L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 15 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Lun 6 Juin 2011 02:42 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Le Hall d'entrée

Image

Légende
  • A: cadre accueillant Aram
  • M: Cadre accueillant Michaela
  • B:Cadre accueillant Brak
  • salle 1,2,3 : les seules salles ouvertes pour le moment.


Image

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Ven 1 Juil 2011 16:46 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
19h00


Dès votre entrée dans cette pièce, vous avez une double porte devant vous, une porte ouverte à votre gauche et une autre à votre droite.

Mais même sans tendre l'oreille, il vous sera possible d'entendre des voix qui proviennent de la pièce au-delà des deux portes.

Tout d’abord, une voix d’homme mûr en colère :

« Ces saloperies de Gargouilles ont encore fait des siennes, elles se sont plantées devant la maison et ont invité les gens à y entrer et je parie qu’elles leur ont encore promis des récompenses, il va falloir protéger notre maison contre ces indésirables. »

Il s’arrêta un moment, poussa un juron puis reprit un peu adoucit :

« Je te l’avais dit que c’était une mauvaise idée d’ouvrir les portes à la même heure tous les soirs. »

C’est alors que vous pouvez entendre une autre voix d’âge mûr, mais féminine, douce, mais ferme tout en demeurant calme :

« Calme toi, mon chéri, j’aime bien faire aérer la maison et je le fais à tous les soirs et tous les matins et je ne changerai pas mes habitudes. »

Puis, elle reprit d’un ton mielleux où l’on peut sentir une pointe de reproche :

« Pour les gargouilles, elles t’en veulent un peu, tu n’as pas été très gentil avec Sia et Mois la dernière fois. Et puis, ce n’est pas si grave, tu sais comment j’aime avoir de la visite. Le seul point sombre au tableau, c’est cette fichue de bavarde, j’espère qu’elle ne sera pas du groupe cette fois. »

Une troisième voix, d’un jeune homme cette fois, se manifesta :

« Celle-là, je la déteste ! »

« Encore une divergence d’opinion entre nous jeune homme » reprit le vieux d’un ton acerbe.


((( Il ne vous reste plus qu’à poster ici en indiquant quelle voie (gauche, devant, droite) et je vous dirai dans quelle pièce vous diriger par la suite. )))

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Ven 1 Juil 2011 17:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Jeu 9 Déc 2010 13:58
Messages: 250
Localisation: Quête 26 : Le Bagne Maudit
J’avais écouté brièvement la conversation que menaient Adweinna, l’humain et l’autre shaakt qui se trouvait à mes côtés. Ce dernier semblait bien méfiant à mon égard, j’avais pu voir sa main se diriger rapidement vers le pommeau de son épée. Faisais-je si peur que cela ? Je ne le pensais pas, j’étais un gentil shaakt. Pour lui, je ne saurais le dire pour le moment, j’aurais peut être l’occasion d’en savoir plus.

Je vis qu’un loup rouge tournait autour de la demoiselle aux yeux rouges. Il devait probablement lui appartenir. Ce genre d’animal m’a toujours fasciné, j’espérais secrètement pourvoir discuter avec cette jeune demoiselle. D’autres personnages présents sur les lieux me fascinaient également de par leurs statures ou les équipements.

Je fus alors interrompu dans le fil de mes pensées par Flore qui répondit au propos de Daio. Pour le moment, cela ne m’intéressait guère. J’appris néanmoins qu’elle appréciait la musique, tous les styles de musique. Cette information serait peut-être utile pour la suite des évènements. J’entendis alors un grincement significatif, les portes de la maison venaient de s’ouvrir devant, comme une promesse pour une nouvelle aventure.

Les gargouilles nous miment en garde comme quoi chaque pièce ne pouvait contenir que quatre personnes et qu’il fallait choisir ces amis avec soin. Etant arrivé dans les derniers, comment choisir ces dits-amis. J’aurais bien choisi Lénac et Naoto mais il fallait que je me sorte cette idée de la tête, ils étaient restés à Tulorim, inconscients...

Que faire ? Entrer le premier et choisir une pièce au hasard et attendre de voir qui sera avec moi ? Ou bien palabrer quelques secondes pour choisir avec qui je voulais être ? La première solution me semblait la plus envisageable étant arrivé comme un cheveu sur la soupe en plein de personnes qui conversaient déjà.

