L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 97 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Sam 12 Aoû 2017 22:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Dim 16 Mai 2010 15:20
Messages: 7702
Localisation: Kendra Kâr
J'avais beau avoir fait des exercices d'escalades dans les montagnes, je n'avais jamais excellé dans cet exercice d'où ma difficulté à me frayer un chemin, doucement mais sûrement, vers le sommet des caisses. Une voix derrière moi attira mon attention, celle d'une jeune milicien plutôt agréable à regarder, la gente féminine devait fondre en le voyant.

En regardant de plus près, je le vis en train de parler à la boule de poil qui m'avait indiqué la pile de caisses que j'essayai de grimper. Il le regarda et lui avoua qu'il possédai un pouvoir intéressant mais qu'il pouvait réintégrer son corps, il prenait le relais afin de découvrir d'où venaient ces voix dans la nuit. J'avais donc vu juste, Mathis pouvait prendre la forme d'un chat, pouvoir très intéressant.

De manière très agile, il passa devant moi durant notre exercice de grimpette. Une fois un peu plus haut par rapport à moi, il me présenta un main salvatrice afin de m'aider à me hisser à sa hauteur. Je l'attrapai avec plaisir et lui posai une simple question.

- "Je ne suis pas contre votre aide mais puis-je avoir l'identité de mon moniteur d'escalade ?"

Il me donna son prénom, Gael, me tira vers lui avant de continuer à monter toujours plus haut. Mes yeux s'adaptèrent à la diminution de la luminosité relativement facilement mais au bout d'un moment, notre ascension devint compliqué par le manque cruel de lumière. Gardant ma prise sur une boite, j'inspirai profondément afin de faire monter mes fluides de lumière à mes doigts avant de les claquer pour lancer une boule de lumière.

Espérant que cela n'indiquerait pas notre position, nous continuâmes notre montée vers le plafond. Sur quoi allions-nous tomber une fois au sommet de la pile de boites ? Tant que je ne perdais pas ma prise sur ces dernières, tout se passerait bien pour moi.



(((HRP : pour les sorts RP, Lumière lvl1 et Foudre lvl1 - 500 mots)))

_________________


Dernière édition par Aenaria le Mar 22 Aoû 2017 18:23, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Dim 13 Aoû 2017 04:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6552
Localisation: :DDD
Aeden proposa de mettre les civils à l'abri, et Heartless était on ne peut plus d'accord avec cette proposition.

- Ouais faites ça, mais sous bonne escorte ! J'aime pas le ton qu'ont pris ceux qui se cachent dans l'ombre...

Alors qu'un groupe partait enquêter du côté des cargaisons, Heartless fut frappé de surprise quand il vit Mathis sortir de nulle part. Ce dernier lui fit un clin d’œil, conscient de son petit effet. Il était venu avec son lot de révélations, car il semblait être le seul à connaître la vraie nature des mystérieux meneurs de la masse paysanne.

- J’ai envoyé ma chatte (Heartless eut un petit rire) dressée en reconnaissance, et elle a trouvé les propriétaires de ces voix célestes. Aenaria et Gaël sont à leur poursuite. Il s’agit d’une petite troupe d’Aldrydes… ce ne sont pas des déesses, mais des démons. Elles n’ont aucunement l’intention de venir en aide à qui que ce soit. Elles vous manipulaient dans le seul but d’arriver à leurs fins. C’est la fin d’un cycle de cinq cents ans et elles veulent que tout soit oublié, ce qu’elles appellent l’oubli salvateur. Et au nom de cet oubli, elles sont prêtes à commettre sans le moindre scrupule les pires délits, meurtres y compris. Aidez-moi à les retrouver, l’une d’elle a volé un livre à la bibliothèque après avoir assassiné le gardien des lieux.

C'était donc la vérité derrière l'oubli salvateur. Un groupe de mauvais aldrydes. Heartless cachait mal sa déception, mais il avait d'autres priorités.

- Mh mh mmmmmh, j'vois ! Ça fait du bien de voir un visage familier, Mathis, mais pour l'instant j'ai d'autres priorités.

Sirius s'avança fit quelques pas en directions de la petite armée formée par les aldrydes.

- Hé, les bouseux !

Ce faisant, il ignorait délibérément Tabert, lui offrant même son dos. C'était un signe de confiance, mais il ne fallait pas s'y leurrer : Heartless avait plus d'instinct qu'il n'en fallait pour sentir venir un coup par derrière. Il se rappela tout du moins des mots du paysan, et les pris en compte.

- Pour en être arrivés à vénérer des aldrydes en pétard, j'imagine que vous en avez vu des fraîches et des pas mûres. Je comprends que la douleur, la sensation de perte vous rende insensible à votre propre sort et vous pousse à rechercher un ennemi illusoire. J'ai vécu la même chose... Mais ça veut pas dire que je vais simplement rester là à vous regardez pendant que vous foutez en l'air votre vie et celle des autres parce que vous êtes des putains de loques plus proche du bétail que de l'être humain ! Vous avez deux choix. Le premier : vous me prouvez que j'ai tord, vous vous rendez à la milice et je m'assurerai que vous ne serez pas punis trop sévèrement. Mais sachez une chose. Moi j'suis pas un soldat. Je bosse pas pour la milice. J'ai pas leurs règles, et pas la moindre éthique. Si vous choisissez la deuxième option, et persistez à me rendre la vie dure, soyez bien assurés que le capitaine Heartless ne fera aucun prisonnier. Je massacrerai chacun d'entre vous, chaque maudit putassier assez stupide pour me défier jusqu'à mon tout dernier souffle. Alors...

Il brandit son trident. Contrairement à son habitude, il avait effacé de son visage son sourire moqueur. Son œil sondait l'amas de brebis égarées en face de lui, et il réfléchissait déjà à comment il allait s'y prendre pour décapiter le premier qui allait sortir des rangs.

