L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 70 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Sam 4 Juil 2009 11:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2963
Localisation: Elysian
Je scrute, je regarde, j’analyse, et je ne décourage pas. Risquer ma vie dans un endroit aussi ombrageux ne me convient pas du tout, et je veux aller au bout de toute chose en bonne santé et plein de vie, pas à moitié mort ou sanguinolent, remettant l’objet de ma quête à des puissances supérieures avant de succomber à mes blessures. Non, je veux être droit, fier et vaillant, et pour ça, je me dois d’être garant de ma propre sécurité, et puis aussi un peu de celle de Sidë… Faudrait pas l’oublier.

Nous avançons donc dans ce couloir à un rythme proche de celui d’un limaçon asthmatique croisé avec un escargot amputé, mais nous avançons prudemment, afin d’éviter de se prendre de nouveau une volée de dards dans le coin de la face. Les roches me cernent de leurs plis et courbures diverses, et je me sens presque découragé par ma tâche colossale et assez peu héroïque (dans le sens téméraire et fonceur sans cervelle) jusqu’à ce que tout d’un coup, mon œil acéré remarque, plus loin dans le couloir, des racines molles tombant du plafond et remuant sur elles-mêmes vers le bas, offrant presque une bouche dont les dents seraient ces excroissances douteuses et boiseuses. Glauque et écoeurante apparition que mon amie elfe bleue ne semble pas avoir remarqué. J’interpose ma main pour lui barrer la route, et lui adresse un murmure :

« Ne t’approche pas… Regarde ! »

Je ne sais si elle les voit, mais je ne compte pas la laisser avancer comme ça ! En un geste, je range mes armes et me planque contre une paroi pour sortir mon arbalète et mettre en joue l’une de ces racines récalcitrantes. Je tire un trait vers celles-ci, pour voir si ce truc est bien vivant ou si ça n’est qu’illusion…

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Sam 4 Juil 2009 13:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
D de jet : réussite

Ton carreau vole droit sur une des racines où il se plante avec un son plus mat que celui qu'il ferait dans du bois. Sous le choc, la liane se rétracte avant de se rallonger.

Manifestement, ce n'est pas une illusion qu'il y a en face de toi.

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Dim 5 Juil 2009 10:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2963
Localisation: Elysian
Je sens Sidë réprimer un cri de surprise lorsqu’elle aperçoit à son tour l’odieuse apparition qui nous barre la route : ces tentacules boiseuses ne me disent rien qui vaillent, et une fois mon trait lâché à toute vitesse vers l’une d’elles, la transperçant avec un son sec et mat, je ne doute plus une seconde que ces horreurs rétractables sont là pour nous entraver la route. Je pousse un soupir face à la menace répugnante que nous allons devoir affronter, et je range mon arbalète, visiblement peu efficace contre ces racines mouvantes. Rien ne sera mieux qu’une bonne paire de lames pour éviscérer ces atrocités… En admettant que ces choses aient des viscères, bien entendu.

Armé de ma rapière sombre et de mon glaive effilé, je me tourne vers l’elfe bleue avec un regard fataliste.

« Il faut bien passer… »

Et je me jette alors à corps perdu dans le massacre de ces tentacules, restant à la frontière afin que seules l’extension de mes bras, mes lames, puissent entrer en contact avec ces ennemies curieuses… Neuf doubles coups pleuvent sur ces machins gigotant sans cesse, avec l’espoir de les voir se flétrir et périr sous mes coups…

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Lun 6 Juil 2009 15:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Tu te retrouves donc avec une trentaine d'adversaire.

Jet de D100 : Réussite, échec, échec, échec, réussite, échec, échec négative, échec, réussite

Si tu réussis quelques coups, la plupart se perdent dans le vide, habilement esquivé par les lianes. Sur l'un des coups, une des lianes en profite même pour heurter violemment ton poignet gauche. (-1PV)

Sur la trentaine de lianes, 3 ont été coupée.

Grâce à la surprise, Sidë frappe avant les lianes. Pour les prochains tours ça sera toi, les lianes, Sidë. Tu joues Sidë durant ce combat ;)

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Sam 18 Juil 2009 11:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2963
Localisation: Elysian
Mes coups acharnés sont trop aisément évités par ces ennemis curieux et déplorables. Mes lames ne rencontrent que trop souvent le vide, alors que la vitesse de ces racines belliqueuses leur permet d’esquiver sans problème mes coups.

