L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 276 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 19  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Le château d'Endor
MessagePosté: Mer 24 Juin 2015 17:30 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Oct 2008 15:46
Messages: 13910
Le château d'Endor
Cœur de la guilde des Messagers du Corbeau

Image


Quelque part au sud du duché de Luminion, là où se rejoignent la sombre forêt du nord de Kendra Kâr et les montagnes, se dresse l'ancienne seigneurie d'Endor. La forteresse, autrefois bâtie par lord Zéphanie, était devenue le centre du pouvoir des lords nécromants et a connu son lot de batailles, jusqu'au jour où Tal'Rabhan la détruisit dans une tentative pour s'emparer du pouvoir sur tous les nécromanciens.

Depuis, le château ravagé et le village qui était au pied sont tombés en ruines et la forêt a peu à peu repris ses droits. Pourtant, on murmure maintenant que de sombres choses s'y trament, que des maléfices emportent les vivants qui s'approchent... En fait, les ombres et les spectres que certains disent avoir vu sont plutôt des adeptes de Phaïtos cherchant à vivre leur foi loin du reste du monde, protégés par les illusions de la gardienne des lieux, Kadria.

Peu à peu, le château est en train de redevenir ce qu'il était jadis : le cœur d'un nouveau culte de Phaïtos...

D'extérieur ce n'est qu'un champ de ruines sombres et sinistres, phénomène accentué par la brume et les nuages qui pèsent en permanence sur cette région. Cependant, quand on descend sous terre, on arrive bien vite à un ensemble de salles et de chambres presque luxueux, éclairés à la bougie. Mais seuls les messagers du corbeau arrivent jusqu'ici. Les intrus iront directement plus bas, dans les cryptes et les cachots où attendent les ossements collectés par les lords nécromants pendant des siècles. Ils rejoindront alors cette armée silencieuse qui n'attend que d'avoir des nécromanciens pour la ranimer...

On y trouve aussi une salle d'arme ou les messagers s'entrainent au combat :

Image

_________________
Chibi-Gm, à votre service !


La règle à lire pour bien débuter : c'est ICI !
Pour toutes questions: C'est ici !
Pour vos demandes d'interventions GMiques ponctuelles et jets de dés : Ici !
Pour vos demandes de corrections : C'est là !
Joueurs cherchant joueurs pour RP ensemble : Contactez vous ici !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le château d'Endor
MessagePosté: Dim 27 Sep 2015 11:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 27 Fév 2015 22:35
Messages: 550
Localisation: He ho ! On rentre vers l'château !
(Avant)

(10)



"Froid.", lâche la loulouve d'un coup.

"Hein ? Avec la fourrure qu't'as sur l'dos ?", réplique la peau-verte, recevant de Shu-Rii un signe négatif.

"Non. Froid pas comme temps gris. Froid comme proie chassée."

"J'pige rien à c'que tu m'chantes."

"Roooah !"

"Ah ? T'appelles ça chanter, Aroroa ? C'pas terrible."

"Aaah... Roaaah !"

"Nan mais, t'apprendra. Ça viendra ! Et c'est pas l'moment d'jouer l'ménestrel. C'pas en restant plantées là qu'on va en atteindre la porte."

Parce que oui, ça fait bien le temps de dépecer deux ou trois bestioles que les voyageuses sont là, à regarder entre deux étendues brumeuses la silhouette d'un bâtiment. D'une grosse ruine en fait. Zu'Gash n'a jamais vu de château, mais s'ils ressemblent tous à ça, c'est encore plus con d'habiter d'dans. On dirait qu'ça va s'casser la gueule au moindre souffle de vent. M'enfin, là, ça va. Elles sont proches d'une forêt pas très claire qui coupe les bourrasques.

"Ils z'ont intérêt à avoir à becqu'ter là-d'dans. J'ai l'bide qui grogne.", fait Zu'Gash en se massant l'estomac. C'est qu'les vivres données ont diminué vachement vite. La peau-verte ne savait pas pourquoi, jusqu'à c'qu'elle surprenne la louve piquer dans l'sac, en plus d's'bouffer les bestioles chassées sur la route.

Elle tourne ses yeux rouges vers la gamine. Maya observe la silhouette avec un air bizarre. Elle a comme un début de sourire, et elle fronce le pif comme si elle allait éternuer. P't'être qu'elle r'grette d'avoir fait tout ce ch'min pour c'machin tout gris. Ou elle a d'autres ampoules aux pieds. Et la voilà qui s'masse la gorge sous le bout d'écharpe d'elfe. Elle va pas tomber malade maint'nant quand même !

