L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 86 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Campement au Sud de Bouhen
MessagePosté: Lun 6 Mar 2017 12:00 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 24 Fév 2010 10:07
Messages: 6209
Campement - Tente Centrale (Aeglos)


    Shizune resta impassible à l'objection d'Aeglos. Quand il eut terminé, elle reprit la parole, sur le même ton nonchalant que précédemment.

    « Je n'ai nullement parlé de t'employer dans un objectif extrême, Sindel, » le corrigea-t-elle. « Les trahir sera obligatoire pour nous venir en aide. Je ne demande cependant pas que tu les extermines, ni même que tu nous aides à faire cela. Tout ce que je souhaite, c'est que tu empêches une nouvelle domination elfique sur les nôtres. »

    Elle se redressa légèrement dans son siège avant de continuer pour répondre à la question de son interlocuteur.

    « Tous les humains sont concernés, évidemment. Les elfes d'Izurith sont des esclavagistes cherchant à dominer notre monde par la force et nous employer comme main d'oeuvre illimitée. C'est ce qu'il s'est passé il y a plusieurs millénaires, avant que nous ne les chassions par la force et les exilions à l'extérieur de notre cité. »

    Finalement, elle se redressa et sortit finalement un petit objet métallique circulaire de sa ceinture, qu'elle plaça au centre de la tente. Il ressemblait à un socle, sauf qu'il était troué au milieu. Après quelques tripatouillages que le Sindel ne pouvait voir, elle s'écarta vivement du socle, et, quelques secondes plus tard, un énorme "trou" apparut de nulle part devant eux. Il ne semblait pas être fait de quoique ce soit, il était un simple trou dans l'air, à travers lequel on pouvait voir un autre lieu, sans aucun rapport avec le pan de la tente que l'on pouvait voir quelques secondes plus tôt en regardant au même endroit. A la place, il y avait un étrange décor aux matières inconnues.

    « Si tu es d'accord, nous pourrons parler de tout cela plus concrètement chez moi. »

    [HJ : Dis moi ce que tu fais, je rallongerai la MàJ dans la Maison Kobayashi si tu décides de traverser le portail]


[Aeglos : 0,5 (introspection) ; 0,5 (informations)]

_________________


Image




Haut
 

 Sujet du message: Re: Campement au Sud de Bouhen
MessagePosté: Ven 10 Mar 2017 16:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 15 Aoû 2015 16:54
Messages: 73
Elle semblait aussi calme intérieurement que l'eau d'un ruisseau s'écoulant tranquillement à travers les plaines même si la Colonel arborait une nonchalance flagrante, propre aux gens maîtrisant leur sujet à la perfection et qui s'ennuyaient ferme lorsqu'ils devaient faire autre chose que guerroyer ou que diriger. Le Sindel l'observa à la dérobée songeant que son peuple devait être à l'agonie pour solliciter des aventuriers dont certains avaient les mêmes origines que celles de leurs plus farouches et ancestraux ennemis. Le ton était familier, ce que considéreraient les Ithilausters comme un flagrant manque de respect mais Aeglos en avait suffisamment l'habitude pour passer outre, préférant dénicher quelques maigres informations lorsqu'elle consentit à lui répondre. Comme convenu, elle le corrigea presque immédiatement quant à l'objectif poursuivi par son gouvernement, il n'était nullement question d'éradiquer les Sindeldi de cet autre monde, simplement de les trahir. Néanmoins, très vite, Shizune ajouta qu'elle ne demandait pas à ce qu'il les extermine ni même à ce qu'il les aide pour le faire. Son regard se teinta d'une légère appréhension et méfiance à cet instant ne connaissant que trop bien le cœur vicié de certains humains. S'il lisait entre les lignes, il jurerait qu'une telle solution serait adoptée s'il échouait à convaincre son peuple de baisser leurs armes. Passant outre son appréhension initial, l'elfe continua de l'écouter avec une attention accrue. Elle parlait d'empêcher une nouvelle domination elfique et donc un nouvel asservissement des humains. Les Sindeldi allaient être aussi difficiles à convaincre d'abandonner cette mission que les Ithilausters à arrêter de le pourchasser personnellement mais peut-être qu'il y parviendrait et de ce fait, qu'un nouvel espoir puisse naître pour son peuple.

