L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Lun 20 Oct 2014 18:29 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Avr 2014 23:11
Messages: 1112
Localisation: Marais de Gutenborg
Dirigé avec GM Apprenti 1
XXIV. Les marais de Gutenborg

Naasha et Maeglin se tiennent tous deux dans la barque, ils avancent lentement sur l'étendue d'eau putride qu'est celle qui se tient juste avant la plage de galets gris qu'ils doivent rejoindre. Ce marais n'a rien à voir avec celui qu'ils ont l'habitude de voir, aucune aura d'ombre ne pèse ici mais l'atmosphère naturelle qu'il dégage reste fort pesante, c'est comme si le marais avait créé un mal qui restera rôder ici jusqu'à la fin des temps. Au bout de quelques longues minutes, les deux fanatiques parviennent enfin à rejoindre la plage de galets, ils sortent alors de la barque en portant difficilement leurs sacs de provisions qui sont considérablement lourds. Le silence règne, un air putride et humide souffle partout aux alentours, Maeglin a l'impression de s'empoisonner à chaque bouffée d'air qu'il inspire. Naasha reste statique au milieu de la plage de galets, scrutant les environs. Elle remarque alors une maigre bande de terre se tenant entre la plage et le grand marais, il serait possible de continuer dans cette direction mais cette éventualité ne lui plaît guère.

Continuons en longeant la plage, en contournant le marais nous perdrons certes un peu de temps mais c'est ce qui me semble le plus judicieux.

Maeglin laisse alors échapper un ricanement et Naasha se retourne instantanément pour le fixer d'un air mécontent. L'hinïon lui sourit, il la trouve ridicule. Pour lui il n'est pas envisageable de perdre du temps à contourner le marais, et de toute façon ce n'est pas une étendue d'arbres et de plantes ignobles au milieu d'une eau putride qui vont le faire reculer.

Du temps nous n'en avons que très peu. Dis moi Naasha, aurais-tu peur ? Car si c'est le cas autant faire demi tour de suite, nous passerons par le marais. Et qui sait, peut-être tomberons-nous sur un Liykor qui nous suivra jusqu'au porte de la cité noire !

Il prononce cette dernière phrase d'un ton moqueur. Naasha est prête à lui sauter au cou mais prend finalement sur elle avant de se retourner et de commencer à avancer en direction du talus, elle est suivie de près par l'hinïon qui est satisfait du pouvoir qu'il arrive à exercer sur sa camarade. Tous deux arrivent finalement à se hisser sur la bande de terre et se mettent ensemble à observer l'étendue qui se tient devant eux.

_________________
Image

Merci à Itsvara.




Ce jour là j'ai appris une chose, la bonté ne mène à rien, à quoi bon être bon si c'est pour par la suite se faire tuer par quelqu'un qui se dit plus bon que vous ? Aujourd'hui le mal est mon bien, et les ténèbres sont ma lumière...


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Lun 20 Oct 2014 20:04 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 30 Oct 2010 12:40
Messages: 2735
Naasha, furieuse, gronde :

« Abruti ! Tu crois vraiment qu'on va faire du tourisme à Omyre alors que tout porte à croire qu'Hamilcar venait de là-bas ? Mais soit. On va traverser les marais, et si on se perd, tu ne pourras te plaindre qu'à toi-même. »

Elle s'engage à grand pas dans le marais. Vous vous enfoncez donc dans cette immensité sinistre. Vos pieds s'enfoncent dans le sol spongieux et vous devez fréquemment chercher un terrain plus sec tant il est fatigant de s'enliser à répétition. Et évidemment, les moustiques ne vous lâchent pas. Deux jours de voyages passent ainsi...

_________________
- Compte GM provisoire -

La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour s'inscrire au jeu : Service des inscriptions
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes de commentaires ou de dirigés : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Lun 17 Nov 2014 19:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Avr 2014 23:11
Messages: 1112
Localisation: Marais de Gutenborg
Dirigé avec GM2
XXV. Les marais de Gutenborg

Alors que Naasha s'engage rapidement dans le marais, Maeglin reste observer l'étendue qui se dresse devant lui durant un temps. Les nombreux arbres presque difformes dont les branches semblent vouloir vous agresser chaque fois que vous passez à côté et l'obscurité qui règne en ce lieu ne permettent pas de voir à plus d'une centaine de mètres. Cependant l'hinïon partage toujours les yeux de sa race et les siens étaient connus pour être des plus perçants, ainsi il parvient à voir plus loin. Malheureusement, rien dans ces marais ne permet vraiment de se repérer. Les arbres sont tous aussi atypiques que les autres, l'herbe épaisse et les plantes aquatiques poussent partout et la même vase verdâtre s'étend sur tout ce que peut apercevoir Maeglin. Il s'engage alors lui aussi dans le marais. D'un bond, il s'enfonce dans le sol jusqu'aux genoux avant de réussir à se dégager pour entamer une marche lente et fatigante qui sera la même pendant une grande partie du trajet car il est rare que le sol soit ferme en ces marais.

