L'Univers de Yuimen déménage !


Nouvelle adresse : https://univers.yuimen.net/




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 123 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Mer 25 Mai 2011 14:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 21 Mai 2010 11:41
Messages: 2454
Localisation: Kendrâ Kâr
Après avoir enjambé très précautionneusement le portillon de la fenêtre, il ne se passa rien. J'avais quand même pris soin de regarder si personne ne s'était positionnée sur les cotés ou encore au-dessus ou en-dessous. Même si j'étais pratiquement sûr, je préférai me fier à mes instincts et rester sur mes gardes.
Quand je finis d'enjamber, la fenêtre. Une ombre au loin attira mon regard. C'était le nain qui marchait tranquillement, croyant m'avoir semé. Le mépris s'installa en moi, les nains étaient tellement puéril d'âme, ils me dégoûtaient à un point inimaginable. Je repris bien vite mes esprits quand il entrait dans une petite maison, surement la sienne. J'analysai le décor ainsi que le chemin à prendre pour arriver jusqu'au nain.

Un enchevêtrement de toits instables et de chemins crasseux. La cité naine vue d'ici était beaucoup moins belle à voir que la porte principale qui donnait plus une impression de magnificence à la cité, même pour moi, un elfe noir.
Mais l'heure n'était pas à la contemplation d'une malheureuse citée naine, si grande fut-elle. Je devais aller voir ce cher nain qui m'avait tendu un piège.
Je regardais donc sur le toit d'en face pour sauter puis sur le vide séparant les deux points d'appuis. A peine un mètre, je sautais donc et me réceptionnai en une roulade avant maîtrisée. Puis je commençais à courir, la nuit, même sous ses profondes cavernes se faisait sentir grâce à la légère brise fraiche qui réussissait à s'infiltrer. Je ne pouvais que me porter au mieux de ma forme grâce à celle-ci et enchaînai les mètres avec énergie et souplesse.

Soudain je me retrouvais devant un vide de quelques trois mètres de longueur, heureusement, le mur n'était pas bien lisse et je pouvais donc le descendre sans trop de difficultés. Ce que je fis et me retrouvais donc dans une rue déserte et sombre.

(Où est la maison du nain...?) Me demandais-je.


La gauche semblait-être la meilleure solution, pourtant, mon instinct semblais m'indiquer le sens inverse... Comme d'habitude et, surement, pendant encore longtemps, je lui fis confiance et parti vers la droite.

J'avais bien fait de lui faire confiance puisqu'après avoir suivi ce chemin sur une vingtaine de mètres, la maison se dessinait dans le décor de la grotte. Je m'avançais donc vers elle avec une extrême prudence...

_________________
Image



Dernière édition par Morion le Dim 26 Juin 2011 23:17, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Sam 28 Mai 2011 02:08 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Dirigé pour Morion


La maison vers laquelle tu t’avançais était tout de pierre construite par un habile artisan.
Tu peux te rendre sans peine à la maison, si tu regardes par la fenêtre, tu peux voir le nain bien assis à table de la pièce principale un verre de bière à la main.
Tu peux cependant sentir une présence derrière toi.

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Sam 28 Mai 2011 09:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 21 Mai 2010 11:41
Messages: 2454
Localisation: Kendrâ Kâr
Tout ce passait comme prévu, la maison se dessinait de mieux en mieux au fur et à mesure que j'avançai. Arrivé à seulement trente mètres, je sautais dans une petite rue annexe et analysai la maison.
Une maison à la fois banal mais majestueuse, toute faite de pierre de valeur surement construite par un artisan reconnu et non pas moins habile. On pouvait compter un rez de chaussé et deux étages, une grande demeure.
En y regardant d'encore plus près, je pouvais apercevoir le nain, assit sur une chaise devant une petite table. Il tenait quelque chose dans la main, mais je n'arrivai pas à voir ce que cela pouvait être.

Tout d'un coup, une présence s'intensifia derrière moi. Je pris une décision en un millième de seconde. Je m'accroupis en sortant ma dague de ma bote et me retournai, toute tentative de me camoufler, disparu...

