L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 70 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Dim 21 Juin 2009 18:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Tu perçois dans la pénombre une larme qui perle sur le visage bleuté, tandis que celui-ci est déformé d'un rictus qui pourrait être de la douleur ou de la crainte.

"Tu dois bien le savoir, si tu es réellement passé par là..."

Elle semble percevoir un quelque chose chez toi qui la fait continuer sur un ton exaspéré :

"Je suis déjà morte, c'est la manière la plus rapide pour accèder aux enfers il paraît. Et j'en suis ressorti!"

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Dim 21 Juin 2009 20:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2966
Localisation: Elysian
Sidë n’est pas seulement effrayée par la créature : la présence de celle-ci semble littéralement la déstabiliser et l’affecter. Dans les ombres de la caverne, je vois une lame qui coule le long de sa pommette. Elle pleure, de tristesse, de haine ou de crainte… Et ses mots contrastent terriblement avec son expression : c’est presque violemment, sèchement, et avec exaspération qu’elle me répond avec le plus grand naturel qu’elle est déjà morte, et revenue des Enfers…Je la détaille un instant en faisant peser sur elle un regard qui se veut apaisant et compréhensif, bien que je ne sois pas en mesure de comprendre réellement sa peine. Jamais je ne suis mort, et comme pour me justifier, pour lui donner mon vécu sur la question, j’explique mon cas…

« Moi, c’est vivant que j’ai été accueilli aux Enfers. Et ça n’est sans doute pas la manière la moins douloureuse. Je n’en ai réchappé qu’en me distinguant dans un défi proposé par Phaïtos lui-même… »

Je marque une pause, fermant les yeux en repensant à ce combat terrible contre ce champion démoniaque et infernal. J’ai vu ma mort de très près, cette fois là… Je plisse les paupières lorsque mes souvenirs encore imprécis de ce passage dans le Royaume de la mort me remontrent la vision de l’âme déchue de mon mentor sylvain sacrifiée pour la bonne cause… Le retour d’un barbare humain, notre ami… Andelys. Je regarde un instant la rapière offerte par le Seigneur des Enfers luire de sa noirceur ténébreuse… Une idée me vient alors à l’esprit, et dans l’obscurité, je croise le regard de Sidë et je lui envoie le mien, plein de compassion, avant de me tourner vers le gentâme.

« Créature, voyez cette arme. Elle me fut offerte par votre maître en témoignage de ma bravoure. Vous le respecteriez en me dévoilant où se trouve la Larme de Thimoros, en ce lieu. »

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Dim 21 Juin 2009 21:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Elle semble déstabiliser à l'idée qu'on puisse traverser les Enfers en étant mort. Cependant, elle te répond avec un soupir:
"Tous ceux qui en sortent ont survécu à un défi de Phaïtos..."

Tu poses ta question au gentâme qui te répond doucement après un léger soupir glacial:
"Ton arme est ton arme, elle ne me concerne pas. Quant à la larme de Thimoros que tu cherches, elle n'est point en ces lieux."

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Lun 22 Juin 2009 10:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2966
Localisation: Elysian
La réaction de Sidë m’apprend une chose nouvelle sur les Enfers que j’ai visités. Apparemment, il n’y a pas que les vivants qui doivent remplir une épreuve pour sortir de ce royaume de la mort. Même les âmes mortes ont visiblement le droit de réaliser un défi proposé par Phaïtos pour s’échapper de ces contrées désolées. En un certain sens, ça me rassure, ça rend mineur le rôle éternel de la mort, son côté inéluctablement irréversible. On peut revenir de la mort, et ma compagne à la peau bleue en est le témoin vivant. Je meurs d’envie de lui demander comment elle a vécu sa mort, comment elle s’est échappée du Royaume de Phaïtos, mais l’heure n’est pas à la causette : à son tour, le gentâme répond à ma proposition d’une manière toujours plus neutre, se désintéressant de mon arme et de sa provenance, fut-elle de son créateur.