Ainsi plusieurs heures passent sans que les deux elfes ne s'adressent la parole, ne faisant que marcher, sentant l'épuisement parcourir tout leur corps mais n'osant pas se plaindre ni demander une pause à l'autre par peur d'être victime de quelque raillerie. Mais les alentours commencent à se faire de plus en plus sombres, obligeant les deux fanatiques à s'arrêter un moment. Par chance, un arbre proche a récemment été déraciné par on ne sait quoi, Maeglin et Naasha décident alors de se reposer quelques temps sur son tronc. Deux heures passent, la shaakt s'est assoupie mais l'hinïon reste à l'affût. Depuis qu'il est entré dans le marais il se sent comme suivi, il entend des bruits dans l'ombre, quelques silhouettes semblent lui apparaître mais rien de concret ne se montre jamais. Il ne parvient finalement à s'endormir que très tard dans la nuit.

A son réveil, Maeglin constate que les lieux alentours sont devenus bien moins sombres, il bondit alors du tronc d'arbre, s'étire rapidement et mange un morceau de pain avant d'entamer sa marche. Au bout de plusieurs pas laborieux, il se retourne et constate enfin que Naasha a disparu, ne lui ayant pas parlé du trajet, il n'avait pas remarqué son absence. Il se met alors à scruter toutes les environs afin d'essayer de la retrouver, en vain. Que faire ? Maeglin ne peut pas continuer sans elle, il n'entrera pas seul à Caix Imoros... C'est pour cela que, même si cela ne lui semble pas très prudent, il se met à crier pour appeler Naasha, toujours en vain. L'hinïon est furieux de se retrouver incapable de poursuivre sa mission et d'être coincé au beau milieu de ces marais de malheur. Maeglin se croit alors perdu, tout lui semble impossible désormais. Mais en levant un peu les yeux, là dans l'ombre un peu plus loin devant lui il distingue une chose... Une petite chose. Elle l'observe, tapie dans l'ombre, l'hinïon savait bien que quelqu'un l'avait suivi depuis tout ce temps. Il se met alors à marcher innocemment dans sa direction, faisant comme si il ne l'avait pas vue. Mais une fois arrivé à portée, Maeglin tend le bras vers la cache de la chose avant de serrer fortement le poing, refermant ainsi la main de ténèbres qui vient saisir la gorge de la créature. Une fois extirpée hors de sa cachette, la chose qui se révèle être un gobelin entièrement nu se met à hurler, demandant grâce. L'hinïon le relâche alors quelque-peu, de façon à ce qu'il ne puisse tout de même pas s'échapper.

Où est-elle ?!

Te mener à elle ! Arrêter ! Arrêter !

Maeglin révoque alors son sort, le gobelin s'étale dans la vase. Il se relève ensuite doucement, se grattant la tête et regardant l'hinïon avec effroi. Il reste ainsi durant quelques secondes avant que le fanatique ne hurle de rage, lui ordonnant de lui montrer le chemin. La créature part alors dans une direction toute effrayée et Maeglin la suit de près.

Qui es-tu ?

Yulüm !

Pourquoi as-tu capturé mon "amie", Yulüm ?

Manger !

Et... Pourquoi es-tu nu ?

Garzoks voler vêtements ! Yulüm pas besoin vêtements pour vivre dans marais dire les garzoks...

Le gobelin vit donc dans les marais, des orques ont dû le chasser et désormais il vit comme il peut, pauvre créature. Yulüm fait presque pitié à Maeglin mais qu'importe, une fois qu'il l'aura mené à Naasha, il mourra.

Au bout d'environ une demie-heure de marche, Yulüm montre à Maeglin un passage étroit semblant passer sous un arbre. Il lui fait signe d'y entrer, un sourire sournois aux lèvres.

Entres-y en premier...

