L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La zone d'embarcation
MessagePosté: Sam 1 Nov 2008 11:21 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13758
La zone d'embarcation


Image
Cynore Sindel


"La compagnie Air Gris vous souhaite un bon voyage sur ses lignes"


Cette grande plaine se situe légèrement à l'extérieur de la ville. C'est ici que vous embarquerez et débarquerez pour les voyages aériens.

En ces lieux, les cynores se posent et décollent à destination de Kendra-Kâr, Shory, Bouhen et Oranan. Les marchands et les équipages déchargent les marchandises en provenance de la capitale et du reste du monde.

En arrivant vous pourrez emprunter, à pied ou à cheval, le chemin qui vous mènera directement en ville. Si vous préférez, vous pourrez aussi louer une calèche pour continuer votre voyage dans tout le confort.

"La compagnie Air Gris espère que vous avez fait un agréable voyage à bord de son cynore"


Pour plus d'informations, veuillez vous rendre dans la partie sur les voyages aériens. Vous posterez ici jusqu'à votre embarquement.

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Ven 1 Mai 2009 17:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 3 Jan 2009 13:20
Messages: 950
Localisation: Quête 26 - Cellule n°5
Les portes de la ville

Le seul onomatopée que j'ai difficilement pu articuler à la vue d'un cynore, après avoir passé le coin de la muraille, et atteint la zone d'embarcation, ressemble plus ou moins à : "WAH.". Bouchée bée, mâchoire pendante, yeux exhorbités, état de choc, je suis la surprise transfigurée, l'abasourdi fait Aldryde. Car nom d'une fichue larve, comment ne pas être abasourdi devant un cynore?!

Proprement gigantesque, la réalistation en impose tellement qu'on peut difficilement croire qu'elle est capable de s'envoler. J'apprends de la part d'Aurore qu'il s'agit de la réalisation d'elfes gris, un peuple mystérieux et techniquement supérieur aux autres. Le cynore se présente ainsi: un énorme ballon gris, argenté, flottant on-ne-sait comment dans le ciel, auquel est relié une nacelle aux allures de petit palais, où je vois une petite foule de gens s'engouffrer, un par un.

Timidement, je m'approche. Pendant ce temps, j'interroge Aurore:
(On sera à Kendra-Kâr rapidement avec ce... truc?)(En une petite demi-journée je crois. C'est bien mieux que d'y aller à pied en tous cas!)
(C'est fou quand même! On a le droit de monter là-dedans comme ça, comme on veut?)
(Evidemment que non! Il faut payer sa place!)
(Payer? Mais avec quoi?)
(Avec des yus. La monnaie de Yuimen. Des pièces d'or, d'argent, de bronze.)
(Des quoi? Qu'est-ce que c'est que ce truc encore? Ca ressemble à quoi?)
(Ben, à des petits disques.)

Me rappelant soudain de la bourse magique accrochée à ma ceinture, je m'en saisis et la fais tinter à mes oreilles. M'accroupissant par terre, j'ouvre la bourse, et la retourne. Grossière erreur! Un amas presque plus grand que moi de disques métalliques tombe avec fracas, tandis qu'Aurore s'écrie avec stupeur:
(Bon sang Silmeï! D'où sors-tu tout cet argent?)
(Volé sur un cadavre de harpie.)
(Oh, je vois. Remballe-moi ça rapidement en tous cas, si tu y tiens un tant soit peu!)

Je m'exécute en silence, et la tâche est bientôt accomplie. Je peux enfin me relever, et entends soudain un cri:
"Le cynore à destination de Kendra-Kâr partira dans quelques minutes. Merci d'embarquer immédiatement"

Gardant la bourse à la main, je m'envole à tire-d'aile et sans plus de civilités, je viens me placer en vol stationnaire devant les yeux ébahis d'un elfe qui s'apprêtait à refermer la porte donnant accès au cynore. D'une voix aussi claire que possible (un peu difficile face à un géant stupéfait), je déclare:
" Je voudrais une place à bord du cynore. S'il vous plaît. "

L'elfe semble se remettre assez rapidement du choc, car il me répond aimablement:
"Bien sûr Maître Aldryde. Cela fera 75 yus."
Avec un air de celui qui ne s'attache pas à de telles bagatelles, mais suivant les instructions d'Aurore, je sélectionne une petite batterie de pièces, que je sors une par une de ma bourse. La bouche se l'elfe s'agrandit à chaque nouveau yu qui atterrit dans sa paume tendue, et c'est à peine s'il remarque que j'ai fini de payer.