Pourtant, il donne là un indice non négligeable qui ne manque pas de me retourner l’estomac : La Larme de Thimoros n’est pas en ce lieu. Je fronce les sourcils. Tout ce voyage pour rien, tout ce trajet pour arriver à un échec, une erreur de direction. Je ne peux l’accepter. J’avance d’un pas vers la créature d’ombre.

« Et où est-elle, alors ? Comment pourrais-je être certain que vous ne me mentez pas ? »

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Lun 22 Juin 2009 12:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Quand tu avances, le gentâme reste impassible, à l'exception que sa silhouette presque immatérielle semble grandir légèrement. Sidë quant à elle attend derrière toi, son arme prête, mais c'est elle cependant qui répond en premier à ta question :

"Il ne peut mentir. Les gentâmes ne peuvent pas mentir, Cromax."

"En effet, Sidë Narandria a raison, il m'est impossible de mentir. Quant à la larme, elle est plus loin que tes pieds peuvent te porter, même un aynore ne saurait t'y conduire. Seule ta faera peut t'y mener."

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Lun 22 Juin 2009 13:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2966
Localisation: Elysian
La créature parait grandir lorsque je m’approche d’elle, mais je ne me laisse pas impressionner. Ça n’est qu’illusion, tromperie pour m’effrayer. Je le regarde sans sourciller, sans trembler. Cet être n’est pas là pour me faire du mal, sinon il l’aurait déjà fait. Et je n’ai aucune envie de lui causer de tort non plus, pour l’instant du moins. Il est certain qu’un paladin obsédé par le bien aurait terrassé cette créature qu’il aurait assimilée au mal le plus absolu, mais pas moi… Il peut m’être utile, comme il peut m’entraver, mais je garde en avant cette utilité potentielle. Le réduire à néant ne m’amènerait à rien, et je n’ai aucune raison de le faire.

À ma grande surprise, c’est Sidë qui répond en premier à ma question, affirmant que les gentâmes ne peuvent pas mentir. Voilà qui est surprenant, l’elfe bleue se présente désormais comme une experte en créatures infernales. Pourquoi elle ne l’a pas dit avant ? Je n’en sais rien… Pourquoi n’a-t-elle pas énoncé ce qu’était cette créature plus tôt ? Là aussi le mystère reste entier, et je finis par me demander qui, entre l’elfe bleue et le gentâme, est le plus digne de confiance… Au moins la créature de Phaïtos ne peut pas mentir, si j’en crois les paroles de ma compagne… je ne lui réponds donc pas et laisse l’être d’ombre répondre à son tour…

Et ce qu’il dit me subjugue au plus haut point. Non seulement il confirme les paroles de Sidë, mais en plus il affirme que la Larme de Phaïtos se trouve totalement hors de ma portée !

(Comment ça inaccessible sauf via toi ?)

(Tu as bien entendu, je suis la seule à pouvoir te mener à elle…)

Ça n’a pas de sens… Jamais je n’ai emprunté les machines volantes de mes semblables, mais je suis persuadé que tous les continents peuvent être rejoints par ce moyen. Ce qui voudrait dire que, si j’en crois les paroles du gentâme, je devrais me rendre…

(Sur un autre monde ?!)

(Tout juste ! Ou tout du moins sur un endroit inaccessible de ce monde. J’ai cette capacité en moi, te faire voyager sur d’autres mondes…)

Pause dans mon esprit, j’essaie d’ingérer les informations que Lysis me confie. Il existe donc d’autres mondes… C’est dément, surprenant, affolant !! Comment n’étais-je pas déjà au courant ?

(Comment peux-tu me faire voyager ?)

(Via ce qu’on appelle des fluides temporels et spatiaux… Je crois que le meilleur moyen pour que tu comprennes ce que c’est, c’est que tu en traverses un…)

Je regarde intensément le gentâme, analysant le moindre de ses mouvements, avant de répondre :

« Quel est cet endroit, gentâme ? Montrez-moi la voie… »

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Lun 22 Juin 2009 13:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
"La voie qui vous y conduira se trouve bien ici, écoute ton coeur, elle connait la route. Quant à l'endroit où tu iras, je ne peux te répondre, je ne suis pas le gardien."

