L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: La Forge Royale
MessagePosté: Mar 28 Oct 2008 21:24 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13902
La Forge Royale


Image


La forge est un bâtiment très imposant dans la ville de Mertar, il semble être le centre névralgique de la ville et, si vous êtes là pour peu de temps, autant aller voir les bâtiments importants.

Située à quelques pas de la demeure du roi de la ville, l'immense armurerie est tenue par deux personnages très importants dans la cité. Le premier, un nain de pure souche à la barbe rousse nommé Dwergal Heaume-de-Pierre, est le grand forgeron qui s'occupe surtout des armes de mêlée. Le deuxième, un humain de haute carrure se nommant Ascan Tsanay s'occupe de la distribution dans les armées et des armes à distance. Il y a bien sûr nombre d'employés qui aident au bon fonctionnement de la forge, ce qui fait qu'il y règne une activité toujours débordante.

L'activité à l'intérieur est fébrile et le mot chaleureux n'est probablement pas assez fort, cela tient plutôt de la fournaise. Vous comprendrez vite pourquoi la ville de Mertar a une température agréable malgré le froid régnant au dehors. La forge, en plus d'être un lieu de culte et de travail, est également le chauffage central de la ville et assure ainsi une température agréable toute l'année.

Image


Items vendus par la forge royale :

Objets standards personnalisables à l'achat :

(((Choisissez l'article que vous souhaitez acquérir dans la liste ci-dessous, avec un peu d'imagination pour donner un nom à l'article en question, par exemple 'épée dorée', ou 'bouclier d'onyx'. Pour connaître les prix, reportez vous à l'utilitaire suivant : Générateur de prix d'équipement. Considérez uniquement la ligne de la ville dans laquelle se trouve le lieu de vente)))

Arme SA : petit marteau de forgeron - petite hachette
Arme AA 1 main : gourdin - hache
Arme AA 2 mains : hallebarde - hache - marteau
Arme AJ : Arbalète de poignet - arbalète de bois et métal - hache de lancer

Protection de corps : cotte de mailles - plastron en cuir - plastron en métal - armure de plates
Protection de bras : bracelet de protection en métal - bouclier de poignet - épaulière en métal
Protection de tête : cervellière en métal - nasal en métal - bassinet - heaume
Protection de jambe : Jambières en mailles tressées - jambières en métal

Bouclier : rond en métal - ovale en métal - écu

Vous pouvez ici faire améliorer vos équipements du même type que ceux vendus. Le prix se détermine grâce au générateur de prix : prix de l'amélioration = prix de l'objet amélioré - prix de l'objet d'origine. Vous ne pouvez améliorer vos équipements que dans leurs caractéristiques premières et secondaires (voir ...). Les bijoux ne peuvent être améliorés que dans les caractéristiques déjà existantes.

Objets spéciaux :

Hache "Démembrator" (For+10, MAA+10, 1% de chances de démembrer son adversaire à chaque coup). arme AA, 2 mains - 3000 yus.

Marteau "Défonce-crânes" (For+20, 2% de chances d'arracher la tête de son ennemi à chaque coup) - arme AA, 2 mains - 5000 yus.

Cervelière "Chope de Vinasse" (End+7, lorsqu'on rempli le casque d'eau douce ou salée, celle-ci se change instantanément en vin afin de désaltérer son porteur). 20 000 yus Ne sera vendu qu'à un nain.

Askan et Dwergal reprennent vos items pour les 1/2 de leur prix initial (cf le Générateur de prix d'équipement)
Objets repris:
- 1 couronne de bronze (Mag +5)
- 1 marteau de guerre (For +8)
- 1 hache de bataille (For+8, MAA +4)
- 1 Épée Courte (For +2)
- 1 pioche Thorkine (For +10)

Vos objets cassés ou abîmés sont réparables contre 1/4 du prix initial, (cf le Générateur de prix d'équipement) du moment qu'ils correspondent à un type d'objet vendu ici.


