L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 82 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Mer 25 Nov 2015 22:47 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 29 Juil 2014 18:31
Messages: 127
Localisation: Quête 31 : au QG
Nous parvenons à mettre la main sur pas mal d'équipements. Je me retrouve à achever d'enfiler ma cape au moment où Nadine entre en trombe dans la pièce, l'air manifestement paniquée.

Elles ? Qui ça, elles ? Durant plusieurs secondes, j'ai crainte qu'on se retrouve avec les matriarches de nos nouveaux alliés de circonstances. Mais, tandis que Nadine m'arrache quasiment Maude des mains pour s'abriter derrière des caisses, des grognements se font entendre. Elles ? Non, ils, les silnogures, ils sont là. Au moins, il n'est plus question de devoir les chercher.

En tremblant un peu, je descelle le bouchon de la fiole de fluide que je viens de trouver et la gobe cul-sec. Berk... autant la glace c'était agréable, autant l'ombre me laisse un arrière-goût de sang en bouche parfaitement rebutant. J'espère au moins que les pouvoirs de cet élément valent l'expérience. Je n'avais pas tout à fait prévu de me mettre à l'ombre, même si je comptais pas confier mes pouvoirs à Gaïa non plus, remarquons.

Cela fait, je range la fiole désormais vide dans mon sac fourre-tout et en dégage le parchemin où j'ai rédigé les informations sur les silnogures. Mettant la capuche sur mon visage, je vais pour me glisser dehors. Mais j'ai la chienne, je crève en réalité de peur et mes jambes ne veulent pas bouger. Peut-être le contre-coup du fluide d'ailleurs, mais il me faut des informations, je dois savoir qui sont les silnogures dehors, quelle espèce. Je me retourne et croise le regard de Dems :

"Dis, mon beau chevalier, tu pourrais aller voir les silnogures ? Il me faut savoir la couleur de leur pelage."

_________________
Naya, fille du chevalier Cyrial de Rougeaigues, seigneur de Melicera


Haut
 

 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Ven 27 Nov 2015 19:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 4 Aoû 2014 19:52
Messages: 51
Localisation: Bouhen
Je m'équipe de toute ma nouvelle tenue, j'ai l'air classe avec ça, un vrai prince du désert. Enfin de ce que j'en sais, mais j'ai l'air bien mieux d'un seul coup avec mes nouvelles bottes, ma cape et ma capuche assortie. J'espère que je pourrai rester discret, que je vais capturer tous les sinos et retour maison... Ah oui, pas de maison c'est vrai. J'espère juste que la récompense sera à la hauteur du défi qui nous attend.

Nadine rentre précipitamment et va se cacher avec Maude. Elle dit qu'elles sont à l'intérieur et qu'elles se dirigent ici. Des grognements se font entendre et chacun dégaine ses armes. Derrière la porte il y a des animaux, probablement même des sinos. Les voila, déjà... Nous n'irons pas à eux, mais eux nous ont déjà trouvé... On est mal. Naya me demande en panique d'aller voir la couleur de leur pelage. Elle peut pas faire ça elle-même, c'est facile de tchoker ainsi ? Enfin bon pour un beau chevalier, qu'est-ce qu'on ne ferait pas...

Je m'approche prudemment de la porte de la réserve et jette un œil à l'extérieur. A quelques mètres, éclairé par des torches placés dans le tunnel, trois formes de grande tailles sont là. C'est bien plus grand qu'un loup classique, et ça n'a rien à voir. Les couleurs sont bien différentes, l'un, le plus curieux qui semble renifler notre piste, est plus massif, avec un poil court et jaunâtre. Les deux autres à l'arrière, semble se quereller pour une proie, sans que je ne voie ce que c'est. Plus petits et plus fin que le premier, l'un est d'un gris foncé, au poil comme imbibé d'huile, l'autre aux longs poils bruns. Je ne tarde pas rentre ma tête et referme lentement et sans bruit la porte.