- ... qui veut parier ?


(494 mots)

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Dim 13 Aoû 2017 10:37 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13762
Heartless ayant déjà mené une bonne partie des événements, son discours fut d'autant plus percutant. Les hommes baissèrent leurs armes en l'entendant. D'autant plus que certains avaient aussi entendu les explications de Mathis. Tabert intima ses hommes de se relever, et cria :

"Il a raison ! Montrez-vous et expliquez-vous ! Pourquoi tenez-vous tant à nous aider à nous venger ?"

La réponse fut déconcertante. Loin de la multitude de voix, ce n'était qu'une seule voix de femme, et qui riait. Une aldryde aux ailes noires, accompagnée d'un curieux double de lumière verte, se montra, un arc à la main.

"Pauvre idiot ! C'est nous qui avons brûlés vos maisons ! Tué vos femmes et vos enfants ! Tout géants que vous soyez, vous n'êtes que des imbéciles naïfs ! Mais vous nous avez été bien utiles. Maintenant, il est temps d'effacer enfin les légendes d'un passé de démence. Tuez-les ! Tous ! Aucun ne doit sortir d'ici vivant !"

Elle décoche elle-même une flèche qui vient se ficher dans la gorge de Tabert. Le colosse se retourne un moment vers Haertless, les yeux emplis de larmes. Il ne peut plus parler, mais le regret et la honte se lisent dans ses yeux. Partout autour, des flèches, mais aussi des éclaires, des boules de feu... se mettent à pleuvoir. Les aldrydes sont des dizaines, partout autour de vous ! Elles sortent de leur cachette et vous bombarde de leurs hauteurs. Les soldats de la milice tentent de se protéger derrière leur bouclier tandis que les mages et archers tentent de combattre comme ils peuvent. L'effet de surprise est total et déjà, les hommes de Tabert sont presque tous morts. Plusieurs apôtres tombent aussi, foudroyés par cette attaque d'une violence inouïe.

Dans le même temps, L'aldryde noire, dans laquelle Mathis aura reconnu Velana, à lâché son arc et fait quelques signes à quatre aldrydes en robe bariolée qui se posent au sommet des caisses, comme en prière. De son côté, la chef à lâché son arc pour ramasser... un livre ! Elle s'envole en direction de la statue d'oiseau et de son feu, au centre de la pièce... elle va le jeter dedans !

Aenaria, de son côté, arrive presque en haut des caisses, du moins assez pour avoir un aperçu complet de la situation. Les aldrydes étaient partout mais la plupart ne l'avaient pas encore vraiment vu. Ça n'allait pas durer, d'autant plus que d'ici, elle pouvait même en atteindre certaines de sa lame. Non loin, juste une caisse plus haut et deux caisses plus loin sur l'empilement qu'elle avait escaladé, se tenait une des aldrydes en prière. Elle pouvait agir, mais il allait falloir faire vite.

((( Heartless : +0.5(post) +0.5(conviction) acte de prestige : Chef pirate charismatique
Mathis : +0.5(post) +0.5(explications) +0.5(longueur)
Aenaria : +0.5(post) +0.5(escalade) )))

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Jeu 17 Aoû 2017 04:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 18 Déc 2008 03:51
Messages: 3383
Localisation: Quête 34
Heartless ne put cacher sa surprise lorsqu’il me vit. Je pus lire sa déception lorsque je dévoilai l’identité des coupables...mais il accueillit mes précieux renseignements. Après avoir signifié son réconfort de me retrouver, il précisa qu'il avait d’autres priorité que celui de m’aider à retrouver Velena et le précieux livre. Il s’en était donc retourné vers le groupe de fermiers rassemblés et il se servit de mes informations pour leur faire entendre raison.

Dénuées de toutes diplomaties, il leur donna ni plus ni moins un ultimatum. Soit qu’ils se rendaient à la milice, soit qu’il les massacrait. Il termina sa brève allocution en brandissant son trident. Ses arguments furent convaincants puisque le chef des fermiers, l’homme à la barbe noire nommée Tabert s’adressa directement aux voix, les défiant de se montrer et de leur donner des explications plausibles.

Et il obtint une réponse. Cette fois, ce n’était pas des voix en chœur qui répondaient, mais bien une seule, claire, arrogante, méchante. Je l’avais reconnue, il s’agissait de Velana, celle-là même qui avait tenté de tuer la petite ménestrel. Et d’une voix remplie de haine, elle les insulta, avoua avoir brûlé leur maison et tué leur femme et leurs enfants. Elle avait exploité leur naïveté et les avaient utilisés bien malgré eux. Puis elle cria qu’il était temps d’effacer les légendes de passé de démences, et elle ordonna à ses subalternes de tous les tuer.

Elle donna l’exemple et décocha une flèche qui se ficha dans la gorge de Talbert, avant que je n’eus le temps de faire le moindre geste pour écarter l’homme. L’ordre était donné et les aldrydes obéirent. Une pluie de flèches arriva du plafond, des boules de feu de derrière les caisses et le carnage commença. Les miliciens tentaient de se protéger. Les mages et les archers essayaient de faire obstacles à ces diablesses, mais en vain.

Sans perdre une seconde, je tentai de localiser l’aldryde noire. Je savais que si je réussissais à la neutraliser, à la tuer, les autres, ses subordonnées, capituleraient, misérables petites marionnettes qu’elles étaient. Et puis, je la vis lâcher son arc et faire quelques signes à d’autres aldrydes en robes de couleurs bizarres. Pendant que ces dernières se posaient au sommet des caisses en position de recueillement, Velana avait ramassé un livre.

(Le livre volé !)