La créature perd rapidement son sourire et s'exécute, Maeglin la suit toujours. Difficilement, il se faufile dans ce trou à rat avant d'arriver sous terre, dans une petite galerie. Au bout de celle-ci se trouve Naasha, attachée aux chevilles et aux poignets. Le sekteg commence alors à s'avancer vers elle.

Moi détacher elle...

Mais il n'a pas le temps de l'atteindre que Maeglin a déjà violemment saisi son épaule et fait glisser la lame de sa dague sur sa gorge, laissant couler le sang sur le corps nu et putride du gobelin avant de laisser son corps inerte s'étaler sur le sol crasseux de la galerie. L'hinïon s'approche ensuite de Naasha afin de défaire ses liens, celle-ci baisse les yeux, ne croisant jamais le regard de Maeglin.

Lève toi, nous avons encore beaucoup à parcourir.

Les deux elfes quittent la galerie et reprennent leur marche vers Omyre.

_________________
Image

Merci à Itsvara.




Ce jour là j'ai appris une chose, la bonté ne mène à rien, à quoi bon être bon si c'est pour par la suite se faire tuer par quelqu'un qui se dit plus bon que vous ? Aujourd'hui le mal est mon bien, et les ténèbres sont ma lumière...


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Lun 17 Nov 2014 21:45 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13910
Alors que vous vous éloignez, vous entendez subitement des bruits derrière vous... quelqu'un approche de la caverne ! Naasha te fait signe de vous coucher par terre. Malgré la boue, elle-même s'allonge et tend l'oreille.

Des voix rudes de garzok grognent :

« Yulüm a parlé... Yulüm est malin. Lui dire capturer prime »

« Il n'y a que toi pour croire cet abruti ! Tu ferais bien de garder la main sur ton arme. C'est sûrement un piège de ce petit fourbe... »

« Rock est pas stupide ! Yulüm décrit fille noire de la prime. »

« Et où est l'autre alors ? »

Naasha te lance un regard interrogateur. De toute évidence, ce maudit sekteg vous avait menti ! Il semble que quelqu'un à Omyre ait mi votre tête à prix...

D'ici, les garzok ne peuvent vous voir. Vous pouvez en revanche constater qu'ils vont bientôt entrer dans la caverne. Ta compagne siffle d'un ton venimeux :

« On pourrait filer sans qu'ils le sachent jamais... mais j'ai bien envie d'avoir une petite discussion avec ces ordures ! »

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Lun 17 Nov 2014 22:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Avr 2014 23:11
Messages: 1112
Localisation: Marais de Gutenborg
Dirigé avec GM2
XVI. Les marais de Gutenborg

Une fois les garzoks entrés dans la caverne, les deux elfes se lèvent rapidement et approchent lentement de l'entrée de celle-ci, ils pressent cependant le pas au bout de quelques-instants, ne voulant pas que les orques découvrent le corps avant qu'ils ne soient entrés. Une fois arrivé devant l'entrée, Maeglin fait signe à Naasha d'entrer en évitant de faire trop de bruit, tâche non aisée compte tenu de la largeur du trou de rat. La shaakt s'exécute alors, elle se faufile lentement dans le trou. Une fois arrivée en bas, elle fait signe à l'hinïon que la voie est libre, il descend donc à son tour. Les deux fanatiques, longeant les murs, s'enfoncent quelque-peu dans la galerie jusqu'à ce qu'ils puissent voir les deux garzoks. Ils viennent de découvrir le corps de Yulüm. Maeglin se saisit fermement de son bâton et Naasha est prête à dégainer à tout moment. L'hinïon a un grand sourire aux lèvres, il interpelle les deux orques.

Vous cherchez quelque-chose ? Ou quelqu'un peut-être ?

_________________
Image

Merci à Itsvara.




Ce jour là j'ai appris une chose, la bonté ne mène à rien, à quoi bon être bon si c'est pour par la suite se faire tuer par quelqu'un qui se dit plus bon que vous ? Aujourd'hui le mal est mon bien, et les ténèbres sont ma lumière...


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Lun 17 Nov 2014 23:37 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13910
Les garzoks sursautent et tirent leurs armes. Le nommé Rock se redresse et vous réalisez que c'est une véritable montagne de muscle équipé d'un énorme gourdin. Il gronde :

« Ah bah Kraagor avait raison. Piège. On tue ou on capture ? »

Kraagor, qui semble plus malin que son comparse, hésite. C'est un garzok de taille moyenne, armé d'un sabre à lame dentellé. Naasha s'empresse de lui donner une raison supplémentaire en lançant un souffle de Thimoros sur le colosse. Celui-ci vacille un instant puis, rugissant, s'élance... pour être arrêté par son comparse.