D'une voix joyeuse et un peu moqueuse, je lui demande: " Puis-je monter à bord à présent? "
L'elfe sursaute et répond professionnellement:
" Bien sûr cher client. Bienvenue à bord d'un cynore de la Compagnie Air Gris. Laissez-moi vous conduire à votre cabine personnelle. "

(Cabine personnelle? Plutôt pas mal. J'ai besoin d'un bon décrassage!)
(Ca c'est certain, tu empestes jusque dans ton sac, l'Aldryde!)

Avec une moue boudeuse, je franchis la porte à la suite de l'elfe, à la découverte du cynore.


Voyages aériens

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Ven 13 Aoû 2010 04:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 25 Sep 2009 02:12
Messages: 4800
Localisation: Quête 30 : La Chute d'Aliaénon
une invitation

Sirat en avait fait tomber son verre. La faera le regardait et lui proposait ce voyage, il mit un certain temps avant de faire le lien. Mais accepta sans sourciller. Il l'avait suivi jusqu'à la zone d'embarcation la plus proche. Elle se trouvait à l'extérieur de la ville, bordé d'arbre on pouvait sentir l'air de la mer balayé l'espace. Sirat trouvait cela très agréable, il aurait pu être marin si le destin l'avait souhaité. Il s'était retrouvé devant un elfe gris qui le regardait avec un air supérieur. Il examina le billet plusieurs fois, marmonnant avant de regarder Sirat dans les yeux.

"Y a un problème ?"

"Non aucun, simple vérification"

"alors pourquoi cela prend t'il autant de temps ?"

"Vous êtes sur de vouloir partir."

(encore un raciste)

Sur, sirat ne l'était pas, mais la réaction de ce subordonné zélé le poussa à ne pas reculer.

"J'ai un billet et c'est mon droit. Vous ne devriez pas plutôt me souhaiter la bienvenue?"


"si, si bien sur"

Il semblait agacé mais s'exécuta.

"Bienvenue à bord d'un cynore de la Compagnie Air Gris. Veuillez prendre place, nous partirons dans quelques instants."

Le capitaine ne fit pas plus de manière et accueillit le bâtardé sur son rafiot. Le navire était propre, mais plutôt petit. Sirat en avait déjà vu étant petit, quand il vivait à Kendra Kar et ils étaient bien plus grands, ou peut être que tous nous paraît grand quand on est un enfant. Finalement il prit place sur ce bateau volant. Il ne tarda pas à décoller en direction de Kendra Kar.

vers une croisière

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Sam 14 Aoû 2010 13:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 20 Juin 2010 20:58
Messages: 1148
Localisation: Eud Lille din'ch Nord, hin
>> Les écuries d'Itsuko Yukashi, Oranan

Rentrer un cheval dans un cynore n'était pas une mission aisée. Mais rentrer un étalon de course totalement indépendant et ayant la particularité de vous snober franchement en vous affrontant du regard était une mission impossible. Eucalyptus avait pourtant la ferme intention d'arriver au bout de cette quête interminable et avait déjà usé nombre de stratagèmes. Après des efforts surlutins et sous la pression du capitaine Sindel, Eucalyptus trouva un bon compromis, la carotte. Certes, il en fallut une belle botte pour mener l'étalon vers son box, mais au moins le lutin y était arrivé. Exténué, à limite de s'endormir debout, il fit ses adieux à Lumbo qui avait regardé la scène avec toute son attention, d'un air de dire "je te l'avais bien dit qu'il fallait que tu prennes des cours".

A bord du cynore qui partait en direction de Luinwë, Eucalyptus s'endormit comme une souche, bien veillé par son louveteau qui ne laissa approcher personne sans montrer les dents. Lorsqu'il rouvrit les yeux, en baillant comme un bienheureux, le jeune lutin partit voir si son nouveau compagnon équidé allait bien. Ukisa le rapide, qui était maintenant devenu Caramel la flèche, aimait beaucoup l'attention que lui portait le lutin mais n'appréciait guère qu'on lui donne des ordres et Eucalyptus ne le comprenait que trop. Lui aussi avait bien du mal avec les ordres donnés et il était persuadé qu'avec le temps, une solide complicité serait nourrie entre eux.

