L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Morte Baar /Mage (Lvl 1)
MessagePosté: Lun 31 Aoû 2015 12:49 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Image

------------------------------------------

Nom : Morte Baar
Classe : Mage
Race : Thorkin
Age : 55 ans
Ville de départ : Mertar

Description physique et de la personnalité :
Morte est assez petit, même pour un Thorkin, mesurant à peine un mètre douze, mais il est aussi un peu moins enveloppé que ses congénères. Il n’a pas de cheveux sur le dessus du crâne, et tresse ceux qu’il lui reste, tandis qu’il laisse sa barbe, roussie par la forge, libre et sans ornements. La peau de son visage est très brune, et au milieu deux yeux bleus promènent leur regard perçant.

Il porte généralement des vêtements en toile et en cuir. Il a tatoué sur l’avant-bras droit un marteau battant sur une enclume le sigle de sa famille. C’était une adaptation du tatouage traditionnel familial avec une pioche et un rocher, que chaque enfant reçoit au passage à l’âge adulte. Autre cadeau qu’il reçut pour ses cinquante ans, un lourd marteau en métal forgé qu'il affectionne. Non qu’il en fasse une utilisation particulièrement brillante, mais Morte se sent à l’aise avec un outil si familier au bout du bras lors des entrainements hebdomadaires avec les gardes.

C’est un nain futé et moins expansif que la moyenne, même après une rude nuit de picole. Il aime réfléchir et prendre le temps de faire les choses, c’est pourquoi l’artisanat et la magie ont eu un tel attrait sur lui. En situation de combat, il compense son manque de physique par son ingéniosité. Il est passionné par la géologie et les minéraux comme seuls les Thorkins peuvent l’être, au point, peut-être, d’en devenir mauvais. Il a aussi hérité de sa race le caractère buté, hargneux et rancunier.

Morte n’a jamais été un forgeron exceptionnel, mais le savoir-faire inné des Thorkins et des décennies d’apprentissage en ont fait un bon artisan. Après seulement une année d’apprentissage au près du mage Barkaz Dorum, le jeune nain ne connait qu’un sort mais s’applique dans son étude. Habitué à circuler dans les souterrains, il sait lire les indications laissées par les mineurs pour s’y repérer.

Il rêve de pouvoir trouver, acheter ou créer des matériaux élémentaires. Il connait tous les métaux élémentaires et spéciaux ; du moins a-t-il lu, ou, bien rarement, vu des objets fais de tels matériaux. Mais celui qu’il souhaite avant tout trouver, c’est le Faerunne, un métal aussi léger que le cuir, mais d’une résistance extraordinaire. Que peut bien donner un marteau de forgeron dans ce métal ? Ou un bouclier ? Autant de questions auxquelles Morte Baar entends trouver des réponses.

Biographie (résumé) :
La famille Baar n’est pas de celle qui porte des armures en mithril, ni des pioches en Gravilay. C’est une famille du peuple qui, au cours des siècles, a constamment agrandi sa maison et les mines de Mertar, et offert sa force, sa pioche et son sang pour protéger la citée quand il l’a fallu. Installée dans les quartiers populaires en périphérie de la Grande place, la famille a pu au cours des siècles faire grimper sa résidence grâce aux quelques artisans et soldats qui parfois s’écartaient des occupations familiales traditionnelles.

Il est un dicton Nain qui dit que l’avenir d’un enfant se lit plus clairement sur son visage que dans les espoirs de ses parents. Si les frères de Morte Baar revenaient tous les soirs la bouille crasseuse, couverte de poussière d’avoir trop couru et joué au mineur, le jeune nain, lui, développa très vite le teint brun et la peau sèche et dure de ceux qui vivent à la forge. Lorsqu’à l’adolescence il exprima la volonté de devenir forgeron, personne ne fût étonné, mais on le poussa tout de même à ne pas oublier de suivre une éducation large et variée avant de s’abandonner complètement à son destin.

