L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 70 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Ven 31 Oct 2008 18:23 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13910
Tanière du souvenir éternel


Loin dans la forêt sombre de l'Omyrhie, à l'écart de tout, se trouve un passage, étroit, au pied d'un arbre. C'est au bout de ce fin passage que se trouve la tanière du souvenir éternel. De nombreux mystères tournent autour de cette grotte, mais une chose est sûre, vous sortirez de là différent de ce que vous étiez... mieux ou pas? Tout dépend de vous... mais encore faut-il déjà sortir...

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Mer 10 Juin 2009 00:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Vous avancez dans la tannière prudemment, l'endroit est particulièrement sombre et vous n'avez pas pensé à demander à Onmal des torches, lampes ou tout autre chose pour vous éclairer.

Cependant, très vite, une chose vous paraît bizarre, bien que ça soit encore la fin d'après-midi, en moins d'une dizaine de pas dans le lieu, vous ne voyez plus aucune lumière...

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Jeu 11 Juin 2009 15:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2966
Localisation: Elysian
Après un moment de latence, durant lequel le temps semble s’allonger alors que Sidë est blottie contre moi, nous reprenons conscience de l’endroit où nous nous trouvons, et notre étreinte se sépare naturellement. Sidë retrouve sa dignité farouche en m’octroyant un regard soupçonneux, comme si j’étais responsable de cette soudaine proximité entre nous, ce besoin d’avoir atterri dans les bras l’un de l’autre à l’issue victorieuse d’un combat pénible et dangereux. D’ailleurs, tout dans ce regard me dit de ne plus aborder la situation dans laquelle elle s’est retrouvée, pendant la bataille. Je me promets donc de laisser au rang d’hypothèses internes les raisons qui ont fait qu’elle s’est retrouvée couchée sous ces araignées mécaniques… Peut-être a-t-elle eu un moment d’inattention, pendant lequel elle se serait fait prendre par surprise. Ou peut-être ces sales bêtes étaient plus vicieuses encore que je ne me l’étais imaginé. Elles ont également failli me clouer au sol en me tombant dessus. Je n’ai dû qu’à mon agilité le fait de leur éviter. Sans doute est-ce le même schéma de combat qui s’est déroulé de son côté, comme se ces bestioles avaient été programmée pour une telle tactique d’attaque.

Quoi qu’il en soit, après un regard noir, c’est elle qui s’avance la première vers le trou béant formé dans le tronc de l’arbre mort, faille ténébreuse dans laquelle nous devrons plonger pour arriver à notre destination : la Tanière du Souvenir Eternel. Sans perdre une minute, je suis la demoiselle qui semble avoir retrouvé subitement son impatience et sa volonté d’en finir. La tension entre nous est moins forte qu’à notre entrée dans cette forêt angoissante. Le combat nous a permis à tous les deux de décompresser un peu de ce voyage pénible et très peu joyeux. Je ne sais toujours pas si c’est elle ou moi qui a été l’instigateur de ce début de rixe, et je ne tiens pas à le savoir. Suivant son pas, je pénètre à mon tour dans la faille de bois mort, me laissant ensevelir par les ténèbres du lieu.

Nos pas, à l’elfe bleue comme à moi, sont lents, prudents et silencieux. Nous ne tenons pas, ni l’un ni l’autre, à prévenir d’éventuels ennemis de notre présence en ces lieux. Et même s’il n’y a pas d’ennemi, les ténèbres sont tellement épaisses que nous devons faire attention à ne pas chuter dans une anfractuosité du sol irrégulier.

Et à mesure de nos pas, l’obscurité se fait de plus en plus oppressante. Nous n’y voyons bientôt plus rien du tout, et ma main cherche celle de Sidë dans l’obscurité. Je la rencontre, et à ma grande surprise, elle se laisse faire, sans y montrer beaucoup de volonté. Elle a sans doute compris qu’il valait mieux ne pas se perdre, dans un tel lieu…

(Lysis, guide moi, je n’y vois rien !)

