L'Univers de Yuimen


Forum de Jeu de Rôle Médiéval-Fantastique




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 97 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Dim 8 Oct 2017 01:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6552
Localisation: :DDD
Le cri d'Heartless provoqua la silence de la prêtresse, horrifiée par les échos d'une langue perdue.

- Je... non ! Il faut oublier, cette langue n'existe pas, c'est... AAAAAH !!! Qu'avez-vous fait ?

Au même moment, Aenaria avait pourfendu la dernière incantatrice avec un sabre de lumière. Tout l'entrepôt fut plongé dans un silence, de courte durée. Un son étrange, effrayant mais presque musical se fit entendre de plus en plus jusqu'à envahir l'atmosphère. Velana avait réussi. Quoiqu'elle eût entrepris, elle s'était encore rapprochée d'un pas de plus de l'oubli éternel. Tout ce qui était fait de matière se mit à briller d'une lueur incandescente, et tous les fluides magiques convergeaient vers le même point. Les utilisateurs de fluides semblaient perdre leur essence, et même le trident d'Heartless qui reposait sur le sol se tordait tandis qu'il laissait s'échapper une brume bleutée. Tout l'esprit, toute la matière, toute l'énergie était absorbée par la chose hideuse crée par l'alrdyde démente, et les aurores, oui, l'étrange phénomène qui infestait en ce moment Yuimen, descendait plus proche du sol à chaque seconde qui passait, émanant une lumière divine. Une lueur qui semblait hors de ce monde, tellement forte et singulière que chaque personne douée d'affinités magiques se mit à la fixer avec abandon, comme possédée.
Esprit et matière s'étaient mélangées de telle sorte que même Heartless pouvait sentir la peur et l'admiration de Velana.

- Le savoir... toutes les réponses... la compréhension de cette folie à portée de main ! Je veux savoir ! Je veux savoir !

Une puissante onde de choc le fit chuter à terre. La petite teigne qui avait jusque là évité tous ses coups tomba sur son épaule et il en profita pour la saisir fermement dans sa main. La situation ne faisait que s'empirer. Velana devenait à chaque instant de plus en plus forte, et la lumière de l'oubli salvateur se rapprochait une vitesse alarmante. Personne, et surtout pas Heartless, ne pouvait prédire ce qui allait se produire dans les minutes à suivre, mais il avait déjà pris une décision.

Alors que Mathis, ayant repris ses esprits, aidait ses camarades à fuir la catastrophe, Sirius regarda l'aldryde qu'il tenait d'une main. Elle regardait, hébétée, l'aurore qui l'appelait. Le borgne la secoua vigoureusement et la plaça face à son visage :

- Hé ! La chanteuse ! Dis-moi ce qu'y s'passe ! C'est quoi l'oubli salvateur ?

N'attendant pas sa réponse, il sauta des caisses pour courir chercher son trident. Il observait du coin de l’œil le monstre difforme qu'était devenue Velana. Elle faisait mine d'accueillir l'oubli salvateur à bras ouverts, mais il avait senti sa peur. Alors il l'appela :

- VELANAAAAA !!

Le monde autour de lui était devenu tel qu'il avait même du mal à calculer les distances. Étaient-ils déjà dans l'aurore du crépuscule, ou bien était-ce la forte magie à l’œuvre qui tordait sa perception de la réalité ? Il espéra, alors qu'il récupérait son fidèle harpon des Profondeurs, que Velana pouvait capter ses pensées aussi bien qu'il avait capté les siennes. Elle pourrait alors sentir son incompréhension et sa volonté de vivre.

- A quoi ça sert, tout ça ? Qu'est-ce que tu gagnes à tout foutre en l'air ?!

Bien qu'il espérait une réponse, il se tenait prêt à combattre. Il lui semblait que Velana avait emmagasiné toute cette magie afin de nourrir l'aurore d'une manière ou d'une autre. Peut-être que si il parvenait à empêcher Velana d'atteindre sa destination, cela signifierait la fin de la crise. Il ne croyait pas en l'efficacité d'une fuite. Pour lui, c'était maintenant qu'il fallait agir, ou jamais.


-> Récupère le trident + interpelle Velana + "Souplesse reptilienne" au cas où elle lui lancerait un cookie

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Dim 8 Oct 2017 04:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Dim 16 Mai 2010 15:20
Messages: 7702
Localisation: Kendra Kâr
Mon attaque était lancé mais au moment de faire mouche, une étrange sensation s'empara de mon être, comme si de la magie venait du plus profond de mon corps pour jaillir au grand jour mais cela ne se pouvait car je ne l'avais nullement désiré. J'avais bien compris, à mes dépens, que la magie n'avait absolument aucun effet sur les prêtresses ou sur Velana alors pourquoi sentais-je ce flux magique en moi ?