"Je vais te faire tout beau pour aller voir la reine, mon petit Caramel ! Ca-ra-mel ! Oui voilà... C'est ton nouveau nom maintenant."

Déployant ses ailes faériques, Eucalyptus voleta autour du cheval pour le brosser avec toute l'énergie qu'il avait. Le lutin siffota tout du long, brossa son étalon partout puis voulut lui faire de jolies tresses à sa crinière. Autant Caramel avait bien aimé qu'on le brosse, autant l'idée d'avoir des tresses paraissait l'ennuyer grandement, ainsi il ne tarda pas à hennir pour protester contre cette coquetterie qu'il devait surement juger inutile et inapproprié. Eucalyptus ne s'offusqua pas pour autant et se contenta de brosser une nouvelle fois sa crinière pour qu'il soit le plus beau possible. Jugeant enfin qu'il avait fait un bon travail, son regard et son attention se porta sur son louveteau qui mâchouillait non loin de là un bout de corde. Séléné se laissa faire docilement et lorsqu'Eucalyptus eut fini sa tâche, le louveteau se roula dans la paille.

"Mouais, bon... De toute façon, ça relèverait du miracle que tu sois tout propre arrivé au palais..."

Il se passa une bonne heure avant qu'Eucalyptus, son louveteau et son cheval ne foulent le sol des abords de Luinwë. la cité elfique en bord de mer avait un charme indéniable mais le lutin n'avait pas vraiment le temps d'aller visiter cette ville mais se promit intérieurement d'y passer un jour ou l'autre.

>> Route entre Luinwë et Cuilnen

_________________
Image
Safari Disco Club


Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Mer 18 Aoû 2010 12:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 28 Juil 2010 16:33
Messages: 5005
Localisation: Aux alentours d'Oranan
Post précédent

Je me trouvais sur la zone d’embarcation. Je m’étais placé dans la queue pour pouvoir prendre mon billet. Pendant que je patientais, je réfléchissais à comment j’allais m’organiser un fois arrivée. Une chose était certaine, une fois que cette elfe nommée Pulinn m’aurait renseigné, je ne comptais pas laisser le meurtre de mon père impuni. Pour ça il me allait me falloir pratiquer ma magie.

J’étais toujours sous le choc de ce terrible secret. Je revoyais sans cesse le moment où Helegièn m’avait tout révélé, ce moment passé en boucle dans mon esprit. Il remettait toute mon enfance en cause. Tous ces moments que j’avais passé à me morfondre, à pleurer un père tragiquement disparu. Ce qui me gênait le plus était qu’il ait eu des secrets pour sa famille. Ni moi ni ma mère n’avions jamais rien suspecté, il avait parfaitement gardé le secret et quelque part cela me faisait du mal. Cela voulait-il dire qu’il n’avait pas eu assez confiance en nous ? Ou alors il lui était impossible dans parler. Quoi qu’il en soit la blessure était bel et bien là. Mais mon père voulait que je suive cette piste puisque dans sa lettre il m’avait indiqué ce que je devais chercher.

… rends toi à Kendra Kâr et cherches le bâtiment qui te paraît le plus insolite et entres y…

Certes c’était mince comme indice mais ça en restait un quand même. Je sentais quelque chose de surprenant en moi. De l’excitation. J’étais toute pressée d’arriver à Kendra Kâr et particulièrement à ce Temple des Plaisirs. Ce lieu m’attirait et pas seulement par curiosité. Je sentais un désir incontrôlable monter en moi et plus je me rapprochait de mon but plus j’étais sur les nerfs. Je me surprenais même à avoir un large sourire car me rendre à Kendra Kâr signifiait pour moi revoir Amhalak.

Découvrir qui avait assassiné mon père était une chose mais j’avais aussi un grand besoin de revoir Amhalak pour lui dire mes sentiments. Mais une angoisse surgie en moi. Et si il ne m’aimait pas ? Si la réciprocité n’était pas là, qu’allais je faire ? Jusqu’à présent je n’avais pas douté des sentiments qu’il me portait, mais si ces sentiments étaient seulement amicaux ? Une tristesse m’envahit tandis que la file d’attente rétrécissait. Perdue dans mes pensées, des voix me parvenaient au loin.