Se redressant soudainement, il la suivit du regard pensant qu'elle allait le quitter, mais au contraire, elle continua de répondre à sa question en relativisant la menace que constituaient les elfes. En effet, des humains étaient aussi concernés, une information qui n'était nullement tombée dans l'oreille d'un sourd. Elle lui révéla qu'il y a plusieurs millénaires de cela, les humains d'Izurith avaient chassé les elfes en dehors de leur cité. Intrigué, le mage se demandait comment était ce monde et cette cité dont elle parlait et surtout, il se demandait comment vivaient shaakts et sindeldi à l'extérieur de ladite cité.

Finalement, à court d'informations ou du moins ne voulant pas tout divulguer au premier venu, elle sortit un étrange petit objet circulaire et métallique de son ceinturon et le plaça au centre de la tente. Méfiant, le Sindel serra son bâton entre ses doigts avant de remarquer avec stupéfaction une Hithlui Annon qui venait d'apparaitre au bout milieu de la tente. Il se leva prestement, observant l'étrange accessoire et la vision que lui offrait la porte brumeuse. Elle finit par lui annoncer que s'il était en accord avec les termes du contrat, qu'ils pourraient continuer cette conversation chez elle. Une invitation qui ne sonnait guère comme une demande intime mais là encore il ne relevait pas le ton familier qu'elle adoptait, sans doute ne connaissait-elle pas les coutumes Sindeldi.

- J'accepte évidemment, déclara-t-il avec une lueur intéressée dans ses yeux en raison de potentielles promesses d'un monde nouveau.

- Nous devrions parler de jusqu'à quelle limite votre gouvernement serait prêt à négocier avec les elfes pour pacifier les relations et dans une moindre mesure, vous pourriez m'expliquer le fonctionnement de votre société et peut-être de celles des elfes.

Il s'arrêta un instant devant la porte spatiale et tendit son bras.
- Je vous en prie, après vous...

Il attendit qu'elle franchisse la porte spatiale avant de lui emboîter le pas.

(639 mots)

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Campement au Sud de Bouhen
MessagePosté: Jeu 16 Mar 2017 04:20 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 24 Fév 2010 10:07
Messages: 6209
Suite dans Maison Koabayashi.

_________________


Image




Haut
 

 Sujet du message: Re: Campement au Sud de Bouhen
MessagePosté: Jeu 31 Mai 2018 14:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 6 Jan 2017 21:54
Messages: 776
Localisation: Quête 33
-----K-----


Kurgoth chevaucha pendant le reste de la nuit et toute la journée suivante pour finalement s'arrêter sur les bords du fleuve marquant la frontière entre l'Ynorie et le comté de Bouhen. Là, il captura quelques batraciens qu'il cuisit avec un timide feu de camp avant de se reposer pour la nuit. Le lendemain matin, il trouva rapidement un passage où traverser à gué avec sa monture. Durant la traversée de cette frontière naturelle, l'animal se montra très coopératif, pour le plus grand plaisir du garzok qui avait, comme la plupart des siens, une certaine aversion envers l'eau. La fin du voyage se révéla fort peu palpitante, en effet, ne semblant pas s'être totalement remis de son expérience traumatisante dans les bois sombres, Kurgoth refusa de traverser la forêt de Bouhen, malgré mon insistance. Nous dûmes donc contourner la forêt en restant à sa lisière, cela pour dissimula des humains locaux tout en nous tenant à l'écart des lutins et autres créatures sylvestres. Après ce voyage d'une dizaine de jours, principalement rallongé par le contournement de la forêt, le campement des étrangers fut enfin en vue.

Le campement sembla plutôt rudimentaire au premier abord, mais à mesure que le garzok approchait, les quatre tentes ne cessèrent de grandir jusqu'à n'être plus du tout comparables avec celle qu'il avait emporté avec lui. Sur la dizaine de silhouettes à l'accoutrement étrange qui patrouillaient, quelques-unes se dirigèrent vers le voyageur approchant. S'il s'agissait des étrangers à aider, Kurgoth restait méfiant devant ces "choses" inconnues.

(C'est ça les étrangers à aider? C'est quoi à ton avis?)

(Sûrement des humains sous cette armure bizarre... Mais ça pourrait aussi bien être des golems, je n'ai jamais rien vu de tel.)