Je perdis alors le contrôle sur ma magie mais également sur ma lame, dernier rempart d'attaque contre l'aldryde. Je subissais les mouvements incohérents de mon arme qui semblait animé, forte d'une âme et d'une volonté propres. Je la tenais bien en main mais pourtant, elle me semblait tellement loin de moi, comme si elle traversait l'espace à la vitesse d'une faera.

Ce ne fut pas simplement mon épée qui s'abattit sur la prêtresse devant mes yeux mais bien ma lame, habitée d'une espèce de magie pleine de colère. Le son du coup n'avait nul autre pareil et au même moment une voix, un cri perçant résonna dans la nuit. Je ne reconnus pas la voix, était-ce l'aldryde sous le coup porté ? Etait-ce un de mes camarades de combat ? Etait-ce Velana ? M'étias-je blessé en la frappant ? Tant de questions qui ne trouvaient pas d'écho dans mon esprit.

Tout à coup, le son retomba et le silence se fit dans le hangar. En me retournant, je vis que Velana ne luisait plus car les quatre prêtresses n'étaient plus de ce monde. A la place, une musique sinistre résonna dans mes oreilles, lancinantes voir sinistres, comme le glas après un combat. Une peur grandissante envahit la pièce, ce sentiment émanait sans nul doute de Velana dont le visage se distordit en une grimace de douleur et d'incompréhension mêlées.

Elle venait de comprendre quelque chose d'important, concernant le pouvoir qu'elle essayait désespéremment de contrôler depuis le début de notre affrontement. Pour obtenir ce pouvoir, afin de garantir l'oubli éternel, il fallait anéantir toute vie et cela passait par l'absorption de tous les pouvoirs et de toutes les pensées présentes dans le hanger voir en ville. Je compris enfin pourquoi ma faera m'avait momentanément quitté. Le lien qui m'unissait à elle passait par la pensée, j'aurais alors été un élément important du rouage de cette canalisation de puissance.

Les fluides magiques présents dans mon corps me quittaient progressivement pour être digéré par la chose qu'était dévenu Velana. Je compris enfin pourquoi je ne pouvais lancer avec réussite mes attaques magiques, je n'avais absolument aucun pouvoir face à elle. Une brume presque mystique se forma dans le hangar à partir de tous ces fluides magiques jusqu'à ce que la brume se transforme en aurores, comme celles qui luisaient dans le ciel. Leur énergie afflua dans le hangar vers la forme hideuse qu'était devenue Velana.

Face à toute cette puissance accumulée, je fus violemment projetée au sol avec Ehemdim qui était toujours à mes côtés. Le pirate suivit exactement le même chemin que nous. Nos armes et armures se mirent à émettre une lumière verte, des gerbes d'étincelles jaillirent de toute part en sifflant. Les rats quittèrent alors le navire ne laissant plus que peu de personne dans ce hanger, ici au bout de toutes choses.

La voix de Velana, bien que clairement transformée, parvint jusqu'à nous. Elle semblait altérer par tous ses fluides et transpirait quelque peu la folie car elle évoqua le savoir et la compréhension du monde. Elle voulait tout savoir, tout connaître avant de disparaître. Mais quel était le plaisir de tout savoir si cela était au prix de sa vie ?

Cette connaissance que je reniai en premier lieu se fit alors jour devant mes yeux, à l'image de pages de livres qui défilaient à toute vitesse avec mon esprit qui absorbaient les informations à la même vitesse. Une voix, au fond de moi, familière me fit comprendre ce que je devinai être contenu dans ces pages : la raison du cycle éternel ainsi que toutes les explications concernant les aurores polaires.

Un choix se proposait donc à moi : entrer dans la lumière et connaître tout cela au probable prix de ma vie ou bien rester dans l'ignorance et vivre ? Le savoir était le pouvoir, le pouvoir permettait d'exercer un contrôle absolu sur le monde habité et divin. Avec lui, je pouvais envisager l'avenir sereinement, être à l'abri de tous les mauvais coups de cette vie mortelle qui m'avait déjà pris beaucoup trop. Je pourrais peut-être vivre en vrai ce magnifique rêve que j'avais fait durant mon passage à Faronia avec mes parents.

Je n'avais jamais eu des envies de grandeurs aimant bien trop servir mon pays ainsi qu'une cause plus grande mais tout ceci me parut bien futile face à toutes les actions que je pourrais mener grâce à tout ce savoir. Cependant, quelque chose me raccrochait à ce monde de mortel sans connaissance, une personne qui semblait vouloir me ramener dans le droit chemin.