(Suis la voie, Cromax, longe les murs et tu parviendras bien au lieu que tu cherches… Mes lumières ne te seront pas d’une grande utilité, ici…)

Énigmatique petite chose qui habite mon esprit… Elle n’aura donc jamais de cesse de parler par énigmes. Suivant son conseil en partie, je dégaine mon glaive, et tâtonne aux alentours pour sonder le sol devant moi et les éventuels murs alentours, avançant toujours très prudemment…

« Sidë, vérifie toi aussi le sol et les murs avec ton trident ! »

Ma voix est basse, je ne tiens pas à me faire entendre dans cet endroit hostile…

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Jeu 11 Juin 2009 17:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Tandis que vous avancez, vos armes frappent des caillous ou autres tandis que le boyau ne semble ni se rétrécir, ni s'aggrandir. Vos armes quant à elles ne semblent rencontrer ni croisement, ni ennemi, ni piège, ni trou.

Vous avez l'impression de marcher en ces lieux depuis des heures quand soudain le trident de Sidë croise un trou sur le coté droit.

Vous avez donc le choix, continuez tout droit ou aller à droite...

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Ven 12 Juin 2009 18:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2966
Localisation: Elysian
Nos mesures de sécurité s’avèrent vaines pour l’instant et nul obstacle ne semble entraver notre route à l’entrée de ce passage souterrain particulièrement obscur. Nul gardien des lieux, hormis les araignées mécaniques qui semblaient plus visiteuses que gardiennes, nul piège, nulle fosse pour nous faire choir, ou rétrécissement pour nous dissuader de continuer. Il s’agit simplement d’un tunnel rectiligne tout ce qu’il y a de plus banal, parsemé ci et là de quelques cailloux, sans plus.

Un temps qui semble infini passe, sans que rien ne survienne. L’ennui de la monotonie n’a pourtant eu d’effet ni sur moi, ni sur ma compagne, et nous avançons toujours, inlassablement, main dans la main, en une nouvelle entente que je ne qualifierais pas de cordiale, mais confiante, tout de même. Après tout, je lui ai sauvé la vie… même si elle n’admettra sans doute jamais que c’est le cas.

C’est alors que la fourchette géante de l’elfe bleue croise la route d’un passage vers la droite. Elle me préviens de sa découverte, et je réfléchis un instant à quelle voie emprunter…

(Alors… Dans un labyrinthe, il faut toujours prendre à droite.)

(à gauche ! et rien ne t’indique qu’il s’agit d’un labyrinthe.)

(Heu… nous sommes tout de même dans un endroit ténébreux, sans aucune lumière, avec un choix hasardeux de couloirs. Comment tu nommes ça ? Et puis, comment tu veux que j’aille à gauche, je n’ai que deux possibilités…)

(Tout droit alors, ahuri ! On verra bien plus loin s’il s’agit d’un dédale.)

Suivant donc les conseils avisés, bien qu’inexpliqués, de ma faera, je décide d’aller tout droit, et pour ne pas parler et risquer d’alerter un garde éventuel, je l’indique à Sidë en reprenant la marche, la tirant derrière moi. Et dans ce passage, je continue de faire attention au moindre pas, le glaive toujours dégainé, et tâtonnant sol et mur pour ne pas tomber dans un piège.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Ven 12 Juin 2009 23:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Sidë, si elle est surprise de ta décision n'en parle pas. Vous continuez la route durant 4 à 5 mètres bien que cela vous semble, à nouveau, être bien plus long. Vous n'avez plus d'idées du temps qui passe dans cette tanière étrange.

Soudain, un souffle de vent, provenant de l'avant du chemin, vient chatouiller les mèches de tes cheveux. Mais la proximité que tu as eu avec la magie, ainsi que ta faera, te signale que ce souffle n'est pas ce qu'il semble être. Ce n'est pas du vent, mais bien un sort qui s'abat sur toi et ta compagne.

Aussi rapidement qu'il est arrivé, le souffle s'arrête, à vue de nez sans dommage.

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Sam 13 Juin 2009 10:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2966
Localisation: Elysian
Le temps de marche me semble désormais moins long qu’auparavant, même si le temps n’est pas aisément discernable, dans ces ténèbres magiques surnaturelles. Et nos pas prudents n’aident pas à nous repérer sur la distance parcourue non plus, tant nous ne sommes pas habitués à marcher de la sorte, lentement, à petits pas traînés. Je me demande en mon for intérieur si je ne suis pas trop prudent, ici. Est-ce la proximité d’Omyre, la tension qui rôde en moi depuis l’entrée de cette forêt, Sidë qui tient ma main, à mes côté ? Je ne saurais le dire. Je sais qu’avant, j’étais plus nonchalant, moins impliqué. Si je me battais, c’était pour moi seul, si j’étais blessé, j’étais le seul à en souffrir, et si ma mission échouait, j’étais le seul à être lésé. J’étais indépendant, libre, l’esprit sans doute plongé dans l’ivresse de l’inconscience. Il n’en est plus de même, désormais. Je suis certes toujours libre, je n’ai pas changé de caractère, de mode de pensée, surtout avec la présence de ma faera libertaire au creux de mon esprit, mais… désormais mes actes ont un but autre que mon seul bien être : je travaille pour le Temple, je suis en mission, et cette mission n’est pas semblable à celles de la milice, auparavant. Ici, je suis personnellement impliqué, plus que personnellement…