(((SI VOUS VOULEZ ÊTRE SERVI DANS DES TEMPS RAISONNABLES, N'OUBLIEZ PAS DE DEMANDER AUX GM UNE INTERVENTION GMIQUE ICI, POUR QU'ILS S'OCCUPENT DE VOS ACHATS/VENTES. Nous ne faisons pas le tour des boutiques... merci de votre compréhension )))

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forge Royale
MessagePosté: Jeu 19 Nov 2009 22:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 17 Nov 2009 20:19
Messages: 4
<Les Rues>

Je pousse la lourde porte, me dirige vers le Grand Fourneau, prêt duquel s'active Maitre Dwergal. Il était tôt. J'étais en avance.

« T'hor, à cette heure? Tu fais des heures supplémentaires? »
« Bonjour Maitre. Je ne viens pas pour bosser. »
« Ah? Peux tu me passer le marteau à ta gauche. Non pas celui là, la masse. Merci. »
Quelques coups de masse plutard ...
« Alors, pourquoi viens tu me voir? »
« Je quitte le métier. Je vais suivre la voie de mon père. »
« Sans métier, tu n'iras pas loin... »
« Je vais tous d'abord m'engager dans la milice de la ville. Je ne peux partir sur ses traces sans prendre quelques précautions. Maitriser le marteau ne me sera pas d'une grande aide. »
« Je comprends. Mon fils s'est lui aussi engagé dans la milice. Il a été porté disparu dans une mission. La neige me l'avait volé. Je ne m'opposerais pas à ton choix, petit, tu es jeune. Quand on est jeune, on est téméraire. »
« Merci Maitre. Merci pour tout. »
« De rien mon gars. Bon courage pour ta quête. Que les Dieux soient avec toi. »
Je sors de la Forge, les commerçants de la caravane se dirigent vers l'intérieur, chaque pas fait tinter les yus de leurs bourses.

<Les Rues>

_________________
T'horgrin Kin, Guerrier Torkin


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forge Royale
MessagePosté: Ven 21 Sep 2012 15:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 22 Déc 2008 00:37
Messages: 19486
Localisation: En déperdition dans les mains de GM14
Une fois dans la forge, je remarque qu’il fait une chaleur étouffante à l’intérieur et qu’il n’y a pas grand monde. Il y a plusieurs personnes qui s’affairent à entretenir le foyer et d’autres qui rangent les nouvelles armes et armures. Il y a de l’équipement pour toutes les tailles, ils ne se contentent pas de faire que du matériel pour les nains, ce qui me rassure quelque peu pour mes achats. Je m’approche du comptoir et interpelle la première personne que je vois.

Bonjour, il me faudrait des protections de jambes et deux protections de bras résistantes et légères en même temps. Je pense qu’un bouclier serait pas mal non plus si vous avez. Je vous en remercie d’avance.

(Protection de bras +15 end (jack) = 1260 yus
Protection de bras +17 end (Michel)= 1606 yus
Protection de jambes + 15 end (Jack)= 1260 yus
Bouclier +15 (Michel)= 2646 yus)

_________________
ImageImageImage

Trois êtres distincts pour une seule âme et une destinée


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forge Royale
MessagePosté: Sam 22 Sep 2012 13:09 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Intervention gmique pour Daio


Les forgerons étant déjà fort occupés à battre le fer dans cette forge brûlante que c'est un naine au nattes blondes et le front en sueur qui vint te répondre.

Après t'avoir jeté un regard professionnel afin d'estimer les dimensions des protections qui te conviendraient, elle partit quelques minutes pour revenir les bras chargés de l'équipement demandé.

"Voilà qui devrait vous satisfaire pleinement. Ces équipements sont de hautes qualités, cela vous coûtera 6772 yus. " Dit-elle en déposant ce matériel sur le comptoir.

Elle empocha la somme demandé puis se tourna vers un second client, un affreux gobelin.