(Saletés…)

Sans la regarder, je m’adresse alors à Sidë sans cesser de frapper et de frapper encore dans ces ennemis inopinés.

« Sïde, inutile de combattre ces choses, elles ne peuvent se déplacer ! Il faut avancer et les distancer ! Suis-moi ! »

Ainsi donc, ma décision est prise. Ces ennemis ne sont pas pour moi, et si nous sommes suivis, au cas où, ces racines pourront s’avérer bien utiles. J’avance donc dans ce champ d’ennemis végétaux, tout en tentant de trancher le maximum d’entre eux de mes lames, essayant de trouver la sortie de cet enfer.

(J’ai encore choisi le bon couloir, moi…)

Sïde, munie de son trident, essaie tant bien que mal de me suivre, essayant de transpercer les racines de sa fourche marine…

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Sam 18 Juil 2009 13:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Jet de dés pour les attaques de Cromax : échec critique, réussite, réussite, réussite, échec critique, échec, réussite, réussite, réussite
Jet de dés pour les attaques de Sidë : échec, échec
Jets de dés pour les plantes sur Cromax : réussite, échec, échec, échec
Jets de dés pour les plantes sur Sidë : échec, échec, échec, échec

Vous tentez donc de trancher tout en avançant. Peu de tes attaques touchent les lianes et, pire que ça, tes lames s'emmèlent dans les lianes et tu te retrouves bloquer par les deux bras. Comme conscientes de leur supériorité, elles cherchent te frapper et tu reçois un choc, tel un coup de fouet qui vient te blesser à la faiblesse de la cuirasse (-2PV).

Sidë quant à elle parvient à éviter les lianes, mais ses attaques ne sont pas assez précises pour les toucher.

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Dim 19 Juil 2009 11:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2963
Localisation: Elysian
La progression est rude, parmi ces racines animées de vie. Mes lames frappent l’air plus souvent que ces trompes de bois amovibles, et je rage de n’avancer que si lentement. Derrière moi, Sidë n’est guère en meilleure position : elle n’arrive pas à toucher une seule de ces ennemies peu communes, sans parole ni âme. Elle évite néanmoins avec justesse leurs essais belliqueux, ce qui, par un moment d’inattention, n’est pas mon cas.

Alors que je frappe à côté de l’une d’elle, elle s’empare de ma lame, et ce déséquilibre guerrier me fait vite perdre le contrôle de l’autre arme, qui est elle aussi prise en otage par une seconde liane. Je remue dans tous les sens pour tenter de me défaire de leur étreinte, comptant sur le tranchant de mes lames pour les malmener jusqu’à ce qu’elles me lâchent ou périssent sous l’acier et la violence de mes secousses.

« Lâchez-moi ! Lâchez-moi tout de suite !! »

Sïde est toujours derrière moi, à frapper et frapper encore les lianes pour parvenir à mon niveau et m’aider…

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Jeu 6 Aoû 2009 21:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Jet de Dés pour Cromax : Réussite, réussite
Jet de Dés pour Sidë : échec, échec
Jet de Dés de plantes sur Cromax : échec, échec, réussite, réussite
Jet de Dés de plantes sur Sidë : échec, échec, réussite, réussite

De deux mouvements brusques tu parviens à te détacher sans trop de difficulté, tu te retrouves à terre, tes épées à un mètres de toi à peine.
Sidë ne parviens toujours pas à accrocher les plantes de son trident, mais parviens à te rejoindre malgré tout. Vous êtes environ à mi-parcours.

Les plantes vous frappent en revanche encore et toujours. (-4PV pour toi, -6PV pour Sidë)

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Ven 7 Aoû 2009 16:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2963
Localisation: Elysian
Libéré de l’étreinte oppressante de ces satanées lianes agressive, je me retrouve sur le sol, séparé de mes lames par quelques pas à peine. Je ne peux me résoudre à les abandonner à de si étranges ennemis, les laissant pour cadeau à des suivants malchanceux ayant choisi la même voie que moi. Déchaîné au sens propre comme au figuré, je pousse un cri rageur empli de la colère qui commence à battre mes tempes. Pourquoi s’être laissé embarquer dans cette histoire ? Comment un aventurier ayant résisté à Verloa, aux Enfers de Phaïtos, périrait-il dans une sombre grotte sans réputation colossale.