"Bon, voila ce que j'ai vu. Ils sont trois, le plus gros semble renifler notre piste. Il est de couleur jaune à poil court. Les deux autres se chicanent pour un bout de proie, l'un est brun à poil long, l'autre grisâtre à poil... Comme humide voila, ça vous dit un truc ? Mais qu'est ce que c'est grand comme bête !" Je chuchote les informations aux autres.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Sam 28 Nov 2015 13:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 29 Juil 2014 18:31
Messages: 127
Localisation: Quête 31 : au QG
Dems, bien que pas vraiment enthousiaste vis-à-vis de sa mission, se glisse malgré tout dehors, me laissant le temps de me calmer un minimum, assez pour que je plonge la main dans mon sac à la recherche du parchemin où j'ai noté le nom des silnogures et les rares indications à leur sujet.
Mon courageux compagnon revient assez vite avec des informations. Je relis mes données pour les recouper avec les renseignements qu'il me ramène :

"Dame Almaïs, nous avons donc un LOTHLARTËA, le jaune à poils courts, un SURALARTËA, le brun et un NENNLARTËA le grisâtre aux poils mouillés. Lesquels vous manquent-ils ? Si on doit en ramener un ou deux, le plus simple sera que Nadine ou Maude ouvre une porte vers là où on doit les rapatrier et que nous fassions une chaîne jusqu'à en toucher un, votre équipe pourra se charger d'assommer le monstre avec notre aide, n'est-ce pas ?"

Ce projet est complètement fou, je le sais et je le sens. Mais à vrai dire comme l'a si bien dit Dems, c'est grand comme bête, trop grand. Je ne me vois vraiment pas lutter contre des trucs qui rugissent aussi fort et qui font quasiment ma taille. La seule solution que j'ai à proposer est de les ramener où on doit le faire et les battre tant bien que mal sur place, en espérant qu'ils aient des cages, des laisses, des collets, ... voire des pièges comme ont le fait quand on trappe des loups ou des chiens errants dans les montagnes de mon enfance !

_________________
Naya, fille du chevalier Cyrial de Rougeaigues, seigneur de Melicera


Haut
 

 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Dim 29 Nov 2015 15:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 10 Avr 2013 22:37
Messages: 114
Localisation: Yarthiss
L’elfe noir ne réagit pas à mes propos, laissant passer l’affront sur ma personne sans plus y faire attention, comme si ça ne le concernait pas. Bien. Qu’il ne s’attende plus à quoique ce soit de ma part, derrière. Au moins les deux jeunes gens qui m’accompagnent sont un brin plus censés que ces empaffés.

Après nous être équipés, nous nous retrouvons en plein guet-apens dans le couloir. Nadine affirme que trois créatures sont venues jusque dans celui-ci. Trois silnogures. Dems s’approche de l’encadrement de la porte pour les analyser, et nous les décrit rapidement. Par chance, la petite semble s’y connaître, et les cite comme étant un Lothlartëa, un Nennlartëa, et un Suralartëa. Trois espèces qu’il ne me semble pas déjà avoir croisées. Mais en suis-je vraiment sûre ?

Quand elle me demande lesquels nous intéressent, je lui rétorque en un murmure :

« Prenons les trois. Il nous faut les capturer vivants. »

Et pour ça, quoi de mieux que de les isoler un par un. Le premier semble affamé, à la recherche de nourriture. Les deux autres sont occupés, un peu plus loin, à se déchirer la carcasse d’un aigle mort. Bien. Le premier fera l’affaire.

Je m’approche de la position de Dems, près de la porte, et m’y place en embuscade. Le projet de la jeune Naya tient la route, mais… C’est risqué. Et les deux gosses se sont calfeutrées derrière des caisses et le shaakt barraqué. Je leur murmure sèchement :

« Les filles, dessinez vite une porte et concentrez-vous pour rejoindre les jumelles, dans la salle de la prophétie. Nous allons attirer le premier et le mener là-bas. Faites une chaîne. Naya, prenez la main des petites, Dems, celle de Naya. »

Et je vais pour chercher celle du jeune homme dans la mienne. Suite à quoi, je ramasse sur le sol un petit caillou et le lance dans l’entrebâillement de la porte qui nous sépare d’eux. Je compte sur le fait que les deux soient occupés pour attirer uniquement l’attention du premier. Et lorsqu’il me verra, il me chargera… Je n’aurai qu’à esquiver sa charger et à le toucher : lui agripper la toison de la main, et compter sur les petites pour qu’elles fassent, pour une fois, leur boulot. C’est risqué mais… Nous en sommes là : du quitte ou double. Il faut oser. Prendre des initiatives. Tout risquer pour y parvenir, car si nous échouons, tout sera de toute façon perdu. Et nous avons suffisamment perdu de temps.

_________________
Asterie


Haut
 

 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Dim 29 Nov 2015 22:32 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Galerie sousterraine (P21)



Pour Astérie, Naya et Dems

jet du caillou: Réussite critique
Jet de dés : Esquive de la charge du silnogure : Echec
jet de dés discrétion: Réussite

Aux dires de Naya, surenchérit d'Astérie, les petites sortent de leur cachette et dessine une porte sur le mur. Nadine tient Maude qui tient Naya qui tient Dems qui tient Astérie.