Je suivis des yeux la démone noire et je la vis voleter vers la statue d’oiseau au centre de la pièce, au pied de laquelle se consumait un énorme feu. Il n’y avait pas de doute pour un esprit tel que le mien, elle avait dessein de brûler le livre. Je ne perdis alors aucune seconde en explication, j’étais l’homme de la situation. Rapide comme un cheval grâce à mes jambières et agile comme un chat, je courus à toute vitesse entre les caisses pour me rendre au centre de ce gigantesque entrepôt. Une fois non loin du feu, je le contournai et me rendit à la statue sur laquelle je grimpai, sans quitter des yeux la trajectoire de la petite furie ailée. Alerte comme un chat, je me mis en position, prêt à bondir sur le livre pour l’éloigner du feu ou sur l’aldryde si elle commettait l’imprudence de s’approcher trop près de moi.

(((538 mots )))
(-Mathis poursuivit l’aldryde jusqu’à la statue sur laquelle il grimpe.
- Il s’apprête à sauter et attraper le livre dès que l’aldryde le relâchera )

_________________
Image


Dernière édition par Mathis le Jeu 24 Aoû 2017 04:27, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Sam 19 Aoû 2017 17:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Dim 16 Mai 2010 15:20
Messages: 7702
Localisation: Kendra Kâr
L'ascension se termina finalement et une fois en hauteur, je pus avoir un regard presque indiscret sur ce qui se déroulait autour de moi. De petits êtres ailés se trouvaient tout autour de moi mais pour le moment, ils ne firent que peu d'importance de ma personne. Ceci expliquait grandement pourquoi Gael était prostré, me faisant signe de ne pas faire de bruit. J'acquiesçai lentement de la tête, comprenant parfaitement son message, le moindre bruit pouvait déclenchait les foudres de ces aldrydes.

Levant les yeux, je vis également une aldryde qui était en position de prière, mains jointes, cela n'annonçait rien de bon : lancement de sort ou vraie prière à une divinité ? Quoi que fut la réponse à ma question, cela n'augurait rien de bon. Lancer un sort sur une zone était possible, j'en savais quelque chose mais obtenir les faveurs d'une divinité pouvait être tout aussi dévastateur.

Une fois arrivée tout en haut des caisses, je me rendis compte qu'un petit coup de lame me permettrait d'atteindre les plus proches des archères aldrydes. Je gardai cela pour moi, jettant un léger regard plus bas pour voir si tout était sous contrôle... Mais le spectacle était assez horrible, toutes les aldrydes qui se trouvaient en hauteur perçaient les défenses des miliciens qui essayeient de se protéger tant bien que mal de leurs tirs nourris.

Tabert avait pris une flèche en pleine gorge, mourant sur le coup, le pirate, Mathis et Ehemdim essayaient de se protéger tant bien que mal tout en essayant de gérer la situation. Je ne pouvais pas rester là sans rien faire, si Gael et moi nous pouvions diminuer drastiquement les rangs des aldrydes, cela donnerait du temps aux miliciens et aux autres combattants pour s'organiser et contre-attaquer. Regardant mon fiancé avec intensité, je lui lançai un message.

(Je vais essayer de clairsemer les rangs des aldrydes avec Gael, tenez le coup et préparez-vous pour organiser une riposte.)

Posant ensuite mon regard vers le milicien, du moins je le supposai, je lui indiquai de mon index l'aldryde qui priait. Puis en gardant mon regard ancré dans le sien, je m'adressai à lui par pensée.

(Gael ne t'inquiète pas c'est moi Aenaria. Je peux te parler par la pensée ce qui dans notre situation est très utile. Tu m'as l'air d'être meilleur grimpeur que moi, donc tu vas monter sur ces caisses afin d'atteindre l'aldryde qui est en pleine prière là-haut, moi je vais m'occuper de celles qui se trouvent à notre étage. Bonne chance.)

J'espérai ne pas l'avoir effrayé par ma manière peu habituelle de communiquer mais je savais que le moindre bruit pouvait attirer l'attention sur nous et c'était le contraire que nous voulions en ce moment. Je dégainai mon épée et réfléchis à la tactique à adopter : donner un coup pour atteindre une seule aldryde ou bien faire plus de dégats ? La première option me paraissait la plus simple à mettre en oeuvre.

Me relevant et prenant de bons appuis, je choisis de charger sur mes ennemis les plus proches, espérant en empaler plusieurs ou en blesser plusieurs, sachant que mon sens de l'équilibre me permettrait de ne pas tomber.


(((+ 500 mots - Demande à Gael d'aller à l'étage du dessus pour attaquer l'aldryde qui prie - Charge armée level max sur les aldrydes les plus proches de moi dans le but de les embrocher !)))

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Sam 19 Aoû 2017 23:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6552
Localisation: :DDD
Les discours conjoints de Mathis et d'Heartless troublèrent les hommes rendus amer par la perte de leurs êtres aimés, et ils commencèrent de plus en plus à se ranger de leur côté. Même Tabert exultait les aldrydes à s'expliquer. Ce fut alors que le chef de l'insurrection, une archère aldryde aux allures de corbeau avec une étrange silhouette de lumière verte à ses côtés, cracha son venin.

- Pauvre idiot ! C'est nous qui avons brûlés vos maisons ! Tué vos femmes et vos enfants ! Tout géants que vous soyez, vous n'êtes que des imbéciles naïfs ! Mais vous nous avez été bien utiles. Maintenant, il est temps d'effacer enfin les légendes d'un passé de démence. Tuez-les ! Tous ! Aucun ne doit sortir d'ici vivant !