N’ayant pas peur d’une maison gardée par des gargouilles, j’entrais dans cette dernière. Je me retrouvais rapidement dans une pièce sur laquelle donnait une double porte entrouverte par laquelle j’entendis des voix passer. Elles étaient apparemment en train d’avoir une conversation animée de toute évidence vue l’élévation dans le ton d’un des protagonistes.

Ne préférant pas aller droit devant moi, un choix devait s’opérer. Regardant à droite et à gauche, je pus constater que les portes étaient les mêmes, l’intérieur devait différer. Laquelle choisir, telle était la question ? Mon choix serait forcément crucial pour la suite, je n’en doutais pas. Gardant mes yeux fixés sur la porte de droite depuis quelques secondes, je choisis d’aller dans la pièce de gauche.

(((HRP : J’ai choisi la porte de gauche.)))

_________________
Léandre - Shaakt - Soldat



Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Ven 1 Juil 2011 17:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 7 Sep 2010 20:08
Messages: 224
Localisation: Aliéanon
D'autres personnes arrivèrent après la fille au luth et Gaubert, la brute dans toute sa splendeur. Je ne faisait plus attention à tout ce qui ce disait, mon esprit étant ailleurs, le regard toujours plongé sur le soleil déclinant. Les gargouilles répondirent aux nouveaux arrivant, une jeune fille Myliah et au petit lutin posé sur son épaule. Je trouvais l'image singulière et elle me fit sourire. Mais très vite je fus ramenée à la réalité.

Les gargouilles était en réalité de vraies bêtes qui s'étaient joués de nous. Instinctivement j'avais sortit ma dague mais c'était inutile, elles avaient réussi leur coup, nous piéger dans cette maison. Je me sentais humilliée, blessée dans ma fierté de Phalange car j'avais cru à de la magie alors que ce n'était que de grosse bêtes hideuses et idiote qui s'envolèrent.

Les portes de la maison s'ouvrirent et la corneille qui avait prit pour cible Selen, s'envola et pénétra à l'intérieur de la demeure. Ma patiente était arriver à son comble et sans trop me préoccuper des autres, j'entrais à mon tour dans la bâtisse précédée de Léandre et de Trà Thù. Le hall était particulier, jamais de ma vie de Phalange je n'avait vu un intérieur pareil. Les murs étaient blancs et des poutres apparantes les parsemaient.

Dès l'instant où je me retrouvais dans le hall je pus percevoir une conversation. Une dispute visiblement sur le fait la blague des gargouilles. Un homme reprochait à sa femme d'ouvrir la maison tous les soirs et celle-ci lui rétorqua qu'elle le faisait tous les soirs et tous les matins et qu'elle ne voulait pas changer ses habitudes. Elle dit quelque chose qui m'interpella : elle espérait qu'une « bavarde » ne serait pas dans le groupe cette fois. Je pensais immédiatement à Flore. Ce pouvait-il qu'il s'agisse d'elle ? Si oui, nous allions rencontrer un problème...

(Ou alors il parle de l'oiseau...)

De l'oiseau ? Oh non ! C'était trop tard, s'il s'agissait de lui, il était déjà rentré et nous avions donc déjà un problème ! Puis la voix d'un jeune homme retentit en appuyant les dires de la femme, il la détestait, mais à en croire la fin de cette dispute, l'homme, dont la voix faisait penser qu'il était plus âgé, parla d'une divergence d'opinion. S'il s'agissait de Flore, peut être appréciait-il la musique et la voix de cette dernière, sinon... Quoi qu'il en soit, la nuit s'annonçait riche en émotions.

Prudemment je me dirigeais vers l'endroit d'où je pensais que les voix venaient, soit devant moi.


(((HRP : je vais devant ^^)))

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Ven 1 Juil 2011 17:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 23 Mai 2011 01:21
Messages: 10925
Localisation: quête 25 : dans une caverne rempli de fou
Le voleur entra dans le hall de la maison, en face de l’entrée se tenait une double-porte donnant sur une pièce d’où s’élevaient des voix, sûrement celles des propriétaires. D’après ce qu’il avait entendu, Trà Thù compris que ce n’était pas la première fois, que les gargouilles invitaient des gens à entrer, leur parlant de trésor. Ces personnes parlèrent de protéger leur maison contre les intrus, ce qui était plutôt mauvais signe. Ils émirent aussi une plainte à propos de la présence de l’oiseau qui était rentré en premier. Le voleur compta trois voix, dont une était féminine, les deux autres appartenaient à des hommes, l’un devant avoir déjà bien vécu. À droite et à gauche se trouvait deux autres accès ouverts.