Qui était-il ? Alors que j'étais à la croisée des routes, un être blond aux yeux verts venait jouer les trouble-fêtes dans mon envie de connaissance absolu. En y regardant de plus près, je finis par distinguer les contours de son visage, Ehemdim. Il voulait me ramener vers lui, me faire sortir de la lumière. Il était donc temps de faire un choix : la lumière ou les ténèbres ? La connaissance ou l'ignorance ?

Ne disait-on pas que l'ignorance était un cadeau ? Que la plus grande qualité des races non divines étaient de ne pas tout connaître du monde ? Mais si j'avais eu toutes ces connaissances, j'aurais certainement pu empêcher Aenarion d'assassiner mes parents et Gameleb ? Ehemdim et moi ne serions pas fiancés, enfreignant ainsi la loi sindel...

Son mouvement de rappel était de plus en plus pressant à mon encontre, que devais-je choisir ? Je me mis à avancer vers la lumière, vers cette connaissance qui était à portée de main lorsqu'une pensée me traversa l'esprit : je serais seule de l'autre côté. Ni Crystallia, ni Ehemdim ne seront avec moi. Je ne pus me résoudre à vivre sans ma faera et encore moins sans l'amour de mon fiancé. Valait-il mieux que je vive heureuse avec la certitude d'avoir touché du doigt la perfection ou bien que je vive malheureuse en contemplant de très haut le reste du monde sans avoir vengé mes parents ?

Le choix fut dur à accepter mais je me résignai finalement à reprendre le combat coûte que coûte, je m'étais fixée une mission, j'avais de responsabilités, je npouvais pas abandonner maintenant. J'avais enfin obtenu une piste sérieuse concernant mon frère, j'étais heureuse avec Ehemdim et je voyais un avenir dans ses yeux.

A contre-coeur, je fis demi-tour afin de rejoindre mon fiancé et ce hangar qui serait peut-être notre tombeau à toutes et à tous.


(((HRP : J'espère ne pas avoir fait d'erreur d'interprétation - je reste avec Ehemdim dans le hanger - 1148 mots)))

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Dim 8 Oct 2017 10:31 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13758
Mathis : C'est dans un ralentit étrange, alors que toute action est indécise devant l'impensable de ce qui est en train de se produire, qu'un vague mouvement se forme. Tu entraines ce qui reste des miliciens vers l'extérieur. Le vieux magiicien parvient à détourner le regard en grommelant :

"Par tous les dieux, je me suis rouillé ! Voilà ce que c'est de ne plus courir les routes... merci jeune homme. Vous avez raison, il faut partir. Autant de magie concentré au même endroit... c'est bien trop dangereux !"

Gaël se détourne aussi. Il murmure à propos d'une sombre affaire de momie qui l'avait pourtant bien préparé à cela. Pourtant, il s'est laissé dépasser. Aeden insiste également pour partir, mais elle désigne aussi derrière vous, ceux qui sont encore dans la place. Gaël fait une grimace et s'élance vers Aenaria tandis que la guerrière va chercher Heartless. De ton côté, tu peux partir avec le magicien, en sécurité, si tu le souhaites.

Aenaria : Tu recules avec Ehendim, pour aller se poser plus loin. Tout l’entrepôt est illuminé de la lumière surnaturelle. Ta magie continue à être drainée et tu sens que même si tu voulais invoquer un sortilège, tu ne le pourrais pas. Vous vous recroquevillez peu à peu sous la présence écrasante de la monstruosité musicale. Tout au plus, vous pouvez entendre l'échange de Heartless avec Velana.

C'est alors que Gaël apparaît. Il doit presque crier pour se faire entendre, et vous avez l'impression de l'entendre plus avec votre esprit qu'avec vos oreilles. Il vous exhorte à fuir ces lieux.

Heartless : La danseuse que tu tiens entre tes mains va bientôt s'envoler, comme irrésistiblement attirée par la chose de lumière, mais elle te murmure :

"Le gris-marcheur nous a guidé... il nous a permis de comprendre le feu dans le ciel... Il faut défendre nos traditions, et rester unis face au mal qui approche. Le faire disparaître définitivement, oublier les ombres du passé... Alors nous seront libérer et pourrons marcher vers l'avenir."

Alors, subitement, elle s'échappe et s'envole vers la lumière... qui l'engloutit. Tout comme Velana, elle n'est plus visible nulle-part, réduite à l'étrange sentiment d'une présence qui s'éloigne très vite, très loin...