La perspective d'avoir à aider des sorciers capables d'animer du métal pour en créer des golems fit légèrement tressaillir Kurgoth, lui qui avait toujours préféré se tenir loin de la magie et de ce qui s'en rapprochait. Il mit pied-à-terre et laissa filer le cheval apeuré par ces inconnus quand l'un d'entre eux lui demanda le motif de sa visite. Il avait, après tout, été envoyé ici pour les aider, donc, en théorie, ne risquait pas grand-chose... Mais il n'aimait cet interlocuteur, sa voix avait quelque chose d'étrange d'indéfinissablement perturbant pour le barbare. Autre détail qu'il n'appréciait pas, il pouvait voir le visage et le regard de ces hommes à cause de leur casque et n'avait donc pas moyen de deviner leurs intentions envers lui.

"Sa majesté, la reine noire Oaxaca, déesse des exclus et fille du tout puissant Thimoros, m'a confié la mission de vous aider autant que possible. Ce parchemin en est la preuve."

Tout en parlant, Kurgoth tenta de se faire le plus impressionnant possible dans l'espoir que ces choses trahissent une certaine vulnérabilité derrière cet accoutrement leur donnant cette allure impassible. Il sortit ensuite de son sac à dos la missive qu'il avait reçue du militaire et qui lui avait sauvé la vie en Ynorie pour la tendre au garde.

"Sinon, vous êtes quoi au juste? Des golems? Des statues animées? Ou "seulement" des humains avec des tenues bizarres?"

Si les deux premières propositions furent évoquées avec une voix quelque peu méfiante, la possibilité qu'il ne s'agisse "que" d'humains semblait, en revanche, légèrement teintée de dédain.

581mots

_________________
#ToutSurUnSeulCompte!
Eden Voleur Kendran
'Cause I'M TheGentleMad and THAT makes me JUST BETTER... Think about it ;)


Dernière édition par TheGentleMad le Mar 3 Juil 2018 10:59, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Campement au Sud de Bouhen
MessagePosté: Lun 2 Juil 2018 04:00 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 24 Fév 2010 10:07
Messages: 6209
Campement

    Le soldat regarda brièvement le parchemin de Kurgoth avant de hausser les épaules et de répondre à sa question.

    « Seulement des humains, désolé de te décevoir, » fit-il avec un air désinvolte. « Malheureusement on est plus là pour protéger le camp maintenant, y a déjà pas mal de bordel qui a commencé et... »
    « Au contraire, » coupa une voix féminine non loin de là. « Vous êtes justement ce dont j'avais besoin. »

    En se tournant légèrement vers sa gauche, Kurgoth pourrait voir une humaine relativement jeune, quoiqu'à l'air expérimenté. Elle se rapprocha bien rapidement du soldat qu'elle congédia d'un mouvement alors qu'il semblait sur le point de protester. Il exécuta cependant l'ordre, prouvant que la personne face au garzok était gradée.

    « Lieutenant Séla, » se présenta-t-elle. « Je suppose que vous êtes un garzok ? »

    Elle l'analysa des pieds à la tête avant de continuer.

    « Avec votre apparence actuelle, je suppose que vous pourrez passer inaperçu dans un monde comme Izurith. Il se trouve que le Lieutenant Khynt pourrait avoir besoin de quelqu'un comme vous. Elle m'a dit que si je croisais un garzok, il y ait de fortes chances pour qu'il doive lui obéir, mais les ordres de mes supérieurs m'interdisent de vous imposer quoique ce soit. Voulez-vous rejoindre Khynt ou vous joindre aux aventuriers vous en précédé ? »

    Elle avait une voix stricte, presque trop formelle pour des paroles aussi soudaines.


[Kurgoth : 0,5 (introspection) ; 0,5 (bonus longueur)]
_________________


Image




Haut
 

 Sujet du message: Re: Campement au Sud de Bouhen
MessagePosté: Mar 3 Juil 2018 10:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 6 Jan 2017 21:54
Messages: 776
Localisation: Quête 33
-----K-----


L'étrange garde prit le parchemin des mains du garzok et commença à le lire. Après quelques instants il haussa les épaules et répondit d'un air désinvolte à la question de Kurgoth: il s'agissait bien d'humains. Je sentis alors les muscles du barbare se détendre, cette nouvelle le rassurait, lui qui détestait et craignait tant la magie. Il me sembla même qu'il esquissa un rictus satisfait sous son casque. L'humain commença ensuite à expliquer que son rôle n'était à présent plus que de protéger ce camp, des troubles semblant agiter sur les lieux où notre aide était requise. À mesure que les mots émergeaient de la bouche de l'humain à l'accoutrement étrange, la colère montait en mon maître. Il n'avait pas traversé à pied tout Nirtim et risqué sa vie à de multiples reprises pour se faire refouler ici! Pire encore, comment pourrait-il réclamer la relique qui lui fut promise s'il n'avait en rien participer à dénouer la situation?