Et d'un coup, la petite s'empare du bras de Zu'Gash, et la tire en avant. La surprise arrache un glapissement de la rôdeuse. Le son fait s'arrêter la gosse, qui la mate avec des yeux ronds. Forcément, sa tronche crétine fait marrer la peau-verte. Si elle s'inquiète dès qu'elle gueule ou fait un pet d'travers, elle va chopper une tignasse grise avant l'heure !

Elles font quelques pas, avant que Zu'Gash ne réagisse aux croassements du corbeau à trois yeux. La loulouve reste plantée comme un des arbres.

"Qu'est-ce qu't'attend ? T'prends racine ?"

"Liykor pas aller plus loin."

"Ah ? Elle a la trouille la grande préda... Tori... Préri... Merde. La chasseuse ?"

La louve émet un grondement vorace en montrant ses crocs. Elle a l'air d'vouloir briser des tronches, jusqu'à c'qu'une branche craque pas loin. Là ses oreilles s'abaissent et elle courbe l'échine.

"Liykor partir. Forêt proche sans marque. Terrain de chasse pas à un autre."

"Toi, t'as la trouille."

"Shu-Rii faim. Shu-Rii aller chasser."

"Tu t'défiles, hein, trouillarde ?"

Et v'la qu'Maya tire sur son bras en faisant une tronche de garzok vexé qu'on lui ait piqué un truc. À bouffer en général. Ou qu'on l'ait ignoré alors qu'il a secoué son bout d'cervelle pour t'lancer une superbe injure. Genre qu't'avais encore tes crocs d'lait, quoi. La rôdeuse l'ignore et se tourne vers la bête noire.

"Ah bah ?"

Qu'est plus là. Elle s'est tirée comme ça, sans prévenir. Pas qu'ça gêne la peau-verte, en fait, mais ça lui fait penser à un truc. C'te liykor va être une sacrée concurrence pour la chasse si elle traine dans l'coin. Et elle avait une sacrée belle fourrure. Bon, d'accord, la buter maintenant qu'elle a un nom, c'est un peu chiant. Et puis elle est marrante à s'conduire comme un clébard. Pas quand elle égorge ou étripe, par contre. Dans ces cas-là, elle ressemble à un garzok auquel on avait pété la mâchoire, qui vient d's'en remettre, et qu'a la dalle. Vraiment la dalle.

Maya change de tactique. Au lieu de tirer la rôdeuse par à-coups sans que cette dernière réagisse... "Spaf !" Un beau coup d'talon sur la botte de Zu'Gash ! En plein sur le petit orteil ! Les yeux rouges descendent sur la source de la douleur et se plissent, se rivant méchamment à la trogne de la petite.

"Dis donc gamine. Tu t'prends pour qui à m'marcher sur l'pied comme ça ? T'aurais pas oublié une ou deux choses ?", fait Zu'Gash en la toisant de toute sa taille, plaquant son poing dans sa paume, et en faisant craquer ses articulations des mains.

Maya serre les siennes, mais elle soutient le regard sanguin. Elle tremble de partout. Et pourtant elle bouge pas c'te conne. On dirait vraiment une p'tite souris. Mais l'genre qui t'mord la langue quand tu crois pouvoir la gober d'un coup, quoi. Où est passée l'abrutie pas foutue de marcher dans les marais sans s'vautrer tous les trois pas ? Si seulement elle pouvait causer ! Avec deux ou trois insultes, une torgnole ou une quinzaine, et du tirage de tignasse, Zu'Gash aurait vraiment l'impression d'avoir encore un bout d'clan avec elle. Mais ces couillons de sa tribu sont loin.

Et y penser remplit pas sa panse.

"R'gardez-la s'tendre comme la corde d'un arc c't'idiote ! T'crois quand même pas qu'j'vais t'cogner maint'nant, quand j'l'ai pas fait d'tout l'voyage. Couillonne, va !", s'esclaffe-t-elle en frottant vigoureusement la tignasse de la petite.

Maya endure en faisant la gueule. Et quand la grosse patte verte dégage, elle tord encore sa bouche pour sourire.

"Y'a des fois, j'me d'mande c'qui t'trotte dans l'crâne, tu sais ? Faudrait qu'j'l'ouvre pour voir."

Et la gosse de lever les mains devant sa tronche pour pouffer. Non mais là, la peau-verte était sérieuse... Bah, tant pis. Ce sera pour une autre fois. Là, elle a trop la dalle pour penser à autre chose. Elle scrute la silhouette du bâtiment et se gratte l'arrière de la tête, manquant percuter le corbeau à trois yeux au passage.

"Roaaah !", gueule Aroroa, pas contente du tout, et qui griffe la peau-verte.

