétit insatiable en attendant que les deux garzoks n'aient répondu à ses questions.

810mots

_________________
#ToutSurUnSeulCompte!
Eden Voleur Kendran
'Cause I'M TheGentleMad and THAT makes me JUST BETTER... Think about it ;)


Haut
 

 Sujet du message: Re: Quartier Cramoisi (Izurith)
MessagePosté: Sam 25 Aoû 2018 11:39 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 24 Fév 2010 10:07
Messages: 6208
Quartier Cramoisi – Entrepôt (Kurgoth)


    La femelle hocha la tête aux présentations de Kurgoth, tandis que l'autre se contenta d'un grognement autrement plus garzok. A la mention de Khynt, elle opina de nouveau, confirmant les soupçons du Yuiménien.

    « Elle avait à faire au dehors, une bataille se prépare, » répondit-elle. « Je suppose qu'elle ne devrait plus tarder. En attendant c'est moi qui suis aux commandes. »

    A la question relatives à leurs accessoires étranges, ce fut l'autre qui répondit en premier.

    « C'est Khynt qui m'a... Amélioré, » fit-il en tripotant son oeil métallique.
    « Mes tatouages et mes anneaux sont... Une autre histoire. Que tu n'as pas besoin de connaître. »

    Tout en parlant, elle avait continué d'astiquer son armure, inlassablement. Lorsqu'il la mentionna, elle s'arrêta net, les yeux fixés dans le vague. Avant de reprendre contenance.

    « C'est une habitude... Ca me calme avant d'aller dormir. »

    Elle posa la pièce d'équipement à côté d'elle avant de continuer.

    « Je suppose que c'est à moi de t'expliquer un peu la situation, du coup. Pour faire simple... Nous sommes dans un autre monde, géré par ce que Khynt appelle la "technologie", alors que la magie est mourante. Les elfes gris et les shaakts ont formé une alliance ici il y a des millénaires, et ont réduit les humains en esclavage. Puis les humains... »
    « Puis nous les avons chassé au dehors, dans les Terres Désolées qu'ils ont eux-même créés en détruisant la vie de cette planète. »

    Cette intervention venait d'une voix androgyne non loin à la droite de Kurgoth.

    Image
    (((Cliquer pour la HD)))


    Les deux garzoks se tournèrent vers la nouvelle venue et la saluèrent avec un respect non feint, quoique exempt du moindre protocole. Il se dégageait une aura dangereuse d'elle, de celles qui inspirent à la fois la crainte et la fascination.

    « Comment s'est passée votre mission, chef ? » demanda Krel'Ka.

    Mais son interlocutrice balaya la question de la main.

    « La GPET devrait tomber ce soir, » fit-elle avant de se retourner vers Kurgoth. « Notre mission ici est d'empêcher les elfes de reprendre le contrôle de cette cité, Izurith, en échange de toute la puissance militaire de cette planète. De quoi gagner la guerre en l'espace d'une petite semaine. C'est une mission capitale. »

    Son regard froid jaugeait le garzok de la tête aux pieds. Elle semblait attendre une réponse.


[Kurgoth : 0,5 (introspection) ; 0,5 (questions); 0,5 (bonus longueur)]

_________________


Image




Haut
 

 Sujet du message: Re: Quartier Cramoisi (Izurith)
MessagePosté: Sam 25 Aoû 2018 16:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 6 Jan 2017 21:54
Messages: 776
Localisation: Quête 33
-----K-----


La présentation de Kurgoth fut respectivement accueillie par un hochement de tête par la femelle et d'un grognement par le mâle garzok. Le barbare perçut un autre hochement de tête de la part de Krel'Ka lorsqu'il prononça le nom du lieutenant de la reine noire. La mi-humaine expliqua ensuite au prêtre que son supérieur s'était absenté pour préparer une bataille et devrait bientôt revenir, mentionnant qu'elle était aux commandes en son absence. Le prêtre ne releva pas cependant pas le pronom féminin utilisé par Krel'Ka pour désigner Khynt.