Et alors que j’avance, un curieux courant d’air vient faire frémir les mèches longues de mes cheveux, de celles qui cernent mon visage, qui barrent parfois mes yeux de leur ton d’onyx. À cette sensation, je ne peux que froncer les sourcils et prendre un air plus grave. Quelque chose n’est pas normal…

(Un courant d’air soudain dans le fond d’un souterrain ? ça n’a rien de naturel !)

(Et que cela pourrait-il être, alors ?)

(Il fut une époque où je n’aurais pas su te répondre, ne comprenant pas les mystères peuplant cet univers… Mais il ne fait presque aucun doute qu’il s’agit là de magie.)

(Et qui dit magie dit…)

(Magicien !)

Je resserre ma main sur les doigts de Sidë pour lui faire comprendre que quelque chose ne va pas, puis je l’attire vers moi doucement pour poser sa main sur mon épaule. Ça n’est certainement pas le moment de se perdre… Une fois ma main libre, je dirige celle-ci vers le fourreau de ma rapière noire, celle offerte par Phaïtos en personne, si l’on peut réellement parler de personne pour une entité divine, et je la dégaine lentement, précautionneusement, tout en parlant d’une voix confiante, lente et rassurante.

« Montrez-vous, inconnu… Nous ne vous voulons aucun mal. Approchez que nous puissions vous voir. Dites-nous qui vous êtes… »

Une fois mes paroles terminées, ma rapière est dégainée, et je l’avance devant moi en position de défense, au cas où… J’espère juste que mes paroles ne tomberont pas dans l’oreille d’un démon assoiffé de sang qui, par le plus grand des hasard, maîtriserait la magie du vent…

(Qui sait ?)

(Toi…)

(Hihihi !)

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Sam 13 Juin 2009 13:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Un courant d'air plus chaud vient répondre à tes paroles. Suivit d'un rire, un de ses rires à glacer le sang des mortels habituels. Un de ces rires qui rappelle aux hommes leur plus mauvais souvenir.

Un flash vient soudain marqué ton esprit, te donnant l'impression que tu revis ce moment précis, celui où les morts-vivants se réveillent autour de toi dans les Enfers. Ce sentiment est renforcé par une impression de présence. Sidë quant à elle ne dit rien, mais tu sens sa main te serrer avec puissance.

"Tu voudrais que je me montre? Je suis là pourtant, tout près de toi..."

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Dim 14 Juin 2009 10:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2966
Localisation: Elysian
Mes yeux cherchent vainement à percevoir une silhouette dans l’obscurité. Ces ténèbres n’ont rien de naturel, et toute persévérance sur cette voie est inutile. Une nouvelle fois, comme en réponse à mes questionnements, une brise vient caresser mon visage, plus chaleureux, nanti d’une chaleur tout aussi peu naturelle que le précédent courant d’air… Pour confirmer mes pensées, cette fois, le vent léger s’accompagne d’un rire glacial, rempli de sadisme, de folie, de mauvaises intentions… Un rire de psychopathe, un rire d’un homme un peu trop confiant qui prend des airs de marionnettiste pour me faire peur.

(Il ne jouera pas longtemps, s’il continue…)

(Attends de connaître ton ennemi, ne frappe pas aveuglément…)

C’est alors qu’un flash vient frapper mon esprit, et des événements passés reviennent comme un fouet cinglant en ma mémoire. Une plaine immense parsemée de milliers de croix, un cimetière gigantesque auréolé d’une aura orangée et malsaine, un ciel mordoré de nuages enroulés les uns dans les autres, une montagne pelée, un château en ruine, un pays dévasté, un monde terrible : les Enfers…
Je me revois, pris d’un accès de folie, tenir à distance mes compagnons avec mes lames, alors qu’autour de nous, des silhouettes tordues, torturées, se dressent par dizaines, par centaines… Les morts se réveillent et sortent de leur tombe pour avancer vers nous afin de nous accabler de mille tourments, afin de m’arracher ce que j’ai de plus cher : la vie…
Dans mon souvenir, je tourne la tête vers le ciel pour pousser un cri, mais la pensée s’étiole, devient trouble, et je reviens dans ce tunnel sombre rempli d’obscurité, un seul mot à la bouche, un seul terme en pensée :

(Phaïtos…)

La main de Sidë est crispée sur mon épaule. Elle aussi doit revivre intérieurement un des moments les plus noirs de son existence.