« Laisse tomber, Rock. On s'est fait avoir... Bon, écoutez-moi, foutus elfes : C'est pas sûr que vous vous en sortiez bien, alors vous allez nous laisser sortir, on part chacun de son côté et on oublie ça, hein ? »

Sa voix n'a rien de suppliante. C'est clairement le ton menaçant de la brute qui est disposée à faire une fleure à ses ennemis.

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Mar 18 Nov 2014 00:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Avr 2014 23:11
Messages: 1112
Localisation: Marais de Gutenborg
Dirigé avec GM2
XVII. Les marais de Gutenborg

Entendant l'orque leur proposer une telle offre, les deux elfes se regardent avec étonnement. Finalement, Naasha fait un signe de tête positif à Maeglin. Cependant, l'hinïon se souvient que les deux garzoks parlaient d'une prime qui semblait être mise sur sa tête et celle de sa camarade. Il se dit alors que les laisser partir n'est pas envisageable, il veut en savoir plus et il y a peut-être moyen de s'arranger avec ces deux brutes. De plus, la passion de Maeglin pour les garzoks et leur amour de la guerre et de la dévastation l'empêche de les laisser partir ainsi, sans même en apprendre un peu plus à leur sujet. Le fanatique hésite alors un instant, mais les deux garzoks semblent perdre patience, il finit par se décider.

Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. J'ai quelques questions à poser aux deux fidèles guerriers de Thimoros que vous êtes, que dites-vous ?

Naasha est dépitée, l'imprudence de Maeglin la révolte. Elle et Maeglin envisagent le pire, si ces garzoks ne sont pas de bonne humeur, il faudra se battre...

_________________
Image

Merci à Itsvara.




Ce jour là j'ai appris une chose, la bonté ne mène à rien, à quoi bon être bon si c'est pour par la suite se faire tuer par quelqu'un qui se dit plus bon que vous ? Aujourd'hui le mal est mon bien, et les ténèbres sont ma lumière...


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Mar 18 Nov 2014 10:47 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13910
La réaction de Rock est immédiate et prévisible :

« Rock comprend pas. Peut taper ? »

Kraagor hausse les épaules.

« Attends petit frère... »

Petit frère ? Kraagor est déjà impressionnant, mais Rock le dépasse encore d'une bonne tête (et d'une largeur d'épaules) ! Mais au moins, l'énorme bourrin à l'air d'obéir à son « grand frère ». Ce dernier lance :

« On n'en a rien à carrer de Thimoros, Ter Zignok et compagnie... »

« Ouai ! On veut gloire et or! »


Kraagor regarde l'autre d'un air interrogateur.

« Bien ça, hein ? » demande Rock.

« Je ne me souvenais pas t'avoir appris le mot 'gloire'... mais bon... on cherche surtout la richesse. J'ai pas encore trouvé de dieu qui nous en donne beaucoup. »

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Mar 18 Nov 2014 19:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Avr 2014 23:11
Messages: 1112
Localisation: Marais de Gutenborg
Dirigé avec GM2
XVIII. Les marais de Gutenborg

Les deux elfes sont stupéfaits lorsqu'ils apprennent que Rock est le petit frère de Kraagor, ils auraient plutôt pensé l'inverse. Apparemment, les deux garzoks n'ont que faire de quelque dieu que ce soit et la seule chose qui les anime semble être l'argent. Hors de l'argent, Maeglin n'en a pas, ou du moins pas assez. L'hinïon se met alors à réfléchir un instant et au bout de quelques secondes une idée lui parvient enfin. Le shaakt qu'il doit voler semble appartenir à une grande famille de Caix Imoros. En somme, il doit être riche.

C'est donc de l'argent que vous voulez... ?

Il faut désormais que Maeglin arrive à convaincre les garzoks de le mener à celui qui a mis cette prime sur sa tête, c'est d'ailleurs sans doute Hamilcar. En échange, il compte demander aux garzoks de l'accompagner dans sa quête et si elle est couronnée de succès, ils auront droit à toutes les richesses du shaakt Xaretcharban, sauf une...

