L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 50 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Cromax, Madoka)
MessagePosté: Ven 10 Mai 2013 21:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 20:03
Messages: 530
Localisation: Oranan
Avant que l'elfe guerrier ne me réponde, l'une des petites créatures vint à sa rencontre et lui expliqua qu'il fallait percer la pierre pour le venin des crocs fonctionne contre la paralysie. Il lui parla dans une langue commune. Ses phrases étaient légèrement décousues mais je m’étonnais surtout qu'une telle créature, que j'avais pris pour une version docile des bêtes croisées jusque là, puisse communiquer aussi facilement.

Elle montra l'exemple sur une autre statue pendant que je m'approchais à mon tour de l'elfe après avoir prélevé un peu de venin dans le creux d'une grosse feuille d'arbre.

- Il risque d'en venir d'autre ? Demandais-je à la créature pendant que de la pointe d'un saï je perçais la peau de pierre de son compagnon pétrifié.

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Cromax, Madoka)
MessagePosté: Sam 11 Mai 2013 12:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2954
Localisation: Elysian
Ma tentative se solde par un échec, et très vite, un expert en pétrification vient m’éclairer sur mon erreur, affirmant que lui aussi, malgré son apparence tribale et primaire, a de bons yeux et une bonne logique de déduction. Ainsi, il énonce l’éventualité, pas bête, de passer directement l’antidote en transcutanée, via blessure interposée. Une méthode somme toute barbare, à laquelle j’ai espéré échapper en nourrissant de la mixture liquide les lèvres de la statue, mais qui a l’avantage de fonctionner, contrairement à la mienne. Autour, ses comparses viennent en aide aux leurs. Finalement, ce peuple de guerriers modifiés, aux chairs tordues et aux os brisés, a moins souffert de l’attaque que je ne l’avais initialement escompté. Ils restent, pour le moment, des alliés qui peuvent s’avérer précieux, et qui ont cet avantage sur moi qu’ils connaissent bien l’île.

Madoka, après avoir apporté soins et amitiés à mon ami aéromancien, répond alors à mes questions, résumant tout ce qui s’est passé depuis mon départ. L’anarchie, en un mot, alors que j’avais espéré par mes conseils amener un peu d’ordre dans toute cette débandade. Ainsi, j’apprends que chacun a quitté l’emplacement du crash pour partir vers une destination aléatoire et inconnue. Un peu comme moi, finalement, mis à part que je l’ai fait dans une perspective d’éclaireur et d’exploration de la zone afin d’en retirer les atouts et inconvénients à éviter… Comme des alliés tribaux et des lézards paralysants, par exemple, mais aussi la présence d’un village, ou de quelque trace de civilisation.

Elle m’annonce avoir fait face à des ennemis aux chairs torturées, avec des lames à la place des bras et mains… Curieusement, cela me rappelle un adversaire plutôt malchanceux que j’ai croisé sur Gramenou, et que j’ai tué avant qu’il n’ait pu esquisser le moindre mouvement dans ma direction. Hélas, ça ne semble pas s’être si bien passé du côté de l’Ynorienne, puisqu’après les avoir tués avec l’aide d’Aenaria et d’autres voyageurs de l’aynore, ils ont fait face à une créature plus grosse et dangereuse encore, ayant amené la fuite de chacun, et la mort d’un… Lioval, le guerrier kendran. Elle narre ensuite sa fuite jusqu’aux bruits de mon combat.

Le plus perturbant dans son discours, outre la présence de monstres horribles sur l’île, reste l’effet du collier sur son être. J’acquiesce à ses propos d’un air grave, et commente ensuite.

« Par chance, tous ici ne semblent pas agressifs, non. Quant au collier… j’ai moi aussi ressenti un effet similaire au vôtre. Sauf qu’à la place de la prudence, c’était l’effronterie et la témérité aveugle qui m’étaient indiquées. Je n’ai pas lutté, je n’y ai même pas pensé… J’ai tué ces bêtes parce qu’elles m’attaquaient, oubliant toute notion du danger… »

Je me rends compte à quel point c’était stupide, de risquer ma propre vie aussi stupidement. Un brin de prudence s’impose, dans certaines situations. Et je me sens plein de morgue d’avoir risqué ainsi de perdre la vie pour une cause qui ne m’appartient même pas.