Sentant venir l'orage, Heartless se prépara à bondir, mais il ne put rattraper la flèche qui avait percé la gorge de Tabert. Ses yeux furent troublés par les larmes alors qu'il fixait le pirate dans ses deniers instants. Heartless, impuissant, ne put que le regarder mourir, alors qu'une volée de flèches et de projectiles magiques fondait sur les rangs des fermiers comme des miliciens. L'entrepôt fut plongé dans le chaos total, des hommes tombaient de tous les côtés. Des aldrydes en position de prière avaient formé un rang, probablement pour invoquer un sort destructeur. Mais ce n'était pas cela qui occupait toute l'attention de Sirius. L'aldryde aux ailes noires était descendue pour s'emparer sur un cadavre d'un livre qu'il devinait être celui mentionné par Gurfelion. Mathis avait pris les devants, filant comme l'éclair dans sa direction. Le voyant partir, Heartless comprit : elle se dirigeait vers le totem en flammes, afin de brûler le Livre !

Cependant, il n'y avait dans son esprit plus de place pour la tâche à accomplir. Jetant un dernier regard à la dépouille sanglante de Tabert, Sirius se releva en serrant le trident dans son poing. La félonne Velana, car c'était son nom, dans son entreprise de consumer toute connaissance dans l'oubli put, au moment de savourer sa victoire, apercevoir une forme inquiétante derrière la figure élancée de Mathis. Un vent de rage s'était levé, et une comète bleue filait dans sa direction, apportant avec elles trois promesses acérées d'une mort violente.


-> Tentative d'apprentissage et d'exécution de la CC AA "Lancer"
-> Lancer de trident sur Velana

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Dim 20 Aoû 2017 10:55 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13762
((( Mathis : réussite de justesse
Aenaria : réussite
Heartless : échec )))

Les miliciens tentent de s'organiser, aidé d'Ehendim, mais aussi d'un vieux mage solidement charpenté qui surgit des ombres pour faire appel à sa magie. La milice avait plus d'un atout dans sa manche ! Les premières aldrydes tombent, mais le combat reste largement inégal. Velana s'approche du feu, sa forme lumineuse prenant de l'avance. Elle repère à temps le pirate qui se précipite vers elle et lance son trident. Une attaque maladroite de la part d'un homme qui n'a que peu de connaissances en la matière, mais qui suffit à l'inquiéter au point... qu'elle se volatilise. Seul Mathis, habitué, peut suivre le mouvement. Comme à son habitude, Velana s'est téléportée à l'emplacement de son double, tout près des flammes, et elle lance le livre d'un mouvement rendu maladroit.

Mathis, en bonne position tend les mains... et rattrape le vieux carnet qui n'a même pas été effleuré par les flammes ! En revanche, deux flèches volent vers lui, et si l'une rate complètement sa cible, il ne peut esquiver l'autre dans sa position précaire. Elle se plante dans le dos de sa cuirasse, le blessant légèrement.

Pendant ce temps, Heartless peut récupérer son lourd trident, qui n'a de toute façon pas volé bien loin. Il est cependant maintenant en plein milieu de la bataille et il doit plonger et esquiver pour ne pas être touché. Une flèche le frôle, suivi d'un éclaire foudroyant ! Il contraint à rouler par terre pour éviter une boule de feu et une deuxième flèche. Il est indemne, mais pour combien de temps ?

Pendant ce temps, Aenaria se précipite sur les caisses à la rencontre des aldrydes. Toute autre serait tombée en tentant une telle manœuvre, mais elle parvient contre toute attente à atteindre sa cible et embrocher une aldryde. Les autres s'envolent en catastrophe, cessant momentanément leurs tires pour voleter autour d'elle et engager le combat, armée de lances.

Plus loin, Gaël tente d'approcher l'aldryde à la robe bariolée, mais celle-ci se lève alors et commence à danser d'une danse étrange et chaotique, si bien que quand il tente de l'attaquer, il passa largement à côté. Une étrange luminescence s'échappe alors de la prêtresse, ainsi que des trois autres. Une mince lumière qui vient se focaliser sur Velana.

L'aldryde aux ailes noires s'élève lentement, fixant Mathis d'un regard furieux.

"Encore toi ? Cette fois c'est fini ! Vous allez mourir ! Vous allez tous mourir !!!"

((( Mathis : +0.5(post) +1(livre sauvé) +0.5(longueur)
Aenaria : +0.5(post) +0.5(attaque coordonnée) +0.5(attaque réussie) +0.5(longueur)
Heartless : +0.5(post) +0.5(attaque coordonnée avec Mathis) Si l'introspection était bien là, l'apprentissage restait trop court et trop simple pour être vaildé, désolé )))

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Jeu 24 Aoû 2017 05:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 18 Déc 2008 03:51
Messages: 3383
Localisation: Quête 34
Perché sur la statue, je m’agrippai solidement de ma main droite, laissant ma main gauche libre pour attraper le livre. Je suivis l’aldryde des yeux et guettai son arrivée au feu, ou plutôt celle de sa forme lumineuse qui prenait de l’avance. Mais je n’étais pas le seul à avoir vu la démone ailée. Heartless aussi l’avait aperçue et je le vis prendre un élan et lancer de toute sa puissance musculaire son imposant trident. Malheureusement, il ne connaissait pas le pouvoir de l’aldryde et le temps que son trident atteigne sa destination, elle avait achevé sa téléportation, se retrouvant hors de portée de l’arme triplement acérée. Mais cette diversion me fut profitable, puisque déconcentrée par l’attaque du pirate, ce fut d’un geste maladroit qu’elle lança le livre dans le feu. Alerte et les yeux rivés sur la chute du bouquin, je tendis ma main habile au bon moment et attrapai de justesse le vieux, mais si précieux carnet. Sans perdre un moment, je le fourrai rapidement dans mon sac en bandoulière et tournai le dos au combat quelques secondes dans le but de descendre de mon perchoir. Je n’eus que le temps de voir une fine et minuscule flèche me frôler l’oreille droite qu’une seconde perfora le dos de mon plastron.