Voilà ce que je vous propose. Nous vous avons entendu parler d'une prime qui semble nous concerner... J'aimerai que vous me meniez à celui qui l'a offerte et que vous m'aidiez à le tuer si nécessaire...

Il marque un temps.

Une fois cela fait, je partirai pour Caix Imoros, je dois voler un shaakt puissant et riche.

Un sourire commence à s'esquisser sur son visage.

Je ne convoite qu'un seul de ses biens et je doute qu'il soit d'une grande valeur pour vous. C'est pourquoi, si vous acceptez de m'aider, toutes les richesses que nous pourrons emporter seront vôtres. Je suis sûr que cela vaut au moins trois fois la prime. Et maintenant, que dites vous ?

_________________
Image

Merci à Itsvara.




Ce jour là j'ai appris une chose, la bonté ne mène à rien, à quoi bon être bon si c'est pour par la suite se faire tuer par quelqu'un qui se dit plus bon que vous ? Aujourd'hui le mal est mon bien, et les ténèbres sont ma lumière...


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Mar 18 Nov 2014 22:24 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13910
Kraagor se hérisse.

« Qu'est-ce que j'en sais, moi ? Quelqu'un paye pour vous avoir, de préférence vivants... Mais personne ne sait qui c'est... Et comptez pas sur nous pour vous aider ! Vu la somme c'est quelqu'un de haut... de très haut... »

Rock hoche la tête :

« Ouai. Dois bien mesurer au moins six mètres pour porter autant d'argent dans sa bourse ! »

L'autre s'arrête, et visiblement, seule une longue expérience lui permet de suivre le file de pensée de son frère. La conclusion est sans équivoque :

« Rock, ferme la ! »

Puis, il revient vers vous :

« On s'opposera pas à... l'un d'entre eux. Mais pour votre trésor... bah on connaît bien le marais. On peut vous guider et vous servir de garde. Mais gare à vous si cette histoire c'est du flan ! »

Naasha grinça :

« Ils pourraient nous être utiles... mais je n'ai pas confiance. Ils pourraient nous trahir au dernier moment pour récupérer la prime... »

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Mar 18 Nov 2014 22:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Avr 2014 23:11
Messages: 1112
Localisation: Marais de Gutenborg
Dirigé avec GM2
XXIX. Les marais de Gutenborg

Kraagor affirme ne pas savoir qui a offert cette prime pour la capture des deux fanatiques et il ne compte pas essayer de le trouver, il semblerait que cette personne soit quelqu'un de haut placé. Rock prononce une idiotie de plus et son frère lui hurle dans l'oreille, lui disant de se taire. Après quelques secondes, il revient vers les deux elfes et insiste sur le fait qu'il ne s'opposera pas à ceux qui ont offert la prime. Cependant, il affirme bien connaître le marais et semble d'attaque à suivre Maeglin dans sa quête, il propose à l'hinïon de le guider et de le protéger. Seulement, Naasha n'a pas confiance et cela peut se comprendre, les deux garzoks cherchaient tout de même à la base à capturer les deux fanatiques. Mais Maeglin se dit que si ils aiment tant l'argent, ils ne résisteront pas au fait de repartir avec le trésor d'une puissante famille shaakt. Il se met à parler tout haut, de façon à ce que tout le monde entende.

Naasha, tu penses vraiment que ces orques nous trahiraient pour cette prime ? Alors qu'ils peuvent gagner au moins trois fois plus en nous suivant ?! Ma pauvre, tu as perdu la tête...

Puis il s'approche légèrement de l'oreille de la shaakt et se met à chuchoter discrètement.

Lorsque ce que nous cherchons sera en notre possession, ils pourront essayer de nous trahir... Mais je t'assure qu'ils n'y parviendront pas, tu dois me croire.

Puis il s'éloigne d'elle, se tourne vers les deux garzoks et ouvre les bras.

Si vous nous guidez, que vous nous aidez à mener cette quête à bien et que vous nous protégez contre les chasseurs de la prime, alors nous avons un arrangement. Menons cette mission à bien et vous serez riches !

_________________
Image

Merci à Itsvara.




Ce jour là j'ai appris une chose, la bonté ne mène à rien, à quoi bon être bon si c'est pour par la suite se faire tuer par quelqu'un qui se dit plus bon que vous ? Aujourd'hui le mal est mon bien, et les ténèbres sont ma lumière...