"Oaille ! Ouais, ça va, j't'avais oublié. Allez, on y va. On s'est pas trainées là pour rester d'vant la porte."

Maya attrape sa main et commence à la mener. Oh, mais à ce jeu, c'est Zu'Gash qui a les plus grandes jambes donc c'est elle la plus forte ! Oui ! C'est elle d'abord ! La garzoke allonge les foulées, se lançant dans une marche rapide puis dans une course avec la petite. Qui n'a pas l'air de vouloir perdre, et fait pareil.

C'est con un gosse... Mais c'est tellement amusant !

En avançant, Zu'Gash commence à s'poser des questions à la con sur la secte. Combien ils sont ? Où ils pioncent ? Est-ce qu'ils ont des tanneurs ? Est-ce qu'ils vont être aussi marrants qu'les cons d'son clan ? Est-ce qu'ils aiment se castagner pour l'dernier morceau d'biscuit ? Plus elle y pense, plus ça lui donne envie. Alors quand la petite trébuche à force de se faire trainer, la rôdeuse la soulève, la cale sur son épaule, et part droit vers le château. En levant haut les genoux. Ce s'rait débile d's'prendre les pieds dans une racine et d's'péter le cou juste avant d'arriver.

"Bouge pas l'château, j'arrive !", beugle-t-elle en tendant sa main libre et pointant du doigt.

Elle passe alors entre des arbres masquant les environs. Un truc est sûr, si c'est bien l'bon château : elle est arrivée à destination ! Et sans s'paumer ou devoir rebrousser ch'min !

Enfin, pas plus d'quatre fois. C'est qu'c'est grand la montagne !


(Après)

_________________


Dernière édition par Zu'Gash le Mer 30 Sep 2015 17:36, édité 2 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Le château d'Endor
MessagePosté: Dim 27 Sep 2015 14:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 15 Avr 2012 10:12
Messages: 23771
Localisation: Le monde d'Aliaénon
Intervention de guilde pour Zu'Gash



Pendant un moment, il y a tout lieux de croire que vous vous êtes trompés d'endroit. Vous marchez au milieu de pans de murs effondrés et de tour en piteux états. Mais il semble que devant, le donjon soit un peu mieux...

Un mouvement derrière. Une ombre... Un homme encapuchonné se trouve maintenant derrière vous, une petite arbalète à la main.

"Que faites-vous ici ?"

_________________
Image

Merci et à Inès pour la signature
et à Isil pour l'avatar!
Le thème d'Azra
David le nerd


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le château d'Endor
MessagePosté: Dim 27 Sep 2015 15:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 27 Fév 2015 22:35
Messages: 550
Localisation: He ho ! On rentre vers l'château !
(Avant)

Bienvenue chez les Corbacs !
(1)



Zu'Gash renifle et scrute le coin. La gamine sous poncho et avec sa longue tignasse noire marche toute seule maintenant. Faut dire qu'elle s'est débattue quand la rôdeuse s'est mise à avancer au pas de course avec son poids sur l'épaule. Ca ne l'a pas gênée, sauf quand Maya s'est mise en tête de lui tirer l'oreille à chaque pas. Là aussi, rien à foutre. Sauf que le mouvement de tête agace Aroroa, la femelle corbeau de Phaïtos posée sur son crâne. Et les serres de la bête, ça pique.

Mais bon, c'est déjà du passé. Là, la rôdeuse se demande si elle n'a pas finalement fait fausse route. Si y'avait des bâtisses dans le coin, il n'en reste que des morceaux. Quelle idée de vivre sous de la pierre aussi. Y'a combien d'chances pour qu'en creusant un peu, elle tombe sur des ossements d'habitants crétins, ensevelis par un toit qui tenait pas ? Au moins, le château a l'air un peu moins effondré. Mais y'a vraiment quelqu'un qui vit là-dedans ?

La rôdeuse commence à se frotter la tempe quand une voix s'fait entendre. Zu'Gash tourne la tête subitement. À gauche ! Ah non. À droite alors ? Non plus. Bon, ben, comme y'a personne devant... Ah oui, y'a quelqu'un dans leur dos, sous capuche, et avec une arbalète à la main.

"Veinard. Sauf que c'est trop gros pour aller sur un poignet, ça.", fait-elle en scrutant l'arme, puis la petite quand celle-ci tire deux fois sur sa manche. "Quoi ? Ah oais ! Ce qu'j'fais ici, c'est ça ? Ben j'marchais vers c'te construction jusqu'à c'que tu m'causes."

La fillette pousse un soupir, mais la vue de l'arme la pousse à rester un peu derrière la peau-verte. Pas folle la guêpe. Si y'a un carreau qui part, y'a moins d'chances qu'elle s'le prenne. Aroroa décolle du crâne semblable à un nid de la garzoke, et pousse un croassement rauque. Genre elle imite un mâle tellement il est bas.