(Donc alors soit je prends une de ces portes, soit je vais voir ces personnes qui ne semblent pas de bonne humeur, voilà un choix bien difficile. Mais la solution est pourtant simple, en tant que gaucher, seul la voie de gauche doit être emprunté. Hors vu les récents événements, je ne peux pas dire que j’ai beaucoup de chance, il me faudra donc aller à droite ou en face. La pièce d’en face risque cependant d’être la plus peuplé, si déjà trois personnes y sont, c’est bien dommage, car je suis sûr qu’il aurait pu m’apprendre beaucoup sur cette demeure. Je pense que le mieux que j’aie à faire c’est d’aller à droite, enfin j’espère. )


(((Je vais à droite)))

_________________
Image
(de Miha)


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Ven 1 Juil 2011 18:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 7 Aoû 2010 07:34
Messages: 2788
Localisation: Kendra Kâr.
La porte passée, j’arrive dans une pièce neutre, plutôt dégarnie. Une entrée assez simple au final, avec une porte par mur, celle de devant étant double. La corneille semble avoir disparu, et ce n’est qu’à ce moment que mon absence de surprise face à cet animal parlant me surprend. Il faut croire qu’un détail insolite de plus n’est pas marquant quand on croise des statues vivantes.

Avant de pouvoir hésiter sur la marche à suivre, une conversation nous parvient d’à travers la double porte : visiblement, les propriétaires ne sont pas volontaires pour être au centre du défi des gargouilles ! Si le pillage de la maison paraît compromis, une deuxième voix à l’air d’être plutôt contente de recevoir de la visite. S’en suit une histoire de bavarde qui n’est pas la bienvenue, mais la première voix à l’air de contester ce point. Qui peut bien être cette bavarde ? Aucune des femmes présentes n’avait l’air d’être déjà venu. Il faut croire que la surprise de certaines était feinte.

Au timbre, on dirait deux hommes et une femme… Ce qui ne semble pas une menace sérieuse contre la bonne douzaine d’intrus que nous sommes. Mais mes compagnons d’infortunes vont-ils rester si tout cela ne s’avère être qu’une farce ? Et moi-même, que vais-je faire ? Et puis, farce ou non, visiblement ils connaissent les gargouilles… Les habitants de la demeure ne doivent pas être de simples et habituels citoyens kendrans. Autant être prudente, et discrète. Préférant éviter la confrontation avec les propriétaires, deux portes s’offrent donc à moi : le shaakt se dirige vers celle de gauche, Trà vers celle de droite ; quant à Adweina et son loup, elle s’apprête à passer la double porte. Je me dirige vivement vers la droite, sans vraiment avoir réfléchi à la meilleure compagnie possible, souhaitant juste être hors de la vision des occupants de la pièce d’en face lorsque la porte sera ouverte. Je me retrouve donc au coté de Trà Thù, qui avec un peu de chances partage mes envies d’effacements. À voix basse, je m’adresse à lui :

« Nous devrions nous montrer discret jusqu’à en savoir plus... Je vous saurais gré d’éviter de nous faire remarquer. »

_________________
Image

Angèlique, Repentie. [lvl 8]


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Ven 1 Juil 2011 20:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 12 Aoû 2009 14:41
Messages: 1236
Localisation: Proche de ton corps brûlant, prête à te refroidir... (Kendra Kâr)
Amarante pénétra alors dans la maison dont la porte venait de s'ouvrir en grand pour les laisser entrer. La Belle avança prudemment dans le hall, ne voulant pas vraiment se faire remarquer pour le moment. Elle ne connaissait pas ces personnes et refusait de paraître trop imposante pour ces gens de bas étage. L'intérieur était somme tout assez rustique, des planches de bois verni recouvraient même certaines parties des murs ce qui indiquait tout de même une recherche dans l'aménagement de ce lieu. La Belle se dit que cet endroit pourrait bien l'accueillir le temps qu'elle acquiert une certaine notoriété dans la domaine des forces obscures. La Démente inspecta les lieux méticuleusement, craignant de devoir user de sa magie rapidement pour contrer une éventuelle attaque qui aurait pu faire souffrir sa violente personne. Cependant, seulement trois portes attirèrent son attention : une sur la gauche, une sur la droite et une plus imposante en face d'elle.

(Un trièdre ? Ça doit avoir une signification occulte j'en suis sûre !) pensa alors la Belle lorsqu'elle se rendit compte qu'elle se trouvait au centre de la pièce.