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Mar 18 Nov 2014 22:56 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13910
Les deux garzoks réfléchissent... enfin, un garzok réfléchi et l'autre dit à voix haute ses epnsées, qui ne sont d'ailleurs pas intéressantes. Finalement, ils se décident : Il vont vous accompagner, au moins jusqu'à votre destinations. Ils sont cependant encore hésitant quand à leur implication.

« On vous suivra si on veut. Et si on veut plus, on vous suivra plus ! » déclare Kraagor.

Naasha hoche la tête. Elle est d'accord avec ce que tu as dit, mais visiblement décidée à les tenir à l’œil.

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Mar 18 Nov 2014 23:39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 11 Avr 2014 23:11
Messages: 1112
Localisation: Marais de Gutenborg
Dirigé avec GM2
XXX. Les marais de Gutenborh

Kraagor prend un peu de temps pour réfléchir alors que son frère continue à déblatérer des idioties. Finalement, il accepte de mener les deux fanatiques à destination mais n'assure pas qu'il prendra part à la suite de la quête. Naasha, pour une fois, semble être d'accord avec Maeglin mais compte cependant garder un oeil sur les deux garzoks. Maintenant que tout est arrangé, les quatre compagnons sortent un par un de la petite grotte, les deux orques ouvrent la marche.

Suivez nous ! Par là il y a un chemin plus praticable !

Ils progressent alors tous avec difficulté dans le marais, comme depuis qu'ils y sont entrés. Mais au bout d'environ une heure de marche, le sol semble plus ferme et la marche devient moins exhaustive. Maeglin se tient désormais en tête aux côtés de Kraagor, celui-ci ne cesse de le regarder de haut en bas avec un air d'incompréhension. Rock et Naasha se trouvent quelques mètres derrière.

Il y a un problème ?

Le garzok se gratte la tête en détournant le regard et ne prononce aucun mot.

Si il y en a un, j'aimerai bien être au courant.

C'est la première fois que je vois un hinïon, et il m'a pas l'air si pur qu'on l'dit !

Pourquoi un véritable hinïon si "pur" que les autres, comme tu dis, viendrait traîner du côté d'Omyre ?

Si il avait des tendances suicidaires, ce serait une bonne idée. Alors tu n'es pas vraiment un hinïon ?

Je l'étais, mais mon peuple m'a trahi... Aujourd'hui je ne désire qu'une seule chose: voir cette race disparaître de la surface du monde. Un jour, je les massacrerai tous.

Buter une tonne d'elfes ? Ca c'est le genre de distraction qui m'plait !

Maeglin ricane et garde son sourire durant un moment considérable. Il est plus que satisfait, il vient de recruter deux garzoks, l'un d'eux est une des plus grosses brutes qui lui aient été données de voir et l'autre joui à l'idée de tuer des elfes, l'hinïon n'aurait pas pu mieux tomber. Maintenant, il va falloir les convaincre d'aller jusqu'au bout de la mission. Une fois qu'elle sera accomplie, il espère pouvoir obtenir leur allégeance afin qu'ils servent son but ultime.

Pendant un long moment, Maeglin va raconter son parcours à Kraagor. Il lui explique comment il s'est lié à la magie des ombres, comment il a été exilé et comment il est devenu l'apprenti d'un nécromancien surpuissant. Le garzok semble apprécier cette histoire et commence à se faire une bonne image de l'hinïon. Quant à Naasha, elle subit les âneries de Rock depuis plusieurs heures déjà et semble perdre patience. Quelques instants plus tard, elle sort de ses gongs et insulte l'orque de tous les noms, lui hurlant de se taire. Kraagor se retourne vers son frère.

T'as fini ouais ?! J't'ai déjà dis que tes histoires faisaient chier tout l'monde, abrutis !

Le pauvre baisse la tête, il apparaît fort vexé. Tous continuent tout de même la marche et à partir de ce moment plus personne ne prononcera un mot jusqu'à ce que Kraagor ne s'arrête pour prévenir tout le monde que le chemin va redevenir difficile mais qu'il ne reste plus qu'une heure de marche environ pour sortir du marais.

Kraagor
Image


Rock
Image

_________________
Image

Merci à Itsvara.




Ce jour là j'ai appris une chose, la bonté ne mène à rien, à quoi bon être bon si c'est pour par la suite se faire tuer par quelqu'un qui se dit plus bon que vous ? Aujourd'hui le mal est mon bien, et les ténèbres sont ma lumière...