Le stratagème plutôt loufoque semble fonctionner. En effet, le petit caillou fait mouche en toucha l'oeil droit du silnogure (LOTHLARTËA) ce dernier, émet un cri de rage et l'oeil blessé fermé se rue sur Astérie, malheureusement, celle-ci n'a pas le temps d'esquiver et se retrouve au sol. C'est ce moment précis que Nadine choisit pour ouvrir la porte.

La suite se passe ici !


[Astérie:: XP: 0,5 (post) 0,5 (mot) 0,5 (délai respecté) 0,5 (ordre dessin) 0,5(contribution à exécution du plan)
Dems: XP: 0,5 (post), 0,5 (mot) 0,5 (délai respecté)
Naya: XP: 1 (post), 0,5 (mot)0,5 (délai respecté) 0,5 (identification des Silnogures) 0,5 (idée de capture )

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Lun 14 Déc 2015 03:28 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Galerie sousterraine (P22)



Pour Astérie et Aliéron

A leur retour dans la réserve, ils constateront que le shaakt n'est plus là. Maude s'empresse de dessiner une porte afin d'être prête à repartir. Avant de se cacher derrière une caisse, elle s'adressa au deux compagnons :

"Prévenez-moi, dès que vous serez prêts et je me placerai en position pour partir." Bien qu'elle tentait d'être courageuse, sa voix tremblait, sa peau était pâle, trop pâle et ses grands yeux révélait une peur atroce.

La réserve était déserte, mais il n'en est pas de même pour le corridor. Si vous y risquez un oeil, vous verrez que les deux silnogures (SURALARTËA, le brun et un NENNLARTËA le grisâtre aux poils mouillés) ont abandonnés l'aigle afin de s'emparer d'un proie plus imposante, le shaakt qui vous avait conduit à la réserve et qui mort, gît dans son sang. Les deux bêtes trop occupés à se disputer l'elfe noir n'ont pas vu l'autre silnogure (LOTHLARTËA) qui attiré par le sang s'approche furtivement de ses deux congénères.

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Lun 21 Déc 2015 01:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 25 Fév 2015 20:54
Messages: 268
Nous arrivons dans une réserve, ou du moins quelque chose qui s’en rapproche fortement. La gamine qui nous a suivi va d’instinct se cacher derrière une caisse, nous annonçant qu’elle est prête à partir dès que le besoin s’en ferait sentir. Je la vois pâlir et trembler, mais fière, elle ne se laisse pas abattre par la peur. Brave petite. Néanmoins, je persiste à penser qu’il est absolument insensé d’avoir embarqué des enfants dans une telle aventure et que quiconque ait fait ça ne peut avoir un sou de jugeote. C’est aberrant, et j’aimerais vivement avoir cette personne devant les yeux, que l’on s’explique un peu. Le cadavre que nous avons laissé dans la salle précédente, pleuré par ce qui doit être son enfant, en est une preuve suffisante.

Il n’y a personne autour de nous, mais un rapide coup d’œil dans le corridor me montre deux Silnogures se battre pour un nième cadavre baignant dans son sang, approchés d’une troisième créature qui s’avance furtivement de ses congénères.

A deux contre trois, je le sens moyennement, en fait. Je bats retraite, fermant la porte s’il y en a une et indique de quelques signes de main qu’il y a trois silnogures derrière la porte. Je m’approche rapidement de la gamine pour lui dire :

- Va vite dans l’autre pièce chercher un ou deux autres adultes, nous risquons d’en avoir besoin, s’il te plaît. Fait au plus vite !

J’ajoute également un sourire d’encouragement. Cela ne fait jamais de mal, un sourire d’encouragement. En attendant que la petite enfant s’exécute, que puis-je faire ? me rincer l’oeil en observant le Phénix râler - ce qu’elle ne manquera pas de faire -, ou faire quelque chose de plus utile ? J’opte pour le plus utile - quoi que légèrement à contrecœur - et je m’approche de la réserve dans l’intention de prendre ce que je pourrais trouver d’intéressant, dans l’idéal deux épées et de nouvelles bottes, car les miennes commencent à être usées et mon épée commence à faire grise mine, hors deux épées assez équilibrées pour être maniées en même temps sont rares comme d'la marde de pape.