Le gentâme commence à se dissoudre pour reprendre sa forme d'ombre, signifiant par la même qu'il estime avoir donné assez de son savoir, à moins que la vie qu'il vous a arraché lui suffise. Cependant, tel un bouchon qui saute à cause d'une pression trop longtemps contenue, Sidë pose une question :

"Gentâme, ne part pas! Dis-moi d'abord si mon époux est mort et si mon fils est vivant!"

"Ton époux est mort et la vie de ton fils dépend entre autre de la réussite de ta mission."

Sans laisser le temps de poser une autre question, il achève de se transformer en ombre, vous laissant seuls dans le couloir de terre de la tanière. Un faible rayon de lumière orangé parvenant derrière vous. Un sentiment d'épuisement et de lassitude vient vous prendre alors. La légende semble dire vrai, même si vous ne sauriez estimer la quantité de vie que vient de vous prendre le gentâme...


(en comptant le combat, tu dois être environ à la moitié de tes PV^^)

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Mar 23 Juin 2009 10:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2966
Localisation: Elysian
Une fois encore, la réponse de l’étrange créature de Phaïtos est énigmatique et dénuée de sens directement préhensible. Une voie offerte par mon cœur, un gardien d’un lieu qui n’est pas de ce monde, et dont le gentâme ne peut rien me dire. Que de complications tout de même ! Je le regarde donc reprendre petit à petit sa forme d’ombre en fronçant les sourcils dans un dialogue intérieur avec Lysis, celle qui jusqu’ici s’est gaussée de m’avoir montré la voie, ou plutôt de me l’avoir induite…

(Que veut-il dire ? Pourquoi connaitrais-je cette route ?)

(Une fois encore, mon amour, ce sera à toi de le découvrir. Suis son conseil…)

(Mais je ne sais comment faire ! Suivre mon cœur, mes sentiments, mes envies, c’est ce que j’ai toujours fait !)

(Alors pourquoi ici serait-ce différent ?)

(Mais parce que… mis à part l’envie de mettre la main sur cet artefact, je ne ressens nul désir !)

(Vraiment ?)

(Heu… celui d’en savoir plus sur toute cette histoire, aussi… Sur ce lieu, cet endroit où je suis sensé aller, sur cette larme de Thimoros et sur Sidë…)

Sidë, justement, intervient tout d’un coup d’une spontanéité que je ne lui connaissais pas. Surgissant de derrière moi, elle pose une question personnelle sur sa famille, son fils et son époux, au gentâme, qui comme à l’accoutumée, répond de manière erratique et énigmatique. Un époux mort, un fils en danger, voilà ce qui pousse l’elfe bleue à venir ici… Mais moi, pourquoi me suis-je donc aventuré dans cet endroit obscur ? On me l’a demandé, Pulinn me l’a demandé, mais tout devient trop personnel, désormais. Certes la gardienne blanche savait d’où je venais, et cela ne m’étonnerais pas qu’elle ait eu vent de mon passage en Enfer, mais de là à répandre tout ce savoir personnel par delà Nirtim… Tout ceci est étrange, et mon passé semble rattraper mon présent indubitablement. Je n’aime pas ça du tout…

Le gentâme est désormais parti, refondu dans les ombres de l’endroit. Une profonde lassitude s’empare de moi, un abattement incompréhensible qui semble me ronger de l’intérieur alors que notre dos se fait éclairer faiblement d’un ray de lumière orangée…

(C’est le gentâme… Il s’est nourri de ta vie pour répondre à tes questions…)

(Aergh… ça m’apprendra à être trop curieux !)

Je me tourne vers Sidë en tentant d’apercevoir la provenance de la lumière orangée. Ma compagne de route semble aussi affectée que moi par la magie noire du gentâme.

« Ça va aller ? »

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Mar 23 Juin 2009 11:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
La lumière orangée est un simple rayon du soleil couchant, derrière vous. A vue de nez, vous ne devez pas avoir parcouru plus de 100 mètres à tâton dans le noir, mais, au vue du soleil, plusieurs heures ont passé depuis votre combat.