_________________
Image



Dernière édition par Morion le Dim 26 Juin 2011 23:19, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Sam 28 Mai 2011 13:41 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Dirigé pour Morion


Lorsque tu te retournas, tu te retrouveras nez à nez à la petite aldryde qui te sourit ironiquement en te disant :

« Il n’est pas bien d’espionner les gens comme ça ! »

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Sam 28 Mai 2011 19:33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 21 Mai 2010 11:41
Messages: 2454
Localisation: Kendrâ Kâr
Ainsi accroupi, je me retrouvais nez à nez avec l'aldryde. Quand je la vis, la fureur montai en moi, qu'elle me suive partout comme cela m'était déjà très désagréable, mais le fait de n'avoir rien pu faire pour la repérer me m'étais hors de moi.
C'est dans cet élan de fureur que je me retrouvais derrière elle, ma dague sous sa gorge. J'allais la tuer, mais une once de raison remontai en moi et je décidais de l'épargner. Jusqu'à trouver l'objet que je convoitais, bien sûr.

Je lui demandais alors, les yeux emplis d'une rage malsaine :

« Alors petite mioche, qu'est-ce que tu a me dire comme conseil cette fois-ci ? »

_________________
Image



Dernière édition par Morion le Dim 26 Juin 2011 23:20, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Sam 28 Mai 2011 22:45 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Dirigé pour Morion


Jet de dés tentative d’intimidation: 1 Échec

Les yeux de l’aldryde ne trahissaient aucune crainte, au contraire tu pouvais y lire un certain défi. Sans te quitter des yeux, elle t’interpella à son tour sur un ton quelque peu arrogant:

« Je peux t’aider plus que tu ne le crois. Et si tu veux que je t’aide à obtenir cette cape, il serait préférable pour toi de changer ton attitude à mon égard. Et range ce couteau, il pourrait te blesser. »

Dans la maison, le nain était toujours attablé, mais son verre était à moitié vide.

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Sam 28 Mai 2011 23:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 21 Mai 2010 11:41
Messages: 2454
Localisation: Kendrâ Kâr
Après cette tirade de ma part, je pensai que l'aldryde obtempérerait, mais elle n'en fit rien. Au contraire, elle se rebella et me lança qu'elle pouvait m'aider. Et avec insolence ! J'étais véritablement hors-de-moi, mais je me rappelai assez vite que le nain pouvait m'entendre, je me calmai donc pour éviter ceci. Je contrôlai tout de même à l'intérieur de la maison, le nain était attablé, son verre à moitié plein. Il n'avait rien entendu, ou en tout cas je l'espérai.

Mon attention se reportai sur l'aldryde et pour ce faire, je resserrai la pression de ma dague sur sa gorge pour, tout de même, avoir un moyen de pression sur elle. Et lui demandai, sur un ton agressif :

« Qu'est-ce que tu as encore à me dire ? »

_________________
Image



Dernière édition par Morion le Dim 26 Juin 2011 23:22, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Lun 30 Mai 2011 02:34 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Dirigé pour Morion


La petite aldryde t’observa puis te dit sur son même ton condescendant :

« Enlève ton couteau de sous ma gorge et je te répondrai. Ce n’est pas sous la menace que tu vas réussir à me faire parler. Et dépêches-toi, car il a presque terminé de boire son verre. »

Elle venait tout juste de terminer de parler que le nain se leva et se dirigea vers son foyer.

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Lun 30 Mai 2011 10:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 21 Mai 2010 11:41
Messages: 2454
Localisation: Kendrâ Kâr
Même si je m'étais efforcé de lui faire peur, la réponse de l'aldryde semblait dénué de cette peur que j'aimai tant. Elle me répondait sur son ton neutre, qu'elle voulait que j'enlève ma dague de sous sa gorge et que si je je ne le faisais pas très vite, le nain aurait fini son verre.

Je ne voyais pas très bien le rapport, mais je décidai d'obtempérer. Après tout, il me fallait cette cape. Mais je me promis tout de même de tuer cette misérable aldryde après ma quête.