Avant qu'il ne se jette sur le garde pour lui hurler de lui donner des explications et qu'il n'avait pas fait un tel périple pour rien, et même avant que cet interlocuteur, inconscient du danger qu'il courrait, ne finisse sa phrase, une voix féminine les coupa dans leur discussion et clama que le nouveau venu était "ce dont elle avait besoin". En se tournant sur sa gauche, d'où sembla provenir cette voix, le prêtre de Thimoros aperçut une humaine, plutôt jeune, mais dont l'expression témoignait d'une certaine expérience. Sa tenue ressemblait à celle du garde et moulait sans pudeur ses formes appétissantes, bien qu'elle ne portait pas de casque et laissait apparaitre sa détermination sur son visage surmonté d'une chevelure blonde flottant jusque sur ses épaules. Kurgoth la vit chasser le soldat d'un seul geste de la main et comprit qu'elle avait une autorité certaine dans ce campement, ce qui se confirma lorsqu'elle se présenta.

"Lieutenante Séla."

Il s'agissait donc bien d'une officière et non pas d'une simple sergente ou autre caporale. La militaire supposa ensuite supposa que mon maître était un garzok, ce à quoi il répondit d'un hochement de tête. Lorsqu'elle déclara qu'il pourrait passer inaperçu parmi les humains, je ne pus retenir un commentaire à l'adresse du concerné.

(Toi? Inaperçu parmi les humains? Elle a pas les yeux en face des trous... Tu ferais peut-être mieux d'enlever ton casque pour qu'elle comprenne à quel genre de monstre elle fait face, hihihi.)

(Avec leurs casques bizarres j'aurais juste l'air géant, ça pourrait suffire. Mais ce qui m'intrigue c'est leur "monde", tu crois qu'il s'agit d'un autre continent?)

(Continent ou même une autre planète qu'en sais-je? Tu devrais lui demander, mais concentre toi sur ce qu'elle dit à présent.)

L'humaine évoqua ensuite, avec un air étrangement formel, la présence d'un "Lieutenant Khynt", que je compris être un serviteur de la reine noire par les pensées du garzok. Elle précisa toutefois qu'elle ne pouvait forcer un aventurier à se rallier à ce gradé oaxien ou à rejoindre ceux qui l'avaient précédé, qu'il était libre de ses choix. Cette précision perdit toute utilité lors de la réponse du barbare qui fut sans appel.

"Menez-moi au Lieutenant Khynt. Si sa divine majesté a jugé bon de vous l'envoyer, alors c'est auprès de lui que je dois me rendre pour recevoir mes ordres."

Kurgoth se tut alors un instant, cherchant comment formuler au mieux sa prochaine phrase, puis posa cette question que je lui glissai subtilement à l'esprit.

"Ce "monde", Izurith comme vous l'appelez, à combien de jours de bateau se trouve-t-il d'ici? Mon peuple ne porte pas cette catin de Moura de son coeur et nous préférons rester hors d'atteinte de ses humeurs."

La réponse de la lieutenante confirmerait ou infirmerait nécessairement les craintes de mon maître vis-à-vis de ce monde. Malgré sa haine envers Moura, il préférait braver sa furie divine que d'utiliser la magie pour atterrir on ne sait où.

710mots

_________________
#ToutSurUnSeulCompte!
Eden Voleur Kendran
'Cause I'M TheGentleMad and THAT makes me JUST BETTER... Think about it ;)


Haut
 

 Sujet du message: Re: Campement au Sud de Bouhen
MessagePosté: Dim 15 Juil 2018 02:37 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 24 Fév 2010 10:07
Messages: 6209
Campement

    Le Lieutenant Séla sembla quelque peu troublée par certains des propos de Kurgoth, sans qu'il ne puisse comprendre de quoi il en retournait. Elle ne clarifia cependant pas la situation, se concentrant sur la question de son interlocuteur.