Quelle est cette entité qui me fait face ? Un serviteur du dieu des Enfers et des Morts, voire Phaïtos en personne… Ce qui expliquerait tout cet amas de magie sombre autour de moi. Quoi qu’il en soit, l’attaquer relèverait du suicide, aussi je me contiens, les mâchoires crispées, une crampe naissant au creux de mon estomac, alors que mes sourcils se fronce… Une voix sombre et ténébreuse, confirmant la présence toute proche, répond à mes paroles, affirmant être toute proche… Instinctivement, je fais un rapide mouvement circulaire de mes deux lames, pour m’assurer qu’il n’est pas aussi proche qu’il prétend l’être, et je lui réponds à mon tour, alors que Sidë reste silencieuse.

« Que veux-tu ? »

Simple question, sans palabres inutiles…

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Dim 14 Juin 2009 12:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
A nouveau le même rire agaçant, suivis d'un moment de vide.

"Tu es bien courage, sindel. Ca n'en sera que plus drôle... pour moi. Je pourrais vouloir ton âme ou tout simplement ta mort,..."

L'ombre semble disparaître autour de vous pour se condenser devant vous en une forme semi-vaporeuse qui semble se fixer petit à petit jusqu'à faire apparaitre un être, vêtu de noir de la tête au pied. Tu ne vois pas un brin de peau qui te permettrait d'en savoir plus sur lui.

"Je pourrais vouloir tout ça, autant que ta souffrance. Mais je ne suis pas là pour ça. Qu'êtes-vous venu faire ici?"

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Mar 16 Juin 2009 18:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2966
Localisation: Elysian
Le même rire sinistre sort de l’Ombre sans que je puisse en distinguer la provenance, ce rire irritant qui me dresse le poil et fait monter en moi un stress bien connu, celui de me retrouver face à une instance ô combien plus puissante que moi et potentiellement hostile. Ça n’est pas de la peur, c’est plutôt une angoisse. Non pas une angoisse qui fait la panique, mais une appréhension emplie de pressentiments négatifs. Et puis, plus rien, l’obscurité refait une nouvelle fois témoignage de silence pesant, et seul le souffle crispé de Sidë me parvient en plus des battements de mon propre cœur, qui ne font que me rassurer quand à mon état : je suis encore vivant, et non dans un passage létal menant droit au monde des Morts, là où je saurais avoir perdu la vie. On ne voit pas deux fois les Enfers avec du sang chaud dans les veines… Ou en tout cas, c’est ce que me souffle ma conscience en ce moment tendu.

Puis, interrompant ce silence, l’être invisible consent enfin à apporter une réponse à ma question. Enfin réponse… façon de parler bien évidemment, puisque, rentrant dans le rôle du maître de la situation et des lieux, défenseur ayant la connaissance du terrain et de ses possibilités, il fait preuve d’une confiance insolente. Aucune réponse ne m’est réellement apportée, seulement une remarque sur mon courage ardent aussitôt rabaissée par une moquerie basse et vile. Aucune indication sur ce que cet inconnu désire réellement, donc, même si ses hypothèses funèbres me font frémir… Les mots ‘âme’ et ‘mort’ résonnent dans mon esprit comme deux menaces triviales et pesantes.

(Qui est-il ?)

Lysis ne m’apporte que le silence en réponse, et bien vite, comme en réaction à ma demande mentale, la brume noirâtre se dissipe petit à petit, dévoilant à mes yeux une silhouette évanescente dissimulée sous des habits sinistres. Elle semble faite de brume, et je ne peux voir le moindre de ses traits sous son capuchon large dissimulant son visage, ni même la couleur de sa peau, sous des gants de cuir noir.