"SALYMÏA !!!!!!! ATTENDS !!!!!"

Je reconnus la silhouette de Thalimàd qui courait comme un fou en se dirigeant vers. Je restais immobile dans la queue, je ne voulais pas avoir à la refaire.

"Ah…ouuuuuuh…attends, je reprends ma respiration…ah…ah…

Mais qu’est ce que tu fais ici ?

Je suis là pour te retenir, pour pas que tu partes. Je ne veux pas que tu t’en ailles.

Quoi ? D’abord ce n’est pas à toi de décider et… Mais au fait, comment as-tu su que je m’étais rendu sur la zone d’embarcation ?"

C’est à ce moment que je remarquais qu’une femme le suivait. Ma stupeur fut totale lorsque je reconnus ma mère.

"Maman ! Qu’est ce qui se passe ?

Ce jeune homme s’est présenté peu de temps après que tu sois partie et il m’a parlé de ces sentiments pour toi et…

Attends, attends ! Quoi ?! Qu’est ce que tu lui as raconté ?

Juste la vérité, que je t’aimais et... que l’on s’était embrassé."

Cette phrase me mit dans une rage folle. Les gens qui entendaient comme moi de prendre un billet, nous regardaient avec curiosité, dégout et méchanceté mais cela m’était égal. Furieuse je me mis à parler très fort.

"Pourquoi as tu raconté ce MENSONGE !!! Je ne t’ai jamais embrassé, je n’ai jamais embrassé personne !!!

Mais tu m’as dit que tu étais amoureuse ?

Je le suis mais…avec celui que j’aime c’est pas pareil…

Alors si il ne c’est rien passé, c’est que tu ne l’aimes pas vraiment.

Attends ce n’est pas… Je rêve ! Tu sais bien que l’on doit se réserver pour celui que l’on veut épouser ?

Les baisers n’entrent pas en compte.

Oh ! C’est pas possible, je nage en plein délire."

Je me détournais d’eux pendant quelques secondes pour reprendre mon souffle et surtout pour me calmer. Je sentais une force dévastatrice prendre possession de moi et si je n’arrivais pas à me calmer je ne pourrais pas embarquer et donc je ne pourrais pas revoir mon amour.

"Vous êtes tous les deux malades ! Et maman, je t’ai dis que je ne POUVAIS PAS rester. Tu dois comprendre.

Écoute Salymïa, Thalimàd m’a demandé ta main et j’ai dit oui.

QUOI ?!"

La fureur revenait avec force.

"Non mais tu es inconsciente c’est pas possible. Et toi, de quel droit as tu demandé ma main ? Je croyais avoir été clair tout à l’heure. JE NE T’AIME PAS !

Tu dis ça maintenant mais après quelques temps près de moi tu changeras d’avis.

Je ne crois pas, non ! Et puis que fais tu de ta vie de nomade

Thalimàd est près à l’abandonner et à rester à Lùinwë comme ça tu seras près de moi et tu pourras construire ta vie de famille.

Vous avez monté un complot tous les deux ou quoi ? Qu’est ce que tu me fais là maman ? Tout à l’heure tu étais ravie de savoir que j’étais amoureuse pourquoi tu me fais ça ?

J’ai réfléchit et après tout tu ne sais rien de cet elfe, Amhalak. Et si il ne t’aimait pas ? Tu as ici quelqu’un qui t’aime sérieusement et qui fera ton bonheur et …je ne veux pas que tu partes.

Mais ce n’est pas vrai ! Vous voulez faire de moi votre « oiseau en cage ». Je suis adulte et libre de mes choix. Et même si il ne m’aime pas, je suis prête à courir ce risque car il en vaut la peine, LUI !"

Je lançais un regard noir à Thalimàd.

"Je te croyais mon ami…tu me déçois."

Je me retournais vers l’homme qui se chargeait de vendre les billets car mon tour était venu. Calme et souriante je lui demandais un billet.

"Bonjour. Je voudrais un allé simple pour Kendra Kâr s’il vous plait.

Bien sûr belle demoiselle, cela vous coûtera 75 yus. ET faut-il des billets pour ces deux la ?"

Il désigna de la main ma mère et Thalimàd.

"Non je pars seule, ces deux individus restent là.

Alors voilà votre billet. Je vous souhaite un bon voyage.

Merci.