"Holà, t'énerve pas Aroroa ! C'pas d'ma faute si on s'est plantées d'coin. Si ? Merde. P't'êt' bien.", pense-t-elle à voix haute avant de reporter son attention sur le gars armé. "Dis voir, on cherche le château dent en or ou un truc comme ça. Parait qu'y a un groupe de messagers au service du Corbeau qui s'y trouve. On est censées leur rendre visite."

Et Maya qui fait oui de la tête plusieurs fois, en montrant du doigt le volatile qui se met à voler lentement en cercle au-dessus du coin. Elle se pavane la Aro', alors qu'elle a pioncé sur sa tête tout le trajet.


(Après)

_________________


Dernière édition par Zu'Gash le Dim 27 Sep 2015 15:46, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Le château d'Endor
MessagePosté: Dim 27 Sep 2015 15:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 15 Avr 2012 10:12
Messages: 23771
Localisation: Le monde d'Aliaénon
Intervention de guilde pour Zu'Gash



L'homme baisse son arme, légèrement décontenancé. Il prend le temps de réfléchir aux paroles de la garzok, puis, une fois qu'il est sûr d'avoir compris, il répond :

"Ah, le château d'Endor ? Oui, c'est ici. Nous sommes les messagers du corbeau... qui vous a adressé ?"

Il semble lui-même trouver sa réflexion ridicule mais ne sait visiblement pas quoi dire d'autre.

_________________
Image

Merci et à Inès pour la signature
et à Isil pour l'avatar!
Le thème d'Azra
David le nerd


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le château d'Endor
MessagePosté: Dim 27 Sep 2015 15:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 27 Fév 2015 22:35
Messages: 550
Localisation: He ho ! On rentre vers l'château !
(Avant)

(2)



Le type baisse son arbalète. Dommage, ça aurait été drôle qu'un carreau parte de traviole, percute un mur et le fasse s'écrouler un peu plus. Quoique, là, avec du bol, ça peut encore se faire. Mais bon, c'est marrant à imaginer tant qu'ça dure pas. Bref, le type la corrige. C'est le château d'Endor, et le gus qui leur cause fait partie des Messagers du corbeau. Bah, elle était pas si loin qu'ça ! Il demande ensuite qui leur a adressé... Quoi ? La parole ? Ben lui, c'te couillon ! 'Fin, il a l'air d'attendre une réponse, donc ça doit pas être ça.

Zu'Gash se gratte un sourcil et avise la gamine. Maya la regarde puis se met à mimer un truc. Ah oais ! C'est quoi ça... Un toit ? Non... Et pourquoi elle ramène du vent sur sa tête... Ah mais oui ! Une capuche ! Ca y est, ça lui revient !

"On vient d'Dahràm. On y a rencontré Aroroa, juste après qu'une humaine avec une capuche ait fini d'massacrer des bestioles par terre. Parce qu'elle voulait nous faire la peau aussi. Elle avait un autre type avec elle. Et elle a sorti un truc... C'était quoi déjà ? "

La peau-verte met ses mains contre ses tempes puis secoue la tête et se tape violemment le front du plat de la main. C'est dingue c'que les trucs qui l'intéressent pas lui échappent. Surtout quand la voix de son bide est plus forte que celle de sa cervelle. Mais ça doit bien être encore dans un coin d'sa caboche. Une secousse par-ci, une autre par-là... Ah ! C'est bon !

"Ah voilà ! Fallait qu'on vienne pour la gosse. Une histoire d'élue. Et pour voir Ka... comment... Chose des brumes..."

Maya attire son attention. Quoi ? Elle a mal au bide ? Non ? À la mâchoire ? Ah non, elle tente de lui dire un truc. Elle s'y reprend à deux fois avant que la peau-verte pige.

"Ah oui, c'est ça. Kadria des Brumes. Tu parles d'un nom. Pourrait pas s'appeler Grutkd, Mazraalk ou Luriol, comme tout l'monde ? 'Fin bref, on est là pour rentrer dans l'groupe."

Aroroa croasse encore une fois et revient tranquille, pour se poser sur le crâne de la peau-verte.
Quelle flemmarde celle-la !


(Après)

_________________


Dernière édition par Zu'Gash le Dim 27 Sep 2015 20:57, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Le château d'Endor
MessagePosté: Dim 27 Sep 2015 16:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 15 Avr 2012 10:12
Messages: 23771
Localisation: Le monde d'Aliaénon
Intervention de guilde pour Zu'Gash



L'homme se renfrogne.