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forge Royale
MessagePosté: Lun 24 Sep 2012 15:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 22 Déc 2008 00:37
Messages: 19486
Localisation: En déperdition dans les mains de GM14
Au final, il s’agit d’un ou peut être une naine qui se décide à me servir. Il ou elle porte des nappes blondes, ce qui pourrait me laisser penser qu’il s’agit d’une naine c’est les deux bosses sur le torse qui pourrait ressembler à des seins. Mais rien n’empêche qu’il puisse s’agir d’un nain obèse. Je ne me pose pas plus de questions existentielles pour le moment. Elle revient les bras chargés de l’équipement que je lui avais demandé. Elle me réclame une somme d’argent conséquente, mais le travail des nains mérite certainement un dû pareil.

Je lui jette une bourse avec le prix demandé puis un complément pour la remercier pour m’avoir servi si rapidement. Je me retire donc de la forge afin de trouver une auberge pour me reposer.

_________________
ImageImageImage

Trois êtres distincts pour une seule âme et une destinée


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forge Royale
MessagePosté: Mar 4 Juin 2013 23:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 28 Mai 2013 16:01
Messages: 52
Localisation: Mertar
< Les rues


" Aaaahh ! Par Valyus c’est insupportable ! Lâche-moi ! "

" C’est pour ton bien, et pour ton honneur ! "

Le cri se fit plus intense.

" Aaaaahh ! "

" La douleur est toujours moins forte que la plainte. Ecoute ! "

Onor se débattait de plus en plus, l’inhibition provoquée par l’alcool ne contenait plus les débordements des messages biochimiques envoyés par les nerfs soumis au rude traitement. Le cerveau du nain commandait désespérément la fuite physique. Son corps, solidement maintenu par l’Instructeur, ne pouvait obtempérer. L’ensemble souffrait ardemment.

" Ca y est ! " s’écria l’Instructeur. " Le seau Dwergal ! "

Le forgeron à la barbe de feu posa le bac remplit d’eau et de glaçon. Il jeta un coup d’œil sceptique à la scène. Onor était maintenu la tête à quelques centimètres des braises encore incandescentes de la cheminée de la forge. Son visage roussissait à vu d’œil et de la fumée semblait même naitre sur sa barbe. L’instructeur redressa sa proie et enfonça sans ménagement la tête du guérisseur dans l’eau glacé servant traditionnellement au refroidissement des métaux.

" Ne t’ai-je pas enseigné que tous les maux viennent de la tête. Il faut guérir la tête ! " s’exclamait le vieux nain.

Des bulles d’oxygène s’échappaient du seau en guise de réponse. Onor agitait frénétiquement les mains dans tous les sens mais sa position rendait tout geste superflu. Dwergal soupira :

" Instructeur, tu sais qu’on se connait depuis longtemps maintenant et que je respecte tes enseignements, mais je ne suis pas sur que ce soit un bon remède ce que tu lui offres là ! Vous devriez plutôt allez prendre quelques bière à l’Enclume non ? "

" On en ressort mon cher Dwergal Heaume-de-Pierre ! C’est bien pour cela que je suis ici même dans ta forge et que nous n’en ressortirons que lorsque le voile de l’apitoiement capiteux se lèvera pour l’amener à résipiscence ! "

Sa tirade terminée, il laissa Onor relever enfin la tête de son contenant liquide. Le nain prit une énorme inspiration salvatrice, éclaboussant au passage les deux autres protagonistes de ce traitement de choc. S’agenouillant sur le sol humide, Onor reprenait peu à peu conscience de son environnement proche. Il regardait l’âtre de la cheminée où il avait été soumis au feu de la braise. Autour de lui, outils, armes, pièces et armures s’exposaient à ses prunelles dilatées. Sa respiration haletante témoignait de sa commotion. On lui laissa le temps de se relever et de fixer avec colère les deux comparses. Pointant l’Instructeur du doigt :

" Vaurien ! Fripouille ! Quelle idée sadique de me traiter comme un fer à battre alors que je mérite la paix et la compassion ! "

L’Instructeur se libéra de son expression espiègle pour afficher le ton sérieux qui sied aux évènements graves. Son timbre se fit plus grave, sa voix prophétique.