    « Oh, ce n'est pas par bateau. C'est compliqué à expliquer, mais notre monde se trouve sur une autre planète, mais nous allons prendre un raccourci pour la rejoindre. »

    Elle lui fit signe de la suivre vers une tente un peu plus petite à l'arrière de la plus grande, centrale. Cela restait un grand chapiteau, capable d'accueillir avec aise une dizaine de personnes. Le Lieutenant Séla attrapa un petit objet métallique circulaire de sa ceinture, qu'elle plaça au centre de la tente. Il ressemblait à un socle, sauf qu'il était troué au milieu. Après quelques tripatouillages que le garzok ne pouvait voir, elle s'écarta vivement du socle, et, quelques secondes plus tard, un énorme "trou" apparut de nulle part devant eux. Il ne semblait pas être fait de quoique ce soit, il était un simple trou dans l'air, à travers lequel on pouvait voir un autre lieu, sans aucun rapport avec le pan de la tente que l'on pouvait voir quelques secondes plus tôt en regardant au même endroit. A la place, il y avait un décor étrangement sombre, rappelant un entrepôt.

    « Vous vous apprêtez à partir pour un voyage dangereux. Vous avez des hésitations ou questions de dernière minute ? Sinon... A une prochaine, » conclut-elle en présentant le "trou" au garzok.

    Visiblement, elle n'avait pas un excédent d'informations à lui fournir.


[Kurgoth : 0,5 (introspection) ; 0,5 (bonus longueur)]
_________________


Image




Haut
 

 Sujet du message: Re: Campement au Sud de Bouhen
MessagePosté: Dim 22 Juil 2018 19:32 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 6 Jan 2017 21:54
Messages: 776
Localisation: Quête 33
-----K-----


L'humaine sembla quelque peu troublée par les réponses du garzok, mais il ne parvint pas à deviner laquelle de ses phrases l'avait ainsi déstabilisée. Elle ne pris pas la peine d'expliciter le "bordel" qui avait lieu dans son "monde", mais répondit simplement que le voyage n'aurait pas lieu par bateau, son monde étant littéralement une autre planète. Le barbare fronça les sourcils. Le prenait-elle à ce point pour un idiot? Croyait-elle sincèrement qu'elle avale un tel bobard? Quand elle l'enjoignit à la suivre pour le montrer le raccourcit qu'ils prendraient, il consentit à se laisser mener avec dans les yeux une lueur de sadisme, déjà prêt à se délecter du désespoir de l'humaine lorsqu'il lui montrerait que cette autre planète n'était qu'une illusion née d'une quelconque démence dont elle était victime.

(Tu es bien sûr de toi Kurgoth, n'as tu donc aucune confiance en ses paroles? Crois-tu vraiment qu'on t'ait envoyé ici s'il n'y avait rien à faire?)

(La magie existe et peut faire bien des choses, Grishnûrz, tu en es la preuve. Mais une autre planète? Sérieusement? Soit elle est complètement folle, soit elle joue la comédie pour me tester... Quelque soit le cas, je ne me ferai pas avoir, ma crédulité a ses limites.)

Suivant la lieutenante, Kurgoth pénétra dans une grande tente à l'arrière du camp, bien qu'elle n'était pas la plus grande de toutes. Là, Séla attrapa un objet métallique à sa ceinture et, après quelques manipulations auxquelles le prêtre ne prêta pas attention, s'en éloigna vivement. Un phénomène des plus étranges apparu au dessus de ce socle en métal, une sorte de "trou dans l'air". Surpris, et surtout méfiant vis-à-vis de ce qui venait d'arriver et qui semblait dépasser son entendement, Kurgoth bondit en arrière en dégainant son arme. Devant lui, à quelques mètres du bout de la kitranche qu'il serrait fermement, il ne voyait plus la toile de la tente mais une sorte de trou au travers lequel il voyait ce qui semblait être l'intérieur d'un entrepôt.

"Vous vous apprêtez à partir pour un voyage dangereux. Vous avez des hésitations ou questions de dernière minute ? Sinon... A une prochaine."

Le calme de la lieutenante fit exploser le garzok. Comment pouvait-elle agir comme si tout cela était normal? C'en était trop pour lui qui, la pointant à présent de son arme, hurla à pleins poumons:

"Quoi? Tu te fous de moi? Tu m'as pris pour un débile? T'as cru que j'allais sauter comme ça dans un trou magique ouvert par un humain alors que tous les tiens que j'ai croisé ont voulu me tuer? Passe devant, j'suis pas crédule à ce point!"

Agrippé à sa kitranche, il incita, de la pointe de celle-ci, l'humaine à traverser la première, bien décidé à ne pas se laisser ainsi piéger.