"Vous voulez voir Kadria des brûmes... d'accord. En principe, les gens demandent plutôt à ne pas la voir !"

Il vous guide vers l'entrée. Vous passez par une ancienne salle de garde, maintenant à ciel ouvert, avant de vous enfoncer dans les ténèbres. Vous arrivez bientôt dans... un château ? L'intérieur est éclairé à la bougie et semble presque luxueux avec un tapis rouge au sol. Une table s'y trouve, avec quelques hommes armés en train de casser la croute.

A votre entrée, un mouvement commence... puis cesse. Des gardes squelettes sont visiblement prêt à attaqués, mais rassurés par la présence de ton guide.

"Si vous voulez manger quelque chose avant de monter à la tour des milles corbeaux..."

_________________
Image

Merci et à Inès pour la signature
et à Isil pour l'avatar!
Le thème d'Azra
David le nerd


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le château d'Endor
MessagePosté: Dim 27 Sep 2015 20:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 27 Fév 2015 22:35
Messages: 550
Localisation: He ho ! On rentre vers l'château !
(Avant)

(3)



Le type à l'arbalète fait une sale trogne en entendant le nom de Kadria. Il explique qu'en général, les gens demandent à ne pas la voir. Pourquoi ? Elle est si moche que ça ? R'marque, avec un nom pareil, ça doit encore être une de ces brindilles d'elfe. Et c'est moche un elfe. Qu'la peau sur les os, pas assez d'graisse ou d'cervelle pour la traiter. Et ça sait pas s'battre. Sauf les noires, mais la peau-verte n'en a pas vu souvent.

La gosse sur les talons, elle suit le type sous capuche. La salle où elles entrent n'a pas de toit, et plus loin, fait aussi sombre que dans l'fi... Nan, ça c'était dans le tripot souterrain. Bref, le gars les amène dans un endroit éclairé à la bougie, avec du tissu par terre, d'une chouette couleur sang frais. Y'a aussi une table, des types armés qui cassent la croûte et... Ben merde alors ! Des squelettes qui tiennent debout ! Genre, des gardes mais en ossements. Nan, plus que tenir debout ! Ils bougent !

Le type baragouine un truc sur la possibilité de bouffer un morceau, mais Zu'Gash n'l'écoute que d'une oreille. Ses yeux rouges sont ronds comme un thorkin bourré. Oubliant la gamine, et sa panse vide, elle avance à grands pas vers le premier cadavre ambulant qu'elle voit. On dirait un squelette d'humain. Genre une tête de moins qu'elle, mâchoire large mais pas d'crocs. Comment c'est possible ? Y'a du fil qui maintient les os ? La peau-verte cherche à agripper le poignet tenant l'arme, enfin, la grosse pique, mais le sans-peau se défile.

"Nan mais bouge pas ! Reste ici ! J'veux juste te r'garder !"

Le garde en os l'évite une fois de plus et s'arrête. La rôdeuse se met à marcher autour du squelette, et pousse le crâne du doigt. Elle avise les côtes et cherche à mettre la main entre deux os. C'pas possible. Doit y'avoir un truc. Un cadavre c'est censé rester mort ! Et sans lien genre ligaments, des os ça bouge pas !

"Ben merde alors ! 'Sont tous comme ça les gars du coin ? Par les crocs d'Luriol ! Si la bouffe du coin nourrit si peu, j'vais d'voir aller chasser plus tôt qu'prévu !", fait-elle en tordant la bouche tout en avisant la table. "T'as vu ça, Maya ? Un tas d'os qui marche !", beugle-t-elle en tapotant la pommette du squelette, et en le pointant du doigt, droit dans sa face sans expression.

Bizarre. La gamine a levé les deux mains devant elle et secoue négativement la tête. Nan mais de quoi elle a peur ? C'est juste un lot d'nonos qui bouge ! D'accord, dis comme ça, c'est bizarre. Mais qu'est-ce qu'il peut lui faire ? La regarder d'travers ?

N'empêche, il doit y avoir un truc !


(Après)

_________________


Dernière édition par Zu'Gash le Mar 29 Sep 2015 10:20, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Le château d'Endor
MessagePosté: Dim 27 Sep 2015 21:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 15 Avr 2012 10:12
Messages: 23771
Localisation: Le monde d'Aliaénon
Intervention de guilde pour Zu'Gash



Soudain, dans un beau craquement d'ensemble, les squelettes pointent tous leurs piques vers toi. Le guide semble quelque peu ennuyé :

"Faites attentions, ils sont sensé assurer leur propre survie... enfin quelque soir qu'il faudrait y donner comme nom... enfin bref. Si vous insistez, ils vont attaquer..."