" Tu as retrouvé ta lucidité à ce que je vois, c’est bien… La question Onor, celle qui se pose aujourd’hui, celle qui est primordial, celle qui fera ce que tu seras, cette question là, ce n’est pas de savoir si tu mérites ou nom le destin que t’ont forgé les dieux, non. "

Il reprit un peu de souffle, laissant planer un silence calculé.

" La mort de tes parents m’atteint au plus profond de mes entrailles mais le deuil est une convalescence. Il y a une contagion dans la mort que nous devons nous efforcer de contrer. L’honneur, la perpétration de la fierté de la lignée, telles sont les cures à ce poids. L’alcool jeune coq ne t’en libère pas ! La question aujourd’hui est de savoir si tu vas te faire supporter le poids de cette convalescence comme un fardeau ou si dans l’euphorie de ce qui reste en vie, tu vas te dresser et rétablir ton estime ici même à Mertar. Mais pour cela il faut partir… "

Onor sembla alors plongé dans une sorte de rêve éveillé qui défilait au son des mots de son mentor.

" La paroi…elle glisse… instable… cela n’est pas naturelle, cela est voulu ! Tu le sais toi oui ! Tu le sais ! "

Les yeux striés de l’ancien s’abandonnèrent au vide de l’esprit. Absorbé, L’Instructeur gardait l’impassibilité faciale d’une statue, les seuls plissements étant dus au reflet rougeâtre des braises sur son visage.

" Tu dois partir Onor, et me laisser le soin de tirer ça au clair. Ton rôle n’est pas de te morfondre ici, ce n’est pas ça. Ce que je t’ai enseigné, tu dois t’en servir pour aider tes frères nains et tes sœurs naines. Onor tu es unique, tu maitrise les fluides de lumière, tu es celui qui sert pour guérir. Sert Mertar, sert ta nation ! "

Onor s’emporta aux mots du nain. Sa main droite au cœur, il frictionnait son manteau encore trempé.

" Quoi ! Partir alors que mes géniteurs ont péri dans des circonstances invraisemblables, où tout le monde se convainc et veut me convaincre qu’il ne s’agit là que d’un accident. Foutreries ! Toi-même tu admets, on les a assassiné, c’est un attentat. Je dois trouver qui a fait une telle horreur et pourquoi ! Pourquoi… "

Onor s’assit et replongea dans sa peine. La perte de proche était pour un nain la souffrance la plus dure à endurer, mais perdre ses parents avant l’âge, cela était aussi terrible que de perdre un enfant, cela était une injustice au chemin de la vie. Dwergal fixait le sol d’un air sombre. L’Instructeur reprit son interlocuteur d’une franchise touchante.

" Ce n’est pas partir loin ni pour toujours Onor, c’est t’écarter de l’activité de la ville pour me laisser œuvrer en paix et pour te permettre à toi, Onor, de retrouver une certaine sérénité et éviter une dérive que je sentais venir et qui m’inquiète. Pour cela tu dois quitter l’atmosphère moribonde de Mertar tout en restant proche de Mertar. Partir pour mieux revenir. Apprendre pour mieux comprendre. Tu reviendras grandi et grand, et ta grandeur t’offrira de grandes opportunités. Quant au mal qui entame la vie de cette ville et qui a pris celle de tes parents, tu dois me laisser faire jusqu’à que tu sois prêt. "

" C’est beaucoup de grands mots pour un petit être. " répliqua-t-il résigné.

Regardant le forgeron et le nain à la barbe blanche.