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Lun 15 Déc 2014 19:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 20 Avr 2010 21:13
Messages: 12983
Localisation: Derrière Cromax
Songeuse, elle avait entamé son avancée dans les marais. Le soleil était pour une fois bien visible, même si la brume était omniprésente au ras du sol, le ciel quant à lui était étonnement clair et lumineux. Un faible vent lui caressait le visage et elle progressait plus vite que d'ordinaire grâce à la lumière naturelle et l'absence des créatures qui auraient pu la guetter à la faveur de l'obscurité.

Au loin, juché sur les hauteurs se dessinait Omyre, elle aussi sous le beau temps. Hrist ruinait ses bottes dans la boue épaisse et les flaques croupies. Les odeurs de moisissure lui harcelait les narines et plus elle progressait dans les marais, plus elle y vit des squelettes. Il y avait de tout, des chevaux, des renards, de petits lapins, parfois des ossements encore coincés dans des armures antiques, orques, humains et peut-être même des elfes. Ce marais offrait un cimetière à ciel ouvert, et s'il y avait des affrontements ici en de rares occasions, les blessés abandonnés n'avaient aucune chance de survivre. Elle songeait aussi à Heartless, ce pirate qu'elle avait retrouvé ici. De tous les endroits que ce monde offrait, c'était bien le dernier où elle avait imaginé le retrouver.

Tout comme pour Von Klaash ou Sinaëthin, elle se demandait si elle le reverrait un jour. Et vers quoi les vestiges du passé allait les conduire, allait-elle finir par le tuer ? Ou grâce à on ne sait quelle idée farfelue arriverait-il à tuer Hrist ? Elle n'était pas sûr de l'avoir pour ennemi, elle qui avait essayé en vain de le rallier à sa cause.

Omyre était sa seule amie.

_________________
La petite ombre de la Mort à Elysian.

Alors, j'ai établi ma couche dans les charniers,
Au milieu des cercueils,
Où la Mort Noire tient le registre des trophées qu'elle a conquis.


Némésis d'Heartless


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Marais de Gutenborg
MessagePosté: Lun 2 Mar 2015 16:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 27 Fév 2015 22:35
Messages: 550
Localisation: He ho ! On rentre vers l'château !
Chapitre 1 : Dans la boue-ze jusqu'aux genoux

(1)



Un pas. Deux pas. Trois pas. Et splotch splotch et splotch encore. C'est en gros ce que Zu'Gash retient des Marais de Gutenborg. Ah oui, et la puanteur aussi. Faut dire que laisser des cadavres y moisir donne un coup de pouce pour caler l'ambiance. Là, ses yeux rouges ne quittent pas souvent le sol. Un sourire ancré sur ses lèvres à crocs y reste et s'élargit en voyant Brukag, le nouveau chef du groupe, se prendre bêtement les pieds dans un tronc. À se demander ce qu'il foutait là, d'ailleurs. Le grand garzok massif, tout bardé de métal comme les chienchiens d'Omyre, grogne et donne un coup de pied si puissant au pauvre végétal que ce dernier va se ficher dans un cadavre. Et encore un son dégueulasse. Un sprutch cette fois.

Il n'y a pas eu un rire à son accident. Pas fous les frères. Se foutre de sa gueule, c'est manger un pain dans la poire. Quand on voit ce qu'il fait à un pauvre tronc d'arbre, pas de doute que la tête d'un gars tiendrait pas le choc. Quoique. Ce sont des garzoks, pas ces fillettes d'elfes aussi épais que des brins de paille.

"Où est ce foutu messager !", beugle-t-il à la ronde.

"Bah, c'est un sekteg patron.", s'amuse Zu'Gash en prenant la parole pendant que les autres se regardent comme des cons. "S'il s'est pas paumé...", commence-t-elle en tapant un par un ses doigts à mesure qu'elle déballe ce qu'elle pense. "Il a pu se noyer, se faire chopper par des élyd, trouver des trucs pas trop moisis à becqueter, se carapater, oublier ce qu'il devait faire et aussi..."

"Ta gueule Zu'Gash !", l'interrompt le meneur en pétard.

"Woh ça va ! T'énerve pas. J'suis sûre qu'il a pu arriver jusqu'à eux. L'est pas trop débile celui-ci."