Madoka, pendant ma réflexion, s’inquiète de savoir s’il en viendra d’autres…

« Je ne le sais, mais il vaut mieux ne pas rester trop longtemps à cet endroit. Si vous m’avez entendue, toutes les créatures alentours doivent en avoir fait de même. Et l’odeur du sang n’attirera pas les plus sympathiques, je le crains. »

Je me tourne vers les hommes-sauvages.

« Je vous ai aidé à vaincre ces créatures ennemies… Pourriez-vous m’aider en retour, et m’indiquer s’il existe un village où d’autres créatures de Sisstar se terrent ? »

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Cromax, Madoka)
MessagePosté: Lun 13 Mai 2013 13:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
@Cromax et Madoka :
Les créatures ne prennent pas le temps de répondre à Cromax et en un rien de temps partent de la zone vers le Sud, d'où venait l'assassine, emportant les dernières statues et les blessés avec eux, dans un réflexe tout ce qu'il y a de plus instinctif.

Vous vous retrouvez donc seuls, durant quelques secondes, Madoka, Cromax et Fléau. Mais ce temps est court, car bientôt arrive Siiwih, accompagnée d'un saurien mauve portant une armure très travaillée qui vient de dégainer une lame pas moins travaillée en hurlant vers vous.

Image


@Siiwih :
Au sommet d'une petite butte, ton compagnon s'arrête et murmure "mes labradak..." avant de partir en hurlant et en pleurant, dégainant son arme.

En bas, de la butte, tu peux voir trois de tes compagnons : Madoka, Fléau et Cromax tous trois couverts de sang, ainsi qu'une dizaine de bestioles, croisement entre un chien et un lézard, étendus au sol et manifestement morts...

Image

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Crom',Madoka,Siiwih)
MessagePosté: Sam 18 Mai 2013 10:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2954
Localisation: Elysian
Mais aucun guerrier difforme ne répond. Sans plus un mot, ils décampent littéralement, emportant leurs blessés et leurs statues au lieu de leur apposer l’antidote sur place. Je n’ose imaginer la terreur de ces êtres pétrifiés, et peut-être en train d’être asphyxiés, que l’on emmène tels quels vers d’autres cieux inconnus, ou connus d’eux-seuls. Peut-être un lien avec cette créature gigantesque dont Madoka a parlé juste avant. Peut-être est-il avec eux, disciple de Vallel le transformeur de chairs.

Ainsi nous restons à trois, Fléau l’ynorienne et moi. JE me sens en sécurité, avec eux. Je connais bien Fléau, et il a toute ma confiance. Et Madoka est une amante, le pouvoir de ma cape ne peut se tromper. Elle ne sait en revanche pas qui je suis, et je me promets de combler ce manquement au plus vite, même si ça me gêne d’en parler devant mon ami aéromancien.

Mais l’occasion n’est pas saisie, car insaisissable pour le moment. Sitôt nous retrouvons-nous isolés qu’un cri retentit des bois alentours, attirant toute mon attention. Une créature bleue et mauve, cornue et au costume bigarré s’élance vers nous, épée non moins particulière à la main. Son assaut a tout de la rage d’un désespoir, car il faut l’être pour venir seul contre trois ennemis à la puissance inconnue. Par pur réflexe, je dégaine mes deux armes, dont la métamorphe qui prend la forme d’une pique, que je pointe en avant en direction de cette attaque impromptue, afin de briser toute la force de sa course et, s’il est suicidaire, qu’il vienne s’empaler sur mon arme.

Mais alors que je me prépare à le cueillir dans sa course, une silhouette derrière lui attire momentanément mon regard…

« Siiwih ? »

L’elfe blanche de Kendra Kâr, cette chasseresse au caractère froid et revêche. Que fait-elle là, en compagnie de ce fou mugissant sa rage ? Je n’ai que peu de temps pour trouver réponse à cette question : hors de question de me laisser déconcentrer alors qu’un fou est en train de m’attaquer !

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Cromax, Madoka)
MessagePosté: Dim 19 Mai 2013 19:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 1 Aoû 2010 13:48
Messages: 5211
Localisation: Fan-Ming
« Mes labradaks... »

Je mentirais si je disais que le hurlement qui jaillit alors de la gueule du saurien n'avait rien d'humain. Bien au contraire, il m'était malheureusement tout ce qu'il y avait de plus familier ; je su avant de voir les corps gisants des pauvres créatures qu'il avait aujourd'hui perdu des êtres qui lui étaient chers et son hurlement était chargé de la douleur, de la tristesse et de la haine que tout individu peut être amené à éprouver. Découvrant les masses informes des fameux labradaks je compris la nature du lien qui devaient unir ces étranges êtres ; de la taille de gros chiens, bien que s'apparentant d'avantage à des reptiles, les labradaks devaient justement être un genre de familiers. Un chien, même s'il n'est qu'un chien, a autant de valeur pour son maître que l'aurait un frère ou un fils.