" Que dois-je faire Instructeur ? Où dois-je me rendre pour acquérir cette connaissance qui me permettra de tout comprendre, même peut-être les elfes qui sait… "

Un sourire discret apparu sur le visage de l’Instructeur. Il se frotta les mains.

" A la bonne heure mon petit… "

Fouillant dans sa petite sacoche il en retira un petit morceau de papier qu’il tendit à Onor. Ce dernier s’en empara et le lut en fronçant les sourcils.

" C’est l’adresse de la milice ça non ? Je croyais qu’ils se défiaient de la magie là bas. "

" C’est plutôt vrai ! " ricana le nain, " mais ne sous-estime pas tes aptitudes à y entrer et à y servir fidèlement Mertar, hors de Mertar ! Ta magie les servira plus qu’ils ne le pensent…et tu sais toujours te servir de ta mailloche je pense. "

Onor regarda de nouveau le petit bout de feuille et sentit venir en lui un sentiment qu’il n’avait plus ressenti depuis la mort de ses parents. Le désir…le désir profond d’agir et de se battre pour un objectif, des idéaux, la patrie naine. Tout ce temps gâché à boire, ressasser, boire, s’enivrer, déprimer. L’atonie l’avait fais devenir ce qu’il haïssait et refusait le plus au monde : un légume.

" Valkyor, je t’avais perdu ! Instructeur… j’irais, foi d’Onor. "

Un mollard vint s’écraser sur le plancher de la forge de Dwergal, qui approuva d’un signe de tête. L’Instructeur cracha à son tour. Onor prit congé de leur présence, ravivé par un nouveau feu tout aussi flamboyant que celui qui animait la forge dans son activité. Avant d’en franchir le seuil, il se retourna une dernière fois vers son mentor.

" Trouvez qui a fait ça à mes parents. "

" Je ferais tout pour " répondit l’aîné avant qu’Onor ne disparaisse définitivement.

L’encadrement de la porte se rabattit dans un bruit sourd, il ne restait désormais que deux nains dans la forge. Le forgeron dévisageait l’Instructeur. L’Instructeur lorgnait le forgeron. Finalement, l’artisan rompit le silence.

" T’es quand même un drôle de nain toi, tu l’as convaincu en aussi peu de temps qu’il faut pour dire chouffe*! "

" La rhétorique c’est comme la musique, il faut savoir jouer des cordes sensibles " répondit l’Instructeur. " Et pour convaincre, la vérité ne peut suffire… "



_________________
Onor, Thorkin, Guérisseur


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forge Royale
MessagePosté: Lun 22 Juil 2013 14:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 2 Juil 2013 21:33
Messages: 205
Localisation: Aliaénon
(((Reprise RP)))


Passant la tête par la porte de la forge royale, je scrute un instant la spacieuse salle qui se dévoile sous mon regard émeraude. Avisant quelques employés affairés, je poursuis ma recherche jusqu'à ce que le jovial visage de Torrok Pierre-Solide entre dans mon champ de vision. Occupé à ordonner plusieurs lames sur un râtelier, le Thorkin m'aperçoit et observant à son tour la pièce autour de lui, il termine son examen par un hochement de tête énergique et positif.

Opinant du chef pour le remercier, je pousse complètement la porte et pénètre dans l'armurerie avec Al-Ayrad sur mes talons.

(Dwergal n'est pas dans les parages mon ami.)

Le rire de mon compagnon résonne dans mon esprit, sûrement au souvenir de la première rencontre entre lui et le Thorkin forgeron. Bien que sympathique, Dwergal ne tient pas à ce que Al entre avec moi dans son échoppe, évoquant le fait que sa présence peut impressionner les clients, à moins que ce ne soit lui que le lion rende mal à l'aise. Pourtant depuis sept ans que nous vivons entre Stanrock et Mertar, la population autochtone nous connait bien, seuls les gens de passage sont encore parfois surpris voire effrayés.