Or, des sons vinrent taquiner ses oreilles délicates et même si ce n'était pas la voix éraillée de la musicienne, la Belle eut une sensation de rejet lorsqu'elle entendit les paroles des ces créatures. Un homme vint cracher son venin sur le dos des gargouilles qui apparemment leur avaient joué un sacré tour ce qu'ils n'apprécièrent guère. Rapidement, il traita le petit groupe d'aventuriers qui venait de se rassembler d'indésirables qu'ils devaient annihiler. Comme si cela pouvait effrayer Amarante qui ne ressentait aucun effroi en entendant ce crétin vomir ces absurdités sur la puissance incarnée qu'elle était. Mais, rapidement une femme engagea la conversation, défendant les deux bestioles qui les avaient invités à passer la nuit dans la demeure. Elle fit toutefois allusion à une femme bavarde, sans doute était-ce la fille aux yeux rouges qui n'arrêtaient pas de poser des questions aux deux anciennes statues de pierre. Enfin, un dernier protagoniste fit son apparition, sa voix était plus jeune, plus vive, plus virulente contre la personne mentionnée précédemment.

Tout ceci était plus qu'étrange et Amarante comptait bien élucider le mystère, voulant absolument découvrir qui osait l'insulter ouvertement. Dans tous les cas, la Sulfureuse ne se laisserait pas faire par de nouvelles bestioles sorties tout droit des mains de cet incompétent de Thimoros qui n'avait pas vu en Amarante la disciple qu'il avait toujours désiré. La jeune fille s'avança, suivant la fille aux yeux rougeâtres qui se dirigeait vers les voix qui résonnaient encore, comme un écho, dans l'esprit ombrageux de l'effroyable rouquine.
«Peut-être qu'envoyer votre stupide loup en éclaireur serait une bonne idée, au moins s'il crève, on saura que c'était une mauvaise idée de se rendre par là. Non ?» demanda Amarante sur un ton badin.

La Sulfureuse avança aux côtés de cette étrange femme au regard sanglant. Même si ce monde était constitué de créatures toujours plus bizarres les unes que les autres, la jeune fille se démarquerait toujours par son inégalable beauté.

[HRP : Je vais devant.]

_________________
Image




Dernière édition par Amarante le Sam 2 Juil 2011 16:23, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Ven 1 Juil 2011 20:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Sam 6 Juin 2009 22:31
Messages: 363
Localisation: Alentours de Kendra Kâr
L’intérieur était assez coordonné à l’apparence extérieure de la maison. Des charpentes sombres maintenaient en place de l’enduit blanc, collé sur les murs, sans doute de pierres ou de briques. Trois choix de direction s’offraient à nous. Une double porte, droit devant, vers laquelle se dirigèrent sans tarder la demoiselle au loup ainsi qu’Amarante. Une simple porte menait à droite, et fut choisie par Trà Thù et Lila. La porte de gauche, la moins choisie, fut tout de même empruntée par Léandre, le Shaakt. Sans doute les trois noirauds allaient-ils se retrouver là, avec l’esclave du puissant guerrier. Un endroit à éviter, en somme.

Des voix inconnues provenaient de la pièce de devant. Visiblement, la maison était habitée, et ses occupants ne semblaient pas vraiment joyeux de nous accueillir. Trois voix distinctes retentirent, pestant contre notre présence, les tours des gargouilles, et la présence d’une fichue bavarde… Adweinna était-elle une habituée de la maison ? Quoi qu’il en fut, je la laissai, ainsi que la rouquine, rejoindre ce trio de râleurs. Je n’avais pas envie de perdre le défi en me faisant rejeter hors de la maison dès le départ par des propriétaires en rogne.

Aussi, je décidai de partir dans une autre direction. Mon instinct m’affirma qu’il serait bon de suivre l’homme capuchonné, et la blonde aux yeux violets. Ils semblaient pleins de discernement. Plus que certains autres, en tout cas. Et cela m’éloignait de la fille au loup rouge et de ses bavardages stériles, ainsi que du puissant Shaakt et de son larbin étrange. Ils ne nous suivraient sans doute pas, puisque nous serions déjà trois dans la pièce…

Je passai donc la porte de droite, silencieux comme une ombre, observant attentivement le moindre détail qui me permettrait d’apprendre de nouvelles choses sur cette étrange masure.

[Je vais à droite !]

_________________
- Selen Adhenor -


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Ven 1 Juil 2011 21:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 21 Mai 2010 11:41
Messages: 2454
Localisation: Kendrâ Kâr
Une fois entrée à l'intérieur de la maison, je me rendis compte que mon observation était exacte, nous étions bien dans le hall d'entrée de la bâtisse.