Tout d'un coup le nain se dirigea vers son foyer, je fis un pas de côté pour me mettre dans des ombres plus denses et ordonnai à l'aldryde :

« Parle ! »

_________________
Image



Dernière édition par Morion le Dim 26 Juin 2011 23:24, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Mar 31 Mai 2011 00:42 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Dirigé de Morion

C’est un sourire vainqueur que Anoua te répondit:

« Et bien voilà, il cache sa cape dans sa chambre au deuxième étage, mais je ne peux jamais m’y rendre, car il ne me laisse y aller. »

Elle s’arrêta un petit moment pour replacer une couette rebelle, puis elle reprit :

« Voici donc mon plan. Tu entres dans la maison, mais comme un être civilisé cette fois, » te dit-elle avec un petit air de reproche avant de poursuivre :
« Et pendant que tu t’entretiendras aimablement avec lui, je monte discrètement jusqu’à sa chambre, puis je ramasse sa cape, lorsque je l’ai, je pars dehors sans être vu et puis tu termines ta conversation avec Razin et tu me rejoins à l’extérieur. »
Son petit discours terminé, elle te sourit toute fière de son plan, en attendant ta réponse.

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Mer 1 Juin 2011 19:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 21 Mai 2010 11:41
Messages: 2454
Localisation: Kendrâ Kâr
Le sourire qu'elle arbora alors me fis sourire aussi, elle ne savais pas que quoi qu'elle fasse pour m'aider, elle ne saurait récompenser que par une lame dans le coeur. Cette pensée me plus au plus haut point, me faisant prendre un air grotesque avec mon large sourire.

Mettant bien vite fin à se sourire, elle ajouta que la cape que je recherchais, se trouvait dans cette maison ! Bien sûr, elle n'aurait pas pu me le dire plus tôt, cette petite aldryde, plus pourvue de manières que de bon sens !

Mais avant de n'avoir pus exprimer ma colère, celle-ci enchaîna :

« Voici donc mon plan. Tu entres dans la maison, mais comme un être civilisé cette fois »

Beaucoup de pensée s'entrechoquait en moi, mais celle de tuer ne me vins pas à l'idée, tellement la cape m'intéressait.

J'écoutais le reste de son discours d'une oreille distraite mais je compris les grandes lignes et réussis à les rassembler plus ou moins. Entrer dans la maison puis parler avec le nain et attendre l'aldryde.

Le plan paraissait idiot, mais en y réfléchissant de plus près, il était sacrément bien... Je pris une décision en lui répondant sur un ton des plus neutre possible.

« Qu'attendons pour y aller si tu a déjà tout prévu ? »

_________________
Image



Dernière édition par Morion le Dim 26 Juin 2011 23:30, édité 1 fois.

Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Ven 3 Juin 2011 22:16 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Lun 7 Sep 2009 04:57
Messages: 13066
Dirigé pour Morion


Par la fenêtre, tu peux remarquer que Razin est toujours près du foyer.

(((la suite se passe dans la maison )))

_________________
Image

À votre service, pour le plaisir de rp !


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Sam 25 Juin 2011 12:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Ven 21 Mai 2010 11:41
Messages: 2454
Localisation: Kendrâ Kâr
Ainsi j'étais sortie de la maison du nain et de son aldryde sans encombres particulières... Je m'arrêtai un instant pour étudier la cape.

Magnifique était le premier mot qui me venais à l'esprit. La cape était conçue dans un tissu étrange, que je ne connaissais pas. Ses pointes incandescentes brillaient maintenant de mille feux. Mais le plus étrange c'est qu'elle semblait m'appeler.

Je ne pus tenir plus longtemps à cet appel et décidai de la revêtir. Elle était pile à ma taille, ou alors, s'était elle mise à taille d'elle-même ? Aucune idée, tout ce que je savais c'était que son pouvoir malveillant m'irradiai.

Un sourire se dessina sur mes lèvres et une petite flamme nouvelle s'alluma dans mes pupilles. Je partis sur un grand rire, à la limite de la folie.