Ce fût une grande fierté pour la famille lorsqu’à 37 ans, Morte devient apprentis à la Forge Royale. Bien qu’il ne fût pas exceptionnellement doué, il le fût assez pour être choisi et devint l’assistant d’un des nombreux maitres forgerons qui s’activaient sans répit autours des âtres rougeoyants. Lorsqu’il ne forgeait pas, il suivait les cours à l’école, dévorait des traités de géologie et passait souvent dans les mines où de nouveaux filons étaient découverts pour cartographier mentalement les différents minéraux et différentes roches sous la ville.

Son apprentissage dura encore 17 ans, jusqu’à ce qu’il soit fin prêt à devenir un véritable forgeron. Toutefois, les places aux forges royales étaient chères et il ne trouva de travail qu’à une forge de second rang dans les quartiers commerçants. Heureux dans son malheur toutefois, il découvrit un jour l’échoppe de Barkaz Dorum, maitre de la magie élémentaire de terre. Morte fût fasciné par cet homme à qui l’on avait donné une vieille épée rouillée, et qui moins d’une heure plus tard rendait, contre un coquet sac de pièces d’or, une arme neuve, aiguisée et étincelante.

Il ne fût pas simple de convaincre le mage de le prendre pour apprenti. Alors qu’il avait pris pour habitude de toujours passer dans l’échoppe, et d’y rester jusqu’à la fermeture, il vît pour la première fois des métaux élémentaires. La vue de quelques goutes d’Ondrya, un métal liquide et volatile, se pliant à la volonté du mage et se transformant en toutes sortes d’objets ou sculpture le fascina tant que ce soir-là, qu'après avoir acheté le précieux métal au visiteur, Barkaz Dorum accepta enfin de le prendre pour apprenti. Cette nouvelle « lubie » fut accueillie froidement par sa famille.

Morte abandonna son poste à la forge et assista durant un an le mage dans son échoppe. Nourrit aux histoires de voyages et d’explorations, et fasciné par les pouvoirs de son maitre, un désir naquit en lui de partir explorer ce qu’il y avait en dehors des mines. Qu’était-ce donc que d’avoir une étoile qui illuminait des kilomètres sans interruption ? A quoi pouvait ressembler une forêt ? Et la mer ? Encore des réponses qu'il ne pourrait trouver sans quitter Mertar.


------------------------------------------

Armes et bouclier :
En main principale : Marteau de combat (For +2)
En main secondaire :

Armure(s) :
Protection pour le torse :
Protection pour la tête :
Protection pour les jambes :
Protection pour les bras :
Cape :

Bijoux Magiques :
- Amulette magique (Mag+1)

Sac (Encombrement = 0/20) :
-

Argent : 50 Yus

------------------------------------------

Sorts Acquis :

Sorts de combat évolutifs :
- Bouclier de pierre: Un bouclier de pierre se forme autour de vous. (End+1/lvl face aux attaques physiques, init=1 jusqu'à la fin du sort)

Sorts RP :
-

Sorts créés par le PJ lui-même :
-

------------------------------------------
PM : 2/2 (Terre)
Points de vie: 20/20
XP nécessaire jusqu'au prochain niveau : 10
Niveau : 1
------------------------------------------
Image
------------------------------------------

Réputation :
Mertar: 0/100 (renommée), 0/100 (infamie)

Croyances :
- Dieu vénéré : Aucun
- Dieu(x) prié(s) régulièrement : Valyus, Meno
- Dieu(x) haïs : Aucun
- Dieux non reconnus : Aucun

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Morte Baar /Mage (Lvl 1)
MessagePosté: Mer 2 Sep 2015 09:29 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 26 Aoû 2015 00:49
Messages: 27
Localisation: Mertar
-> insertion prochaine d'un biographie plus complète et des personnages importants dans l'histoire de Morte

Borkoz Darum
Enchanteur

Ce nain, qui a tout de même deux cent trente-huit ans, est doué d'un caractère borné, avare et irascible. Il a eu l'occasion par deux fois de suivre Samson Tarik dans ses quête et en tira apparemment des objets de grande valeur, mais ne les voulant que pour lui, il vivait encore de sa petite échoppe d'objets magique, où il propose également pour quinze yuis l'identification de votre arme magique ou de votre rune! Si vous êtes à la recherche d'un parchemin... Ça peut se faire, sur commande, mais il faut être patient.