(Ouille ! )

Je serrai les dents afin de contenir ma douleur et je me tournai cherchant l’origine du tir. Velana était là et s’élevait lentement, me fixant d’un regard aussi noir que ses ailes. Elle parut d’abord surprise de ma présence, puis se ressaisissant, elle cria sa haine, annonçant avec rage notre mort certaine. Même si son ascension n'était pas rapide, elle était déjà trop haute et donc hors de ma portée. Par contre, en l'observant plus attentivement, je remarquai qu'elle n'avait plus son arc. Mon regard se porta alors un peu plus loin et je vis ces quatre aldrydes en robes bariolées qui adoptaient la position de prière. Je compris alors que c'était ces aldrydes là que je devais anéantir ou du moins neutraliser.

Plus déterminé que jamais, je descendis à toute vitesse de la statue et je courrai vers ces caisses du sommet desquelles j'avais aperçu les aldrydes prieuses. Gaël était là également. Lorsque j'arrivai, il venait tout juste de rater son attaque contre l'une d'entre elles qui s'était mise à effectuer une danse étrange.

Elles étaient quatre en tout et effectuaient, en rythme, une étrange danse tout en émanant une lueur étrange qui s'acheminait vers Velana.

(Ce sont elles qui donnent la force à Velana...)

Mon plan était, on ne peut plus simple, nous devions neutraliser ces aldrydes qui n'étaient pas des combattantes.

«Nous devons les blesser suffisamment pour les empêcher de nuire et d'exécuter cet étrange rituel» Dis-je à la volée à Gaël.

Alors que je m'élançai pour gifler la première, mes ongles s'allongèrent et durcirent comme des griffes de chat. J'attaquai donc de la main gauche et de la droite, tentant d'en griffer gravement au moins deux sinon plus de ces malfaisantes petites créatures.


((( 502 mots
-Mathis range le livre dans son sac
- Il coure vers les caisses de bois
- Il s'attaque aux aldrydes bariolées tout en demandant l'aide de Gaël
-Utilisation de la capacité de la classe héroique: Chastagne : Lorsqu’il retrouve son corps après le premier emprunt, une infime parcelle de l’esprit du chat le suit. Si bien qu’elle convainc le corps du charaudeur de la possession de certaines facultés. Ce dernier devient donc ambidextre (pas de malus d'utilisation lors du combat sans armes) et ses ongles de doigts (similigriffes) s’allongent et durcissent lorsqu’il s’apprête à combattre à mains nues. (for+1/lvl) par main s'il combat à mains nues. )))

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Dim 27 Aoû 2017 00:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Dim 16 Mai 2010 15:20
Messages: 7702
Localisation: Kendra Kâr
Mon attaque fut bien plus efficace que je ne l'aurais cru de prime abord. Non seulement j'avais réussi à foncer dans le tas pour utiliser une expression qu'Ehemdim affectionnait mais j'avais surtout réussi à embrocher l'une des aldrydes sur ma lame. Remercions également les heures d'entraînement que j'avais subi au manoir de Faronia sur des troncs d'arbres enjambant la rivière coulant sur la propriété.

Point négatif dans ce combat, j'avais fait fuir toutes les autres cibles potentielles à une attaque avec mon épée. Au moins, ces sales petites mégères avaient momentanément arrêté de tirer sur les personnes sous nos pieds, un bon moyen pour eux de préparer leur défense voir une contre-attaque.

Levant la tête vers Gaël, je constatai qu'il avait été beaucoup moins chanceux que moi dans sa tentative d'attaque. En effet, sa cible bougeait de manière irrégulière rendant impossible toute tentative d'attaque que ce soit de près ou à distance. Les meilleurs tireurs de l'armée n'arriveraient qu'à la blesser très légèrement.

Un étrange phénomène luminescent entoura soudain sa cible avant d'être comme projeté vers le centre de la pièce, vers l'aldryde noire qui semblait mener cette troupe de combattants ailés. Cette dernière expulsa des propos de haine de sa bouche, s'adressant directement à l'un des protagonistes du combat. En y regardant de plus près, je trouvai Mathis sur la route du regard de l'aldryde. Etait-ce la fameuse Velana dont il m'avait parlé plus tôt dans la journée ? Il y avait de fortes chances que ce soit elle.

Si tel était le cas, la laisser engranger cette lumière n'était pas bon pour nous mais tout cela était sans compter sur les aldrydes de l'étage qui revenaient à la charge avec des lances pour me piquer. Je n'avais que peu de temps pour réagir et préparer ma prochaine attaque. Je ne pouvais pas laisser Velana prendre ce rayon, il était clair qu'elle allait gagner en puissance dans le but de déclencher une attaque dévastatrice sur les personnes présentes en contre-bas et cela je ne pouvais pas le laisser faire.

Ma première idée fut de lancer mon attaque la plus puissante mais si je me trompais de cible, j'allais tuer des civils innocents ou bien de me blesser grièvement. Ces deux conséquences ne me plaisaient guère, j'optai donc pour la deuxième solution : lancer un trait de lumière concentré et puissant en direction de Velana en espérant que cela ne l'aide pas à charger ses pouvoirs. Ce fut dans une telle situation que j'en vins à penser qu'il serait bon d'avoir des pouvoirs d'ombres.

Gardant cela dans un coin de ma tête, je fis appel à mes fluides de lumières dans ma main gauche alors même que je remis mon bouclier dans mon dos. Lorsque la magie fut suffisamment abondante dans la paume de main, je ciblai Velana et lançai un puissant trait de lumière dans sa direction en espérant faire mouche. Je pris quand même soin de garder un oeil sur ses copines volantes qui n'attadaient qu'une chose : m'embrocher et me faire subir le même sort que j'avais fait à leur soeur quelques minutes plus tôt.