Mais je me repris bien assez tôt, les nains de l'auberge devaient surement me chercher et comme j'étais chez Razin, ils n'avaient pas pensés à venir voir la bas. Je me dirigeai alors vers une petite cachette où j'avais entreposé mes capes, écharpes et loques pour passer inaperçu.

Habillé d'une large cape à capuchon, d'une écharpe tout aussi large ainsi que d'une épaisse robe miteuse, je passai mon cimeterre dans mon dos et ainsi, il n'y aurait que le pommeau qui serait visible. Ma dague était bien calé dans ma botte de cuir gauche.

Ses petites précautions prise, je regardai autour de moi. Rien n'avait changé vers la maison du nain, toujours ses maisons miteuses et ses chemins poussiéreux. Je pris alors le chemin le plus rapide vers les portes.

Un tournant à droite, ensuite à gauche puis encore à droite, le décor m'était familier et j'avançai dans la foule d'un pas léger, mais sûr.

Après une vingtaine de minutes, les portes se dessinèrent sous mes yeux. Une dizaine de minutes encore plus tard, j'étais dehors à regarder autour de moi les caravanes de marchand en cherchant la mienne...

_________________
Image



Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Sam 20 Aoû 2011 14:40 
Hors ligne
 Profil

Inscription: Mer 24 Nov 2010 21:22
Messages: 46
Aux Portes de Mertar

Dans les Rues de Mertar


Quand Erebor marchait dans les ruelles de Mertar, il se sentait vraiment en sécurité, contrairement à Dahràm. Ou du moins, il ne se retournait pas tout les 10 pas. De somptueuses demeures et de sympathiques boutiques bordaient la ruelle. Erebor se sentait vraiment bien ici, sous la terre. Les passants le croisaient en disant « Bonjour » ou parfois même « Monsieur ». Tous étaient respectueux. A gauche, une naine de joie sortie d’une habitation, un large sourire conquis aux lèvres, son client semblait ravi. Un peu plus loin, une naine d’une carrure respectable sortie en riant fortement comme s’il venait de rencontrer un vieil ami. Et ce fut le cas. Il venait dans la direction d’Erebor en disant à haute voix :

« Erebor ! Je n’arrive pas à le croire … C’est bien toi ! Hahaha »,dit-il en l’embrassant.

« Draupnir ? », demanda Erebor.

« Oui, répondit-il joyeusement. Cela fait près de dix ans qu’on ne s’était pas revu »

« Comment vas-t-tu mon frère ? Je ne savais pas que tu étais à Mertar. »

« J’allais à la bibliothèque mais maintenant que tu est là, je vais te présenter ma chère femme. Viens ! », l’invita-t-il.

Chez Draupnir

_________________
Image

"Rien n'existe qui n'ait au préalable était pensé" Traité de Faërie, Ismaël Mérindol, 1466


Haut
 

 Sujet du message: Re: Les Rues
MessagePosté: Dim 21 Aoû 2011 00:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
 Profil

Inscription: Dim 26 Juin 2011 22:47
Messages: 34
Localisation: Kendra-Kâr
- Poste précédent -

Les rues de Mertar étaient en fait de grands tunnels donnant accès aux bâtiments de la ville. Creuser cet endroit au cœur de la montagne et le rendre habitable avaient dû prendre des siècles. J’avais la chance de visiter cette ville étrangère, chose qui ne serait jamais arrivé si je n’avais pas forcé le destin. Je suivais mon guide et sa monture, regardant partout autour de moi, curieuse de découvrir cet endroit nouveau. Les maisons et les échoppes étaient entièrement faites de pierres à l’exception de quelques-unes qui me paraissaient plus riches.

Adrennor avait déjà visité Mertar plus d’une fois, il s’avait ou aller, c’est pourquoi je le suivis sans poser de question. Nous arrivâmes après quelques minutes de marche devant une taverne à l’air accueillante. Une enseigne indiquait : Taverne de l’Enclume Etincelante.

_________________


Dernière édition par Sienna le Lun 7 Mai 2012 06:16, édité 1 fois.

Haut
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 123 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  

Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO

L'Univers de Yuimen © 2004 - 2016