A première vue, elle semblait contemporaine. Un parquet vernis comme il le fallait. Des poutres tantôt haute, tantôt basse, elles aussi vernis. Une peinture claire pour bien refléter la lumière du jour. Et des chandeliers donnaient un peu de lumière à l'ensemble quand le soleil se couchait. Sur chaque mur, trois portes étaient visibles, une double porte en face de moi et deux portes sur les côtés.

Les deux pièces latéral semblaient calme par rapport à celle du milieu. En effet, des voix s'élevaient de là. Une voix bourru d'homme d'un certain âge et une voix féminine. Ils semblaient être en couple et j'écoutais leur conversation. Ils n'étaient pas vraiment contents de notre présence. Les deux gargouilles avaient encore invitées des gens chez eux à leurs insu.

( Cela s'était donc produit ! ) pensais-je.

Une voix plus jeune se fît entendre à son tour, mais je ne compris pas très bien le sens de ses paroles. Je devais donc attendre pour en connaitre les détails , car je ne comptais pas prendre la porte du milieu. En effet, deux personnes étaient déjà entrées à l'intérieur. La ravissante, mais perverse Amarante et l'humaine au loup rouge, Adweinna. Le discours de la première donnaient l'impression qu'un combat était imminent entre elles deux et je décidais donc de m'en éloigner. Je n'étais pas là pour les supporter mais pour gagner de l'or et des récompenses et, peut-être si j'en avais l'occasion, torturer deux, trois malheureux.

La porte de gauche fût emprunté par le gentil elfe noir. Un elfe noir gentil ? Peuh ! S'en était décidément trop pour moi. Je décidais donc de prendre la porte de droite. Celle-ci avait déjà été emprunter par des personnes sages et apparemment pas trop portées sur la conversation, cela me convenait parfaitement. De plus, nous étions déjà quatre dans cette pièces, je n'aurais donc pas à supporter l'autre elfe noir et son sbire bavard.

((( HRP : La salle de droite est pleine ! )))

_________________
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Ven 1 Juil 2011 22:54 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 22 Déc 2008 00:37
Messages: 19486
Localisation: En déperdition dans les mains de GM14
Quand je me retrouve à l’intérieur, je me retrouve déjà face à un choix, celui de prendre un chemin. La gauche, la droite et devant moi me permettront d’avancer, mais lequel de ces chemins sera le moins dangereux. Le danger peut se présenter sous deux formes, celui inhérent à la maison et celui que peut représenter mes compagnons de route.

J’entends d’ores et déjà une dispute au sein du bâtiment. Elle porte sur les gargouilles que nous avons rencontrées dehors ainsi que sur la divergence d’opinion. Je vois qu’un grand nombre de mes compagnons choisi la porte de droite et que Léandre prend la porte de gauche. Enfin Adweinna et l’autre pinbèche prennent tout droit. Sûrement sont-elles attirées par les différentes voix que je peux compter au nombre de trois.

L’intérieur de la pièce me fait penser aux maisons des demi-hommes que j’ai pu rencontrer à Shory. Le bois est la matière première de l’armature de la maison et le reste est sûrement fait dans une sorte de torchis. J’admire quelques instants l’architecture qui hormis le bois me fait relativement penser aux maisons Kendrane.

Soudain, j’entends l’aéromancienne dire à Adweinna d’envoyer son loup en éclaireur pour qu’il se rende enfin utile. Je ne préfère pas répliquer, le loup et la maîtresse sont bien assez puissants pour réagir à cette joute verbale. Même si mon cœur me dit d’aider le loup et la demoiselle.

Mesdemoiselles, nous pouvons toujours voir si nous ne pouvons pas utiliser des meubles présent dans cette pièce afin d’ouvrir le passage et de réduire les risques.

((((HRP : Je vais tout droit))))

_________________
ImageImageImage

Trois êtres distincts pour une seule âme et une destinée


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Ven 1 Juil 2011 23:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mar 12 Avr 2011 12:40
Messages: 9682
Localisation: Nosvéria
A peine j'entre à l'intérieur de cette baraque, que je suis ébahis … Non pas pour la beauté des lieux, mais justement pour leur mochetés. Qu'est-ce que c'est laid ! Du moins à mon goût. Alors ce qui à présent me prends la tête, c'est ce premier choix que je vais devoir faire. Je me trouve au milieu d'un hall, bordé par trois portes, menant chacune à une pièce différentes. J'ai l'impression de me retrouver dans un labyrinthe … Ma tête tourne, mon corps aussi, autour de moi-même pour tenter de me faire une 'carte' des lieux dans ma tête. Je me demande qu'est-ce qui peut avoir derrière chaque passage, quand j'entends alors ce qui s'apparente à une dispute. Le sujet apparemment de cette engueulade est portée sur les gargouilles à ce que je crois entendre, s'en suivi par la différence, la divergence d'avis là-dessus. Tout ceci vient de trois voix que je perçois, justement au travers de la porte qui est en face de moi.