Ah au fait, le cynore à destination de Kendra Kâr se trouve là bas."

Il me montra un magnifique cynore qui se trouvait derrière mes deux ennemis du moment. Dans cinq petites heures je serais à Kendra Kâr et je reverrais Amhalak. Comme il me tardait d’être dans ses bras. Je me dirigeais vers le cynore et dépassait ma mère et Thalimàd sans leur adresser un regard. Puis je m’arrêtais et leur dit :

"Thalimàd je te croyais mon ami mais tu veux seulement profiter de la faiblesse de ma mère, c’est ignoble. Maman, je pars que tu le veuilles ou non et je ne reviendrais que quand je l’aurais décidé, tu m’as…"

Je ne terminais pas ma phrase et continuais ma progression. J’entendais des « Salymïa » hurlés par ma mère dans un sanglot alors que Thalimàd gardait le silence. Une seule larme coula de mes yeux puis je me ressaisis en présentant mon billet à l’hôtesse.

"Je vous souhaite un agréable voyage.

Je vous remercie. Dites moi quand est ce que nous décollons ?

D’ici une dizaine de minutes mademoiselle.

Très bien."

Je remontais la passerelle toujours sans regarder derrière moi. Je laissais mon passé derrière moi pour me tourner vers mon avenir.

_________________
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Zone d'embarcation
MessagePosté: Mer 3 Juil 2013 21:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 23 Nov 2008 23:32
Messages: 554
Localisation: En quête 29 (Kendra Kâr)
D’un pas pressé, Kraemer conduisit Keynthara jusqu’à la grande pleine d’embarcation. Initialement, l’elfe noir n’avait pas directement su où trouver l’endroit, mais en surveillant le ciel durant le temps de la cérémonie, il était parvenu à identifier approximativement la localisation de l’endroit.

« Nous y sommes presque, mon petit sac ! Tu commences à me peser lourd avec tout ton attirail, je te rends donc ta liberté et celle de marcher sur tes deux pieds douillets ! »

Il lui arrivait assez rarement de faire des traits d’humour aussi marqués que celui-ci et Keynthara apprécia grandement qu’il se décontracte un peu.

« C’est pass'que tu quittes cette ville de coincés que tu es soudain si joyeux? », s’enquit l’intrépide fillette en remettant sa belle robe en place. En regardant à l’horizon, elle vit effectivement un engin décoler et elle ne se fit pas prier pour avancer.

« Chut, on pourrait t’entendre ! », la reprit-il. Il poursuivit à voix basse : « Ils n’étaient pas coincés, ils prenaient juste un air supérieur en nous croisant et ça, je n’aimais pas du tout ! », se renfrogna-t-il.

Arrivant sur les lieux du décollage, ils croisèrent les derniers elfes blancs de Luïnwe et achetèrent chacun un billet de retour pour Kendra Kâr. La zone d’atterrissage était si grande qu’on aurait pu y construire dessus le château royal de la cité de lumière. Partout, des véhicules aériens se posaient et décollaient dans un étrange ballet qui fascina l’Aniathy. Des marchands venus de tout le continent se bousculaient pour avoir le loisir de se rendre en premier à l’intérieur de la cité elfique.

« La compagnie Air Gris vous souhaite un bon voyage sur ses lignes ! », leur dit-on en pointant du doigt la navette qui se rendait à Kendra Kâr, à la fin de leur achat. Il allait falloir attendre une petite demi-heure avant qu’elle ne prenne son envol, mais au moins, d’ici cinq heures, leur avait-on annoncé, ils seraient de retour pour aller retirer leur récompense.

Ils montèrent à bord sans tarder et s’installèrent côté fenêtre afin de pouvoir contempler le paysage lorsqu’ils seraient en vol. Pour tous les deux, il s’agissait d’une grande première et comme à son habitude, l’elfe noir était anxieux, surtout lorsqu'ils furent rejoins par d'autres individus.

« Tu crois que c’est sûr, comme moyen de déplacement ? J’ai jamais entendu parler de crash de Cynore, mais on est à l’abri de rien... »

La Petite pouffa de rire en secouant son ticket sous le nez de son ami.