(((HRP : + 500 mots - Trait de lumière Niveau max en direction de Velana)))

_________________


Dernière édition par Aenaria le Mer 30 Aoû 2017 09:10, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Dim 27 Aoû 2017 12:38 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13762
Mathis : échec
Gaël : échec
Aenaria : échec (vous n'étiez pas en forme, cette semaine !)

Velana éclate de rire tandis que l'énergie se concentre sur elle. Une forme étrange, surnaturelle et immatériel s'assemble autour d'elle, au point que l'aldryde devient bientôt invisible au milieu de la radiance. Son double lumineux n'a même plus la forme d'une aldryde mais plutôt... d'une chose incroyablement belle... mais sans aucun doute mortelle.

Image


L'entité qui est (était ?) Velana domine l'assistance terrorisée, riant d'une voix distordue, impensable et démente. En catastrophe, Mathis grimpe aux caisses, chose facile pour lui... mais son attaque contre l'aldryde en robe échoue. Celle-ci volette maintenant ici et là, prise en transe dans sa danse mystérieuse, et semble se jouer des attaques. Gaël tente aussi de porter un coup d'épée, mais échoue à son tour. Aux quatre coins de la pièce, les danseuses continuent, inlassablement...

Mais le pire reste le sort d'Aenaria. Son trait de lumière fuse vers la créature... qui se gausse littéralement d'une telle attaque. Fait de magie, étincelante de lumière, la chose tend un appendice que l'on qualifiera de bras, faute d'un meilleur terme et le trait de lumière se distord, s'enroule... et, d'un simple mouvement, est renvoyé vers l'elfe ! Heureusement, le tire n'était pas parfaitement ajusté et, au lieu de la transpercer, la frôle dans un crépitement d'énergie. La sindel est cependant projetée en arrière et chute lourdement, se rattrapant de justesse pour éviter de se briser les os. Une de ses chevilles est maintenant douloureuse, en revanche...

Parmi les miliciens, le vieux mage tente de lancer un jet de flamme, mais celui-ci est immédiatement absorbé par la chose.

"Pas de magie contre elle ! Faites évacuer les civiles !" crie-t-il.

Pendant ce temps, les flèches continuent à pleuvoir, quoiqu'avec un peu moins de conviction, les aldrydes étant elles-même subjuguées par la métamorphose de leur chef. Tellement, en fait, qu'une seule vise Heartless... et que dans un faux mouvement elle fait sauter la corde de son arme. Honteuse et un peu effrayée, elle prend la fuite dans les ténèbres.

((( Mathis : +0.5(post) +0.5(attaque) +0.5(longueur)
Aenaria : +0.5(post) +0.5(attaque) +0.5(longueur) )))

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Mar 29 Aoû 2017 04:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 18 Déc 2008 03:51
Messages: 3383
Localisation: Quête 34
Pendant que je m’attaquais aux aldrydes pieuses portant des robes bariolées, Aenaria s’était servi d’un sort de lumière pour attaquer Velena. Mais tout comme la tentative de Heartless avec le lancer du trident, celle d’Aenaria s’était avérée un échec. Mais pire pour l’elfe, son sort se retourna contre elle et elle manqua de peu d’y rester. Et pour ce qui est de la démone ailée, elle faisait résonner son rire cruel dans l’entrepôt tout entier. L’énergie des aldrydes pieuses se concentrait sur elle et elle se transformait. Petit à petit, elle prenait des forces et perdait sa matérialité. Au bout de quelques minutes à peine, et il n’était plus possible de la distinguer au travers de cette radiance. Quant à son double lumineux, il prenait peu à peu l’apparence d’un frêle, mais trop joli papillon de lumière. Mais, mon attention se reporta très vite sur Velana, son rire discordant, et sa voix démoniaque me sortant de mon admiration. Telle une démente, elle ne cessait de rire, écorchant nos oreilles et menaçant de défoncer nos tympans.

Par un mystérieux concours de circonstances, malgré ma grande agilité, je manquai ma cible, et mes griffes n’attrapèrent que du vide. Toujours en transe la mystérieuse aldryde en prière volette ici et là, se déplaçant de façon imprévisible. Gaël n’eut plus de chance que moi, son épée ne fendant que de l’air. Mais les aldrydes à présent séparées et occupant chacune un coin de la pièce dansent sans se lasser dans une espèce de transe infernale.

Le vieux mage que je venais tout juste d’apercevoir tenta à son tour d’attaquer Velana avec un jet de flamme. Mais son échec fut tout aussi cuisant que celui de ces prédécesseurs. Le feu propulsé fut immédiatement absorbé sans nuire aucunement à la chose lumineuse. Devant son échec, il cria de ne plus utiliser la magie contre cette entité, et somma les autres miliciens d’évacuer, sans plus tarder, les civils restants.
Trois attaques avaient été proférées sur Velana par des combattants aguerris, et pourtant elle n’avait subi aucune blessure.

(Elle est invincible… )


Comme je l’avais pressenti un peu plus tôt, Velana tirait ses forces de ces aldrydes bariolées. C’était donc à elles, qu’il fallait s’en prendre. Puisqu’elles étaient juchées sur des caisses aux quatre coins d'un carré imaginaire dont le centre était Valena, nous devions nous séparer et en prendre chacun une.

Sans perdre un instant, tout en demeurant juché sur les caisses, Gaël près de moi, je criai à Aenaria, Heartless, et le vieux mage.

« Nous ne pourrons vaincre Velana directement, nous devons nous attaquer aux aldrydes pieuses bariolées qui lui donnent toute cette puissante. Elles sont quatre, nous devons donc nous répartir dans les quatre coins, pour en attaquer chacun une »

Cela dit je désignai au vieux mage, la direction sud-Ouest. Je laissai Aenaria et Heartless faire leur propre choix, j’avais une aldryde à traquer.

La petite dévote s'était jouée de mon attaque, je devais retenter le coup. Mais avant, je me permis quelques secondes d'observation afin d'anticiper les mouvements et déplacements aléatoire.