Cette maison ne m'inspire guère confiance, mais je dois faire avec … A ma grande surprise je vois Adweinna ainsi que la sois-disant 'créature de rêve', celle que j'avais croisé à la taverne précédemment. Ça me fais un drôle d'effet de les voir toutes les deux là, mais elles ne semblent pas vraiment très enthousiastes de leur rencontres. En effet, la magicienne 'propose' d'une certaine façon d'envoyer le loup de la fille aux yeux rouges en éclaireurs. Pratique, si il y a un seul pépins c'est cet animal qui se prend tout dans la tronche et pas elle. Je perçois cela comme une lâcheté de la part de la rousse. On peut m’attribuer tout les qualificatifs, mais couard n'en fait pas parti, je haie cette chose là. Adweinna ne semble pas plus perturbée que cela du sarcasme de la magnifique fille, mais je me dois de dire quelque chose, même si je risque de m'en prendre plein la figure.

-"Je propose qu'on envoi cette fille là en éclaireuse ! C'est plus pratique que le loup, je m'explique ..."-
-"Le loup lui sert à quelque chose, il peut attaquer et faire mal … Tandis que elle ne sert à rien et elle n'est pas capable d'attaquer, c'est mieux non ?"-


Je sens à cet instant que je vais m'attirer les foudres sacrés que la rousse, elle va certainement vouloir m'écorcher vif à mes propos, mais j'en ai un petit peu rien à faire, le jour où j'aurai peur d'une fille de son genre, je veux bien arrêter de boire tient ! Je vois aussi par ailleurs que Daio semble vouloir les suivre, je n'ai plus d'autres choix que de me joindre à eux. Je préfère rester près de quelqu'un que je connais un minimum que les autres individus que j'ai vu extérieurement. La plupart ne m'inspire rien qui aille de leur part, je ne cours pas le risque de faire équipe avec eux. Discrètement je me déplace, sans que personne le remarque je pense, à côté de l'elfe noir, on sait jamais de quel degré seront les représailles de la belle fille que j'ai 'vanné'.



(((HRP : Je prends la porte de devant.)))

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Sam 2 Juil 2011 04:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 6 Déc 2010 20:42
Messages: 754
Localisation: Oranan
< La Maison des Gargouilles

Je fis une moue déçue lorsque l'une des deux gargouilles déclina ma proposition. Facile de dire qu'on peut le faire si on ne le fait pas ! Ces deux bestioles n'étaient que des menteuses, moi je vous le dis ! Mais ma grimace laissa bien vite la place à un sourire heureux lorsque les portes de la maisonnette s'ouvrirent enfin. Cette nuit n'allait pas être de tout repos, c'était certain, mais mon excitation et ma curiosité étaient à leur comble. Et puis il avait l'air rigolo ce jeu, quoi de mieux pour occuper une si belle nuit ?

Les portes ouvertes, une corneille s'envola de nulle part et pénétra dans la maison, nous priant de la suivre dans un croassement. Décidément, une grenouille, des gargouilles, une corneille, c'était la journée des créatures parlantes ! Comble de la surprise, les gargouilles se défirent de leur déguisement de pierre pour nous prouver qu'elles étaient en réalité faites de chair et d'os. Quelques soupirs d'étonnement s'élevèrent parmi le petit groupe. Quant à moi, je fus pris d'un léger rire de moquerie, oubliant au passage que j'avais également été victime de la supercherie.

Tous ceux présents ici avaient décidé de tenter leur chance et c'est donc d'un même mouvement de foule que nous pénétrâmes dans la maison qui allait nous accueillir pour la nuit. D'ailleurs, l'accueil ne fut pas de la meilleure qualité qui soit. Plusieurs voix s'élevaient dans la maison dans une sorte de dispute qui éclatait entre ce qui semblait être trois de nos hôtes. La femme, sûrement la maitresse de la maison, ne semblait que peu enchantée à l'idée d'accueillir une "bavarde" en ces lieux. Elle devait parler de l'étrange corneille car j'avais entendu Sia (ou peut-être était-ce Mois ?) baptiser l'oiseau du même nom ... d'oiseau.