Velana aussi répond à ta question, d'une voix lointaine et déformée :

"Je voulais juste vous tuer... mais maintenant, tout cela semble si pathétique. Je vois les merveilles ! Je vois un monde de lumière ! Je vois tous mes vœux exaucés ! Plus de guerre, plus de morts... Je vais enfin connaître la nature profonde du feu dans le ciel ! Venez ! Venez ! Venez admirer avec moi les merveilles du cosmos, chanter le chant des étoiles et danser la danse tourbillonnante des galaxies !"

Le dernier mot appartient manifestement à une langue que tu ne connais pas. Mais peut-être, en effet, en effet, la réponse se trouve là ? L'explication de tout en échange de laquelle le roi te récompensera ! Mais pourtant, tu ne peux te défaire du sentiment l'urgence et d'horreur qui gémit en toi. Le danger est partout autour de toi...

Aeden, la milicienne qui vous avait accueilli et mené devant le roi, vient alors te prendre par le bras pour te tirer en arrière. Il te semble qu'elle parle aussi d'un danger, mais tes perceptions sont curieusement brouillées, comme si toute ton âme était tournée vers Velana et la chose de lumière.

((( Mathis : +0.5(post) +0.5(sauvetage de PNJ) +0.5(introspection) +1(longueur)
Aenaria : +0.5(post) +0.5(introspection) +1(longueur)
Heartless : +0.5(post) +0.5(questions) +0.5(introspection) +0.5(longueur) )))

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Jeu 12 Oct 2017 02:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 18 Déc 2008 03:51
Messages: 3383
Localisation: Quête 34
Comme il arrive lorsque notre cerveau cherche à capter le plus précisément l’action en cours car importante pour sa survie, je vis la scène au ralentit. Comme je le pus, j’entraînai les miliciens hors de l’entrepôt… mais il m’était difficile de sortir Gaël et le vieux mage de leur état de transe. À force de crier et de tenter de les raisonner, je vis enfin un lent mouvement s’opérer. Tout d’abord, le vieil homme, parvenant à baisser son regard, il revint dans le monde de la réalité, s’exclamant qu’il n’avait plus la forme d’antan et qu’il n’avait pas réussi à s’abstraire de cette malicieuse magie qui l’avait envouté. Il me remercia et acquiesça dans mon sens, précisant qu’il s’avérait dangereux de rester dans un endroit ou tant de magie était concentrée. Et puis, ce fut au tour de Gaël de quitter le monde des hallucinations, tout en marmonnant que l’affaire des momies auraient dû le préparer à ces phénomènes illusoires. Aedan insista pour partir, mais elle pointa du doigt les personnes restées derrière : Aenaria et Heartless semblaient encore prisonniers de leurs songes.

Avant que je n’eus le temps de réagir, Gaël s’élança vers Aenaria alors que Aeden courut vers Heartless.
« Dépêchez-vous leur criai-je, et ramenez-les nous vivants. »

De mon côté, je partis en compagnie du vieux mage afin de quitter l’entrepôt le plus rapidement possible. Alors que nous franchissions enfin la porte, je sentis quelque chose me passer entre les pattes. Il s’agissait de ma chatte Praline dont l’instinct animal lui avait dicté la porte de sortie.

(((262 mots)))

_________________
Image


Dernière édition par Mathis le Sam 21 Oct 2017 02:24, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Dim 15 Oct 2017 00:32 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Site Internet  Profil

Inscription: Dim 16 Mai 2010 15:20
Messages: 7702
Localisation: Kendra Kâr
Post squelette :
- je recule avec Ehemdim contre un mur.
- je sens ma magie etre drainé.
- j'entends vaguement Heartless discuter.
- Gael vient versnous, sa voix est lointaine mais j'entends quand meme qu'il nous demande de partir et on decide de partir. Ehemdim me porte dans ses bras pour sortir de l'entrepot.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Dim 15 Oct 2017 02:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 27 Oct 2010 20:28
Messages: 6552
Localisation: :DDD
La petite aldryde gigota dans sa main, cherchant désespérément à rejoindre Velana...

- Le gris-marcheur nous a guidé... il nous a permis de comprendre le feu dans le ciel... Il faut défendre nos traditions, et rester unis face au mal qui approche. Le faire disparaître définitivement, oublier les ombres du passé... Alors nous seront libérer et pourrons marcher vers l'avenir.
- Le qu-


L'aldryde s'échappa, profitant de la confusion du pirate, pour s'engouffrer elle aussi dans la terrible lumière.