M'engageant à mon tour sur la pente pour descendre sur le lieu du massacre je remarquai avec un temps de retard ce dont j'aurais dû m'alarmer au plus tôt : Je venais de remarquer les silhouettes de trois de mes compagnons d'infortunes et réalisai aussitôt avec horreur la situation dans laquelle nous nous trouvions. Mes compagnons étaient sûrement les meurtriers des labradaks et Sisstar était visiblement bien décidé à leur rendre la monnaie de leur pièce. Cromax, Madoka et Fléau ne manqueraient pas de se défendre, verraient en mon guide une nouvelle menace et l’abattraient sur le champ. Quant à moi, quand bien même pouvais-je empêcher ce beau monde de s’entre-tuer sur l'instant, comment apaiser le saurien ?

« NA'GRANOK ! » hurlai-je, sans trop d'espoir que ceci suffirait à la stopper. « NA'GRANOK ATTENDEZ ! »

Changeant de tactique je pilai et mis mes mains en porte-voix pour m'adresser à mes compagnons. « ATTENDEZ ! NE LUI FAITES PAS DE MAL ! »

_________________
Sinaëthin Al'Enëthan, alias Silma, Héraut de Yuia, hiniön lvl 21


Dernière édition par Siiwih le Dim 26 Mai 2013 17:18, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Crom',Madoka,Siiwih)
MessagePosté: Mar 21 Mai 2013 17:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 20:03
Messages: 530
Localisation: Oranan
((post squelette))

Quand Cromax crée sa lance, madoka s'arme et reste en retrait afin d'agir après le premier échange, mais le cri de Siiwih la décide à changer d'avis sur un coup de tête.
Va tenter d'intervenir avant que les deux se soient rejoins et de faire chuter la créature de Sisstar.


((hrp : ce qui était prévu c'était de faire une tentative d'apprentissage de "bousculade" mais n'ayant pas eu le temps de l'écrire, ni la force de le faire ce soir tellement je suis flagada je ne sais pas si c'est vraiment correct de ma part d'apprendre une CC avec un post comme ça.
si la validation ou non peut attendre mon post je laisse l'apprentissage de bousculade sur ce tour, sinon va pour une action simple mais dans le même but de déstabiliser Bleuette))

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Crom',Madoka,Siiwih)
MessagePosté: Ven 24 Mai 2013 22:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Cri de Siiwih : 94
Apprentissage de bousculade : échec (et je te rassure, même avec un rp, tu passais pas)


Le cri de Siiwih a pour effet principal de faire s'arrêter la bestiole, durant quelques secondes. Assez pour qu'elle voit la lance de Cromax. Elle reste là interdite, son regard plein de tristesse mélangée de rage, passant de l'elfe blanche au trio. La bête est toujours en garde, mais s'est stoppée en route.
Fléau qui s'apprêtait à lancer un sort, s'arrête brutalement, cherchant à démêler la situation.


(Ceci est donc un tour pour rien. Le lézard est entre Cromax et Siwiih, Madoka est dans le chemin entre Cromax et le lézard.)

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Crom',Madoka,Siiwih)
MessagePosté: Sam 25 Mai 2013 09:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 1 Aoû 2010 13:48
Messages: 5211
Localisation: Fan-Ming
Réalisant que le saurien ralentissait subrepticement avant de s'arrêter complètement, je me sentis respirer à nouveau, comme si un énorme étau avec soudainement emprisonné ma cage thoracique lorsque la situation m'était apparue clairement. Na'Granok s'était stoppé, mais ne semblait ni calmé, ni même sûr de ce qu'il devait ou souhaitait faire. Avant même qu'il n'ai le temps de trop cogiter et de se décider je dévalai la pente pour me retrouver à son niveau. J'hésitai à poser une main sur son épaule, geste universel d'apaisement et de compassion, mais il était imposant et je craignais qu'il ne comprenne ou ne supporte pas un tel geste. Je levai donc seulement la main droite à hauteur de poitrine, paume vers le haut, ouverte, tentant ainsi d'ouvrir le dialogue.