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Lun 21 Déc 2015 12:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 10 Avr 2013 22:37
Messages: 114
Localisation: Yarthiss
Finalement, en sus de Maud, la plus âgée des mioches, c’est le séduisant Aliéron qui m’accompagne pour aller chercher les silnogures manquants. La réserve est telle que nous l’avons laissée, remplie de matériel, mais vide de toute âme. Même le shaakt qui était resté en arrière lors de notre transfert vers la salle du rituel n’est plus là, sans doute parti aider les siens pour régler le combat qui faisait rage. Puissent-ils être tous crevés, ces foutus paltoquets, ces enflures de goujats aux réactions surévaluées et excessives. Je ne vois aucun mal à ce que leurs tripes soient répandues par les carnivores sous influence de Karsinar, si ça leur permet de se satisfaire d’un bon repas de chair de shaakt. Ils ne méritent en rien la vie et la soi-disant force qu’ils ont osé utiliser sur moi et les deux mômes, alors que nous ne voulions que les aider. Qu’ils puissent être pris dans la tempête de sang de leur propre chair arrachée par les canines avides des silnogures enragés.

La petite Maude, proactive pour une fois, changeant considérablement de l’attitude passiviste et effrayée de ses frères et amis, prend l’initiative de tracer une nouvelle porte pour préparer notre retour alerte dans la salle du rituel. Elle demande alors qu’on la prévienne quand on sera prêts à partir, se cachant ensuite derrière une caisse de bois. Je ne peux lui en vouloir : le courage d’un enfant a ses limites, et il est plutôt question ici de clairvoyance : elle ne peut rien faire contre un silnogure, alors autant qu’elle reste en retrait, élément indispensable pour notre retour là-bas. Cette peur se lit dans ses yeux, malgré une forte volonté pressentie dans son acte. Je lui réponds d’un sourire franc et rassurant, ainsi que d’un signe de tête acquiesçant ses propos et la remerciant implicitement de sa présence. Je ne suis pas du genre à effectuer plus avant ce genre d’effusion, mais… elle le mérite, après tout. Pour son courage, pour sa présence.

Aliéron et moi ne perdons cependant pas de temps. Nous savons mieux que quiconque qu’il nous est compté. Plus les silnogures auront assis leur suprématie sur la région, moins aisé il nous sera de leur venir en aide et de trouver la solution à cette malédiction qui pèse sur leurs épaules velues. Nous allons donc voir nos cibles via la petite porte menant vers le couloir, et apercevons sans se faire voir nous-même lesdites cibles. Un brun et un gris, ceux-là même qui se disputaient le corps décharné de l’aigle du désert, lors de notre précédent départ. Cette fois, pourtant, c’est du corps du shaakt nous ayant montré la réserve qu’ils arrachent des lambeaux de chair. Un vrai festin, pour deux carnivores affamés. Je n’en ressens aucun dégoût. De la chair pour des mangeurs de viande. C’est une loi de la nature qu’on apprend à adopter pour soi, quand on l’observe de près. Qu’importe l’aspect initial de la viande. Loin de trouver ça dérangeant, j’y trouve même un avantage : si les bêtes sont rassasiées, si elles viennent de manger, elles seront moins enclines à combattre aveuglément. Leur soif de sang, tout maudits qu’ils soient, sera moins grande.

Aliéron, moins habitué au monde sauvage, peut-être, au vu de ses riches habits, rehaussant la superbe de son regard singulier, ferme la porte, visiblement apeuré. Il clame discrètement à Maude de partir immédiatement chercher du renfort. Un ou deux autres adultes, prétextant que le combat à deux contre trois est inéquitable. Il est vrai que, dans l’ombre du couloir, un troisième silnogure semblait approcher. Un de trop, qui est déjà dans notre collection. Je regarde en biais mon compagnon, et la petite s’exécuter directement. Je ne cautionne pas vraiment, en vérité. Notre action demandait plus de la discrétion et de la rapidité d’action qu’une réelle force de frappe. Nous ne devons pas vaincre ces animaux, mais juste les attirer dans la salle finale, où nous pourrons alors les maîtriser à loisir sans prendre le risque de rencontrer d’autres bêtes. Je ne peux cependant lui en vouloir : je me sais solitaire. Et lui doit avoir été élevé à la couenne, habitué à avoir du soutien presque maternel dans toutes ses actions. Aussi ne répliqué-je rien, hormis une petite remarque murmurée resituant le problème.