Lorsque Morte apparu dans son échoppe, le nain blond aux longues tresses compris tout de suite qu'il n'était pas là pour acheter. Il le chassa, et recommença le lendemain, et le surlendemain. Au bout d'un mois il écouta les deux éternels mots qui sortaient de sa bouche à chaque fois.

"Bonjour Monsieur..."

Il le chassa,et recommença le lendemain, et le surlendemain. Le temps de Borkoz est précieux, et à moins qu'on ait les moyens de le payer, il ne prendra pas la peine de vous adresser la parole. Au bout d'un mois il réécouta.

"Moi apprentis vous"

Il le chassa, et recommença le lendemain, et le surlendemain. Mais pendant ce temps, l'idée murissait petit-à-petit dans son esprit. Bien qu'il soit encore jeune selon les standards nains, il trouve éreinte de tenir le magasin, nettoyer les étalages, veiller sur son territoire et compter les sous - et il préfèrerait largement n'avoir qu'à faire les deux derniers! Bien sûr, un apprenti, ça a un coût, mais c'est toujours moins cher qu'un garçon de magasin, et tout ce qu'il aurait à faire c'était lui apprendre deux-trois sorts. L'arrangement lui semble correcte, alors il continue de le chasser encore deux semaines par principe.

(en écriture)



----- ----- ----- ----- ----- ----- -----


Samson Tarik
Marchand

Cet humain mesurant un mètre quatre-vingt-cinq et à la carrure d'ours est un marchand appréciable et apprécié. Il décida de partir de de son Bouhen natal à l'âge de quinze ans, et a depuis plusieurs fois traversé Nirtim (selon ses dires, bien qu'il soit raisonnable de voir là une singulière exagération sur ses capacités)

Après une courte carrière d'aventurier, notamment avec Borkoz Darum, l'enchanteur qui emploie Morte Baar, il embrassa celle de vendeur itinérant alors qu'il s'approche des trente-cinq ans. Depuis, il semble prospère et passe régulièrement à Mertar. Il a une charrette, un infatigable cheval qui la tire depuis six ans et souvent deux, parfois plus, hommes de mains, quasiment jamais les mêmes (selon la mémoire Thorkin de Morte !).

Compagnons actuels:
Archer
Voleur



----- ----- ----- ----- ----- ----- -----

_________________
Morte: Mage de Terre, Thorkin, niv.1


Dernière édition par Morte le Ven 18 Sep 2015 14:59, édité 5 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Morte Baar /Mage (Lvl 1)
MessagePosté: Mer 2 Sep 2015 09:33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 26 Aoû 2015 00:49
Messages: 27
Localisation: Mertar
Ferrer un poisson (7663 mots)

Jour 1(5871 mots)
1. Morte Baar, apprenti mage, se confronte à son maître. (1261 mots)
2. Toujours songeur, Morte tente de tirer le maximum de son apprentissage. (1174 mots)
3. En marchant dans la rue, Morte fait une rencontre. (1150 mots)
4. Morte va boire un verre avec Samson Koriac (1563 mots)
5. Morte délivre une dernière course. (723 mots)
Jour 2 (2568 mots)
6. Morte d'abord travailler à l'échoppe avant de pouvoir se rendre à un rendez-vous
7. Le Thorkin rejoint le marchand pour une quête imprévue.
8. La quête se révèle être un piège. (516 mots)
9. Morte fais face aux conséquences de ses actes. (1276 mots)
10. Morte doit faire un choix. (776 mots)
11. Un nouveau départ.

_________________
Morte: Mage de Terre, Thorkin, niv.1


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016