"Ca ira, Cromax. Mais il nous faut nous hâter. Ta faera devrait pouvoir localiser le fluide."

Plus pour elle que pour toi, elle soupire :
"Ah Sania, que n'es-tu revenu après ma mort..."

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Dim 28 Juin 2009 10:32 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2966
Localisation: Elysian
Le temps que l’elfe bleue me réponde, je me tourne vers cette lumière orangée qui, je ne l’aperçois que maintenant, n’est autre que celle du soleil couchant, la lumière naturelle du bois maudit dans lequel nous avons massacré ces arachnéennes de métal. Ainsi, le temps lassant et long que nous avons passé à sonder le sol et les murs de cette caverne n’était qu’une illusion, dont je ne comprends même pas la teneur. Comment un espace si court a-t-il pu paraître si long ?

(C’est possible, avec des fluides temporels ou spatiaux…)

(Quoiiii ?)

(Ce que tu dois emprunter, maintenant… Un fluide de transport quoi.)

(Aaah…)

Sidë répond alors que tout va bien se passer, comme si c’était moi le plus affligé des deux… Cette nana là a l’air de vite se remettre de ses émotions, qui semblaient plus vives et profondes que ma surprise quant à son passage dans le pays de Phaïtos. Elle me conseille ensuite de me laisser guider par Lysis, comme si elle était coutumière des mœurs faeriennes. Décidément, elle est pleine de surprise, tout d’un coup, elle qui n’a pas voulu prononcer un mot durant tout le voyage !

Ainsi donc, je suis son conseil et me remet entièrement dans les petites mains fluidiques de Lysis.

(Alors, maintenant… C’est par où ? Montre-moi la voie du fluide…)

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Dim 28 Juin 2009 11:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Ta faera, après un moment d'hésitation, vous guide à travers un réseau de couloirs plus dense que ce qu'il pourrait paraître de l'extérieur de la tanière. Vous finissez par vous retrouvez face à un Y.

Lysis t'expliquera que le fluide est droit au milieu de cet embranchement et que, à vue de nez, les deux chemins peuvent y mener.

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Dim 28 Juin 2009 19:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2966
Localisation: Elysian
Je sens Lysis hésiter dans mon esprit. Le temps pour moi de poser une question à Sidë concernant le soupir qu’elle a lancé juste avant.

« Qui est Sania ? »

Question simple, sans détour, qui au-delà de la curiosité peut s’avouer utile pour la suite de cette mission. Son mari, peut-être, bien que je ne peux en être certain. Quoi qu’il en soit, je sens mon esprit surchauffer et me guider dans une direction. Je sais que c’est Lysis qui accapare mon attention en produisant cette chaleur pour m’indiquer le chemin à prendre.

Après un hochement de tête vers Sidë, je me remets en route en attendant sa réponse. Lysis nous mène plus profondément dans la tanière, et je la suis aveuglément dans les instructions qu’elle me donne. Nous parcourons ainsi nombreux couloirs souterrains et obscurs avant d’arriver à une voie en ‘Y’.

(A partir d’ici, je te laisse choisir mon Crominou… Les deux voies mènent au fluide !)

(Et laquelle est la plus dangereuse ?)

(Oh… Celle que tu prendras, très certainement ! hihi)

(Très spirituel… Je te remercie de mon aide !)

Levant les yeux au plafond, je décide de prendre à gauche, pour suivre encore et toujours la méthode que j’ai décrétée en rentrant dans cette tanière. Ici, seule le hasard peut me guider.

(Ou une puissance supérieure munie de dés…)

(De dés ? j’ignorais que Zewen avait ce symbole comme attribut…)

Me remettant donc aux dés du destin du Dieu du temps, j’emprunte la voie de gauche, en faisant bien attention là où je pose mes petits petons, le glaive toujours en main, et Sïde toute proche…

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Dim 28 Juin 2009 19:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Sidë te répond aussi directement que l'était ta question : "Ma faera."