- Je voulais juste vous tuer, répondit Velana, mais maintenant... tout cela semble si pathétique. Je vois les merveilles ! Je vois un monde de lumière ! Je vois tous mes vœux exaucés ! Plus de guerre, plus de morts... Je vais enfin connaître la nature profonde du feu dans le ciel ! Venez ! Venez ! Venez admirer avec moi les merveilles du cosmos, chanter le chant des étoiles et danser la danse tourbillonnante des galaxies !

Soit elle délirait, soit le monde qu'elle voyait était quelque chose hors de la portée des hommes, et de leur esprit. Mais n'était-ce pas justement la raison de sa venue ici ? Le mystère des aurores avait semblé prometteur, mais il ne s'attendait pas à un événement de cette envergure. Il le sentait maintenant, l'inconnu. Heartless n'était pas différent des autres. Il y avait quelque chose dans la perspective de l'inconnu, de l'inexploré, qui l'effrayait, lui aussi. Mais braver cette peur était ce qui avait donné un sens à sa vie. Et pourtant, face à cet abîme de lumière... la peur l'emportait. Il était certain que si il y pénétrait, il ne pourrait plus jamais revenir. Mais n'était-il pas en train d'agir en lâche ? N'était-il pas en train de tourner le dos à la dernière frontière, au monde des pionniers ? Avec la connaissance qu'il pourrait trouver là-bas, il deviendrait probablement plus puissant que n'importe quel être sur Yuimen, le roi lui-même n'aurait d'autre choix que de...

Il sentit quelqu'un lui agripper le poignet, Aeden. Elle le pressait de s'enfuir. Entendre une voix matérielle, réelle, rouvrit une porte vers la logique. Mais il y avait toujours la lumière et le monde qui se déformait autour de lui. Heartless savait désormais qu'il devait partir, mais une autre partie de son esprit souhaiter rester, plonger vers ce destin inconnu.

- Je...

Non, il devait y résister. Son instinct de survie, le plus fort d'entre tous, lui dictait de suivre les autres et de fuir, de laisser Velana à sa folie en espérant ne pas être pris dans le phénomène qui allait se produire. Serrant le poing et les dents, Sirius commanda à son corps de fuir l'entrepôt avec la milicienne...

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les docks
MessagePosté: Dim 15 Oct 2017 10:35 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13758
Vous sortez, un à un, titubant. Alors que vous franchissez tant bien que mal les portes du hangar, votre esprit semble s'éclairer légèrement, et vous réalisez à quel point la magie qui régnait ici influençait votre esprit. À moins que ce ne soit l'inverse ? Cette magie voulait exaucer vos vœux. Tous. Même les plus fous.

Et Velana en a fait les frais. Alors que vous vous retournez, un hurlement d'horreur inhumain monte du bâtiment. Tout le hangar est environné de lumière. Des flammes vertes pulsent et dansent ici et là. Les aurores ne sont plus si hautes, vous les voyez littéralement se déverser en entonnoir dans le bâtiment. Des crépitements d'éclaires se font entendre. Le vieux magicien vous exhorte à vous éloigner le plus vite possible tandis que des craquements de mauvaise augure se font entendre. Un pan du toit s'effondre, comme aspiré par l'horreur qui enfle à l'intérieur.

Partout, des fenêtres se sont ouvertes, les habitants de docks regardent de loin le phénomène, des marcheurs nocturnes fixent, pétrifiés, les lumières féériques qui scintillent de toute part. Il vous semble parcourir des centaines de mètres alors que le hangar reste désespérément proche. Milicien, Apôtres du renouveau, aventuriers, vous fuyez à toute jambe dans un monde qui semble se distendre, où un simple hangar à poisson semble devenu un monde immense et lointain qui s'effondre sur lui-même. Non, ce n'est plus un hangar, c'est un formidable tourbillon de lumière bleu qui se concentre en un point de lumière bleu, de plus en plus petit, de plus en plus brillant...

... avant d'exploser. Les vitres volent en éclat. Vous êtes projetés à terre tandis qu'un flot de magie se déverse alentour et retourne vers le ciel. Et au milieu - est-ce un instant de folie ? - vous voyez des silhouettes qui s'envolent, emportées, dont l'une d'elle, immense et gavée de magie, n'est autre que Velana. Elle s'élève, immense, belle et éternelle... et pourtant impuissante. Elle se couvre les yeux et les oreilles en hurlant non de terreur, ni de joie, mais simplement de folie pure. Un battement de cil et la vision est passée, tandis que vous sombrez dans les ténèbres.

((( Mathis : +0.5(post) +0.5(sortie)
Heartless : +0.5(post) +0.5(introspection) +0.5(sortie)
La suite ici
Acte de prestige pour tous : Victoire explosive dans les docks
Mathis : Sauvetage in-extremis du livre)))

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 97 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016