Quant aux questions du barbare sur leur physique, Erkra déclara simplement avoir été "amélioré" par le lieutenant oaxien tandis que sa compagne répliqua au nouveau venu que ses tatouages et ses anneaux étaient liés à une histoire qu'il n'avait pas à connaître. Elle ne fut guère plus bavarde à propos de l'armure, prétextant qu'il ne s'agissait que d'une habitude qui lui permettait de s'apaiser avant de dormir.

Après quelques instants, la femelle entreprit d'expliquer à Kurgoth la situation dans laquelle ils se trouvaient. Ce monde éloigné est apparemment géré par ce que son supérieur et les locaux appellent technologie, la magie étant mourante ici; cela rappela au garzok le discours tenu par la lieutenante humaine au campement près de Bouhen. Elle raconta ensuite qu'ici, les sindels et les shaakts s'allièrent, il y eu de cela plusieurs millénaires, pour réduire les humains en esclavage. Elle ne put que débuter sa phrase suivante avant d'être coupée par une voix venant de la droite de Kurgoth. La voix androgyne, venant d'une personne au visage d'humaine imbibé de magie encadré des vestiges d'un casque éventré et d'une capuche aux bords déchirés, expliqua que les humains d'ici, en s'incluant parmi eux, chassèrent les elfes dans des "Terres Désolées" crées par les elfes qui y anéantirent toute vie.

Quand cette voix se fit entendre, Krel'Ka et Erkra se tournèrent immédiatement vers la nouvelle venue et la saluèrent avec respect. La femelle garzok s'enquit alors du déroulement de la mission de celle qu'elle appela, son chef? Celle-ci répondit brièvement que la "GPET" devrait tomber dans la soirée, ce qui confondit d'autant plus Kurgoth, qui n'avait aucune idée de quoi il pouvait s'agir, qu'il restait déjà interdit par cette arrivée soudaine et d'une extrême discrétion. La chef présumée du groupe se tourna alors vers le prêtre et lui annonça que leur mission consistait à empêcher les elfes de reprendre la ville dans laquelle ils se trouvaient aux humains. Leur récompense serait un accès à toute la puissance militaire de cette planète, qui permettrait, selon elle, à Oaxaca de remporter les guerres dans lesquelles elle est embourbée sur Nirtim en l'espace d'une seule semaine.

Pendant ces explications, Kurgoth ne cessa de dévisager son interlocutrice. Une aura de danger semblait émaner d'elle, inspirant à la fois la crainte et la fascination chez le barbare qui avait pourtant une aversion pour la magie qui semblait rayonner sur son visage et plus particulièrement dans ses yeux. A la fin de son discours, elle jaugea le garzok de son regard froid mais intense, semblant attendre une réponse de lui tandis qu'il faisait de grands efforts pour réordonner les faits dans son esprit avant de balbutier:

"Lieut-... Lieutenant Khynt? Vous... Vous êtes... Une Femme? N'êtes-vous pas "Khynt LE modifié", comme on l'entend dire à Omyre?"

En ressassant dans son esprit la scène qui venait de se produire, il ne vit pas qui d'autre que le lieutenant de la déesse des exclus pouvait se tenir devant lui. Il se laissa alors tomber un genou au sol et fouilla nerveusement dans son sac pour en tirer la missive qu'il tendit d'une main légèrement tremblante de nervosité, il venait de croiser un lieutenant d'Oaxaca, une des personnalités les plus importantes de l'empire, et ses premiers mots furent d'une naïveté déconcertante.

"Monseigneur... Euh Madame, je suis venu ici pour vous aider à servir notre divine majesté. Mais il y a beaucoup de choses que je ne comprends pas encore... Vous avez parlé de la "GEPT", de quoi s'agit-il? Quant à ces humains, vont-ils vraiment nous donner leur "technologie" alors qu'ils savent probablement que nous sommes en guerre contre des membres de leur race? Mais surtout, vous avez dit "nous les avons chassés", vous n'êtes pas yuiménien? Ou yuimenienne? Vous y étiez?"