Un autre ajoute :

"Et comme on aura des ennuis s'ils se font abîmer, on devra attaquer aussi..."

Cela ne semble pas l'inquiéter outre mesure...

_________________
Image

Merci et à Inès pour la signature
et à Isil pour l'avatar!
Le thème d'Azra
David le nerd


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le château d'Endor
MessagePosté: Mar 29 Sep 2015 10:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 27 Fév 2015 22:35
Messages: 550
Localisation: He ho ! On rentre vers l'château !
(Avant)

(4)



Le machin en os est pas content. Et ses camarades non plus. Les voilà qui brandissent leurs piques comme si la rôdeuse était un cochon r'péré par des affamés, et sur le point d'passer un sale quart d'heure. Le type qui la guide prend une tête de Luriol. Genre, que quelque chose l'emmerde. Il prévient que ces squelettes sont censés assurer leur propre survie... Squelette... Survie... Moais... 'Fin, un truc du genre. Et qu'ils font pas que menacer. Ils vont l'embrocher pour de vrai si elle continue. P'tain, ça s'vexe vite les morts ! Et à côté, un autre type en rajoute une couche, en disant qu'si elle les abime, ils devront lui taper d'ssus aussi.

Zu'Gash continue de scruter le squelette. Elle n'en démord pas.

"N'empêche, j'sais qu'y'a un truc... T'es sûr qu'tu veux pas m'le dire Môssieur Nonoss ? Non ? Allez ! P'tain, t'as pas d'langue ? Tss... Mauvais joueur !", fait-elle avant de croiser les poignets derrière son crâne. "T'façon, j'ai l'bide trop creux pour m'castagner maint'nant."

"Roah !", lance le corbeau.

"Oaip, mon bide fait pareil, Aroroa !"

La rôdeuse ignore totalement les piques voire pousse celles en travers de son chemin, et s'approche peinarde de la table. Elle est curieuse de savoir c'qu'on bouffe dans les châteaux. Elle fait signe à la petite qui la fixe comme une débile. Elle est raide comme un piquet. Elle s'est changée en statue ou quoi ? Ah nan, elle bouge. Vers elle, et pas vite. Genre qu'elle veut pas s'faire entendre. Et c'te façon qu'elle a d'regarder les cadavres, c'est à s'demander si elle aurait pas la trouille. Y'a pourtant rien d'dangereux ! Sauf des piques. Ces machins, justement, ça pique. Mais l'nom vient du fait que ça pique ou on a fait les piques pour qu'elles piquent ?

Zu'Gash oublie déjà la question. C'est pas ça qui va lui remplir la panse ! Elle choppe la fillette d'un bras dans le dos et scrute les types, vivants, de la pièce.

"Les gens d'château sont encore plus couillons qu'ceux d'la ville. À quoi ça sert d'avoir des gardes s'ils sont pas faits pour s'faire taper d'ssus ? ", lance la peau-verte en se grattant la tempe.

Sauf que son bide gargouille trop pour qu'elle réfléchisse plus. Elle saute du coq à l'âne. Pauv' bêtes.

"J'aime pas les creux.", dit-elle en s'tapotant la panse.


(Après)

_________________


Dernière édition par Zu'Gash le Mar 27 Oct 2015 20:39, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Le château d'Endor
MessagePosté: Mar 29 Sep 2015 10:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 15 Avr 2012 10:12
Messages: 23771
Localisation: Le monde d'Aliaénon
Intervention de guilde pour Zu'Gash



Les squelettes se remettent en position. Un autre squelette approche bientôt, apportant une assiette en bois. On aurait pu s'attendre à plus de luxe dans un château, mais bon, vu l'aspect extérieur... et puis visiblement, les serviteurs étaient obéissants.

En tout cas, le repas se compose de bon gibier en sauce, probablement chassé dans la forêt alentour.

Le guide reçoit aussi quelque chose, affirmant que son tour de garde est maintenant terminé. Un autre se lève en grognant pour le remplacer. Tandis qu'il mange, il demande :

"C'est qui, la gamine ? Et pourquoi elle louche sur nos squelettes comme ça ?"

Avant d'ajouter :

"Et pour ce qui est du truc c'est de la magie. Faudra demander à Merilian, c'est elle qui les fabrique. Si elle est dans un bon jour, elle vous répondra. Peut-être même qu'elle ne vous tuera pas."

Le commentaire provoque quelques rires qui arrivent à transmettre tout l'humour noir de gens qui savent de quoi ils parlent...