Saluant certains subalternes que je connais peu ou prou, je m'avance au milieu de leurs créations, espérant voir Ascan dans un recoin de la forge. Arrivée à l'un des comptoirs, je décide de sortir tout l'équipement que j'ai choisi de revendre en attendant que l'un des préposés puisse s'occuper de moi, je pourrais toujours lui demander si l'Humain est là.

Ce n'est pas la première fois que je viens leur vendre des armes et pièces d'armures, récupérées sur les champs de batailles de Stanrock. Bien qu'à chaque escarmouche, la plupart de l'armement ennemi rejoint les stocks du village, chacun peut toujours glaner quelques objets. Mais aujourd'hui, j'ai également besoin de leurs conseils et surtout de voir Ascan.


(((Je revends mon vieil équipement, ça date et ne possède que d'anciennes caractéristiques qui ne sont peut-être plus adaptées aux nouvelles règles.

- Épée de combat (Force +5)
- Pourpoint simple noir (End +5)
- Sabre du Capitaine (Force +6)
- Hache à double tranchant (Force +10)
- Lance jumelle (Force +6)

Je reste à votre disposition.)))

_________________


Dernière édition par Ariane le Mer 7 Aoû 2013 13:57, édité 3 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forge Royale
MessagePosté: Mar 23 Juil 2013 15:07 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Intervention gmique pour Ariane


L'employée te répond est une naine brunette assez corpulente, aux yeux vifs et à la face rieuse. De bonne humeur, elle t'accueille avec un large sourire sans se préoccuper de ton compagnon, un peu comme si elle ne l'avait pas aperçu, ce qui est peu probable vu la taille de celui-ci.

"Voyons voir ce que vous m'apportez" dit-elle gaiement tout en faisant l'inventaire ce que que tu as déposé sur le comptoir.

Après un petit calcul rapide, elle t'annonce son prix:

"Je vous propose 569 yus pour le tout ! "

Sympathique, mais ferme son offre semble finale. Elle sort l'argent proposé et le dépose sur le comptoir à ton attention.

((( donc 70 yus pour l'épée , 95 yus pour le pourpoint, 92 pour le sabre, 220 pour la hache et 92 pour la lance )))

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forge Royale
MessagePosté: Dim 28 Juil 2013 11:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 2 Juil 2013 21:33
Messages: 205
Localisation: Aliaénon
Je rends le salut sans m'avancer plus car je ne connais pas le nom de la Thorkine me faisant face. Il me semble bien l'avoir déjà vu travaillant ici mais nous n'avons jamais échangé. Elle est aimable et efficace, c'est tout ce que je demande à une employé de boutique. Connaissant l’honnêteté de la Forge Royale, je ne discute pas le prix qu'elle m'annonce et empoche les Yus.

"Une bonne chose de faite. J'aurais toutefois une autre demande. Je sais que vous êtes de grands forgerons et je dois plusieurs fois la vie à la cotte de maille que je porte, mais j'aurais besoin de revoir mon équipement. Quelque chose de solide dans la bataille mais de léger pour le voyage. J'ai pensé au cuir, hélas je n'ai vu que des pièces pour la poitrine dans votre forge. Pourtant vous faites de très belles épaulières ou jambières, croyez vous que celui ou celle qui confectionne les plastrons pourraient prendre une commande spéciale pour fabriquer de tels éléments en cuir ?"

Mes yeux quittent parfois le guilleret faciès de la vendeuse pour errer autour à la recherche du visage connu d'Ascan.

_________________


Dernière édition par Ariane le Mer 7 Aoû 2013 13:56, édité 3 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forge Royale
MessagePosté: Dim 28 Juil 2013 13:38 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Intervention gmique pour Ariane


La naine te répond par un large sourire avant de te répondre.