Aux deux menaces précédentes, l’être ayant décidé de se dévoiler avarement, offrant juste une silhouette floue en échange du brouillard sombre, en ajoute une troisième, me promettant d’éventuelles souffrances en plus de ma mort et de la capture de mon âme… Mais je ne crains pas la souffrance. Ça n’est qu’un témoin peu agréable de la vie qui coule en moi, et rien ne saurait plus me rassurer à cet instant qu’un tel témoignage.

Enfin… quoi qu’il en soit, il conclut sa petite plaidoirie sardonique par une chute pour le moins prévisible, prévenant que ça n’est pas son rôle ici, maintenant.

(Ce type fait un léger complexe de supériorité. Comment peut-on être nanti d’un tel excès de confiance en soi ?)

(En étant conscient de ce qu’il est ?)

(Qu’est-il ?)

De nouveau, le silence s’abat sur mon esprit, alors que sa question me percute avec une étrange répercussion en moi…

(Comme s’il ne savait pas ce que cette tanière abritait… Il se fiche de moi !)

Ma réponse est directe, vive, sans doute un peu trop…

« Oh je me baladais dans les Bois Sombres histoire de me détendre un peu, cueillir un bouquet de gobelins ou ramasser quelques orques pour mon déjeuner. Puis j’ai croisé une petite armée d’araignées mécaniques qui voulaient s’en prendre à cette coquette grotte et je les ai massacrées gentiment avant de succomber à la curiosité. »

Mon regard noir tente de percer les ténèbres de son capuchon en le fixant intensément et de manière sans doute un peu provocante… puis je poursuis, plus sérieusement.

« Vous savez pertinemment pourquoi je suis ici. À quoi cela vous servirait-il de l’entendre par ma propre bouche ? Vous-même ne vous êtes sans doute pas égaré, n’est-ce pas ? Si ça n’est pas pour me tuer, ou me torturer, pourquoi donc êtes-vous en travers de ma route ? à vrai dire, si vous tenez tant à ce que je vous donne la raison de ma présence ici, j’aimerais avant tout que vous formuliez vos hypothèses. Pourquoi croyez-vous qu’un Sindel et une Earion armés jusqu’aux dents se sont-ils rendu au plus profond d’un territoire hostile pour se perdre dans une tanière oubliée ? Hmm ? »

Mon regard brûle de cette lueur défiante. Cela peut passer pour de l’insolence, sans doute… Mais dans ces paroles, je cherche avant tout à en savoir plus sur celui qui me fait face et sa façon de penser… Va-t-il se dévoiler en répondant à mes provocations ?

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Mar 16 Juin 2009 20:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
L'être laisse un moment de silence s'abattre entre vous et lui. A l'instant, ce silence semble presque être matériel et pesant. Puis un nouveau changement dans la silhouette, deux yeux d'un rouge sang brillent intensément sous sa cape. Ces yeux, tu en es convaincu en cet instant précis, n'ont rien d'humain, ni d'elfe.

"Etrange destin que vous deux cherchiez une des larmes de Thimoros. Vous êtes tellement peu dans votre cas..."

Puis il se tait de nouveau après cette réponse plus que lacunaire par rapport à ton discours.

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Sam 20 Juin 2009 12:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2966
Localisation: Elysian
Mes paroles osées n’ont comme conséquence sur la conversation qu’un nouveau silence oppressant entre nous. Mon regard continue de fixer cet être inconnu qui fait tout pour m’impressionner, et je ne cille pas devant les ténèbres de son visage. Je ne me soumets pas à cette invitation forcée à la couardise et à la crainte… Ce personnage sans visage, sans matérialité ne m’impressionne pas. Tant que je ne sais pas qui c’est, un illusionniste, un simple manant ou un être supérieur, je n’ai aucune raison de le craindre, même si ses obscurs tours de magie n’ont aucun effet positif sur ma personne…

C’est alors que la créature me faisant face change une nouvelle fois d’aspect, ou plutôt, ajoute encore un indice à ma vision de son être : une paire d’yeux rougeoyants viennent d’apparaitre sous ce capuchon noir, me fixant comme deux failles sanguines dans un abysse profond. Mais ce nouvel artifice ne m’impressionne pas plus : moi-même n’ai-je pas déjà eu, lors de mes rages les plus mémorables, le regard qui luisait d’une maléfique couleur rouge… phénomène encore inexpliqué jusqu’à ce jour, bien que faisant depuis longtemps partie de ma vie.

(Tout trouvera une explication, un jour…)

(Si tu la connais, révèle la moi ! Je veux savoir.)