« Nous n’en aurons peut-être pas besoin. Ces animaux sont territoriaux. Avec un peu de chance, l’arrivée du troisième va perturber les deux premiers dans leur repas, et ils pourraient se battre pour la carcasse. À nous de veiller que les deux bons survivent, le brun et le gris mouillé, et de les attirer dans la porte. Il ne nous faut même pas les vaincre, pourvu qu’ils passent le seuil. »

Subtilement, doucement, afin de ne faire aucun bruit, j’entrouvre la porte pour observer l’évolution de la situation. Selon ce qui se passe, je devrai ou non intervenir. L’idéal serait que le troisième arrivant chasse ceux qui ont le ventre déjà plein dans notre direction, et que nous les enfermions ici avec nous pour les mener vers la porte ouverte par Maude. En espérant qu’elle revienne vite, désormais. Je trouverais fort déplaisante l’idée d’être coincée ici avec des silnogures n’ayant qu’une envie : nous bouffer tous crus.

Dans l’interstice de la porte, donc, intimant mon allié séduisant au silence, je glisse mon regard émeraude pour m’assurer du bon déroulement de la situation. Selon ce que je vois, il sera toujours loisible d’improviser une autre solution. En espérant surtout qu’aucun autre ne débarque… Sans quoi ils seront vite des dizaines à affluer, et nous aurons échoué.

(929 mots)

_________________
Asterie


Haut
 

 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Lun 21 Déc 2015 16:25 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Galerie sousterraine (P23)



Pour Astérie et Aliéron

Jet de dés Astérie: Observation furtive: Réussite
Jet de dés Silnogure 5(LOTHLARTËA) : approche furtive: Échec
Jet de dés Silnogure 8:Nennlartëa : Attaque: échec
Jet de dés silnogure 9:Suralartëa: Attaque: Réussite

Maude fit un signe positif de la tête à Aliéron. Sur son visage, à part les larmes qui coulaient, on pouvait lire la peur et le désir d'être utile, le sourire de l'homme sembla donner un petit peu de courage à la fillette qui partit aussitôt.

Tout comme l'espérait Astérie, la porte ne grinça point et les silnogures ne s'aperçurent pas qu'un témoin les observaient se chamailler.

Le Lothlartéa ne put s'approcher autant qu'il l'aurait souhaité. Voulant protéger leur proie les deux autres l'ont vite répérés et par des grognements les crocs sortis l'on convaincus de prendre ses distances. Le Suralartëa profita de ce moment de distraction du Nennlartëa pour lui planter ses crocs de le cou. Ce dernier tenta de riposter, mais en vain, le Suralartëa sembla plus fort. Bref, tout en surveillant les deux autres, il avait à présent sa proie (le shaakt) à lui seul. Le Lothlartëa, ramassa vivement les restants de l'aigle


((( (Plan de la scène) matériels ajoutés à la fiche de Aliéron)))
[Astérie:: XP: 1,5 (post) 0,5 (mot) 0,5 (délai respecté) 0,5 (plan)
Aliéron: XP: 0,5 (post), 0,5 (mot)0,5 (délai respecté) 0,5 (chercher de l'aide)

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Mer 30 Déc 2015 18:20 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Galerie sousterraine (P24)



Pour Astérie et Aliéron et Hawke

La petite fille nommée Mauderevint enfin dans la réserve, accompagnée de Hawke.

Cette dernière ne pleure plus, il ne lui reste plus de larmes, toutes ses réserves ont été épuisées. Ses yeux et ses joues sont rouges et elle semble très nerveuse, comme si seuls ses nerfs et la confiance qu'elle porte aux aventuriers lui permette de continuer, elle n'est plus qu'une petite marionnette qui ne demanderait pas mieux que de retourner chez elle.

Aussitôt, qu'elle fut de retour, elle lâcha la main de Hawke et s'approcha de la porte qu'elle avait auparavant dessinée, attendant les ordres et prête à repartir de nouveau.

Et puis, des tremblements se firent entendre. Tremblements qui soulevèrent le sable du sol donnant à celui-ci, à travers la lumière des torches qui éclairaient la pièce, une apparence de neige fine. Quelques uns de ses grains se déposèrent sur les armes des aventuriers sans qu'ils ne puissent s'apercevoir de la conséquence engendrée.


(((- Hawke, afin que tu t'y retrouves, je te demanderais de relire les maj précédentes. Et puis tu es dans la réserve des chasseurs,(arme, équipement, nourritures) tu peux te permettre de ramasser quelques pièces d'équipement.
-La fine poussière s'avère être de la neige de Noël. je tenais moi aussi à vous offrir un petit présent pour Noël, une de vos armes sera améliorée.)))