À l'aube, l'un des sekteg les plus rapides qui suivent la troupe, juste pour grappiller des restes, a été envoyé au camp des Briz'Fass. Pas de truc d'espionnage ou de machin compliqué, juste pour se mettre d'accord sur l'endroit où les deux groupes sont censés se foutre sur la tronche. Rien qu'à y penser, Zu'Gash en frémit d'impatience. Elle cale un carreau sur son arbalète de poignet et se retourne vers les siens. Langue tirée sur le côté, elle braque son arme sur une tronche à la limite du porcin et ferme un œil.

C'est que c'est sensible au moindre contact ces trucs. La garzoke a à peine éclaté de rire devant la tête pas rassurée du peau-verte que l'arbalète se déclenche seule. Et zouh le trait qui part ! Et plouf le garzok qui plonge pif dans la boue pour y échapper. Et paf suivi de ouargh, quand un malchanceux Siffl'Croc, qui s'est baissé pour une raison obscure, reçoit le carreau.

"Oh.", s'étonne la garzoke.

Le pauvre quand même, prendre un coup pile là où son armure s'arrête. Au moins, ça a tapé dans le gras. Il ne va par contre plus pouvoir s'asseoir pendant quelques temps. Le rire de Zu'Gash à sa performance est stoppé par un poing gantelé s'abattant sur son crâne. Ça la coupe net. C'est qu'elle a failli se mordre la langue !

"T'arrête de faire la conne !", lui crache Brukag à la figure.

"Rah ! Déjà du boulot pour moi ? Vous faites chier, franchement !", s'élève une voix que Zu'Gash connait trop bien.

Passant en bousculant les Siffl'Crocs, un garzok en tenue de cuir comme un tablier, collier de crocs d'animaux divers et bandeau marron pour retenir sa tignasse sale s'approche. Il n'est pas vraiment vieux mais pas beau et pas discret non plus. Luriol, façon attardée de dire luciole. Un surnom qui lui colle comme une sangsue. Faut dire qu'à vouloir faire le con et avaler des trucs qui brillent quand on est pas futé, ça finit par se voir. Cela fait des années qu'il a apprit à se servir de sa magie qui guérit, mais sa peau est toujours aussi éclairée.

Pendant qu'elle se frotte une tête résonnant encore du coup, Zu'Gash se met à pouffer. Elle est même pliée en deux quelques instants plus tard. Voir un garzok massif chouiner parce que le médecin du groupe, virant au orange par l'effort, lui retire une flèche du fion, ça ne laisse pas indifférent.

Scratch scratch. Des grattements se font entendre avant que le médecin du clan n'applique un baume aussi puant que la victime sur la plaie. La garzoke se prend un autre coup de poing plutôt costaud. Sous l'impact, elle fait quelques pas et s'enfonce dans la boue jusqu'aux mollets.

"Bwaah ! Ah non ! J'ai des trous dans ces bottes, Brukag !", glapit-elle en s'extrayant de la mare. "C'est froid !"

"T'en veux une autre ?", lui crache le chef, visiblement à bout de patience.

"Ouais, nan. Faut que je tienne debout pour la bataille."

"Encore du boulot pour moi.", soupire gutturalement Luriol. "Meulez-leur la tête une bonne fois pour toutes, que j'ai pas à passer mes nuits à vous rafistoler !"

C'est vrai qu'à la dernière escarmouche, en plus des cadavres, il y a eu quelques beaux blessés. Les balafres affichées sur les gueules proches l'affirment. Mais là, la situation est différente. Brukag a pris le temps de tabasser des chefs de petits clans et d'en gagner le contrôle. D'ailleurs il se tourne vers les nouvelles têtes, les faisant se figer.

"Si y'en a un seul qui recule, je le bute moi-même !"

Et vue la tronche de son épée encore brune de sa dernière crise de nerfs, aucun doute sur son honnêteté. Zu'Gash affiche un sourire à l'expression presque apeurée des nouveaux. Y'a pourtant pas de quoi en faire un drame. Bon, d'accord, il a déjà buté quelqu'un qui s'était approché un peu trop pendant qu'il pionçait. Mais ça n'empêche pas que Brukag est un grand guerrier. Un seul coup bien placé et c'est fini. Pas de bobo, pas de larmes, pas de cri vrillant les tympans, juste une fin rapide. Une mort parfaite donnée par le meilleur des chefs, quoi.

Enfin, s'il est d'humeur.


(Après)

_________________


Dernière édition par Zu'Gash le Dim 15 Mar 2015 12:04, édité 2 fois.

Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016