(Tu parles d'un accueil ! Ils se prennent pour qui ? Tu vas voir, je vais leur apprendre la politesse moi !)

(C'est pas une bonne i...) tenta de me prévenir Toal, mais trop tard.

"Hé ! Bande de mous du bulbe ! Quand on a des invités, la moindre des choses c'est de venir les accueillir convenablement !" criai-je.

(Fais attention à ce que tu dis ! Tu crois que c'est poli aussi ? On ne parle pas comme ça à ses hôtes, même si dans ce cas c'est un peu spécial ...)


Je soupirai en haussant les épaules. Après tout, ça leur aurait au moins remis les idées en place. Je dois avouer que cette attitude me servait également à contrer le sentiment de crainte que m'inspirait la situation actuelle. Car, finalement, nous étions tous entrés inconsciemment dans une maison, poussés par notre curiosité ou notre orgueil, mais aucun de nous ne savait ce qu'il s'y cachait et si cela était dangereux ou non.

(Bah ouais, mais là y'a vraiment personne quoi ! Pas même quelqu'un pour venir nous expliquer les règles du jeu ... T'as déjà joué à un jeu sans règle toi ? Moi oui, et bien c'est un beau bazar, ça je peux te le dire !)


(Ce n'est peut-être pas ce que tu penses et puis on t'a déjà donné une règle ... Si tu étais plus attentif aussi ! Vous devez vous répartir dans les trois pièces là, tu vois y'a une porte à droite, une à gauche et une en face. Par contre, les pièces ne peuvent contenir plus de quatre personnes à la fois.)

(Comment ça "pas plus de quatre personnes à la fois" ? Moi je ne suis pas aussi énorme que tous les autres, je peux me glisser partout si je veux ! Même si la pièce ne fait qu'un pied de long en large ! Na !)

Mais ma faera avait raison, déjà, les membres du petit groupe se dispersaient dans les trois pièces. L'encapuchonné, la belle blonde, le mystérieux et ténébreux humain ainsi que le shaakt au regard dur se dirigèrent vers la droite. La grande humaine à la peau laiteuse accompagnée de son loup aux couleurs flamboyantes furent suivis à travers la double porte qui menait à la pièce en face par la mageresse de feu, l'elfe noir suréquipé et son compagnon à l'improbable chevelure. Le troisième et dernier shaakt, aux airs bien plus avenants que les deux autres s'était engouffré dans la porte de gauche. D'après les règles, il ne nous restait plus qu'à nous diriger vers cette dernière, les autres salles ayant atteint leur quota.

"Hé bien, ma pauvre Milyah, je crois que nous n'avons plus vraiment le choix. Si on veux jouer le jeu, il nous falloir se coltiner ces deux là et tenter notre chance à gauche. Ne t'inquiète pas, si jamais il se passe quelque chose de dangereux, je m'occupe de leurs oreilles." dis-je en lançant un clin d'oeil rieur à l'Ynorienne.

Alors que nous nous dirigions vers ce qui était désormais notre pièce attitrée, je pus percevoir les discussions du shaakt en armure et du petit baratineur qui l'accompagnait. Ces derniers voulaient, dans le but d'éviter d'hypothétiques pièges, utiliser des meubles pour l'un, l'une des invités pour l'autre, en guise d’appât.

(Mais où est-ce qu'ils se croient ces deux là ? On est pas dans une tour gardée par une méchante liche ! Ils ont trop lu d'histoires à faire peur aux lutillons eux !)

(C'est peut-être un peu exagéré, mais tu ferais bien d'être sur tes gardes aussi. Cette maison n'a rien de banal, tu as déjà dû le remarquer. C'est chargé en magie ...)

Cette dernière remarque me laissa pantois. Je me concentrai d'autant plus, prêt à agir au cas où alors que nous pénétrions dans la pièce.

> La Bibliothèque

_________________
Image


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Dim 3 Juil 2011 19:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 6 Juin 2011 20:48
Messages: 61
Localisation: Kendra Kâr [Quête 24]
Nandòr sentit un frisson le parcourir quand la jeune femme lui parle de « magie » et de « sorciers ».
Décidemment, le monde était plein de dégénérés. Qui pouvait-bien trouver un intérêt à animer des monstres de pierre ?
Nandòr ne les quittait pas des yeux, toujours ébahi par ce … prodige ?
C’est alors que les portes s’ouvrirent et les gargouilles s’agitèrent. Ces dernières révélèrent alors leur véritable nature : des créatures étranges, faites de tout sauf de pierre !