Dès qu’elle fut à ma portée, je dégainai mon sabre dentelé et je m’élançai sur elle. Tenant mon épée à deux mains afin de m’assurer davantage de force et de précision, je maniai mon épée agilement afin de trancher en deux le corps de ce petit être malicieux.


(((559 mots
-Mathis prévint les autres de s’attaquer aux différentes aldrydes bariolées et non à Velana
-Mathis demeure sur les caisses et tente de trancher en deux l'aldryde du sud est à l’aide mon sabre dentelé. )))

_________________
Image


Dernière édition par Mathis le Jeu 14 Sep 2017 01:13, édité 3 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Sam 2 Sep 2017 20:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Dim 16 Mai 2010 15:20
Messages: 7702
Localisation: Kendra Kâr
Vélana au centre de la pièce éclata d'un rire à glaçer le sang avant de se tourner vers moi pour me relancer mon attaque dans ma direction. Tout le reste autour de moi n'avait plus la moindre importance car je venais de voir mon attaque lamentablement échouer. La lumière me revint vers le visage à vitesse maximale ne me permettant pas de m'organiser. Je ne pus que mettre mes mains devant mon visage pour tenter de parer cette puissante contre-attaque.

Je lançai une prière rapide en direction de Sithi pensant ma dernière heure arrivée. Me voilà attendant l'arrivée du trépas qui finalement se transforma en vol plané me faisant choir sur mon séant ou plus exactement sur ma cheville qui vrilla sous mon poids, me créant une entorse comme j'avais déjà connu durant ma formation militaire.

Mon amour propre, ma fierté et mon égo en prirent un coup dans cette histoire mais au moins j'étais en vie. Sur une jambe mais en vie. Je pris trente secondes pour retrouver tous mes esprits avant de repartir au combat car il n'était pas fini. Mon ayant lamentablement raté, je devais trouver une option bis et cette option arriva par Mathis.

Il cria à notre intention à tous que les attaques directes, magiques ou physiques, n'avaient aucun effet sur Velana et que nous devions plutôt lancer nos attaques sur les prêtresses qui alimentaient les pouvoirs de l'aldryde noire. Le message était bien passé, inutile de me le répéter une deuxième fois. Je vis Mathis prendre la direction Sud-ouest dans la pièce dans le but de tailler en pièce la prêtresse la plus proche de sa position.

En regardant rapidement autour de moi, je vis que Velana continuait de gagner en puissance lumineuse tout en ayant gagné une forme infâmevoir indescriptible. A part le terme de monstrueux, mon vocabulaire manquait de mot pour définir ce qu'elle était devenue. Peu importait la sémantique, j'avais une mission à accomplir.

Prenant mon courage à deux mains et serrant les dents pour faire abstraction de la douleur dans ma cheville, je pris la direction Nord-Ouest de la pièce alors même que la rage montait en moi mais je devais la contenir alors même que je sentais ma puissance magique courir dans mes veines. Je ne pouvais pas, je ne devais pas laisser sortir ma magie maintenant, trop de vies étaient dans la balance. Je fermai les yeux et inspirai profondément, Crystallia aurait pu m'aider en cet instant.

(CRYSTALLIA !!!)

Où était-elle alors que j'avais tant besoin d'elle ? Pourquoi m'avait-elle abandonné dans un moment aussi dure où je devais me contrôler pour ne pas exploser comme au camp d'Oaxaca ? Comment avait-elle pu couper notre connexion téléphatique sans que je puisse lui dire au dire ? Qu'avais-je fait de mal pour mériter un tel traitement de sa part ? Même si nous avions eu un passage à vide important au manoir à Balsinh, nous avions mis tout cela derrière nous afin de repartir sur de solides bases.

Ma magie continuait de grimper dans mes mains, mon pouls s'accéléraient, je regardai mes mains en voyant mes doigts écarquillés se mettre à trembler. J'allais peut-être tous nous tuer, mon fiancé, Mathis, le pirate, les apôtres, les miliciens... Mieux valait me sacrifier pour les sauver tous même si je ne savais pas comment une personne seule pouvait le faire... Une personne seule...

Depuis la mort de mes parents, j'avais agi seule jusqu'au jour où Crystallia est venue à moi, jour béni ou jour maudit, la question se discutait encore mais j'avais toujours fait mes propres choix dans la vie. Résister ne dépendait que de moi. Regardant mes mains, je serrai très fort les poings à m'en faire blanchir les jointures avant de crier pour moi-même.

- "Non !"

Je pouvais le faire par moi-même. Ravalant ma rage, je me mis à penser à la magnifique mais onirique rencontre que j'avais fait avec mes parents et Gameleb, à cette plage, aux vagues qui venaient mourir sur le sable... Mon coeur retrouva un rythme plus calme, je sentis mes fluides redescendre le long de mes bras aussi simplement qu'ils y étaient montés.

Je repris ma marche en avant en direction de la prêtresse du coin Nord-Ouest mais ma cheville me rappela rapidement à l'ordre, je ne pouvais pas tenter une attaque avec mon épée tant que je ne soignais pas cette blessure. Je fis donc appel à mes fluides de feu dans le creux de ma main droite afin de faire matérialiser une boule de feu puis dans un mouvement de recul du bras, je lançai le projectile vers l'avant en direction de l'aldryde la plus proche de ma position en espérant que ce tir atteindrait sa cible.



(((HRP : boule de feu niveau max sur l'aldryde du coin Nord-ouest
785 mots
Le message précédent a été écrit en entier tout comme le précédent que tu n'as pas noté.)))

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Dim 3 Sep 2017 03:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6552
Localisation: :DDD
L'attaque d'Heartless rata sa cible, mais le livre fut sauvé par Mathis qui s'était élancé de tout son corps.