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Sam 2 Jan 2016 22:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 16 Sep 2013 21:58
Messages: 1884
Localisation: Dahràm
Maude m'emmène donc vers mes camarades en difficultés. Sa magie de porte m'impressionne toujours mais je me laisse transporter ainsi. La petite ne semble pas très bien, mais je ne peux quasiment rien y faire. Elle lâche ma main dès l'arrivée et se replace près de sa petite porte, comme attendant l'ordre de rentrer. Je prends donc l'initiative et lui chuchote :

« Si nous ne sommes pas revenus dans quelque temps, fait venir les autres adultes ici. En attendant, retourne dans la grande salle avec tes camarades, tout est bientôt finis, ne t'en fait pas. »

Je lui adresse un sourire. Et je prends conscience de ma nouvelle mission. Celle d'apporter de l'aide à Aliéron et Astérie.
Un tremblement se fait ressentir. La poussière et le sable volent dans la petite pièce. On se croirait sous la neige.

Astérie est à la porte, en train d'épier quelque chose. Sûrement les trois Silnogures que l'on m'a signalés.
Moi, je me trouve donc dans une sorte de réserve d'équipement. J'imagine que cela doit appartenir à des Shaakts, vu l'apparence et le style des armes et armures entreposés en ces lieux. Je souris légèrement. Je ne vais pas me gêner.

J'arrive donc à débusquer un étrange type d'arme, jamais vu auparavant. Une sorte de grande arme à deux lames, de part et d'autre d'une poignée centrale. Je l'observe quelques secondes et je décide de l'emporter. Je ne combattrai par contre pas avec pour l'instant. Je ne sais pas vraiment manier ce genre d'arme, mais l'idée de me battre avec une telle lame n'est pas déplaisante. Et puis j'imagine que la surprise des adversaires face à deux lames, donc deux sources potentielles de danger, doit être plaisante à voir. Quoi qu'il en soit, je fixe l'arme dans mon dos, histoire qu'elle ne me gêne pas trop. Je m'en occuperai après cette histoire de Silnogure.

Je trouve aussi un plastron fait de plaques solides et sombres. Il a de l'allure et me paraît résistant. Parfait ! Je l'équipe sur-le-champ. Il est légèrement plus lourd que le précédent. Faut dire qu'il était un peu superficiel aussi... Je ne le laisse pas ici d'ailleurs. Je le fourre dans mon sac, au cas où. Cela se vend toujours.

Pour finir, je débusque ce qui me manquait, peut-être. Un casque. Sombre, rutilant, il parait comme neuf, en ayant quand même quelques entailles pour avoir du charme. Il ne m'en faut pas plus pour l'enfiler. Ma vision n'est pas trop réduite, et je me sens un peu plus protéger, ainsi. Mes longs cheveux descendent en cascade dans mon dos et dans les plis de l'armure. Je n'en ai cure, ils sont bien comme ça. Je ne suis pas un Sindel pour rien, après tout.
Me voilà donc équipé avec un peu de neuf.

Je m'approche enfin d'Aliéron, lui demandant tout doucement, dans un murmure des plus discrets :

« Où en sommes-nous ? Tu as fait mander de l'aide. Je suppose qu'ils sont de l'autre côté ? »

Je désigne la porte. J'espère juste que la situation n'est pas trop délicate et qu'ils avaient juste besoin d'aide pour un tour de force ou je ne sais quoi. Les missions délicates, ce n'est pas forcément mon fort.

(537 mots)

_________________


Multi de :
Eva d'Arkheval, Demi-Elfe, Enchanteresse de Glace
Baratume Vorn, Humain, Coureur des Plaines

Haut
 

 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Dim 10 Jan 2016 18:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 10 Avr 2013 22:37
Messages: 114
Localisation: Yarthiss
La porte ne grince pas quand je la pousse légèrement afin d’observer les silnogures dévorer leur pitance. Ils ne m’aperçoivent pas, alors que je les scrute, telle la chasseresse embusquée sur sa branche. Ils continuaient à se disputer pour leur bout de viande sans doute à moitié avariée. Étaient-ils chasseurs ou charognards ? Rien ne permettait de l’identifier. Nous n’avions pas été mis en présence d’individus normaux de leur espèce, et tout ce qu’on aurait pu en apprendre est ce qu’on a pu en lire dans les livres de la bibliothèque. Ça ne servait plus à rien de penser à l’avenir, aux raisons ayant débuté tout ceci, et aux moyens à mettre en œuvre pour en finir. La seule chose qu’on sait, c’était que pour accomplir un rituel, il faut rassembler un membre de chaque espèce dans la grande salle de pierres et mener à bien le rituel en question. Rien d’autre. Et rien ne nous permet de savoir rien d’autre. Émettre des hypothèses, c’est brasser des nuages.