Vous allez donc à gauche, le couloir est étonnemment vide. Tu en viendrais presque à te demander pourquoi ta faera ne t'a pas guidé directement par là...

du moins serait-ce le cas si, à peine dix pas après le début du couloir tu n'avais pas entendu ce grincement. Oui, c'était bien un grincement aussi subtil que celui d'une vieille porte de chateau peu utilisée.

D'ailleurs, en parlant de porte, il semblerait que ça en soit bien une qui vient à peine de se renfermer sur vous.

Puis, s'il n'y avait pas non plus eu le lot de flechettes venues de nulle part qui vient se planter dans le panneau de bois épais et que vous veniez d'éviter d'un magnifique plongeon...


(jet d'esquive pour Cromax : 86; jet d'esquive pour Sidë : 88... chanceux :p )

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Ven 3 Juil 2009 22:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2966
Localisation: Elysian
Nous tournons donc à gauche, alors que mon esprit enregistre seulement la réponse de Sidë à ma question : Sania est l’ancienne faera de l’elfe bleue, délaissée de son âme à la mort de cette dernière, et aujourd’hui visiblement perdue dans les nimbes d’un néant lointain.

(Tu m’abandonnerais, toi ?)

(Que tu meurs ou que tu vives, je t’accompagnerai toujours, Cromax… Je te suis liée irrémédiablement…)

J’en suis rassuré, et je poursuis donc mon chemin vers la voie qui s’ouvre devant moi : le chemin gauche de notre périple souterrain. Celui-ci ne paie pas de mine : totalement vide, glabre et sans accroc, c’est d’une banalité presque offensante de savoir qu’un fluide d’une telle importance est gardé dans ce lieu sans aucune protection digne de ce nom. Enfin je saisis ma chance, puisque visiblement les dés du destin sont en ma faveur. J’en viendrais presque à avoir un accès de confiance en moi, m’applaudissant intérieurement pour ce choix judicieux dû à une longue et intense réflexion condensée…

(Au hasard, ouais…)

(Hum…)

Quoi qu’il en soit, nous marchons paisiblement, lorsqu’un grincement sinistre se fait entendre derrière nous : Griiink, poum… Une porte qui se ferme sur la liberté dont mes élans internes m’ont soudainement privée. Je me retourne vers la porte avant de reluquer celle-ci nous barrer toute retraite. Dans un sens, ça n’est pas plus mal, puisque nous allons tout dr…

(Abaisse-toi !!!)

Même pas le temps d’écrire tranquillement ! Obéissant aveuglément aux ordres de ma Lysis préventive et utile, je me baisse farouchement, entraînant dans mon sillage la demoiselle aux cheveux roux. Une volée de pics acérés et pointus viennent se ficher en un son sourd et sec sur la porte de bois… Ces fléchettes nous étaient destinées, et il ne fait nul doute qu’elles auraient pu faire très mal. Plus de précaution est de rigueur, et je retire tout ce que j’ai dit à propos de la non-surveillance des lieux : pire que des créatures belliqueuses et prévisibles à abattre, ce sont des pièges sournois qui nous attendent tout droit ! Et de route il ne reste que celle-là, qui nous mènera, du moins je l’espère, vers le fluide tant attendu.

C’est donc moins confiant, et plus prudent, que je me dirige vers la suite des opérations, tout droit, observant la moindre anfractuosité qui pourrait dissimuler un mécanisme piégé sensé nous estourbir lâchement.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Ven 3 Juil 2009 22:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Au vue des nombreuses infractuosités qui parcèment ce couloir, le danger pourrait venir de partout, aussi bien d'au-dessus avec les lâches racines qui descendent du plafond que de parterre avec les dalles pas toujours bien mises que des murs au contour plus qu'irrégulier.

Jet d'observation : Cromax :réussite; Sidë : échec

Ton regard perçant parvient à détecter un mouvement infime parmi les racines au plafond. L'impression qu'elles frisonnent à votre approche...

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 70 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016