Furieuse, Velana s'était élevée et dansait au rythme des prières de ses sœurs, jusqu'à ce qu'elle prenne la forme d'une silhouette de poussière lumineuse rappelant de loin les aurores célestes.

Mathis prévint que ce pouvoir était sans aucun doute nourri par les quatre aldrydes en robes bariolées qui occupaient chaque coin de l'entrepôt, et Heartless, ne s'y connaissant pas plus en magie, se fia à son jugement. Laissant son trident, il se rua vers le mur nord-est du bâtiment, jouant de son agilité pour sauter sur les caisses. Il espérait être assez rapide pour atteindre la mage dans son champ de vision et l'abattre d'un coup bien senti.


-> Uppercut lvl12 (SA) sur aldryde invocatrice du nord-est

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Dim 3 Sep 2017 15:34 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13762
(((Heartless : tu ne peux grimper et faire une CC dans le même tour, car l'escalade est assez compliqué )))

Aenaria : échec
Heartless : réussite
Mathis : échec

Le chaos est maintenant total, dominé par la forme lumineuse qui semble maintenant émettre d'étranges harmonies, sans que vous sachiez trop pourquoi. Les miliciens tentent de s'organiser mais les projectiles et attaques magiques leurs compliquent la tâche et ils semblent acculés à la défensive, indécis quand à savoir s'ils doivent attaquer ou battre en retraite.

Pendant ce temps, Velana invoque de nouveau son pouvoir. Une pulsation lumineuse parcours la chose qui se déforme et émet une nouvelle attaque, visant maintenant cet éternel trouble-fête qu'est Mathis, pour elle. Heureusement, elle semble avoir un peu de mal à contrôler son colossal pouvoir et la déflagration à lieu à quelques pas du bel homme, le déstabilisant un peu mais sans le blesser.

Pendant ce temps, Haertless se précipite vers l'aldryde du nord-est et commence à escalader les caisses. Ses talents d'équilibriste ne lui sont pas très utiles, ici, mais il réussi néanmoins péniblement à escalader les caisses pour arriver au niveau d'une des prêtresses. Elle volette ici et là, continuant sa danse en transe...

Mathis tente de porter une attaque vers la prêtresse, mais son coup passe à côté de la rapide créature... en revanche, l'épée de Gaël parvient finalement à l'atteindre. Le flux d'énergie se tari tandis que l'aldryde s'effondre, presque tranchée en deux...

Aenaria, enfin, tente de se calmer et d'appeler sa faera, sans succès sauf peut-être... un sentiment de peur et de douleur. Un message d'urgence demandant de sortir, de fuir loin d'ici... Peut-être cela l'a-t-il déconcentré, ça et le fait que l'aldryde visée soit difficilement visible d'en bas, apparaissant par intermittence en haut de la caisse, au gré de sa danse. La boule de feu vole et explose contre le rebord de la caisse, laissant une énorme trace noircie et fumante tandis qu'une parti du contenu de la caisse (des poissons séchés), se déverse par terre. Le flux magique en direction de Velana semble vaciller un instant, mais reprend aussitôt...

Image


(((En rouge, les prêtresses, celle à côté de Mathis et Gaël est morte)))

((( Mathis : +0.5(post) +0.5(action) +0.5(longueur)
Heartless : +0.5(post) +0.5(escalade avec succès)
Aenaria : +0.5(post) +0.5(grosse introspection) +0.5(tentative d'attaque) +0.5(longueur)

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Sam 9 Sep 2017 20:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 18 Déc 2008 03:51
Messages: 3383
Localisation: Quête 34
Rien ne va plus ! Velana qui n’est plus qu’une forme lumineuse émet des notes de musiques éparses sans rythme précis, discordante à mon oreille. Les miliciens, pour leur part, peinent à s’organiser déconcentrés par les attaques qui leur compliquent la tâche.
Alors que j’attaquais l’aldryde bariolée de mon sabre dentelé, l’odieuse Velana me lança un trait de lumière. Mais n’étant pas au sommet de sa forme, elle me rata de peu. Bien que je m’en tirai indemne, je sentis tout de même la déflagration qui me déstabilisa suffisamment pour que je manque ma cible qui m’esquiva juste à temps. Heureusement, elle ne vit pas Gaël, qui saisit l’opportunité pour l’attaquer à son tour. Sa lame trancha la jeune prieuse qui s’effondra au sol, presque tranché en deux. Du coup, je pus observer que le flux d’énergie qui se rendait à sa maîtresse Velana, s’évanouit aussitôt.

Sans perdre un moment, je dis à Gaël, tout en descendant les caisses :

« Allez, il en reste trois, nous devons toutes les éliminer ! »

Ce disant, je finis de descendre de mon perchoir avec mon agilité toute féline et je courus droit devant moi, direction Nord-Est, laissant à Aenaria l’aldryde du sud-Ouest qui était sensiblement plus près d’elle.

Mon sabre dentelé toujours dans ma main gauche, j’arrivai rapidement à la seconde aldryde. Toujours en position de prière, elle voletait ici et là au-dessus des caisses de bois. Je sautai à pied joint sur la première caisse, puis j’enjambai une seconde. De ma main droite, je pris appui sur une troisième afin de me hisser sur une autre. Je me tournai une fois vers Gaël, mais même s’il était moins rapide que moi, il semblait s’en sortir et de toute façon, je n’avais pas le temps de l’attendre. Une fois en haut, j’examinerais attentivement la danse de l’aldryde et ses mouvements aléatoire afin de ne pas la manquer cette fois.

(((316 mots
-descente des caisses, -courir vers Aldryde Nord Est en compagnie de Gaël
-remonte les caisses,)))

_________________
Image


Dernière édition par Mathis le Jeu 14 Sep 2017 01:28, édité 1 fois.

Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 97 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016