502mots

_________________
#ToutSurUnSeulCompte!
Eden Voleur Kendran
'Cause I'M TheGentleMad and THAT makes me JUST BETTER... Think about it ;)


Haut
 

 Sujet du message: Re: Campement au Sud de Bouhen
MessagePosté: Mar 24 Juil 2018 06:42 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 24 Fév 2010 10:07
Messages: 6209
Campement

    Le Lieutenant se frotta le menton à la réaction du garzok, visiblement surprise par celle-ci. Après quelques brèves secondes de réflexion, elle commenta, comme simple observatrice :

    « Je reconnais que c'est un outil surprenant, mais je ne m'attendais pas à ce que vous soyez si peu avancés que vous craigniez tant une simple révolution technologique. »

    Puis, après un bref moment, elle ajouta, cette fois plus pour le garzok.

    « Mais j'ai à faire dans ce campement, malheureusement, je ne peux pas vous accompagner. Ceci dit, rien ne vous oblige à traverser si vous êtes si craintif, c'est à vous de décider si cette mission vaut le risque. Alors décidez-vous, traversez ou sortez, mais faites quelque chose, que je retourne à mes obligations. »

    Et, sur ces mots, elle croisa les bras, attendant sa décision. Elle ne semblait pas le moins du monde inquiétée par la lame de Kurgoth, ne la regardant même pas.


[Kurgoth : 0,5 (introspection) ; 0,5 (bonus longueur)]
_________________


Image




Haut
 

 Sujet du message: Re: Campement au Sud de Bouhen
MessagePosté: Mar 31 Juil 2018 20:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 6 Jan 2017 21:54
Messages: 776
Localisation: Quête 33
-----K-----


Séla leva un sourcil de surprise à la réaction du barbare avant d'avouer qu'elle ne s'attendais pas à ce que leurs avancées technologie paraissent à ce point effrayantes.

"Craindre? Je suis prêtre de Thimoros! Je connais mieux la douleur la souffrance et la torture qu'aucun d'entre vous ne le pourra jamais! Je ne crains pas votre "technologie"! Je hais toutes les formes de magie, ça n'a rien à voir!"

L'humaine continua en disant qu'elle avait à faire dans le camp et ne pouvait l'accompagner, rappelant que rien ne l'obligeait à traverser s'il jugeait le risque trop grand par rapport à son envie d'accomplir la mission. Le poussant à prendre une décision rapidement en quittant cette tente que ce soit en traversant le portail ou par l'entrée par laquelle il était arrivé. Sentant la colère du garzok bouillonner, je décidai de prendre les choses en main.

(Je ne peux pas mourir, moi. Laisse moi aller jeter un œil et calme toi un peu.)

(Bien, mais fait vite.)

Au moment de franchir le portail, je sentis mes sens se brouiller et mon lien avec Kurgoth s'effiler comme si nous étions séparés d'une distance dépassant notre entendement. Après une courte inspection des alentours, je revins vers mon maître pour lui faire mon rapport.

(Ce monde est étrange. En arrivant là-bas, j'ai senti mes sens se brouiller et mes capacités réduites.)

(Je m'en suis douté sans toi que leur monde était étrange, ce n'est pas ce que j'attendait de toi.)

(Je sais. Je n'ai détecté aucun danger immédiat de l'autre côté. Mais j'ai une autre nouvelle pour toi, les fluides semblent mourant là-bas, ce qui veut dire...)

(... Que la magie y sera moins à craindre qu'ici. Bien. Peut-être que leur "technologie" n'est pas liée à la magie si elle est mourante chez eux... Et peut-être qu'elle intéressera la reine...)

"Je vis pour servir Thimoros et sa glorieuse fille Oaxaca... Comment ferai-je pour revenir une fois ma mission accomplie?"

Tout en prononçant ces mots, il baisse son arme et avance en direction du portail. Une fois sa réponse obtenue, il ferma les yeux et fit un pas, son premier hors de Yuimen.

387mots

_________________
#ToutSurUnSeulCompte!
Eden Voleur Kendran
'Cause I'M TheGentleMad and THAT makes me JUST BETTER... Think about it ;)


Haut
 

 Sujet du message: Re: Campement au Sud de Bouhen
MessagePosté: Sam 11 Aoû 2018 02:01 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 24 Fév 2010 10:07
Messages: 6209
Campement

    A la question de Kurgoth, le Lieutenant haussa les épaules.

    « Ils ont les moyens de vous faire revenir de l'autre côté, arrangez-vous avec eux. »

    Puis, lorsqu'il traversa, un léger vertige le prit, puis tout changea.

    [Suite dans Quartier Cramoisi]


[Kurgoth : 0,5 (introspection) ; 0,5 (engagement)]
_________________


Image




Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 86 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016