Le troisième bestiau regardait jalousement les deux autres défendre leur pitance avec hargne, crocs et grognements sortis comme des armes. Mais ce n’était qu’une alliance traitresse, puisque l’un des deux finit par attaquer son allié, lui plantant ses dents dans la nuque pour le soumettre. Vil traître sans cœur et sans honneur. Prenant le dessus, il s’approprie le cadavre de l’elfe noir, alors que le troisième, laissant ces deux-là à leur guerre, se rabat sur le cadavre déjà à moitié rongé de l’aigle. Ils semblent affamés. Ce n’est pas un serpent qui va les rassasier, mais ils ont l’air de vouloir sauter sur tout ce qui peut se manger, moi y compris. Au moins attirerai-je leur attention de manière assurée.

Pendant ce temps, Maude revient avec Hawke dans la pièce. Un allié qui ne sera peut-être pas aussi utile qu’Aliéron le croit. Mon but n’est pas de battre ici les silnogures. Trop dangereux : leurs frères sont juste à côté, et pourraient nous tomber dessus à n’importe quel moment si on les combat. Mon but est simplement de les attirer de force dans la porte… Et de les arrêter une fois qu’ils l’auront franchie, comme nous l’avons fait précédemment.

Mais un tremblement intervint. Un tremblement qui fissura le plafond de la caverne et laissa des flocons de neige tomber sur nous. De la neige !? En plein désert ? Quelle est cette incohérence ? Nous pourrions être, bien entendu, loin des paysages que j’ai observé jusqu’ici, mais… ces shaakts. Tout indique qu’ils sont équipés, ou qu’ils l’étaient de leur vivant, pour des chasses dans le désert. Pourquoi habiteraient-ils une zone neigeuse ?

Ah… Assez de questions. Je n’aurai de toute façon pas de réponse. Je ravale mes pensées et me concentre sur la scène. Derrière moi, l’elfe gris chuchote à tout va, à la petite, puis au beau gosse. De ma position, je n’entends rien, mais… Déterminée à agir sans plus rester inactive, je fais un geste de la main pour attirer leur attention vers moi. Qu’ils se tiennent prêts, ça va commencer.

D’un geste ample, j’ouvre la porte et secoue devant moi le serpent, sans un bruit cependant, afin d’attirer le silnogure laissé pour compte, pendant que les deux autres, je l’espère, resteront trop occupés à dévorer leur pitance. Je secoue le serpent, et tout en continuant à le secouer, je regarde Maude. Elle aussi devra se tenir prête à le faire traverser. Il ne reste plus qu’à attendre… Et réagir vivement.

(581 mots)

_________________
Asterie


Haut
 

 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Dim 10 Jan 2016 18:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 25 Fév 2015 20:54
Messages: 268
La gamine ne tarde pas à revenir avec Hawke. Visiblement, ce n’est pas une lune après le plein, c’est pas plus mal. La petite ne pleure plus, ce qui nous fait toujours ça de pris et de moins à se soucier. Je commence à avoir les nerfs vrillés de toute cette affaire. J’y comprends rien. On se paye des gamins au lieu de mercenaires chevronnés et on doit sauver des créatures dont… je m’en fiche. Je dois bien l’avouer, je m’en fiche. Elles sont complètement enragées et n’ont fait que nous attaquer depuis le début de cette affaire. Alors, bon sang, pourquoi les sauverai-je ? Pourquoi, même, risquerai-je ma vie pour eux ? Des créatures de légende, y paraît. Tu parles, elles sont bien belles, ces légendes, saucissonnées comme elles le sont dans la salle ou à se déchirer pour un os. A peine mieux que des chiens avec un joli pelage. Et chez moi, les chiens enragés sont abattus, pour qu’ils arrêtent de souffrir. Alors qu’est-ce que je fous là ?

Hawke s’approche de moi, inconscient de ma mauvaise humeur et de mes pensées bien sombres, me demandant où nous en sommes et où sont les Silnogures.

- Où on en est, j’en ai fichtrement aucune idée, lui répond-je dans un murmure qui ne parvient pas entièrement à masquer mon impatience. Je veux de l’aide au cas où ça tourne mal, on a trois bête de l’autre côté de cette porte qui doivent être en train de se niaquer pour un bout de gras et Asterie a dans l’idée de les appâter. Donc prépare-toi soit à retourner fissa de l’autre côté de la porte, soit à aider Asterie au cas où ça tournerait mal.