« Il fallait y penser avant d’acheter ton pass, mais de toute façon, tu serai rentré à pied tout seul à Kendra Kâr, car je n’ai plus le courage de marcher. Et puis, t’en fais pas, j’ai mes ailes magiques ! Au cas où il devait nous arriver quelque chose, on les enfilerait et hop, on ne s’écraserait pas comme ça ! Roh... ça me rappelle la fois première fois où je les ai mises... »

Lancée dans la narration de ses souvenirs de vol, moment inoubliable, la Petite et le Shaakt ne se rendirent pas compte du décollage, qui se passa sans une secousse. Les cynores étaient à la pointe de la technologie et le luxe apparent n’était que le rappel de la grandeur des elfes gris propriétaires de ces navires du ciel.

EDIT GM18 : 75 yus retirés de la bourse.

_________________
Image
Keynthara, prêtresse Aniathy, niveau 17


Haut
 

 Sujet du message: Re: La zone d'embarcation
MessagePosté: Mer 4 Oct 2017 19:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 16 Juil 2014 17:49
Messages: 12966
Localisation: Cuilnen - Alentours
4 – Voyage


Les quelques autres jours de voyage suivent se passent paisiblement, nous laissant nous apprivoiser mutuellement. Lhyrr, comme à son habitude, revient au bout de quelques temps, sans mentionner ce qui l'a poussé à partir, ni même en parler, malgré mes tentatives répétées. Je finis par laisser tomber, attendant qu'il vienne de lui-même m'en parler s'il le souhaite.

Ne souhaitant pas, une fois de plus, faire le détour par la cité de Luinwë, nous finissons par arriver jusqu'à l'embarcadère de Luinwë où je m'avance avec un sourire à l'adresse de l'employée d'Air Gris.

- Bonjour, je souhaiterai un billet pour Tahelta en passant par Kendra Kâr, je vous prie, avec vos départs les plus tôt.

Je dépose les yus sur le comptoir, à sa disposition.


(Achat de deux billets :
- Luinwë/Kendra Kâr : 125 yus.
- Kendra Kâr/Tahelta : 292 yus.
Total : 417 yus.)

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: La zone d'embarcation
MessagePosté: Mer 4 Oct 2017 19:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 26 Fév 2015 21:51
Messages: 6643
Localisation: Tahelta, Naora
Douze jours après être partis de Cuilnen, nous sommes de retour à Luinwë et, plus précisément, à sa zone d'embarcation. Ces quelques jours de voyage nous ont permis de faire un peu mieux connaissance, de commencer tranquillement à nous apprivoiser en quelque sorte.

Nous nous dirigeons directement vers le comptoir d'Air Gris où se tient une charmante, et totalement superficielle, Sindel, qui nous souhaite la bienvenue d'un ton faussement cordial. Isil lui sourit et commande les billets nécessaires à un voyage jusqu'à Tahelta en déposant la somme requise sur le comptoir, j'ajoute d'un ton neutre à l'attention de l'employée:

"La même chose pour moi, je vous prie."

Je dépose également le montant adéquat devant elle, non sans m'assombrir quelque peu à l'idée de retourner au Naora.

Note GM:

(Achat de deux billets :
- Luinwë/Kendra Kâr : 125 yus.
- Kendra Kâr/Tahelta : 292 yus.
Total : 417 yus.)

_________________

Ce n'est pas le pouvoir qui corrompt, mais la peur.
(Aung San Suu Kyi)


Haut
 

 Sujet du message: Re: La zone d'embarcation
MessagePosté: Jeu 5 Oct 2017 22:30 
En ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 17 Nov 2008 23:14
Messages: 6103
Intervention pour Tanaëth


L'hôtesse d'Air Gris hocha la tête et prépara un billet avant d'empocher l'argent.

- Bon voyage, monsieur.

_________________
Image


Une question ? Par ici.
Pour une demande de commentaire, de dirigé,
par là.
Pour une demande d'intervention ou de sévices,
de ce côté.


Haut
 

 Sujet du message: Re: La zone d'embarcation
MessagePosté: Jeu 5 Oct 2017 23:05 
En ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 12 Aoû 2010 12:32
Messages: 2844
Intervention pour Isil


L'hôtesse policée adresse un sourire de façade à l'Hinïonne en lui tendant les billets demandés après avoir vérifié que le compte était bon, énonçant pour la millième fois de la journée la rengaine requise:

"La compagnie Air-Gris vous souhaite un agréable voyage sur son Cynore, madame."

_________________


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016