Je ne peux me résoudre à me laisser mourir là, absorbé par les coups vicieux de ces plantations sans parole. Je veux me défaire de leur présence, et au plus vite ! Je me précipite sans attendre vers mes lames en espérant que Sidë me suivra pour couvrir mon avancée. J’essaie de les attraper, puis une fois en main, d’avancer encore et encore parmi ces racines belliqueuses, tranchant celles qui se présentent à moi de trop prêt, mais laissant les autres à leur sort, pour enfin atteindre l’autre côté…

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Dim 9 Aoû 2009 18:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Jet pour la course de Cromax : Réussite critique
Jet pour la course de Sidë : réussite
Jet de touche pour les plantes sur Sidë : échec, réussite



Tu parviens à récupérer tes lames sans trop d'effort avant de t'enfuir en esquivant avec souplesse les lianes. Sidë quant à elle tente de te suivre tant bien que mal, mais, bien qu'elle ne se plaigne pas, elle est mal en point et il est difficile pour elle te suivre. Cependant, elle parvient à se sortir de ce piège, non sans une nouvelle attaque sur elle. Elle esquive une racine, mais une seconde vient la blesser cruellement dans un claquement proche de celui d'un fouet. (-3PV)

Elle s'écarte juste assez pour être à l'abri avant de s'effondrer...

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Lun 10 Aoû 2009 10:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2963
Localisation: Elysian
La hargne qui me parcoure semble désirer me donner des ailes, puisque là où l’instant d’avant, je m’empêtrais lamentablement en m’emmêlant les bras et les armes, les pieds et les jambes, dans ces satanées lianes, voilà maintenant que je parviens à me faufiler lestement entre, jusqu’à récupérer d’un geste vif mes armes, que je ne prends même pas le temps de ranger pour poursuivre ma course effrénée, sautant, bondissant avec acharnement et agilité pour échapper à ces ennemis forcenés. Et c’est avec brio que je parviens finalement à survivre au rempart végétal et agressif qui s’est dressé devant nous suite à une regrettable erreur de jugement sur le chemin à emprunter.

(Tu aurais pu m’éviter ça !)

(Qui te dit que l’autre couloir n’était pas pire ?)

(Grmbl…)

Une fois de plus, je cède face à la logique imparable de Lysis. Je me donne quelques remontrances internes de lui donner des perches aussi évidentes, qui ne font, à coup sûr, que raffermir son côté cassant et sûr d’elle.

Mais l’heure n’est pas aux dissensions internes avec ma faera : Sidë, visiblement moins habile ou moins chanceuse que moi dans le maniement de son trident, et de ses jambes, pagaie un peu dans la semoule en tentant d’échapper aux racines meurtrières. Ces plantations vénéneuses l’ont visiblement mise à mal, puisque de trop nombreuses ecchymoses semblent peupler sa peau, qui bien qu’elle soit déjà toute bleue, n’en laisse pas moins des marques violacées à l’endroit des coups que lui ont donnés ces lianes sans pitié. C’est complètement harassée que je la vois éviter de justesse une liane assassine qui voulait la projeter au sol, mais dans son écart, une autre de nos ennemis végétale en profite pour se tendre avec un claquement sinistre, et vient s’écraser de toute sa longueur sur l’elfe bleue, qui reçoit le choc en ouvrant de grands yeux surpris. Elle titube encore deux pas, juste de quoi se mettre à l’abri de ce piège mortel, et sans dire un mot, s’effondre tout bonnement sur le sol, inconsciente, ou en tout cas très mal en point.

Si moi aussi j’ai contracté pas mal de blessure dans ce piège à rat, qui n’ont fait qu’aggraver l’état de non-vie laissé par le gentâme, je n’en suis pas au point de Sidë, qui, mêlée d’épuisement et de douleur, ne se sent plus la force de poursuivre…

Aussitôt, je me lance vers elle pour éviter qu’elle ne se fasse mal dans sa chute, mais je ne parviens à ses côtés qu’une fois qu’elle a touché le sol lourdement. Je la retourne, face vers le plafond, et regarde son visage meurtri. Ses lèvres bleutées laissent encore échapper un fin filet d’air, au même rythme que sa poitrine délicate se soulève sous le poids de sa respiration. Je pousse un soupir de soulagement tout en lui parlant.