" Na'Granok, je suis navrée pour vos labradaks. Ces individus sont arrivés sur l'île en même temps que moi. Vos labradaks ont dû les attaquer, ou alors autre chose les aura poussé à commettre cette acte mais ce n'était en tout cas rien de gratuit. Je connais peu ces gens mais assez pour savoir qu'ils ne versent pas dans la violence pour le simple plaisir de la violence. Laissez-les s'expliquer, voyons ce qu'il en est, il sera toujours temps pour vous de vous venger plus tard. "

Ce n'était en rien une supplication mais corps entier s'était à nouveau tendu comme arc, douloureusement tendu. Si jamais je devais me battre, je me retrouverais en bien mauvaise posture, vu l'état de déshydratation et de faim dans lequel je me trouvais. J'espérais que mes traits ne trahissaient en rien ma faiblesse.

_________________
Sinaëthin Al'Enëthan, alias Silma, Héraut de Yuia, hiniön lvl 21


Dernière édition par Siiwih le Dim 26 Mai 2013 17:17, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Crom',Madoka,Siiwih)
MessagePosté: Sam 25 Mai 2013 19:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2954
Localisation: Elysian
Alors que je me prépare au choc des armes, aux chairs déchirées de mon ennemi sur la pointe de ma lance, aux cris de douleur, au sang… je ne perçois qu’un hurlement. Un cri qui scande haut et fort le nom de la créature. Et c’est de la bouche de l’elfe blanche qu’il provient, alors qu’elle nous intime de ne rien lui faire. Il décidera lui-même de son sort, mais s’il m’attaque, il y passera sans l’ombre d’un doute. Et soudain, je crains que cette créature ne me reconnaisse, ne retrouve en moi les traits de la puissante sergente d’Oaxaca.

Le regard pointé sur ma lance, la créature reste là, impuissante et encolérée. Les combattants se toisent désormais, ne sachant si combat il y aura ou non. Sinaëthin s’approche de lui, et lui parle, s’excusant pour le massacre des chiens écailleux ayant eu lieu dans cette clairière peu avant. Elle prône le dialogue, et semble s’être liée, de quelque manière que ce soit, à cet humanoïde bigarré. Pour ma part, je ne baisse pas la garde de mon arme pour m’adresser à lui d’un ton un peu trop agressif, sans doute… Mais ne vient-il pas de vouloir attenter à mes jours ? Et d’usurper l’identité de ma meilleure ennemie ?

« Qui es-tu ? Ces créatures sont mortes de par leur agressivité, souhaites-tu partager leur sort, toi qui nous attaques seul ? Trop de sang a déjà coulé ici. »

Mon regard tente de percer le sien, d’y percevoir ses sentiments, ses émotions… sa volonté d’en finir avec ce combat, par le sang ou la paix. Et dans l’espoir qu’il ne reconnaisse rien en moi qu’un aventurier sindel parmi d’autres…

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Crom',Madoka,Siiwih)
MessagePosté: Dim 2 Juin 2013 09:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 20:03
Messages: 530
Localisation: Oranan
Avant que tout ne dégénère tout s'arrêta brusquement, ou du moins pour un temps car la tension restait palpable d'un coté comme de l'autre.

La créature bleue s'immobilisa un instant à peine après que j'eus fais le premier pas vers eux et prit soudainement conscience de l'arme pointé vers elle dans les mains du Sindel, qui, contrairement aux deux autres adversaires que nous étions Fléau et moi, n'avait en rien relâché sa garde, bien au contraire.


Comme souvent depuis le début j'eus l'impression d'être de trop et me contenta de regarder tout ce beau monde sans m'engager, ni par la parole, ni par les actes. La créature ne semblait pas porter de collier mais je l'observai plus longuement pour en avoir la confirmation. Fléau était resté immobile lui aussi, en retrait tout comme moi bien qu'au milieu de la mêlée mais il était peut être en train de préparer un sort pour venir en aide rapidement à son ami.

...

_________________
Image


Dernière édition par Madoka le Dim 2 Juin 2013 14:28, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Crom',Madoka,Siiwih)
MessagePosté: Mar 4 Juin 2013 22:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Jet de diplomatie : Réussite critique.
Jet de camouflage : échec critique



Le saurien semble dans le doute, mais finit par baisser son épée en la posant près de la pointe de l'arme du maître d'arme. Il le fixe durant de longues secondes dans les yeux, une attitude pacifiste et résignée cependant.