"Voyez-vous, il se trouve que je fais partie de celles qui confectionnent les pièces de cuir dans cet atelier, Dwergal et Ascan s'occupant des pièces à forger. Je ne peux cependant pas vous répondre si vous ne m'en dites pas plus. "

Elle s'arrêta quelques secondes, puis reprit curieuse et intriguée :

"Quelle serait cette commande spéciale, dites-moi ? "

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forge Royale
MessagePosté: Lun 29 Juil 2013 16:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 2 Juil 2013 21:33
Messages: 205
Localisation: Aliaénon
Parfait, Yuimen me sourit aujourd'hui. Si cette Thorkine peut me concevoir de nouvelles pièces d'armure pour un prix raisonnable je ne serais pas venue à Mertar pour rien. Je jette un coup d’œil à Al-Ayrad qui a fini par s'allonger de tout son long à mes pieds, ennuyé par ces discussions de bipèdes. Lui adressant un clin d’œil compatissant, je glisse ma main dans ma besace pour en retirer un morceau de parchemin usé. Sur ce dernier une silhouette est griffonnée au charbon, avec quelques parties clés plus noires que les autres.

"Tenez dame, je ne suis pas douée en dessin mais j'ai essayé de reproduire une tenue que certaines femmes guerrières de mon pays ont l'habitude de porter. Si vous pensez pouvoir produire des éléments d'armure en cuir qui soient semblables à ça, votre prix sera le mien."

Je poursuis ma demande en m'aidant du dessin.

"Les objets principaux consistent en un plastron long, vous voyez de façon à ce que la partie basse renforcée viennent couvrir le haut des jambes à la façon d'une jupe matelassée ou d'une braconnière. Puis il y aurait des grèves de cuir lamellée et les canons d'avant-bras. Regardez également ces épaulières en cuir, liée à la capuche en lin, je ne sais pas si vous avez ça ici. Pour l'ensemble je me demandais si vous pouviez teindre le cuir ?"

Observant mon interlocutrice, je me demande un bref instant ce qui peut lui passer par la tête pendant que je lui expose ma demande. Mais revenant bien vite à des choses plus pratiques, j'ajoute :

"Je revendrais alors la cotte de maille que je porte actuellement. J'ai cette bague dont je voudrais également me séparer si ça peut vous intéresser."

Je fais jouer le simple anneau que je porte au doigt depuis des années, acheté au marché de Tulorim durant mes errances. Mais, envisageant un nouveau départ, je veux faire peau neuve.


(((Le dessin est un croquis de l'image d'Ariane sur sa fiche, les éléments demandés sont :
Protection pour le torse : Plastron long en cuir renforcé (End +6)
Protection pour la tête : Capuche en lin à épaulières en cuir (End +6)
Protection pour les jambes : Grève de cuir lamellé (End +6)
Protection pour les bras : Canons d'avant-bras en cuir (End +6)
Si bien sûr c'est possible ! D'avance merci !)))

_________________


Dernière édition par Ariane le Mer 7 Aoû 2013 13:56, édité 2 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forge Royale
MessagePosté: Lun 29 Juil 2013 21:06 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Intervention gmique pour Ariane


La naine observe attentivement le parchemin que tu lui tends. Elle fronce les sourcils de temps à autres, sourit à d'autres, tourne le parchemin de côté avant d'affirmer.

" Oui, je pourrais vous confectionner ça. "


Puis elle sortit un parchemin neuf, et se mit à écrire quelques chiffres, pour finalement te faire une offre.

" Cette commande demande un travail minutieux. Je vous en demanderais 1024 yus soit 256 yus par morceau. Je vous redonne 212 yus pour votre cotte de maille et 40 yus pour votre bague. Ce qui vous reviendrait alors à 1024-252, c'est à dire 722 yus. "


Puis en attendant que tu prennes une décision, elle se pencha derrière le comptoir et resurgit un petit livre de cuir à la main. Elle l'ouvrit, le feuilleta puis déclara.