(Bah, c’est toujours mieux qu’un tas de cailloux parlant ! … Enfin j’crois ?)

Néanmoins, il n’avait jamais vu pareilles créatures et ne put s’empêcher de les fixer jusqu’à ce que celles-ci disparaissent de la vue de tous.
Toutes les personnes présentes s’aventurèrent alors à l’intérieur de la maison, sur l’invitation d’une corneille à les suivre.

(C’est la foire aux créatures hors du commun, ici …)

Il hésita un instant à leur emboîter le pas. Tout ce qui s’était produit jusqu’à maintenant n’avait rien de familier pour lui et il n’aimait pas franchement la prise de risque qu’un tour dans cette maison représentait. Néanmoins, la curiosité suscitée par l’endroit et par l’Inconnu était trop grande pour y résister …

Il fut donc le dernier à pénétrer dans la maison, à la suite d’une jeune fille aux cheveux noirs de jais, accompagnée d’un petit lutin rouquin affublé d’un bonnet jaune, qu’il suivit machinalement vers la pièce de gauche.
Il jeta un rapide coup d’œil à l’intérieur, où il aperçut la silhouette d’une troisième personne …

(Je suppose que la dernière place, c’est ici …)

… Et passa donc le pas de la porte.

_________________


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Dim 3 Juil 2011 23:19 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
(((Léandre, Milyah, Nandòr et Psylo, vous allez entrer dans cette pièce ci !

Pour Angèlique, Morion, Selen et Trà Thù vous avez abouti là !

Quand à Adweinna, Amarante, Daio et Warren, vous devez d'abord poster dansla salle des tableaux avant de pouvoir vous rendre dans la troisième pièce.)))

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le Hall d'entrée
MessagePosté: Lun 4 Juil 2011 06:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Mer 9 Fév 2011 23:22
Messages: 127
Localisation: Kendra Kâr
Le Hall de cette maison n'avais rien de vraiment particulier, non, ce qui retenait mon attention à ce moment précis, ce fut les différentes voix qui résonnèrent alors. Plusieurs personnes semblaient se disputer, notre présence en ces lieux ne plaisait apparemment pas à l'un d'entre eux. Je ne comprenais pas vraiment de quoi il était question. La bavarde ? Je n'avais pas la moindre idée de qui il pouvait s'agir.

(Si tu n'avais pas passé ton temps à prier, tu auras compris! Mais bon, tant pis pour toi, cette, fois, je vais juste voir comment tu te débrouilles ma belle.)

(Excuse moi, mais Rana et Zewen sont important pour moi et je suis persuadé que j'ai bien fait de les prier, peu importe ce que tu me dis. Bien sûr, si tu veux me laisser dans l'ignorance, ca me va. J'ai moi aussi, envie de me débrouiller seule, mais bon, je commence à aimer tes bavardages inutiles, alors reste pas dans le silence pour autant hein ?!)


(T'en fais pas! Compte sur moi pour tailler le bout de gras!)

Pendant que je conversais avec Hoshi, Psylo invectivait je ne sais qui, les traitant, pour une obscure raison de "mous du bulbe". Je me mis à rire. Le lutin était tout ce qu'il y a de plus naturel, il ne s’embarrassait pas de quelconques manières, il disait les choses toutes crues, comme elles venaient et j'aimais ça. Puis, se tournant vers moi, il me dit que nous n'avions pas d'autres choix que de suivre le shaakt dans la pièce de gauche. Pourquoi ne pouvions nous pas aller dans les autres pièces ?

(Encore un truc que tu as raté ma belle, il semblerait que vous ne pouvez pas être plus de quatre par pièce ou un truc du genre, mais bon, c'est pas bien grave, le shaakt qui est parti par là semble différent des gens de son peuple.)

(Ah d'accord, si ce n'est que ça.)

Encore une fois, quand Psylo parla de s'occuper des oreilles des autres, je me mis à rire. J'avais pu voir l'efficacité de cette attaque destructrice de tympan et je savais à quel point elle était redoutable. A vrai dire, j'aurai préféré qu'il ne l'utilisât plus en ma présence, mais bon...

"Préviens moi juste avant, que mes propres oreilles ne souffrent pas trop ."

Je fis un grand sourire au petit lutin et, en sa compagnie, je pénétrais dans la salle sur ma gauche.

_________________


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 15 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016