Kurgoth avait enchaîné ses questions sans respirer et il arrivait à présent à bout de souffle. En prenant une profonde inspiration, il se releva pour adopter une posture militaire.

"Je suppose que vous avez déjà un plan pour accomplir notre mission. Quels sont vos ordres?"

807mots

_________________
#ToutSurUnSeulCompte!
Eden Voleur Kendran
'Cause I'M TheGentleMad and THAT makes me JUST BETTER... Think about it ;)


Haut
 

 Sujet du message: Re: Quartier Cramoisi (Izurith)
MessagePosté: Mer 29 Aoû 2018 16:10 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 24 Fév 2010 10:07
Messages: 6208
Quartier Cramoisi – Entrepôt (Kurgoth)


    L'intéressée afficha un sourire en coin aux questions confuses de Kurgoth concernant son sexe. La situation semblait l'amuser.

    « Le, la... Ce sont des questionnements dépassés à Izurith. Yuimen y viendra, à son rythme. »

    Elle sourit, narquoise.

    « Veux-tu devenir une femme ? » demanda-t-elle sans que Kurgoth ne put déceler si c'était une taquinerie ou une vraie proposition.

    Laissant cette question de côté cependant, elle afficha une mine plus sérieuse pour répondre à la suite de l'interrogatoire de son subordonné.

    « Doucement, doucement, » le calma-t-elle face au flot de paroles qu'il débitait. « Les humains d'Izurith se moquent bien des humains de Yuimen, ne t'en fais pas pour cela. Et ils n'auront qu'à refermer le portail derrière nous définitivement pour que nous ne soyons jamais un problème. Ne t'en fais pas pour la récompense, si nous réussissons, ils nous la donneront. »

    Elle se déplaça jusqu'au centre du campement où elle prit place anodinement sur une couche avant de continuer.

    « La GPET est une organisation terroriste qui cherche à éradiquer ce que nous appelons "technologie". Mais ils sont en ce moment même en train de tomber. Quant à mes origines... Je suis effectivement d'ici. D'Alskabât. J'étais Générale de la rébellion voilà quelques sept cents ans, avant d'être trahi par Aël, Col et Saän et de devoir fuir pour Yuimen. Les gens à l'époque me connaissaient sous le nom du Docteur Karl Hynt, médecin et scientifique ayant apporté la technologie à l'humanité. »

    Elle jaugea le garzok des pieds à la tête avant de continuer.

    « Laisse-moi deviner : ton truc, à toi, c'est le combat au corps à corps, sans finesse ni diplomatie. »

    C'était plus une constatation qu'une question, mais elle attendait néanmoins une réponse.


[Kurgoth : 0,5 (introspection) ; 0,5 (Rencontres du troisième sexe) ; 0,5 (questions) ; 0,5 (bonus longueur)]

_________________


Image




Haut
 

 Sujet du message: Re: Quartier Cramoisi (Izurith)
MessagePosté: Mer 5 Sep 2018 11:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 6 Jan 2017 21:54
Messages: 776
Localisation: Quête 33
-----K-----


Khynt sembla se considérer au-dessus des questions de sexe, les jugeant comme dépassées sur Izurith et prédisant qu'elles finiraient par l'être sur Yuimen. La confusion du garzok dans ces questions sembla cependant l'amuser et le modifié demanda à son interlocuteur s'il souhaitait devenir une femme. Celui-ci scruta le regard de cet être étrange pour y déceler si cette proposition était vraie ou non, mais n'y parvint pas. Ses yeux se tournèrent alors vers Krel'ka et Erkra qui restèrent inexpressifs avant de se poser sur son propre corps. Son corps, cette montagne de muscles défigurée par les épreuves dont il tire sa force, sa meilleure arme, le changerait-il? Il regarda à nouveau Ekra, le mâle garzok modifié, qui avait, lui aussi, une carrure imposante, avant de reposer son regard sur Krel'ka puis Khynt, dont les silhouettes féminines étaient beaucoup plus frêles. Il répondit enfin après un raclement de gorge:

"Je ne prétends pas tout connaître du monde, mais de tous les garzoks que j'ai vu, le corps des femelles me semble généralement moins grand et puissant que celui des mâles. Je dois donc refuser, ma force brute étant ce qui m'a le mieux gardé en vie jusqu'ici."