" Je ne suis pas trop occupé ces temps-ci et j'ai le cuir en atelier, je pourrais donc commencer cet après-midi. Puis après je devrai me procurer le lin, du bon fil. Et puis, j'aimerai garder le parchemin afin de le consulter pendant la confection. Le tout pourrait être prêt dans 7 jours. Si vous revenez à cette date, je vous remettrai votre commande et je récupèrerai votre bague et votre cotte de maille. Ça vous va ?"


Crayon en main, la naine attend ta réponse avant d'inscrire ta commande dans ton carnet.

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forge Royale
MessagePosté: Lun 29 Juil 2013 23:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 2 Juil 2013 21:33
Messages: 205
Localisation: Aliaénon
Je hoche vigoureusement la tête, satisfaite d'être tombée sur la bonne personne, qui en plus est extrêmement efficace.

"Je ne pouvais espérer mieux, l'affaire est faite. Je vais encore prendre de votre temps pour savoir si Ascan est là. Nous avions parlé il y a peu de la réalisation d'un arc. Voyez il n'y a pas que vous que j'embête avec des demandes spéciales."

J'appuie ma nouvelle question d'un sourire aimable en espérant qu'Ascan avait considéré ma demande de fabrication d'un arc long, bien qu'il soit habitué à confectionner des arbalètes.


(((Arc long en if (Force +6) )))

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forge Royale
MessagePosté: Ven 2 Aoû 2013 15:41 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Intervention gmique pour Ariane


La naine écoute ta requête puis l'air navrée te répondit.

"Ascan est fort occupé pour le moment, une urgente commande d'armes. Il ne s'occupera pas du service, tant qu'il n'aura pas terminé ça. Je suis désolée, mais on ne travaille pas le bois ici. L'arc est un instrument de précision, vaut mieux laisser ça à des experts. "


Elle s'arrêta, semblant perdue dans ses pensées, puis reprit la conversation:

" Par contre, je peux vous donner des adresses où ils pourront vous donner satisfaction. Je ne sais pas si vous aimez voyagé, mais il y a la Forge d'Argaïe à Kendra Kâr ou encore la Forge de Larzuk à Tulorim "

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: La Forge Royale
MessagePosté: Ven 2 Aoû 2013 16:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 2 Juil 2013 21:33
Messages: 205
Localisation: Aliaénon
Contrariée, une petite flamme s'allume au fond de moi et la Thorkine me semble soudainement moins sympathique. Un grognement d'Al-Ayrad a tôt fait de me remettre les idées en place et je me garde de répondre désagréablement à l'employée. Elle doit encore confectionner mes pièces d'armures ! Je pourrais toujours relancer Ascan sur le sujet à ma prochaine visite.

"C'est bien embêtant, mais peut-être aurais-je la chance de trouver un arc correct sur le champ de bataille à Stanrock, quoi que ces Garzoks ont tendances à posséder des armes ridiculement petites parfois ou de confection assez laide."

Le dernier mot de la Thorkine résonne alors avec insistance dans mon esprit. Tulorim. Des années que je n'y ai pas mis les pieds, que peut-il y rester de mon ancienne vie ? Depuis que j'ai été kidnappée là-bas pour être menée contre mon gré à Darhàm, qui de mes connaissances peut encore vivre dans la triste cité du Comté de Wiehl ?
Un nouveau grognement d'Al me ramène à la réalité, perdue un instant dans mes sombres souvenirs, je suis restée debout au comptoir, regardant dans le vide.

"Hum, non... Je ne suis pas sûre de voyager dans l'immédiat. Je... Je me suis attachée à votre peuple en quelque sorte, et les troupes d'Oaxaca sont encore bien trop près de Stanrock. Enfin qui sait ce que nous réserve demain..."

Réajustant mon sac, je fourre ma main dans la crinière de mon compagnon qui vient de se relever.

"Bien à dans une semaine alors, je pense que je vais rester en ville."

Un signe de tête et je fais demi-tour me dirigeant vers la sortie.

>> Les rues

_________________


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016