« Tiens bon, Sidë. Je vais nous sortir de là. Je ne laisserai plus personne te causer tant de tort tant que nous ne sommes pas sortis d’ici. »

Je maintiens une main dans son dos, près de sa nuque, pour la garder près de moi, à croupis à côté d’elle. De ma main libre, je cherche dans son sac une chose qui pourrait faire effet sur ses blessures, et y trouve une petite fiole. J’hésite un instant sur son contenant, car je ne peux me prévaloir de connaître ma partenaire avec assez d’assiduité pour savoir avec exactitude ce qu’elle transporte… Poison, alcool, philtre d’amour ou démoniaque…

(Ou potion de soin ! Ne tergiverse pas. Tu es aussi blessé, bois-là et laisse cette elfe à son sort. Elle ne nous sera plus utile, à présent.)

(Lysis ! C’est odieux ! Je ne peux la laisser périr ici alors qu’elle possède un remède.)

(Ta bonté est une faiblesse, Cromax… Débarrasse-t-en.)

Ne tenant plus compte des remarques déplacées de ma faera, j’érige une barrière mentale pour ne pus entendre ses supplications mauvaises, et débouche la petite fiole pour en verser lentement le contenu entre les lèvres de Sidë, prenant bien soin de ne pas en mettre à côté de sa bouche, et lui laissant bien le temps d’avaler la mixture… tout en espérant qu’elle ait l’effet escompté.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Lun 10 Aoû 2009 11:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Lysis, malgré ses remarques désobligeantes, t'as dit vrai. La potion de soin agit sur Sidë qui ouvre à nouveau les yeux. "Merci" est tout ce qu'elle prononce avant de te proposer une gorgée de sa fiole.


[HRP](Dis-moi combien de doses ont été utilisés et pour qui ;) )[/HRP]

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Mer 12 Aoû 2009 18:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2963
Localisation: Elysian
La demoiselle, déglutit péniblement le contenu de la fiole que je lui tends et retrouve les couleurs vives coutumières à son visage, là où l’instant d’avant, seul un teint livide persistait, témoin de son mal-être et de la gravité de ses blessures. Je ne peux que me sentir soulagé de la voir ainsi se colorer à nouveau, et ouvrir les yeux, toujours faible. Je la sens encore trop peu énergique pour faire ou dire quoi que ce soit, et je lui tends une nouvelle fois la fiole miraculeuse, semblant contenir de la vie liquide, ou tout du moins est-ce la seule métaphore qui me vient pour désigner cette potion de soin, que je compare à l’opposé de ce que le gentâme nous a fait.

Elle posa à ce moment une main tiède sur mes doigts, et semble vouloir dire quelque chose. Ses lèvres s’entrouvrent, et toute mon attention est détournée pour entendre ce qu’elle a à me dire, craignant une remarque désobligeante sur la manière dont je m’occupe d’elle, ou la proximité dont je fais preuve pour cela. Mais aucune remarque négative ne sort de sa bouche, qui se fait juste cordiale et polie. Elle me remercie ainsi de la manière la plus simple, et la plus franche qui soit, en un seul mot, prouvant la réalité de sa reconnaissance.

Je ne peux m’empêcher, même dans cet endroit peuplé d’ombres, d’esquisser un sourire. Ainsi donc l’elfe bleue est capable de gentillesses, et de reconnaissance. Je suis content de l’apprendre, et lorsqu’elle me propose une gorgée de sa fiole, je ne peux refuser de peur de la vexer. Je me saisis donc du petit contenant de verre avant d’en boire à mon tour une gorgée, en laissant un eu pour elle pour la suite de l’aventure sous terre… dans cette tanière qui porte certainement bien son nom, puisque son souvenir ne me quittera sans doute jamais…

Tout en laissant Sidë se remettre, je me relève, mains sur les armes, pour observer attentivement la suite de ce qui nous attend : le fond du couloir, ce vers quoi nous nous dirigerons. Je sonde avec attention les murs de roche, le plafond et le sol, pour détecter le moindre piège ou nouvel ennemi dissimulé…

Quand je reviens vers l’elfe, elle s’est levée, et se sent visiblement mieux, même si elle n’est pas au meilleur de sa forme, et que ça se voit. Mes mots envers elles se veulent attentionnés…

« Allons-y, il ne faut pas traîner dans cet endroit. Suis-moi de près, je te protège… »


[HRP : Sidë a bu 3 gorgées de sa potion, et j’en ai bu une.]