"Le sang n'a que trop coulé." dit-il en regainant son arme.

"Je suis Nar'Granok, chef des Sauriens de cette île. Ces Labradaks étaient mes compagnons, mes frères et mes amis. Cette tanière était leur maison."

Il sniffe l'air avant de se renfrogner.

"Les S'rassriss étaient là. S'rassriss sont un danger pour labradaks, labradaks ont donc lutté pour défendre leur maison. Ne feriez-vous pas de même, vous qui ressemblez à Sisstar ?"

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Crom',Madoka,Siiwih)
MessagePosté: Sam 8 Juin 2013 18:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2954
Localisation: Elysian
Un duel de regards semble se mettre en place entre le saurien et moi, mais je ne cède pas. Finalement, il finit par baisser son arme et la rengaine presque aussitôt, admettant sa défaite assurée, et répétant mes propres propos. Il se présente ensuite sous le pseudonyme de Nar’Granok, chef des écailleux de l’endroit. C’est le nom qu’a utilisé l’elfe blanche un peu plus tôt pour l’intimer de ne pas nous attaquer.

Sous couvert d’un discours de paix, il prend la défense des défunts labradaks, ces créatures paralysantes qui, même si elles habitaient là, m’ont attaqué. Elles ont expié leur faute par la mort, via le tranchant d’une de mes armes. Reniflant l’air alentour, il parvient à remarquer la présence passée des S’rassiss, ce peuple tribal commandé par Vallel. Et vient ensuite une question, qui ne n’émeut que par le dernier mot qu’il emploie. Le nom de celle qui possède l’enveloppe charnelle de ma sœur. Ainsi a-t-il vu les traits de ressemblance entre la gradée d’Oaxaca et moi. Par chance, les déductions de cet être bigarré s’arrêtent là. Je m’empresse de lui répondre, sans lui laisser davantage le temps de la réflexion.

« Je ne sais… Je n’ai pas vraiment de demeure fixe. Aventurier, je passe ma vie sur les chemins, et ne dort généralement pas deux soirs de suite dans le même lit. Quant à la présence des S’rassiss et du danger qu’ils constituaient envers vos défunts labradaks, ils m’ont dit la même chose d’eux. Dans une guerre entre clans, il est toujours le point de vue des deux camps. Je les ai suivi parce qu’ils se sont montrés amis, comme vous le faites maintenant avec nous. Et contrairement à vos compagnons. »

Je poursuis, après avoir repris ma respiration.

« Je me nomme Cromax, et voici Fléau, et Madoka. Auriez-vous l’amabilité de nous servir de guide, sur cette île ? Quel est son rôle ? Que cache-t-elle ? Existe-t-il des villes, des villages, ou est-elle seulement recouverte de nature et de créatures dangereuses ? »

Beaucoup de questions, avec une fois encore un rôle double : en apprendre plus sur cet endroit, et lui faire oublier les liens qu’il aurait pu faire. J’ai décidé de jouer franc-jeu avec cet être étrange, en lui révélant mon nom. Mais ce lieu est reculé de tout, et nul ne me connait ici qui n’a récemment été présent sur Nirtim ou l’Imiftil.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Crom',Madoka,Siiwih)
MessagePosté: Jeu 13 Juin 2013 12:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
Le lézard réagit en entendant ton nom, ce qui semble être un sourire se dessine sur les babines écailleuse de la créature.
"Cromax ? Tu es donc le frère maudit de Sisstar. Si elle savait que tu es ici, elle serait heureuse, tu sais."

Pour ce qui était de dissimuler ton lien avec la maîtresse des lézards, c'était manifestement un échec.

"Cette île est là où les 13 expérimentent leurs créations. Comme c'est le cas pour vous, ou pour les labradaks qu'elle a modifié. Ce sont des braves bêtes pourtant, des chiens de bergers inoffensifs. Ils nous aident à garder les Smarabral dans les montagnes de Nirouels. C'était mes labradaks, ils gardaient mon troupeau. Je les ai tous élevés, pour certains, je leur ai donné moi-même du niros pour qu'ils vivent. Mais Elle les a transformés en monstres pour tuer ses ennemis et aujourd'hui, ce sont eux qui sont morts."