_________________
Image

Merci et à Inès pour la signature
et à Isil pour l'avatar!
Le thème d'Azra
David le nerd


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le château d'Endor
MessagePosté: Mar 29 Sep 2015 18:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 27 Fév 2015 22:35
Messages: 550
Localisation: He ho ! On rentre vers l'château !
(Avant)

(5)



L'bazar se remet en ordre. Les cadavres reprennent leur place, et y'en a même un qui s'ramène avec une écuelle de boustifaille. Ah ? Font aussi cuistots les squelettes ? 'Pis boniches, p't'êt' bien. La garzoke s'en fout. Elle agrippe l'assiette en bois, et renifle le bout d'barbaque en sauce qu'il y a dedans. Ca, ça sent l'gibier. Mais qu'est-c'qu'il z'ont été noyer d'la bonne viande dans c'truc ? La peau-verte sort le morceau cuit de la sauce et mord dedans. Eh ben ça change des biscuits durs comme d'la caillasse. C'te truc fond sous les dents. Y'a même pas b'soin d'mâcher !

La gosse fait des manières par contre. Au lieu d'bouffer, elle s'assoit au siège que l'gars prenant la relève vient d'quitter. Et qu'elle utilise une pique et un couteau pour couper d'petits morceaux. Bah, elle fait c'qu'elle veut, mais à tout trancher en dés, elle va mettre des plombes à bouffer.

Zu'Gash engloutit sa bouffe vite fait bien fait, et se lèche les doigts. Au final, c'machin liquide est vachement bon. Comment ça s'prépare au juste ? Avec le sang d'la bestiole ? Pendant qu'elle a la langue sortie, le garde lui demande qui est la gosse, et pourquoi elle lorgnait les squelettes comme une conne. Il enchaine sans lui laisser le temps d'en placer une, lui disant qu'pour les squelettes, c'est d'la magie. Qu'il faut d'mander à Merilian, leur fabricante. Enfin, si elle est bien lunée, parce qu'à les entendre s'marrer, elle a l'meurtre facile.

"Chouette !", fait la peau-verte en suçant bruyamment son majeur. "J'crois qu'on va bien s'marrer toutes les deux. Mais j'pige rien à tout c'bordel magique, moi."

La rôdeuse inspire, se penche en avant et ouvre grand la gueule. Elle pousse un rot monumental, qui fait écho dans la pièce. Elle se tambourine la poitrine et essuie sa bouche à crocs du revers de la main.

"Raaaaah !", s'énerve le piaf noir en lui griffant l'crâne.

"Oh hé ! J'avais d'l'air d'coincé, et c'tait la sortie la plus proche. T'énerve pas.", fait-elle avant de sentir Maya tirer doucement sa manche. "Hum ? Ah oais, merde. S'cuse, les politesses, j'oublie toujours comment ça marche.", pouffe-t-elle avant de désigner la gosse. "L'piaf à trois yeux, c'est Aroroa. Moi, c'est Zu'Gash. Elle, c'est Maya. Mais j'sais pas c'qu'elle a avec les squelettes. Ce s'rait bien qu'elle puisse l'dire, mais sa voix fait des trucs magiques. Alors on évite, hein ?", lance-t-elle en essayant de tapoter la tête brune. Mais Maya esquive la patte encore humide de salive.

Ben quoi ? Ca veut dire qu'elle est propre, non ? Ces humains, alors !

"Finis ton assiette vite fait. J'veux voir un peu à quoi r'ssemble le coin. Et pis celle qu'on doit voir aussi. Ah oais, tant qu'j'y pense, y'a une vieille humaine à Dahràm qu'a dit d'passer l'bonjour au château."

La rôdeuse lève le nez au plafond. Elle tire la langue dans un sourire à la con, met les mains en porte-voix, et gueule.

"Bonjour l'château ! Valà, c'est fait."

La fillette la regarde avec de grands yeux, puis ses épaules bougent. Ah ? Ah oais, elle se marre. En silence, hein ? Faudrait pas qu'elle ramène la nuit dans la pièce. Ce s'rait con d's'éborgner sur une pique par accident.

Mais ce s'rait marrant d'avoir évité une attaque pour s'la bouffer quand même dans la poire !


(Après)

_________________


Dernière édition par Zu'Gash le Mar 29 Sep 2015 20:25, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Le château d'Endor
MessagePosté: Mar 29 Sep 2015 19:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 15 Avr 2012 10:12
Messages: 23771
Localisation: Le monde d'Aliaénon
Intervention de guilde pour Zu'Gash



A ton cri, les hommes manquent de s'étouffer. Le guide, visiblement paniqué, s'exclame à voix basse :

"Moins de bruit ! Nous sommes dans le plus sacré des temples de Phaïtos, le dieu de la mort, du destin, de l'obscurité et du silence ! Si les chefs vous entendent, ils pourraient vous faire couper la langue !"