A ce moment, je vois Asterie faire un grand signe, indiquant qu’elle est prête à passer un l’action. Je lui renvoie un signe de tête pour lui indiquer que moi aussi et je me place au milieu de la pièce, en retrait pour ne pas attirer l’attention des Silnogures, mais suffisamment prêt pour passer à l’action si ça tourne mal. Pour faire bonne mesure, je sors l’une de mes épées, récupérées tout à l’heure. J’en aurais préféré deux identiques, mais ça devra attendre un commerce, semble-t-il. Je n’aime pas combattre avec deux armes de poids différent.

Je m’apprête à passer à l’action.

(387 mots).

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Dim 10 Jan 2016 21:23 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Galerie sousterraine (P25)



Pour Astérie et Aliéron et Hawke

Jet de dés Appat du silnogure: Réussite
Jet de dés: réaction des autres silnogures:


Maude acquiessa à l'ordre de Hawke, elle s'approcha donc de la porte et en toucha la poignée dessinée, mais au moment où elle allait ouvrir la porte, son regard croisa celui plus insistant d'Astérie, elle arrêta donc son action, attendant des directives, sa main sur la poignée à présent matérialisée.

Lorsque Astérie ouvre la porte et secoue le cadavre du serpent, l'ouie fine et l'odorat aiguisé du silnogure le prévient qu'une proie est à sa portée. Il fit donc un demi-tour immédiat et sauta sur l'appât dès qu'il l’aperçut. Dans son saut, il fit chuter Astérie qui chuta contre la porte de l'antre l'ouvrant du coup. Le silnogure tient fermement une extrémité du serpent, tentant de faire lâcher prise à Astérie.


(((Afin de vous laisser plus de liberté et de ne pas s'éterniser avec une action à la fois, je vous laisse terminer le combat avec ce silnogure en libre. Donc vous pourrez faire plus d'un post chacun jusqu'à ce que vous ayiez capturé la bête. Cependant, après que vous ayiez posté chacun une fois, je ferai de nouveau un jet de dés afin de décider si les autres silnogures se mêlent dans la partie ou pas ))))

[Astérie:: XP: 1 (post) 0,5 (délai respecté) 0,5 (mot) 0,5 (appâter silnogure)
Aliéron: XP: 0,5 (post), 0,5 (délai respecté) 0,5 (mot)
Hawke: XP : 1 (post) 0,5 (48 heures) 0,5 (délai respecté) 0,5 (directives Maude)]

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Antre d'un tribu Shaakts (Galerie sousterraine)
MessagePosté: Dim 17 Jan 2016 14:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 25 Fév 2015 20:54
Messages: 268
Les choses ne se passent pas exactement comme prévu, car, si la gamine s’approche bien de la porte pour toucher la poignée dessinée et s’apprêter à la matérialiser à notre demande, il n’en va pas de même de l’autre côté. Asterie, qui avait initialement souhaité appâter les Silnogures, rate complètement son coup et se trouve victime d’un Silnogure qui bondit sur elle.

Craignant pour elle, je me précipite dans sa direction, voyant la bête tenter d’arracher le serpent des mains du Phénix. Bordel, faut-il vraiment sauver ces créatures ?! Elles sont juste inutiles et complètement décérébrées ! Et en plus elles s’en prennent sans raison à l’une des nôtres. Je fonce sur la bête et lui rentre dedans, la tête la première afin de dégager Asterie de son emprise et de lui permettre de s’en échapper. La bête et moi chutons brutalement sur le sol et roulons l’une et l’autre jusqu’à ce que nous nous arrêtions. Elle tient encore le serpent entre les dents et se relève rapidement, à peine sonnée par le coup. Je me saisis de mes deux épées et tente de l’attaquer, mais elle m’esquive sans peine avant de bondir sur moi. Voyant le coup venir, puisque c’est là la seule chose qu’elle sait faire, je me recule et elle se rattrape brutalement sur le sol à l’endroit où j’étais l’instant d’avant, déstabilisée.

Je lui donne un coup d’une de mes épées, qu’elle évite en se penchant vers le sol, mais il ne s’agissait là que d’un leurre car l’animal se fait rapidement cueillir par mon autre épée, qui percute sa tempe et l’assomme légèrement. La créature chancelle sur ses jambes, incapable de réagir, le serpent toujours entre les dents. Je n’en attends pas plus et lui balance un autre coup de la partie plane de mon épée pour la faire tomber réellement dans les pommes. Lui faire voir trente-six chandelles, comme on dit.

_________________
Image


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 82 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016