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Ven 14 Aoû 2009 15:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Tu ne détectes plus rien, le plus dur semble être derrière toi. Devant, il n'y a plus qu'un mur qui tourne à angle droit, muni de trous, de la taille d'une flèchette. Lysis t'avertit que vous pouvez continuer sans risque et que le fluide est proche, très proche.

En effet, juste après le tournant se trouve un autre tournant et une simple porte de bois entreouverte. Cette porte te dissimulait la proximité d'une lumière vive.

Jet de connaissance : réussite

Ton expérience (ou ta faera) te permet de comprendre qu'une puissante magie blanche est à l'oeuvre derrière cette porte...

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Tanière du souvenir éternel
MessagePosté: Ven 14 Aoû 2009 18:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2963
Localisation: Elysian
Lors de mon observation, je ne vois nul danger de plus que ces saletés de racines vivaces qui remuent encore derrière nous. Le couloir, dénué désormais de tout péril, se prolonge un instant encore, avant de faire un coude. Avec circonspection, je remarque les petites cavités qui percent ce mur, étroites et profondes. Je ne peux m’empêcher un sourire en les apercevant, résolvant par là le mystère des fléchettes qui nous avaient accueillies dans ces lieux.

(Ah ben voilà, c’était pas les lianes !)

Observant les petits trous sombres dans le mur, je m’attends presque à ce que de nouvelles fléchettes en sortent et nous trouent de part en part, mais Lysis met directement un terme à mon inquiétude en m’affirmant qu’il n’y a désormais plus de danger par ici, et que nous ferions mieux de poursuivre.
Avant de continuer, je reviens près de Sidë, qui se remet peu à peu de ses blessures, et je lui prends la main pour poursuivre notre périple souterrain. Ce geste n’a rien d’équivoque, et signifie juste mon aide pour elle se mouvoir dans le sombre couloir. Elle semble heureusement ne pas en prendre ombrage, et je l’amène avec prudence jusqu’au tournant. Lorsqu’elle aperçoit les trous au mur, je la sens frissonner, mais j’interviens pour la rassurer.

« Pas d’inquiétude, ils sont désactivés… Je crois qu’une salve suffisait. »

Elle acquiesce du chef, et nous tournons pour nous retrouver à nouveau face à une nouvelle orientation possible : un autre virage dans le couloir, muni d’une porte à moitié ouverte qui semble dissimuler une pièce baignée de lumière.

(Le fluide est proche, il est tout près ! Il faut poursuivre.)

Obéissant à l’ordre mental de ma faera sans plus tenir compte de ses remarques déplacées, je fais signe à Sidë de s’approcher de la porte à ma suite. Le rayonnement de cette pièce respire la magie, j’en suis certain. J’ai quelques fois vu des manifestations de cet art que je ne maîtrise pas, et je suis désormais prêt à reconnaître sa marque, lorsque je la croise.

(Exact, de la magie de lumière, d’ailleurs…)

La magie blanche… Je savais qu’il existait plusieurs sortes de magies sur cette planète. Lillith manie celle de glace, Bogast le faisait avec l’air, tout comme Fléau, Lothindil avec les plantes, la terre, et je ne me souviens que d’une créature ayant le don de magie blanche : la petite et malicieuse Kenthara. Mes souvenirs en font une magie bienveillante et curative, et je suis soulagé de trouver un tel pouvoir en un lieu si sombre…

(Ça n’est peut-être pas une bonne chose. Toute magie blanche n’est pas forcément bienfaisante, et nous pouvons avoir des ennemis munis d’une telle magie… Reste prudent, mon amour…)

Je trouve curieuse le manque de confiance de Lysis, mais j’accorde que ses paroles ont du sens. D’un signe de l’index sur la bouche, j’intime le silence à ma compagne bleue avant de pousser silencieusement la porte qui masque l’origine de la lumière. J’ai entre les doigts mon glaive, et je suis prêt à en faire usage, au besoin… Qui sait ce que je vais trouver, ici ?

_________________


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 70 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016