Puis, en référence au corbeau et à Maya, il ajoute :

"Pour la fille, faudra demander à Kadria, je peux vous emmener à elle. Emmener le corbeau, ça fera bon effet. On jurerait presque que vous êtes une élue du corbeau !"

_________________
Image

Merci et à Inès pour la signature
et à Isil pour l'avatar!
Le thème d'Azra
David le nerd


Haut
 

 Sujet du message: Re: Le château d'Endor
MessagePosté: Mar 29 Sep 2015 20:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 27 Fév 2015 22:35
Messages: 550
Localisation: He ho ! On rentre vers l'château !
(Avant)

(6)



Sa gueulante a un effet inattendu. Les gars avalent de travers, et l'guide lui gueule dessus. Mais pas fort. Il baragouine un truc. Genre qu'elle est dans un coin sacré de Phaïtos, dieu de la mort et... Zu'Gash se cure l'oreille, ne faisant gaffe à ce qu'il raconte que quand elle apprend que les chefs pourraient lui faire couper la langue si elle recommence. Ben bordel, si on peut même plus rendre service sans s'faire engueuler, autant plus l'faire. M'enfin, si lui trancher c'truc s'tortillant dans sa gueule pouvait suffire à ce qu'elle la boucle, Brukag la lui aurait arraché d'puis des plombes !

L'gugus s'propose pour amener la petite en même temps que la garzoke à Kadria, et conseille d'garder Aroroa pour faire bonne impression. Il dit un truc qui rappelle des souvenirs à la peau-verte. Qu'on dirait qu'elle est une élue du Corbeau. Zu'Gash se frotte le front et tord la bouche. Et puis sa tronche coloris légume moisi s'éclaire.

"Ah oais ! Ca m'reviens ! ", lance-t-elle à voix haute en tapant dans sa paume, avant d's'reprendre, moins fort. "Merde. 'S'cuse, faut l'temps qu'j'percute. J'voulais dire qu'ça m'rev'nait. La femme à capuche de Dahràm nous as sorti ça aussi. Qu'j'avais été choisie par le Corbeau, mais qu'la vraie nélue, c'tait la gosse. Hein Maya ?"

La petite fait un signe de tête positif. Elle repousse son assiette presque vide, et s'essuie doucement la bouche avec un tissu. C'te perte de temps quand une manche suffit ! La v'la qui se lève et... Merde, elle est en train de dire merci sans un bruit au squelette qu'a apporté la bouffe ? Ben pourquoi ? C'pas comme s'il allait lui répondre. Et à quoi ça sert en plus ? Roter c'est quand même plus efficace pour dire qu'on a bien bouffé ! Surtout qu'elle en a laissé un morceau.

Ce p'tit détail n'échappe pas à Aroroa. La corbac fait un piqué dessus et engloutit les dés restants. Elle revient ensuite tranquillement se nicher dans la tignasse marron.

"Bon, on a toutes la panse pleine. On y va ? Parce qu'être nellue ou nélue ou élue, j'sais pas c'que ça m'apporte à moi.", lâche la rôdeuse en s'étirant.

N'empêche, si elle ne peut pas causer sans voir sa langue s'faire découper dans c't'endroit, va falloir qu'elle couche dehors.

Et ça lui plait bien !


(Après)

_________________


Dernière édition par Zu'Gash le Mar 29 Sep 2015 21:37, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Le château d'Endor
MessagePosté: Mar 29 Sep 2015 20:54 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 15 Avr 2012 10:12
Messages: 23771
Localisation: Le monde d'Aliaénon
Intervention de guilde pour Zu'Gash



Le guide marmonne :

"Bon, je vous emmène... mais faites attention. Kadria des brumes est la chef de l'ordre des messagers du corbeau. Elle est aussi puissante qu'impitoyable alors si vous voulez pas que votre vie s'achève prématurément, évitez de trop vous la ramener..."

Il vous emmène dans les couloirs faiblement éclairés. De temps à autre, vous croisez un autre messager qui vaque à ses affaires en silence. L'ambiance des lieux est sombre et pesante. Pas un bruit, et pas beaucoup de vivants non plus. Quelques torches ici et là éclaires les murs sombres et usés. A la quantité de suie au dessus de ces torches, on peut deviner que le bâtiment est incroyablement vieux. Plusieurs siècles minimum, probablement plus.

Vous arrivez finalement à un escalier en colimaçon aux marches usées.

"La tour des milles corbeaux, chuchote le guide. Dame Kadria se trouve là-haut."

_________________
Image

Merci et à Inès pour la signature
et à Isil pour l'avatar!
Le thème d'Azra
David le nerd


Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 276 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 19  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016