Mais Khynt avait pris une mine plus sérieuse en répondant à ses autres questions. Le lieutenant assura tout d'abord que les humains de ce monde se préoccupaient pas de Yuimen et n'auraient qu'à fermer définitivement le portail derrière eux pour ne plus en entendre parler, assurant au passage qu'ils rempliraient leur part du marché en cas de réussite. La silhouette féminine marqua alors une pose le temps de prendre place sur une couche au centre du campement avant de continuer. Selon elle, la GPET est une organisation cherchant à éradiquer la technologie, mais serait actuellement en train de tomber. Quant à ses origines, Khynt avoua venir de ce monde, d'Alskabât pour être précis et fut Général de la rébellion il y a sept cents ans sous le nom de Karl Hynt avant d'être trahi par ses camarades et de devoir fuir sur Yuimen. Sans le relever, Kurgoth compris que le nom "Khynt" venait de la contraction de son ancien nom. L'ancien général précisa qu'il était à l'époque un médecin et scientifique de génie à l'origine de la technologie sur Izurith avant de jauger le garzok et constater qu'il était taillé pour le "combat au corps à corps, sans finesse ni diplomatie". Kurgoth commença par répondre à ce constat.

"C'est vrai. Dans un combat, j'utilise ma force brute pour prendre l'avantage et écraser mes adversaires dans une marre de sang sans aucune discrétion. Mais vous feriez une erreur de me limiter à cela. Je suis prêtre du tout-puissant Thimoros et j'ai appris, au temple d'Omyre, comment torturer une victime des jours entiers. Si je ne l'ai pratiqué jusqu'ici à des fins religieuses, je sais qu'un bon général y trouverait une utilité pour faire parler des prisonniers ou des espions. Ne me sous-estimez pas."

Kurgoth marqua alors une pause durant laquelle son regard sanglant fixait celui du lieutenant de sa reine avant de revenir sur les origines de Khynt et la récompense.

"Je ne peux m'empêcher d'être méfiant envers les humains, vu comment ils nous traitent, c'est la moindre des choses... S'ils peuvent aussi facilement abandonner Yuimen à son sort, pourquoi ne le feraient-ils pas avant de donner la récompense? Et si votre histoire est vraie, pourquoi vous soucier de votre allégeance à sa divine majesté Oaxaca, une fois la mission remplie? Vous pourriez devenir un héros ayant par deux fois sauvé les humains d'Izurith, malgré leur trahison après la première libération. Vous pourriez simplement profiter de la situation pour prendre le pouvoir sur ce monde et vous aussi, tout comme eux, vous détourner de Yuimen. Dans la culture d'Omyre, on obéit seulement à plus puissant que soi, qui serait plus puissant que vous si vous dominez Izurith? Comment être certain que je suis bien ici au service de la fille de Thimoros?"

Kurgoth n'avait aucune confiance en les humains, de Yuimen ou d'Izurith, et l'histoire de Khynt le rendait suspicieux. Il n'avait pas voulu accuser le modifié de trahison, même si de telles paroles pouvaient le suggérer, mais cherchait une assurance, quelque chose qui puisse le convaincre ou le persuader qu'il agissait bien dans l'intérêt des siens et ne risquait pas d'être associé à un traître à son retour à Omyre.

774mots

_________________
#ToutSurUnSeulCompte!
Eden Voleur Kendran
'Cause I'M TheGentleMad and THAT makes me JUST BETTER... Think about it ;)


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016