Durant toute sa tirade, il s'est penché près d'un des cadavres et a pris sa tête tout doucement entre ses mains pour lui caresser le museau.

"Celui-ci se nommait Elfan, c'était le plus vieux du groupe. Il a presque mon âge. Mon père me l'a offert, il n'était encore qu'un labrakio et moi j'avais que 4 cycles de soleil. C'est moi qui l'ait élevé et l'ait dressé. Adieu vieux compagnon, tu auras été mon meilleur labradak."

Il se redresse, les yeux embués et regarde Cromax dans les yeux :

"Et cela, tu le comprends ? Ou en plus de n'avoir pas de maison, tu n'as pas de coeur, ni d'ami, comme Elle ?"

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Crom',Madoka,Siiwih)
MessagePosté: Ven 14 Juin 2013 09:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 18:11
Messages: 2954
Localisation: Elysian
Alors que je me présente, mon interlocuteur change totalement de faciès. Je ne sais si je suis abusé par sa physionomie particulière, mais je le dirais en train de sourire. Et la raison tombe alors comme un couperet : il sait qui je suis par rapport à Sisstar. Ainsi, ma sœur n’a en rien dissimulé sa fraternité avec moi, et ses hommes connaissent mon nom. J’ose espérer que cette révélation ne va pas faire dresser les cheveux sur la tête de mes comparses, ou même de Fléau. Ce sang commun n’entache en rien ce que je suis.

(Et pourtant…)

(Quoi ?)

(Tu comprendras quand tu seras grand.)

Pas de temps de céder aux énigmes de Lysis, le discours plaintif, mais plein d’explications, du dénommé Nar’Granok se poursuit. Ainsi, l’île où nous nous trouvons est un centre d’entraînement pour les créatures des treize d’Oaxaca. Les Labradaks que j’ai occis n’étaient à l’origine que de pauvres bêtes inoffensives, chiens de berger auxquels Sisstar a distillé la haine et la force dans le sang. Il se prend d’un élan mélancolique, présentant le plus vieux de la bande, Elfan, et ses liens personnels avec lui. Il le connait depuis son enfance… Et c’est ayant perdu son sourire qu’il se tourne vers moi, les yeux tristes, pour me demander si je le comprends.

« J’ai perdu des êtres chers, oui. Mais tu ne peux me tenir responsable de la haine qui les habitait. Je ne suis que l’outil de leur mort, la fautive, c’est Sisstar. Tu ne sembles guère la porter dans ton cœur, pour le chef de ses créatures… »

Il me compare à elle, demandant si j’ai un cœur, si j’ai des amis. Je me sens soudainement mal en moi-même. Oui, je pense avoir des amis, mais maintes fois, je me suis demandé si mon cœur était semblable à celui de mes semblables. L’attachement que je porte aux personnes n’est que façade, la plupart du temps. Je ne parviens pas à avoir de relation durable et franche, particulièrement en amour… Une conséquence de ce lien brisé avec ma sœur ? Je ne le sais, mais les pensées tournoient dans mon esprit, comme autant de nuages noirs augurant une tempête. Je décide de n’y prêter attention pour le moment…

« Sais-tu pourquoi nous sommes là, Nar’Granok ? Que sont ces colliers, et qui est le « maître » ? »

Chair à canon pour les créatures des treize, ou créatures nous-mêmes… Car je ne peux renier l’aspect manipulateur de cette source de pouvoir…

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone 18 : forestier de basse montagne (Crom',Madoka,Siiwih)
MessagePosté: Mer 19 Juin 2013 16:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Lun 20 Oct 2008 21:22
Messages: 22817
Localisation: Chez moi^^
"Les colliers sont de Crean Lorener, le premier maître de l'île après Elle, bien sûr. Colliers rendent forts, mais nombreux sont les cadavres avec les colliers sur l'île."

_________________
Pour s'inscrire au jeu: Service des inscriptions

ImageImageImage

Alors il y a une règle que je veux que vous observiez pendant que vous êtes dans ma maison : Ne grandissez pas. Arrêtez, arrêtez dès cet instant. Wendy dans "hook" (petit hommage à Robin Williams)
Pour toute question: Service d'aide
Pour les services d'un GM: Demande de service


Je suis aussi Lothindil, Hailindra, Gwylin, Naya et Syletha


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 50 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016