(Je ne le peux ni ne le veux, c’est à toi à faire ces découvertes… Je ne peux que te guider vers elles…)

Mais mes pensées bilatérales sont interrompues par la voix grondante de celui qui ne se présente ni comme un ennemi, ni comme un ami. Ses paroles raisonnent dans la grotte, et il me révèle une chose que j’ignorais jusqu’ici : une Larme de Thimoros. Voilà ce que nous sommes venus chercher dans ce sombre endroit. Quelle forme celle-ci a-t-elle pris ? Une pierre précieuse plus noire que de l’onyx, une arme, un être vivant voué à la destruction… et pourquoi pas l’être qui me fait face ? Je l’ignore encore, mais mon regard se fait encore plus perçant alors que j’apporte réponse à ses mots.

« Étrange ? En quoi est-ce étrange. Visiblement, ce lieu rencontre un vif succès, s’il faut en croire les quarante cadavres mécaniques qui jonchent votre seuil. Vous avez de la chance que nous soyons ici, ces araignées auraient sans doute été moins prolixes, voire carrément inapte à tout dialogue… Maintenant, il serait bon de nous dire à quoi rime tout ceci : êtes-vous là pour nous arrêter, ou pour nous aider ? »

D’ailleurs, est-il vraiment là, avec sa présence floue et vaporeuse…

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Sam 20 Juin 2009 13:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
L'être reste là devant vous, laissant tes paroles sortir de ta bouche, sans la moindre réaction.
"La connaissance de ce qui est et de ce qui a été peut vous arrêter autant que vous aider dans votre quête. Au moins peut-elle lui donner un sens. Je ne suis ni un ami, ni un ennemi, je suis ce que je suis et ce que j'ai toujours été et vos vies n'ont pas la moindre importance pour moi et les miens..."

D100 de reconnaissance : 67, réussite
Lysis t'avertira alors, la créature qui se tient devant toi est un gentâme. [HRP]Tu trouveras quelques infos que ta faera pourra te transmettre sur le gentâme dans la partie "coordination"[/HRP]

Il pousse un soupir, vent froid qui vient vous toucher.

"Pour ta première question, vous voulez dire que vous ne connaissez pas vos propres histoires? Il est rare de croiser deux êtres sortis des Enfers dans un même lieu."

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Dim 21 Juin 2009 10:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2966
Localisation: Elysian
Une fois de plus, la créature brumeuse et noirâtre nous faisant face reste stoïque à mes paroles, sans aucune réaction, et se contente de me répondre avec un calme irritant. Le voilà qu’il se met à déblatérer des inepties énigmatiques, devinette sombre sortie de sa bouche inexistante comme seule arme qu’il a à présenter. Ainsi donc, la connaissance de mon passé – et de celui de Sidë – peut fortement influencer, en bien ou en mal, ma quête de cette larme de Thimoros. Si ça ne tenait qu’à ma seule personne, mon ignorance exaspérante sur tout un pan de mon passé, de mon enfance, n’augurerait rien de bon. Y compris les connaissances que j’ai de moi sur…ce qui reste de ma famille. Quoi qu’il en soit, ce sombre être semble en savoir long sur moi, et cela ne me dit rien qui vaille. Au moins donne-t-il, une fois de plus, une caractéristique de sa personne. Il semble se dévoiler petit à petit.

(Il ne te dira plus rien sur lui…)

(Comment ça ?)

(Il n’a aucun intérêt de le faire, et son petit jeu mystérieux commence à me peser. C’est un gentâme, une créature du Dieu des Enfers, Phaïtos.)

(Un quoi ?)

(Gentâme… un être empli de connaissances, mais terriblement avare de paroles. Il en est qui échangent des informations contre de la vie.)

(Donner de la vie ? Mais comment ?)

(Pose-lui la question…)

Mais je n’ai le temps de rien que ce ‘gentâme’ poursuit son discours après un soupir glacial. Et ce qu’il révèle me glace le sang : Sidë, elle aussi, est une rescapée des Enfers. Toute question au gentâme serait inutile, désormais, tant j’en ignore sur ma compagne de route. Je me tourne vers elle prestement.

« Comment ? Mais… Sidë, est-ce vrai ? Comment cela se peut-il ? »

Aussitôt, je me tourne vers le Gentâme pour ne pas le perdre de vue, tout en attendant la réponse de l’elfe bleue…

_________________


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 70 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016